Your SlideShare is downloading. ×
0
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Soutenance mémoire M2
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Soutenance mémoire M2

6,471

Published on

On peut envisager la marque autrement qu'en tant qu'empreinte et repère pour le consommateur. Une marque est médiation entre producteur et consommateurs et bénéficie d'une culture propre qui est …

On peut envisager la marque autrement qu'en tant qu'empreinte et repère pour le consommateur. Une marque est médiation entre producteur et consommateurs et bénéficie d'une culture propre qui est transmise au plus grand nombre

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
6,471
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
3,351
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  1. LA MARQUE-EMPREINTE EVOLUEET DEVIENT MARQUE-MEDIATION ETUDE DE CAS : LA FEE MARABOUTEE M2 COMMUNICATION STRATEGIQUE ET MARKETING ANDREEA IACOB
  2. SOMMAIRECONTEXTE ET INTERROGATIONSPROBLEMATIQUEHYPOTHESESMETHODOLOGIERESULTATSNOUVELLES PISTES DE REFLEXION
  3. IDENTIFICATION
  4. MARQUE EMPREINTE
  5. ?
  6. CONSOMMATEUR AUTONOME
  7. CO-PRODUCTION
  8. PROBLEMATIQUEDans quelle mesure peut-on parlerde médiation dans le domaine desmarques ?Jusquoù peut-on porter ce parallélisme entremarque et médiation ?
  9. MEDIATION= le processus de création et deréparation du lien social à traversla mise en place de différents outilset méthodes par des personnesformées
  10. LA FEE MARABOUTEE
  11. HYPOTHESE 1La marque n’est plus autorité,savoir-faire et expertise, mais belet bien médiation entreproducteurs et consommateurs
  12. HYPOTHESE 2Le PDG ne pourra pas êtremédiateur pour sa marque, mais ilse fait aider et délègue cettemission à des personnesextérieures à l’entreprise et trèscompétentes
  13. HYPOTHESE 3La marque peut également êtreperçue en tant qu’instance créatriced’une nouvelle culture qu’elletransmet aux consommateurs
  14. METHODOLOGIE échanges divers recherche documentaire et bibliographiqueanalyse supports de communication analyse entretiens affiliés, participation aux focus groups
  15. RESULTATS (1) Légitimité d’envisager la marque en tant que médiation car elle s’interpose entre les consommateurs et les biens qu’ils consomment tout en créant des liens
  16. MARQUE - MEDIATION Fabricants et consommateurs en tension, mais avec des intérêts communs La marque est médiation car elle permet aux deux parties de se parler et de créer ou maintenir le lien
  17. RESULTATS (2) Il y a des médiateurs, conditions sine qua non de la médiation, dans l’acte de création d’une marque
  18. ETUDE DE CASAbdu Gnaba - interprétation objective desinformations reçuesMister Joe - recommandations stratégiquesen vue d’une satisfaction généraleDirecteur artistique & Designer - identitévisuelle et merchandisingMais aucun n’a tranché ni désigné de gagnantou de perdant
  19. RESULTATS (3) La marque est créatrice d’une culture propre appelée «culture de marque» qui est transmise aux consommateurs
  20. ETUDE DE CASPas une simple fée, mais une féemaraboutée : changement, transformation,magieStyle propre
  21. NOUVELLES PISTES (1) Comment la communication et la transmission des informations ont-elles lieu entre les producteurs, la marque et les consommateurs ? Quel poids de la parole pour quel participant ?
  22. NOUVELLES PISTES (2) Le médiateur est neutre, mais étant donné qu’il est convoqué par la marque et non pas par les consommateurs ou producteurs, comment arrive-t-il à trouver l’équilibre et à avoir accès à toute l’information lui permettant de satisfaire toutes les parties impliquées ?
  23. NOUVELLES PISTES (3) Peut-on parler d’acculturation dans le cas des marques ? Leurs cultures sont-elles en contact direct et continu avec les consommateurs de façon à modifier définitivement leurs caractéristiques et comportements ?
  24. MERCI

×