Your SlideShare is downloading. ×
Autoformation e-inclusion
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Autoformation e-inclusion

1,374
views

Published on

Apprentissage personnel des pratiques numériques. …

Apprentissage personnel des pratiques numériques.
De l’autoformation à l’e-inclusion.


L’espace autoformation de la Médiathèque François Mitterrand de Lorient, la Logithèque existe depuis 20 ans.

La Logithèque propose un apprentissage par immersion, c’est à dire par l’usage de l’ordinateur pour se former à l’usage des TIC et des langues étrangères.

Les moyens sont : un espace dédié, des logiciels d’autoformation et des animateurs à l’écoute du public.

Cette offre est combinée avec un ensemble d’ateliers sur les premiers usages, et les pratiques numériques. L’objectif est de permettre à l’apprenant d’acquérir son autonomie face aux TIC dans son environnement personnel et social.

Published in: Education

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,374
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Apprentissages personnels des pratiques numériques De l’autoformation à l’e-inclusion Médiathèque François Mitterrand - Lorient04/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 2. Apprentissage personnel des pratiques numériques De l’autoformation à l’e-inclusion L’espace autoformation de la Médiathèque François Mitterrand de Lorient, la Logithèque existe depuis 20 ans. La Logithèque propose un apprentissage par immersion, c’est à dire par l’usage de l’ordinateur pour se former à l’usage des TIC et des langues étrangères. Les moyens sont : un espace dédié, des logiciels d’autoformation et des animateurs à l’écoute du public. Cette offre est combinée avec un ensemble d’ateliers sur les premiers usages, et les pratiques numériques. L’objectif est de permettre à l’apprenant d’acquérir son autonomie face aux TIC dans son environnement personnel et social.(E-inclusion : politique visant à la réduction de la fracture numérique.Ce terme renvoie à tout ce qui est mis en œuvre en vue de contribuer àrésoudre le risque d’exclusion numérique ou e-exclusion. ) Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 3. 1 - Un espace dédié à l’autoformation : la logithèque. 1992 A l’ouverture de la Médiathèque de Lorient une salle est dédiée à l’auto-apprentissage des langues et de l’informatique : la logithèque. 1997, Internet au public et premières formations 1998, le Ministère de la culture et de la communication développe le programme Espaces Culture Multimédia . Obtention du label en 1999. En 2004, L’ECM et la Logithèque sont fusionnés en un seul espace l’@telier. 04/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 4. L’ECM de 1999 à 200404/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 5. 2013 - L’espace autoformation 14 postes dont 6 utilisables pour l’apprentissage des langues 1 poste dédié au scanner et 1 portable Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 6. L’espace Image et Son et la Logithèque Espace autoformation gratuit, ouvert à tous Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 7. Autonomie et médiation• Médiation assurée par une personne• Lors de la première inscription : Explication du mode de fonctionnement de la logithèque (rendez-vous, autonomie, horaires).  Echanges sur les demandes de l’apprenant  Choix du logiciel de formation  Intégration au planning des rendez-vous 04/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 8. Autonomie et médiation• La première utilisation • Description du fonctionnement du didacticiel (accès aux leçons, à l’aide) • Accompagnement léger : « mettre l’usager dans le bain » - le laisser s’approprier l’ordinateur. • Discussion autour du choix de la formation avant de prendre un second rendez-vous. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 9. Les collections• Informatique, •Culture générale et vie bureautique et Internet pratique• Traitement d’image •Langues ( + de 150• Recherche d’emploi titres): du niveau grand• Monde de l’entreprise débutant à avancé … Le fonds est en constante évolution, selon les nouveaux usages et les évolutions techniques 04/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 10. Les plateformes de formations Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 11. Un fonds en prêt• La logithèque met à disposition des apprenants un ensemble de documents en prêt qui complète l’offre d’autoformation. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 12. Ouverture : tous les jours à partir de 14 h(sauf le jeudi –Médiathèque fermée au public) 04/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 13. Répartition des usages de la logithèque Formations TIC : 48 %Nota : langues :présence d’étrangersprimo-arrivants -apprentissage FLE Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 14. La fréquentation de la logithèque(Nota : en 2012, l’espace a été fermé un mois lors de travaux) Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 15. 2 - De l’autoformation à l’e-inclusion Maîtrise de l’outil et pratique des usages Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 16.  En complément, la logithèque propose régulièrement des ateliers d’initiation, d’applications et de découverte. Le tout est renforcé par des formations personnalisées. Le dispositif est gratuit, ouvert à tous et non limité dans le temps. Cette hybridation de moyen nous permet de rendre autonome les apprenants. E-inclusion 04/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 17. e-inclusion ?• E-inclusion : politique visant à la réduction de la fracture numérique.• Ce terme renvoie à tout ce qui est mis en œuvre en vue de contribuer à résoudre le risque d’exclusion numérique. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 18. Un environnement complexe et hyper connecté• Une société en crise globale…• Le tout numérique !• Disqualification sociale et disqualification numérique ?• Avec les TIC tout va trop vite…. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 19. Vous avez dit fracture numérique ?• 25% des Français n’ont pas accès à InternetLes exclus du Web se scindent endeux groupes : les seniors et lesfoyers à très faible revenu (moinsde 1 500 euros mensuels)Un troisième groupe est celui deceux qui ne souhaitent pas êtreconnectés. 04/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 20. L’équipement matériel est une étape, les usages en sont une autre.Bien souvent l’acquisitiondu savoir-faire techniqueélude la question del’appropriation culturelle. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 21.  Au même titre que la lecture, lécriture… les compétences TIC appartiennent aux compétences clés permettant à chacun de sintégrer dans la société et dans le monde du travail, et de poursuivre son propre développement… Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 22. Acquisition de nouvelles compétences  Compétences instrumentales : savoir-faire de base  Compétences informationnelles : savoir chercher, sélectionner, comprendre, évaluer, traiter l’information.  Compétences stratégique : l’aptitude à utiliser l’information de manière proactive.Périne Brotcorne, Lotte Damhuis, Véronique Laurent, Gérard Valenduc, Patricia Vendramin /Diversité et vulnérabilité dans les usages des TIC. La fracture numérique au second degré. /Rapport pour la Politique scientifique fédérale, publié chez Academia Press / Bruxelles /Gent, 2010 / ISBN 978 90 382 1698 0 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 23. 3 - La mise en pratique à Lorient Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 24. En espace public• Avec la massification et l’autonomie des pratiques du web, des réseaux sociaux, la mise à disposition d’une connexion Wifi à la Médiathèque, l’usager à un approche différente de la bibliothèque. • 2013 : dans les Médiathèques, plus de 50 postes en accès libre • La gestion de cet accès libre mobilise en permanence le personnel présent en service public. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 25. La demande du public à l’espace formation Les gens viennent souvent sans idée précise de ce qu’ils peuvent attendre de l’informatique ou d’internet… Ils veulent « faire de l’internet !!! » Il faut dialoguer pour savoir ce sur ce qu’ils attendent vraiment. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 26. Le quotidien à Lorient Les seniors achètent volontiers du matériel high-tech. Ce public souhaite brûler les étapes de l’apprentissage et reste bloqué sur certaines fonctions élémentaires. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 27. Réponses à tout… tout de suite ! Répondre à tous types de questions sur tout ce qui est numérique : c’est pas simple… alors on fixe un rendez- vous ! Exemple : fabrication d’un livre numérique, demande d’une écrivaine.• Réponse : fournir les ressources documentaires en ligne, proposer un logiciel adapté, tester sur une tablette. (Traitement de texte Atlantis)• Résultat l’écrivaine devient autonome. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 28. A partir de l’autoformation évoluer vers l’autonomie• Exemple : jeune retraitée de condition modeste, d’origine africaine, n’ayant jamais utilisé un ordinateur : autoformation des bases, prise de confiance, assiduité, puis ateliers informatique et internet = autonomie = utilise à la maison Pourquoi ça marche avec certains et pas avec d’autres ? … la finalité de l’apprentissage… les usages ! Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 29. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 30. Les Ateliersd’initiationInitiation internet à un sourdprofond – son épouse assurela traduction 04/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 31. Le samedi : les Ateliers numériques. Les ateliers numériques sont des séances accompagnées dédiées à un aspect particulier des nouvelles technologies et/ou de linternet. Ces ateliers peuvent vous permettre de vous initier mais aussi dapprofondir vos connaissances.L’atelier ne se veut pas un cours magistral, c’est un tempsd’échange. L’un des deux formateurs de la Logithèque assurel’animation. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 32. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 33. … des ateliers sans stress ! Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 34. Le blog de l’atelier Des tutoriels en ligne, pour tous http://atelierlorient.wordpress.com04/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 35.  Pour des demandes plus ciblées ? Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 36. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 37. Un petit plus ! Culture numérique par la pratique en autonomieUtiliser des outils gratuitement en autonomie- Numériser ses photos et documents- Numériser ses vinyles, ses K7 audio, ses VHS- Mise à disposition de tablettes graphiques- Utiliser un logiciel à la demande (bureautique, retouches d’images, montages vidéo….)- Utiliser un poste avec un logiciel de lecture d’écran Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013
  • 38. Fréquentation globale de l’espace Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient04/04/2013
  • 39. Des partenariats Le Jeudi matin • Partenariat avec l’Etablissement Public de Santé Mentale Charcot • resocialisation au travers de l’usage du web04/04/2013
  • 40. • 2010 - Identité Numérique et Pratiques Sociales • 2011 - La Confiance numérique • 2012- Education et apprentissage tout au long de la vie à l’ère du numérique04/04/2013 Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient
  • 41. 2013http://camptic.fr/ 04/04/2013
  • 42. • Au delà de la simple découverte des usages, loffre en autoformation, les ateliers et une assistance personnalisée ont l‘ambition de permettre aux apprenants de se forger leur propre culture numérique.• Bref, un fonds étoffé, du matériel qui fonctionne correctement, des locaux adaptés, et des médiateurs à l’écoute sont à mon sens des éléments indispensables permettant de progresser de l’autoformation vers l’e-inclusion. Gil Van Meeuwen - Médiathèque de Lorient 04/04/2013

×