Les bibliothèques sur les web : L’importance de la veille et de l’environnement numérique personnel

898 views
808 views

Published on

Support du stage Biblioquest (INSET Montpellier, saison 6, épisode 1, 3-6 juin 2013)

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
898
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
44
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • PKM = juste un grand mot pour dire qu’on doit organiser sa veille
  • Veille : savoir ce qui se passe, connaître les enjeux et les outils en vogue Tout est sous forme de flux  stocker l’information quelque part
  • Veille pour professionnels : flux RSS pour suivre une source Veille pour amateurs : réseaux sociaux pour suivre un curateur
  • Quantité d’information quotidienne est gigantesque Liste des biblioblogs est énorme S’il faut rajouter infos technologiques, juridiques, etc.  il faut organiser l’arrivée du flux Amnésie : on voit passer tellement de choses qu’on a du mal à se souvenir de ce qu’on a vu passer une semaine auparavant
  • Le problème n’est plus de trouver de l’info sur un sujet, mais de dénicher l’info pertinente au milieu du fatras. Côté producteur, la difficulté est d’obtenir une écoute.
  • Schéma : outils utilisés aux différents moments de l’information (DevonThink : outil pour permettre de relire articles plus tard, comme Evernote)
  • Certaines infos sont accessibles à toute personne ouvrant un média (y compris journaux télévisés) En-dessous, infos plus spécialisés accessibles si on fait un peu de veille
  • Il faut organiser sa veille par profondeur et par cycles concentriques : Blog du député-maire de sa collectivité, etc.
  • Quand on fait de la veille, on doit la diffuser Il y a 10-15 ans, les personnes puissantes étaient celles qui détenaient l’information et la gardaient pour soi. Aujourd’hui, les personnes influences sont celles qui partagent l’information
  • Comment commencer à veiller ? Trois exemples de portes d’entrée Blogroll Liste d’abonnements Twitter d’un compte identifié Flux RSS recommandés par quelqu’un
  • Pour démarrer : lancer une recherche dans un moteur d’actualités/blogs Feu Wikio…
  • Intermédiaires qui recommandent des billets Exemple : aaaliens Rq : au moment de la préparation du support, site aaaliens.com inaccessible – mais pas si gênant que ça puisque compte Twitter
  • Selon l’outil, organisation différente Avec Netvibes : plusieurs onglets, par thématiques Se fixer des priorités (en cas d’absence pour congés, par exemple) Dans les favoris : réfléchir à des mots-clés structurés
  • Réfléchir à l’outil à utiliser en fonction du type de veille qu’on veut faire Quel outil de « stockage » de l’information jugée intéressante. Comment automatiser ?
  • On peut paramétrer FB pour qu’il récupère contenu de Twitter seulement si présence d’un hashtag, etc.
  • Recenser un lien sur Diigo S’il y a un tag #toblog, Il crée un article sur un blog Wordpress Cet article est ensuite repris et éditorialisé Lors de la publication, il est mis en ligne sur le site du blog + diffusion sur Facebook + diffusion sur Twitter Ainsi, pas nécessaire d’aller alimenter FB et TW, sauf si réactions des internautes On peut paramétrer FB pour qu’il récupère contenu de Twitter seulement si présence d’un hashtag, etc.
  • Réappropriation d’une connaissance et possibilité d’en faire autre chose
  • Les outils de veille intègrent nativement les outils de partage
  • Pintiniblog vient de fermer… Mais diffuser des liens via un billet de blog reste possible
  • On peut partager ce qu’on veille soi-même, mais on peut aussi se regrouper à plusieurs pour organiser une veille à plusieurs Remarque sur la terminologie (vocabulaire) employée
  • On peut partager ce qu’on veille soi-même, mais on peut aussi se regrouper à plusieurs pour organiser une veille à plusieurs
  • Il reste encore des listes de diffusion (comme Bibliopathe, pour les bibliothèques patrimoniales, qui fonctionne plus comme un forum que comme un outil de diffusion d’information)
  • Espace Netvibes de Silvère Tentative pour éditorialiser la communication des différentes bibliothèques
  • Idem pour Touti Frouti, qui agrège les billets de blogs de bibliothèques
  • Bibliopédia, mis à jour par la communauté des professionnels
  • Calendoc : calendrier des journées professionnelles, alimenté de manière collaborative
  • Les bibliothèques sur les web : L’importance de la veille et de l’environnement numérique personnel

    1. 1. L’importance de la veille etde l’environnementnumérique personnelBiblioquestLa trilogie du changementSaison 6Rémi MathisPauline MoirezSupport Biblioquest BY-SAMàj mars 2013
    2. 2. L’importance de laveille…… et de l’environnement numériquepersonnel/professionnelBill Hails. CC-BY-ND
    3. 3. L’importance de la veilleLa veille : une activité incontournableConnaître son environnement(technique, humain, institutionnel)Entretenir et développer ses connaissanceset compétencesEtre conscient des tendances et les anticiper(outil d’aide à la décision)Rencontrer, communiquer, échangerAujourdhui, la veille n’est plusl’apanage de spécialistes(documentalistes, journalistes…).C’est devenu une pratique amateur
    4. 4. L’information se déverse en flux continuComment éviterd’être englouti parla vague ?Hokusai. La vague.• Phénomène d’infobésité• Mésinformation• Amnésie informationnelle• Volatilité et accélération
    5. 5. AlbrechtDürer.Melencholia.WikimediaCommonsA lire : Enikao. Overload, symptôme de la surconsommation d’un newsjunkie.Comment lutter contre lamélancolie numérique ?La problématique de l ’information literacy est plusque jamais d’actualité… Demême que l’importance dela recommandation.
    6. 6. 6Des outilspuissants dePersonal Knowledge Man(PKM)A lire :Comment les médias sociaux stLes outils 2.0 :partie du problème…et de la solution ?
    7. 7. Les méthode de veille : Pull vs PushRobertS.Donovan.CC-BYPULL : L’utilisateur va chercherl’information en effectuantpériodiquement la mêmerecherche vers la même source.PUSH : Le service envoieautomatiquement l’information àl’utilisateur, en fonction deparamètres préétablisFace à la profusiond’informations, La tendanceaujourd’hui est à privilégier lepush, mais le pull conserveson utilité dans certains cas.
    8. 8. Penser global, agir localPenser à récupérer del’information ailleurs quedans le cercle desbibliothèques et de l’infodoc.La veille d’un bibliothécairepeut intéresser au-delà ducercle des bibliothèques et del’infodoc…Bodansuditu. CC-BYLa veille se pense parcercles concentriques
    9. 9. Le cycle de la veille
    10. 10. CollecterGardening in a minute.CC-BY-NC
    11. 11. Agréger et diversifier ses sourcesd’informations
    12. 12. Trouver des « portes d’entrée » ets’appuyer sur des communautésBlogoliste Listes TwitterUnivers Netvibes Scoop.itDes sites Des flux Des veilleurs/curateurs Des items
    13. 13. Alertes mailAlertes Google : peuvent segénérer en mail ou en fluxDe nombreux autres services peuventgénérer des envois par mail(listes de diffusion, blogs, Facebook, Twitter,Pearltrees…)Ne pas surcharger ce centrenévralgique de l’attention
    14. 14. Tirer partie des outils d’agrégation del’information
    15. 15. Flux et curation• La source peut être un site• La source peut être une personneFlickr. ZamZara. CC BY-NC-ND 2.0
    16. 16. Curation• Recommandation• Présentation agréable / recontextualisée /éditorialisée• Restitution de sens• Archivage• Cf. Comparatif 12 outils de curation :différents positionnements
    17. 17. Passer par des « infomédiaires » :Rezo.netaaaliens
    18. 18. Le Bouillon des Bibliobsédés[ou le Nectar]Les Archiveilleurs
    19. 19. Twitter et Facebook comme outils de veilleLe moteur de recherche Twitter Searchpermet de faire des requêtes complexeset de les exporter sous forme de flux RSS.A lire :Astuce pour faire de la veille avec Twitter
    20. 20. Organiser, traiterJacques Poirier. Jeu de l’oisif.
    21. 21. Organiser l’information à la sourceVeiller nécessite de la rigueur !A lire :La veille documentaire est un sport de combat.
    22. 22. 23Connecter lesservices pourcréer sonécosystèmeinformationnelConstruire sa chaîne personnellede traitement de l’information
    23. 23. Un exemple d’interconnexionA lire :Utiliser IFTT (If This Then That)Connecter les services entreeux pour gagner du temps
    24. 24. Connecter les services entre euxCréation automatique d’unbillet de blogReprise du billetet publicationdiffusionautomatique(ou diigolet)
    25. 25. De la donnée à la connaissanceLa valeur del’information estdans la plus-valuehumaine etpersonnelle
    26. 26. Diffuser, partagerRyancr. CC-BY-NC
    27. 27. Diffuser et partager sa veilleDirectement à partir de son agrégateurEnvoi vers Facebook, Twitter, DiigoNetvibesFeedly
    28. 28. Diffuser et partager sa veillePar le biais d’un blog(éditorialisation des liens partagés)ParalipomènesMarlènes’ Corner
    29. 29. De la veille partagéeà la veille collaborative : Chermedia
    30. 30. De la veille partagéeà la veille collaborative : Chermedia1er niveau : partager un compte Delicious à plusieursou mettre en place un tag commun
    31. 31. De la veille partagéeà la veille collaborativeOuvrir un groupe deveille avec DiigoExemple : le groupeYouOnTheWeb desGeemiks de l’ESC LilleAlimente le siteYouOnTheWeb et aservi à construire leGuide pratique sur l’identi
    32. 32. TDPour aller plus loin: Scoop.it / Paper.liPour aller plus loin: Scoop.it / Paper.li
    33. 33. Renouveler l’information et la communicationprofessionnelles ?Wonderferret. CC-BY
    34. 34. Renouveler l’information et lacommunication professionnelles ?Le 3 juin 2009, Biblio.frs’arrête après 16 annéesde bons et loyauxservices, avec 17 000abonnéesEt maintenant ?Mars 2013 : naissance d’Agorabib
    35. 35. Renouveler l’information et lacommunication professionnelles ?Une multitude deflux institutionnelsà faire entrer dansson agrégateurOnglet « Bibliosphère institutionnelle »de la Bibliosphère du Bibliobsédé
    36. 36. Renouveler l’information et lacommunication professionnelles ?Enter theBiblioblogosphère !Portail Touti Frouti des blogs debibliothèques publiquesA voir également laliste des Biblioblogs surBibliopedia et la perledu Bibliobsédé
    37. 37. Renouveler l’information et lacommunication professionnelles ?Biblio-wikisBibliopédia :une sourced’informationsprofessionnellesde premierchoix.
    38. 38. Renouveler l’information et lacommunication professionnelles ?Calendocl’agenda de veille collaboratifdes professionnels del’infodocRécupérable par GoogleAgenda, mail, flux RSS,Facebook…
    39. 39. 40Le Bouillon des Bibliobsédés :ils veillent pour vous…• Une architecture de veille partagéeentre bibliothécaires• De l’info qualifiée en flux continurécupérable par mail, par fil RSS, parTwitter, Facebook, Friendfeed…• Un exemple qui fait des émules(Archiveilleurs, Fluxeum, Phare)Renouveler l’information et lacommunication professionnelles ?
    40. 40. Renouveler l’information et lacommunication professionnelles ?AgorabibForum de questions-réponses pourprofessionnels desbibliothèques
    41. 41. La communauté professionnelle : ununivers fluide et mouvantIl n’y a plus « une communauté »il y a votre réseau
    42. 42. TD• Repérez des fils RSS pour veiller- sur la vie locale de votre commune- sur les sites institutionnels en information-documentation• Partagez vos trouvailles : sur votre Netvibesou sur un ScoopIt. Expliquez votre démarchedans un billet de blog et partagez le billet surle groupe Biblioquest!

    ×