Your SlideShare is downloading. ×
0
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain

371

Published on

Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain - Présentation de la 7e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Ngamada François - Tchad - …

Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le terrain - Présentation de la 7e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Ngamada François - Tchad - ngama_franc@yahoo.fr

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
371
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
11
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  1. Le parcours de nouveauxinsecticides: de la découverte àl’utilisation sur le terrainFrançois NGAMADATechnicien spécialisé/parasitologiePNLP/TchadEVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. Code de classementExcellente présentation : 5 étoiles colorées sur 5(voir diapositive de titre)Adressez vos questions ou commentaires à :atelier.paludisme@pasteur.mgBonne lecture !
  3. Le parcours de nouveauxinsecticides: de la découverte àl’utilisation sur le terrainFrançois NGAMADATechnicien spécialisé/parasitologiePNLP/TchadEVALUATIONpar les FACILITATEURS
  4. Plan Intérêt des insecticides Historique des insecticides Quels sont les insecticides couramment utilisés? Les phases d’évaluation des insecticides avant lamise sur le terrain (grande échelle) Discussions ConclusionMots clés: OMS, essai, insecticides, évaluation
  5. Intérêt des insecticides Secteur sanitaire (OMS) Lutte contre les grandes maladies à vecteur Intérêt majeur en santé publique: paludisme, dengue, Secteur agricole (FAO) Lutte contre les insectes ruinant les cultures Intérêt majeur en sécurité alimentaire et agro-business
  6. Historique des insecticides: chronologie
  7. Que deviennent les insecticides sur le terrain? Etquelles conséquences? Exemples: DDT et pyréthrinoïdes Le DDT en 1948, le Dr Paul Muller de Geigy, avait reçu le prix Nobel en 1948 Dans les années cinquante ,éradiquer, la malaria, en Europe, et de lautre côté de lAtlantique etc. les pyréthrinoides, sensibilité: sur les Hautes Terres Centrales de Madagascar,An. arabiensis est généralementsensible aux pyréthrinoïdes et peu sensible, voire résistant au DDT résistances métaboliques aux pyréthrinoïdes, An. funestus en Afrique du Sud, repasser au DDT pourmaîtriser de nouveau le paludisme. Le chercheur estiment que linterdiction du DDT a causé des ravages avec une montée fulgurante dupalusdisme. Aucune étude n’a démontré un quelconque effet néfaste du DDT sur la santé humaine le 16 septembre 2006 lOMS a formellement recommandé cette utilisation,Aujourdhui plus de vingt paysutilisent de nouveau le DDT dans la lutte contre les maladies tropicales, avec jusquà 80% de réduction de lamalaria dans certains pays.(Ratovonjato J et al,2003)(Pierre Lutgen30 Décembre 2008)
  8. Phases d’évaluation OMS Procédure permet à l’OMS de: Standardiser les insecticides à utiliser sur le terrain Etudier l’évolution de ces insecticides dans le temps Evaluer l’application de ces insecticides partout
  9. Phases d’évaluation avant la mise sur le terrain(1)Lieu d’étude : LaboratoireOrganismes responsable : centrede recherchesActivités testées :Evaluation de l’efficacité,rémanence, résistancetoxicité vis-à-vis de l’homme et desorganismes non cibles
  10. Phases d’évaluation avant la mise sur le terrain(2)Lieu d’étude : Essais (casesexpérimentaux)Organismes responsable : centre derecherchesActivités testées :Evaluation d’efficacité dans diversconditions écologiquesméthodes et vitesses d’applications,la rémanence,effets sur les organismes non ciblés,évaluation des mesures de sécurités.
  11. Phases d’évaluation avant la mise sur le terrain(3)Lieu d’étude : essais des grandesenverguresOrganismes responsable : centre derecherches, fabricantsActivités testées :Evaluation de l’efficacité,études entomologiques (impact sur la capacitévectorielle des insectes et leurs comportement),la rémanence, effet sur les organismes non ciblés,évaluation des mesures de sécurités,caractéristiques physiques de la formulation,acceptabilité du produit par la population,coût /efficacité,manipulation du produits et deséquipementsTransmission vectorielle dans le temps et rapport
  12. Phases d’évaluation avant la mise sur le terrain(4)Lieu d’étude : LaboratoireOrganismes responsable :Fabricants et centre de recherchesActivités testées :Éventuelle Modification ou améliorationdu produitsuivant les contraintes physique ouchimiques rencontré sur le terrain,mise en œuvre des règles de sécurités
  13. Phases d’évaluation avant la mise sur le terrain(5) Application dans un village pour une évaluation Entomologique Traiter une dizaine de maison habitées Prendre autant maison dans un autre village non traité en témoins, tousmunies de piège de sortie Le principe est de: La détermination de la densité anophilienne de nuit sur un appâthumain et le matin dans les habitations Faire le taux de parité chez les femelles prises sur appât humain Evaluer les densités et mortalités dans les pièges de sorties Analyser la rémanence par test biologique Ok pour le terrain
  14. Discussions Le cout des insecticides: commande, mode de livraison, délais, Les contraintes réglementaires: utilisation des insecticides à d’autresfins et résistances des insectes Les compétences: ressources humaines, utilisation rationnelle
  15. Conclusion Pas d’élimination du paludisme sansélimination du vecteur Implique emploi des méthodes de lutteanti vectorielle plus efficaces pour réduirele nombre des vecteurs
  16. Bibliographie Plusieurs mécanismes de résistance aux insecticides et insensible à deschangements dans le métabolisme des sites sélectionnés dansanopheline vecteurs du paludisme au Sri Lanka . M Devika Perera B , etcol 2008 WHO/CDS/WHOPES/GCDPP/2005.11 WHO/HQ,Geneva, 7 to 11 october 1996 Linsecticide naturel revient à la mode, Madagascar relance la culture dupyrèthre, parViviane Ratsimbarison Données récentes sur la sensibilité dAnopheles arabiensis et dAnophelesfunestus aux pyréthrinoïdes et au DDT sur les HautesTerres Centrales deMadagascar -Résultats préliminaires montrant une absence de la mutation kdrchez An.Arabiensis, Ratovonjato J , Arch Inst Pasteur de Madagascar 2003; 69 (1&2) : 63-69 PALUDISME: LUTTE ANTIVECTORIELLE ET PROTECTIONINDIVIDUELLE, OMS, Série de Rapports techniques 936 Paludisme: une synergie insecticide-répulsif efficace contre les moustiquesvecteurs, CÉDRIC PENNETIER,VINCENT CORBEL ET JEAN-MARCHOUGARD, IRD Cotonou, Bénin et de Montpellier (LIN), France
  17. MERCI!

×