Your SlideShare is downloading. ×
0
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander

640

Published on

Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander

Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander

Published in: Health & Medicine
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
640
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Dire testo combien de fois la normale du labo
  • Montrer les normes « B » avant la grossesse
    Expliquer que ce n’est pas seulement à cause de la SHBG puisque testo biodisponible augmente aussi
    La testo totale = testo libre + testo alb + testo-shbg
    Testo biodispo = testoalb + testo libre
    E augmente prod SHBG
  • Coloration PAS = vacuole de mucus
    On voit que ce qui est vide en micro optique colo PAS = en fait des mucosécrétions
  • CYTOKERATINE MARQUEUR CELLULES EPITHELIALES
  • Transcript

    • 1. Hyperandrogénie et Grossesse Cécile GHANDER Institut d’Endocrinologie, Maladies métaboliques et Médecines Internes
    • 2. PR : 11 ans •cycles réguliers •COP : 20-24 ans •Implanon : 24-26 ans •COP : 26-29 ans Avril 2010 Aménorrhée secondaire Décembre 2010 Avril 2011- décembre 2011 : Clomid x 3 Janvier 2012 AMP. OK insémination Prolactine 31 ng/ml Testostérone 1,01 ng/ml (0,1-0,82) Testostérone 0,39 ng/ml (0,08-0,48) 06/09/2012 grossesse Écho pelvienne : RAS
    • 3. 06/09/2012 grossesse 19/11/2012 Écho 1ier Trimestre normale 28/01/2013 Écho 2ième Trimestre normale 19 mars 2013 •HTA gravidique •Pilosité favoris, poitrine, ligne blanche Avril 2013 PA : 180-100 Pilosité +++, modification de la voix 27 Avril 2013 « Masse surrénalienne droite de 12 X 14 cm » Transfert Pitié le 29/04/2013 12 SA 21 SA 28 SA 31 SA 34 SA Fœtus sexe masculin
    • 4. 03/05/2013 08h 12h 16h 00h 04h Cortisol plasmatique (ng/ml) 205 218 Cortisol salivaire (ng/ml) 15.3 18.4 10.3 9.9 7.6 ACTH (pg/ml) 7.1 11.3 13.9 Cycle du cortisol Cortisol libre urinaire : 58 µg/24h (10-71)
    • 5. Hyperandrogénie majeure
    • 6. Oestradiolémie 43336 pg/ml LH <0.1 FSH <0.1 SDHEA 7057 ng/ml (230-2660) Progestérone 242 ng/ml 17OHprogestérone 830 ng/ml Hyperandrogénie majeure Δ4androstènedione 575 ng/ml (0.2-3.1) Testostérone totale 64.90 ng/ml (0.8-0.48) Testostérone biodisponible 4.45 ng/ml (0.02-0.22) SHBG 407 nmol/l
    • 7. Thorin-Savouré, Kuhn, Ann Endoc, 2002 Kerlan V, Nahoul K, Clinical Endocrinology, 1994 1 ng/ml Estrogènes / SHBG / Testostérone totale
    • 8. Augmentation de la production : • Synthèse accrue des androgènes par la thèque stimulée par l’HCG • réactivation du corps jaune en fin de grossesse (?) • Participation surrénalienne Diminution de l’élimination : • Clairance diminuée chez les femmes enceintes (Saez, 1972) Diminution de la conversion en DHT Testostérone biodisponible et Δ4Androstènedione & grossesse Thorin-Savouré, Kuhn, Ann Endoc, 2002 Kerlan V, Nahoul K, Clinical Endocrinology, 1994
    • 9. le 29/04/2013 Transfert Pitié Testostérone 135 N 03/05/2013 IRM SURRENALIENNE 35 SA
    • 10. Surrénales … normales
    • 11. Surrénales … normales
    • 12. Masse pelvienne droite 14 cm
    • 13. Staff obstétrique le 06/05/2013  Déclencher ou pas?  Césarienne pour chirurgie pelvienne per-césarienne ou pas?
    • 14. • Naissance de O, 2800 g APGAR 5/8/10, testicules palpables. • En per-césarienne : masses ovariennes bilatérales, cortex ovarien pris en masse des deux côtés. • Ovariectomie bilatérale. Déclenchement le 07/05/2013 césarienne
    • 15. Rétrospectivement
    • 16. Un ovaire
    • 17. L’autre ovaire
    • 18. Histologie : coloration HES Vacuole de mucosécrétion BAGUE à CHATON
    • 19. Diagnostic retenu : Tumeur de Krukenberg •Métastases ovariennes caractérisées par la présence de cellules en bague à chatons remplies de mucus et d’une prolifération pseudo-sarcomateuse du stroma ovarien. •Primitif = adénocarcinome digestif. •1-2 % des tumeurs ovariennes • Dans 2/3 des cas, métastases découvertes avant la tumeur d’origine. • Bilatérale dans 80% des cas. • Pronostic sombre : survie moyenne 12 mois. Papakonstantinou E, Eur J Gyn Oncol, 2002
    • 20. Histologie : coloration PAS
    • 21.  Prolifération du stroma ovarien dans l’environnement métastatique  Stimulation du stroma par l’HCG (étude in vitro, Connor et al, 1968, Ances et al, 1968) Tumeur de Krukenberg : Mécanismes de l’hyperandrogénie ?
    • 22. Prolifération du stroma dans l’environnement métastatique Immunomarquage cytokératine
    • 23. Tumeur de Krukenberg : Mécanismes de l’hyperandrogénie ? Δ4  Métabolisme excessif de la progestérone produite par le placenta et les ovaires en Δ4Androstènedione (voie Δ4 de la stéroïdogénèse) par le stroma ovarien hypertrophié (Silva et al, 1968, figure :Nimkarn, 2006)
    • 24. Diagnostic différentiel d’une hyperandrogénie pendant la grossesse Risque fœtal (virilisation)  Mme B, suite. Hyperandrogénie et grossesse : enjeux?
    • 25. SURRENALESSURRENALES OVAIRESOVAIRES Corticosurrénalome Maladie de Cushing Adénome corticosurrénalien Complexe de Carney Lindsay et al, JCEM&M 2013 Thorin-Savouré A, Kuhn JM, 2002 Lutéome Kyste lutéinique de grossesse Tumeur de Sertoli-Leidig Tumeur de Krukenberg Diagnostic différentiel
    • 26. Thorin-Savouré A, Kuhn JM, 2002
    • 27. Lutéome Mécanisme : sensibilité anormale à l’HCG Burandt et al Am J of Surj Path, 2014
    • 28. Thorin-Savouré A, Kuhn JM, 2002
    • 29. Hyperreactio-Luteinalis: Kystes Lutéiniques de la Grossesse Mécanisme : « Hyperplacentose »
    • 30. Thorin-Savouré A, Kuhn JM, An Endoc 2002
    • 31. Tumeur de Sertoli-Leidig :
    • 32. Diagnostic différentiel d’une hyperandrogénie pendant la grossesse Risque fœtal (virilisation)  Mme B, suite. Hyperandrogénie et grossesse : enjeux?
    • 33. DIFFERENCIATION SEXUELLE : entre la 7ième et la 12ième SG
    • 34. Vicens et al, Journal of Pediatric Surgery, 1980 Hyperandrogénie et grossesse : Risque de virilisation foetale
    • 35. TEBG PROG AR Lutte contre la virilisation foetale T T T TT AR TEBG
    • 36. PLACENTA T E La lutte contre la virilisation fœtale : l’aromatase placentaire AROMATASE Compartiment maternelle Compartiment fœtal
    • 37. Diagnostic différentiel d’une hyperandrogénie pendant la grossesse Risque fœtal (virilisation)  Mme B, suite. Hyperandrogénie et grossesse : enjeux?
    • 38. 03/05/2013 10/05/2013 14/06/2013 Oestradiolémie pg/ml 43336 973 <12 LH <0.1 <0.1 48 FSH <0.1 <0.1 106 Inhibine B pg/ml 135 <10 AMH ng/ml 0.93 Progestérone ng/ml 242 3.8 <0.2 Testostérone totale ng/ml (0.8-0.48) 64.90 2.6 <0.1 SHBG nmol/l 407 246 103 Testostérone biodisponible 4.45 ng/ml <0.2 Mme B suite
    • 39. 03/05/2013 10/05/2013 14/06/2013 SDHEA ng/ml (230-2660) 7057 399 324 Δ4androstènedione ng/ml (0.2-3.1) 575 13.6 0.6 17OHprogestérone ng/ml 830 0.95 0.68 Rénine couchée pg/ml (3.6-20.1) 2190 4.3 Aldostérone couchée pg/ml (10- 160) 1251 162 Mme B suite
    • 40. TDM TAP : épaississement de la paroi gastrique ( FDG +) Fibroscopie gastrique : adénocarcinome mucosécrétant à cellules en bague à chaton de l’anse gastrique. Chimiothérapie par FOLFOX Gastrectomie des 4/5 : adénocarcinome de l’antre gastrique à cellules indépendantes, mucosécrétantes. La prolifération tumorale infiltre la totalité de la paroi gastrique y compris la sous-séreuse. pT4bN2 Chimiothérapie intra-péritonéale Mme B suite
    • 41. Hyperandrogénie & Grossesse Testostérone biodisponible >> 1,5 N SEXE FOETUS ECHOGRAPHIE ABDOMINALE +/- IRM UNILATERAL -Lutéome -Sertoli-Leidig BILATERAL -Hyperreactio Lutéinalis Lutéome Krukenberg Corticosurrénalome SURRENALES OVAIRES CONCLUSION

    ×