Les pièges de la radiologie hypophysaire

3,786 views
3,402 views

Published on

Aurélie Drier

Published in: Health & Medicine
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
3,786
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
22
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les pièges de la radiologie hypophysaire

  1. 1. A. DRIERService de Neuroradiologie - Hôpital Pitié-Salpêtrière
  2. 2. CAS CLINIQUES Variantes anatomiques Artéfacts / Problèmes techniques Diagnostics différentiels
  3. 3.  Femme de 25 ansIRM cérébrale pour bilan de migraine
  4. 4. HYPOPHYSE CONVEXE Hypophyse dont le pôle supérieur déborde les limites de la cavité sellaire dans la citerne opto-chiasmatique Physiologique chez l’adolescent Hauteur hypophysaire :Homme : 6-7 mm – Femme : 9-10 mm Chez l’adulte : inadaptation contenant-contenu = selle turcique trop petite plancher trop étroit < 10 mm Association fréquente à une hyperpneumatisation du sinus sphénoïdal
  5. 5.  Femme de 31 ansBilan de céphalées
  6. 6. SINUS CORONAIRE INFERIEUR Veine unissant les 2 sinus caverneux entre la face inférieure de l’antéhypophyse et le sinus sphénoïdal Fréquent chez le petit enfant, plus rare chez l’adulte Image linéaire étendue transversalement entre les 2 sinus caverneux en hypoS T1 et hyperS T2, de signal plus complexe en sagittal (phénomènes d’entrée de coupe) En cas d’hypotension intra-crânienne : engorgement du sinus coronaire par congestion  bombement du pôle supérieur de l’hypophyse  aspect suspect d’adénome intra-sellaire
  7. 7. ARTEFACTS 1. De susceptibilité magnétique- Image linéaire ou curviligne en hypersignal T1 à l’interface de 2 structures de signal très différents : cas du toit du sinus sphénoïdal  formation en hypersignal T1 suspecte de microadénome hypophysaire- Artefact en hyposignal en regard de l’insertion de la cloison du sinus sphénoïdal
  8. 8. ARTEFACTS 2. De flux Flux de LCS dans la citerne opto- chiasmatique 3. De volume partiel - Avec les siphons carotidiens - Avec les corticales osseuses des clinoïdes antérieures, le dos de la selle - Avec l’air dans le sinus sphénoïdal
  9. 9. Microadénome et injection degadolinium Pleine dose Demi-dose !! Vascularisation précoce d’un microadénome
  10. 10. Kyste de la poche de Rathke ou adénome hémorragique ?
  11. 11.  Recherche de Cushing  Anévrisme intra-sellaire
  12. 12. Formation vasculaire intra-sellaire HYPOSIGNAL T2- Anévrisme intra-sellaire- Artère trigéminée- Fistule carotido-caverneuse Rousset, Bonneville, J Radiol 2010
  13. 13. Se rappelerl’adénome prend moins legado que l’hypophyse saine…
  14. 14. Hyposignal T2 franc de l’anté-hypophyseRehaussement homogèneHypersignal T1 de la post-hypophyse présent
  15. 15. Hémochromatose secondaire à une thalassémie Surcharge en fer : glandes endocrines, foie, myocarde …Complications :hypogonadisme hypo gonadotrope, déficit en GH… Augmentation de la sécrétion d’érythropoïétine avec épaississement et déformation des os qui fabriquent le sang
  16. 16. Principaux pièges en IRM hypophysaire  images simulant un adénome hypophysaire Variantes anatomiques  Hypophyse convexe  Veines  Diagnostics différentiels  KPR  Formations vasculaires : Artéfacts - Technique Anévrisme ++  Susceptibilité magnétique  Méningiome  De flux  Hémochromatose  Volume partiel  Pièges de l’injection de gadolinium

×