Your SlideShare is downloading. ×
Triangle pédagogique / didactique (2h)Le triangle pédagogique reprend les trois éléments de toute situation d’enseignement...
Apprendre – La relation apprenant-savoir :      Cette perspective privilégie l’appropriation / la construction du savoir p...
1) De quelle posture relèvent les opinions suivantes sur l’université :             Enseigner                          App...
3) Dans cette partie de cours (ce document), qu’est-ce qui relève d’une posture « enseignement » etd’une posture « apprent...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Triangle didactique

9,692

Published on

0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
9,692
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
123
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Triangle didactique"

  1. 1. Triangle pédagogique / didactique (2h)Le triangle pédagogique reprend les trois éléments de toute situation d’enseignement/ apprentissage. En règle générale, d’après J. Houssaye qui a développé ce modèlepédagogique, « deux [de ces éléments] se constituent comme sujets tandis que le troisième doitaccepter la place du mort ou, à défaut, se mettre à faire le fou ». (Houssaye 1988 : 233). Autrementdit, chaque situation d’enseignement privilégie généralement un des trois axes possibles : l’axe del’enseignement, de l’apprentissage ou de la formation.Enseigner – La relation enseignant-savoirCet axe privilégie la transmission de savoir. Dans cette perspective transmissive, c’est l’enseignantqui possède ou se procure le savoir puis le traite pour le transmettre aux apprenants.Les activités de l’enseignant sont : ● mobiliser des connaissances sur le sujet abordé – en théorie, ses connaissances dépassent ce qu’il enseigne ; ● se documenter pour trouver les connaissances dont il a besoin ; ● juger de la qualité des informations trouvées ; ● mettre les informations trouvées en relation avec des théories, des écoles… de la discipline concernée ; ● choisir parmi les connaissances dont il dispose celles qui sont de qualité et pertinentes dans la situation d’enseignement/apprentissage ; ● fixer des objectifs (qu’est-ce que l’apprenant devrait apprendre de nouveau ?) ; ● traite le savoir pour l’utiliser en situation d’enseignement/apprentissage pour permettre la meilleure appropriation possible de la part de l’apprenant ; ● met le savoir à disposition des apprenants en veillant à le structurer, illustrer, le présenter de façon attrayant, etc. de façon à favoriser son appropriation (dans un cours magistral ou sur des photocopies par exemple).Dans une perspective qui prend aussi largement en compte l’apprenant, l’enseignant ● crée des conditions favorables à l’apprentissage – pour cela il doit savoir comment on apprend et donc connaître les théories de l’apprentissage ; ● conçoit des scénarios pédagogiques (des parcours, des démarches…) permettant une appropriation des savoirs / compétences ; ● etc.Notez qu’aujourd’hui, enseigner signifie plutôt faciliter l’apprentissage par les apprenants.Dans la deuxième partie du cours, nous nous arrêterons sur comment aider les apprenants àdévelopper des compétences de réception, production et interaction.Complétez éventuellement en consultant les ressources du cours : © Christian Ollivier, Université de La Réunion
  2. 2. Apprendre – La relation apprenant-savoir : Cette perspective privilégie l’appropriation / la construction du savoir par l’apprenant. L’apprenant va devoir se documenter, traiter les informations, faire des hypothèses, les tester, etc. dans le but de construire des savoirs et/ou des compétences. Si l’enseignant intervient, il va essentiellement proposer des activités et des situations d’apprentissage, mais aussi (éventuellement) des ressources et des conseils méthodologiques. C’est l’apprenant qui choisit sa façon d’apprendre, les ressources qu’il va utiliser, s’il veut apprendre seul ou en groupe, avec ou sans l’enseignant qu’il peut solliciter. Plusieurs théories coexistent sur la façon dont les apprenants apprennent, notamment le behaviorisme, le (socio-)constructivisme, le cognitivisme. Nous y revenons dans une autre partie de ce cours.Complétez éventuellement en consultant les ressources du cours :Former – La relation enseignant-apprenant Il s’agit ici de la relation qui s’établit entre l’enseignant et l’apprenant. C’est la relation qui prend en compte les besoins et les spécificités de l’apprenant (son rythme de travail, ses objectifs individuels, son niveau personnel, etc.) Relèvent aussi de cet axe ● la construction de savoirs, opinions, etc. à travers les interactions enseignant- apprenant(s) ou apprenants-apprenants dans des situations proposées par l’enseignant (un débat par exemple) ; ● le développement chez l’apprenant, en collaboration avec l’enseignant, de capacités à apprendre (de façon autonome notamment). Dans cette perspective, l’enseignant est un animateur, il propose des activités, situations qui favorisent les échanges. Il accompagne ses apprenants dans leurs apprentissages.Complétez éventuellement en consultant les ressources du cours :D’après Houssaye, Jean (1988) : Théorie et pratique de l’éducation scolaire : le triangle pédagogique.Vol. 1. Berne : Peter Lang. © Christian Ollivier, Université de La Réunion
  3. 3. 1) De quelle posture relèvent les opinions suivantes sur l’université : Enseigner Apprendre Former1. « La mission de lUniversité, cest de diffuser le savoir, de le proposer au plus grand nombre, et de valider par un diplôme. »2. « La mission de l’Université est de proposer des ressources et des méthodes de travail qui permettent à l’apprenant de construire son propre savoir. »3. « La mission de l’Université, c’est de former des citoyens, apte à argumenter leurs opinions dans les règles de la démocratie en se référant à des corpus de savoirs constitués ou des écoles de pensées. »4. « La mission de l’Université, c’est de former des étudiants capables de s’auto-former. »5. « La mission de l’Université, c’est de fournir à la société des hommes qui ont de la méthodologie et du savoir faire, ancrés sur des savoirs théoriques. »6. « La mission de lUniversité est la transmission et lapplication de la connaissance par une recherche scientifique et un enseignement libérés de toute entrave politique et idéologique. »7. « La mission de luniversité est également de développer la société […] dans son ensemble en termes de savoirs. »8. « La mission de luniversité est aider les étudiants à obtenir une formation et une carrière pour se développer culturellement et scientifiquement par les technologies innovatrices selon les exigences et normes internationales. »9. « Lobjectif de l’université est de former des individus afin quils réalisent leur plein potentiel aux plans intellectuel, spirituel, social et physique. »10. « La mission de luniversité est aussi de développer le sens critique des étudiants. »2) De quelle posture relèvent essentiellement chacune des situations de cours suivantes ? Enseigner Apprendre Former 1. Un cours magistral. 2. Mise à disposition de ressources sur une plateforme et invitation à créer un document résumant diverses prises de position dans ces ressources. 3. Distribution d’un corpus à partir duquel les apprenants doivent formuler une règle de grammaire. 4. Mise en ligne de documents pdf résumant un cours. 5. Réflexion avec les apprenants sur leurs méthodes d’apprentissage. 6. Proposition de l’enseignant de discuter de la progression et de l’orientation des rapports de stage écrit par les étudiants. 7. Mise en place d’expériences desquelles les apprenants devront tirer des enseignements.Ajoutez d’autres situations que vous avez déjà rencontrées dans votre scolarité et vos études. © Christian Ollivier, Université de La Réunion
  4. 4. 3) Dans cette partie de cours (ce document), qu’est-ce qui relève d’une posture « enseignement » etd’une posture « apprentissage » ? Enseigner Apprendre © Christian Ollivier, Université de La Réunion

×