Your SlideShare is downloading. ×
La veille, c'est quoi ? Intro
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

La veille, c'est quoi ? Intro

5,006

Published on

Et vulgarisation, sans doute simpliste

Et vulgarisation, sans doute simpliste

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
5,006
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
95
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Intro à la veille - Volet 1 La veille, c'est quoi ?
  • 2.
    • La veille, c'est hier (ouaf, ouaf)
    • Sans rire...
      • L'état de veille, c'est le contraire du sommeil
      • La veille, c'est aussi :
        • la vigie (-pirate ?),
        • le veilleur (de nuit, par exemple),
        • le guetteur (compagnons de la marjolaine...),
        • l'officier de quart
    Un peu d'archéologie
  • 3.
    • La veille, c'est une surveillance...
    • Cela consiste donc à collecter des informations en vue de surveiller :
      • son environnement
      • le reste du monde,
      • ses voisins,
      • ...
    Donc, une définition
  • 4.
    • Définition première :
      • c'est l'activité de production de connaissance servant les buts économiques et stratégiques d'une organisation, recueillie et produite dans un contexte légal et à partir de sources ouvertes
    • En clair :
      • c'est faire de la veille
      • c'est analyser les informations recueillies
      • pour les mettre à disposition d'une organisation
    • Tout à fait légalement
    Et l'intelligence économique ?
  • 5.
    • La veille, ce n'est pas de l'espionnage
    • L'intelligence économique non plus
    • Même si certains confondent parfois...
    C'est dangereux ?
  • 6.
    • On peut la mettre ici :
      • Quand je cherche des informations sur Internet, que je les trouve par des sources d'informations publiques, c'est légal, c'est de la veille ou de l'intelligence économique
      • Quand je me procure des informations par des moyens illégaux, c'est de l'espionnage
    Où est la frontière ?
  • 7.
    • Schématiquement :
      • Lorsqu'une information est publique ou publiée, elle est blanche
      • Lorsqu'une information est protégée (brevet, droit d'auteur), elle est grise
      • Lorsqu'une information a été obtenue par des moyens illégaux, elle est noire .
    Information blanche, grise ou noire ?
  • 8.
    • Lire chez Jaxques Breillat : Le tryptique de l'information
    J'ai le droit ou pas ?
  • 9.
    • Dans certains cas, cela ressemble à une guerre... de l'information :
      • car on cherche à profiter des informations obtenues pour obtenir une position dominante
      • car on peut profiter de ces informations pour dégrader l'image de ses concurrents
      • car on s'en sert pour faire du lobbying, pour influencer l'opinion, ...
    C'est la guerre ?
  • 10.
    • Mais dans notre cas, il ne s'agit pas de guerre économique
    • Il ne s'agit pas non plus de
      • cyberguerre
      • cyberterrorisme
      • cybercrime
    • Ni de cyberattaque...
    • La veille, on s'en sert pour essayer d'en tirer un avantage concurrentiel, quel qu'il soit.
    C'est la guerre ?
  • 11.
    • La veille, ce n'est pas seulement écouter (pour ça, il vaut mieux un bon lecteur mp3)
    • La veille, c'est lire...
    • La veille, c'est une histoire de signaux...
      • signaux forts
      • signaux faibles
      • et une histoire de bruit de fond
    Veiller, c'est chercher quoi ?
  • 12.
    • Les signaux forts, ils se voient comme le nez au milieu de la figure, ce n'est pas un scoop.
    • Les signaux faibles, c'est une autre histoire... Ce sont des petits signaux qui émergent à peine du bruit de fond.
    Signaux forts ? Signaux faibles ?
  • 13. Signaux faibles ?
  • 14. Signaux très faibles ?
  • 15.
    • Eh oui, suivant ce que l'on veut faire, il y a plusieurs types de veille
      • stratégique
      • concurrentielle
      • réglementaire et juridique
      • sociale et sociétale
      • ...
    • A suivre, quelques exemples...
    La veille ? Ou les veilles ?
  • 16.
    • Surveiller nos concurrents :
      • Qui sont-ils ?
      • Que font-ils ?
      • Qui recrutent-ils ?
      • Où communiquent-ils ? Sur quels sujets ?
    • Repérer les nouveaux entrants
    • Observer les mutations
    • Pour nous aider à nous repositionner, par exemple
    Facile : la veille concurrentielle
  • 17.
    • Voir apparaître les technologies de demain :
      • publications scientifiques des organismes de recherche
      • prototypes, articles de presse présentant des innovations
      • conférences et salons
      • Brevets
    • Pour imaginer quels profits en tirer (partenariats, recherche appliquée, etc.)
    Assez facile : la veille technologique
  • 18.
    • Eplucher les journaux officiels
    • Repérer les nouveaux textes de lois, nouveaux décrêts, arrêtés, etc.
    • Mesurer les impacts sur son activité
    • Pour certains, faire du lobbying pour influencer la rédaction de ces textes
    Fastidieux : la veille réglementaire
  • 19.
    • Quand on veut faire de la veille, il faut commencer par savoir ce que l'on cherche
      • Se poser les bonnes questions
      • Limiter le champ de la veille
    • Ensuite, il faut se mettre à l'écoute...
    • Comment ? ( Rendez-vous la prochaine fois ! )
    Parce qu'il faut bien finir aujourd'hui

×