Les investissements des pays du golfe au Maroc<br />Réalisé par :       Mlle . Ahd MRANI<br />Mlle. Fatima Zahrae Bozaroua...
PLAN<br />1<br />INTRODUCTION<br />2<br />L’économie des pays de golfe<br />Les relations économiques entre le Maroc et le...
INTRODUCTION<br /> Les pays arabes du Golfe sont devenus des acteurs majeurs de l'économie mondiale grâce à la manne pétro...
Partie 1 :L’économie des pays de golfe<br />4<br />
L’économie de Qatar :<br />L’économie du Qatar se trouve parmi celles qui connaissent le plus fort taux de croissance du m...
L’économie de Bahreïn :<br />L’économie de Bahreïn est fortement tributaire du pétrole qui représente 60 % des exportation...
l’économie de Koweït<br />Le Koweït possède une riche petite économie relativement ouverte avec une réserve de pétrole bru...
L’économie des Emirats Arabes Unis <br />Le pétrole, découvert à la fin des années 60, est la principale ressource naturel...
Les points forts et les points faibles de l’économie de pays de golfe<br /><ul><li>Arabie Saoudite
POINTS FORTS
_Premier producteur de pétrole de l'OPEP
_Acteur économique et politique régional prépondérant
_Economie en voie de diversification, s'ouvrant aux investissements étrangers
_Situation financière solide
POINTS FAIBLES
_Dépendance des marchés pétroliers
_Un système d'éducation inadapté
_Instabilité géopolitique
_Fragilités de gouvernance et conservatisme pesant sur l'environnement des affaires </li></ul>9<br />
Les points forts et les points faibles de l’économie de pays de golfe<br /><ul><li>Bahreïn
POINTS FORTS
_Premier centre financier de la région
_Economie diversifiée (pétrole, gaz, aluminium, pétrochimie, services financiers et tourisme)
_Ouverture aux investissements étrangers
POINTS FAIBLES
_Vulnérable à des baisses de prix du baril de pétrole
_Tensions sociales
_Dépendant de ressources humaines étrangères </li></ul>10<br />
Les points forts et les points faibles de l’économie de pays de golfe<br />Emirats Arabes Unis <br />POINTS FORTS<br /><ul...
_Economie diversifiée. Marché ouvert et concurrentiel
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Obervatoire d'entre golf vs maroc3

1,955

Published on

Published in: Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,955
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
45
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Obervatoire d'entre golf vs maroc3

  1. 1. Les investissements des pays du golfe au Maroc<br />Réalisé par : Mlle . Ahd MRANI<br />Mlle. Fatima Zahrae Bozarouata<br />Encadré par : Mr . HATIM<br />1<br />
  2. 2. PLAN<br />1<br />INTRODUCTION<br />2<br />L’économie des pays de golfe<br />Les relations économiques entre le Maroc et les pays de golfe<br />3<br />Les sociétés du golfe installer au Maroc<br />4<br />CONCLUSION<br />5<br />2<br />
  3. 3. INTRODUCTION<br /> Les pays arabes du Golfe sont devenus des acteurs majeurs de l'économie mondiale grâce à la manne pétrolière qui leur a permis de financer des mégaprojets immobiliers et acquisitions de sociétés.<br />Le prix du baril de brut a rempli les coffres des six membres du Conseil de coopération du Golfe (Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar, Arabie saoudite, Émirats arabes unis), qui fournissent le quart de la demande mondiale.<br />Les pays du Golfe investissent massivement au Maroc, en particulier dans le tourisme et l’immobilier. La construction est partout présente. Ces investissements reflètent la solidité des relations diplomatiques entre le Maroc et les régimes dans les pays du Golfe.<br />3<br />
  4. 4. Partie 1 :L’économie des pays de golfe<br />4<br />
  5. 5. L’économie de Qatar :<br />L’économie du Qatar se trouve parmi celles qui connaissent le plus fort taux de croissance du monde avec, entre 2000 et 2010 un taux égal à 18,9%. Le pays a intégré l'OMC le 13 janvier 1996.<br />Le Qatar est une péninsule placée au cœur du Golfe Persique, entre la Perse (Iran) et l'Arabie d'une part; entre le Proche-Orient et les Indes d'autre part. Cela explique que, traditionnellement, les Qatari étaient des navigateurs et des commerçants dynamiques (Boutres). <br />5<br />
  6. 6. L’économie de Bahreïn :<br />L’économie de Bahreïn est fortement tributaire du pétrole qui représente 60 % des exportations du pays, 70 % des revenus du gouvernement et 30 % du PIB. La santé économique du pays fluctue avec la variation du prix de l’or noir : ainsi, pendant et après la crise du golfe Persique de 1990 à 1991<br /> Une grande part des exportations se compose des produits pétroliers transformés à partir de brut importé. <br />6<br />
  7. 7. l’économie de Koweït<br />Le Koweït possède une riche petite économie relativement ouverte avec une réserve de pétrole brut de 94 milliards de barils - 10% des réserves mondiales. Le Pétrole compte pour près de la moitié du PIB, 90% des revenus de l'exportation, et 75% des revenus de l'état.<br />Le Kowéit est le troisième pays le plus riche dans Monde musulmans.<br />7<br />
  8. 8. L’économie des Emirats Arabes Unis <br />Le pétrole, découvert à la fin des années 60, est la principale ressource naturelle des Emirats, avec le gaz. C'est l'émirat Abu Dhabi qui a la quasi-totalité des ressources en "Oïl & gas".<br />Les Emirats arabes unis exportent environ 2 millions de barils de pétrole par jour, et ce chiffre devrait quasiment doubler en 2030 (d'après les prévisions du gouvernement). <br />8<br />
  9. 9. Les points forts et les points faibles de l’économie de pays de golfe<br /><ul><li>Arabie Saoudite
  10. 10. POINTS FORTS
  11. 11. _Premier producteur de pétrole de l'OPEP
  12. 12. _Acteur économique et politique régional prépondérant
  13. 13. _Economie en voie de diversification, s'ouvrant aux investissements étrangers
  14. 14. _Situation financière solide
  15. 15. POINTS FAIBLES
  16. 16. _Dépendance des marchés pétroliers
  17. 17. _Un système d'éducation inadapté
  18. 18. _Instabilité géopolitique
  19. 19. _Fragilités de gouvernance et conservatisme pesant sur l'environnement des affaires </li></ul>9<br />
  20. 20. Les points forts et les points faibles de l’économie de pays de golfe<br /><ul><li>Bahreïn
  21. 21. POINTS FORTS
  22. 22. _Premier centre financier de la région
  23. 23. _Economie diversifiée (pétrole, gaz, aluminium, pétrochimie, services financiers et tourisme)
  24. 24. _Ouverture aux investissements étrangers
  25. 25. POINTS FAIBLES
  26. 26. _Vulnérable à des baisses de prix du baril de pétrole
  27. 27. _Tensions sociales
  28. 28. _Dépendant de ressources humaines étrangères </li></ul>10<br />
  29. 29. Les points forts et les points faibles de l’économie de pays de golfe<br />Emirats Arabes Unis <br />POINTS FORTS<br /><ul><li>_Fédération dominée par l'Émirat d'Abu Dhabi doté de réserves importantes de pétrole et de gaz
  30. 30. _Economie diversifiée. Marché ouvert et concurrentiel
  31. 31. _Stabilité politique </li></ul>POINTS FAIBLES<br /><ul><li>_Economie toujours dépendante des revenus pétroliers d'Abu Dhabi
  32. 32. _Endettement extérieur élevé de Dubaï
  33. 33. _Opacité des entreprises </li></ul>11<br />
  34. 34. Les points forts et les points faibles de l’économie de pays de golfe<br />Koweït<br />POINTS FORTS<br /><ul><li>_Importantes réserves de pétrole et de gaz
  35. 35. _Excédents budgétaires confiés à l’Autorité Koweitienne d’Investissement et générant des revenus </li></ul>POINTS FAIBLES<br /><ul><li>_Economie peu diversifiée
  36. 36. _Peu ouvert aux IDE
  37. 37. _Obstacles politiques aux réformes</li></ul>12<br />
  38. 38. Partie 2 :Les relations économiques entre le Maroc et les pays de golfe<br />13<br />
  39. 39. Le Maroc s’affirme en destination privilégiée des investisseurs étrangers et particulièrement des pays du Golfe Arabe. <br />Les réformes économiques et sociales engagées sous l’égide de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ont fondamentalement contribué à capter investissements et investisseurs dans des secteurs aussi variés que vitaux, tels le tourisme, l’immobilier, l’industrie et les services, les grandes infrastructures, les nouvelles technologies ….<br />14<br />Les relation économiques entre le Maroc et les pays du golfe<br />
  40. 40. GulfInvest<br /> GulfInvest est une initiative privée lancée par des hommes d’affaires marocains et des pays du Golfe afin d’accéder aux nouveaux secteurs d’investissements, et d’explorer les opportunités d’affaires au Maroc. <br /> Ils sont importants pour l’économie marocaine, les investissements des pays du Golfe, une manne financière que l’on estime à près de 10 milliards d’euros ces cinq dernières années. <br /> Des investissements qui soutiennent de grands chantiers structurants comme celui du port Tanger-Med, ou bien encore un secteur primordial au Maroc comme le tourisme à travers de projets immobiliers et hôteliers<br />15<br />
  41. 41. L’objectif de GulfInvest <br /><ul><li>Contribution à l’exploration et au développement de nouvelles perspectives d’investissements pour les opérateurs économiques du Maroc et des Pays du Golfe Arabe
  42. 42. Promotion des nouveaux secteurs identifiés porteurs dans le but d’accompagner l’investissement dans les grands projets de l’Etat marocain(Plan Emergence, Plan Envol, Plan Maroc Vert…)
  43. 43. Renforcement et pérennisation du dialogue et de l’échange d’information entre les investisseurs</li></ul>du Maroc et des pays du Golf Arabe<br />16<br />
  44. 44. Le partenariat économique du pays de golf avec le Maroc<br /> Les Émirats arabes unis (EAU), a été un acteur majeur dans le développement du Maroc. Alors que les premiers investissements ont été principalement dans la construction et le tourisme, les récents investissements ont été consacrés à de nouveaux domaines tels que la technologie de l’information, l’agriculture, les transports, les télécommunications, l’automobile et de développement de l’aviation. <br /> Le montant des investissements est en train de devenir une grande importance pour l’économie marocaine analystes estiment que le potentiel d’investissement des pays du Golfe est d’environ $ 500 milliards de dollars, et le Maroc pourrait attirer pas moins de 20 milliards de dollars de ce montant.<br />17<br />
  45. 45. <ul><li>Le partenariat économique du pays de golf avec le Maroc</li></ul>Le Koweït investit aussi dans l’immobilier, un secteur en pleine expansion au Maroc avec une croissance de plus de 10%.<br /> De leur côté, les sociétés émiraties Dubaï Holding, Dubaï International Properties et Emaar ont décidé, à elles seules, d’investir quelque douze milliards de dollars dans le tourisme et l’immobilier afin de financer des projets à Rabat, Marrakech (hôtels et résidences), Casablanca (résidences) et Tanger (hôtels et résidences).<br />Par ailleurs, le groupe qatari Diar a récemment acquis 220 hectares de terrain à Tanger pour y construire un complexe touristique.<br />18<br />
  46. 46. Futures Investissements des Sociétés du Golfe au Maroc <br />AMG : groupe média et événement _Dubai_investissement dans le domaine au Maroc<br />AL KHARAFI GROUP : groupe agroalimentaire_Koweït_création d’une cité intégrée de l’agroalimentaire<br />CHARIKA AL MOTAHIDA LITARFIH WA SIYAHA : Entertainment dans le tourisme_koweit développement de villes de loisirs au Maroc<br />MOUBADALA : énergie –Abu Dhabi- projet de centrale thermique au Maroc<br />AL MARAI : production laitière- Arabie saoudite-projet dans le domaine au Maroc <br />INVEST AD : organisme gouvernemental- Abu dhabi- fonds d’investissements dédiés au Maroc dans le domaine touristique &immobilier <br />19<br />
  47. 47. Futures Investissements des Sociétés du Golfe au Maroc <br />AL FUTTAIM : holding – Dubaï- investissement dans le secteur touristique&immobilier au Maroc <br />ABRRAG KAPITAL : Dubaï-investissement dans le développement touristique au Maroc <br />QNB : Qatar National Bank_Qatar_ rachat de l’UMB au Maroc, pour développement d’une banque au Maroc <br />AL DAR : développement tourisme & immobilier- Abu Dhabi - projet dans le domaine au Maroc <br />ABU DHABI NATIONAL BANK : Abu Dhabi investissement dans le secteur bancaire et financier au Maroc<br />20<br />
  48. 48. Partie 3:Les entreprises du golfe installer au Maroc<br />21<br />
  49. 49. Le groupe CMDK<br />Le tourisme<br />le CMKD s’est engagé, depuis sa création, dans la construction de nombreuses unités hôtelières. La chaîne « Farah » met ainsi à disposition de ses clients près de 900 chambres à travers le Royaume. <br /><ul><li>Le secteur immobilier</li></ul>Le CMKD est propriétaire d’une solide assiette foncière. Le Groupe a réalisé de grands projets d’habitation situés dans différentes villes du Maroc, de Casablanca à Salé en passant par El-Jadida et Mohammedia.<br />Le secteur de la finance <br />Le secteur de la finance représente un intérêt stratégique pour le Maroc. C’est pour cela que CMKD fut parmi les premiers à investir sur les marchés, jouant un rôle fondamental dans l'essor des métiers de la bourse et de la finance<br />22<br />
  50. 50. Les entreprises du golfe installer au Maroc<br />Qatari Diar investit principalement dans des méga projets immobiliers, à vocation d’affaires ou touristiques.<br />1 milliard de DH pour le projet porté par le prince Al Walid. - Au programme, hôtel de luxe et complexe résidentiel<br />Sama Dubaï, qui consolide les activités de Dubaï<br />International Properties dans l’immobilier, est une<br />filiale de Dubaï Holding, société d’investissements.<br />23<br />
  51. 51. Golf finance House<br />Cap El Hank, Casablanca<br />Royal Resort Cap Malabata, région de Tanger<br />ce projet a pour objectif<br />d’impulser l’économie casablanca, Il s’étend sur 25<br />hectares et comprend le même<br />type d’aménagement que le projet de la Marina.<br />Il est basé sur le concept<br />de ville touristique intégrée ; plusieurs hôtels 5<br />étoiles et des villas de luxe, <br />Vallée du Bouregreg, Rabat<br />Cap Tinja, région de Tanger<br />C’est le plus grand chantier que la capitale ait<br />jamais connu ; il vise à remodeler entièrement les<br />parties de Rabat et Salé <br />.<br />.<br />Ce projet de 6 milliards de dirhams est développé<br />parEmaar, dans la région de Tanger, sur la côte<br />atlantique<br />24<br />
  52. 52. <ul><li>Etude stratégique « SWOT »
  53. 53. Diagnostic interne :(les fortes et faiblesses)</li></ul>Emaar<br /><ul><li>Les forces :</li></ul>Emaar Propretés évolue rapidement pour devenir un fournisseur mondial de modes de vie de premier ordre. A Dubaï-base Public Joint Stock Company, Emaar est cotée sur le marché financier de Dubaï et fait partie du Dow Jones Titans Index saoudite.<br /> En tandem avec la croissance rapide de Dubaï, Emaar a été mise en forme des paysages et la vie dans l'émirat depuis la création de l'entreprise en 1997. Non seulement la construction de maisons, Emaar développe la valeur ajoutée, les collectivités aménagée selon un plan qui répondent spectre accession à la propriété 'ensemble des besoins de style de vie. Un pionnier des concepts innovants de vie communautaire, Emaar est le premier moteur de l'immobilier de l'émirat et secteur de la construction<br />25<br />
  54. 54. <ul><li>Diagnostic interne :(les fortes et faiblesses)
  55. 55. Les faiblesses :</li></ul>La société Emaar est incapable de continuer à réaliser ses projets à cause de la crise financière si pour cela que Emaar avec ses branches SAMA Dubaï (filiale de Dubaï Propretés) ont carrément arrêté des travaux en cours en Tunisie (projet : « Porte de la Méditerranée ») et avant au Maroc (Projet « Amwaj » dans la vallée de Boureggreg). <br />Ce qu’il révèle bien que le géant passe par une a crise qui lui fait un relais. Et pour les 50 milliards de $, cette somme n’était que de 18 milliards, Avec 3 milliards de dettes<br />26<br />
  56. 56. 27<br />Les opportunités et les menaces<br /><ul><li>Les opportunités :</li></ul>L’entreprise Emaar possède plusieurs opportunités d’investissements sur Plusieurs marchés couvrant le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord, Pan-Asie, Europe et Amérique du Nord. La société a établi des opérations dans les Emirats arabes unis, Arabie Saoudite, Syrie, Jordanie, Liban, Egypte, Maroc, Inde, Pakistan, Turquie, Chine, USA, Canada et Royaume-Uni.<br /><ul><li>Les menaces :</li></ul> La société Emaar propretés est menacée par la crise financière et les conditions économiques défavorables qui ne permettent pas à cette dernière de continuer sa stratégie qui consiste à segmenter de créer des pôles d'activité différents fonctionnement en tant que moteurs de croissance différents. <br />
  57. 57. 28<br />Analyse stratégique de l’entreprise Emaar propretés :<br />Emaar est tracer une nouvelle voie de la croissance grâce à une stratégie à deux volets de l'expansion géographique et la segmentation du commerce. <br />Réplication de son modèle commercial à succès à Dubaï, Emaar est d'étendre son expertise dans la création de communautés aménagée selon un plan sur les marchés internationaux. <br />
  58. 58. 29<br />Conclusion<br /> Jusqu’à présent, les secteurs qui ont été privilégiés par les capitaux des pays du Golfe qui déversent sur le Maroc sont clairement ceux de l’immobilier et des finances.<br /> C’est vrai, ces secteurs sont privilégiés par les investisseurs du Golfe, mais aussi d’une certaine façon par les acteurs économiques marocains.<br /> Désormais, les choses assez traditionnelles pourraient finalement changer parce que l’état marocain et le secteur privé ont scellé un pacte de d’émergence industrielle pour les années 2009/2015 doté d’un budget de plus de 1 milliard d’euros, pour la formation des hommes d’une part et pour motiver les investisseurs, et cela dans des secteurs très variés et très porteurs comme l’aéronautique, l’électronique … et des métiers un peu plus traditionnels au Maroc comme l’automobile, l’agro-industrie, le textile et l’artisanat . <br />
  59. 59. 30<br />MERCI DE VOTREATTENTION<br />
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×