Your SlideShare is downloading. ×
Le palais du louvre. Blanca Garrido. Avancé 2
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Le palais du louvre. Blanca Garrido. Avancé 2

751
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
751
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
11
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. LE MUSÉE DU LOUVRE
  • 2.
    • Les dimensions gigantesques de ce palais dont les différentes parties, conçues avec continuité pendant huit siècles d'histoire, composent une véritable anthologie de l'architecture et de la décoration françaises.
  • 3.
    • Le palais du Louvre, élevé sur la rive droite de la Seine, a été considéré dès son origine comme l'édifice le plus hautement symbolique de Paris.
    • La surface totale du musée est de 160.106 m². Celle qui est consacrée aux expositions est passée de 31.260 m² en 1984 à 60.620 m² en 2005. Dans le même temps, la fréquentation moyenne annuelle a presque doublé ( 8,5 millions de visiteurs en 2009).
  • 4. HISTOIRE DU LOUVRE, DU CHÂTEAU AU MUSÉE
  • 5.
    • Le Louvre médiéval d’hier
  • 6.
    • La « Salle Basse » est le seul vestige des intérieurs du Louvre médiéval mais sa fonction d'origine reste inconnue.
  • 7. VESTIGES DES FOSSES DU LOUVRE DE PHILIPE AUGUSTE ET DE CHARLES V ( XIIE AU XIVE SIÈCLE )
  • 8. L'ÉNORME DONJON, DONT L'ENTRÉE ÉTAIT SITUÉE AU SUD, DÉFENDAIT LA VOIE FLUVIALE
  • 9. ENCEINTE DE CHARLES V 14 E SIÉCLE
  • 10.
  • 11.
  • 12. GRAVURE DE LA TRIBUNE DES CARYATIDES
  • 13.
  • 14. Vue perspective, du dernier au premier plan aile de Flore, Grande galerie, petite galerie, façade sud de la cour Carrée
  • 15. La Grande Galerie du bord de l’eau sous Henri IV
  • 16. Chapelle ardente du roi Henri IV Chapelle ardente du roi Henri IV Chapelle ardente du roi Henri IV Chapelle ardente du roi Henri IV Chapelle ardente du roi Henri IV
  • 17. Chantier du vieux Louvre vers 1650
  • 18. Décoration des appartements d'été d'Anne d'Autriche
  • 19. Arrière de la cour Carrée, côté place du Louvre
  • 20. Vue de la Galerie d’Apollon
  • 21.
  • 22.
  • 23.
  • 24.
  • 25. Jean-François Champollion (1790-1832)
  • 26.
  • 27.
  • 28.
  • 29. Le nouveau Louvre
  • 30. Musée Napoleon III, salle des terres cuites
  • 31.
  • 32. L’APOGÉE DU MUSÉE
    • La disparition des Tuileries, démolies en 1882, marque l'acte de naissance du Louvre moderne : le pouvoir quitte définitivement le Louvre qui peut alors se vouer essentiellement à la culture. Seul le ministère des finances, reste au sein du monument. A partir de cette période, le musée gagne lentement mais sûrement la presque totalité de l'énorme complexe.
    • Les pavillons de Flore et de Marsan qui faisaient partie du palais des Tuileries sont restaurés à partir de 1874,on double en largeur l'aile nord, le long de la rue de Rivoli.
    • En 1888, on inaugure de nouvelles salles consacrées aux antiquités rapportées du site de Suse, en Iran.
  • 33.
  • 34. EMBALLAGE DE LA VÉNUS DE MILO 1939
  • 35.
  • 36.
  • 37.
  • 38.
  • 39.
  • 40.
  • 41.
  • 42.
  • 43.
  • 44.
  • 45.
  • 46.
  • 47.
  • 48.
  • 49.
  • 50. FIN… … et merci

×