Your SlideShare is downloading. ×
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Les ressources numériques en bibliothèque
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Les ressources numériques en bibliothèque

6,014

Published on

Troisième partie de la formation "Le numérique en bibliothèque" - Inset Nancy 15-17 décembre 2014

Troisième partie de la formation "Le numérique en bibliothèque" - Inset Nancy 15-17 décembre 2014

Published in: Education
2 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total Views
6,014
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
55
Comments
2
Likes
3
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • … une condition de partage qui nous incite parfois à écouter une musique en ligne même quand nous possédons le support physique.
  • Effet majeur du numérique : copie sans perte. Pas plus cher de multiplier les exemplaires. Bibliothèque : en situation de concurrence avec les industries culturelles (à la différence des musées par ex, ou des archives, qui sont touchés par le num mais ont un contenu exclusif). La presse est en même situation par rapport à Internet.
  • Dominique Lahary, pionnier de la réflexion sur le num en bib.
  • Les fournisseurs reconstituent une économie de la rareté même avec le numérique. Pas d’économie en dehors de la rareté. C’est pour cela que nos ressources sont si difficiles à utiliser. Ex Numilog : reconstitue une logique d’exemplaire papier dans le domaine numérique. Idem pour les modèles économiques (tarification à l’acte). Au contraire, les BU sont dans une logique contraire (Springer, accessible uniquement en BU). Leur stratégie est de construire un concurrent avec les fournisseurs, avec l’open acess.
  • 2006 : mise en place du piratage (voir le peu d’effet sur la courbe descendante). Apparition du modèle freemium.
  • Aux USA, Netflix, premier fournisseur à proposer un modèle d’abonnement, forfait mensuel d’accès à un catalogue très étendu. Recul net du film sur support malgré l’essor du Blueray. Y compris la catchup tv ???
  • Aux USA, Netflix, premier fournisseur à proposer un modèle d’abonnement, forfait mensuel d’accès à un catalogue très étendu. Recul net du film sur support malgré l’essor du Blueray. Y compris la catchup tv ???
  • 15% des gens ne consultent la presse qu’en numérique. Nouveaux acteurs : les pure players, Slate, Rue89, Mediapart, Owni. A la recherche de nouveaux modèles. 30% du revenu de Rue89 est de la formation sur les contenus numériques. Rue89 envisage de demander les dons volontaires sur le site.
  • En effet, selon une étude du cabinet Kearney (février 2012), les ventes d’ebooks ne représenteraient que 0,5% des ventes totales de livres dans l’Hexagone, contre 7% au Royaume-Uni et 20% aux Etats-Unis. http://www.slideshare.net/IfBookThen/do-readers-dream-of-electronic-books
  • Tendance à la gratuité en France, pas en désavantage des bib
  • De nouveaux acteurs : le prestataire technique (chargé de la conversion des fichiers en pdf, epub, et aussi dans les formats propriétaires, ou formats spécifiques, ex. Aquafadas pour la BD ou avec la RMN pour des catalogues numériques, ou codeurs pour des formats plus travaillés (Revue D’ici-là…)), agrégateurs, entrepôts numériques La possibilité de désintermédiation à tout moment : ce n’est plus vraiment une chaîne (où tous les chaînons se suivent dans un certain ordre et où tout se briserait si un chaînon manquait) puisque rien n’empêche plus, techniquement, un auteur de s’adresser directement à son lecteur. Les acteurs peuvent jouer plusieurs rôles (ex Epagine à la fois agrégateur et libraire, Amazon qui devient éditeur, certains auteurs signent directement chez Amazon, cas de Amanda Hocking, auteur de bitlit et qui a vendu, en 18 mois, un million et demi de romans pour Kindle => un des risques de la loi PULN), beaucoup de mouvements, nécessite veille. Mais tous les rôles ont encore leur importance (éditeur, revendeur…). Importance du rôle d’éditeur. Comme l’écrit Thierry Crouzet, un texte peut être auto-publié mais pas auto-édité. Mise en danger du libraire (concurrence des librairies en ligne, de la facilité de téléchargement). Remise en cause du rôle de la distribution physique des livres, la vache à lait des éditeurs, via les grands groupes. Principales plateformes en France : Numilog, Editis, Eden (Gallimard, Flammarion, La Martinière). De façon plus marginale, impact sur le marketing : bande-annonce des livres, les “Book Trailers”. HarperCollins, un des plus gros éditeurs, a construit son propre studio pour fabriquer ses bandes annonces. Strategies de marketing transmedia cf. Alexandre jardin .
  • Vente à l’acte. Abonnements. (Canal plus va en faire une). Marche beaucoup pour la musique. Pub : marche mal (ex presse). Freemium : accès illimité au contenu gratuit + contenu payant au-delà d’une certaine limite. Encore fragile économiquement.
  • Brider la reproduction des contenus : DRM. Stratégie désastreuse pour l’utilisateur : achat d’un contenu qui ne peut être utiliser sur tous les appareils (itune). Mais la musique a fini par abandonner les DRM. Les gros éditeurs papier du SNE reproduisent la même erreur.
  • S’emparer de tous les secteurs de la chaîne : ex Amazon, distributeur, libraire, et maintenant éditeur. Fermeture par format fermé (pas epub). C’est ce qui a fait le succès d’Appel avec Itunes.
  • Coût plus élevé dans l’accès à distance, questions techniques plus complexes (identifiants…)
  • Streaming pour éviter les DRM (ex Publie.net). A ses limites pour certains supports nomades (liseuses). Streaming vidéo ADAV à Grenoble : Grenoble a dû créer sa propre plateforme.
  • Cyberlibris tarife selon le nb de bibliothèques dans un réseau.
  • Pouvoir choisir « titre à titre » comme dans le mécanisme de poldoc en collections physiques (Numilog) ? Au contraire, MusicMe (Calice68) donne accès à toute la base. La sélection concerne la valorisation et non plus l’acquisition.
  • Est-ce que la notion de « prêt numérique » a un sens ?
  • Imitation de l’exemplaire physique. Illusion du « droit perpétuel » de lecture problématique (Numilog cède les fichiers sur clef usb en cas de désabonnement au service Numilog).
  • Livres téléchargeables sur les tablettes. Logique d’exemplaires numériques. Amazon a signé un accord avec Overdrive pour prêt sur Kindle (tout le catalogue Amazon accessible aux bib américaines).
  • Question déontologique. Ou bien les premiers signes d’un système « freemium » en bibliothèque.
  • Une situation paradoxale où il n’a jamais été aussi facile techniquement de diffuser la culture et le savoir, et où le contexte juridique est le plus restrictif sur ce sujet.
  • Pourquoi faire la médiation des ressources gratuites et libres ? D’abord parce que ce sont les seules qui permettent de le faire en s’intégrant à l’écosystème du web. Les contenus payants sont très problématiques pour la médiation : « Les ressources numériques traditionnellement proposées aux bibliothèques (par exemple, Bibliomedias dans le domaine de la musique) présentent trop souvent le désavantage de « couper » la bibliothèque du web, en obligeant les utilisateurs à passer par une identification sur le portail, pour ensuite accéder à des contenus difficilement manipulables à cause des DRM qui les verrouillent. Les contenus ne sont pas ou difficilement exploitables directement en ligne, ce qui fait que la ressource peut rester invisible et compliquée à faire connaître. Elle est difficilement intégrable au dispositif de médiation que l’établissement peut mettre en place par ailleurs (blogs, page Facebook, profil Twitter, etc). » (Lionel Maurel)
  • Les œuvres libres ne sont pas nécessairement gratuites, même si c’est le cas le plus fréquent. Autre exemple : Framabook
  • Flickr : plusieurs centaines de millions sous licence cc. Beaucoup et en même temps très peu par rapport à l’ensemble des images dispos sur Flickr : 3% (=> méconnaissance des CC) Wikimedia commons : 10 millions de fichiers. Licence CC-BY-SA. Deviantart : pas de moteur de recherche avancé pour trouver les contenus en CC Fotopedia : photos de voyages sous cc, avec une application sur Ipad. http://www.bibliobsession.net/2012/12/03/ou-trouver-des-images-reutilisables-sur-internet-2/?doing_wp_cron=1354547007.6331300735473632812500
  • … mais le meilleur est le pire (surtout Dogmazic), importance accrue d’une médiation (Ziklibrenbib, @diffuser.net) Soundcloud pas de moteur pour les CC Bandcamp La SACEM interdisait jusqu’à 2012 l’usage des licences libres à ses adhérents Borne Automazic. 300 000 musiques sur Jamendo, le plus gros en musique libre. + Free music archive.
  • Youtube a récemment ouvert (été 2011) un espace creative commons.
  • C’est aussi le cas de nombreux cours en vidéo accessibles sur Canal-U Le mouvement des MOOC (Massive Open Online Course), qui s’inscrit dans une logique d’open access, prépare sans doute à la naissance d’un « google des cours ». Au sens plus large, recherche sur les ressources libres : http://search.creativecommons.org/?lang=fr Intégrable dans les moteurs personnalisés sous firefox Il y a maintenant des contenus sous licence ouverte dans tous les domaines, y compris les recettes de cuisine (cuisine-libre.fr) ou les objets (thingiverse)
  • Au lancement : par le club de lecteurs, par des relais (enseignants…) Les livres payants : peu de modèles prévus pour les bibs : Numilog, L’Harmathèque Certaines bibs prennent des libertés en passant directement par les libraires qui utilisent l’offre pour les particuliers : Ex d’Albi qui passe par une librairie s’approvisionnant sur Epagine : http://www.crl-midipyrenees.fr/tabenbib/Blog/?p=793 « Un même titre, lorsqu’il contient une DRM, peut être copié sur 5 liseuses (+ l’ordinateur avec lequel on l’a téléchargé). Il faut savoir qu’une liseuse doit toujours garder le même identifiant Adobe pour que les livres « DRMisés » restent lisibles. […] 24 liseuses ; Un fichier peut être copié sur 5 machines maximum ; Nous avons donc besoin de 5 comptes Adobe pour gérer les DRM (5×5=25) » Cette solution juridiquement « borderline » reste aujourd’hui le meilleur moyen de proposer une offre suffisamment diversifiée.
  • Aussi utilisé sur le blog de Feedbooks : http://blog.feedbooks.com/fr/ http://blog.feedbooks.com/fr/index.php/2012/07/27/paris-litteraire-des-classiques-geolocalises-a-telecharger-gratuitement/ http://blog.feedbooks.com/fr/index.php/2012/09/05/le-roman-policier-nordique-a-lhonneur-sur-feedbooks/ (cliquer sur le tag « carte » dans un de ces billets du blog pour d’autres exemples)
  • Remet à son tour les contenus produits (chroniques) sous licence ouverte (permettant par exemple à une autre bibliothèque de les imprimer et les exploiter pour valoriser les contenus en question).
  • Transcript

    • 1. LE NUMERIQUE EN BIBLIOTHÈQUE Anne-Gaëlle GAUDION INSET Nancy du 15 au 17 décembre 2014
    • 2. 1.Un contexte de transformations intenses 2.Internet en bibliothèque 3.Les ressources numériques en bibliothèques 4.La veille professionnelle 5.Management et numérique 6.L'innovation en bibliothèque Diaporama mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 2.0 France LE NUMERIQUE EN BIBLIOTHÈQUE
    • 3. Image:Kek
    • 4. Les bibliothèques n'ont plus le monopole de l'accès à des documents rares
    • 5. Avec le numérique Passage d’une économie de la rareté… http://www.flickr.com/photos/margotte05/2979721814/
    • 6. http://www.flickr.com/photos/10024349@N08/777043967/ … à une économie de l’abondance Quelles conséquences pour les bibliothèques ?
    • 7. « […] la bibliothèque campe fondamentalement sur un principe de rareté : rareté du stock, rareté des exemplaires, rareté des lieux et rareté des horaires. La bibliothèque est un univers de non- disponibilité, radicalement inverse de celui qui naît avec la logique du numérique. C’est pourquoi, bien que relevant d’un service public non marchand, elle est un avatar de l’économie de la rareté. La bibliothèque de l’abondance reste donc encore à inventer […] http://www.flickr.com/photos/automatt/117413934/ Dominique Lahary - http://www.adbdp.asso.fr/spip.php?article991
    • 8. Une réponse, la bibliothèque hybride ? « On présente la bibliothèque hybride comme la fgure de l'avenir. Soit. Mais distinguons. La bibliothèque hybride est très facile à concevoir dans le domaine universitaire, où d'ailleurs le concept est né vers 1998 au Royaume-Uni. Parce que, dans ce contexte, y sont proposées à la fois des ressources matérielles et des ressources dématérialisées, ce qui peut entraîner une complexifcation de la mise en œuvre technique et juridique de l'ofre, le modèle économique demeure en partie le même. Un modèle classique : celui de la rareté. La bibliothèque achète des livres, denrée rare car chaque exemplaire repose sur une propriété exclusive. Elle achète des accès aux ressources, dont le fournisseur organise la rareté par contrat et mot de passe. La seule diférence, qui n'est pas mince, est celle qui fait passer de l'économie du stock, où on achète des objets, à l'économie de l'accès, décrite par Jeremy Rifin (L'Âge de l'accès, éd. la Découverte). » Dominique Laharay - http://tinyurl.com/bok22yh
    • 9. Une réponse, la bibliothèque hybride ? « La bibliothèque hybride est plus difcile à concevoir dans le domaine des bibliothèques publiques. C'est que les biens dématérialisés qui intéressent le grand public relèvent pour l'essentiel, légalement (l'internet gratuit) ou non (le téléchargement dit illicite) d'un univers de l'abondance, qui est aussi celui de la désintermédiation. » Dominique Laharay - http://tinyurl.com/bok22yh
    • 10. Les produits culturels à l'épreuve du dématérialisé Source : Image CC-BY Ken Lude http://www.flickr.com/photos/kenlund/
    • 11. Le contenu dématérialisé représente 14 % du marché des biens culturels en France en 2013
    • 12. Source : Quatrième vague du Baromètre de l'offre légale de la HADOPI http://www.hadopi.fr/sites/default/files/37051%20HADOPI%20-%20Rapport%20complet%20BU4%20.pdf
    • 13. Source : Quatrième vague du Baromètre de l'offre légale de la HADOPI http://www.hadopi.fr/sites/default/files/37051%20HADOPI%20-%20Rapport%20complet%20BU4%20.pdf
    • 14. Source : Observatoire des usages et interactions télécoms et médias, étude Deloitte http://www.deloitte.com/view/fr_FR/fr/mediatheque/5e3f6609e85ee310VgnVCM2000003356f70aRCRD.htm Chez les moins de 25 ans, la bascule vers le digital est désormais opérée...
    • 15. 24 au 26 juin 2013 INSET Nancy - CC BY Renaud Aïoutz 18Lire... Quelques éléments sur le livre à l'ère numérique
    • 16. Le marché du livre retient son souffle…
    • 17. Écouter... Quelques éléments sur la musique à l'ère numérique
    • 18. Les plateformes de streaming musical
    • 19. L'offre de musique en ligne D'après l'IFPI, les internautes français ont accès à 44 services de musique en ligne actifs, contre 68 en Allemagne et 75 au Royaume- Uni, mais seulement 24 aux Etats-Unis, ce qui tend à accréditer l’idée que la transition numérique s’accompagne d’un mouvement de concentration de l’offre. Source : Contribution aux politiques culturelles à l'ère numérique – Rapport Pierre Lescure http://www.culturecommunication.gouv.fr/var/culture/storage/culture_mag/rapport_lescure/index.htm#/
    • 20. L'offre de musique en ligne Plusieurs d’entre eux (iTunes, Amazon, Spotify, Grooveshark, Napster, 7digital, Deezer...) proposent des catalogues de plus de 15 millions de titres. Cela représente près de 30 fois l’offre de la plus grande enseigne de distribution physique ayant jamais existé en France. Source : Contribution aux politiques culturelles à l'ère numérique – Rapport Pierre Lescure http://www.culturecommunication.gouv.fr/var/culture/storage/culture_mag/rapport_lescure/index.htm#/
    • 21. Des prix en baisse Des offres d’abonnement illimité sont ainsi proposées à moins de 5 € par mois (ou moins de 10 € pour un usage en mobilité). Le prix moyen d’un titre téléchargé sur le web est de 1,29 €, tandis que celui d’un album est de 9,19 € pour une nouveauté ou 8,92 € pour un album du back catalogue. La plupart des observateurs et des professionnels s’accordent pour considérer que les ventes dématérialisées dépasseront, d’ici 3 à 5 ans, les ventes de supports physiques. Le CD et le vinyle pourraient perdurer en tant que cadeaux, objets de collection ou produits de luxe. Source : Contribution aux politiques culturelles à l'ère numérique – Rapport Pierre Lescure http://www.culturecommunication.gouv.fr/var/culture/storage/culture_mag/rapport_lescure/index.htm#/
    • 22. Source : Contribution aux politiques culturelles à l'ère numérique – Rapport Pierre Lescure http://www.culturecommunication.gouv.fr/var/culture/storage/culture_mag/rapport_lescure/index.htm#/
    • 23. Source : http://www.inaglobal.fr/musique/article/la-decouverte-musicale-toujours-plus-sociale Face à la dispersion des internautes dans leurs pratiques d’écoute, toutes les plateformes, de Facebook à Tumblr en passant par Deezer et Spotify, misent sur la recommandation pour attirer les consommateurs sur un seul et même service. La découverte musicale, toujours plus sociale
    • 24. Source : http://www.lagazettedescommunes.com/166470/les-evenements-musicaux-resistent-bien-a-la-crise/ + 14 % en 5 ans : telle est la progression des droits collectés par la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) entre 2008 (69,4 millions d’euros) et 2012 (79,4 millions d’euros) sur les spectacles musicaux (festivals, concerts, ballets, cafés-concerts, cabarets, tournées d’artistes). De 2011 à 2012, cet indicateur a enregistré une hausse de 3 % et on compte en moyenne 262 spectacles chaque jour en France. Les événements musicauxLes événements musicaux résistent bien à la criserésistent bien à la crise
    • 25. Regarder... Quelques éléments sur la vidéo à l'ère numérique
    • 26. Évolution du marché de la vidéo
    • 27. La VoD va t-elle remplacer le marché du DVD ? 1 internaute sur 3 aurait déjà regardé une vidéo à la demande, soit une hausse de plus de 50% en un an
    • 28. Après avoir connu de nombreuses années de croissance soutenue, le marché de la VOD vit en 2013 le premier tassement de sa jeune histoire. Sans être dramatique, ce phénomène pourrait être assimilé à un signal envoyé par les utilisateurs aux éditeurs et opérateurs de VOD.
    • 29. La vidéo à la demande 33,7 millions de vidéonautes en France, qui regardent en moyenne 91 vidéos pendant environ 5 h par mois. Les 15- 24 ans sont les plus gros consommateurs : 170 vidéos/mois, pendant plus de 9 h. En 2012, près de 30 % des internautes déclarent avoir déjà payé pour visionner un programme en VàD (22 % en 2010). Source : Contribution aux politiques culturelles à l'ère numérique – Rapport Pierre Lescure http://www.culturecommunication.gouv.fr/var/culture/storage/culture_mag/rapport_lescure/index.htm#/
    • 30. La vidéo à la demande En 2012, l’offre de vidéo à la demande se compose de : 54 000 références actives (+30 % par rapport à 2011). A titre d’exemple, nombre de programmes par service :  VoD d’Orange = 7 000  Canal Play = 8 000  Club Vidéo (SFR) = 10 000  MyTF1VoD = 6 000 Source : Contribution aux politiques culturelles à l'ère numérique – Rapport Pierre Lescure http://www.culturecommunication.gouv.fr/var/culture/storage/culture_mag/rapport_lescure/index.htm#/
    • 31. Un prix moyen des locations élevé Il s’élève, en 2012, à 4,62 € (contre environ 9 € pour le téléchargement définitif). Ces prix doivent être rapprochés de ceux des supports physiques : 8,40 € pour un DVD de catalogue et 17,60 € pour un film récent. La guerre des prix redoutée par les producteurs n’a pas eu lieu... La vidéo à la demande par abonnement (VàDA) reste en revanche peu développée, en dépit des attentes des usagers : 10 % du marché de la VàD. La plateforme la plus riche, CanalPlay Infinity, propose une offre globale de plus de 8 000 programmes (dont 3 400 films) et compte plus de 200 000 abonnés. Source : Contribution aux politiques culturelles à l'ère numérique – Rapport Pierre Lescure http://www.culturecommunication.gouv.fr/var/culture/storage/culture_mag/rapport_lescure/index.htm#/
    • 32. Source : Observatoire des usages et interactions télécoms et médias, étude Deloitte http://www.deloitte.com/view/fr_FR/fr/mediatheque/5e3f6609e85ee310VgnVCM2000003356f70aRCRD.htm
    • 33. Jouer... Quelques éléments sur le jeu vidéo à l'ère numérique
    • 34. Le marché français du jeu vidéo
    • 35. Le marché français du jeu vidéo
    • 36. L'industrie du jeu vidéo
    • 37. Presse : le papier s'efondre, le numérique s'envole 7, 8 % de baisse sur le total des ventes en 2013 (incluant achats au numéro, abonnements papier et numériques et ventes aux tiers) Chute de 15,3% des ventes en kiosque Stabilité des abonnements (papier et numérique) 39% de hausse sur les abonnements numériques
    • 38. Le casse-tête des modèles économiques Comment arriver à monétiser des contenus immatériels ? http://www.flickr.com/photos/sravishankar/3460495/
    • 39. http://www.flickr.com/photos/esparta/472155815 «Quand on partage un bien matériel, il se divise. Quand on partage un bien immatériel, il se multiplie» Serge Soudoplatoff - Les vraies ruptures d’internet
    • 40. Monétiser l'immatériel ? Songeons y un instant, si l’on se donne tant de mal pour imaginer un modèle d’affaire viable pour une filière industrielle de numérisation, c’est peut-être parce que le numérique, de manière tendancielle, ne vaut rien. Le numérique a un coût, surtout lorsqu’on doit numériser, mais, une fois l’investissement réalisé, financièrement et en tant que tel, il ne vaut plus rien. Soyons plus précis : un fichier numérique ne vaut rien. Un fichier numérique en circulation, c’est de la nitroglycérine pour celui qui en attend une source de revenu. Christian Fauré
    • 41. Premier réflexe… Récréer artifciellement des formes de rareté avec des DRM Mais au risque de dégrader l’ofre légale…
    • 42. 24 au 26 juin 2013 INSET Nancy - CC BY Renaud Aïoutz 66 Stratégie de verrous numériques = les contenus ne peuvent être lus qu'avec des logiciels ou des supports autorisés.  DRM Adobe pour les e-books (logiciel ADE)  Fichiers chronodégradables (Numilog)  Format AZW ou KF8 des e-books d'Amazon...
    • 43. Second réflexe… La tentation de l’intégration verticale
    • 44. Stratégie d'intégration verticale = terminaux > opérateurs > intermédiaires > éditeurs de contenus  Kindle + Amazon.com + Cloud Player...  iPhone + iTunes + iCloud...
    • 45. 4 grands types de modèles économiques http://www.flickr.com/photos/cutthemcoupons/5598245619/
    • 46. Payer par acte d'achat Un modèle économique qui a aussi encouragé le développement de l'achat au morceau (disparition de l'ancien single) ou au chapitre (pour le livre scolaire, pratique...).
    • 47. La location Le chiffre d’affaires généré en France par la VoD a reculé de 10 % sur un an en janvier et février 2013 (en volume, la chute est même de 16,9 %). L’offre elle-même pose aussi question, les prix étant peu attractifs (5 euros en moyenne pour la location d’une nouveauté). Source : Les Échos
    • 48. L'abonnement Des pure players producteurs de contenus peuvent aussi opter pour ce modèle : Mediapart a dépassé les 100 000 abonnés (coût de 9 € par mois). Edwy Plenel : “Nous avons inventé notre propre marketing, chez nous indissociable du contenu.”
    • 49. Free + Premium = freemium Une offre d'entrée de gamme gratuite (avec publicité et souvent soumise à une inscription préalable), combinée à une offre payante : montée en gamme, pas de publicité, consultation en offline...
    • 50. « Fausse gratuité » et recettes publicitaires Profter de l’économie de l’attention http://www.flickr.com/photos/scott_blake/3371844862/ « Si tu ne paies pas pour le produit, c’est que le produit, c’est toi » « La gratuité est encore un modèle économique » D. Lahary
    • 51. 24 au 26 juin 2013 INSET Nancy - CC BY Renaud Aïoutz 75 Dans le domaine des biens culturels numériques, on peut dire qu'on observe un hiatus entre les services proposés et les services attendus, entre les usages réels et les usages prescrits. Alors devons-nous nous préoccuper uniquement des contenus ou réfléchir aux usages ?
    • 52. Quelle place pour les ressources numériques en bibliothèques ? http://www.flickr.com/photos/jeffmaurone/2505572445/
    • 53. http://www.flickr.com/photos/sherriwood/4908275621/ Les ressources numériques en bibliothèque : une ofre complexe et diversifée
    • 54. Diversité des modèles d’accès http://www.flickr.com/photos/alexandre-s/6340999898/ A distance Sur place
    • 55. Diversité des modes de consultation Téléchargement / Streaming
    • 56. Diversité des modes d’acquisition http://www.flickr.com/photos/embem30/2808139070/ Bouquet/Sélection
    • 57. Diversité des modèles économiques Diférents critères pour le calcul des prix
    • 58. Contrôler l’accès... … en reproduisant de la rareté
    • 59. Source : Wikimedia Commons Chronodégradabilité
    • 60. DRM = Digital Right Managment source : Pixabay
    • 61. Des contraintes techniques...
    • 62. ...qui nécessitent un mode d’emploi
    • 63. Les offres pour les bibliothèques Quel positionnement pour les bibliothécaires ?
    • 64. A propos de la qualité des catalogues Source : Etude IDATE sur l'offre commerciale des livres numériques à destination des bibliothèques de lecture publique
    • 65. http://fr.scribd.com/doc/132272056/Etude-offre-commerciale-de-livres-numeriques-pour-les-biblioth http://www.actualitte.com/bibliotheques/bibliotheques-aucun-modele-ne-fonctionne-pour-le-pret-d-e
    • 66. Les offres de livres numériques pour les bibliothèques
    • 67. https://dilicom-prod.centprod.com/documents/307-PNB_Presentation_V0201.pdf
    • 68. Kindle Unlimited, un concurrent sérieux aux bibliothèques ?
    • 69. Quelle valeur ajoutée pour les bibliothèques ? http://www.flickr.com/photos/timtom/2926928691/ Avec un peu de recul, la situation actuelle revient à acheter pour d’autres des accès rares pour des contenus “naturellement” cachés derrière des murs payants, qu’on s’épuise ensuite à valoriser. “Le web” a compris depuis bien longtemps que le meilleur moyen de “valoriser” (faire connaître) des contenus est de laisser l’accès libre quitte à vendre des services ensuite (= freemiun). Faire le contraire a des conséquences lourdes : difficulté d’accès à un monde clos, hétérogène, exclusif à certains moyens techniques et sélectionnés par un bibliothécaire inconnu. (Silvère Mercier)
    • 70. 24 au 26 juin 2013 INSET Nancy - CC BY Renaud Aïoutz 104 L'impossible équation ? Il me semble que, trop souvent, au nom de l’idée séduisante et rassurante d’une collection, pour « donner accès à » nous acceptons des restrictions d’usages insupportables pour bon nombre d’internautes ! Silvère Mercierhttp://www.bibliobsession.net/2011/03/23/comment-les-bibliotheques-sepuisent-a-rendre-des-forteresses-seduisantes/ LicenceCCBYhttp://www.flickr.com/photos/t_e_brown/8677750589
    • 71. En France depuis 10 ans, de nombreuses expériences… Mais des résultats parfois décevants : Enquête annuelle 2013 Vodeclic « selon 62% des répondants, moins de 10% des inscrits utilisent les ressources numériques » http://business.vodeclic.com/fr/evenements/enquetes/barometre-2013-des-ress http://www.flickr.com/photos/8781729@N04/3289260179/
    • 72. Stratégies alternatives ? Les ressources libres et gratuites http://www.flickr.com/photos/nickwheeleroz/2220008689/sizes/z/in/photostream/
    • 73. Pourquoi utiliser des ressources libres et / ou gratuites ?
    • 74. Libre ≠ Libre de droits
    • 75. Libre ≠ gratuit
    • 76. Les licences libres
    • 77. 112 Utiliser des ressources libres Copyright = Tous droits réservés Tout usage nécessite en principe une autorisation préalable Sauf si on se trouve dans le cadre d’une exception législative …
    • 78. 113 Utiliser des ressources libres « Tout ce qui n’est pas interdit est permis » Pas d’autorisation à demander tant qu’on reste dans le cadre de la licence Il faudra conclure un contrat pour lever une restriction posée par la licence Exemple des licences Creative Commons 4 conditions et 6 contrats
    • 79. 4 restrictions, 6 possibilités
    • 80. http://search.creativecommons.org Trouver et réutiliser des contenus sous licences libres
    • 81. Trouver et réutiliser des contenus sous licences libres Images http://www.deviantart.com/ http://www.fotopedia.com/ http://commons.wikimedia.org/wiki/Accueil
    • 82. Trouver et réutiliser des contenus sous licences libres Sons http://www.jamendo.com/fr/ http://soundcloud.com/ http://bandcamp.com/
    • 83. Trouver et réutiliser des contenus sous licences libres Textes http://fr.wikipedia.org http://fr.wikisource.org http://www.archive.org http://www.gutenberg.org http://www.inlibroveritas.net/
    • 84. Trouver et réutiliser des contenus sous licences libres Vidéo http://www.youtube.com/editor http://vimeo.com/ http://blip.tv/
    • 85. Trouver et réutiliser des contenus sous licences libres Ressources pédagogiques Khan Academy MIT Open Courseware Manuels scolaires Sésamath ou LeLivreScolaire.fr
    • 86. Source : CRDP de Franche-Comté
    • 87. Faire découvrir des contenus sous licences libres
    • 88. 123 voXmédias - Alençon
    • 89. Des ofres particulières de contenus sous licence libre à destination des bibliothèques
    • 90. Des contenus sous licence libre pour des actions de médiation en ligne
    • 91. Autre stratégie : le gratuit sous droit
    • 92. Utiliser les sites de streaming musicaux et audio Mediamus, blog des bibliothécaires musicaux de la médiathèque de Dole
    • 93. Utiliser le lecteur exportable de Spotify ? Playlists Spotify sur le site des bibliothèques de la Ville de Paris.
    • 94. « Lorsque vous soumettez du contenu sur YouTube, vous concédez [...] à chaque utilisateur du Service, le droit non exclusif, à titre gracieux, et pour le monde entier d’accéder à votre contenu via le Service et d’utiliser, de reproduire, de distribuer, de réaliser des œuvres dérivées, de représenter, d’exécuter le contenu dans la mesure autorisée par les fonctionnalités du Service et par les présentes Conditions. » CGU Youtube Mais limité en général à un usage « personnel non-commercial » Utiliser la possibilité de faire des « embed » « Lorsque vous soumettez du contenu sur YouTube, vous concédez [...] à chaque utilisateur du Service, le droit non exclusif, à titre gracieux, et pour le monde entier d’accéder à votre contenu via le Service et d’utiliser, de reproduire, de distribuer, de réaliser des œuvres dérivées, de représenter, d’exécuter le contenu dans la mesure autorisée par les fonctionnalités du Service et par les présentes Conditions. »
    • 95. Récupérer le lecteur exportable de Gallica
    • 96. « Mettre en scène » une ofre gratuite de livres numériques Paris littéraire : des classiques géolocalisés à télécharger gratuitement
    • 97. Profter du domaine public : l’exemple des flms http://golem13.fr/5000-films-tombes-dans-le-domaine-public-a-telecharger-gratuitement/
    • 98. Mais pour être visibles et exploitables, les ressources gratuites nécessitent un efort de curation http://biblio.gironde.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1422:partitions-et-musique-imprimee&catid=78:musiques&Itemid=209http://biblio.gironde.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1422:partitions-et-musique-imprimee&catid=78:musiques&Itemid=209
    • 99. Quelle articulation avec la stratégie d’ensemble de l’établissement ? http://www.flickr.com/photos/barbaracoughlin/5325745734/
    • 100. Quelle stratégie adopter par rapport aux ressources numériques ? - intégrer les ressources numériques au sein de la politique documentaire (choix et suivi par les chargés de domaines) - signaler (dans le catalogue et sur le portail) et rematérialiser dans les espaces de la bibliothèque - développer la médiation numérique au sein des 3 communautés (usagers et partenaires / territoire / intérêt) sur place et à distance - développer la formation à l'utilisation de ces ressources (présentation, ateliers, intégration dans l'action culturelle) et la considérer comme une activité permanente de la bibliothèque
    • 101. Pour aller plus loin - Enquête annuelle sur les ressources numériques dans les bibliothèques Vodeclic (fev. 2013) http://business.vodeclic.com/fr/evenements/enquetes/barometre-2013-des-ressources-numerique - Etude sur l'offre commerciale de livres numériques à destination des bibliothèques de lecture publique Idate / Ministère de la Culture et de la communication (mars 2013) http://fr.scribd.com/doc/132272056/Etude-offre-commerciale-de-livres-numeriques-pour-les-biblio - Etude des usages et besoins concernant l'utilisation d'outils et de ressources numériques (nov. 2012) http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-60530 - Les ressources numériques en BDP : évolution ou révolution ? mémoire de conservateur de Hélène Ouali-Séon (jan. 2012) http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-56854 - Les ressources numériques dans les médiathèques territoriales : état des lieux et lignes de fuite Mémoire de conservateur de Julien Gusthiot (dec. 2010) http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-49078 - Proposer des ressources numériques en bibliothèque : guide pratique BDP Hérault (juin 2010) http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-56570
    • 102. L'offre de ressources numériques en bibliothèque lister et analyser les offres à destination des bibliothèques puis présenter une synthèse agrémentée d'exemples de mise en œuvre dans des établissements Quelle offre de livres numériques ? Quelle offre d'abonnements de presse ? Quelle offre de contenus musicaux ? Quelle offre de contenus vidéo ? Quelle offre de ressources d'autoformation ?

    ×