0
Ramy RakotobeMINSANPFAtelier Paludisme 2009EVALUATIONpar les FACILITATEURS
Code de classementExcellente présentation : 5 étoiles colorées sur 5(voir diapositive de titre)Adressez vos questions ou c...
Ramy RakotobeMINSANPFAtelier Paludisme 2009EVALUATIONpar les FACILITATEURS
Abuja??...C’est quoi? Sommet des chefs d’état et de gouvernement des paysafricains: 25 avril 2000 à Abuja, Nigéria Qui? ...
Objectifs d’AbujaEn 2005 En 2010 Accès à un traitement rapide,adéquat et abordable dans les24h après apparition dessymptô...
Avant Abuja Situation de l’Afrique face au paludisme en 2000 Augmentation de l’incidence du paludisme dans lesannées 198...
Après Abuja Situation de l’Afrique contemporaine face aupaludisme Incidence du paludisme quasi constante: 270 millions d...
Zones à risque épidémique enAfriqueAvant Abuja Après AbujaSource: Africa malaria report 2006 OMSSource: World malaria repo...
Réflexions(1) Taux d’échec croissant. Pourquoi? Surveillance du paludisme: Traitement à domicile Centres de santé prim...
Réflexions(2) Écart entre Politique Nationale et la réalité ACT préconisés par l’OMS sont 10 fois plus chers que lachlor...
Réflexions(3) Mésentente entre institutions Malaise entre différentes entités Perte de crédibilité des principaux baill...
Par rapport aux objectifs Accès à un traitement rapide Traitement à domicile Antipaludiques accessibles sur les étals d...
Par rapport aux objectifs Réduction d’au moins 50% de la morbidité et de lamortalité palustres Selon l’OMS, entre 2000 e...
Perspectives Mise à niveau des agents de santé TDR et confirmations biologiques Traitement à domicile Mesures préventi...
Conclusion Objectifs d’Abuja = mythe Financements, et après? Autonomie des pays? Jusqu’à quand? Vers l’élimination eff...
Bibliographie World Malaria Report 2005 rbm.who.int/wmr2005/pdf/intro_section.pdf WHO/CDS/RBM. The African Summit on Rol...
Merci de votreattention!Atelier Paludisme 2009
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Où en est-on par rapport aux objectifs d'Abuja ?

126

Published on

Où en est-on par rapport aux objectifs d'Abuja ? - Présentation de la 7e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Rakotobe Ramy - Madagascar - ramy.rakotobe@gmail.com

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
126
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Où en est-on par rapport aux objectifs d'Abuja ?"

  1. 1. Ramy RakotobeMINSANPFAtelier Paludisme 2009EVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. Code de classementExcellente présentation : 5 étoiles colorées sur 5(voir diapositive de titre)Adressez vos questions ou commentaires à :atelier.paludisme@pasteur.mgBonne lecture !
  3. 3. Ramy RakotobeMINSANPFAtelier Paludisme 2009EVALUATIONpar les FACILITATEURS
  4. 4. Abuja??...C’est quoi? Sommet des chefs d’état et de gouvernement des paysafricains: 25 avril 2000 à Abuja, Nigéria Qui? 44 des 50 pays africains touchés par le paludisme Quoi? Réalisation en 2 phases (2005 et 2010) desrésolutions prises durant le sommet Mots-clés: objectifs, Abuja, où, quandAtelier Paludisme 2009
  5. 5. Objectifs d’AbujaEn 2005 En 2010 Accès à un traitement rapide,adéquat et abordable dans les24h après apparition dessymptômes de 60% des patientsatteints du paludisme 60% des enfants<5 ans etfemmes enceintes exposées aupaludisme bénéficient desmesures de prévention Accès à la chimioprophylaxie ouau traitement présomptifintermittent de 60% des femmesenceintes Réduction d’au moins 50% de lamorbidité et de la mortalitépalustre(Déclaration d’Abuja et plan d’action extrait dusommet africain pour faire reculer lepaludisme WHO/CDS/RBM/2000,17)Atelier Paludisme 2009
  6. 6. Avant Abuja Situation de l’Afrique face au paludisme en 2000 Augmentation de l’incidence du paludisme dans lesannées 1980 à 1990: 300 millions de nouveaux cas par an Résistance aux insecticides et antipaludiques Détérioration des centres de santé primaires Accès difficile au traitement et à la prévention(World Malaria Report 2005 OMS) Fonds disponibles pour la lutte insuffisantsAtelier Paludisme 2009
  7. 7. Après Abuja Situation de l’Afrique contemporaine face aupaludisme Incidence du paludisme quasi constante: 270 millions denouveaux cas par an (Africa malaria elimination campaign 2007, OMS) Centres de santé primaires précaires, éloignés Traitement et prévention difficiles d’accès Résistance aux antipaludiques Financement de la lutte pour l’élimination du paludisme→Bailleurs de fonds (Global Fund, Banque Mondiale,USAID, fondation Bill et Melinda Gates)Atelier Paludisme 2009
  8. 8. Zones à risque épidémique enAfriqueAvant Abuja Après AbujaSource: Africa malaria report 2006 OMSSource: World malaria report 2003 OMSAtelier Paludisme 2009
  9. 9. Réflexions(1) Taux d’échec croissant. Pourquoi? Surveillance du paludisme: Traitement à domicile Centres de santé primaire ne sont pas très fréquentés Agents de santé donnent chloroquine devant un cas de fièvre Résistances aux molécules utilisées (Kouyaté et al. 2007, Burkina Faso) Touche surtout enfants en bas âge 2001: 10% de résistance à la chloroquine et en 2003, taux de plus de 50% Application de la politique nationale(Kouyaté et al. 2007, Burkina Faso) Juste théorique mais non effective ACT préconisée mais non disponible Chloroquine reste le traitement de choix
  10. 10. Réflexions(2) Écart entre Politique Nationale et la réalité ACT préconisés par l’OMS sont 10 fois plus chers que lachloroquine ($0.10 la dose) et la sulfadoxine-pyriméthamine→ inaccessibles pour la plupart des pays africains Influence des bailleurs de fonds: choix desantipaludiques utilisés dans la PNLP. Kenya où refus dufinancement des ACT et aval celui de la sulfadoxine-pyriméthamine malgré taux d’échec > 50% dans certainsdistricts (Kibwezi) (Yamey G. 2003)Atelier Paludisme 2009
  11. 11. Réflexions(3) Mésentente entre institutions Malaise entre différentes entités Perte de crédibilité des principaux bailleurs Dépenses inutiles (Attaran et al. 2004 WHO, Global Fund) Et après? Autonomie des états face au fléau?(Attaran et al. 2004 WHO,Global Fund) Efforts de la part des gouvernements pour la mise enplace d’une PNLP efficace(Steketee et al. The Zambia experience through 2006. 2008)
  12. 12. Par rapport aux objectifs Accès à un traitement rapide Traitement à domicile Antipaludiques accessibles sur les étals des marchés Prévention chez enfants <5 ans 23% enfants et 27% des femmes enceintes dorment sous moustiquaires(World Malaria Report 2008, OMS) Majorité des enfants mourant de paludisme ne sont pas vus au sein d’uncentre de santé. Cause majeure de mortalité infantile: 35 pour 1000 paran au Burkina Faso (Kouyaté et al. 2007) Accès à la chimioprophylaxie 18% femmes enceintes (World Malaria Report 2008, OMS)
  13. 13. Par rapport aux objectifs Réduction d’au moins 50% de la morbidité et de lamortalité palustres Selon l’OMS, entre 2000 et 2006 ou 2007, objectif estatteint (World Malaria Report 2008, OMS) Mais: Fiabilité des données recueillies? Représentatif ou sélectif? Diagnostic confirmé ou simple présomption clinique? Administration des antipaludiques: efficace? Abordable? Mesures de lutte: suffisantes? Efficaces?Atelier Paludisme 2009
  14. 14. Perspectives Mise à niveau des agents de santé TDR et confirmations biologiques Traitement à domicile Mesures préventives: Assainissement de l’environnement Moustiquaires imprégnées Aspersions intra domiciliaires d’insecticide Traitement présomptif intermittent Participation plus active de l’Etat dans le financement de laPNLPAtelier Paludisme 2009
  15. 15. Conclusion Objectifs d’Abuja = mythe Financements, et après? Autonomie des pays? Jusqu’à quand? Vers l’élimination effective du paludisme ? Oupandémie à craindre?Atelier Paludisme 2009
  16. 16. Bibliographie World Malaria Report 2005 rbm.who.int/wmr2005/pdf/intro_section.pdf WHO/CDS/RBM. The African Summit on Roll Back Malaria Meeting Report.Geneva: World Health Organization. 2000, 17-18 Steketee et al. National malaria control and scaling up for impact: the Zambiaexperience through 2006. Am. J. Trop. Med. Hyg. 2008, 79(1):45-52 Attaran et al. WHO, the Global Fund, and medical malpractice in malariatreatment. The lancet 2004, 363:237-240 Kouyaté et al. The great failure of malaria control in Africa: a districtperspective from Burkina Faso. Plos medicine 2007, 4, 6:e127 Yamey G. Malaria researchers say global fund is buying « useless drug ». BMJ2003, 327: 1188 Africa malaria elimination campaign 2007, OMS World Malaria Report 2003, OMS World Malaria Report 2006, OMS World Malaria Report 2008, OMS
  17. 17. Merci de votreattention!Atelier Paludisme 2009
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×