• Like
  • Save
2006 Atelier Réseau ville-hôpital
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

2006 Atelier Réseau ville-hôpital

on

  • 666 views

 

Statistics

Views

Total Views
666
Views on SlideShare
618
Embed Views
48

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

1 Embed 48

http://aprhoc.adiph.fr 48

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    2006 Atelier Réseau ville-hôpital 2006 Atelier Réseau ville-hôpital Presentation Transcript

    • 37emesJOURNEES APRHOC Tulle - 2 et 3 octobre 2006 atelier professionnel A Daulange : U.R.C.- C.H. BRIVE- réseau ONCORESE Réseau VILLE-HOPITAL: application à la cancérologie Rôle du Pharmacien Hospitalier
    • ONCORESE - BRIVEIntroductionParticularités de la CorrèzeL’activité pharmaceutique à Brive: l’U.R.C.La naissance d’un réseau: 3 annéesd’expérimentationOncorese : HAD libérale, rôle de l’unitépharmaceutiqueConclusion
    • ONCORESE – BRIVE Introduction Dates importantes : 1917; 1990; 1996; 2004 Définition :Un réseau de soins vise à assurer la continuité et la coordination des soins, à favoriser l’orientation du patient, à promouvoir la délivrance de soins de proximité de qualité, dans le but d’assurer une prise en charge globale du patient Caractéristiques d’un réseau de soins:  Des individus  Des outils
    • ONCORESE –BRIVEParticularités de la Corrèze La population Le centre hospitalier de Brive L’activité de cancérologie à Brive
    • La populationUn département de 589 000 hectares233 000 habitants286 communes et3 arrondissements23% sont des personnes de + de 65ans
    • Le Centre Hospitalier de Brive27 unités cliniques12 unités cliniques pavillonnairesUnité de long séjour de 80 lits577 lits en soins actifs185 lits pour les personnes âgées
    • L’activité de CancérologiePersonnel médical:3 PH oncologues, 2 PHhématologuesLe service d’oncologie:15 lits d’hospitalisationet 7 places d’hôpital de jour ( DMS:4.39 ; TO:99.62%)L’activité cancérologique:  33 268 passages en oncologie  7% des chimiothérapies sur Tulle et Ussel; 93% sur Brive en secteur public
    • ONCORESE – BRIVEL’activité pharmaceutique au Centre hospitalier de Brive La P.U.I.  Les activités  Le personnel L’U.R.C.  L’activité  Le personnel
    • La Pharmacie à Usage intérieurSur 3 étages dans le bâtiment central:la pharmaciecentrale, la rétrocession et la stérilisationDans le pavillon de l’oncologie de jour: l’unité dereconstitutionLes activités optionnelles présentes au C.H. deBrive: les préparations hospitalières, la vente au public, lastérilisation centrale et la reconstitution centralisée deschimiothérapiesLe personnel pharmaceutique: 4.5 ETP pharmacienspour 31.4 agents (1 cadre prépa.; 13.6 préparateurs;2infirmières; 5.8 AS;2 ASH; 2 magasiniers;5 administratifs)
    • L’U.R.C L’activité: Ouverture en 1995 de 60 m² équipé d’un isolateur souple En 2 005: 815 patients ont été traités pour 10 557 reconstitutions La consommation en anticancéreux s’élève à 3 747 293 euros soit 50% de notre dépense en médicament Le personnel: 1 ETP pharmacien pour 4.5 préparateurs et 1 agent administratif L’unité est ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 Aucune préparation à l’avance; informatisation de la prescription mais pas de la fabrication
    • ONCORESE – BRIVELa naissance d’un réseau:3 années d’expérimentation Historique Le fonctionnement Statistiques du réseau après 68 mois de fonctionnement La réalité du terrain et les questions corréziennes face à la nouvelle réglementation
    • ONCORESE – BRIVE HistoriqueNaissance d’Oncorèse le 2 janvier 2 000Mise en place d’une structure relationnelleentre la ville et l’hôpitalRôle de la pharmacie dans le réseau
    • ONCORESE – BRIVE Rôle de la PharmacieLe pharmacien d’officine disponible 24h sur24h averti du programme thérapeutique a suivi une formation en cancérologieLe pharmacien hospitalier informe ses collègues de ville del’utilisation des médicaments de chimiothérapie élabore des fiches d’aide àl’administration pour le personnel infirmier à domicile
    • ONCORESE – BRIVE FonctionnementOrganisation de la prise en charge du patient enréseauDouble délivrance ville / hôpital pour un mêmeprotocolePrise en charge dérogatoire pour certains actesinfirmiers ou pharmaceutiquesLe fonctionnement au quotidien de la délivrance desflacons de chimiothérapie
    • ONCORESE – BRIVE au quotidienPrescription Oncorèse est déposée à J-2:  à l’URC pour les médicaments anticancéreux  à la pharmacie centrale pour les autres médicamentsPréparation des produits du mardi au vendredi  Mis dans une caisse plastique clipsable  Chaîne du froid respectéeGrossiste répartiteur informé de la livraison à faireRéception par le pharmacien d’officine
    • ONCORESE – BRIVE statistiques à 68 mois1 041 dossiers examinés 19% d’exclusion ( 196 ) et 81 % d’inclusion ( 845 )91 patients suivis au 31-08-2005 dont 14 en palliatifs et 77en curatifsLes pathologies prises en charge:  61% sein; colon; poumon  11% ovaire; prostate  7% ORL; 4% foie; 3% hémato549 libéraux participent au réseau:  209 médecins généralistes  113 pharmaciens d’officine ( 96% )  227 agents infirmiers
    • ONCORESE – BRIVE la nouvelle réglementationMise en place de l’arrêté du 20 décembre 2004 enCorrèze Au niveau de la prescription Au niveau de la préparation et du transport Au niveau de l’élimination des déchetsInformations aux officinaux des changements destatut de plusieurs thérapeutiques Insertion à l’hôpital de médicaments de ville comme le FUou l’Endoxan injectables Passage en ville de médicaments comme les EPO ou lesformes orales de chimiothérapie ( Xeloda*; Navelbine* )
    • Exemple des EPOSLaboratoires ROCHE JANSSEN CILAGN° azur 0810076243 0800255075Nom de Spécialité NEORECORMON EPREXDCI Époétine béta Époétine alphaPrescription Initiale annuelle par un mèdecin Initiale annuelle par un mèdecin exercant en milieu hospitalier ou exercant en milieu hospitalier ou en en service de dialyse service de dialyseConservation Entre +2°c et +4°c Entre +2°c et +4°c Ne pas congeler Respect strict de la chaine du froidConditions d’utilisation Voie IV ou SC chez l’IRC,don de Voie IV chez l’IRC,don de sang sang Voie SC cancer , chirurgie Voie SC chez nn,, cancerApprovisionnement Par grossiste pour cancer Par grossiste Par roche pour IRCIndications Insuffisance rénale Insuffisance rénale Dons de sang, pédiatrie Dons de sang, Cancérologie hématologie Cancérologie hématologie
    • ONCORESE – BRIVE HAD libérale:rôle de l’unité pharmaceutique HAD libérale sans PUI Organisation d’un circuit du médicament Fonctionnement au quotidien Activité sur 6 mois de fonctionnement
    • ONCORESE EN 2006 Etablissement de santé privé sans PUIPassage d’une structure expérimentale à unestructure définitive sans rupture de traitement pourles patients Préparation et reconstitution dans une unitécentralisée et signature de conventionsProblème de la tarificationInformations des officinaux , du personnel infirmierlibéral et des familles
    • Organisation du circuit du médicamentRédaction de l’organisation du circuit dumédicament à partir des textes en vigueurPrise en charge par l’unité de 30% d’activitésupplémentaireValidation par les instances et réajustementen temps réel
    • Organisation du circuit du médicamentRédaction des différentes étapes du circuit dumédicament :  La prescription  La dispensation  Le transport  L’administration  La surveillance thérapeutiqueModifications apportées à partir de la pratiquequotidienne et de la validation par le PIR
    • Organisation du circuit du médicament: la prescriptionFaite à partir du logiciel DICRépond aux critères de l’arrêté de mars 1999Un tableau précisant les précautions d’utilisation,de surveillance et les principaux effetssecondaires a été établi pour chaquemédicament administréPour les molécules coûteuses; la prescriptionrespecte le CBU référencé au niveau de lacoordination
    • Organisation du circuit du médicament: la dispensationRédaction d’une fiche d’avis pharmaceutiqueadapté à la chimiothérapieUn planning hebdomadaire est fourni par lacoordination le jeudi de la semaine S-1La traçabilité de la préparation est identique àcelle faite en interneUn triple emballage permet d’assurer laconfidentialité et la sécurité de la préparationUne fiche de conduite à tenir en cas de pocheendommagée est jointe à la première cure
    • Organisation du circuit du médicament: le transportNe concerne que des produits stables àtempérature ambianteUne feuille de route journalière est établie par lacoordination mentionnant l’ordre del’approvisionnement à domicileLes médicaments sont livrés directement audomicile du patientUne information des coursiers est faite sur lanature des médicaments transportés
    • Organisation du circuit du médicament: l’administrationRédaction d’une note d’information sur laconduite à tenir avant toute administrationde médicament anticancéreux information du pharmacien d’officine del’administration du protocoleValidation par le personnel infirmier del’administration et retour d’information à lacoordinationToute poche non administrée est retournée àl’URC
    • Organisation du circuit du médicament: Note à l’attention du personnel infirmier administrant la chimiothérapie à domicileAvant toute administration de médicament anticancéreux injectable, vous devez vous assurer : Que vous avez l’ensemble de la thérapeutique nécessaire à la cure Que la caisse contenant les poches de chimiothérapie possède bien son collier de fermeture intact Que les coordonnées du patient inscrites sur la caisse correspondent bien au malade que vous avez à prendre en chargePour ouvrir la caisse noire contenant les chimiothérapies vous devez couper avec une paire de ciseaux le collier de serrage
    • Organisation du circuit du médicament: Note à l’attention du personnel infirmier administrant la chimiothérapie à domicileVous devez prendre connaissance des informations présentes à l’intérieur de la caisse avant de commencer le traitementPapier bleu: procédure en cas de poche endommagée ou de retard de livraisonPapier blanc: précautions d’emploi et effets secondaires des médicaments de chimiothérapie dit actifsDLU:date limite d’utilisation; cette mention est inscrite sur chaque poche de chimiothérapie,elle correspond à la validité du produitLa tubulure de perfusion est purgée avec le solvant neutre et donc ne contient pas de médicament anticancéreuxCes informations sont à conserver par le personnel infirmier pour l’ensemble des cures
    • Organisation du circuit du médicament: l’administrationRédaction d’une note d’information sur la conduite à teniravant toute administration de médicament anticancéreux information du pharmacien d’officine del’administration du protocoleValidation par le personnel infirmier del’administration et retour d’information à lacoordinationToute poche non administrée est retournée àl’URC
    • Organisation du circuit du médicament: la surveillanceEnregistrement de tout effet indésirable dans ledossier du patientPour un effet mineur communication au médecinpar le biais du cahier de transmissionPour un effet majeur, communication à lacoordination qui validera une déclaration depharmacovigilance
    • Fonctionnement au quotidien :Le feu vert est donné la veille par faxLa préparation est réalisée entre 8h30 et 10 h00à l’unitéL’acheminement par des coursiers employésd’Oncorèse se fait entre 10h00 et 14h00La chimiothérapie est administrée à domicile dulundi au vendredi à partir de 14h00
    • Activité après 6 mois de fonctionnement :180 patients traités779 séances pour 2 026 préparationsPrincipaux Protocoles faits:Folfox; xelox; tomudex; Folfiri; LV5FU2 pour 76 patients Fec; herceptine pour 32 patients Gemzar et navelbine pour 31 et 10 patients Taxotère pour 8 patients Protocoles d’hématologie pour 7 patients
    • ONCORESE - BRIVE Conclusion
    • ONCORESE – BRIVESavoir faire hospitalier au service dumonde officinalFaire savoir aux officinaux le maniementde certaines thérapeutiquesReconnaissance d’une spécialisationpharmaceutique au service d’autresétablissements