Your SlideShare is downloading. ×
Théories et causes du chômage
Théories et causes du chômage
Théories et causes du chômage
Théories et causes du chômage
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Théories et causes du chômage

4,853

Published on

pour plus de cours gratuit : www.touscours.net

pour plus de cours gratuit : www.touscours.net

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
4,853
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
74
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. www.touscours.net1-2-2-4 : Les causes de chômage :a- Approche théorique :a1- Le chômage Classique : A l’équilibre économique, facteurs de production (travail et capital) sont utilisés en totalité,on parle de plein emploi. donc pas de chômage durable possible. S’il existe du chômage, il nepeut être que volontaire ou c’est un déséquilibre macroéconomique provisoire.Ce déséquilibre peut exister pour deux raisons : une insuffisante flexibilité des prix oud’insuffisantes capacités de production des entreprises. Deux facteurs liés : un niveau trop élevé et rigide des salaires a pour conséquence uneinsuffisante rémunération du capital, donc les entreprises renoncent à l’exploitation decertains équipements et à l’extension des capacités de production existantes. C’est donc uneinsuffisante rentabilité qui engendre du chômage classique.LE CHÔMAGE : Analyse des classiques et néo-classiques : Pas de baisse Allocations de des salaires chômage Circuit 1 Salaires trop élevés, charges Arrêt de CHÔMAGE sociales trop l’embauche lourdes Circuit 2 Plein-emploi Reprise de Baisse des l’embauche salairesa- Le chômage Keynésien : Pour J.M. KEYNES, l’économie peut être en situation durable de sous-emploi si la demandeglobale est durablement inférieure à l’offre globale (équilibre de sous-emploi). Les entreprisessont désireuses de produire plus mais ne le font pas car la demande est insuffisante. Undiagnostic facile que l’on fait par le taux d’utilisation des équipements, toutes choses égalespar ailleurs.1
  • 2. www.touscours.net Niveau de la demande de consommation Niveau de la Niveau de la NIVEAU DE demande production L’EMPLOI effective Niveau de la demanded’investissement LE CHÔMAGE : Analyse Keynésienne1-2-2-2 : l’approche statistique : Indicateurs Année 2008 Année 2009 Urbain Rural Ensemble Urbain Rural Ensemble-Population active 5.874 5.393 11.267 5.916 5.398 11.314-Population active en 861 217 1.078 815 214 1.029chômage-Taux de chômage 14,7 4,0 9,6 13,8 4,0 9,1*Selon le sexeHommes 13,0 5,1 9,5 12,1 5,0 9,0femmes 20,3 1,8 9,8 19,8 1,7 9,5*Selon l’âge15-24 ans 31,8 8,7 18,3 31,8 8,7 18,025-34 ans 20,2 4,3 13,5 19,2 3,9 12,735-44 ans 7,7 1,7 5,2 7,4 2,4 5,445 ans et plus 3,1 0,9 2,0 2,9 0,9 1,9*Selon le diplômeSans diplôme 8,3 2,6 4,7 7,7 2,5 4,4Ayant un diplôme 20,0 12,2 18,5 18,6 11,8 17,2Caractéristiques du chômage au Maroc :- Le chômage touche plus les femmes que les hommes.- Il est frappant chez les jeunes que chez les adultes.- Il est plus fort dans le milieu urbain que dans le milieu rural- Il touche plus les diplômés que les non diplômés- Il est donc sélectif et inégalitaire.-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------b- Les causes du chômage :b1- Le problème de la croissance :Le ralentissement conjoncturel, la baisse de la demande adressée aux entreprises, la nécessitéd’améliorer la compétitivité (concurrence acharnée), la réduction de la masse salariale(chômage conjoncturel) pour baisser les coûts, donc les prix de vente et gagner encompétitivité-prix sont autant de facteurs de chômage.2
  • 3. www.touscours.netb2- Le progrès technique : L’innovation sur les processus de production (hausse de l’intensité capitalistique) permet auxentreprises de remplacer (substitution) le travail par des machines. Le progrès technique adétruit de nombreux emplois mais en a créé d’autres dans des secteurs. De même, le progrèstechnique a supprimé les emplois les plus pénibles et les moins qualifiés, les gains deproductivité ont permis de réduire le temps de travail et la fatigue.b3- Les délocalisations :Un phénomène courant dans les industries traditionnelles qui ont besoin de main-d’œuvre nonqualifiée et qui recherchent alors le coût le plus bas.*Avantages : Le bas coût de la main-d’œuvre dans les PED, leur qualité de travailgrandissante, ce qui permet d’augmenter la compétitivité des entreprises et leur assurer uneprésence sur des marchés en fort développement.* Inconvénients : des mutations industrielles douloureuses dans les pays de départ (chômage,difficile, reconversion...), une irrégularité dans la qualité, l’éloignement entre lieu deproduction et marchés, d’où le problème de temps, de logistique.Les délocalisations permettent de créer des emplois dans les PED, source d’amélioration duniveau de vie qui permet d’acheter à l’étranger. En fin de compte, les PD vendent davantageaux PED qu’ils leur achètent, le nombre d’emplois créés par les exportations dépasse celuiperdu par les délocalisations (importations). De plus, les emplois créés sont des emplois dequalité intéressante, dans des secteurs de pointe, moins pénibles ou fatigants.b5- La population active :Le facteur démographique : évolution de la population totale, la durée des études, la sortie dumarché du travail (préretraites...), le travail féminin (baisse du nombre d’enfants,simplification des tâches ménagères, recherche d’un second salaire) sont autant de facteurssociologiques à l’origine du chômage.b6- Le chômage d’incohérence :La coexistence de chômeurs et la pénurie de main-d’œuvre dans certains secteurs à l’imagemauvaise. Les jeunes recherchent des métiers valorisants et des conditions de travail moinsdifficiles. Pour certains, un simple chômage frictionnel ou de mobilité (M. FRIEDMAN),pour d’autres, un chômage structurel (situation durable). Néanmoins, les processus actuelsdes entreprises exigent des emplois de plus en plus qualifiés.1-2-2-5 : Les conséquences du chômage :a- Sur le plan économique et social :a1- Sur le plan économique :- Baisse du pouvoir d’achat Une baisse de la demande sur le marché ce qui engendre unediminution de la production et des investissements d’où un ralentissement de la croissanceéconomique.- Le gaspillage des ressources humaines et des expériences.- Augmentation des charges de l’Etat (indemnités de chômage).a2- Sur le plan social :- Baisse du niveau de vie des chômeurs- Augmentation des crèmes, agressions des vols…- Effritement du lien social, marginalisation dune partie de la population- Réduction de la demande suite à la baisse du niveau de vie, ou sentiment dincertitude.3
  • 4. www.touscours.neta3- Sur le plan individuel :- Perte de revenu (partiellement compensé par diverses allocations), baisse du pouvoir dachat.-Sentiment dexclusion, difficultés psychologiques pour un premier emploi ou un réemploi.4

×