Ardénews#01 - Numéro spécial etourisme (2003)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Ardénews#01 - Numéro spécial etourisme (2003)

on

  • 548 views

Diffusé à l’occasion des Rencontres Régionales "Tourisme et Internet" du 2 octobre 2003, le magazine ardénews synthétise l’étude "Améliorer la qualité de l’internet touristique en ...

Diffusé à l’occasion des Rencontres Régionales "Tourisme et Internet" du 2 octobre 2003, le magazine ardénews synthétise l’étude "Améliorer la qualité de l’internet touristique en Midi-Pyrénées" et l’enquête "Comportements et attentes des internautes européens".

Statistics

Views

Total Views
548
Views on SlideShare
548
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
4
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Ardénews#01 - Numéro spécial etourisme (2003) Ardénews#01 - Numéro spécial etourisme (2003) Document Transcript

  • ardénews ardénews#01 magazine d’information d’Ardési NUMÉ RO SPÉCIAL e-to urisme Midi-Pyrénées : la tac-tic touristique! e-tourisme : > la qualité du web touristique midi-pyrénéen > les comportements et attentes des internautes européens www.ardesi.asso.fr
  • ardénews sommaire DOSSIER SPECIAL e-tourisme en Midi-Pyrénées page 1 Éditorial pages 2 & 3 Midi-Pyrénées : la tac-tic touristique ! pages 4 à 8 Améliorer la qualité de l’internet touristique en Midi-Pyrénées pages 10 à 13 Le palmarès pages 15 à 21 Comportements et attentes des internautes européens Midi-Pyrénées : ardénews la tac-tic touristique ! le magazine d’information d’Ardesi Directeur de la publication : Jean-Paul Lareng Responsable de la rédaction : Isabelle Hardy Comité de rédaction : Claude Bannwarth, Marie Bergereau, Hugues Cazenave, Ludovic Dublanchet, Nicolas Saint-Agne Photos : Laurent Hamels/PhotoAlto Maquette, conception, réalisation : www.panama-conseil.com Impression : Parchemins du Midi Tirage : 2000 exemplaires Date de parution : Octobre 2003 Ardesi 9, place Alfonse Jourdain 31000 Toulouse Téléphone : 05 67 77 76 76 Télécopie : 05 67 77 76 77 E-mail : contact@ardesi.asso.fr www.ardesi.asso.fr
  • éditorial « Dix-neuf prestataires régionaux affirment que plus de 50% de leur chiffre d’affaires est induit par leur site internet » Dire qu’internet et tourisme font bon ménage relève désormais du lieu commun.Et si les milliards de dollars générés par le « e-tourisme » qu’annoncent les gran-des sociétés de conseils ne nous parlent guère, il en va autrement des multiplestémoignages recueillis auprès des professionnels de la région : doublement del’activité pour ce prestataire, 87% des réservations par e-mail pour tel autre, plusde sollicitations de brochures par e-mail que par courrier et téléphone réunis pourcet office de tourisme, accueil d’une clientèle étrangère auparavant inexistante… La question n’est plus « faut-il être sur internet », mais « comment y aller effi-cacement, avec quels moyens, quels outils ». La diversité des structures que nousavons pu étudier, et de leurs réponses à ces questions, permet d’affirmer qu’il y aune place pour tous sur le réseau. C’est ce que traduit le palmarès des douze sitesrégionaux que nous avons souhaité mettre en avant dans ce numéro spécial, illus-trant chacun à leur manière et avec leurs ressources les points forts d’un site inter-net touristique. Mais s’il ressort de cette étude que les professionnels du tourisme de Midi-Pyrénéesfont preuve d’un dynamisme avéré sur le web, la marge de progression reste impor-tante, notamment en ce qui concerne l’utilisation marketing de ce média ou encorela relation avec le client. Car il ne faut pas oublier que l’internaute ne se soucie guère des frontières admi-nistratives ou sectorielles, et compare intensivement la pléthore d’offres à laquelle ilaccède de façon permanente. Le leadership national pourrait d’ailleurs rapidementêtre mis à mal en raison du retard pris par rapport à nos principaux concurrents. Il nous faut donc continuer à progresser, remettre en cause, « créer du lien »,pour offrir davantage de services à l’internaute qui réclame avant tout un contenufiable et actualisé. Cela ne peut passer que par un travail en commun, une syndi-cation de moyens et de contenus entre les acteurs de ce secteur. Le réseau régio-nal d’information touristique qui verra bientôt le jour œuvre en ce sens, ainsi que lesnombreux projets dont nous ont fait part les prestataires interrogés. Les acteurs publics et privés de la filière touristique doivent aujourd’hui enga-ger une stratégie et des moyens à la hauteur du potentiel d’internet et des nouvel-les technologies. Nous souhaitons que le travail entrepris avec l’ensemble de lafilière aboutisse à améliorer encore notre présence sur le web, et par là-même lacompétitivité de l’économie touristique midi-pyrénéenne.Jean-Paul Lareng,Directeur d’Ardesi ardénews#01 l 01
  • ardénews spécial e- Le web tourist confronté aux des internaute Ardesi et ses partenaires La saison touristique 2003 a été particulièrement Ardesi s’implique particulièrement favorable pour ceux qui ont fait le pari dans le développement du e-tourisme en Midi-Pyrénées. d’internet. Développement du chiffre d’affaires, Ses objectifs principaux sont : clientèle issue de nouveaux horizons, promotion > favoriser la mise en ligne de sites et fidélisation accrues à moindre coût, internet de qualité, > fournir, via son centre de ressources, meilleur taux de remplissage,… les précurseurs des actualités, études, enquêtes, se réjouissent d’avoir franchi le pas… contribuant à une meilleure informa- tions de l’ensemble des acteurs concernés par la thématique « Tourisme et internet ». a démocratisation de ce média, ont eux aussi connu une évolution im- Ardesi remercie tout particulièrement le Secrétariat d’État au Tourisme pour L aussi bien chez les profession- nels, publics et privés que chez leurs clients, instaure une nouvelle portante, avec une professionnalisation de leurs structures et équipes, un ac- croissement important des contenus son soutien, le Comité Régional du donne dans le monde du tourisme. mis en ligne, et une stratégie web de Tourisme, l’ensemble des 100 « pané- « On peut tout gâcher, sauf ses vacan- plus en plus peaufinée et intégrée. listes » de la région qui ont bien voulu ces » affirmait un célèbre slogan, et contribuer à cette réflexion, ainsi que cela devient tellement plus simple Mais quel réel niveau de qualité les participants au groupe de travail grâce aux nouvelles technologies : offrent-ils à leur clientèle ? « Qualité Internet », co-animé par visualiser sa chambre, connaître à Exploitent-ils au mieux Ardesi et le CRT. l’avance les manifestations, les équipe- les possibilités de cet outil ? ments, les tarifs et horaires d’ouverture, récolter les témoignages et bons plans Comment gérer les flux d’échanges de d’autres clients, réserver, acheter en plus en plus importants, multilingues, L’étude de la qualité des sites internet ligne, les mauvaises surprises se font et l’escalade technologique qui produit touristiques de la région Midi-Pyrénées de plus en plus rares pour l’internaute des attentes nouvelles chez leur clien- a été réalisée par le Cabinet Internet Institute, expérimenté. tèle ? Quelles sont les réelles attentes à la demande d’Ardesi avec le concours technique du CRT Midi-Pyrénées. Et force est de reconnaître que l’inter- des internautes ? Sont-il satisfaits des naute moyen est de plus en plus matu- services proposés ?… L’enquête « Tourisme et internet : comportements et attentes de la clientèle re, de plus en plus exigeant, et peut Afin d’apporter des réponses à ces européenne » a été menée par Opinon Way, comparer à tout moment la multitude questions et faire progresser l’ensemble à la demande d’Ardesi et du Secrétariat d’État au Tourisme, avec le concours d’offres qui lui est faite sur la toile. de l’internet touristique régional, technique du CRT Midi-Pyrénées. Les sites publics et privés touristiques Ardesi, avec le soutien du Comité 02 l ardénews#01
  • tourismeique de Midi-Pyrénéesattentess européensRégional du Tourisme et du Secrétariat en matière de marketing, de relation Les synthèses des résultats de ces deux travaux complémentaires sont ici présentées afin ded’État au Tourisme, a conduit durant client, de simplification de la gestion permettre aux prestataires et institutionnelsl’année 2003 une réflexion notamment interne restent trop peu exploitées. régionaux touristiques d’améliorer encore leur positionnement sur la toile.concrétisée par : Le travail en réseau, si difficile dans un secteur par nature hétérogène, doit Les rapports complets et synthétiques de l’étude> l’étude menée par le cabinet Internet encore être amélioré, notamment entre et de l’enquête feront l’objet d’une publication sur le site internet d’Ardesi.Institute, qui apprécie la qualité de l’in- structures publiques et privées, afin deternet touristique en Midi-Pyrénées, à fournir un contenu fiable à la clientèle.partir d’un panel de 100 sites, scrutés Car s’il y a une conclusion à retenir de« à la loupe », et dont les gestionnaires l’enquête réalisée auprès des internau-ont été interrogés, complété par une tes européens, c’est bien l’importancelarge consultation de la filière régionale primordiale qu’ils accordent unanime-sur ces questions. ment à la qualité et l’actualisation du contenu qui leur est proposé sur inter- Les pistes de travail> l’enquête conduite par Opinion Way net, loin devant l’ergonomie ou le envisagées :auprès d’internautes français, espa- design. > Communiquer dans chaque départe-gnols, anglais et néerlandais, ainsi que ment de la région sur les résultats de cesde non internautes français, qui révèle Tout en confirmant certaines idées pré- travaux, afin de toucher au plus près unles divergences et convergences en conçues (les néerlandais préfèrent le maximum d’interlocuteurs concernés,matières de pratiques touristiques et camping, les espagnols privilégient > accompagner les professionnels dud’attentes vis-à-vis des sites internet de l’aspect festif, les anglais utilisent mas- secteur sur les points faibles identifiésce secteur d’activités. sivement internet pour leur recherche (aspects marketing, juridiques, exploita- d’informations), cette enquête « tord le tion statistique, boîte à outils technolo- Bien des interrogations cou » à d’autres poncifs : giques…), et des pistes de travail pour > internautes et non internautes adop- > poursuivre la démarche d’amélioration le futur naissent de ces tent des comportements touristiques du web régional grâce notamment au conclusions, mais aussi quasi similaires, Groupe de travail « Qualité Internet » co- des certitudes et des surprises. > l’achat en ligne n’est plus redouté, animé avec le Comité Régional du mais devient au contraire une fonction- Tourisme,Tout d’abord, l’internet touristique nalité plébiscitée par de plus en plus > inciter à la mise en réseau des acteursrégional a indéniablement franchi un d’internautes. régionaux, à travers le réseau régionalcap : les notions de base, en terme d’er- Elle révèle enfin une réelle attirance d’information touristique mis en œuvregonomie, de contenus, sont maîtrisées. pour l’outil multimédia permettant visi- par le CRT dans le cadre du groupe deOn a quitté l’amateurisme des débuts. tes virtuelles et visualisation des lieux travail constitué sur ce thème.Néanmoins, les possibilités de cet outil de séjour… ardénews#01 l 03
  • ardénews spécial e-tourisme Améliorer la qualité de l’internet touristique en Midi-Pyrénées 1. L’étude : objectifs et méthodologie. Ardesi, en partenariat avec Les finalités de l’étude un échantillon de 4 000 professionnels du le Comité Régional du Tourisme, Améliorer la qualité générale de l’internet tourisme de Midi-Pyrénées : 421 réponses, a piloté une étude visant touristique régional et sensibiliser l’en- > Un test par e-mail anonyme réalisé semble du secteur aux usages de l’inter- auprès des 100 panélistes, à contribuer au développement net, afin d’augmenter les retombées éco- > Le vote des panélistes sur les 12 de la qualité de l’internet nomiques pour le secteur et la région, et meilleurs sites du panel. touristique de Midi-Pyrénées, véhiculer une image dynamique de la pour permettre aux acteurs région. Les conclusions et recommandations de de la région de mieux tirer parti l’étude s’appuient sur l’analyse transver- du web dans le développement Les objectifs de l’étude sale des résultats collectés aux différen- de leurs activités. > Établir des recommandations, des pré- tes étapes de ce processus. conisations liées à la mise en place d’un site internet dans le secteur du tourisme, Le panel > Permettre à chaque acteur d’auditer et 57 sites d’acteurs privés, 43 sites d’ac- d’améliorer son site, teurs institutionnels : > Donner aux acteurs non présents sur la > 36 hébergements : toile les clés nécessaires pour mettre en • 13 hôtels / restaurants, place un service de qualité. • 13 campings • 9 gîtes / chambres d’hôtes, La méthodologie • 1 village de vacances, L’analyse s’est appuyée sur 5 outils de > 34 offices de tourisme ou CDT/SLA, récolte d’informations : > 15 sites à visiter : grottes, châteaux… > L’analyse des 100 sites du panel par > 9 portails, un consultant spécialisé, à partir d’une > 3 activités et loisirs, grille de 50 critères, > 2 agences réceptives, > Un questionnaire envoyé à chacun des > 1 organisateur d’événements. membres du panel : 90 questionnaires NB : Le site du CRT, en cours de refonte, retournés, ne faisait pas partie du panel (nouvelle > Un questionnaire plus concis envoyé à version : octobre 2003). 04 l ardénews#00
  • spécial e-tourisme2. Les principaux résultats.Les points forts de l’internet veaux partenaires commerciaux, contri-touristique en Midi-Pyrénées buant ainsi au développement du chiffre d’affaires.Les professionnels du tourisme de Midi- Une large majorité des répondants – prèsPyrénées se sentent très concernés par de 70% – s’accorde à dire qu’« internet,internet : ce n’est pas si compliqué ». Et dans les faits, la technologie du web semble effec-> 90% d’entre eux pensent qu’internet et tivement plutôt bien maîtrisée. www.valdazun.com, un site proposant une actualité richeles technologies de l’information ont un et bien mise en valeur.impact sur le secteur du tourisme, L’analyse des sites du panel révèle des points forts : > l’ergonomie et la mise en page sont géné-> 91% reconnaissent qu’internet a une ralement soignées ; de nombreux sites sontincidence directe sur leur propre activité, > en matière de conception et de dévelop- agrémentés de cartographie. pement des sites, on a quitté l’amateurisme> 68% des 421 répondants disposent de des débuts d’internet : le recours à desleur propre site internet, chiffre qui prestataires professionnels se généralise,devrait atteindre 85% d’ici fin 2004. www.ot-toulouse.fr, un remarquable plan de ville interactif relié à la base de données de l’offre touristique. www.vallees-ax.com une ergonomie originale, un site harmonieux et très professionnel.www.chemins-compostelle.com, un site très abouti, L’internet touristique midi-pyrénéen fait preuveentièrement développé en interne par l’équipe de > une majorité de gestionnaires dispose d’un dynamisme remarquable : plus des 2/3l’Association. des outils et compétences nécessaires, des panélistes en sont à la deuxième – voireCette présence du tourisme midi- tant pour gérer le contenu de leur site en troisième ou quatrième – version de leur site. Etpyrénéen sur le net est d’ailleurs relative- interne que pour mettre à jour leurs infor- cela ne semble pas près de s’arrêter : ajout dement « ancienne », puisque la moitié des mations, photos, nouvelles versions étrangères, intégra-professionnels qui ont répondu possé- tion de technologies avancées, refonte de ladaient déjà un site en 2000. navigation et du graphisme, abonnement à une lettre d’actualité, évolution vers des sites dyna-Aujourd’hui, les professionnels du touris- miques… les projets foisonnent pour 2004 !me de Midi-Pyrénées ont pris consciencede l’importance d’internet. Ils en parlentlibrement et savent que leurs clients – et Les zones de progressionplus particulièrement leurs clientèlesétrangères – ont de plus en plus recours Si l’on considère les quatre types de fonc- www.tourisme-lot.com, de solides bases de donnéesau web pour préparer leur séjour. tions auxquelles doivent répondre les sites sur l’offre, gérées avec rigueur par l’équipe du CDT. touristiques sur internet :Internet est vu par une très large majori- > les contenus des sites sont riches, les > promouvoir / donner envie / convaincre : onté comme un moyen efficace pour tou- textes sont adaptés, les photos sont nom- regarde les vitrines,cher une nouvelle clientèle et de nou- breuses et le plus souvent de qualité, > informer : on entre dans le magasin, ardénews#01 l 05
  • ardénews spécial e-tourisme > réserver / vendre : on achète, On savait les français peu enclins à l’ac- mation, envoi à un ami, ajout au favori, > fidéliser : on revient… cueil des touristes étrangers dans leur jeux en ligne… – restent très peu maîtri- …force est de constater que beaucoup se langue… il en va de même sur le web sés. Ils sont pourtant très adaptés lorsque contentent de renseigner leurs clients régional : le nombre de sites disponibles l’on traite d’un sujet comme le tourisme. potentiels… en supposant qu’il soit entré en langues étrangères est tout à fait dans la boutique ! insuffisant, en particulier au niveau de l’espagnol ! Au sein des organismes et entreprises tou- ristiques de Midi-Pyrénées, internet est encore trop souvent cantonné au rang de la technique et n’a pas suffisamment investi la sphère du marketing : > les sites web ne savent ni « dialoguer » www.cite-espace.com, une utilisation très à propos avec le système de réservation ou d’infor- des technologies innovantes. mation, ni alimenter des bases de données clients trop souvent absentes, www.micropolis.biz a recours au web pour courtiser sa > les argumentaires de séduction des Enfin, s’agissant des investissements, les clientèle japonaise. clients ne sont pas toujours suffisants, moyens consacrés à internet sont faibles, > le média web est l’oublié des plans de L’actualisation des sites est également un tant en terme de budgets de développe- promotion, le référencement est encore point sensible : si la plupart des gestion- ment que de moyens humains ou de res- insuffisant. naires de sites déclarent mettre leur site sources de promotion. à jour plus d’une fois par mois, dans la réalité, on rencontre encore trop souvent des informations obsolètes qui nuisent à la crédibilité globale des sites concernés. Le nombre de liens entre les sites – tant entrants que sortants – est trop limité. On parle de soi, mais sans se positionner dans l’environnement touristique régio- nal, comme si l’établissement ou le terri- www.camping-talouch.com, un site qui sait nouer et entretenir le dialogue avec ses clients. toire étaient isolés du reste du monde. La toile entre les acteurs du tourisme Le nombre de sites permettant à l’inter- régional n’est pas encore tissée ! naute de concrétiser son envie de venir en Midi-Pyrénées grâce à un service de réser- vation en ligne est faible. De même, trop peu de sites ont recours aux techniques de fidélisation des clients : marketing direct électronique, mise en avant de promotions, avantages réservés aux internautes, abonnement à des lettres d’information… www.tourisme-lot.com : une actualité abondante, qui fait la une de la page d’accueil du site. Les technologies innovantes – téléchar- gement sur assistants personnels, alertes par SMS, 360°, cartographie interactive, webcam… – et les outils de marketing www.piau-engaly.com, sa « powder alarm » est un redou- table outil de marketing direct ! viral – abonnement à une lettre d’infor- 06 l ardénews#01
  • spécial e-tourisme3. Recommandations à l’attentiondes gestionnaires de sites touristiques.L’e-tourisme en Midi-Pyrénées gagnera en > en travaillant avec soin mes contenus : contacts, en enrichissant mes bases de don-performances, si chaque acteur du touris- rédaction des textes, choix des photos, nées clients des coordonnées collectées viame intègre les orientations suivantes : adaptation des contenus pour les ver- mon site et vice-versa, sions étrangères,Faire d’internet un outil de > en rendant régulièrement une « petite visi-promotion à part entière : > en identifiant précisément quels seront te électronique » à mes contacts, avec des les sites apporteurs d’audience – sites de messages les incitant à revenir sur mon site,> en développant, en amont, une vérita- fédérations, de groupes de presse, desble réflexion sur les cibles que je veux partenaires institutionnels de promotion, > en développant le phénomène de marketingattirer sur mon site : quelles nationalités, portails spécialisés tourisme ou « french viral – le « bouche à oreille électronique » – viaquels « styles de vie », quels comporte- life »… – et en me faisant connaître au- des techniques simples à mettre en œuvre :ments touristiques… ? près d’eux pour qu’ils fassent un lien vers fonction « envoyer à un ami », cartes postales mon site, électroniques, économiseurs d’écrans, > en me dotant des moyens budgétaires suffisants pour faire assurer le référence- ment de mon site par un prestataire spé- cialisé, > en intégrant le plus souvent possible un volet « communication en ligne » à monwww.ot-toulouse.fr, le site de l’office de tourisme pro- dispositif publicitaire : achat d’espace surpose un espace dédié à la découverte de la ville avecdes enfants. des portails et sites de forte audience, opérations de e-mailing à destination de> en définissant mon « positionnement mes propres fichiers d’adresses et/ou loca- www.camping-talouch.com, un exemple à suivre en matiè-web » à partir des avantages compétitifs tion d’adresses e-mail auprès de tiers, re de marketing viral.de mon territoire ou de mon équipementtouristiques : quels sont les points forts > en mettant en place un dispositif de col- > mais aussi en respectant la « tranquillitéque je veux mettre en avant, quel style lecte et d’analyse des statistiques de électronique » de mes contacts : pas d’envoigraphique et quel ton rédactionnel vont consultation qui me permettra de faire évo- d’e-mails répétés sans y avoir été autorisé,en découler ? luer mon site en fonction de ses résultats. confidentialité des fichiers clients et des lis- tes de diffusion… Mettre en place et nourrir la relation avec mes clients : Faciliter la gestion quotidienne de mon site : > en introduisant des « capteurs à adres- ses e-mail » sur mon site : abonnement à > en demandant à mon prestataire de faire une lettre d’actualité, demande d’infor- évoluer mon site vers des technologies mation, parrainage d’amis, « dynamiques », s’appuyant sur des bases de données, qui me permettront de mettre à jourwww.valdazun.com, un site qui a trouvé le ton juste > en pensant à demander systématique- mes informations de façon très simple, sanspour conter aux internautes les richesses de son terri- ment leur adresse e-mail à tous mes avoir à maîtriser l’informatique,toire. ardénews#01 l 07
  • ardénews spécial e-tourisme > en connectant mon système de réserva- > en fournissant toutes les informations Savoir raison garder : tion à mon site web, afin de ne pas avoir dont mon client a besoin, en replaçant des plannings à gérer en double, mon équipement/territoire dans un > en ne sombrant pas dans l’escalade contexte plus large – que faire, que voir, technologique : mieux vaut un site sobre > en proposant aux internautes de télé- où se loger aux alentours ? – et en facili- aux contenus pertinents et bien gérés charger mes brochures – ou de se consti- tant l’accès à des informations périphé- qu’un site technophage aux informations tuer leur propre « carnet de voyage » en riques : comment venir, quel temps fera- périmées, à la navigation périlleuse et aux ligne – afin de ne pas avoir à leur envoyer t-il ? temps de téléchargement démesurés, par la poste une brochure « papier », > en permettant au client séduit de > en montant des partenariats intelligents concrétiser immédiatement son envie de avec les autres acteurs du tourisme régio- venir via un service de réservation ou de nal, pour me concentrer sur mon cœur de vente en ligne, que je gèrerai en direct ou métier et privilégier les liens vers des sites qui sera exploité par un partenaire com- complémentaires au mien, plutôt que de mercial. dupliquer sur mon site des contenus qui www.gouffre-de-padirac.com un site édité en 2001… sont mieux traités par ailleurs, et qui n’a pas pris une ride ! > en faisant de mon site un média vivant, > en veillant à faire des choix straté- avec des contenus d’actualités régulière- giques en matière de projet internet : on ment renouvelés qui inciteront l’internaute ne peut pas tout faire sans budget et avec à revenir pour prendre connaissance des une équipe réduite à sa plus simple dernières nouveautés. expression ! Contrairement au mythe des débuts, le média web, comme tous les autres n’est pas gratuit ! www.micropolis.biz un partenariat intelligent avec un prestataire de vente de billets permet de réserver et de payer en ligne. www.la-vieille-auberge.com ou comment utiliser les recettes du Chef pour rendre le site vivant et dynamique. Le palmarès des professionnels Emporter la décision Les panélistes ont été invités à voter pour leurs sites favoris. et concrétiser le séjour : Leurs lauréats sont les suivants : > en donnant accès à une vue précise et globale des lieux : diaporamas, panorami- > Le site web le plus efficace pour faire venir des touristes ques, 360°, vidéos, en Midi-Pyrénées : Comité Départemental du Tourisme du Lot - www.tourisme-lot.com > Le site web touristique le plus esthétique : Micropolis Cité des insectes - www.micropolis.biz > Le site web touristique le plus avancé d’un point de vue technologique : La Cité de lEspace - www.cite-espace.com www.chateau-de-gandels.com la visite virtuelle en 360° au service d’un équipement de prestige. 08 l ardénews#01
  • ardénews le palmarès des sites internet ACIR Compostelle www.chemins-compostelle.com Ce site est extrêmement riche, notamment sur la partie « annuaire », bien conçue. Les textes sont parfaitement adaptés au web, le service de commande de brochures est efficace, les renvois vers les services « physiques » de lassociation sont bien traités. Le style graphique est simple, mais clair. Tout cela est dautant plus remarquable que le site a été entièrement développé en interne. Office de tourisme des Vallées dAx www.valles-ax.com C’est un site avant tout très agréable à consulter, au graphisme réussi, aérien, original, tout en restant sobre. La navigation est fluide et cohérente de bout en bout. Il ny a pas de rupture de style, le site est harmo- nieux et très professionnel. Les textes sont denses et bien documentés. Les informations proposées sont complètes, à jour et facilement accessibles via les moteurs de recherche multicritères. Le traitement de l’actualité est impeccable, avec des informations sur les manifestations, la météo, l’enneigement, ainsi que la mise en avant de promotions commerciales. Le site propose une très belle présentation du domaine skiable, avec des plans de pistes interactifs, permettant d’accéder à des photos du domaine. Comité Départemental du Tourisme du Lot www.tourisme-lot.com Il s’agit d’un site à lergonomie soignée et aux contenus complets. Il s’appuie sur des bases de données de l’offre touristique du département bien fournies et sur des outils de recherche performants qui rendent la navigation fluide et efficace. Les textes sont bien écrits et les photos sont de qualité. Lactualité est abondante et bien mise en valeur. Le site permet daller jusquau bout de la préparation du séjour grâce à la réservation via Résinfrance. Le principe de la recherche cartographique est efficace par le couplage de la carte et des bases de données sur l’offre touristique. Enfin les suggestions de circuits touristiques sont intéressantes et le site est très bien référencé. 10 l ardénews#01
  • touristiques de Midi-PyrénéesOffice de Tourisme du Val dAzunwww.valdazun.comC’est un site tout en finesse, au graphismeet à la mise en page très travaillés.Les contenus sont complets, très précis, très bienorganisés, et les photos sont de bonne qualité.La navigation est fluide : on voit immédiatementce que lon peut trouver sur le site et lon y accèdefacilement. Les textes sont très bien rédigés,adaptés au web. Lactualité est riche et bien miseen valeur. Linformation fournie à propos deshébergements est très complète.Micropolis Cité des insecteswww.micropolis.bizLe graphisme est ici original, très travaillé et trèsadapté au thème traité par la Cité des Insectes.La navigation est aisée, la mise en scène des textesest réussie. Les photos sont de très bonne qualité etil est fait une utilisation intéressante des technologies« avancées » avec, par exemple, la visite virtuelle ducentre à partir d’une maquette en 3D. Les informationssont complètes, on peut aller jusquà lachat deses billets via un partenariat avec un prestatairede billeterie en ligne. Le site sait mêler vulgarisationet information à caractère scientifique. Le traitementde la rubrique « hébergement » est un très bonexemple de ce qui peut être fait en matière departenariat sur l’information périphérique. À noter,le site est disponible en version japonaise !Office de Tourisme de Toulousewww.ot-toulouse.frCe site réunit toutes les informations nécessaires,touristiques et pratiques, pour la découverte etla visite de la ville de Toulouse. La navigation estclaire, intuitive. Les informations sur l’actualitéde la ville sont abondantes, à jour et bien misesen valeur. Les cartographies interactives sontparticulièrement réussies, avec un très bel exemplede lien entre le plan de ville et les bases dedonnées d’hébergement et d’activités.La rubrique « Découvrez Toulouse avecles enfants » est intéressante et bien traitée. ardénews#01 l 11
  • ardénews le palmarès des sites internet La Cité de l’Espace www.cite-espace.com Ce site est un bel exemple de graphisme très élaboré par sa navigation « sophistiquée ». Il possède un style cohérent avec le sujet traité ! Les contenus sont riches et vont bien au-delà des « murs de la Cité » en ce qui concerne linformation sur la conquête spatiale. Les technologies « avançées » du web (vidéo, 360°, flash...) sont utilisées à bon escient. Camping Talouch www.camping-talouch.com Les techniques du webmarketing, du marketing viral et de la gestion de la relation client sont utilisées de façon très pertinentes. Il est clair que ce site a été conçu pour répondre aux attentes des néerlandais, clientèle principale de l’établissement. Son contenu est riche, dense, détaillé et soigné. Les photos sélectionnées sont de qualité. On remarque le traitement très abouti de la rubrique « comment venir », avec un lien contextuel vers un site de calcul d’itinéraire. SEML d’Aragnouet Piau Engaly www.piau-engaly.com Conçu comme un véritable outil marketing, ce site est très abouti : il dispose d’une belle charte graphique, d’une navigation originale, et de textes très bien conçus qui valorisent des services clients assez recherchés. Les photos sont de très bonne qualité et donnent une bonne idée de la station. Les informations liées à lactualité sont régulièrement mises à jour, et l’internaute peut réserver son séjour en ligne via le lien vers la centrale de réservation. Labonnement à la « powder alarm » permettant de recevoir un mail d’alerte lors des chutes de neige est un excellent outil de web marketing ! La vente en ligne des forfaits est une belle illustration des outils « faciliteurs de séjour ». 12 l ardénews#01
  • touristiques de Midi-PyrénéesHôtel Restaurant La Vieille Aubergewww.la-vieille-auberge.comCe site, qui vient d’être totalement refait, est trèsprofessionnel : le graphisme, les textes et les photossont très soignés ; linformation disponible est trèsdense, complète et la navigation, très efficace,la rend aisément accessible.La mise à l’affiche de la recette du mois est unprincipe original pour générer de l’informationà caratère « événementiel » sur un site de ce type.Château de Gandelswww.chateau-de-gandels.comTrès bel outil d’aide à la décision, c’est un site« majestueux »... à linstar du lieu quil présente.La visite panoramique du château est superbe,les photos sont nombreuses, très bien choisies,de qualité... La rédaction des textes est raffinée.Linformation diffusée est complète, précise. La partie« aux alentours » est très détaillée et regorge de liensvers des sites ad hoc.Gouffre de Padiracwww.gouffre-de-padirac.comBien que datant de 2001, ce site n’a pas pris une ride !Il est très élaboré en terme de charte graphique,de technique de navigation, danimation. Les textessont accrocheurs et très « orientés web ».La « mise en scène » est originale, tout en restantsobre : lanimation n’éclipse pas linformation, elle lamet simplement en valeur. Le plan interactif est trèsbien réalisé, ainsi que la carte des accès. Le traitementdes informations périphériques (où manger, se loger...)est réussi. ardénews#01 l 13
  • Midi-Pyrénées, l’espace de vos projets L’Agence Régionale de Développement soutient les secteurs d’activités de la région • animation des réseaux professionnels • mise en œuvre d’actions collectives • structuration de filières prioritaires et stratégiques pour la région Midi-Pyrénées Expansion au service des entreprises TIC • accueil et accompagnement de vos projets d’implantation ou de développement en Midi-Pyrénées • mise en relation avec pour toutes informationsLSP/EDITO Toulouse 05 61 13 18 18 - © m-Penbase S.A. différents acteurs économiques : 05 61 12 57 12 entreprises TIC, institutionnels, © m-Penbase S.A. financiers, etc… mpe@midipyr.com • appui au secteur pour le 1 place Alfonse Jourdain développement des TIC BP 841 31015 Toulouse cedex 6 en Midi-Pyrénées www.midipyrenees-expansion.fr
  • spécial e-tourismeComportements et attentesdes internautes européensObjectifs de l’enquête Cette étude permet ainsi de mettre à > 52% d’anglais internautes, jour les zones de convergence et de > 43% d’espagnols internautes,> Étudier les pratiques touristiques des divergence entre : > 58% de néerlandais internautes.internautes et non internautes en > Les internautes et non internautesFrance et des internautes espagnols, français, Or, d’après l’enquête réalisée par Opinionanglais et néerlandais, > Les internautes français, espagnols, Way à la demande d’Ardesi et du Secrétariat> Explorer les pratiques et les modes anglais et néerlandais. d’État au Tourisme, suivant leur pays d’origi-d’utilisation des sites internet touris- ne (les français mis à part), entre 30 et 40%tiques, Contexte de ces internautes européens ont passé des> Mesurer le degré de satisfaction à vacances en France au cours des trois der-leur égard, D’après l’institut Nielsen/NetRatings, nières années.> Identifier les motivations et les freins la croissance constante du nombreà leur consultation, d’internautes européens permet de La population des internautes> Analyser les attentes vis-à-vis des dénombrer aujourd’hui : européens représentesites internet liés au tourisme. > 38% de français internautes, un potentiel touristique fort pour la France. Fiche méthodologique Enquête menée en ligne du 10 au 27 juillet 2003 en France, en Espagne, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. > Interrogation dans chaque pays d’un échantillon représentatif de la population des internautes à domi- cile étant partis en vacances en France au cours des trois dernières années. > 514 interviews réalisées en France, 317 en Espagne, 331 en Grande- Bretagne, 311 aux Pays-Bas. Enquête menée par téléphone du 11 au 18 juillet 2003 auprès de non internautes français sur leurs com- portements touristiques. > 504 interviews réalisées. ardénews#01 l 15
  • ardénews spécial e-tourisme Les comportements des internautes en fonction de leur mode d’hébergement Comportements des internautes Hôtels. Les internautes européens résidant en et non internautes hôtel en France se caractérisent par leur plus Les points de convergence : Enfin, les uns et les autres ont recours grand goût pour la préparation et l’organisa- tion (52%). Ils utilisent internet plus souvent 47% d’internautes et de non internau- dans des proportions très similaires aux que les autres pour effectuer des réservations tes français préparent au moins plu- amis ou à la famille (53 et 55%) et à la (30% le font souvent) et régler des achats liés sieurs mois à l’avance leur vacances en presse (31 et 32%) dans leur recherche à leurs vacances en ligne (29% le font sou- France. Près de 8 sur 10 prennent leur d’informations pour préparer leurs vent). décision sur le lieu et le type de vacan- vacances. Campings. Les campeurs internautes d’Europe ces à plusieurs (famille, amis, …). Les Les points de divergence : prennent plus que les autres leur décision de uns comme les autres partent générale- Logiquement, les internautes vont massi- vacances (lieu et type d’hébergement) en ment en couple ou en famille. vement utiliser internet pour rechercher famille (79%). 89% d’entre eux sont intéres- Internautes et non internautes se décla- de l’information afin de préparer leurs sés par les activités de plein air et 34% par les rent intéressés par la randonnée (55 et vacances, alors que les non internautes activités ou loisirs pour les enfants. Étant par 54%), par des activités pour enfants vont plutôt se tourner vers les offices de nature amenés à se déplacer en voiture, 48% d’entre eux visitent souvent des sites internet (23 et 24%) et les uns et les autres pri- tourisme et les agences de voyages. pour préparer un itinéraire. vilégient majoritairement le calme, la Les internautes partent sensiblement tranquillité et le dépaysement. plus souvent en courts séjours (47% Chambres d’hôtes. Pour les internautes euro- La fréquence de séjours longs (d’au moins d’entre eux, contre 27% des non inter- péens hébergés en chambres d’hôtes plus que une semaine) en France apparaît très nautes, partent en week-end au moins pour les autres, l’interactivité fait partie des qualités que l’on doit retrouver dans un site comparable entre les deux catégories. 3 fois par an). touristique consacré à la France (42%). Ils sont également plus nombreux à souhaiter disposer d’une connexion internet dans un Les internautes ne se distinguent Ces convergences peuvent s’expliquer lieu public pendant leurs vacances (34%). pas de manière radicale notamment par la progression de la des non internautes en matière pénétration d’internet en France et par Villages de vacances. Les résidants en villages de vacances préparent plus souvent que les de comportements et d’attitudes l’atténuation concomitante des diffé- autres leurs vacances à l’avance (64% le font touristiques. rences de profils entre internautes et au moins plusieurs mois à l’avance). Par non internautes. ailleurs, ils privilégient plus que la moyenne Question : « Combien de fois par an par- les mêmes endroits qu’ils apprécient et tez-vous en France (hors résidence se- connaissent pour passer leurs vacances (28%). Ils sont plus nombreux à souhaiter les condaire, amis ou famille) pour un séjour recevoir par courrier (50%), même s’ils sont d’au moins une semaine ? » Fréquence par type de séjour aussi 20% à souhaiter pouvoir retrouver une newsletter sur un site touristique français. Refuges et gîtes d’étapes. Pour les internautes européens utilisant les refuges et gîtes d’éta- pes, les sites internet permettent de recher- cher de l’information pour préparer leurs vacances (plus que les autres sur des sites publics), de visualiser leur lieu de vacances (66%), d’imprimer des informations touris- tiques (49%). Ils sont d’ailleurs plus critiques que les autres sur les sites internet et leur reprochent leur manque d’actualisation (63%). Ils souhaitent avoir la possibilité de faire des réservations en ligne (60%), la pos- sibilité de demander par e-mail des informa- tions sur des destinations précises (51%) et disposer d’un moteur de recherche (39%). 16 l ardénews#01
  • spécial e-tourismeUsages et attentes des internautesQuestion : « En général, par quel(s) À cet égard, on notera que leurs modes 4. Impression d’informationsmoyen(s) recherchez-vous de l’informa- d’utilisation d’internet pour des motifs touristiques,tion pour préparer vos vacances ? » liés au tourisme sont nombreux et 5. Réservation (sans règlement diversifiés. Une majorité absolue d’in- en ligne).Les internautes européens ont intégré ternautes dans chaque pays visite sou-internet comme mode de recherche vent ou de temps en temps des sites Pour les internautes européens,d’information pour préparer leurs internet pour effectuer les tâches sui- l’existence de sites touristiquesvacances, le réseau constituant ainsi de vantes : à usages diversifiés estloin leur premier vecteur d’information 1. Préparation d’un itinéraire, primordiale pour leur permettredevant les brochures, dépliants ou gui- 2. Visualisation du lieu de vacances, de préparer au mieuxdes gratuits ou encore les agences de 3. Comparaison entre plusieurs offres leurs vacances.voyage. de séjours,Moyens d’information ardénews#01 l 17
  • ardénews spécial e-tourisme Question : « Quelles doivent être selon vous Les qualités recherchées par les inter- On note par ailleurs que, quel que soit les principales qualités d’un site touristique nautes dans un site internet touristique le pays, l’interactivité et l’ergonomie ou sur la France ? » concernent avant tout la régularité de sa le design ne sont pas les qualités pri- mise à jour : cette actualisation du conte- mordiales attendues. nu peut porter, selon le type de site, sur des événements et manifestations, coor- données, horaires, disponibilités ou tarifs. Les internautes européens Puis ils citent l’étendue du contenu attendent avant tout des sites (plus fortement en France) et la possi- un contenu riche et actualisé, bilité de réserver ou d’acheter en ligne plus que des qualités techniques (plus fortement en Grande-Bretagne). ou esthétiques. Principales qualités d’un site touristique 18 l ardénews#01
  • spécial e-tourismeQuestion : « Pour chaque type d’informa- Il est logique de retrouver des attentes Un site touristique françaistion ou de fonctionnalité suivants, que diverses en matière d’informations et à destination des publics européensvous pourriez trouver sur un site internet de fonctionnalités à faire figurer sur un se doit donc d’offrir une réelleconsacré à la France, dites si vous êtes site touristique consacré à la France : interactivité pour permettre de bienintéressé : » > La mise en avant des problématiques choisir, mais aussi de planifier de prix (promotions, comparaison) exis- et réserver ses vacances en ligne. te partout sauf pour les néerlandais, > Entre un tiers et la moitié des inter- nautes selon le pays souhaitent pouvoir effectuer des réservations en ligne, > La mise en ligne des disponibilités pour les hébergements est attendue par tous. Intérêt pour les informations et fonctionnalités ardénews#01 l 19
  • ardénews spécial e-tourisme Des comportements spécifiques selon la nationalité Cette enquête, portant sur trois Nous avons identifié certaines caractéris- Google confirme son statut panels étrangers spécifiques tiques propres à chaque pays dans l’utili- de leader international en (clientèle internaute), confirme sation de l’outil internet, et les contenus matière d’outil de recherche. que les internautes souhaitent retrouver Selon les pays ciblés, certains les tendances lourdes observées sur des sites internet touristiques. sites se révèleront des lors d’études comportementales apporteurs d’affaires auprès plus classiques, et par là-même, Nous avons souhaité dégager ci-après de qui il convient de se faire le rapprochement des profils les quelques points saillants pour cha- référencer, ou d’échanger « internautes » et « non cun de ces trois pays, qui pourront vous un lien. internautes ». permettre, selon votre positionnement ou vos stratégies vis-à-vis de ces clien- Nombre d’attentes sont tèles, d’adapter au mieux le contenu partagées par l’ensemble ainsi que les fonctionnalités de votre des internautes, quelle que site internet par rapport aux attentes et soit leur nationalité. comportements spécifiques identifiés. Ci-dessous, vous trouverez les sites les plus consultés par ces internautes étrangers pour préparer leur séjour en France. Des échanges de liens ou réfé- Notoriété spontanée de sites rencements auprès de ces partenaires permettant l’accès sont à privilégier si vous souhaitez déve- à des informations touristiques lopper cette clientèle. Question : « Si vous deviez rechercher des informations pour préparer vos vacances en France, quels sites internet visiteriez-vous ? » Espagne Grande-Bretagne Pays-Bas google.com 14% google.co.uk 16% google.com 12% yahoo.es 6% yahoo.co.uk 10% frankrijk.nl 11% terra.es 6% lastminute.co.uk 5% startpagina.nl 10% viajar.com 5% offices de tourisme 4% anwb.nl 8% offices de tourisme 4% expedia.co.uk 4% sites sur le camping 5% lastminute.com 4% franceguide.com 2% offices de tourisme 3% edreams.es 3% easyjet.co.uk 2% site des VVV 3% iberia.com 2% ask jeeves 2% ilse.nl 2% travelprice.es 2% msn.co.uk 2% vakantie.nl 2% muchoviaje.com 2% france.com 2% dreizen.nl 2% Pourcentages de citations 20 l ardénews#01
  • spécial e-tourismeLes spécificités de l’internaute anglais L’internaute anglais est très > Il privilégie les hôtels (50%), mais aussi > Il apprécie tout particulièrement de pouvoir expérimenté, et recherche avant les chambres d’hôtes (13%). visualiser son lieu de vacances. tout le meilleur coût. Il aime > Les visites qui l’intéressent préférentiel- > L’internaute anglais compare plusieurs off- visualiser son lieu de séjour, et lement sont les sites touristiques (80%), res et achète beaucoup plus en ligne. souhaite davantage pouvoir la gastronomie (76%) ainsi que les mar- > Il préfère consulter les informations en acheter ou réserver en ligne. chés et animations locales (72%). ligne plutôt que par tout autre moyen. > Il utilise massivement internet pour > Il est davantage séduit par un site spéciali- rechercher de l’information, principale- sé par destination plutôt que par des sites ment sur les hôtels (81%), les horaires de spécialisés par domaine.Pratiques d’achat sur internet transports (77%) et la météo (68%).Question : « Au cours des 12 derniersmois, avez-vous acheté ou réservé viainternet... » ardénews#01 l 21
  • ardénews spécial e-tourisme Les spécificités de l’internaute espagnol L’internaute espagnol est > Il préfère de façon marquée l’héber- > Il utilise plus volontiers le téléphone probablement un peu moins mature gement hôtelier (66%). pour compléter sa recherche, et exprime dans son utilisation, mais est très > Il privilégie la fête, l’animation, les davantage de crainte à acheter en ligne, friand d’un échange direct, séjours actifs. même s’ils s’abonne aux newsletters ou par e-mail ou téléphone. > Il s’intéresse aux visites de sites divulgue son adresse e-mail pour recevoir La relation client se doit d’être touristiques (82%), de musées et monu- de l’information. particulièrement soignée. ments historiques (67%) et de parcs d’ac- > L’internaute espagnol privilégie le télé- tivités (49%). chargement et la réception des informa- > Plus que l’anglais ou le néerlandais, il a tions par e-mail plutôt que leur consulta- recours aux brochures gratuites, aux agen- tion en ligne. Préférences en termes d’accès ces de voyage et aux offices de tourisme. à l’information Question : « Parmi les solutions suivantes concernant les informations disponibles sur un site internet, laquelle (ou lesquel- les) préféreriez-vous ? » 22 l ardénews#01
  • spécial e-tourismeLes spécificités de l’internaute néerlandais L’internaute néerlandais est > Il se caractérise avant tout par sa prédi- > Contrairement à l’internaute anglais, il opte également très averti dans son lection pour les campings. pour plusieurs sites spécialisés par domaine, utilisation, ne se soucie guère > Davantage que les autres, il apprécie le plutôt qu’un seul site par destination. de comparer les offres, mais est calme et la tranquillité, les séjours repo- > Il est beaucoup moins à l’affût des promo- très intéressé par les informations sants, le plus souvent en famille. tions disponibles sur internet (12% contre périphériques, et notamment > Les activités de plein air retiennent plus plus de 50% pour les anglais et espagnols). le calcul d’itinéraire. son attention. > Il est parmi les moins demandeurs d’une > Il a massivement recours à internet, sur- version dans sa langue natale (40% contre 61 tout pour les calculs d’itinéraires, et est de et 66%). ceux qui se documentent le moins auprès > Beaucoup plus que les autres, il estimeInformations recherchées d’un office de tourisme. qu’un des principaux défauts des sites inter- > Il préfère recevoir l’information par net touristiques réside dans la difficulté d’ac-Question : « Sur chacun des points sui- e-mail (68%) ou la consulter en ligne céder à l’information recherchée.vants, dites si vous recherchez en géné- (65%).ral de l’information avant votre départpour préparer vos vacances en France ? » ardénews#01 l 23
  • ardénews www.ardesi.asso.fr : le site nouveau est arrivé ! Découvrez les projets et initiatives TIC en Midi-Pyrénées... et en France e-tourisme, e-administration... abonnez-vous Téléchargez des rapports, études gratuitement et recevez chaque mois enquêtes et fiches pratiques, toutes les informations pertinentes accessibles par thème quant au développement des usages TIC 24 l ardénews#01
  • De nouveaux outils : Spécial e-tourisme :> Un « agenda » des manifestations TIC Trois grandes rubriques pour appréhen-tant en Midi-Pyrénées qu’au plan natio- der la problématique du tourisme et desnal, avec la possibilité pour tout inter- nouvelles technologies :naute de proposer une manifestation, > « Contexte » : présentation des enjeux> Un « espace presse » comprenant tous et actions du « e-tourisme » : pourquoiles communiqués accessibles, un cata- le secteur touristique est-il particulière-logue de liens qui recense la presse en ment concerné ; quelles actions Ardesiligne et une « revue du net » hebdoma- met-elle en œuvre ?daire proposant un panorama del’actualité TIC sur internet classée par > « Cartographie » : à travers le site,thèmes, Ardesi propose une « photographie » des offices de tourisme selon 4 critères : Un véritable centre de ressources,> Un « centre de ressources » thématique • site officiel, accessible par thème, via une fenêtreregroupant notamment tous les docu- • site de la mairie, de recherche fonctionnelle…ments produits ou co-produits par Ardesi, • autres sites, • adresses e-mail seulement.> Une « cartographie » interactive acces-sible par thèmes : > « Centre de ressources » : à travers son• Lieux d’accès public à internet : repé- rôle d’observatoire des TIC, Ardesi pro-rage cartographique des lieux d’accès pose dans son centre de ressources un • Exemples de documents disponibles :public à internet en Midi-Pyrénées, ensemble d’études, de fiches techni- - e-tourisme : quelles stratégies pour une• Tourisme : cartographie des offices de ques et de dossiers liés à la thématique meilleure visibilité ? (08/04/2003),tourisme de Midi-Pyrénées possédant « Tourisme et nouvelles technologies ». - Les chiffres du e-tourisme (06/03/2003),un site internet ou une adresse e-mail, En outre, en partenariat avec le Comité - Statistiques d’équipement, de connexions• Internet public et citoyen : cartogra- Régional du Tourisme de Midi-Pyrénées, et d’usages en Midi-Pyrénées (01/03/2003),phie des sites des collectivités locales Ardesi co-anime un groupe de travail - Test : réponses des offices de tourisme deen Midi-Pyrénées, « Qualité Internet » rassemblant une Midi-Pyrénées à une demande par e-mail• Observatoire des usages TIC : recense- quarantaine d’interlocuteurs provenant (01/10/2003),ment des usages et initiatives TIC en du secteur public, privé, de l’enseigne- - e-tourisme : stratégies des acteurs et envi-Midi-Pyrénées. ment et de la recherche. Les résultats ronnement juridique et réglementairePour toutes ces cartes, l’internaute peut de ces travaux seront mis à la disposi- (01/04/2003),proposer le référencement de nouveaux tion des internautes, au fur et à mesure, - Impact des NTIC dans le secteur du tou-sites. via cette rubrique. risme (01/01/2002).> Des « espaces réservés » permettant àchaque groupe de travail d’accéder àdes documents spécifiques.Une autre nouveauté :> La lettre électronique d’Ardesi diffuséegratuitement par abonnement, et traitanttous les mois un thème en particulier.Et toujours :> Le détail des projets, les actions Un nouveau site qui allied’Ardesi, richesse d’informations> L’accès direct à l’équipe… et ergonomie soignée… ardénews#01 l 25
  • Wh o, W Ard her et f e l’In si, Ag form ina ation e, W enc eR Str uct ncé ep hy… en rinc ipa égi o Mid nale p i-P yr our le D loc ure lem énée ale par ent s, e évelo par se ten par st pp le d t les aria le, le C une a emen et d é ac ons ss td e la velop teurs Arde eil ociati e la pem soc si a Rég on S Com ent io sso ion Loi ociét Tro mu des -écon cie é al M 19 éd is g ran nic atio Tec om troi idi- 01, c e iq te Pyr r ds obj n( TIC hnolo ues c ment éné éée >C ect ) en gie onc les es. o le d ntribu ifs Mid s de l ern col éve er à : i-P ’Inf és lec tivi>A lop yré orm tés pem enr née atio ssu ich s. nsur rer ent ir u les une v de n la S e réfle>F pra eill oci x avo tiq ea été ion pTIC rise ues e ctive de ro du r un é tu ne sur le l’In spect terr c s sT form ive itoi hange ensib IC, a sur re R d’e ilis une tion,Tro égi atio diff is a ona xpérie n usi xes l. nce des a o de s re cte n d’in trav lati urs form>L ail ves ci atio ’Int prin aux bles, ns> L ernet cip aux init es Pub : iati> L lieux lic et C ves e to d’ade ur ccè itoy l’In isme, s pub en form la lic atio cultu à ne re e internPou td t le et r en e la sww sav Com Tech w.a oir plu mu nolog rde nic si.a s, atio ies s n so. fr