• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Evaluation financiere de projet
 

Evaluation financiere de projet

on

  • 753 views

EVALUATION FINANCIERE DE PROJET : VAN/TRI/BCR/PR

EVALUATION FINANCIERE DE PROJET : VAN/TRI/BCR/PR

Statistics

Views

Total Views
753
Views on SlideShare
732
Embed Views
21

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 21

http://www.linkedin.com 20
https://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Evaluation financiere de projet Evaluation financiere de projet Presentation Transcript

    • La conduite de projet Introduction à l’évaluation financière du La conduite de projet 1 Introduction à l’évaluation financière du projet M. EL ALLOUSSI Hassan eMail : halloussi@gmail.com @halloussi
    • Les types de finance • Finance publique • Finance institutionnelle • Finance personnelle• Finance personnelle • Placement • Finance internationale • Finance corporative InvestissementInvestissement - 2 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI InvestissementInvestissement FinancementFinancement Fond de roulementFond de roulement DividendeDividende
    • Rôle des marchés financiers Surplus Besoins Entreprises Gouvernement Particulier Marchés financiers Entreprises Gouvernement - 3 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI Marché monétaire: Revenu fixe < 1 an Marché des capitaux: Revenu fixe > 1 an Marché des actions: Bourse et hors-cote
    • Rôle de la finance dans le processus de gestion de projet 1) Évaluation de la rentabilité financière du projetfinancière du projet 2) Processus de financement du projet 3) Analyse de la performance - 4 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI
    • Intérêt simple vs intérêt composé L’intérêt simple est calculé sur le capital de départ uniquement. L’intérêt composé est calculé sur le capital de départ + les intérêts accumulés à date.intérêts accumulés à date. Intérêt simpleIntérêt simple Ex: 1000dh placé à 10%Ex: 1000dh placé à 10% An 1An 1 1100dh (+10%1100dh (+10% dede 1000dh)1000dh) An 2An 2 1200dh (+10% de 1000dh)1200dh (+10% de 1000dh) An 3An 3 1300dh (+10% de 1000dh)1300dh (+10% de 1000dh) Intérêt composéIntérêt composé Ex: 1000dh placé à 10%Ex: 1000dh placé à 10% An 1An 1 1100dh (+10%*1000dh)1100dh (+10%*1000dh) An 2An 2 1210dh (+10%*1100dh)1210dh (+10%*1100dh) An 3An 3 1331dh (+10%*1210dh)1331dh (+10%*1210dh) - 5 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI An 3An 3 1300dh (+10% de 1000dh)1300dh (+10% de 1000dh) An 4An 4 1400dh (+10% de 1000dh)1400dh (+10% de 1000dh) Etc….Etc…. An 3An 3 1331dh (+10%*1210dh)1331dh (+10%*1210dh) An 4An 4 1462dh (+10%*1331dh)1462dh (+10%*1331dh) Etc….Etc…. VF = VA *(1+i(n))VF = VA *(1+i(n)) VF = VA *(1+i)VF = VA *(1+i)nn
    • Intérêt composé On se sert des formules d’intérêt composé pour comparer des montants reçus à des dates différentes dans le temps. Formule générale:Formule générale: VF = VA*(1+ i/m)n*m (capitalisation) VA = VF*(1+ i/m)-n*m (actualisation) VA = Valeur actuelle du montant VF = Valeur future du montant i = taux d’intérêt sur une base annuelle m = nombre de fois où on calcule l’intérêt dans une année - 6 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI m = nombre de fois où on calcule l’intérêt dans une année n = nombre d’années
    • Fonctionnement du système économique Consommateurs Gouvernement Intermédiaire financier - 7 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI Entreprises
    • Cycle économique Reprise Expansion Sommet Récession Creux - 8 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI Reprise Expansion Sommet Récession Creux
    • • Lorsque les indicateurs précurseurs baissent de façon importante – perte de confiance – ralentissement à venir Contrôle de l’économie par la politique monétaire – ralentissement à venir – la spirale qui s’amorce pourrait nous conduire en récession voire même en dépression La Banque centrale intervient en réduisant les taux d’intérêts (politique monétaire souple) – On facilite l’accès au crédit et on favorise la consommation – Les compagnies font plus de bénéfices - 9 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI – Les compagnies font plus de bénéfices – Les investisseurs sortent des revenus fixes et autres placements traditionnels et se tournent vers la consommation et les marchés boursiers.
    • Introduction à la valeur actuelle nette VAN = VA entrées – VA sorties mentInvestisse- K)(1 FMn 1t t t ∑= + =VAN K = Taux de rendement exigé en fonction du risque du projet -Plus le risque est élevé, plus K sera grand - Plusieurs entreprises utilisent le coût de capital (CMPC) comme taux de rendement à exiger sur les projets évalués FM = Flux monétaires (entrées nettes d’argent provenant du projet) K)(11t = + - 10 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI du projet) Si VAN est positive, c’est un projet rentable Si VAN est négative, projet non rentable.
    • Le taux de rendement interne • Déf: Taux de rendement généré par le projet d’investissement. Taux d’actualisation à utiliser pour que la VAN soit égale à 0.égale à 0. Si TRI > K alors projet acceptable Si TRI < K alors projet refusé TRI)(1 FM... TRI)(1 FM TRI)(1 FMmentInvestisse n 2 2 1 1 + ++ + + + = n - 11 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI Si TRI < K alors projet refusé
    • Le délai de récupération • L’objectif est de mesurer l’impact du projet sur les liquidités de l’entreprise. • Nombre d’années nécessaires pour récupérer• Nombre d’années nécessaires pour récupérer l’investissement • Ne tient pas compte de la valeur de l’argent dans le temps • Pénalise beaucoup les projets dont les flux monétaires sont plus éloignés dans le temps. • Ne peut constituer une façon réaliste de discriminer nos projets - 12 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI projets - Peut servir de contraintes à appliquer à nos projets
    • Indice de profitabilité • L’indice de profitabilité permet de tenir compte de la taille du projet dans l’évaluation financière IP = (VA entrées fonds/ VA sorties fonds)IP = (VA entrées fonds/ VA sorties fonds) Si IP > 1, alors projet acceptable Plus l’IP est élevé, meilleur est mon projet. ex: 4 projets AA BB CC DD - 13 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI AA BB CC DD VANVAN 35 000$35 000$ 75 000$75 000$ 120 000$120 000$ 150 000$150 000$ Cap.investiCap.investi 100 000$100 000$ 300 000$300 000$ 600 000$600 000$ 1 000 000$1 000 000$ IPIP
    • La valeur économique ajoutée (VEA) VEA = BAII*(1 – tc) – (Co * Coût du capital) BAII = Bénéfice avant impôt et intérêtBAII = Bénéfice avant impôt et intérêt tc = Taux d’impôt Co = Capital utilisé par la compagnie (total dette + actions) Coût du capital = Le rendement moyen exigé par les bailleurs de fonds - 14 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI La VEA nous donne la plus-value annuelle que créer l’entreprise en générant plus de profit (BAII*(1-tc)) que ce que ça coûte pour rémunérer les bailleurs de fonds.
    • Projet internationaux • L’évaluation de projets internationaux posent plusieurs problèmes à l’analyste financier. Outre le problème évident de conversion de devises et de la langue utilisée, il faut savoir que les normesde la langue utilisée, il faut savoir que les normes comptables de présentation sont totalement différente d’un pays à l’autre. • De plus, il faut tenir compte de risque supplémentaire qui feront forcément augmenter le rendement exigé sur certains projets. - 15 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI le rendement exigé sur certains projets. Principaux risques supplémentaires - Risque de change - Risque politique
    • Risque de change • La fluctuation quotidienne des devises rend incertains les montants futurs à être déboursés ou à être reçus et peuvent en ce sens entraîner un risque pour les gestionnaires de projets.un risque pour les gestionnaires de projets. • Il faut donc identifier les devises avec lesquelles ont transigera et préparer un plan monétaire afin d’éviter ou de réduire ce risque. • Les devises fluctuent en fonction de l’offre et de la demande de monnaie d’un pays - - 16 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI - Économie - Taux d’intérêts - Stabilité politique
    • Risque politique • Tout gain ou perte monétaire provenant de décision ou de changement de gouvernement ou provenant de situations précises dans unou provenant de situations précises dans un pays donné. (Nationalisation, corruption, enlèvement, terrorisme…) • Difficilement mesurable… - 17 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI
    • Techniques d’analyse a) Analyse horizontale (temporelle) Examiner l’évolution dans le temps de divers postes des états financiers (annexe 2) b) Analyse verticaleb) Analyse verticale Exprimer les divers postes du bilan en fonction des actifs Exprimer les divers postes de l’état des résultats en fonction des ventes (annexe 3) c) Analyse par ratios Calculer la relation entre divers postes des états financiers 5 types: - Liquidité - 18 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI 5 types: - Liquidité - Endettement - Gestion des actifs - Rentabilité - Rendement des titres
    • d) Analyse de la structure de coûts Analyse du point mort Levier opérationnelle et levier financier Techniques d’analyse Marge de contribution e) Analyse de l’État des mouvements de trésorerie Quelles sont les flux monétaires générés par les activités d’exploitation? D’où provient notre financement? - 19 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI Comment est investi notre argent?
    • Point mort Déf: Le point mort est le montant minimal de ventes que l’on doit obtenir afin d’atteindre le seuil de rentabilité $ Point mort $ - 20 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI Frais fixes Quantité
    • Point mort ) Ventes variablesCoûts(-1 fixesFrais= Point mort Utilité du point mort: - Choix du mode de fabrication - Détermination du prix de vente - Établissement de contrats et planification Ventes - 21 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI
    • Types de point mort 1) Point mort général - On inclut tous les coûts engagés pas la cie (ventes, opér.) - Permet de connaître le niveau de ventes qui nous donne un bénéfice nulun bénéfice nul 2) Point mort de fabrication - Seulement les coûts de fabrication sont calculés - Permet de choisir entre différents procédés de fabrication $ $ - 22 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI Faible intensité de capital Forte intensité de capital
    • 3) Point mort d’encaissement – On inclut seulement les dépenses qui constituent réellement des sorties de fonds Types de point mort fonds – On cherche ainsi à connaître le niveau de ventes minimum pour faire de l’argent (Flux monétaires) – À long terme, si on ne couvre pas les dépenses d’amortissement, on pourrait être dans le trouble. - 23 - Pr. Hassan EL ALLOUSSI