Your SlideShare is downloading. ×
De l’éradication à la lutte intégrée : évolution des concepts de contrôle du paludisme
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

De l’éradication à la lutte intégrée : évolution des concepts de contrôle du paludisme

250
views

Published on

De l’éradication à la lutte intégrée : évolution des concepts de contrôle du paludisme - Présentation de la 1ère édition du Cours international « Atelier Paludisme » - RADOERIMANANA, Adjoint …

De l’éradication à la lutte intégrée : évolution des concepts de contrôle du paludisme - Présentation de la 1ère édition du Cours international « Atelier Paludisme » - RADOERIMANANA, Adjoint technique au Service d'Appui à la Recherche, Min. Santé MADAGASCAR.

Published in: Health & Medicine

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
250
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
14
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. De l’éradication à la lutte intégrée :évolution des concepts de contrôle du paludisme Radoerimanana Atelier Paludisme 2003
  • 2. Eradication du paludisme OMS : Campagne d’éradication du paludisme, 1955Lutte antivectorielle avec le DDT Chimioprophylaxie
  • 3. Eradication du paludisme (2) OMS : Campagne d’éradication du paludisme, 1955 Lutte antivectorielle avec le DDTAvantages de la campagne Echec de d’éradication l’objectif Chimioprophylaxie
  • 4. Eradication du paludisme (3) OMS : Campagne d’éradication du paludisme, 1955 Lutte antivectorielle avec le DDT Avantages de la campagne Echec de d’éradication l’objectif ChimioprophylaxieRéduction dela morbidité Réduction de la mortalité
  • 5. Eradication du paludisme (4) OMS : Campagne d’éradication du paludisme, 1955 Lutte antivectorielle avec le DDT Coût élevé Avantages de la campagne Echec de d’éradication l’objectif Chimioprophylaxie Chimioresistance PersistanceRéduction de de lala morbidité transmission Réduction de la mortalité Négligence du problème du paludisme an tant que maladie
  • 6. Soins de Santé Primaire, 1984Stratégie des Soins de Santé PrimaireAccès de la population à la chimiothérapie antipaludéenneMise en Place d’agents de santé périphériqueConséquences de l’application des Soins deSanté PrimaireDéstructurations du réseau de référence: CSB, HôpitauxPEC du paludisme en tant que maladie insuffisanteCas graves non prise en charge
  • 7. Soins de Santé Primaire, 1984 (2) Prophylaxie des groupes à haut risque Chimioprophylaxie systématique chez la femme enceinte et les enfants Plus coûteux Arrêt des activités de la lutte antivectorielle
  • 8. Initiative de BamakoSystème de recouvrement des coûtsPaiement des médicaments et des actesEpargne villageoiseRestructuration du système de santéDisponibilité des médicamentsAmélioration du financement du système de santéMotivation du personnelInconvénients de l’Initiative de BamakoRetard de traitementMise en place longue, difficile et coûteuse
  • 9. Initiative Roll Back Malaria DÉPISTAGE RAPIDE DÉPISTAGE RAPIDE Sensibilisation dede la Sensibilisation la communauté communauté Surveillance dede la résistance Surveillance la résistance Surveillance Epidémiologique Surveillance Epidémiologique et et ripostes aux épidémies ripostes aux épidémies TRAITEMENT RAPIDE TRAITEMENT RAPIDE MOUVEMENT MOUVEMENT DYNAMIQUE DYNAMIQUE Prise enen charge ESPRIT Prise charge à domicile à domicile Coalition des PartenairesROLL BACK MALARIA Coalition des PartenairesPARTENARIAT DIVERSIFIÉ AGISSANT DE CONCERTSTRATÉGIES MULTIPLES DE LAPAPPROCHE COORDONNÉESOUTIEN AUX INITIATIVES LOCALES STRATÉGIE BIEN STRATÉGIE BIEN COORDONNÉE INTERVENTIONS À À INTERVENTIONS COORDONNÉE PLUSIEURS VOLETS PLUSIEURS VOLETS Réseau dede soutien Réseau soutien technique Améliorer les soins dede santé Améliorer les soins santé technique Utilisation des Moustiquaires Utilisation des Moustiquaires imprégnées d’insecticide imprégnées d’insecticide Chimiothérapie pour les Chimiothérapie pour les VOLONTÉ DE VOLONTÉ DE femmes enceintes femmes enceintes RECHERCHE RECHERCHE Un aménagement rationnel Un aménagement rationnel dede l’environnement l’environnement
  • 10. Initiative Roll Back Malaria (2)Réduction du 50% de la mortalité par paludisme avant 2010Augmentation de 60% de l’accès au traitement60% daccès aux moustiquaires impregnéesd’insecticides avant 2005 Atteindre 60% daccès à la Chimiothérapie pour les femmesenceintes avant 2005Réduction ou annulation des impôts et taxes d’importationdes moustiquaires, des insecticides et des médicamentsantipaludiques
  • 11. Conférence pan-Africaine MIM, Arusha, Tanzanie 2002Multitateral Initiative on Malaria (MIM)Création en 1997Alliance globale d’organisme et d’individus concernés par leproblème du paludisme en AfriqueCréer des forumsCréer des fonds communs internationaux pour le paludisme
  • 12. Conférence pan-Africaine MIM, Arusha 2002Maximiser l’impact de la recherche sur le paludismeen AfriqueSe concentrer sur les progrès scientifiques et les potentiels enmatière de recherche sur le paludismePromouvoir l’échange d’idées scientifiques au sein de l’AfriqueTraiter des mécanismes de liaison entre les activités derecherche scientifique et de contrôle du paludismeIdentifier le groupe cible d’action: mère - enfant
  • 13. Nouveaux aspects pris en compte dans les Programmes Nationaux de LuttePrise en compte de la perception de la maladie dans lesProgrammes Nationaux de LutteChangement thérapeutiqueUtilisation de combinaisons thérapeutiquesTraitement intermittent du paludismeDéveloppement de l’utilisation du diagnostic biologiqueDiagnostic par bandelette réactiveDévelopper la rechercheDévelopper la recherche de nouveaux vaccinsDévelopper la recherche de nouveaux médicaments
  • 14. ConclusionLes stratégies de lutte contre le paludisme doivent suivrel’évolution des concepts de contrôle du paludisme.Les actions doivent être rapides et adaptées à la situation.
  • 15. BibliographieJ.Mouchet, V.Robert, P.Carnevale, C. Ravoajanahary, M. Coosemans, D.Fontenille, L.Lochouarn: Le défi de la lutte contre le paludisme en Afrique tropicale: Place et limite de la lutte antivectorielle, Cahiers de Santé 1991: 1Geoffrey M, M.Jeffery: The role of chemotherapy in malaria control through primary health care: constraints and future prospectsJ.A Najera: Le paludisme et l’action de l’OMSJ.M.Kindermans, B.Pecoul, C. Perez-Casas, M.Den Boer, D.Berman, I.Cox: Nouveaux protocoles nationaux pour le traitement du paludisme en Afrique: A quel coût et qui paiera? Etude des cas: Burundi, Kenya, Rwanda, Tanzanie et Ouganda, Campagne pour l’Accès aux Médicaments Essentiels, Médecins Sans Frointières: Janvier 2002Déclaration d’Abuja et le plan d’action: Extrait du Sommet africain pour faire reculer le paludisme, Abuja, 25 avril 2000 (WHO/CDS/RBM/2000.17)Extended abstarct. MIM. Arusha, novembre 2002.