La planification de programmes de lutte contre le paludisme

317
-1

Published on

La planification de programmes de lutte contre le paludisme - Conférence du 3e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - TUSEO Luciano - World Health Organization / Roll Back Malaria - maloms@iris.mg

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
317
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

La planification de programmes de lutte contre le paludisme

  1. 1. Dr. Luciano TUSEO OMS / RBM ! " # $ " # % ( ! ( ( % ( & % ) ) (*
  2. 2. + ! ,- ./ 0 1 2 # 3. ## 2 1 1 / 4 / 0 #3$ / " / 1/ " 5 # 3 # / $# " # /0 4 "/ " # / 3 / "0 / " " 4
  3. 3. , 6 ,
  4. 4. # 0 3 7 " $3 " 3 0# 2# / *8/ 92 / "1 # :; ;< # 3 = $ # # . $ / / 3# 0#
  5. 5. Un plan est un énoncé d’activités futures et une prévision des effets qu’elles auront sur la situation actuelle. ! " / 4> / # / 7 # Savoir où nous allons et pourquoi Etre sûrs de ne pas poursuivre de faux objectifs et nous emballer dans une agitation sans fin avec une bonne probabilité de bien réaliser des interventions inutiles et démodées plutôt que des actions nécessaires et pertinentes.La planification est un processus continu et systématique d’attribution desressources en vue de la réalisation d’objectifs futurs. C’est une manière depréciser pourquoi, comment, où et par qui ces objectifs peuvent être réalisés.
  6. 6. 9 2 0# / 4> # 2 # / 1 # 1 7 0# # 5 0#? 4 # 0 #$ 2 0 0 34 # 0 @ " 5 #4 # 02 @ 9 # 1 / 4> / 1 . 23 4 / #4 2 4 " / " # 0 7 3$
  7. 7. 6 2 / 1 #$ 0.$ A $ / 3 / / 1/ 0 / " A $ / 0 3. # / $ $ #
  8. 8. / 9 B4 # / 3 / # $ # 9 " 2 4 / 0 # 0 / # 2 / C D 3/ $ / / @ E D # 7 $ / # / # 0 #7 / # / # E D / ? / / # 00 ./ E D / # $ # $## 3/ " E D 3 3$> / 4 3 9 / # 5 3. # $ 25 # 5 / $ #$ E1 # 0 5 # 2 $ #/ / / 0 # $ 0 5 3$ # $ / 4 # " F# 0 .4 G / # # # / / 5 " #
  9. 9. # $% & ( )* + , $ - ( &.$/ 0#
  10. 10. H IJ "1# & 2# 3( $/ 0 /949 > "5 ,5 6 ", 7 9 89* " :; *)<* ; ) 99 )8 $ "
  11. 11. Information dissemination Planning Data MonitoringProcessing Management toinformation Data Evaluation collection Information for planning and management
  12. 12. 4 #$ @ ! "#!# I H $. # / / $## $ $!%& !%& # $ $ $ & $ J # 4 / 0 7 7 4 K/ / $
  13. 13. L H STENGTHS - Political authorities support - Free distribution strategies et social marketing for ITN - IRS annual organisation - Study on DDT alternative and on the chemioresistance - Existing of the platform technic and capacity - Epidemic surveillance system in place - GFATM 3°and 4 ‘°round approved. WEAKNESS - Lack of leadership at - Reinforcement programme level leadership - Partenership coordinate - Reinforcement of mechanism; social - Social insufficient of logistic mobilisation and equipement - Increasement of - Insufficientof the community ITNs and free level data distribution for - Non implication of private target group sector - To mobilize found - ACT non disponible to NGOs - Implication of private sector - Partnership coordination - To urge ACT for good delivery OPPORTUNITIES - Detaxation for the ITNs - High coverage rate for the antenatal care and th e immunisation for the distribution of ITNs THREATS - Lack of funds - Effect of drugs resistance and insecticide - Geographical and financial accessibility
  14. 14. 4 $# é ’é é/ ’- à 7A é é é é : è é é $ é # é é La stratification opérationnelle est un processus dynamique qui tendà diviser les zones impaludées en strates homogènes présentant descaractéristiques épidémiologiques, géographiques, socioéconomiqueset écologiques similaires, ce qui va permettre la formulation d’objectifs, destratégies et de cibles appropriées et la sélection de mesuresd’interventions spécifiques à chaque strate. (Stratification Eco-Epidémiologioque)
  15. 15. " # / "#0# The Central High Land (CHL) are characterized by a short seasonal transmission limited by lower temperatures related to high altitude while Southern Sub desert (SS) Is characterized as unstable transmission with a deficit of rainfall. 7 million people (almost 50% of total population of the country) Live in these epidemic prone areas East: Stable Transmission Holoendemic Central: Instable Transmission Hypoendemic West: Stable Transmission Holoendemic South: Unstable Transmission Hypoendemic
  16. 16. I J M I 4 # ! # "1 # C= = & I 4 / "1 C; C; & 3 & > I 4 # ! # "1 C7 + ? 0 I 4 7 / "1 C @ 5 A3* 3 4 & $ I 4 # # 3" $# C7
  17. 17. M , , +6< B & M ,=:<<% C:D7#M !, + 3 (
  18. 18. 9 7 = 9* = 6 ) < < =95 ))% )< * # % # = = % < , < =< ; 6 ) 6 @: =E 9 , 7 =<% =* # ) # 6 )% 4 F < 0# 0 # # # 1 # > / "1 / $ 5 # # 3 ) G : ? $ / $ 5 > ) $ : N /7 ? $
  19. 19. I N " /7H 4 G & I N " " / 1 7 $# # 0 #/ . / 1< * :
  20. 20. 0# 0 # # > # ! # 1 $ 4 # # "1 # I) ) $ : $ ? $ ? > &? )))) E ) ) > I 47 $ ? ( I $ -
  21. 21. 0# 0 # # # 1 # ! # 1 $ 4 # # "1 $ . I " $ // # ! # 1:) $ $ 6 @ / $ //) ( : + B 6I:& ) 6 0" / / # / # # /
  22. 22. H7 J#K J " 0# 90 9 7 0 O " /# C 9 " / /2 0 # $ 0 0 $ 0 7 "7 0 ## !7 $# # " / 9 "2 $# "$ " $ 0 / " #9 2 ## ! 4 9 # / $ 0/ #2 / // # 7 "7 "2 $ #2 / / 2 9 # $ / 0 O 2 " 7 " 2/ $ $ 9 0. " 7 " 7 #7$ / # 7 "7 4 7 "/ "/ 7/ 7 N/ . 0 / #
  23. 23. # / 1 0 # $ é é/ é "1P 5 # 04 57 44 ? : - $ 3 " # 3 4 7 / 3 4 7 5 3. / # # /1? 1 #$ $ / # # 7 7 # . 4 #/ # $ # " 0 / # 3 $ / . # N / $ # C 5 / 3 # / / NQ 2 7 " #9 R 7 / NQ 9 -R / # / " 1 5 #/ # " # $ # $ //
  24. 24. P $# 04 # 4 $ $ G $ / $ # / C # # 1 / / # " 7 # $> ! # 7 $$ . / # # # #7 $ / / # 9 " # # 0 // 1 " #/ # # 7 7 3 " > / "/ D / / = !%2 79 " 34 # # #/ . 0 " 5 B# 3 / 4 2/ # /# 4 3 #/ # $ # # 1 7 ## # C 3) 3: D 3: B 3 3 / # S9 > / / # S/ $ # / / # #$ / / # 3 4 7 2 # " 3 1 2 0 3 4 7 5 3. # / # # 7 7 #
  25. 25. P $# $ # # $ 4 /H $ + 37? & = @ ( * D 5 & B ( & # / C 0 # " ## 1 $ # $ . E / / # " 7 E 0 # # $> E ! #7 / 1 # 7 / NQ 9 / / # # # #7 #> 9 # / " 0 // 7 / NQ 9 7/ # 9 $ / E 0 # " # 4 9# / 2 # " / 57 1 0 20 # " 2 " / # / $ #
  26. 26. ,, ,99 - & 9 & 9< D D9
  27. 27. 3JT ,J4 #0 @ / # 0. 34 # 0 @+ 0# 4 #0 @
  28. 28. IU / V $ 1 WX #. 4 S # 5 4 2 9 // 0# 0 $# $4 # 0 @ 0 # 4 # $ D 5 $ . $# / 9 ## $ D / / 4 "9 > $ # $ D # / 9 > # # " " / 1 7 0# 5 # # $ D 5 " # 23 ! 3 $ 2 / 0# U " W9 2# / 3 # # $ B # $ 3 34 # 0 @ / #/ # // / $ D @ / $# 2 / " 2 / @ / 0 #3 $ / # > 2 4 4 # 0 @ ! 0 0 " > 5# .1 " >
  29. 29. LE FAIBLESSES du SYSTEME de MONITORING et EVALUATION “Les oreilles de l’hippopotame” Ou les malades de paludisme sopnt tratées Plus des 40% de la population n’ont pas et…meurent accès aux Formations Sanitaires Hopital 5% dispensaire 15% Insuffisance de capacité d’analyse des Maison >80% donnés chez les personnelles de Santé Pas de données disponibles concernant From: “The Ears of the Hippopotamus: Manifestations, Determinants andEstimates of the Malaria Burden” Breman le Paludisme chez les femmes enceintes Pas de données concernant les activités au MAL-VPD MAL-VPD EPI-IMCI- niveau de la communauté EPI-IMCI- CSR CSR IDSR Défaillance de l’évaluation des activités Depart. Depart. IDSR SIS SIS Statistic. Statistic. SIM SIM menées par les partenaires MICS MICS Sources Sources Enquetes Enquetes Pas de budget consacré pour le Monitoring(Mult. Indic (Mult. Indic Cluster D’Infor- D’Infor- Communait. Communait. et Evaluation Cluster FS Survey) Survey) mations mations FS Pas de banque de données: Projets Agences Agences Projets - Harmonisées DeDe Bilatér. Bilatér. Recherche - Synthétisées Recherche ONGs ONGs - Centralisées
  30. 30. $ // # 1 7 "15 4 #0 @ . / 3/ # / 7 ( ( - D 9 2 2K J / /K 8 F 71 * $ & < @L = M / = @ K4 % % 4= 4 4 @ ( 34 # 0 @ 7 AJK ? / 2J & JA : - C C $ C N
  31. 31. 3/ # / 74&* ) < :; $ 2 B / I O( $ C / 2. &$ .P - $ & N
  32. 32. / 3/ # / 7 Y $ $ (* & ?& $ $ " " 3 3 3 3 & *)< :; @ $ $ :9 9 $ & N $ $
  33. 33. I J , # 0# # " 7 4 #0 @ // . # 3# # / $ 2 > 4 1 0 2. 0 / 0 0 / " / 3" Z / " 2 # $ #4 / 4 C 33 33 K 33 33K 33K 33 33K 33K $ 33 33K 33K > 33 33K 33K $ 33 33K 33K #$ 1 / / / D $ C & 3 3 &): < $:
  34. 34. Traitement Préventif Intermittent (TPI ) pendant la GrossesseLes objectifs, quantifiés convenablement et programmés dans le temps,pourraient être : la réduction de la proportion des faibles poids de naissance la réduction de la prévalence de l’anémie de la grossesse la réduction de l’incidence du paludisme aigu pendant la grossesseVoici une cible potentielle :D’ici-- , augmenter de --% la proportion des primipares qui font le TPIconformément à la politique nationale.Les activités requises sont les mêmes que celles qui sont nécessaires à lagestion du paludisme, sauf pour les composantes du diagnostic.Si un traitement préventif est appliqué dans le programme, la mise enœuvre des activités devrait être étroitement associée avec les activités degestion du programme.
  35. 35. Protection personnelleLiées aux objectifs, bien quantifiées et programmées dans le temps, ces mesures pourraient être : la réduction de l’incidence du paludisme comme maladie la réduction du paludisme sévère la réduction de la mortalité due au paludismeOn peut s’attendre à des résultats particulièrement bons chez les jeunes enfants car ils vonthabituellement au lit plus tôt que les adultes et les enfants plus âgés.Voici une cible possible :D’ici--, augmenter de --% la proportion de ménages ciblés pour l’utilisation de moustiquaires etutilisant au moins une moustiquaire imprégnée.Les activités requises pour atteindre ce rendement opérationnel pourraient inclure : • L’imprégnation individuelle ou collective des moustiquaires par trempage ou pulvérisation. • Les techniques sont faciles à apprendre ce qui explique que la méthode peut être diffusée aisément jusqu’au niveaux les plus périphériques par les travailleurs du service national de santé, les associations de volontaires ou autres. • La formation de catégories définies de travailleurs de santé. Ce sera souvent le personnel responsable de l’hygiène et de la prévention qui formera et supervisera les travailleurs de santé dans les villages, mais ils doivent à leur tour être supervisés. • Des messages éducationnels qui devraient être développés sur la base des informations obtenues par le biais des études KAP locales et de facteurs sociaux, culturels et économiques. • La diffusion de messages qui doivent être adaptés aux besoins des programmes et aux possibilités locales et aux opportunités. • Une évaluation régulière de la sensibilité des vecteurs du paludisme et d’autres insectes responsables de nuisances majeures, aux insecticides utilisés.
  36. 36. Lutte antivectorielleLiée aux objectifs, quantifiée convenablement et programmée dans le temps, ellepourrait être représentée par : La réduction de l’incidence du paludisme comme maladie (sévère et non sévère) et la réduction de la mortalité due au paludisme. Le maintien de l’incidence du paludisme en dessous d’un seuil défini. L’interruption de la transmissionUne cible appropriée pourrait être :D’ici--, avoir pulvérisé --% des habitations ciblées avec un insecticide rémanentLes activités requises pour atteindre ce résultat opérationnel pourraient inclure : la détermination de l’efficacité locale de la méthode la reconnaissance géographique de la région l’acquisition de l’insecticide qui serait distribué dans les temps le recrutement de personnel temporaire la formation la gestion du personnel la gestion des approvisionnements la gestion des informations la supervision
  37. 37. La Lutte Contre les EpidémiesLiée aux objectifs, bien quantifiée et programmée dans le temps elle pourrait inclure : la réduction de la mortalité due aux épidémies de paludisme la réduction de l’incidence du paludisme sous forme d’épidémiesDes cibles appropriées pourraient être :D’ici--, des mesures appropriées de lutte antivectorielle seront déployées pour lutter contre --% des épidémies prévues ou détectées dans le pays.D’ici--, --% des unités de soins de santé dans des zones prédisposées aux épidémies,seront préparées à affronter les épidémies de paludismeD’ici--, --% des épidémies enregistrées sur un an ont été prévues ou dépistées à temps(notion à préciser)A partir de -- semaines après la prévision et la détection d’une épidémie, --% deshabitations situées dans une zone propice aux épidémies seront protégées par des mesuresde lutte antivectorielle.Les activités requises pourraient inclure : • l’identification des zones propices aux épidémies • la surveillance • un plan d’alerte préventive pour les épidémies • l’état d’alerte afin d’agir si nécessaire • des interventions de prévention • des mesures curatives pour la lutte contre les épidémies
  38. 38. I , 3 / $ / $ / " 1 0 2 # 2# # 9 > 30 " # # 7 7 / 1 /
  39. 39. , . / & & B $( $
  40. 40. J ,
  41. 41. , , ,= 3I , +Formulation de la Programmation Exécution Politique Evaluation. Processus systématique et scientifique de détermination du degré de réussite d’une action ou d’une série d’actions pour la réalisation d’objectifs et de cibles prédéterminés
  42. 42. 3I, # [ 7 3 / " = I , , JT J , /# / "1 4 #0 3 /#V @ /# # ! # 1 4 #0 / @ "1 V 4 #0 @ " / # / 7 4 # $ $# / $ 4 # #$ / " C 4 / / C 0 # # 3 / # 3 / 0 3 0 4 / C 3 / 3 #
  43. 43. 3I , Le caractère approprié des objectifs du programme par rapport aux problèmes réels, aux besoins et priorités des groupes cibles etPertinence bénéficiaires envisagés auxquels le programme est supposé répondre, ainsi que par rapport à l’environnement physique et politique dans lequel le programme est mis en oeuvre Rapport des résultats d’un programme ou d’une action de santé aux Efficience moyens engagés (ressources humaines, financières et autres, processus et technologies sanitaires, temps). Exprime l’effet désiré d’un programme, d’un service, d’une institution ou d’une activité de soutien sur la réduction d’un problème de santé ou l’amélioration d’une situation sanitaire quiEfficacité laisse à désirer. Ainsi, l’efficacité mesure le degré de réalisation des objectifs et cibles prédéterminés du programme, du service ou de l’institution. Exprime l’effet global d’un programme, d’un service ou ‘une institution sur le développement sanitaire et sur le développement Impact économique et social corrélatif. Attention suffisante à certaines lignes d’action déterminéesAdéquation antérieurement, qui doivent être examinées au cours de la programmation d’ensemble. Comparaison entre les activités effectives et les activités Escomptées Elles permettent de se tenir informé des activités en Etat d’avancement cours, des étapes franchies, des questions de personnel, de fournitures et de matériel, et des sommes dépensées en fonction du budget alloué.
  44. 44. + # / / 3$ " . " / # / " " 3$ / " /#" Q Q& & ( # # 7 7 / 1 / " D $ / 1 / " " $ )
  45. 45. / " / 1 $ # / # / 3$ # # # 1 // 0 0# 5 # " 7 / 0# 2 Y $ 23$ / 0# $ / / # # # # 1 " 5 / " / 1 7 3$ / 5 # $ D # . 4 # 02 . # $ @ . / " 3$ 3 / " / 1 $# / / $ 4 / /> Y $
  46. 46. / $ 3 /#1 0 3$ 2 3 $ / / / $ D # $#/ # > / /# 2 #? / # 0 # / // . 4 #0 @ / " $ 1 $ $ D > 4 / $ / / / / 3 1 1/ $ / # 0 7 3$ / 1 / 0 4 0 ./ $ @A # 3$ / # / C !/ # / / / / 3$ ! # #$ 0 !0 / $ / "" $ 3$ !"
  47. 47. $ / 1 OBJECTIFS DES QUE FAUT-IL EXEMPLESPLANS D’ACTION FRP SURVEILLER ET D’INDICATEURS A EVALUER SELECTIONNER PROCESSUS OU Les indicateurs de % du personnel soignant formé à FONCTIONNEMENT fonctionnement doivent la prise en charge des cas de permettre de vérifier que les paludisme et à la prise en charge activités prévues intégrée des maladies de l’enfant - ont bien été réalisées - en temps voulu RESULTATS Les indicateurs de résultat % de patients atteints deINTERMEDIAIRES LIES AUX doivent refléter l’évolution des paludisme simple qui reçoivent un INTERVENTIONS connaissances, des attitudes, traitement correct, dans une PRIORITAIRES DU du comportement ou du formation sanitaire ou au niveau de PROGRAMME nombre de formations la communauté, conformément aux sanitaires, prévue dans les directives nationales, dans les 24 objectifs de résultat heures qui suivent l’apparition des symptômes IMPACT Réduction de la mortalité et de Taux (cas présumés et confirmés) la morbidité de mortalité liée au paludisme parmi les groupes cibles
  48. 48. J4 " /7 1, ; 9 &2 J J O" * * &< * * 15 2J JO 2R *@ &1 P = S P" ; : O; % ;
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×