Dossier de presse Alter Eco

1,623
-1

Published on

Depuis sa création en 1998, Alter Eco partage avec les coopératives de producteurs partenaires et les consommateurs une vision exigeante et positive des échanges et de l’agriculture, fondée sur le respect de l’homme et de l’environnement. Notre projet est porté par une équipe de cinquante personnes convaincues et engagées dans la promotion d’un commerce plus juste et d’un modèle d’agriculture biologique familiale.

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,623
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Dossier de presse Alter Eco

  1. 1. ALTER ECO DOSSIER DE PRESSE 2012Contact presse : Malissa Phitthayaphone / malissa@altereco.com – 06 50 92 69 95
  2. 2. ALTER ECO DOSSIER DE PRESSE 2012Alter Eco, partageons plus que des produits15 ans au service du Commerce EquitableDepuis sa création en 1998, Alter Eco partage avec les coopératives de producteurs partenaireset les consommateurs une vision exigeante et positive des échanges et de l’agriculture, fondéesur le respect de l’homme et de l’environnement. Notre projet est porté par une équipe decinquante personnes convaincues et engagées dans la promotion d’un commerce plus juste etd’un modèle d’agriculture biologique familiale.Alter Eco soutient 40 coopérativesd’agriculteurs dans 25 pays autour du globeayant toutes un point commun : le respectde leur terre et l’amour de leurs produits.A travers son activité, Alter Eco souhaite êtrele trait d’union entre ces agriculteurs et lesconsommateurs, toujours plus nombreux àfaire le choix d’une consommationresponsable, sans avoir à trancher entrel’exigence d’un projet alternatif ambitieux etla qualité des produits.Au-delà des standards internationaux du commerce équitable, Alter Eco va plus loin et s’engagedepuis le début de son aventure dans une démarche de progrès continu en intégrantprogressivement toutes les problématiques du développement durable : commerce équitable,agriculture biologique, compensation carbone, défense de la souveraineté alimentaire,reforestation, préservation de la biodiversité, etc. 2012, est l’année internationale des coopératives, l’occasion pour nous de mettre en avant l’ensemble des coopératives avec lesquelles nous travaillons. Alter Eco a fait le choix de soutenir prioritairement ce modèle fondé sur une gouvernance démocratique et un projet collectif où l’homme est au coeur des échanges.Nos engagementsAu-delà du soutien apporté aux producteurs et de la relation commerciale juste établie avec lescoopératives, l’un des enjeux principaux d’Alter Eco est de défendre un modèle économiquedifférent à travers la valorisation et la préservation d’une agriculture à taille humaine,respectueuse de la biodiversité et des Hommes.Des échanges commerciaux et humains fondés sur le respect, le partenariat etla transparence Contact presse : Malissa Phitthayaphone / malissa@altereco.com – 06 50 92 69 95
  3. 3. ALTER ECO DOSSIER DE PRESSE 2012Alter Eco, c’est avant tout une aventure humaine tissée au travers de rencontres avec lescoopératives, les producteurs, les partenaires et les consommateurs. Ces échanges sont leciment du projet. Notre démarche vise à approfondir ces liens et à prouver la pertinence denotre modèle économique, en nous efforçant de garantir, en toute transparence, le bien fondéde notre projet sur les dimensions sociale, économique et environnementale.Ainsi, au-delà des exigences imposées par le cahier des charges international du commerceéquitable, Alter Eco va au-delà en s’appuyant sur une méthodologie propre et des outils de suivides organisations de producteurs afin de garantir un impact positif de notre activité et de l’acted’achat des consommateurs sur le développement des coopératives agricoles partenairesAu Sud :1 milliard dindividus, 4 milliards si l’oncompte leurs familles, soit 2/3 de lapopulation mondiale sont des petitsproducteurs. Grace au regroupement encoopératives dont les producteurs sontpropriétaires, ces derniers peuvents’émanciper des intermédiaires, mutualiserleurs efforts et bénéficier d’un soutientechnique.Le développement du Commerce Équitablenous amène à être vigilants quant auxbénéficiaires de la démarche. Bien que certaines grandes plantations soient certifiées «commerce équitable », Alter Eco a choisi de ne travailler qu’avec des groupes de petitsagriculteurs qui possèdent en moyenne 1 à 2 hectares de surface cultivée. Le modèle deplantation venant, dans la grande majorité des cas, concurrencer directement les coopérativesau détriment d’une émancipation réelle des agriculteurs du Sud.Au Nord :2011 a marqué un tournant important dansl’activité d’Alter Eco avec la volonté de créerdes partenariats avec des agriculteursfrançais engagés dans des pratiques agro-écologiques. C’est la CORAB (CoopérativeRégionale d’Agriculture Biologique) située enPoitou-Charentes qui est le premierpartenaire d’Alter Eco dans ce projet « Nord-Nord ».Il s’agit à la fois de soutenir ces agriculteurs àtravers les mécanismes du commerceéquitable (prix minimum, contractualisation sur le long terme, prime de développement,…) et deleur apporter une visibilité, un espace de parole pour qu’ils puissent défendre leur vision d’uneagriculture biologique prenant en compte les problématiques sociales et environnementales. Contact presse : Malissa Phitthayaphone / malissa@altereco.com – 06 50 92 69 95
  4. 4. ALTER ECO DOSSIER DE PRESSE 2012Une agriculture familiale et biologiqueLes actes de consommation de produits alimentaires sont autant de prises de parole etimpliquent le choix d’un modèle de développement agricole particulier. Alter Eco a fait le choixde défendre l’agriculture biologique et familiale fortement menacée par l’agriculture intensive etl’agro-industrie.En adoptant ce modèle c’est avant tout le respect de l’homme et de son environnement et unretour à des méthodes de culture à échelle humaine qu’Alter Eco souhaite défendre.La prise en compte de l’impact environnemental Soucieux du respect de l’environnement et du vivant, Alter Eco réalise chaque année depuis 2006 un bilan carbone afin de calculer son empreinte écologique. Alter Eco s’est inscrit dans une « démarche carbone » pour évaluer son impact en terme d’émissions de gaz à effet de serre, d’identifier les leviers à actionner pour les réduire et enfin les compenser à travers des projets de reforestation. Ces actions de compensation carbone sont misent en place au sein même des coopératives agricoles tissant ainsi des lienstoujours plus forts avec les agriculteurs, tout en générant pour ceux-ci une source de revenussupplémentaires.Depuis le début de l’aventure Alter Eco, l’engagement environnemental est primordial. C’estpour cela que nous faisons preuve d’une grande exigence auprès de nos partenaires au Nordcomme au Sud.Une démarche de cœur en constante améliorationAlter Eco est une entreprise de « cœur » où le respect de l’humain et del’environnement est au centre des préoccupations.Soucieuse d’être fidèle à ses valeurs, Alter Eco est continuellement dans une démarched’évolution. Progresser, se remettre en question, repenser en permanence son modèleéconomique, pour répondre de façon pragmatique et pertinente aux valeurs et engagementsvis-à-vis des producteurs, des consommateurs et des partenaires. Pour Alter Eco, lesproblématiques sont interdépendantes et la réponse doit être intégrale.Tout au long des rencontres avec les producteurs, Alter Eco a identifié la complémentarité entrele commerce équitable et le respect de l’environnement et du vivant. De par la nature de sonactivité, Alter Eco est en permanence confronté à la problématique environnementale :entreprise importatrice de produits agricoles, notre activité a un impact sur l’environnement àplusieurs niveaux (production, transports, distribution, etc…). C’est donc par conviction etcohérence qu’Alter Eco s’oriente vers une agriculture biologique, réduit et compense sonimpact sur la planète et s’implique dans la souveraineté alimentaire des producteurs. Contact presse : Malissa Phitthayaphone / malissa@altereco.com – 06 50 92 69 95
  5. 5. ALTER ECO DOSSIER DE PRESSE 2012Une démarche récompensée en 2011 par l’ADEME et le Ministère duDéveloppement Durable Cet engagement a été reconnu et récompensé en 2011 par l’Ademe, Agence institutionnelle de l’environnement et de la maitrise d’énergie, et le Ministère du Développement Durable qui ont décerné à Alter Eco le 2ème prix de la catégorie « Management et initiatives pour le Développement Durable » du prix Entreprises & Environnement 2011. Le jury a en particulier salué le fait que « l’agriculture biologique, le respect de la biodiversité, la souveraineté alimentaire des producteurs ou encore la réduction del’impact d’Alter Eco sur le réchauffement climatique sont intégrés dans les processus dedéveloppement des produits et dans les choix stratégiques de l’entreprise. »Une reconnaissance institutionnelle qui souligne le travail et la philosophie qu’Alter Eco appliqueau quotidien.La démarche de diagnostic ISO 26000 Alter Eco a entrepris en fin d’année 2011, une démarche de diagnostic ISO 26000, norme internationale qui définit les lignes directrices de la Responsabilité Sociétale des Organisations.Avec une bonne performance qui classe Alter Eco dans un niveau de maturité vis-à-vis descritères de cette norme, nous démontrons ainsi nos bonnes pratiques dans les 7 questionscentrales de la norme que sont la gouvernance, les droits de l’homme, les relations et Contact presse : Malissa Phitthayaphone / malissa@altereco.com – 06 50 92 69 95
  6. 6. ALTER ECO DOSSIER DE PRESSE 2012conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, les questions relatives auxconsommateurs, la communauté et le développement local.Nous sommes engagés dans une démarche d’amélioration continue qui vise à atteindrel’excellence dans ces domaines d’actions.Des produits naturels et gourmandsAlter Eco, c’est la réconciliation entre plaisir et solidaritéAvec plus d’une centaine de produits alimentaires, Alter Eco propose des produits sains, naturelset savoureux. A titre d’exemple, les chocolats sont préparés sans lécithine de soja, sans arômeartificiel, sans conservateur et garantis sans OGM.Les producteurs mettent tout leur savoir-faire au service de la qualité de leur récolte, unengagement sans cesse renouvelé par toutes les coopératives partenaires.A travers ses produits, Alter Eco milite pour la biodiversité. A l’heure où l’agro-industrieuniformise les saveurs et standardise le goût des produits que nous consommons, il estindispensable de donner une place en magasin et une visibilité à des produits comme le rooibossauvage, le riz noir ou le quinoa rouge.L’innovation et la créativitéEn 2011 : le développement d’un concept « Vrac Alter Eco » enmagasin ou le lancement d’une gamme française en partenariatavec des agriculteurs biologiques de Poitou-Charentes.En 2012 : Alter Eco développe de nouveaux produits enpartenariat avec les coopératives, propose les premiers laits decoco aromatisés au sein d’une toute nouvelle gamme « aidesculinaires » et intègre les réseaux spécialisés en développantune gamme de chocolats dédiée aux réseaux bio et distribuéeen avant-première dans les magasins La Vie Claire :www.farmerswithaltereco.com Contact presse : Malissa Phitthayaphone / malissa@altereco.com – 06 50 92 69 95
  7. 7. ALTER ECO DOSSIER DE PRESSE 2012Une offre pour les professionnels de la restauration Les professionnels de la RHD et les collectivités locales plébiscitent de plus en plus les produits bio et issus du commerce équitable. Depuis 2005, Alter Eco développe ce secteur en proposant une offre adaptée aux professionnels de la restauration : produits « snacking », gros conditionnements, offre « prête à vendre », … Preuve de cet engouement, les ventes « RHD » d’Alter Eco bénéficient d’une croissance de 70% (2011 vs 2010).Une transparence totale pour une visibilitéimmédiateLa transparence est au coeur du projet Alter Eco. Elle estessentielle si on prétend avoir un impact positif pour lesproducteurs défavorisés du Sud.Alter Eco a développé un outil exclusif pour une informationtransparente : l’AlterEcomètre©.Disponible pour tous les produits, il offre un aperçu concret del’impact de son acte d’achat sur le développement descoopératives et des producteurs.  Contact presse : Malissa Phitthayaphone / malissa@altereco.com – 06 50 92 69 95
  8. 8. ALTER ECO DOSSIER DE PRESSE 2012 Alter Eco à la loupe… En 2011, 97% de la gamme Alter Eco porte le label AB. Alter Eco met en avant la garantie Max Havelaar sur ses produits mais va au-delà des standards minimum. Des liens forts et privilégiés tissés avec 40 coopératives partenaires dans 25 (Alter Eco paie la matière pays soit plus de 150 000 producteurs première en moyenne 32% bénéficiaires. plus cher que le marché contre 21% pour MH) Des outils d’audit spécifiques développés par Alter Eco pour suivre les filières et Chaque produit Alter Eco est accompagner au mieux les producteurs compensé carbone à travers un et donner une information transparente programme de reforestation en (FTA 200, AEDI, FTVR). Amazonie péruvienne.- Plus de cent produits - 18% du prix final moyen d’un alimentaires produit Alter Eco revient au pays d’origine.- 17,4 M€ de chiffre d’affaires - 30% des produits Alter Eco sont- 15% de croissance vs 2010 conditionnés sur place pour plus de valeur ajoutée au Sud.- Leader multi catégories avec - 730 000 euros de valeur 13,6% de part de marché en valeur ajoutée par rapport au marché et 14,4% de part de marché en conventionnel ont été versés aux volume. coopératives en 2010*- Leader* de la catégorie chocolat (47,4%), Jus (23,7%) et biscuits (41,6%) *chiffres 2011 en cours de consolidation*SymphonyIRI à P12 2011 en valeur Contact presse : Malissa Phitthayaphone / malissa@altereco.com – 06 50 92 69 95
  9. 9. ALTER ECO DOSSIER DE PRESSE 20122012 : une année riche en événements pour Alter EcoLes Alter Eco Reporters Alter Eco invite deux adolescents, apprentis reporters, à la découverte de la coopérative Oro Verde au Pérou. L’idée, offrir l’opportunité à ces jeunes de découvrir les coulisses des échanges entre le Pérou et Alter Eco. Visite de la coopérative et rencontres avec les producteurs au programme. Ces deux reporters auront la joie de partager leur expérience et de s’exprimer au travers d’un webzine et d’un journal publié qui sera disponible pour la quinzaine du commerce équitable, du 12 au 27 mai 2012.Quinzaine du commerce Equitable – du 12 au 27 mai 2012Comme chaque année, Alter Eco participe à la quinzaine du commerce Equitable poursensibiliser le grand public sur les principes et les valeurs d’un commerce plus juste. En 2012,Alter Eco accueillera des producteurs de café Mexicains venant de la coopérative de Kulaktik.Alter Eco sera également partenaire de l’événement d’ouverture de la Quinzaine : la FairPride,carnaval éthique qui regroupe l’ensemble des acteurs de l’économie sociale et solidaire autourd’une journée festive et ludique.Alter Eco Festival – le 8 juin 2012Le 8 juin 2012, Le Cabaret Sauvage serhabille aux couleurs d’Alter Eco pour la 3èmeédition de son festival. L’occasion desensibiliser joyeusement les festivaliers auxvaleurs et engagements d’Alter Eco. Unvillage associatif sera présent pour informersur les enjeux du développement durable etdu commerce équitable et proposera des solutions pour tendre vers une société plus juste.L’Alter Eco festival 2012 mettra également l’accent sur les liens solidaires entre le Sud et le Nord.Un nouveau monde en marcheCest au coeur de la plus grande marche non violente organisée dans lhistoire de lhumanité,initiée en octobre 2011 en Inde, quAlter Eco inscrit le projet "Un nouveau monde en marche".Lidée : témoigner sur limplication des principes de non-violence dans léconomie, lécologie, lechangement personnel et réconcilier les échanges Nord/Sud.L’objectif : mettre en avant la nécessité de défendre un modèle de polyculture biologique et deséchanges équitables au sud comme au nord, s’interroger sur le système de valeurs s’yrapportant et apporter notre soutien aux problématiques des « sans terre ». Contact presse : Malissa Phitthayaphone / malissa@altereco.com – 06 50 92 69 95
  10. 10. ALTER ECO DOSSIER DE PRESSE 2012« Le monde ne sera pas détruit parceux qui font le mal mais par ceuxqui les regardent sans rienfaire. » Albert Einstein Contact presse : Malissa Phitthayaphone / malissa@altereco.com – 06 50 92 69 95

×