• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Réponse immunitaire et accès pernicieux
 

Réponse immunitaire et accès pernicieux

on

  • 530 views

Réponse immunitaire et accès pernicieux - Présentation de la 5e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Edith Christiane BOUGOUMA - Chercheur - Centre National de Recherche sur le ...

Réponse immunitaire et accès pernicieux - Présentation de la 5e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Edith Christiane BOUGOUMA - Chercheur - Centre National de Recherche sur le Paludisme / CNRFP - Ouagadougou, Burkina Faso - eddycnrfp@yahoo.fr

Statistics

Views

Total Views
530
Views on SlideShare
530
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Réponse immunitaire et accès pernicieux Réponse immunitaire et accès pernicieux Presentation Transcript

    • REPONSE IMMUNITAIREREPONSE IMMUNITAIREREPONSE IMMUNITAIREREPONSE IMMUNITAIREREPONSE IMMUNITAIREREPONSE IMMUNITAIREREPONSE IMMUNITAIREREPONSE IMMUNITAIRE&&&&&&&&ACCES PERNICIEUXACCES PERNICIEUXACCES PERNICIEUXACCES PERNICIEUXACCES PERNICIEUXACCES PERNICIEUXACCES PERNICIEUXACCES PERNICIEUXDr. BOUGOUMA EDITH CHRISTIANEDr. BOUGOUMA EDITH CHRISTIANECentre National de Recherche et de FormationCentre National de Recherche et de Formationsur le Paludisme (CNRFP),sur le Paludisme (CNRFP),Ouagadougou, Burkina FasoOuagadougou, Burkina FasoAtelier Paludisme Madagascar 2007Atelier Paludisme Madagascar 2007Institut Pasteur de MadagascarInstitut Pasteur de MadagascarEVALUATIONpar les FACILITATEURS
    • ACCES PERNICIEUXACCES PERNICIEUXTrouble de la conscience, convulsion, fièvre, trouble neurologique.Grand problème du paludisme a P.falciparum, car une descomplications grave et fréquemment mortelsMortalité comprise ente 10-30%Peuvent être associées:Splénomégalie, Hépatomégalie, Hypoglycémie, Ictère,Anémie ,Oedème aigu du poumon, collapsus, insuffisanceRénale fonctionnelle et trouble de la coagulation2 processus :Hypothèse immunologique → Processus inflammatoireHypothèse Mécanique → Processus Mécanique
    • DANS QUELS CONDITONS PASSEDANS QUELS CONDITONS PASSET’ON DE L’ACCES SIMPLE AUT’ON DE L’ACCES SIMPLE AUNEUROPALUDISMENEUROPALUDISMELa transition entre les formes non compliquées et compliquées du paludisme est lerésultat de la décompensation d’un nombre de mécanismes de défense que l’hôteimpose a l’agent infectieux.Cette décompensation s’accompagne de la modification de paramètres biologiquescaractérisant les réponses du système immunitaire.Paludisme cérébral (Gambie) : décès 10-20% desSéquelles neurologique: 7% Photo: WHO/TDR/crump
    • MECANISME DE L’ACCESMECANISME DE L’ACCESPERNICIEUXPERNICIEUXLes mécanismes intervenant dans la physiopathologie duneuropaludisme sont complexes et partiellement connus.Des hypothèses sont avancées pour comprendre comment le parasite:provoque la maladieparvient a échapper à la contre- attaque immunitaire de l’hôteDeux Hypothèses:Mécanique : Expliquant les troubles neurologiques par le blocagedes capillaires cérébraux.Immunologique: se fondant sur des observations des modèlesd’animaux dans lesquels les lésions neurologiques sont uneréponse immune inflammatoire à la présence du parasite.
    • HYPOTHESEHYPOTHESEIMMUNOLOGIQUEIMMUNOLOGIQUEProcessus inflammatoire Mise en évidence Ac- Ag deP.f au niveau des capillaires??
    • ModModèèle exple expéérimental derimental de neuropaludismeneuropaludisme chez la sourischez la souris (Grau et(Grau et collcoll))P. berghei →→→→→→→→ Atteinte neurologique et décèsLyT indispensables au développement des lésions neurologiquesLyT →→→→→→→→ production de médiateurs de l’inflammation:TNFα (taux plasmamatique ! en phase aigue, injection Anti- TNF prévient leneuropaludisme)ILIL--33 ;GMGM--CSFCSF ; IFNIFN γγ ↑ macrophages et stimulent leurs activités.Injection simultanée Ac Anti ILIL--33 et Anti GMGM--CSFCSF prévient de 80% ,↑ macrophages et signes neurologiquesConcentrations plasmatiques des cytokines chez lConcentrations plasmatiques des cytokines chez l’’ homme infecthomme infectéé parpar P. fP. fTNFαIL 6,1 et 8 ↑ NeuropaludismeIFN γLES CYTOKINES DANSLES CYTOKINES DANSLL’’ACCES PERNICIEUXACCES PERNICIEUX
    • HYPOTHESE MECANIQUEHYPOTHESE MECANIQUECirculation cérébraleest diminuée →- Hypoxie- Ischémie localeMiller, L.H.; D.I.Baruch, and O. K. Doumbo. 2002. The pathogenic basic of malaria. Nature 415: 673-679
    • HYPOTHESE MECANIQUEHYPOTHESE MECANIQUEPhénomène dePhénomène de cytoadhérencecytoadhérenceL’adhérence des hématies parasitées par des formes matures de P.f aux cellulesendothéliales et capillaires des organes nobles.Principal événement à l’origine de laséquestration, survient au niveau descapillaires et des veinules post- capillaires.Fait intervenir les hématies parasitées parles trophozoites et Schizontes mûrs de P.fSeul les trophozoites jeunes sont présentdans la circulation périphérique
    • HYPOTHESE MECANIQUEHYPOTHESE MECANIQUEPhénomène dePhénomène de cytoadhérencecytoadhérence2 principaux effecteurs:Hématies infestées par les stades mûrs de P. fModifications morphologiques et antigéniques très profondes → Knobs(Ambroise- Thomas et coll)Adhesine: Ag Pf EMP1, séquestrin, histidine lie au knobs & CythoadhérenceCellules hôtes: cellules endothéliales des capillaire viscéraux, monocytesexpriment à leur surface des récepteurs spécifiques des adhésines plasmodiales =Cytorecepteurs endothéliaux:CD36Thombospondine (TSP)Facteurs d’adhésion intercellulaire ICAMI ou CDR5( Berendt et coll, 1998)
    • HYPOTHESE MECANIQUEHYPOTHESE MECANIQUEPhénomène de formation des rosettes:Phénomène de formation des rosettes: rosetingrosetingAdhésion des hématies parasitées aux hématies non parasitéesRôle des rosettes est de faciliter l’invasion des hématies saines par des mérozoites etde former des agglutinants au cours de l’accès pernicieuxMiller, L.H.; D.I.Baruch, and O. K. Doumbo. 20002. The pathogenic basic of malaria. Nature 415: 673-679
    • HYPOTHESE MECANIQUE3 anomalies principalement décritesdans la substance blanche du cerveau:Séquestration des hématiesSéquestration des hématiesBlocage des capillaires par HP etHNP↑ des protubérances = Knobsavec maturation des parasites et→→→→→→→→ contact intime des HPet cellules endothélialePrésente dans: cerveau; cœur;foie,poumon, reinŒdème cérébraleŒdème cérébrale0 – 40%Pas forcement en relation avecneuropaludismeHémorragie des anneauHémorragie des anneau= Péri- vasculaireSubstance blancheCentre par une nécrose
    • Miller, L.H.; D.I.Baruch, and O. K. Doumbo. 2002. The pathogenic basic of malaria. Nature 415: 673-679VARIATION DE LA REPONSEVARIATION DE LA REPONSEIMMUNITAIREIMMUNITAIRE
    • VARIATION DE LA REPONSEVARIATION DE LA REPONSEIMMUNITAIREIMMUNITAIRELa combinaison des facteurs dépend à la fois de l’hôte et du parasite → crise aigues dupaludisme à Pf et sévérité des lésions au niveau cérébral (Betrendt A. R. et al.; 1995)Processus immunologiqueProcessus immunologiqueTransmissionGénétique:TNFα (Mc Guire W et coll,1994;Wilson AG, 1997)Co-infections: HIV (Laufer MK et coll, 2007)AgeGrossesseMalnutritionProcessus mécaniqueProcessus mécaniqueVirulence des souchesMédicamentsAccessibilité au traitement
    • CONCLUSIONCONCLUSIONLes mécanismes de la protection immune contre le neuropaludisme ne sont quepartiellement connus.Des investigations plus approfondies sont encore nécessaires pour lutter contre lepaludisme mortel qui entraîne chaque année 1-2 millions de morts dans les zonesd’endémie.Une meilleure compréhension du rôle de la physiopathologie pourrais permettrela mise au point de traitement adapté pour une réduction significative de lalétalitéMERCIMERCI
    • BIBLIOGRAPHIEBIBLIOGRAPHIEColtel N, Combes V, Hunt NH? GrauCerebral malaria- neurolovascular pathology wuth many riddles still to besolved. Cur Neurovasc res .; 2004 1(2) 91-110Wassmer. S.C; Coltel N., Combes V., Hunt N.H?.Grau. 2003 Med Trop(Mars) 63(3) 254-257Berendt A.R.; Simon D.L; Tansey J;Newbold C.I.et marshK. Intercellular adhesion molecule-1 is anendothelial cell adhesion receptor for Pf. Nature,1989, 92, 312-319Mc Guire .W, Knight J.C, Hill A.V, Allsopp C. E.,Greewood BM et Kwiat Kowski D. Variation in the TNFαpromoter malaria. NATURE,1994 (371) 508- 510Wilson A. G, Symons J. A?, M.C Dowell, T.L Mc, Devitt H.O et Du G.W. Effect of a polymorphism in thehuman tumor necrosis factor alpha promoter on transcriptional activation. Proc Natl Acad Sci USA, 1997,(94)3195-3199Philippe Reinert .Critères de gravité dun accès pernicieux chez lenfanthttp://documentation.ledamed.org/IMG/html/doc-10786.htmlIndications of Life Threating Malaria in African Children. In : The New England Journal of Médecine 1995; 332(21) : 1399-1404Berendi Ar; Pergson D.J.P and New Bold C.I ; Sequestration in plasmodium falciparum Malaria:Stricky cells and strycty proble,sJeffrey D.;Chulay and Christian F. Ockenhouse;Host recepteur for malaria infected erythrocytes.Am. J. Trop. Med. Hyd., 43 2, suppl. 1990 , pp6 -14 (90- 018)
    • BIBLIOGRAPHIEBIBLIOGRAPHIEMay Ho B. Seingh, S Looareesuwan , Tme Davis, D. Bunnad and N.J. White. Clinical correlates on in vitroP.falciparum cythoadherence.Infect . And I,,ummunity, Mars 1991, 873-878Rogeaux O. Paludisme grave.J. Eur, 1992, (5) 25-30Ambroise- Thomas P . ; Picot S. El Pelloux H.,La physiologie du paludisme, le point actuel.Bull. Sc. Patho.Exotiaue, (2)1992Wel Mellouki, H . L . Kassimi, J. L. Sarhou, S. Nejmi. Physiopathologie et diagnostic du neuropaludisme.Biologie Infectiologie 1997 –Tome III nº 1P. Ringwald. Physiopathologie de l accès pernicieux .Revue GénéraleValery Combes, Nicolas Coltel, Samuel Wassmer et Georges E . Grau . Immunopathologie: Leneuropaludisme :!!!!!Miller Louis H., . Baruch Dror , Marsh Kevin et Ogobara K. DoumboI.The pathogenic basic of malaria. Nature2002, 415 , 673-679Jhon W. ; Barnwell , Christian F . Odken Housse , and D . M. Knowles.Monoclonal antibody OKMS inhibitsthe in vitro binding of Plasmodium falciparum infected erythrocytes to monocytes, endotheliql and C32melanona cells. The journal of Imunology, 1985, 135 (5)Johan Carlson, Helena Hembley, Adrian V; S. Hill David Brewster, Brian., Green Wood and MatsWailgrren. Paludisme cerebral chez l home association a la formation de rosettes d hématies et l absence danticorps inhibiteurs de la formation de rosettes