• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
ADOLESCENCE
 

ADOLESCENCE

on

  • 3,623 views

ADOLESCENCE

ADOLESCENCE

Statistics

Views

Total Views
3,623
Views on SlideShare
3,598
Embed Views
25

Actions

Likes
0
Downloads
249
Comments
0

4 Embeds 25

http://darna.be 13
http://www.darna.be 8
http://www.slideshare.net 2
http://127.0.0.1 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    ADOLESCENCE ADOLESCENCE Presentation Transcript

    • Comment préparer l’enfant dans le but de réussir l’étape d’adolescence ?
    • Bienvenue
    • Préalable: Pourquoi une table ronde?
      • Motivation.
      • Besoins, attentes/Table R.
      • Extraction des objectifs en commun.
      • Démarche :
        • Enoncé & Analyse des problèmes.
        • Identification des solutions et moyens à mettre en œuvre.
        • Plan d’action (quoi, qui, quand, où et comment?)
        • Réalisation >>>Evaluation >>>Consolidation
      • En fin de cette T.R, on doit être capable d’analyser l’étape d’adolescence, et d’identifier les pistes de réflexion pour agir en amont (Avant 10 ans).
    • Préalable: Cycle de vie /Enoncé du problème
      • Quelles sont les problèmes rencontrés en période de jeunesse ?
      • Quelles sont vos craintes , ayant un effet négatif sur la personnalité de vos enfants « adolescents »?
    • Préalable: Croissance/ besoins Alfie
    • Préalable: Croissance/ besoins
      • Les quatorze besoins fondamentaux représentent un modèle conceptuel en sciences humaines et notamment en soins infirmiers proposé par Virginia Henderson depuis 1947
      • Le besoin de respirer : nécessité pour chaque individu, de disposer d’une oxygénation cellulaire satisfaisante.
      • Le besoin de boire et de manger : nécessité pour chaque individu, d’entretenir son métabolisme afin de produire de l’énergie, de construire, maintenir et réparer les tissus.
      • Le besoin d'éliminer : nécessité pour chaque individu, d’éliminer les déchets qui résultent du fonctionnement de l’organisme.
    • Préalable: Croissance/ besoins
      • Le besoin de se mouvoir et de maintenir une bonne position : nécessité pour chaque individu, d’entretenir l’intégrité et l’efficacité des systèmes biophysiologiques, de permettre la réalisation des activités sociales et de construire et maintenir l’équilibre mental.
      • Le besoin de dormir et de se reposer : nécessité pour chaque individu, de prévenir et réparer la fatigue, diminuer les tensions, conserver et promouvoir l’énergie.
      • Le besoin de se vêtir et de se dévêtir : nécessité pour chaque individu, de se protéger et d’exprimer son identité physique, mentale et sociale.
    • Préalable: Croissance/ besoins
      • Le besoin de maintenir la température du corps dans les limites de la normal : nécessité pour chaque individu, d’assurer le rendement optimal des fonctions métaboliques, de maintenir les systèmes biophysiologiques et de maintenir une sensation de chaleur corporelle satisfaisante.
      • Le besoin d'être propre et de protéger ses téguments : nécessité pour chaque individu, de maintenir l’intégrité de la peau, des muqueuses et des phanères, d’éliminer les germes et les souillures, et d’avoir une sensation de propreté corporelle, élément de bien être.
      • Le besoin d'éviter les dangers et les douleurs : nécessité pour chaque individu, de se protéger contre toute agression externe, réelle ou imaginaire et de promouvoir l’intégrité physique, l’équilibre mental et l’identité sociale.
    • Préalable: Croissance/ besoins
      • Le besoin de communiquer : nécessité pour chaque individu, de transmettre et de percevoir des messages cognitifs ou affectifs, conscients ou inconscients et d’établir des relations avec autrui par la transmission et la perception d’attitudes, de croyances et d’intentions.
      • Le besoin de pratiquer sa religion et d'agir selon ses croyances : nécessité pour chaque individu, d’être reconnu comme sujet humain, de faire des liens entre événements passés, présents, à venir et se réapproprier sa vie, de croire en la continuité de l’homme, de chercher un sens à sa vie et s’ouvrir à la transcendance.
      • Le besoin de s'occuper et de se réaliser : nécessité pour chaque individu, d’exercer ses rôles, d’assumer ses responsabilités, et de s’actualiser par le développement de son potentiel.
    • Préalable: Croissance/ besoins
      • Le besoin de se récréer : nécessité pour chaque individu, de se détendre, de se divertir et de promouvoir l’animation du corps et de l’esprit.
      • Le besoin d'apprendre : nécessité pour chaque individu, d’évoluer, de s’adapter, d’interagir en vue de la restauration, du maintien et de la promotion de sa santé.
    • Préalable: Croissance/ besoins
    • Préalable: Croissance/ besoins
      • LES 7 BESOINS DE L'ENFANT:
        • Le besoin de relations chaleureuses et stables
        • Le besoin de protection physique, de sécurité et de régulation
        • Le besoin d'expériences adaptées aux différences individuelles.
        • Le besoin d'expériences adaptées au développement.
        • Le besoin de limites, de structures, et d'attentes.
        • Le besoin d'une communauté stable et de son soutien, de sa culture.
        • La protection de notre avenir
        • http://www.lenfantdabord.org/?side=123
        • D’après S.I. Greenspan & T.B. Brazelton
    • Quelles sont nos ambitions, quant à nos jeunes «adolescents» ?
    • Album de l’adolescent
    •  
    • « Rien »
    •  
    • Je ne sais pas où me cacher !!
    • Je préfère être différent des autres
    •  
    • L’enfer !!
    •  
    • Je ne sais pas!
    • Je ne sais pas!
    •  
    • A toute chose
    •  
    • Je n’ai pas de solution!!
    •  
    • Je ne veux rencontrer personne
    •  
    • Le choix est très difficile!!
    •  
    • Demain !
    •  
    • Pas de rôle au lit
    •  
    • Je ne suis conscient que de moi !!
    •  
    •  
    • L’ ADOLESCENCE EST ELLE TOUJOURS UN MOMENT DE CRISE ?
      • Définitions:
        • L'adolescence représente une période de profonds bouleversements ,
        • Intermédiaire entre l'enfance et l'âge adulte .
        • C'est le temps d'une triple transformation d'ordre physiologique , psychique et psychologique .
        • l'adolescence n'est pas vécue de la même façon selon les sociétés et les époques.
    •  
    • L’ADOLESCENCE ???
    • L’ADOLESCENCE ???
      • Dans les cultures traditionnelles comme dans la Nouvelle-Guinée, ou en Amazonie, les stades de la vie sont ponctués par ce que les ethnologues appellent des rites de passage (naissance, initiation, mort).
      • Ayant atteint un certain âge, les garçons sont soumis à des rites, s ouvent violents, ils éprouvaient la force du garçon qui pouvait, en cas de succès, désormais être admis parmi les hommes. C'est pourquoi l'adolescence ne dure encore qu'une semaine, le temps de ces épreuves, dans certaines sociétés africaines.
      • Quant aux filles, elles passent du statut d'enfant à celui de femme dès l'apparition de leur premier cycle menstruel.
      • Dans les sociétés des pays industrialisés, l'adolescence peut être au contraire une lutte pour trouver son identité et acquérir son indépendance.
    •  
      • C’est quoi l'adolescence?
      • Est-ce la même chose que la puberté?
      • Quand débute-t-elle et que bouleverse-t-elle?
      • Pourquoi représente-t-elle un problème dans nos sociétés?
    • L’adolescence : La puberté
      • Sous le terme de "puberté", on place des transformations physiologiques relatives à la maturation sexuelle.
      • La croissance est alors caractérisée par des variations rapides du taux d'hormones. Celles-ci agissent, à l'intérieur du corps, en messagères chimiques qui opèrent des changements radicaux. Cela a pour effet des poussées de croissance parfois spectaculaires et l'augmentation de la masse musculaire.
      • La poussée de croissance commence en général vers 10 - 11 ans chez les filles et 12 - 13 ans chez les garçons. Pour finir vers 14 - 15 ans pour les filles et 16 - 17 ans pour les garçons.
      • Si les signes pubertaires sont reconnaissables, l'âge de leur apparition varie selon les individus. Une fois ces modifications survenues, l'adolescent a acquis son corps d'adulte et il est sexuellement mature, c'est-à-dire apte à la reproduction.
    • L’adolescence : une période difficile à délimiter
      • L'adolescence marque la période transitoire entre l'enfance et le monde des adultes mais c'est une période très difficile à délimiter; elle s'étale entre 12 et 20 ans selon les individus, elle s'accompagne d'un changement intellectuel et cognitif important.
      • L'adolescence est en effet caractérisée par l'acquisition de la pensée formelle
      • À partir de 12 - 13 ans, l'adolescent est capable d'opérer sur des signes et des symboles substitués aux objets eux-mêmes et de raisonner sur ces substituts.
    • L’adolescence : Des transformations physiques et psychiques
      • Durant la puberté, le corps se transforme tandis que l'adolescent prend conscience de sa personnalité et de son identité.
      • En partie à cause de sa croissance soudaine, il est souvent maladroit, se trouve laid, gauche, mal à l'aise.
      • Il renverse des verres, claque les portes avec force, se heurte aux objets car il évalue mal sa force.
      • Tout cela est dû à un développement des os et des muscles trop rapide auquel le cerveau et le système nerveux doivent s'adapter. Rapidement , les mouvements retrouvent toute leur coordination.
    • L’adolescence : L'éveil à la sexualité
      • L'adolescent doit s'habituer à sa nouvelle apparence physique et à l'éclosion de sa sexualité. C'est l'expérience la plus bouleversante, la plus significative et la plus perturbante qu'il vit.
      • L'excitation sexuelle se manifeste plus fortement que dans l'enfance et génère de nouvelles expériences.
      • Quelle attitude adopter ? Comment réagir face à ses propres désirs mal contrôlés et dont il est si difficile de parler à quelqu'un ?
      • Faut-il lutter contre ou s'y abandonner ? Est-ce normal ?
      • Toutes ces questions obsèdent l'adolescent qui a souvent du mal à s'en ouvrir à ses parents.
      • L'effort étant difficile, voire impossible, il questionne plus volontiers ses camarades, ses frères ou sœurs aînés ou ses amis.
    • L’adolescence : L'éveil à la sexualité
      • La façon dont les jeunes développent une sexualité d'adulte dépend surtout des codes de chaque société : de la rigueur morale à la liberté tranquille.
      • L'adolescence est parfois le moment de la découverte d'une passion amoureuse,
      • Pendant toute la durée de l'adolescence, l'amitié est un facteur d'équilibre.
      • Puisque l'on ne peut se confier à ses parents, l'amitié redonne confiance dans les moments difficiles. Les adolescents recherchent le groupe, la bande de copains au sein desquels ils trouvent la connivence, la tolérance, la communication, la tendresse et l'humour.
    • L’adolescence : Les conflits parentaux et le temps des copains
      • Les individus s'identifient les uns aux autres quand leurs attitudes et leurs intérêts sont semblables.
      • C'est encore plus vrai au moment de l'adolescence, période pendant laquelle les relations avec les parents sont souvent conflictuelles et où l' amitié devient prépondérante.
      • On cherche à s'identifier aux autres , à leur ressembler, et on modifie son comportement pour y parvenir.
      • Les "bandes" sont souvent composées de jeunes qui ont sensiblement le même âge , le même niveau social et les mêmes préoccupations dans la vie.
      • Pour l'adolescent, les parents (et les adultes en général) paraissent complètement étrangers à ce qu'il ressent. Ils lui imposent des règles strictes , qui lui paraissent injustes et dépassées.
    • L’adolescence : Les conflits parentaux et le temps des copains
      • Le groupe d'amis offre alors la compréhension et le sentiment d'appartenance qu'il ne trouve pas dans les relations familiales.
      • Au sein du groupe, il ressent le sentiment de s'affirmer, d'être libéré de ses souvenirs d'enfance et de la pression parentale.
      • Pourtant la bande possède un ensemble de règles qui peuvent être plus rigides que celles des parents ou des professeurs.
      • La bande instaure sa propre hiérarchie et peut édicter des conduites que l'adolescent n'approuve pas intérieurement mais auxquelles il se conforme parce qu'elles émanent de celle-ci. Le groupe qui considère comme valorisantes et excitantes certaines activités attend de ses membres qu'ils y participent.
      • Un adolescent désireux d'être reconnu et accepté par les autres ne résistera pas à de telles pressions. Tandis qu'un autre peut considérer comme un signe de faiblesse de se laisser influencer et entraîner aussi facilement.
    • L’adolescence : Confusion et inexpérience
      • L'adolescence est le temps des grandes interrogations existentielles. Comment mener sa vie? Jusqu'où peut-on aller? Qui admirer et qui rejeter?
      • Ces questions sur son identité naissante sont nouvelles et le laissent perplexe.
      • Il n'a pas encore structuré ses expériences, ses pensées, ses sentiments et ses émotions.
      • Le trouble et l'inexpérience dominent le comportement des adolescents, qui passent facilement d'un extrême à l'autre.
      • Fièrement indépendants et rebelles dans une situation donnée, ils sont soudainement infantiles et démunis l'instant suivant.
    • L’adolescence : Le besoin d'indépendance
      • Dans la plupart des familles, les parents procurent sécurité, confort et stabilité à leurs enfants. Ils imposent également un ensemble de règles de conduite que l'adolescent cherche à bousculer parce qu'il s'interroge sur leur validité.
      • Le comportement de l'adolescent est souvent instable car ses objectifs et ses idéaux changent au gré de l'évolution des facettes de sa personnalité.
      • La sensibilité extrême, la richesse émotive et le manque de contrôle associés à cet âge font que les états affectifs se succèdent à un rythme rapide, et sont perçus comme des caprices.
      • En quête de son identité propre, l'adolescent s'interroge anxieusement sur lui-même. Pour s'affirmer, il lutte contre ce qui l'attache à l'enfance et mobilise son agressivité contre le milieu familial dont il veut s'affranchir.
    • L’adolescence : Le besoin d'indépendance
      • L'adolescence est une période aussi difficile pour les parents. Certains se sentent déstabilisés d'autres font des choix peu fortuits ou réagissent à l'agressivité de leurs enfants en se montrant encore plus intransigeants. Par ailleurs, reconnaître que son fils ou sa fille n'est plus un enfant, c'est aussi reconnaître son propre vieillissement, le plus dur étant d'assumer ce fait.
      • En développant leurs propres opinions, les adolescents remettent souvent en question les valeurs de leurs parents.
      • Cette réaction reflète un désir de les défier, mais elle traduit également que les temps ont changé et que le monde a évolué.
    • L’adolescence : Le besoin d'indépendance
      • Avec les rythmes toujours plus rapides de la vie moderne, les modes et les goûts musicaux, les loisirs, les études et les perspectives d'emploi sont très différents de ceux de la génération précédente.
      • Les parents peuvent ne pas saisir la signification que revêt la "bonne" paire de Sebago ou le "bon" genre de musique.
      • Cette incompréhension entre parents et adolescents est appelée le fossé des générations , aussi ancien que la structure familiale qui l'abrite.
      • Certains parents ne peuvent pas, ou ne veulent pas, se souvenir des années où ils grandissaient et traversaient la même phase de rébellion et d'interrogations.
    • L’adolescence : L'ouverture sur le monde des choix décisifs
      • Derrière l'insolence et la rébellion adolescents, se cache un questionnement sur le monde. L'adolescent découvre des réalités sociales et politiques qu'il ignorait jusqu'à présent et sur lesquelles il interroge son entourage qu'il remet ainsi en cause.
      • Cette quête d'un système de valeurs et de croyances personnelles fait partie de la construction de sa personnalité d'adulte.
      • C'est durant cette période que de nombreux jeunes s'enthousiasment pour des causes politiques, philosophiques et morales qu'ils ne tardent pas, le plus souvent, à abandonner comme ils ont laissé leurs rêves d'enfants.
    • L’adolescence : L'ouverture sur le monde des choix décisifs
      • Mais, en Occident, où la durée moyenne des études est plus longue qu'ailleurs, les étudiants revendiquent un statut, structurent leurs révoltes contre l'ordre parental et leurs recherches identitaires en des mouvements qui mettent en question la famille et, in extenso , la société.
      • Ainsi l'adolescence est une période d'éveil aux multiples possibilités qu'offre la vie. Certains jeunes traversent une phase d'activité intense, d'enthousiasme ou même d'adoration. Ensemble, parmi leurs condisciples et leurs amis, ils œuvrent pour des causes communes. Le groupe qui se forme autour d'une protestation est rassurant et fort.
    • L’adolescence : L'ouverture sur le monde des choix décisifs
      • L'adolescence est ainsi une période où le devenir scolaire et professionnel devient important. Là aussi, des questions se posent.
      • Faut-il continuer ses études et acquérir une formation générale? Faut-il au contraire se spécialiser très tôt en entrant en apprentissage? Ou faut-il entrer directement dans la vie active, si on en a l'opportunité? Les orientations prises sur la formation et la carrière sont décisives pour la phase suivante de son existence, celle de jeune adulte.
      • Aussi l'adolescence est une période où les conseils des parents, des professeurs et des conseillers d'orientation ainsi que l'environnement relationnel et social, sont importants.
      • Les adolescents ont un défi à relever : celui de trouver un nouvel équilibre pour s'épanouir.
    •  
    • Pourquoi ne comprend-on pas l’adolescent?
    • Sentiments & Emotions
      • Émotion : « trouble passager, causé par un sentiment vif » in Larousse de Poche,2000
      • Ensemble de sensations physiques (par ex : augmentation du rythme cardiaque, transpiration, faiblesse musculaire..) L’émotion se situe au niveau PHYSIQUE .
      • Sentiment : « état affectif durable lié à certaines émotions ou représentations » in Larousse de
      • Poche 2000
      • C’est une étiquette. Un mot qui sert à décrire une émotion. Verbalisation. C’est le passage au
      • niveau de la PENSEE
    • Fonction des émotions et des sentiments
      • Ils nous sont très utiles car ils nous renseignent sur notre état intérieur mais également sur notre environnement .
      • Ce sont des RADARS pour comprendre l’autre et les situations, des MOTEURS qui permettent de mobiliser l’énergie nécessaire pour résoudre un problème
      • Il n’y a pas de bons ou de mauvais sentiments. Les sentiments sont positifs lorsqu’il nous permet de résoudre ICI MAINTENANT une situation et ils sont négatifs lorsqu’ils sont inefficaces dans la gestion de la situation.
      • 4 sentiments de base : PEUR- COLERE-TRISTESSE-JOIE
      • Il est très important de bien identifier le sentiment de base afin d’apporter la réponse adéquate.
    • Domaines de préparation de l’enfant à l’age de l’adolescence.
      • La sérénité & le calme
      • Le sommeil
      • Le respect de la loi et du règlement
      • Faire face aux sentiments
      • Améliorer la capacité de débattre
      • La confiance en soi
      • L'expression
      • La concentration