Les stratégies de lutte contre le paludisme sont-elles les mêmes en Asie, en Afrique, et en Amérique du Sud?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Les stratégies de lutte contre le paludisme sont-elles les mêmes en Asie, en Afrique, et en Amérique du Sud?

on

  • 449 views

Les stratégies de lutte contre le paludisme sont-elles les mêmes en Asie, en Afrique, et en Amérique du Sud? - Présentation de la 6e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - ...

Les stratégies de lutte contre le paludisme sont-elles les mêmes en Asie, en Afrique, et en Amérique du Sud? - Présentation de la 6e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - RAZAFINDRABE Mavonirina - Médecin - Madagascar - rinahjuin@yahoo.fr

Statistics

Views

Total Views
449
Views on SlideShare
449
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
4
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Les stratégies de lutte contre le paludisme sont-elles les mêmes en Asie, en Afrique, et en Amérique du Sud? Les stratégies de lutte contre le paludisme sont-elles les mêmes en Asie, en Afrique, et en Amérique du Sud? Presentation Transcript

  • Ministère de la Santé, du PlanningFamilial et de la Protection SocialeMadagascarMinistère de la Santé, du PlanningFamilial et de la Protection SocialeMadagascarLES STRATEGIES de lutte contre le paludismesont elles les mêmesen ASIE, en AFRIQUE et en AMERIQUE DU SUD ?Dr RAZAFINDRABE MavonirinaResponsable du Poste Sentinelle de Surveillance Epidémiologiquedu PaludismeAux SDSPS de FIANARANTSOA 1, d’AMBALAVAO et d’AMBOHIMAHASOADe la Région Haute MatsiatraDans la Province de FIANARANTSOAMADAGASCAREVALUATIONpar les FACILITATEURS
  • 2PLANGénéralités sur le paludisme en Afrique, en Asie et enAmérique du SudStratégies de lutte en AfriqueStratégies de lutte en AsieStratégies de lutte en Amérique du SudComparaison de ces stratégies de lutte entre les troiscontinent
  • 3Généralités sur le paludismeen Afrique en Asie et en Amérique du Sud
  • 4Risque de contracter le PaludismeAnalysede laprésenceduparasitePrise encompte desconditionsclimatiquesRouges : risque moyen à élevé.Roses : risque faible.Gris clair : le risque quasiment nul.Gris foncé, les données insuffisantes.
  • 5Les VecteursPiqûre matinaleEndo/ExophageEndo/exophage,agressivité crépusculaireet nocturneEndophage,AgressiviténocturneComportementHaute anthropophilie;Durée de vie relativementlongueAntropophilievariable,Résistance auxinsecticidesAnthropohilieRésistanceauxinsecticidesCapacité etCompétenceAn.albimanusAn.pseudopunctipennisAn.darlingiAn.quadrimaculatusAn.freeborniAn.culicifacies,An.minimus,An.annularis,An.dirus,An.sinensisAn.fluviatilis,An.maculipennisAn. sacharovi,An. superpictus,An. Farauti,An.telessarusAn. gambiae,An. funestusPrincipaux vecteursAMERIQUE du SUDASIEAFRIQUE
  • 6Les ParasitesExiste partoutPlasmodiummalariaeLimitée àl’Afrique subsaharienne +Madagascar(intertropicale)Plasmodium ovalesévitsévitEst + Sud ducontinentPlasmodium vivaxEndémiqueSévit,Endémique(Australe, Sud-Est)prédominePlasmodiumfalciparumAMERIQUE du SUDASIEAFRIQUE
  • 7Les populations à risquesPlus élevés chez les10 à 39 ans parrapport aux 0 à 9 ansPlus fréquents chezles 0 à 9 ansCas cliniquesBaisse du risque dedécès avec l’âgeAnémie plusfréquente chezenfants < 5 ansNeuro palu : adultes25%Femmes enceintes ,Enfants < 5 ans(Région afrotropicale = 8% depopulation mondiale70% de cas depaludisme.)Cas gravesFréquence5% des cas.(Habitants de laforêt et ceux desfranges urbaines.)Chez les 4 à 5 ans1,5 infections / anAutres: 1 infection /anFréquent chez les 2à 4 ansBaisse avec l’âgeAMERIQUE DUSUDASIEAFRIQUE
  • 8Stratégies de lutte en Afrique
  • 9Afrique (1)Principales stratégies de lutte :Prise en charge adéquateAspersion d’insecticides domiciliaireMoustiquaires Imprégnées d’InsecticidesSurveillance Epidémiologique
  • 10Afrique (2)Pour la prise en charge des cas de paludisme25 pays africainsArtemisinin- based Combination Therapy. Fin200423 paysla stratégie de prise en charge à domicile desenfants < cinq ans
  • 11Afrique (3)Pour ce qui est de la prévention,le nombre de MII distribuées X 10 ces trois dernièresannées dans plus de 14 pays africains. (subventionné ougratuites),Enquêtes (1999 et 2004): 3% enfants moins de cinq ansMII :3% (fourchette de 0,1% à 63% dans 34 pays).Amélioration rapide: Les enquêtes (2002 et 2004 ) :en Erythrée (63%) et au Malawi (36%).Certaines zones du Sénégal,ménages à MII : de 11% en 2000 à 41% en 2004.
  • 12Moustiquaires : étude effectuée enAfghanistan
  • 13Stratégies de lutte en Asie
  • 14Asie (1)Les principales stratégies :un traitement rapide et efficace,la pulvérisation d’insecticide à effet rémanent àl’intérieur des habitationsTout l’Asie du Sud - EstInsecticide à effet Rémanent à l’intérieur deshabitations, (pyréthrinoïdes)Distribution de MII,
  • 15Asie (2)Asie centrale et en Transcaucasie :P vivax ressurgiTadjikistan : P falciparum réapparaîtrecours MIIaux l’Insecticides Rémanents des Habitations.Kirghizistanl’Insecticides Rémanents des Habitations cibléesAmélioration de la prise en charge des cas danszones impaludées
  • 16Asie du Sud-Est (1)Centre de Java, en Indonésie (zone à haut risque)services améliorés de diagnostic et detraitement,distribution de MII,Résultat :juguler une grande épidémie à la fin de2001
  • 17Asie du Sud Est (2)Au Viet Nam,l’adoption des ACT comme traitement de premièreintention.• le nombre de décès par paludisme a rapidementbaisséDans une zone à haut risque de Malaisie,distribution de MIIservices améliorés de diagnostic et de traitement(soins de santé primaires)• paludisme a été divisée par 28 entre 1995 et 2003
  • 18Stratégies de lutte en Amérique du Sud
  • 19Amérique du Sud (1)Paludisme9 pays de la région situés dans la forêtamazonienne8 pays d’Amérique centrale et des CaraïbesStratégies principales:Insecticide à effet Rémanent à l’intérieur deshabitationset/ou au traitement larvicide dans les zones àrisque.
  • 20Amérique du Sud (2)Neuf paysMII dans leurs stratégies antipaludiques nationales.8 des 9 pays de l’Amazonie :ACT pour le P falciparumMexiqueTraitement amélioréInsecticide à effet Rémanent à l’intérieur deshabitations tandis que l’usage rationnel desinsecticides
  • 21Comparaison des stratégies de lutteentre les trois continents
  • 222 ème intentionCas graves.1 ere intention2 ème intentionCas simples•1ere intentionDérivésartémisinineQuinineinjectableArtesunate/AmodiaquineArthemeter/Lumefanthrine(Coartem)Afrique(BurkinaFaso) champd’artémisiaCombinaisonavecles dérivésdel’artémisinineAsie(Rowland etNosten,2001)ChloroquineTétracycline,Doxycycline,ClindamycinAzithromycinAmérique duSudLa Prise en Charge des cas de paludisme
  • 23Traitement Préventif IntermittentAucun(recherched’alternative auSulfadoxinePyriméthamine)Chlorproguanil-dapsone,AzithromycinDérivés del’artémisinineSulfadoxinePyriméthamine,FemmesenceintesAmérique duSudAsieAfrique
  • 24Pharmacopée Traditionnelle et Paludisme (1)Cinchona calisayaracines d’Ampelozizyphusamazonicus (Brésil)Geissospermum(Guyane)....................médicamentsantipaludiques classiques+ remèdes traditionnels.artemisia annua(tisane)QinghaosuNeem (Azdirachtaindica)Dichroa febrifuga…….Acacia nilotica,Azadirachta indica,Carissa edulis,Fagaropsis angolensis,Harrissonia abyssinica,Myrica salicifolia,Neoboutonia macrocalyx,Strychnos heningsii,Withania somnifera,ZanthoxylumusambarensiStrychnos myrtoides(Madagascar)...........médicaments antipaludiques classiques + remèdes traditionnels.Amérique du SudAsieAfrique(80% de populationen 1ère intention)
  • 25Pharmacopée Traditionnelle et Paludisme (2)
  • 26Moustiquaires Imprégnées d’Insecticide>9%(ville de Congo)Moustiquaireimprégnéed’insecticidePas d’efficacité notable(comportement des vecteurs)70% (Congo)Moustiquairenon imprégnée¾ = 76%depopulation(Congo)9% (Angola)Moutiquaireimprégnée ounonAmérique duSudAsieAfrique
  • 27ConclusionLes stratégies de lutte contre le paludisme en Afrique,en Asie et en Amérique ne sont pas tout à fait lesmêmes• Varie d’une localité à une autrePour une lutte antipaludique efficace :• Les stratégies de lutte contre le paludisme adaptées auxréalités de chaque localité;• Nécessité urgente de recherches approfondies etrapides faces aux résistances étendues :des parasites aux médicaments antipaludiquesdes vecteurs face aux insecticides
  • 28Références bibliographiquesBoureima Sanga BURKINA FASO: LUTTE CONTRE LE PALUDISME - DESCHAMPS DARTEMISIA BIENTÔT AU BURKINA. 10 juillet 2007 Sidwaya(Ouagadougou)Clémentine Mahoungou, Chargée de communications OMS La lutte contre lepaludisme au Congo 2007-06-04 22:01:50 par KimpwanzaClara Menéndez, Umberto D’Alessandro, Feiko O ter Kuile. Reducing the burden ofmalaria in pregnancy by preventive strategiesP.G. Kirira a, G.M. Rukungab, A.W. Wanyonyi a, F.M. Muregi b, J.W. Gathirwa b,C.N. Muthaura b, S.A. Omarc, F. Tolob, G.M. Mungaid, I.O. Ndiege a,∗ Journal ofEthnopharmacology 106 (2006) 403–407. Anti-plasmodial activity and toxicity ofextracts of plants used in traditional malaria therapy in Meru and Kilifi Districtsof Kenya. Received 17 June 2005; received in revised form 14 December 2005;accepted 24 January 2006Available online 13 March 2006Sasithon Pukrittayakamee a, Malika Imwong a, Sornchai Looareesuwan a,Nicholas J. White a,b,∗ Therapeutic responses to antimalarial and antibacterialdrugs in vivax malaria.Acta Tropica 89 (2004) 351–356Situation de la pandémiehttp://www.globalhealthreporting.org/french/malaria_overview_french.aspS. Picota,∗, S. Bregaa, P. G´erˆomeb, G. Velutb, F. de Monbrisona, Cheminelb, F.Peyrona Absence of nucleotide polymorphism in a plasmodium vivax multidrugresistance gene after failure of mefloquine prophylaxis in French GuyanaWORLD MALARIA REPORT 2005.Prepared by: Roll Back Malaria World HealthOrganization UNICEF
  • 29