NièVre, AndréS Nieto
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

NièVre, AndréS Nieto

on

  • 680 views

 

Statistics

Views

Total Views
680
Views on SlideShare
646
Embed Views
34

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

3 Embeds 34

http://antonioruizmoreno.blogspot.com 29
http://antonioruizmoreno.blogspot.com.es 3
http://www.antonioruizmoreno.blogspot.com 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

NièVre, AndréS Nieto NièVre, AndréS Nieto Presentation Transcript

  •  
  •  
    • Château de Bazoches
    • C'est au XII e   siècle que Jean de Bazoches fait construire le château que nous connaissons.
    • Le château passe ensuite des Bazoches aux Chastellux .En février 1675, le Marquis de Vauban, natif de Saint-Léger non loin de là, achète Bazoches qui avait appartenu à ses aïeux maternels. La somme de 80 000 livres reçue de Louis XIV après la prise de Maastricht lui permet de régler 69 000 livres à la veuve du comte de Melun, en y ajoutant 5 500 livres versés au duc de Nevers en vertu des droits féodaux [2] .
    • Il fait alors modifier l'architecture et l'aménagement intérieur du château. Bazoches devient la demeure familiale de sa femme et de ses enfants, lui-même n'y fait que de rares et brefs séjours entre les campagnes militaires et le service du roi. Il profite de ces moments de repos pour parcourir la région. C'est à Bazoches qu'il rédige certains de ses ouvrages tels que ses " Oisivetés " et la fameuse " Dîme royale ".
    Historique
    • .
    • A 10 km de Vézelay, le Château féodal de Bazoches, construit au XIIe siècle, sur un plan trapézoïdal, comporte quatre tours et un donjon entourant une cour intérieure. A compter de 1675, il fut la demeure familiale du Maréchal de Vauban qui y fit de nombreux aménagements et le transforma en garnison militaire.
    .
  • Le château est également une garnison militaire : Vauban fait construire une grande galerie afin d'y installer ses ingénieurs militaires. C'est là que sont réalisés les études et les plans des nombreuses places-fortes que Vauban aménage au cours de sa carrière. Les communs du château abritent les écuries nécessaires aux chevaux des ingénieurs et des messagers .
    • Château de Corbelin
    • Le château de Corbelin est un château situé sur la commune de La Chapelle-Saint-André dans le département de la Nièvre (région Bourgogne ), au bord de la rivière de Corbelin.
    • Ce site, dont les premières mentions officielles remontent au XII e  siècle, a une importance historique et économique à l'échelle locale, par le rôle qu'il joua en tant que seigneurerie charnière entre le comté de Nevers et la baronnie de Donzy , par sa production sidérurgique jusqu'au milieu du XIX e  siècle et par son rôle moteur dans l'activité du flottage du bois .
    Description
    • .
    • Il se compose à l'heure actuelle de quatre tours massives datant de la fin du XIV e  siècle, d'un corps de logis de deux étages du XVI e  siècle situé entre les tours sud-est et sud-ouest, d'un bâtiment utilitaire du XVIII e  siècle, adossé au corps de logis, et d'un commun du XIX e  siècle.
    • On peut également y admirer les ruines d'un haut fourneau du XIX e  siècle.
    .
  •  
    • -
    • Édifié sur un plan barlong d'environ 50 m de côté flanqué aux angles de quatre tours rondes, le château, construit à la fin du XIV e  siècle par Jean de Chevenon, alors conseiller de Charles VI de France , était pourvu d'un donjon de 25 m de hauteur qui dominait la voûte d'entrée. Son architecture est inspirée du château de Vincennes et ses tours imposantes donne leur nom au village.
    LE CHATEAU
  •  
    • Château de Villemolin
    • Construit au XIV e  siècle sur l’emplacement d’une villa gallo-romaine , la Villa Molini , remanié aux XVII e  siècle et XIX e  siècle, en forme de fer à cheval il est flanqué de trois tours. Il est entouré d'importants communs des XV e  siècle, XVII e  siècle et XIX e  siècle siècles.
    • Dans la chapelle construite en 1830 et remaniée sous le second empire, de style néo-gothique , on peut admirer une piétà du XV e  siècle peinte sur bois, don des chartreux du Val-Saint-Georges.Depuis le début de son existence attestée (première moitié du XV e  siècle siècle), le château de Villemolin s'est toujours transmis par héritage et n'a fait l'objet d'aucun acte de vente.Propriété de la famille de La Corcelle au XV e  siècle siècle, le château et la terre de Villemolin sont passés successivement par mariage aux familles de Champignolle et de Bascoing.
    Le château
    • Le mariage en 1538 de Barbe de Bascoing, héritière de Villemolin, avec Etienne de Certaines, a fait entrer Villemolin dans le patrimoine de la famille de Certaines (connue en Nivernais depuis 1296 et tenant fief, entre autres, près de Cervon) qui l'occupe toujours actuellement.
    • Le château de Villemolin est inscrit à l'Inventaire des Monuments Historiques depuis des arrêtés de 1978 (chapelle) et 2002 (l'ensemble du site, du château et des communs) et est accessible aux visiteurs.
    • Le château est situé dans le massif du Morvan mais ne fait pas partie de son parc naturel régional . Il est néanmoins situé à moins de 2 kilomètres de celui-ci sur une hauteur qui lui fait face.
    ÉLÉGANT
  •  
    • IMAGES
    • Considéré comme le premier des châteaux de la Loire, construit sur la butte qui domine le centre de la vieille ville, le Palais Ducal domine, en contrebas, de sa large façade renaissance encadrée de tourelles polygonales, la place de la République, vaste parc. résidence des comtes puis des ducs du Nivernais .
    • Au sous-sol, une exposition permanente présente, de manière extrêmement vivante, le passé ainsi que la vie contemporaine de Nevers, grâce à une muséographie d'avant-garde.
    culture
    • -
    • Cet édifice fut construit pour Jean de Clamecy , Comte de Nevers, en lieu et place de son ancienne forteresse. Les deux grosses tours postérieures sont les plus anciennes, à savoir du XV e  siècle , car le château fut remanié au XVI e  siècle par la famille de Clèves en y adjoignant notamment le splendide escalier d'honneur qui prend place dans la tourelle centrale.
    -
  •