bueGroupe : Katherine Aguirre, Stephania Ortega.                                  La Princesse Elastique.   1. Lecture com...
**La reine était une dame prudente mais moqueuse. Elle était très amoureuse avec Elastique etelle lui comprenait. Elle res...
Bernard Friot est un écrivain français né en 1951 à Saint-Piat (Eure-et-Loir, Région Centre)Auteur de livres pour la jeune...
chose à dire", création juin 2011 à Besançon sous la direction de Frédérique Cesselin,musiques de La Fanfare du loup), cha...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

La princesse elastique

2,017 views
1,806 views

Published on

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,017
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
24
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

La princesse elastique

  1. 1. bueGroupe : Katherine Aguirre, Stephania Ortega. La Princesse Elastique. 1. Lecture compréhensive. Argument. De quoi s’agit-il? 2. Lecture interprétative. Thème. Justifiez le thème.A notre avis le thème de cette histoire est lhonnêteté parce que comme nous avons lu, lajambe de la princesse Elastique donnait automatiquement un coup de pied à tous les menteurs 3. Lecture analytique. Actions plus importantes du conte sous la forme de noms. Ex : La naissance d’Elastique.Le baptême d’Elastique.Le roi voulait marier sa fille sans son avis.La princesse Elastique inventait toute sorte de machines fantastiques.Le coup de pied qu’Elastique donnait à ses prétendants.Quand Lilo a connu la princesse. 4. Personnages. Caractéristiques physiques et psychologiques.**La princesse Elastique était une fille sympathique mais parfois colérique. Elle adoraitl’électronique car elle passait ses journées dans son atelier en inventant toute sorte demachines fantastique. Elle haïssait les mensonges et détestait les hommes baratineurs.**Le roi était un homme autoritaire car il voulait marier sa fille sans lui demander son avis ; ilavait aussi une mauvais humeur, il était désespère pur trouver un mari pour la princesse.
  2. 2. **La reine était une dame prudente mais moqueuse. Elle était très amoureuse avec Elastique etelle lui comprenait. Elle restait calmée dans toutes les situations quand son mari était furieux.**La fée était la plus ancienne du royaume, une femme distraite, folle, gâteuse et elle avait lamémoire courte.**Lilo était un garçon très sincère, humble, travailleur, orgueilleux de ce qu’il est, il était unhomme qui a changé la personnalité de la princesse. 5. L’espace et le temps : situation sociale, politique, historique.On peut dire que ce conte est développe dans une époque ancienne fantastique où avait fées,hommes - grenouilles, peut être aussi dragons, il avait royaumes, rois et reines, et pour ҫ a ilsétaient les personnes qui commandaient le village. Ils étaient riches et ils avaient plusieursservantes. Le roi était la personne qui commandait les sujets et tout le monde devaient faire cequ’il voulait. 6. Niveau de discours. - Titre : Analysez le titre et dites quelle est la relation entre le titre et le contenu du conte. - Dites quelle est le type de narrateur. - Dites quels sont les sentiments présents dans le conte. 7. Langage et style. Langage : soutenu- familier- simple -complexe Figures littéraires qu’il y a dans l’œuvre. 8. Vision du monde de l’auteur. Cherchez la biographie de l’auteur. Dites quelles sont les idées exprimées par l’auteur.
  3. 3. Bernard Friot est un écrivain français né en 1951 à Saint-Piat (Eure-et-Loir, Région Centre)Auteur de livres pour la jeunesse pour les éditionsMilan, Thierry Magnier, La Martinière ouencore pour Gallimard-Jeunesse.Agrégé de Lettres, il a dabord enseigné en collège, lycée et Ecole normale, puis a étéresponsable du Bureau du livre de jeunesse à Francfort (Allemagne, Land de Hesse) pendantquatre ans1. Aujourdhui, après avoir travaillé dans plusieurs villes de France, il sest installé àBesançon (Doubs, Franche-Comté), où il se consacre à lécriture et à la traduction française delivres allemands pour la jeunesse. À ce jour, il a écrit plus dune quarantaine douvragesdestinés aux adolescents ou aux enfants et en a traduit de lallemand tout autant.Avant décrire pour les enfants, il a écrit avec eux. Étudiant avec beaucoup de finesse leurmanière de raconter leurs histoires, de mélanger réalité et imaginaire, il a recueilli un grandnombre de récits qui ont, directement ou indirectement, inspiré ses textes. La liberté desenfants par rapport aux codes littéraires, leur créativité et, parfois, leur radicalité dans lapeinture de leur univers létonnent toujours et lincitent à inventer sans cesse de nouvellesformes décriture.Travaillant avec des enfants en difficulté par rapport à la lecture, il a voulu leur "permettre dêtrerécompensés au bout dune ou deux pages de leffort que représente pour eux la lecture".Résultat : une multitude dHistoires pressées" et dHistoires minute", écrites pour "des lecteursréticents en essayant de leur offrir le plus vite possible une émotion, un sourire, une surprise".Se considérant comme un écrivain public, il cherche à capter "limaginaire des enfantsdaujourdhui" et à le transcrire dans ses textes. En les écoutant donner libre cours à leur plaisirde fabuler, il repère quels sont "les ressorts psychologiques qui font sens pour eux", et bâtit sontexte sans perdre de vue ces principes de base : la lisibilité, la densité, la fluidité.Il dit aussi "écrire à haute voix" se montre très sensible aux rythmes, aux sonorités, auxphrasés. Ce qui explique sans doute que ses textes (encore une fois principalement la série desHistoires pressées) sont aussi souvent mis en scène par de nombreux artistes, troupes dethéâtre professionnelles ou amateurs, voire adaptés pour des courts métrages. Plusieurshistoires ont même été mises en musique par Caroline Chauveau (Silence), Isabelle Chauvalon(Le martien) et Laurent Jacquier (Recette de Cuisine). Ces partitions originales ont été crééespar les Maitrises du conservatoire de La Rochelle sous la direction de Nathalie Bouré. Il écritdésormais directement pour des musiciens : textes pour un spectacle musical ("Jai quelque
  4. 4. chose à dire", création juin 2011 à Besançon sous la direction de Frédérique Cesselin,musiques de La Fanfare du loup), chansons, livrets dopéra.Il est également lauteur de plusieurs recueils de poésie. Il a écrit deux recueils de "presquepoèmes" pour adolescents, textes jouant avec les formes, les couleurs et la mise en pageproposées par une illustratrice (Catherine Louis) et une graphiste (Elisabeth Ferté)

×