Najet Baati - API
ZONES DENCOURAGEMENT AU DEVELOPPEMENT REGIONAL                                                                            ...
Sommaire                                             10 Round up du tissu industrielRevue éditée par l’Agence de Promotion...
Une Politique volontariste orientée                                        vers la Région et son développementDes ans d’ex...
PRESENTATIONEvolution du nombre des entreprises industrielles                                                             ...
JOURNEES DE PARTENARIAT                            INTERREGIONALDans le cadre de la mise en œuvre de la politique dugouver...
GOUVERNORAT DE NABEUL                                  GOUVERNORAT DE JENDOUBANombre de manifestations : 01               ...
GOUVERNORAT DE SILIANA                                GOUVERNORAT DE KASSERINENombre de manifestations : 03               ...
GOUVERNORAT DE MEDENINE                                 GOUVERNORAT DE TATAOUINENombre de manifestations : 03             ...
LES MERCREDIS                                                             DE LA CREATION                                  ...
BILAN DES STARTS UP : 2006 - 2010BILAN DES STARTS UPLors des journées des mercredis de la création d’entreprises,         ...
Les Pépinières de l’API                         un soutien aux projets innovantsLE CADRE GÉNÉRAL                          ...
Par ailleurs, en vue de sensibiliser les jeunes promoteurs,    LE RÉSEAU NATIONAL DES PÉPINIÈRES D’ENTREPRISESet particuli...
ß Création de 210 start up innovantes en 2010L’appui du réseau des pépinières d’entreprises aux porteurs d’idées de projet...
Success Stories            Trois start up innovantes accompagnées par les pépinières honorées                         par ...
LES INDUSTRIES                                               AGROALIMENTAIRESLe secteur des Industries Agroalimentaires (I...
Dans ma région :              j’Investis, j’Innove et je Prospère                                       L’Industrie Agroal...
LES INDUSTRIES                                               DU TEXTILE                                               ET D...
Dans ma région :              j’Investis, j’Innove et je Prospère                       L’industrie du Textile Habillement...
LES INDUSTRIES                                               MECANIQUES                                               ET M...
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Réseau de prestations api
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Réseau de prestations api

1,735

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,735
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
33
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Réseau de prestations api

  1. 1. Najet Baati - API
  2. 2. ZONES DENCOURAGEMENT AU DEVELOPPEMENT REGIONAL Les délégations de Djoumin, de Ghézala, et de Sejnane Les délégations de Mdjez El Bab,de Béja Nord, de Béja Sud, de Teboursouk, de Tibar,de Testour, de Goubellat, de Nefza, et de Amdoun Les délégations de Bir Mchergua, de Zagouan de Ez-zeriba, de El Fahs, de Saouaf et de En-Nadhour Les délégations de Jendouba,de Jandouba Nord, de Bou Salem, de Tabarka, Bizerte Ariana Les délégations de Bou Arada,de Ain Drahem, de Fernana, de Ghardimaou, Kélibia Tunis de Gaâfour, de El Krib, de El Aroussa, de Oued Meliz, et de Balta Bou Aouane Manouba de SilianaNord, de Siliana Sud, Jendouba Ben Arous Béja Les délégations de Kef Ouest, Nabeul de Bou Rouis, de Bargou, de Kef Est, de Nebeur, de Sakiet Sidi Youssef, de Makthar, de Er-Rouhia et de Kesra Zagouande Tajerouine, de Kalaât Senan,de Kalâat Khasba, Siliana La délégation de Sidi El Hanide Djerissa, de El Ksour, de Dahmani et de Es-Sers Le Kef Sousse Les délégations de Chorbane, Les délégations de Kassrine Nord, Kairouan de Essouassi, de Hébira, Monastirde Kasserine Sud, de Ezzouhour, de Hassi El Frid, et de Ouled Chamekhde Sbeitla, de Sbiba, de Djedeliane, de El Ayoun, Mahdia Les délégations de Kairouan Nord, de Thala, de Hidra, de Foussana, de Feriana Kasserine de Kairouan Sud, de Echbika, de Sbikha, et de Mejel Bel Abbés de Haffouz, de Hajeb El Ayoun, Sfax de Nasrallah, de Echararda, Les délégations de Gafsa Nord, Sidi Bouzid de Bouhajla, de Oueslatia et de El Alâa de Gafsa Sud, de Sidi Aich, de El Ksar, de Oum El Araies, de Redeyef, de Metlaoui, Les délégations de Agereb, de Djebeniana,de Mdhila, de El Guetar, de Belkhir et de Sned Gafsa dEl Amra, de El Hancha, de El Ghraiba, de Skhira, de Bir Ali Ben Khalifa, de Menzel Chaker, et de KerkennahLes délégations de Tozeur, de Degach, Tozeur Jerba Gabès Les délégations de Sidi Bouzid Ouest, de Tameghza, de Nefta et de Hazoua de Sidi Bouzid Est, Kébili de Mezzouna, de Regueb, Mednine de Ouled Haffouz, de Bir El Hafey,Les délégations de Kébili Sud, de Kébili Nord, de Sidi Ali Ben Aoûn, de Souk El Ahad, de Douz Nord, de Menzel Bouzaïenne, de Douz Sud et de El Faouar Tataouine de Jilma, de Cebalet Ouled Asker, de Meknassy et de Souk Jedid Les délégations de Médenine Nord, Les délégations de Mareth, de Médenine Sud, de Ben Guerdane, de Hamma, de Menzel El Habib, de Sidi Makhlouf, et de Béni Khedechede Nouvelle Matmata, et de Matmata Les délégations de Tataouine Nord, de Tataouine Sud, de Bir Lahmar, de Smar, de Ghomrassen, de Dhehiba et de Remada Zone dencouragement au développement régional 2ème groupe : Prime de 15% Zone dencouragement au développement régional prioritaire : Prime de 25% Zone dencouragement au développement régional 1er groupe : Prime de 8%
  3. 3. Sommaire 10 Round up du tissu industrielRevue éditée par l’Agence de Promotionde l’Industrie et de l’Innovation 12 Les journées de Partenariat63, rue de Syrie - 1002 Tunis-Belvédère- Tunisie 16 Les Mercredis de la CréationTél .: 00216-71 792.144Fax : 00216-71 782.482E-mail : api@api.com.tn 18 Les Pépinières d’EntreprisesSite web :www.tunisieindustrie.nat.tn 21 Success StoriesResponsable de la PublicationFérid Tounsi 22 Zoom sur les secteursDirecteur Général de l’APIDirecteur de la RédactionNoureddine TaktakDirecteur-adjoint de la RédactionHoubeb Khéchine SPÉCIAL RÉGIONS 39 Dans ma région : j’Investis, j’Innove et je ProspèreRédacteur en Chef/Secrétaire de PAGE : 39 - 87Rédaction Toutes nos régions sont prêtes à relever les défis grâce notamment aux multiples acquisNadia Ben Miled-M’rabet de l’ère nouvelle...Comité de RédactionResponsables de rubriquesMohamed NasriHoubeb KhéchineNadia Ben Miled-M’rabet 88 Contacts Régionaux APINoureddine MosbahiTijani GhorbalEssia NasriDirecteurs Régionaux de l’APIConception et maquetteAgence Pub: Alpha Mediawww.alphamedia.tnImpressionImprimerie PicturaTirage : 5000 exemplaires
  4. 4. Une Politique volontariste orientée vers la Région et son développementDes ans d’exercice d’une politique volontariste, consacrant la De nouveaux mécanismes pour le financement derégion et faisant de l’entreprise qui s’y crée, le pivot de son l’innovation et du développement technologique viennentdéveloppement, le moteur de sa dynamique, le vecteur de en renfort des structures et mécanismes existants, poursa modernisation, en un mot la base de sa croissance et de le soutien à l’entreprenariat, et dont bénéficient toutes nossa richesse. régions. D’autres outils, comme vous le verrez dans la présente édition, les journées de partenariat interrégional, conçuesLe bilan de ces années de développement qui vous est au départ en 1999 pour inciter au développement industrielprésenté dans cette édition est de plus en plus positif. D’un des régions médianes et frontalières, sont devenus lemois à l’autre, d’une année à l’autre, la Tunisie, gagne du rendez vous incontournable des PME, des investisseursterrain, monte d’un point, parfois de deux, performances potentiels, et des institutions financières dans la région.par ci et par là dans les différentes classifications Elles ont donné leurs fruits. C’est également le cas desinternationales. Première industrie exportatrice du Sud de la Mercredis de la création d’entreprises organisés, depuisMéditerranée, et la tendance positive est confirmée par une 2005, dans le cadre de la campagne nationale pour lacroissance des exportations, conjuguée avec une montée création et le développement des entreprises : Rendez vousen gamme dans le cadre de la mutation technologique mensuel du créateur potentiel muni d’un business plan bienescomptée. Le dernier rapport de Davos l’atteste, classant ficelé, accompagné de surcroît par le Centre d’affaires ou lala Tunisie par ses performances au 34 ème rang mondial en Pépinière avec les bailleurs de fonds de sa région.matière d’innovation et 32 ème en matière de compétitivité. La création du Réseau National des pépinières d’entreprises, son renforcement au fil des ans par 26 pépinières adossées auxLes résultats sont là, probants, présentés à travers la ISET, écoles d’ingénieurs ou aux technopôles, constitue commeperformance d’indicateurs clés de l’industrie tunisienne: vous le verrez enfin sur la carte des pépinières, l’épine dorsalenombres d’entreprises créées, exportations emplois, d’une action stratégique visant à développer l’esprit d’initiative,partenariat, mais également par la pertinence de la carte l’entrepreneuriat, l’innovation et le développement technologiquesectorielle qui dégage les évolutions propres à chaque des start up dans la région.secteur, par l’attrait de la carte des avantages qui dessineles contours d’un dispositif spécifique d’encouragement Evolution du nombre d’entreprises dans le secteurau développement régional, et à l’évidence par la carte industrieldes grands projets industriels implantés dans les zones Le nombre d’entreprises industrielles (10 emplois et plus)intérieures du pays et qui traduit la récente marque de est passé de 2094 unités en 1995 à 5838 unités en 2010.confiance des investisseurs étrangers pour nos régions. 2010 5838Nos régions, qui sont présentées, une à une, dans cetteédition, avec leurs spécificités…infrastructures, richesses 2004 4035na tur el l es et hum a ines , potentia l ités indus tr iel l es , et 2094opportunités … les avantages comparatifs qui constituent 1995les déterminants de leur croissance et les leviers de leurdéveloppement. 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000Ce sont des années d’une politique volontaristefaisant de l’intégration de l’ensemble des régions et leur Entre 1995 et 2010, le nombre des unitéstransformation progressive en pôles de développement, industrielles a été multiplié par 3 .un choix irréversible qui sera consolidé à l’horizon 2016par la création d’un pôle de compétitivité ou d’un centre Evolution des emplois dans le secteur industrieltechnologique structurant dans chaque gouvernorat. Le nombre d’emplois dans les entreprises, employant 10 emplois et plus, a connu un accroissement soutenu passantLa consolidation et le réaménagement constant du dispositif de 236.000 emplois en 1995 à 499.365 emplois en 2010.incitatif et de l’ensemble des encouragements ont pris lerelais toutes ces années durant, pour impulser davantage 499365 2010le rythme de l’investissement privé dans les régions, en 381000tant que facteur essentiel d’accélération du rythme de 2004développement, de la création d’emploi et de richesses. 236000“ 1995 Entre 1995 et 2010, 3.072 entreprises ont ’’bénéficié de 312 MD de primes d’investissement 0 100000 200000 300000 400000 500000 Progression des primes débloquées : L’emploi industriel a plus que doublé entre 1995de15 MD / an entre 2000 à 2005 à 30 MD entre 2005 à 2010 et 2010.10 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie
  5. 5. PRESENTATIONEvolution du nombre des entreprises industrielles Evolution des emplois industriels dans les zones dedans les zones de développement régionalGrâce à la consolidation des structures d’appui et de soutien développement régionalaux promoteurs, l’intensification des journées de partenariat, Le nombre d’emplois industriel dans les entreprises situéesla mise en place d’un cadre incitatif et la modernisation de dans les zones de développement régional et employantl’infrastructure de base dans les régions intérieures, le 10 emplois et plus a connu un développement importanttissu industriel dans les zones de développement régional passant de 22.000 emplois en 1995 à 87.860 emplois ens’est fortement consolidé. En effet, le nombre d’entreprises 2010. L’emploi industriel dans les zones de développementindustrielles, employant 10 personnes et plus, implantées régional a été multiplié par 4 durant cette période.dans ces zones, a été multiplié par 5 passant de 241 en1995 à 1276 en 2010. 2010 87860 2010 1276 2004 47000 2004 674 1995 22000 1995 241 0 10000 20000 30000 40000 50000 60000 70000 80000 90000 0 200 400 600 800 1000 1200 1400 Evolution des exportations du secteur industrielDans ce cadre, il importe de signaler que plusieurs grands Les exportations du secteur industriel ont évolué de 4projets employant 1000 personnes et plus se sont installés milliards de dinars en1995 à 18 milliards de dinars en 2010dernièrement dans les zones de développement régional. elles ont été multipliées par 4 durant cette période CO FAT (Tunisie) 900 18 SUMITOMO 2010 (Japon) SCHUBERT & KROMBERG 200 (Allemagne) 10,5 Jendouba 2800 2004 COROPLAST Siliana SATS 1995 4 (Allemagne) (Allemagne) 130 2600 Kairouan 0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 Kasserin e YAZAKI ) (Japon) 2480 1666 La Tunisie : Premier pays sud méda exportateurYURA 790 ) industriel sur l’ UE 1500 Evolution du nombre des entreprises industrielles à (Allemagne) 950 participation étrangère SOT ACI B Le nombre des entreprises industrielles employant 10 (Espagne) 100 emplois et plus, à participation étrangère à été multiplié par douze passant de 156 unités à 1970 unités. 2010 1970 2004 1046 1995 379 0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 1800 2000 Carte des grands projets industriels implantés dans les zones intérieures La Tunisie : Premier pays sud méda au niveau du nombre des petites et moyennes entreprises 11 Nouveaux grands projets implantés dans Européennes installées les zones de développement régional pour la création de 30.000 emplois dont plus de 14.000 sont déjà créés 11 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie
  6. 6. JOURNEES DE PARTENARIAT INTERREGIONALDans le cadre de la mise en œuvre de la politique dugouvernement tendant à inciter davantage le développement GOUVERNORAT DE MANOUBAdes régions médianes et frontalières du pays par lerenforcement de la création de nouvelles entreprises, Nombre de manifestations : 03l’API, en collaboration avec les autorités régionales et les Projets industriels présentésorganismes d’appui à l’investissement, a organisé depuis - Nombre : 651999, 40 manifestations dans 18 gouvernorats. - Investissement ( MD) : 63,4 - Emplois : 2436Les résultats enregistrés par ces partenariats sont Projets industriels entrés en productionencourageants puisqu’un nombre important d’opportunités - Nombre : 14d’investissement identifiées à l’occasion de ces - Investissement ( MD) : 6,7manifestations ont connu une réalisation totale ou partielle. - Emplois : 470 Projets industriels en cours de réalisation1724 opportunités d’investissement dans le secteur - Nombre : 12industriel ont été présentées lors de ces manifestations - Investissement ( MD) : 6,2nécessitant une enveloppe d’investissement de l’ordre de - Emplois : 4502450 millions DT et devant engendrer la création de 63453 Projets industriels en cours de négociation avec lesemplois. institutions financières - Nombre : 15Le travail de suivi mené par les services de l’Agence, - Investissement ( MD) : 13,5en collaboration avec les autorités régionales et les - Emplois : 1011organismes d’appui à l’investissement, fait ressortir lesrésultats suivants : GOUVERNORAT DE BIZERTE -466 projets industriels sont entrés en production avec Nombre de manifestations : 01 un investissement global de 435,2 millions DT et ont Projets industriels présentés permis la création de 15098 emplois. - Nombre : 50 - Investissement ( MD) : 44,2 -170 projets industriels totalisant un investissement - Emplois : 1513 de 582,8 millions DT et devant engendrer la création de Projets industriels entrés en production 8901 emplois sont encours de réalisation. - Nombre : 12 - Investissement ( MD) : 6,2 -173 projets industriels nécessitant une enveloppe - Emplois : 415 d’investissement de l’ordre de 249,3 millions DT et Projets industriels en cours de réalisation devant générer la création de 6465 emplois font encore - Nombre : 08 l’objet de négociation avec les Banques et Sicars. - Investissement ( MD) : 8 - Emplois : 216 Projets industriels en cours de négociation avec les GOUVERNORAT DE BEN AROUS institutions financièresNombre de manifestations : 01 - Nombre : 25Projets industriels présentés - Investissement ( MD) : 25,6 - Nombre : 41 - Emplois : 660 - Investissement ( MD) : 32 - Emplois : 1111Projets industriels entrés en production - Nombre : 05 - Investissement ( MD) : 2 - Emplois : 134Projets industriels en cours de réalisation - Nombre : 14 - Investissement ( MD) : 5,7 - Emplois : 350Projets industriels en cours de négociation avec lesinstitutions financières - Nombre : 08 - Investissement ( MD) : 2,5 - Emplois : 319 12 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie
  7. 7. GOUVERNORAT DE NABEUL GOUVERNORAT DE JENDOUBANombre de manifestations : 01 Nombre de manifestations : 04Projets industriels présentés Projets industriels présentés - Nombre : 96 - Nombre : 206 - Investissement ( MD) : 247,2 - Investissement ( MD) : 218,6 - Emplois : 7252 - Emplois : 5865Projets industriels entrés en production Projets industriels entrés en production - Nombre : 28 - Nombre : 41 - Investissement ( MD) : 4,4 - Investissement ( MD) : 37,8 - Emplois : 216 - Emplois : 1148Projets industriels en cours de réalisation Projets industriels en cours de réalisation - Nombre : 06 - Nombre : 14 - Investissement ( MD) : 305,7 - Investissement ( MD) : 9,8 - Emplois : 489 - Emplois : 850Projets industriels en cours de négociation avec les Projets industriels en cours de négociation avec lesinstitutions financières institutions financières - Nombre : 08 - Nombre : 07 - Investissement ( MD) : 57,3 - Investissement ( MD) : 10,5 - Emplois : 587 - Emplois : 416 GOUVERNORAT DE ZAGHOUAN GOUVERNORAT DU KEFNombre de manifestations : 01 Nombre de manifestations : 03Projets industriels présentés Projets industriels présentés - Nombre : 57 - Nombre : 131 - Investissement ( MD) : 81,5 - Investissement ( MD) : 154,6 - Emplois : 2253 - Emplois : 2895Projets industriels entrés en production Projets industriels entrés en production - Nombre : 24 - Nombre : 36 - Investissement ( MD) : 43,3 - Investissement ( MD) : 16,8 - Emplois : 820 - Emplois : 1123 Projets industriels en cours de réalisation - Nombre : 18 GOUVERNORAT DE BEJA - Investissement ( MD) : 11,3 - Emplois : 821Nombre de manifestations : 04 Projets industriels en cours de négociation avec lesProjets industriels présentés institutions financières - Nombre : 187 - Nombre : 20 - Investissement ( MD) : 330,6 - Investissement ( MD) : 22,7 - Emplois : 8973 - Emplois : 665Projets industriels entrés en production - Nombre : 48 - Investissement ( MD) : 84,7 - Emplois : 1487 GOUVERNORAT DE SOUSSEProjets industriels en cours de réalisation Nombre de manifestations : 01 - Nombre : 21 Projets industriels présentés - Investissement ( MD) : 67,8 - Nombre : 65 - Emplois : 730 - Investissement ( MD) : 20,7 - Emplois : 1363 GOUVERNORAT DE GABES Projets industriels ayant suscité l’intérêt des banques et sicarsNombre de manifestations : 01 - Nombre : 51Projets industriels présentés - Investissement ( MD) : 14,4 - Nombre : 91 - Emplois : 1240 - Investissement ( MD) : 221,7 - Emplois : 2510Projets industriels entrés en production - Nombre : 30 - Investissement ( MD) : 34,5 - Emplois : 760
  8. 8. GOUVERNORAT DE SILIANA GOUVERNORAT DE KASSERINENombre de manifestations : 03 Nombre de manifestations : 05Projets industriels présentés Projets industriels présentés - Nombre : 139 - Nombre : 97 - Investissement ( MD) : 241,4 - Investissement ( MD) : 85,6 - Emplois : 7824 - Emplois : 2896 Projets industriels entrés en production Projets industriels entrés en production - Nombre : 39 - Nombre : 36 - Investissement ( MD) : 56,5 - Investissement ( MD) : 21,5 - Emplois : 2945 - Emplois : 1246 Projets industriels en cours de réalisation Projets industriels en cours de réalisation - Nombre : 04 - Nombre : 14 - Investissement ( MD) : 4,8 - Investissement ( MD) : 7,8 - Emplois : 354 - Emplois : 640Projets industriels en cours de négociation avec les Projets industriels en cours de négociation avec lesinstitutions financières institutions financières - Nombre : 16 - Nombre : 02 - Investissement ( MD) : 22,2 - Investissement ( MD) : 1,6 - Emplois : 495 - Emplois : 38 GOUVERNORAT DE MAHDIA GOUVERNORAT DE GAFSA Nombre de manifestations : 02Nombre de manifestations : 01 Projets industriels présentésProjets industriels présentés - Nombre : 96 - Nombre : 65 - Investissement ( MD) : 247 - Investissement ( MD) : 85,3 - Emplois : 7252 - Emplois : 1850 Projets industriels entrés en productionProjets industriels entrés en production - Nombre : 04 - Nombre : 28 - Investissement ( MD) : 1 - Investissement ( MD) : 14,6 - Emplois : 305 - Emplois : 750 Projets industriels en cours de réalisation - Nombre : 21 GOUVERNORAT DE KAIROUAN - Investissement ( MD) : 113,4 - Emplois : 2789Nombre de manifestations : 03 Projets industriels en cours de négociation avec lesProjets industriels présentés institutions financières - Nombre : 130 - Nombre : 17 - Investissement ( MD) : 123,8 - Investissement ( MD) : 35,6 - Emplois : 3234 - Emplois : 1265 Projets industriels entrés en production - Nombre : 38 GOUVERNORAT DE TOZEUR - Investissement ( MD) : 14,7 - Emplois : 1368 Nombre de manifestations : 01Projets industriels en cours de réalisation Projets industriels présentés - Nombre : 12 - Nombre : 36 - Investissement ( MD) : 8,6 - Investissement ( MD) : 14,2 - Emplois : 382 - Emplois : 554Projets industriels en cours de négociation avec les Projets industriels entrés en productioninstitutions financières - Nombre : 08 - Nombre : 12 - Investissement ( MD) : 2,4 - Investissement ( MD) : 11,6 - Emplois : 139 - Emplois : 257 Projets industriels en cours de réalisation - Nombre : 12 - Investissement ( MD) : 6,9 - Emplois : 270 Projets industriels en cours de négociation avec les institutions financières - Nombre : 16 - Investissement ( MD) : 6,514 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie - Emplois : 228
  9. 9. GOUVERNORAT DE MEDENINE GOUVERNORAT DE TATAOUINENombre de manifestations : 03 Nombre de manifestations : 02Projets industriels présentés Projets industriels présentés - Nombre : 134 - Nombre : 38 - Investissement ( MD) : 173,7 - Investissement ( MD) : 64,3 - Emplois : 2738 - Emplois : 934Projets industriels entrés en production Projets industriels entrés en production - Nombre : 61 - Nombre : 14 - Investissement ( MD) : 59,5 - Investissement ( MD) : 28,6 - Emplois : 1245 - Emplois : 527Projets industriels en cours de réalisation - Nombre : 14 - Investissement ( MD) : 26,8 - Emplois : 560Projets industriels en cours de négociation avec lesinstitutions financières - Nombre : 27 - Investissement ( MD) : 39,7 - Emplois : 524
  10. 10. LES MERCREDIS DE LA CREATION D’ENTREPRISESLes manifestations des mercredis de la création à la création d’entreprises ? La mise à niveau ? tels sontd’entreprises ont débuté le 23 Novembre 2005, date de la quelques exemples des thèmes abordés.première manifestation à l’échelle régionale, et l’on estactuellement à la 32 ème édition (Mai 2010). Au cours de ces manifestations, un volet non moins important que les thèmes abordés, c’est les séancesLe nombre total des présents à ces manifestations s’est consacrées aux starts up : Il s’agit en fait des séancesélevé à environ 76000. durant lesquelles les porteurs d’idées de projets innovantsLes thèmes abordés au cours de ces manifestations sont exposent les principaux volets de leur projet, sollicitantvenus répondre aux préoccupations et aux aspirations ainsi, le concours d’un partenariat financier auprès desémanant d’une population cible composée de porteurs structures de financement.d’idées de projet ainsi que des entreprises déjà installées .Ilssont d’une importance capitale pour l’économie nationale. Les manifestations des mercredis de la création d’entreprises sont aussi une opportunité pour les starts upComment créer son entreprise ? Quel itinéraire suivre? réalisées de présenter, devant les présents, leur parcoursQuels sont les mécanismes d’incitation à la création? dans la réalisation et la réussite de leur projet (successQuels sont les rôles de chacune des structures d’appui story). Manifestations des mercredis de la création d’entreprises 2005 - 2010 Date Thème Présence 23 novembre 2005 ƒ Démarrage de la Campagne na onale de la créa on dentreprises dans les régions 800 18 Janvier 2006 ƒ Les domaines d’interven on de l’Agence de Promo on de l’Industrie pour le sou en à la créa on 1582 d’entreprises et l’appui à l’inves ssement 15 février 2006 ƒ Lessaimage 4000 15 mars 2006 ƒ Le Guide de l’Inves sseur en version électronique : Comment créer et développer votre entreprise 5000 19 avril 2006 ƒ Le nancement de la PME 3000 17 mai 2006 ƒ Bilan dune décennie de Mise à Niveau industrielle et mise en œuvre dune nouvelle phase 3000 20 septembre 2006 ƒ De lidée au projet - Criée des Start-up 2700 15 novembre 2006 ƒ Présenta on des opportunités dinves ssement iden ées à par r des études de posi onnement 3048 stratégique - Criée des Start-up 17 janvier 2007 ƒ La loi des ances 2007 et la créa on dentreprises - Criée des Start-up 3906 21 février 2007 ƒ Le rôle des Sicars dans le nancement et laccompagnement des projets 3809 ƒ Le stage dini a on à la créa on dentreprise ƒ Criée des Start-up 14 mars 2007 ƒ Créa on dentreprises: portes ouvertes sur luniversité - Criée des start-up 4000 25 avril 2007 ƒ Enquête dévalua on du disposi f actuel de la créa on dentreprises et préoccupa ons des promoteurs 3097 Criée des Start-up 16 mai 2007 ƒ Résultats de lEnquête dévalua on du disposi f actuel de la créa on dentreprises et préoccupa ons des 2671 promoteurs - Criée des Start-up 24 octobre 2007 ƒ Rôle des Centres dA aires dans la créa on et développement des entreprises - Criée des Start-up 4066 21 novembre 2007 ƒ Criée des Start-up 1840 23 janvier 2008 ƒ Criée des Start-up 1394 20 février 2008 ƒ Criée des Start-up 1391 19 mars 2008 ƒ Congé-créa on - Criée des start-up 1803 16 avril 2008 ƒ Criée des Start-up 1685 21 mai 2008 ƒ Plan d’a aires interac f 2445 ƒ Salon de la créa on dentreprises ƒ Criée des Start-up 19 novembre 2008 ƒ Les mesures présiden elles en Tunisie face à la crise économique 2386 21 janvier 2009 ƒ Criée des Start-up 4000 18 février 2009 ƒ Criée des Start-up 1588 18 mars 2009 ƒ Congé-créa on - Criée des start-up 1121 22 avril 2009 Présentation du programme BizSpark de Microso - Criée des Start-up 2500 20 mai 2009 ƒ Plan d’a aires interac f - Criée des Start-up 1164 18 novembre 2009 Programme présiden el 2009-2014 dans le secteur industriel - Criée des Start-up 3008 20 janvier 2010 ƒ Etude stratégique de l’industrie à l’horizon 2016 - Criée des Start-up 2373 17 février 2010 ƒ Criée des Start-up 2155 17 mars 2010 ƒ Programme de mise à niveau et modernisa on de l’industrie - Criée des Start-up 1616 21 avril 2010 ƒ Fonds Commun de Placement à Risque « In’Tech » - Criée des Start-up 2064 19 mai 2010 ƒ Les Mécanismes de mécanismes de nancement de l’Innova on dans le secteur industriel 2817 ƒ Criée des Start-up16 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie
  11. 11. BILAN DES STARTS UP : 2006 - 2010BILAN DES STARTS UPLors des journées des mercredis de la création d’entreprises, Répartition sectorielle des emplois, des projets présentésil y a eu organisation de 25 Criées des Start-up. IAA1281 projets dans les secteurs de l’industrie et des services Services 21% 26%connexes ont été présentés pour un investissement global IAAde 568,5 millions de dinars permettant de créer 18466 ICCemplois. ICC 1% ICH IDNombre de projets présentés pendant la période 2006 – 2010 : ICH IEEE 8% Nombre de projets Inves ssements en MD Emplois IMCCV 2006 – 2009 1038 453 14864 IME ITH 2010 (les six premiers mois) 243 115,5 3602 ITH 14% Total 1281 568,5 18466 Services IME ID IMCCV IEEE 16% 5% 7% 2%Répartition sectorielle des projets présentés pendant la période2006 – 2010 : Répartition sectorielle, des projets présentés Etat d’avancement des projets présentés pendant la période 2006 – 2010 : Nombre de projets Inves ssements en MD Emplois œ2006 – 2009 : IAA 254 142,4 3932 Au cours de cette période, 537 projets ont été réalisés ICC 9 1,2 271 ICH 75 37,5 1399 parmi 1038 présentés, soit un taux de réalisation de ID 242 119,5 2864 52%, avec un coût d’investissement de 203,7 Millions de IEEE 19 10,3 319 IMCCV 75 75,8 1334 dinars ayant permis la création de 7814 emplois. IME 47 39,2 946 ITH 66 26,7 2592 Services 494 115,9 4809 Nombre de projets Inves ssements en MD Emplois Total 1281 568,5 18466 Projets présentés 1038 453 14864 Projets réalisés 537 203,7 7814 Projets à la recherche de 151 119 2514 Répartition sectorielles des projets présentés 2006-2010 nancement Projets abandonnés 350 130,3 4536 ITH IAA IME 5% 20% IAA ß Les six premiers mois en 2010 : IMCCV 4% 6% ICC Lors des 5 journées de Mercredis de la création IEEE ICC d’entreprises organisés en 2010, 243 projets ont été Services 1% 1% ICH présentés avec un coût d’investissement de 115,5 MD ID19% ID et un nombre d’emplois de 3602 dont 191 projets ont IEEE suscité l’intérêt des institutions financières. IMCCV Nombre de projets Inves ssements en MD Emplois IME Projets présentés 243 115,5 3602 ITH Projets ayant 191 94,65 2681 ICH suscité lintérêt des ins tu ons 6% nancières Services 38%Répartition sectorielle des investissements des projets présentés2006 - 2010 Services IAA 20% 25% IAA ICH ITH ID 5% IEEE IME ICH IMCCV 7% 7% IME ITH Services IMCCV 13% IEEE ID 2% 21% 17 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie
  12. 12. Les Pépinières de l’API un soutien aux projets innovantsLE CADRE GÉNÉRAL SERVICES OFFERTS ET ANIMATION DES PÉPINIÈRESConformément à la convention établie, en date du 9 Les services offerts par le réseau national des pépinièresoctobre 1999, entre le Ministère de l’Enseignement d’entreprises concernent essentiellement :Supérieur et de la Recherche Scientifique et le Ministèrede l’Industrie et de la Technologie, la gestion des Formation des nouveaux promoteurs en vue de les doterpépinières d’entreprises est confiée à l’Agence Nationale des capacités indispensables pour passer à l’étapede Promotion de l’Industrie et de l’Innovation. d’hébergement et préparer leurs plans d’affaire dans la Pépinière. Elle est assurée à travers l’organisation de 2Aussi, selon cette convention, les établissements à 3 cycles par an de formation interactive aux porteursd’enseignement supérieur concernés mettent àdisposition des locaux appropriés pour abriter les de projets dans les activités industrielles et des servicespépinières d’entreprises, ainsi que les ressources liés à l’industrie. Chaque session de formation comportehumaines et logistiques, telles que les laboratoires et 12 actions se rapportant aux différentes étapes de laateliers, en fonction des besoins identifiés pour soutenir création et de la gestion de l’entreprise. La formationles porteurs de projets. est dispensée en groupe sur tout le territoire national et concerne toutes les étapes du projet.Les pépinières d’entreprises sont des espaces équipés Accompagnement : Les pépinières assurent unpour aider les promoteurs dans les secteurs innovants accompagnement de proximité des Porteurs de Projetset les activités prometteuses à concrétiser leurs idées de dans l’élaboration de leur « Plan d’affaires » et leprojets et les transformer en des projets opérationnels, montage de leur projet. Cet accompagnement est assuréet pour héberger ces projets pendant une période par les cadres de la Pépinière, ainsi que par des expertsdéterminée et les aider à s’implanter en dehors de la spécialisés en utilisant les compétences de proximitépépinière après la période d’incubation. (centres techniques, experts indépendants…). Chaque promoteur bénéficie, en moyenne, d’une expertise de 120Dans ce cadre, la Tunisie a fait du développement jours dont le détail est comme suit :des pépinières d’entreprises un axe stratégique de sapolitique nationale d’innovation et de développementtechnologique.Désormais, le réseau des pépinières d’entreprisesconstitue une composante importante du systèmenational d’innovation. Ces structures, réparties à traverstout le pays et se trouvant à proximité des institutionsuniversitaires et de recherche et au sein des technopôles, Planning hebdomadaire d’accompagnement des créateurs danscontribuent, à l’effort de création d’entreprises innovantes une Pépinière d’Entrepriseet au développement régional par la diversification de labase économique.LES ORGANES DE LA PÉPINIÈREß RPLW¦ GH 3LORWDJH Composition : Missions :-Un Professionnel Président Fixe les orientations stratégiques-Université de la Pépinière, évalue son rap- D’autres expertises peuvent être assurées à la carte en fonction des besoins des créateurs (expert technique, juridique...)-API port d’activité et veille à la réali--UTICA sation de ses objectifs. Hébergement : Cette opération est assurée à travers la-ANETI-Banque et Sicar Périodicité de réunion : mise à la disposition des promoteurs de locaux équipés-Centre d’Affaires Ce comité se réunit 1 fois par tri- (services communs, salle de réunion, documentation,-Gouvernorat mestre tel, fax, internet…) ainsi que l’encadrement et-Compétences Régionales l’accompagnement et même la promotion de l’entrepriseß RPLW¦ GH 6¦OHFWLRQ à l’extérieur de la Pépinière. La durée d’hébergement est d’une année renouvelable 1 fois. Composition : Missions :-Directeur de la Pépinière Evalue les projets et décide de-Interface Pépinière/Université la nature et de la durée de la Suivi post hébergement : La Pépinière assure l’aide à-Experts et Compétences prestation à fournir l’installation « post-pépinières » et le suivi du promoteur Périodicité de réunion : après son départ en mettant à sa disposition des experts Ce comité se réunit chaque fois que c’est nécessaire et en spécialisés. moyenne 1 fois tous les 2 mois18 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie
  13. 13. Par ailleurs, en vue de sensibiliser les jeunes promoteurs, LE RÉSEAU NATIONAL DES PÉPINIÈRES D’ENTREPRISESet particulièrement les diplômés de l’enseignement Les pépinières ont été mises en réseau, suite à la signaturesupérieur, et de leur offrir davantage de soutien et d’une Charte Nationale le 14 octobre 2005.d’opportunité pour la réalisation de leurs projets, un L’objectif recherché à travers la création de ce réseauprogramme d’animation et d’appui aux pépinières étant comme suit :d’entreprises, comportant plusieurs actions, a été mis en ß ¦YHORSSHU OH IOX[ GØLQIRUPDWLRQV HQWUH OHV S¦SLQL¥UHVoeuvre. adhérentes.Il s’agit particulièrement de : ß 2UJDQLVHU GHV PDQLIHVWDWLRQV QDWLRQDOHV DXWRXU GH ODß/ØRUJDQLVDWLRQ GHV 0HUFUHGLV GH OD U¦DWLRQ création d’entreprises.d’Entreprises; ß ¦YHORSSHU OHV FRPS¦WHQFHV GHV UHVSRQVDEOHV HQß 3U¦VHQWDWLRQ GHV FUL¦HV GH 6WDUWXSV pépinières.ß RQFRXUV GX PHLOOHXU SODQ GØDIIDLUHV ß 3URPRXYRLU OH SDUWHQDULDW DYHF OHV LQVWLWXWLRQV EDQFDLUHVß 7DEOH URQGH HW ZRUNVKRSV et financières (SICAR), en vue de leur participation dans leß -RXUQ¦H GØLQIRUPDWLRQ HW V¦PLQDLUHV financement des projets. ß (QFRXUDJHU HW LQLWLHU OH SDUUDLQDJH GHV MHXQHV SURPRWHXUV par les entreprises publiques et privées. COOPÉRATION ET PARRAINAGE ß 5¦DOLVHU GHV SDUWHQDULDWV DYHF OHV FHQWUHV GØDIIDLUHV HW les centres techniques sectoriels.Le réseau national des pépinières a conclu des accords ß 0HWWUH HQ RHXYUH XQ SURFHVVXV GH FHUWLILFDWLRQÕ TXDOLW¦et des conventions de coopération, à l’échelle nationale des prestations des pépinières d’entreprises.et inernationale. ß 3URPRXYRLU OD FRRS¦UDWLRQ LQWHUQDWLRQDOH Banque Pour plus d’informations sur le réseau national des pépinières d’entreprises, OECT SICAR veuillez consultez : ZZZWXQLVLHLQGXVWULHQDWWQSHSLQLHUHV UN PARTENARIAT INTERNATIONAL ASSEZ DÉVELOPPÉ Entreprises Centres Economiques Techniques ß /H 5¦VHDX 1DWLRQDO GHV 3¦SLQL¥UHV GØ(QWUHSULVHV D conclu des conventions de coopération avec plusieurs partenaires étrangers, dont notamment: Pépinières d’Entreprise ß /H U¦VHDX IUDQ¤DLV GHV LQFXEDWHXUV HW WHFKQRSROHV 5(7,6 ß /H U¦VHDX IUDQ¤DLV GHV 3¦SLQL¥UHV (/$1 ANETI Partenaires Etrangers ß /H 3±OH 7HFKQRORJLTXH GH OØ$QGDORXVLH HQ (VSDJQH Centre ß /Ø2UJDQLVDWLRQ GHV 1DWLRQV 8QLHV SRXU OH ¦YHORSSHPHQW DAffaires Industriel ONUDI ß /Ø$JHQFH DQDGLHQQH GX ¦YHORSSHPHQW ,QWHUQDWLRQDO ß /Ø$JHQFH -DSRQDLVH GH RRS¦UDWLRQ ,QWHUQDWLRQDOH ß /H 3URJUDPPH GH RRS¦UDWLRQ 7XQLVR$OOHPDQG EVOLUTION DU NOMBRE DES PÉPINIÈRES REALISATIONS DES PÉPINIÈRES : BILAN ET PERSPECTIVES ß Plus de 2000 bénéficiaires en 2009Depuis le lancement du programme national des pépinières Le nombre des bénéficiaires des services des pépinièresd’entreprises en 2001, le nombre des pépinières n’a cessé d’entreprises a presque doublé entre 2007 et 2009,de croitre d’une année à l’autre. passant de 1.187 à 20.64. ce qui témoigne de l’importanceEn juin 2010, on compte 26 pépinières opérationnelles du rôle que ne cessent de jouer ces structures dans laréparties sur les 24 gouvernorats du pays. densification du tissu industriel.Conformément aux décisions du programme présidentiel,quatre autres pépinières seront créées dans les écoles ß Plus de 1.600 H/J d’expertise en 2009d’ingénieurs. Durant l’année 2009, le réseau d’experts mis à la disposition des pépinières a assuré 1.645 jours d’expertises et de conseil répartis comme suit: Experts coachs : 304 j Experts comptables : 305 j Enseignants universitaires: 1.036 j
  14. 14. ß Création de 210 start up innovantes en 2010L’appui du réseau des pépinières d’entreprises aux porteurs d’idées de projets a permis la création de 210 start upinnovantes en 2010. Ce chiffre va être porté à 250 en 2014 pour atteindre 500 projets et entreprises à l’horizon 2016,créées particulièrement par les diplômés de l’enseignement supérieur, dans les créneaux porteurs et à haute valeurajoutée. Répartition régionale des pépinières de l’API20 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie
  15. 15. Success Stories Trois start up innovantes accompagnées par les pépinières honorées par Monsieur le Président de la République III- Aspect innovant du projet:Chahbani Technologies SA Nature de l’innovation DescriptionI- Identification du promoteur: Produits / services machines pour marbre / confection des pièces mécaniquesNom et prénom: Chahbani Bellachheb IV- Soutien de l’Etat:Diplôme: doctorat d’état Financement du projet: BTS (création et extension) Apport des structures d’appui: AccompagnementII- Description du projet: Pépinière MahdiaRaison sociale: Chahbani Technologies SAActivité: PlasturgieProduit / service: Matériels d’irrigation Condor ElectronicsForme juridique: Société Anonyme I- Identification du promoteur:Date de création:18/12/2008 Nom et prénom: Imen AOUINALieu d’implantation: Jorf Médenine Diplôme: Technicien supérieur en maintenanceInvestissement (D): 1 300 000 DT industrielleEmplois: 11dont cadres: 4 II- Description du projet:III- Aspect innovant du projet: Raison sociale: Condor Electronics Description Activité: Unité de conception et de production des Nature de l’innovation cartes électroniques et articles d’éclairage Procédés Brevet d’invention Produit / service: Cartes électroniques et articles Diffuseurs pour irrigation souterraine des arbres des cultures en plein champ d’éclairage Produits/service et dans des serres, des plantes mises Forme juridique: Entreprise Individuelle dans des containers Date de création: Septembre 2006IV- Soutien de l’Etat: Lieu d’implantation: Ben Arous Investissement (D): 26 000 DTFinancement du projet ::@$:HE=$KAEKa[Yj$KG- Emplois: 3DIS Sicar dont cadres: 1Apport des structures d’appui : Accompagnement dupromoteur durant toutes les phases de création de III- Aspect innovant du projet:son projet par la pépinière de Jerba. Nature de Description l’innovation Le produit innovant cest l’amorceur « CONELEC »Sté Générale de Maintenance qui assure l’allumage des lampes grâce à un train d’impulsions courtes et rapides avec une améliorationI- Identification du promoteur: Produits / services du temps de réamorçage à chaud qui permet de diminuer leNom et prénom: Ammari Samir clignotement des lampes d’où la durée de vie de ces dernières augmente.Diplôme: Technicien Supérieur en MaintenanceIndustrielle IV- Soutien de l’Etat:II- Description du projet: Financement du projet ::@$:HE=$KAEKa[Yj$KG-Raison sociale: Sté Générale de Maintenance DIS SicarActivité: étude et fabrication des machines, Financement du projet: Projet financé par la BTSspécialement pour le travail de marbre Apport des structures d’appui:Produit / service: machines pour marbre / confection Formation et accompagnement au sein de la pépinièredes pièces mécaniques d’entreprises de Radès;Forme juridique : SUARL Elaboration du plan d’affaires;Date de création: 2007 Expertises: coaching et expertise comptable;Lieu d’implantation: Pépinières des entreprises de @…Z]j_]e]fldYh…hafa†j]]JY†kMahdiaInvestissement (D): 70 000 DTEmplois: 07dont cadres: 03Chiffre d’affaires (année 2009): 45 000 DT
  16. 16. LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRESLe secteur des Industries Agroalimentaires (IAA) compte fin 2008, les dossiers de 364 unités Agroalimentaires ont1033 entreprises industrielles employant 10 personnes et été approuvés. Les investissements correspondants ontplus dont 164 qui produisent totalement pour l’exportation. été de l’ordre de 961 millions de dinars soit près de 19% du total des investissements approuvés par le COPIL dans lesLes entreprises dont l’effectif est supérieur ou égal à 10 industries manufacturières.emploient 66 870 personnes dont 15 340 pour les entreprisestotalement exportatrices et 51 530 pour les entreprises Sur les 1033 entreprises opérant dans le secteur (dont 164non totalement exportatrices, représentant ainsi 13% de off-shore et 107 opérant dans le cadre d’un partenariat), 87l’ensemble des emplois du secteur manufacturier. ont une ou plusieurs des certifications suivantes : ISO 9001, ISO 22000, ISO 14001, HACCP, BRC et IFS sur un total de 554Le secteur Agroalimentaire compte 107 entreprises à pour l’ensemble des Industries Manufacturières.participation étrangère dont 23 unités à capitaux 100%étrangers.La valeur de la production de ce secteur, à prix courant,est passée de 6 784 MTND en 2004 à 9 927 MTND en 2 008enregistrant un taux de croissance annuel moyen de 10%.Le taux de la valeur ajoutée générée par ce secteur se situeautour de 26%.La valeur ajoutée des IAA a enregistré, à partir des années80 et par rapport à la croissance observée durant les troisprécédentes décennies, une croissance plus accélérée.Les investissements annuels réalisés sont passés de 225millions de dinars en 2004 à 300 millions de dinars en 2008,représentant 23% des investissements réalisés dans lesindustries manufacturières.Les importations du secteur Agroalimentaire sont en hausse,elles ont atteint 2599 millions de dinars en 2008 contre 1037millions de dinars en 2004. Les huiles de graines, le sucre etdérivés et les céréales représentent 83% des importationsdu pays en 2008.Pour cette même année, L’Argentine et le Brésil ont étéles deux premiers fournisseurs de la Tunisie en produitsAgroalimentaires (34% du volume des importations) suivisdes Etats-Unis (13%) et de la France (7%).Les exportations du secteur sont passées de 1227 millionsde dinars en 2004 à 1850 millions de dinars en 2008, soitune croissance moyenne de l’ordre de 15%. Pour l’année2008, l’huile d’olive a représenté 41% des exportations dusecteur, les produits de la mer 13% et les dattes 11%. En2008, l’Italie était le premier client de la Tunisie en produitsAgroalimentaires (40% du volume des exportations) suiviede l’Espagne et de la Libye (34% du volume des exportations).Dans le cadre du programme de mise à niveau des entreprisesindustrielles, depuis le lancement du programme et jusqu’à22 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie
  17. 17. Dans ma région : j’Investis, j’Innove et je Prospère L’Industrie Agroalimentaire en Tunisie Entreprises - Emplois Bizerte Ariana Kélibia Tunis Manouba Jendouba Ben Arous Béja Nabeul Zaghouan Siliana Le Kef Sousse Kairouan Monastir Mahdia Kasserine Sfax Sidi Bouzid Tatouine Kebili Kasserine Le Kef Gafsa Gafsa Sidi Bouzid Mahdia Ariana Tozeur Jerba Gabès Manouba Siliana Gabès Kébili Monastir Jendouba Médenine Béja Tozeur Bizerte Tataouine Zaghouan Kairouan Tunis Sousse Médenine Ben Arous Nabeul Sfax 0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 Le nombre dentreprises Inf. à 1000 opérant dans le secteur agroalimentaire de 1000 à 1500 10 emplois et plus de 1500 à 3000 Sup. à 3000Le texte intégral des monographies élaborées par l’API en 2009 se trouve dans un CD qui accompagne ce numéro
  18. 18. LES INDUSTRIES DU TEXTILE ET DE L’HABILLEMENTLe secteur des Industries du textile et de l’Habillement industries manufacturières oscille entre 14% et 16%est subdivisé en 6 branches d’activité réparties comme sur la période 2004-2008.suit : Les exportations du secteur sont passées de 4 ß /ØLQGXVWULH GH OD ILODWXUH 481 MTND en 2004 à 5 183 MTND en 2008, soit un ß /ØLQGXVWULH GX WLVVDJH accroissement annuel moyen de 4%. ß /ØLQGXVWULH GH ILQLVVDJH ß /ØLQGXVWULH GH OD ERQQHWHULH La Tunisie demeure l’un des principaux fournisseurs ß /ØLQGXVWULH GH OD FRQIHFWLRQ d’habillement du marché de l’UE et conserve, en ß /HV LQGXVWULHV DQQH[HV DX VHFWHXU 2008, sa 5ème position après la Chine, la Turquie, le Bangladesh et l’Inde. Elle est aussi le secondCe secteur est considéré stratégique pour l’Economie exportateur méditerranéen de l’UE après la Turquie.Nationale. Il est le principal secteur de l’industriemanufacturière en termes d’exportation, d’emploi et Les pays de l’Union Européenne sont les principauxde valeur ajoutée. clients de la Tunisie pour les produits textiles avec 36% destinés à la France, 32% à l’Italie, 10% àEn fait, le secteur compte 2 095 entreprises employant l’Allemagne; viennent ensuite la Belgique, les Pays10 personnes et plus et emploie plus que 200 000 Bas, le Royaume-Uni et l’Espagne.personnes, soit 41% de l’ensemble des emplois desindustries manufacturières. Quant aux importations du secteur, elles ont évolué de 2 996 MTND en 2004 à 3 493 MTND en 2008, avec unNotons que 80% des emplois du secteur sont dans la TCAM de 4% ; 71% de nos importations sont fourniesbranche confection chaîne et trame. par la France, l’Allemagne et l’Italie.Parmi les 2 095 unités du secteur, 1 752 entreprises Le taux de couverture moyen de la balance commercialeproduisent totalement pour l’exportation, soit 83% du secteur est de 149% durant la période 2004-2008.du secteur et 70% du tissu industriel tunisien. 966entreprises sont en partenariat dont 640 unités sont à Durant cette même période, le BMN a approuvécapitaux 100% étrangers. 1 251 dossiers d’entreprises portant sur 928 MTND d’investissements, dont 741 MTND en investissementsLa région de Monastir est la première concentration des matériels, 187 MTND en investissements immatériels,entreprises industrielles du textile et de l’habillement y compris les diagnostics.(563 unités), soit 27% du total des entreprises du Sur les 2 095 unités existantes, 49 entreprises seulementsecteur, suivie par le Grand Tunis avec 435 entreprises, ont choisi le système qualité leur permettant de seSousse, Nabeul et Sfax avec respectivement 12%,11%, distinguer des autres, soit 9% du total des entrepriseset 9%. L’ensemble de ces régions abrite 80% des certifiées tous secteurs confondus (557 entreprises).entreprises du secteur.Durant la période 2004-2008, la production du secteurest passée de 5 191 MTND à 5 364 MTND enregistrantune évolution annuelle moyenne de 1%.La valeur ajoutée du secteur représente 32% de lavaleur de la production et 19% de la valeur ajoutée desindustries manufacturières.La part du secteur ITH dans les investissements des24 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie
  19. 19. Dans ma région : j’Investis, j’Innove et je Prospère L’industrie du Textile Habillement en Tunisie Entreprises - Emplois Bizerte Ariana Kélibia Tunis Manouba Jendouba Ben Arous Béja Nabeul Zaghouan Siliana Le Kef Sousse Kairouan Monastir Mahdia Kasserine Tataouine Kébili Tozeur Sfax Le Kef Sidi Bouzid jendouba Sidi Bouzid Siliana Gafsa Gabès médenine Béja Gafsa Tozeur Jerba Gabès Kairouan Kasserine Zaghouan Kébili manouba Médenine Ariana mahdia Tunis Ben Arous Tataouine Bizerte Sfax Nabeul Sousse monastir 0 100 200 300 400 500 Le nombre dentreprises Inf. à 1000 opérant dans le secteur des ITH 10 emplois et plus de 1000 à 5000 de 5000 à 10 000 Sup. à 10 000Le texte intégral des monographies élaborées par l’API en 2009 se trouve dans un CD qui accompagne ce numéro
  20. 20. LES INDUSTRIES MECANIQUES ET METALLURGIQUESLe secteur des IMM est composé de 5 branches qui 426MTND en 2004 à 7 453 MTND en 2008.sont les suivantes : ß /D VLG¦UXUJLH OD P¦WDOOXUJLH HW OD IRQGHULH Les exportations ont évolué à un taux de croissance ß /H WUDYDLO GHV P¦WDX[ annuel moyen de 29% passant de 694 MTND en 2004 ß /HV PDFKLQHV HW ¦TXLSHPHQWV à 1 928 MTND en 2008. Les principaux clients de la ß /HV FRPSRVDQWV DXWRPRELOHV PRWRFFOHV FFOHV Tunisie en produits mécaniques et métallurgiques, et le montage de véhicules industriels ; en 2008, sont la France avec 26% de la valeur des ß /D FRQVWUXFWLRQ QDYDOH exportations soit 512 MTND, suivie de l’Italie avec 14% et la Libye avec 11% de la valeur des exportations.En 2009, ce secteur compte 574 entreprises de 10emplois et plus employant 35 173 personnes, dont Depuis le démarrage du Programme National de Mise163 unités totalement exportatrices occupant 12 035 à Niveau en 1996, 225 dossiers ont été approuvés pourpersonnes, soit 34% des emplois du secteur. un investissement total de 465 MTND dont 85% sont des investissements matériels.L’effectif moyen par entreprise dans le secteur estde 60 personnes. Le secteur IMM représente 10% de Les entreprises certifiées ISO dans le secteurl’ensemble des industries manufacturières en nombre sont au nombre de 95, soit 17% des entreprisesd’entreprises et 7% en termes d’emplois. manufacturières certifiées en Tunisie.La répartition régionale fait ressortir une concentrationd’entreprises dans les Gouvernorats de Ben Arous,Sfax, Nabeul, Sousse et Bizerte. Ces cinq gouvernoratstotalisent 390 unités, soit 68% du nombre total desentreprises et 24 860 emplois, soit 71% des emplois du secteur.Le partenariat dans le secteur a connu un développementappréciable. En effet le nombre d’entreprises enpartenariat est passé de 81 entreprises en 2001 à 177unités en Novembre 2009, avec une prédominancefrançaise. Le nombre d’entreprises 100% étrangèresest passé de 25 entreprises en 2001 à 110 entreprises.La valeur de la production des IMM a atteint 3 706 MTNDen 2008 contre 2 169 MTND en 2004 enregistrant untaux de croissance annuel moyen (TCAM) de 14%. Lapart moyenne de la valeur ajoutée dans la productiondu secteur durant la période 2004-2008 est de 28%.Les investissements réalisés dans le secteur sontpassés de 128 MTND en 2004 à 172 MTND en 2008. Lamoyenne annuelle de ces investissements est de 136MTND et le taux de croissance annuel moyen est de8% durant la période.Les importations du secteur ont évolué entre 2004 et2008 avec un TCAM de 21%. Elles sont passées de 326 Le Courrier de l’Industrie - Hors Serie

×