Comment utiliser les albums jeunesse en classe - exemple
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Comment utiliser les albums jeunesse en classe - exemple

on

  • 553 views

Compte-rendu d'un travail mené avec une classe de CM2 autour de l'album jeunesse "Les parents que je veux" de Serge Herreman (illustré par Florence Faure) et paru aux éditions Chemins de tr@verse ...

Compte-rendu d'un travail mené avec une classe de CM2 autour de l'album jeunesse "Les parents que je veux" de Serge Herreman (illustré par Florence Faure) et paru aux éditions Chemins de tr@verse en 2012. Lecture, écriture, dessin : un atelier complet et des échanges avec l'auteur qui en ont fait une expérience mémorable pour tous les participants !

Statistics

Views

Total Views
553
Views on SlideShare
266
Embed Views
287

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

8 Embeds 287

http://www.bouquineo.fr 249
http://bouquineo.fr 25
http://jeunesse.bouquineo.fr 4
http://bouquineo.myshopify.com 3
http://bouquineo.com 2
http://litterature.bouquineo.fr 2
http://www.bouquineo.com 1
http://savoirs.bouquineo.fr 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Comment utiliser les albums jeunesse en classe - exemple Comment utiliser les albums jeunesse en classe - exemple Presentation Transcript

    • Comment utiliser les albums en classe ?
    • Un exemple d’échange avec une classe de CM2 autour de l’album « Les parents que je veux »
    • L'album « Ludo a des problèmes avec ses parents. Il aimerait bien en changer ! Justement, au centre ville, un magasin s'est ouvert. Il s'appelle '' Les parents que je veux ''... » Ludo va pouvoir essayer les parents qui lui font envie, câlins, qui- laissent-les-cartables-en-désordre, bébés... et découvrir à chaque fois, les défauts de ces qualités ! Pour se dire qu'au final, ses propres parents lui conviennent bien... Télécharger un extrait gratuit de cet album
    • Le projet : un travail d'écriture Un échange de courriels, pour illustrer la correspondance avec la classe. Entre novembre 2012 et février 2013, j’ai entretenu une correspondance et accompagné un travail d’écriture avec une classe de CM2… et leur enseignante. Témoignage  :
    • «  Bonjour, J’ai fait travail avec mes élèves sur Les parents que je veux. Je leur ai lu, nous en avons discuté (discussion intéressante sur le rôle des parents) et je leur ai proposé de vous écrire une lettre – ce qu’ils ont fait .... Je vous en fais parvenir quelques-unes…   Bonne réception de votre courrier des lecteurs !  » L'enseignante
    • «  Bonjour, Je vous joins ma réponse aux lettres (vraiment très chouettes) de vos élèves avec une proposition incluse dans le '' courriel ''…  » L'auteur
    • Massy, le 30 novembre 2012, Chères lectrices et chers lecteurs, Je vous remercie pour vos lettres que votre maîtresse m’a transmises. J’ai beaucoup apprécié vos remarques et je les trouve très judicieuses. Je ne répondrai pas à votre question  : «  Est-ce un rêve ou la réalité  ?  ». C’est bien sûr à chacun(e) de choisir la version qu’il préfère  ! En revanche, je peux répondre à deux autres questions. Pourquoi ne pas avoir écrit sur les frères et les sœurs  ? C’est vrai que j’aurais pu écrire un livre avec les frères et les sœurs à la place des parents mais il y avait moins de choix pour la liste  : grands frères ou grandes sœurs «  casse-pieds  », «  trop gentils  », «  jaloux  »… Je retiens tout de même l’idée d’un livre sur les relations entre frères et sœurs…
    • Pourquoi ne pas avoir parlé de tous les parents et tout particulièrement des parents achètent-tout-ce-que-tu-veux (apparemment, ils vous plaisent bien ceux-là)  ? Vous avez raison, j’aurais pu continuer à faire voyager Ludo et à lui faire rencontrer d’autres sortes de parents. Mais quand on écrit un livre, il faut essayer de trouver de bons équilibres. Ici, il s’agit d’un album  : le premier équilibre est à rechercher entre le texte et les illustrations. Le deuxième équilibre à trouver est pour moi le plus important. C’est l’équilibre entre ce qu’on écrit, ce que l’on raconte soi-même en tant qu’auteur et ce qu’on permet au lecteur d’imaginer. C’est donc à mon tour de vous poser une question  : Pourquoi ne pas imaginer et peut-être écrire vous-mêmes un nouvel épisode du livre en faisant rencontrer Ludo et des parents achètent-tout-ce-que-tu-veux ou des parents toujours-très-occupés ou des parents laissent-tout-faire ou encore des parents que vous auriez imaginés  ? Merci encore pour vos courriers. Bien amicalement,
    • «  Mes élèves ont été ravis que vous leur répondiez et ... scotchés aussi de la rapidité dont vous avez fait preuve ! Ils sont partants pour écrire des textes comme vous le leur proposez et j’en suis très contente. » L'enseignante « On joue le jeu ! » «  Chose promise, chose due, mes élèves ont écrit des textes (par groupes), ils les ont tapés en salle informatique puis illustrés... Je vous livre le fruit de leur (long) travail. Je suis contente car j’ai réussi à les tenir sur le long terme, ce qui n’est pas toujours facile ... Inutile de vous dire qu’ils attendent votre réaction... et moi aussi ! »
    • Les parents naïfs Revenu dans la boutique Ludo aperçoit '' parents naïfs ''. Il appuie sur ENTREE. Il arrive chez sa nouvelle famille. Sa mère le voit avec son jeans tout boueux et troué. Elle lui demande comment il s'est fait ça. Il lui ment en lui disant que c'est son copain qui l'a poussé. Plus tard son père regarde son bulletin et il lui demande pourquoi il a des mauvaises notes. Il lui ment encore en disant que la maîtresse corrigeait mal et que lui faisait des efforts. Dans la soirée, au dîner, Ludo casse un verre. Ses parents s'énervent, il leur ment en disant que c'était sa petite sœur Alice qui l'avait cassé. Au moment de se coucher il ne se lave pas les dents et il va au lit. Sa mère vient lui demander s'il s'est lavé les dents, il lui ment en lui disant ''oui''. Le lendemain Ludo se réveille et il se dit qu'il en a assez de toujours mentir, en plus ce n'est pas drôle, ses parents croient tout  ! Revenu au magasin, il appuie sur la touche ECHAP et retourne chez lui très content de retrouver ses parents. FIN
    • Les parents maniaques Ludo est dans la boutique, devant l'ordinateur. Il aperçoit ''parents maniaques''. Il clique sur entrée. Il atterrit chez les ''parents maniaques''. Il entre et entend sa mère lui dire  : «  va poser ton cartable sous ton bureau. Et ne t'assois surtout pas sur la canapé que je viens d'aspirer  ». Ludo va poser son cartable sous son bureau. Il redescend puis sa mère lui dit : «  non c'est pas vrai, tu as encore troué et sali ton nouveau pantalon, passe-le moi tout de suite je vais le recoudre  ! Et puis pousse toi tu viens de tâcher le nouveau tapis de 1cm d'épaisseur  !  » Voilà le père de Ludo qui arrive : «  je viens de faire une marche de 1h30 40 secondes et 3 millièmes de seconde puis il se tourne vers Ludo  : «  C'est pas possible, regarde  ! tes cheveux sont décoiffés sur 2 cm  !  » Ludo appuie sur la touche ECHAP car il en a assez de porter des habits trop propres et d'être dans une maison trop rangée.
    • Les parents Pirates Le lendemain Ludo revient de l'école quant il passe devant la bâtisse. Il rentre dans la bâtisse «  salut Ludo ça fait longtemps que veux tu  ?  » «  je viens essayer d'autres parents car l'autre jour j'ai rêvé de parents Pirates. En avez- vous?  » «  Va voir.  » Ludo allume l'ordinateur et lit  : «  Liste des parents: sportifs, naïfs, câlins, fainéants, pirates  » Pirates  ! ENTREE.  » «  Ah salut fiston  ! monte dans le bateau et lave le pont  !» Plus tard le soir, il lit : Menu du jour : soupe de morue, œil de crabe, cervelle de requin, et en dessert smoothie de crevette «  OOHH là c'est trop  !!!  » Vite il appuie sur la touche ECHAP
    • «  Les parents achètent tout ce que tu veux  » Ludo se réveilla en sursaut, il s'était endormi devant l'ordinateur du magasin. Il se dit que les parents qui lui préparaient son petit déjeuner n'étaient qu'un rêve. Ludo regarda la vielle pendule délabrée, elle affichait 17h55. Il remarqua qu'il ne lui restait plus que cinq minutes pour essayer les nouveautés du magasin. Ludo déplaça le curseur sur « parents achètent tout ce que tu veux » En une seconde il se retrouva devant la porte d'entrée de sa nouvelle maison. Ludo ouvrit la porte d'entrée et vit sa nouvelle mère en train d'enfiler son manteau, elle lui dit : «  Tu as encore troué ton pantalon! Tu as de la chance, je m'apprêtais à aller faire les courses ! Je vais donc pouvoir t'acheter un pantalon! Ah! j'allais oublier  ! Nous allons passer à côté d'un magasin d'électronique! Je vais t'acheter une petite bricole! Que voudrais tu?  » - «  Une XBOX 360, Iphone 5, Ipad, un...  » Deux heures plus tard, dans la rue « les parents achètent tout ce que tu veux » ayant dépensé tout leur argent en jouets sont obligés de mendier : «  La charité, la charité m'sieurs, dames !  » Ludo, lui, était devant l'ordinateur du magasin  : «  Ces parents- là pourrissent la vie! déclare-t-il et il appuie sur la touche ECHAP  !
    • Les parents achètent tout ce que tu veux Ludo regarde à nouveau les autres parents. Il choisit « les parents qui achètent tout ce que tu veux ». Il rentre de l'école. Sa mère lui demande si il veut aller acheter un pantalon. Ludo est d'accord. Ils partent dans un centre commercial. Ils passent devant un magasin de jouets et Ludo demande s'il peut avoir la voiture télécommandée, Sa mère dit « oui » et une trottinette  ? et ça et encore ça  ? « oui oui oui »... De retour à la maison il met tous ses jouets dans sa chambre mais problème...il n'a plus de place pour tout ranger, il se laisse envahir par ses jouets... Les deux playmobil cambrioleurs installent un tremplin (acheté par la mère de Ludo) soudain la voiture télécommandée sur le tremplin et percute Ludo … « AU SECOURS !!! » Vite Ludo appuie sur la touche ECHAP !
    • Les Parents farceurs Ludo se retrouve à nouveau devant l'ordinateur, la liste réapparaît sur l'écran .  «  Les parents farceurs, c'est tout à fait ce qu'il me faut, il faut que je m'amuse un peu moi!  » Ludo sélectionne «  les parents farceurs  » et appuie sur la touche entrée, il se retrouve sur le chemin de l'école le pantalon déchiré et le cartable en désordre. En arrivant chez ses parents d'essais il crie : «  MAMAN  » La mère de Ludo arrive et dit  : «oui mon chéri  ».  «  Je peux goûter  ?   » demande Ludo. «  Oui bien sur mon chéri mais il n'y a plus de «  crêpe super choco délice extrême  » «  ohh! Non  ! «  dit Ludo . «  Mais non je blague, t'aurais vu ta tête, elle est bonne celle là  »! Après le goûter Ludo demande Maman s'il peut regarder la télévision. «  Oui oui mais par contre il va falloir faire des économies car elle a explosé hier … mais non je blague haha!  » Au moment de manger le père de Ludo dit  : «  on t'a fait des spaghettis à la carbonara.  » «  Yooouuuuppppiiiiiiiiiiiiiie  » crie ludo dans toute la maison. Quand sa mère le sert Ludo s'aperçoit qu'à la place des lardons, il a ...des vers ... «  ..hahahahhahahahahahahah trop drôle  !!!!! «  disent les deux parents en même temps. Ludo appuie sur la touche ECHAP  : «  les parents farceurs c'est décidément pas pour moi.  »
    • Les parents sportifs Ludo rentre avec son pantalon troué et son cartable en désordre. Son père lui dit: «  -Ludo mets ton survêtement on va courir au parc  » Plus tard, son père lui dit: «  -Allez un peu de nerf, Ludo.  » «  -Mais papa on a déjà couru 30 kilomètres  !  » Quand, Ludo et son père reviennent du jogging. Ludo voit sa mère en train de nager dans la piscine. Il entend  : «  -Ludo! Je vais à la musculation!  » «  -Ludo mets toi en maillot de bain et rejoins-moi dans la piscine.  » Il se décide pour la piscine. Après quelques longueurs de piscine, sa mère lui dit: «  -C'est mou tout ça!  » «  -Mais maman ça fait 58 longueurs!  ….  » A la fin de la journée, Ludo n'en peut plus, que du sport, encore du sport, toujours du sport... «  -J'en ai MARRE!  », crie Ludo Un petit peu plus tard, ses parents lui disent: «  -On aura une salle de gymnastique, elle ne sera rien que pour toi.  » «  -NON !!!!!  » hurle Ludo, et puis il appuie sur la touche ECHAP.
    • «  Je vous envoie mes remerciements qui s’adressent à vos élèves et… à leur maîtresse.  » L'auteur
    • Serge Herreman Le 2 février 2013, Chers amis écrivains, J’ai été ravi de recevoir vos productions. Merci pour les textes et pour les dessins et… bravo pour votre imagination  ! Si j’ai bien suivi, on appuie sur la touche échappement si on nous propose d’acquérir  : - des parents naïfs  ; - des parents maniaques  ; - des parents farceurs  ; - des parents pirates  ; - des parents sportifs et… - des parents  «  achètent tout ce que tu veux »  ! Finalement, en lisant vos textes, je me dis que rien ne va plus quand tout est excessif  : des parents trop maniaques, par exemple, c’est insupportable  ! Mais des parents sympas pourraient être un peu (pas trop) naïfs, farceurs, sportifs, «  achètent (de temps en temps quand même  !) ce dont tu as envie  », les meilleurs restant bien sûr ceux que l’on a  ! Tout cela me donne une autre idée de texte  : une recette qui s’intitulerait  «  Parents sympas  » ou bien «  Parents de rêve  ». Je vous la propose  :
    • Recette Parents de rêve Dans un saladier mélanger De la tendresse en quantité Ce qu’il faut de sévérité 1 dose d’entraînement sportif 1 bonne cuiller de «  je cède de temps en temps  » 1 pincée de naïveté 1 zeste de «  Il faut ranger ta chambre sans pour autant être maniaque  » Quelques gouttes d’esprit farceur Un soupçon d’imagination Laisser reposer. (C’est bien connu, les parents, il faut savoir les ménager  !) Prenez le temps de déguster  ! Un grand merci encore à vous toutes et à vous tous  ! Serge
    • «  Lundi quand j’ai dit à mes élèves que j’avais votre réponse ils étaient ravis de voir que tu vous aviez lu leurs productions et vu leurs dessins ... Le contrat d’écriture a été respecté jusqu’au bout ! Ils ont bien compris comment vous aviez créé la “recette” (on en a discuté bien sûr ...) et ils ont trouvé que “ça terminait bien l’histoire “ Chacun a eu une photocopie de votre réponse (comme la première fois) et les parents intéressés pourront aussi lire tout cela lors de la signature des classeurs en fin de semaine.  » L'enseignante
    • Vous souhaitez reproduire cet exercice d'écriture avec votre classe ? N'hésitez pas à nous envoyer les dessins et textes de vos élèves par email à administration@chemins-de-traverse.fr, nous les rajouterons au recueil existant que nous offrons à toutes les personnes qui achètent ce livre ! Pour contacter l'auteur du livre : Serge Herreman – serge.herreman@chemins-de-traverse.fr