Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander

1,944 views
1,553 views

Published on

Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander

Published in: Health & Medicine
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,944
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
109
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Dire testo combien de fois la normale du labo
  • Montrer les normes « B » avant la grossesse
    Expliquer que ce n’est pas seulement à cause de la SHBG puisque testo biodisponible augmente aussi
    La testo totale = testo libre + testo alb + testo-shbg
    Testo biodispo = testoalb + testo libre
    E augmente prod SHBG
  • Coloration PAS = vacuole de mucus
    On voit que ce qui est vide en micro optique colo PAS = en fait des mucosécrétions
  • CYTOKERATINE MARQUEUR CELLULES EPITHELIALES
  • Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander

    1. 1. Hyperandrogénie et Grossesse Cécile GHANDER Institut d’Endocrinologie, Maladies métaboliques et Médecines Internes
    2. 2. PR : 11 ans •cycles réguliers •COP : 20-24 ans •Implanon : 24-26 ans •COP : 26-29 ans Avril 2010 Aménorrhée secondaire Décembre 2010 Avril 2011- décembre 2011 : Clomid x 3 Janvier 2012 AMP. OK insémination Prolactine 31 ng/ml Testostérone 1,01 ng/ml (0,1-0,82) Testostérone 0,39 ng/ml (0,08-0,48) 06/09/2012 grossesse Écho pelvienne : RAS
    3. 3. 06/09/2012 grossesse 19/11/2012 Écho 1ier Trimestre normale 28/01/2013 Écho 2ième Trimestre normale 19 mars 2013 •HTA gravidique •Pilosité favoris, poitrine, ligne blanche Avril 2013 PA : 180-100 Pilosité +++, modification de la voix 27 Avril 2013 « Masse surrénalienne droite de 12 X 14 cm » Transfert Pitié le 29/04/2013 12 SA 21 SA 28 SA 31 SA 34 SA Fœtus sexe masculin
    4. 4. 03/05/2013 08h 12h 16h 00h 04h Cortisol plasmatique (ng/ml) 205 218 Cortisol salivaire (ng/ml) 15.3 18.4 10.3 9.9 7.6 ACTH (pg/ml) 7.1 11.3 13.9 Cycle du cortisol Cortisol libre urinaire : 58 µg/24h (10-71)
    5. 5. Hyperandrogénie majeure
    6. 6. Oestradiolémie 43336 pg/ml LH <0.1 FSH <0.1 SDHEA 7057 ng/ml (230-2660) Progestérone 242 ng/ml 17OHprogestérone 830 ng/ml Hyperandrogénie majeure Δ4androstènedione 575 ng/ml (0.2-3.1) Testostérone totale 64.90 ng/ml (0.8-0.48) Testostérone biodisponible 4.45 ng/ml (0.02-0.22) SHBG 407 nmol/l
    7. 7. Thorin-Savouré, Kuhn, Ann Endoc, 2002 Kerlan V, Nahoul K, Clinical Endocrinology, 1994 1 ng/ml Estrogènes / SHBG / Testostérone totale
    8. 8. Augmentation de la production : • Synthèse accrue des androgènes par la thèque stimulée par l’HCG • réactivation du corps jaune en fin de grossesse (?) • Participation surrénalienne Diminution de l’élimination : • Clairance diminuée chez les femmes enceintes (Saez, 1972) Diminution de la conversion en DHT Testostérone biodisponible et Δ4Androstènedione & grossesse Thorin-Savouré, Kuhn, Ann Endoc, 2002 Kerlan V, Nahoul K, Clinical Endocrinology, 1994
    9. 9. le 29/04/2013 Transfert Pitié Testostérone 135 N 03/05/2013 IRM SURRENALIENNE 35 SA
    10. 10. Surrénales … normales
    11. 11. Surrénales … normales
    12. 12. Masse pelvienne droite 14 cm
    13. 13. Staff obstétrique le 06/05/2013  Déclencher ou pas?  Césarienne pour chirurgie pelvienne per-césarienne ou pas?
    14. 14. • Naissance de O, 2800 g APGAR 5/8/10, testicules palpables. • En per-césarienne : masses ovariennes bilatérales, cortex ovarien pris en masse des deux côtés. • Ovariectomie bilatérale. Déclenchement le 07/05/2013 césarienne
    15. 15. Rétrospectivement
    16. 16. Un ovaire
    17. 17. L’autre ovaire
    18. 18. Histologie : coloration HES Vacuole de mucosécrétion BAGUE à CHATON
    19. 19. Diagnostic retenu : Tumeur de Krukenberg •Métastases ovariennes caractérisées par la présence de cellules en bague à chatons remplies de mucus et d’une prolifération pseudo-sarcomateuse du stroma ovarien. •Primitif = adénocarcinome digestif. •1-2 % des tumeurs ovariennes • Dans 2/3 des cas, métastases découvertes avant la tumeur d’origine. • Bilatérale dans 80% des cas. • Pronostic sombre : survie moyenne 12 mois. Papakonstantinou E, Eur J Gyn Oncol, 2002
    20. 20. Histologie : coloration PAS
    21. 21.  Prolifération du stroma ovarien dans l’environnement métastatique  Stimulation du stroma par l’HCG (étude in vitro, Connor et al, 1968, Ances et al, 1968) Tumeur de Krukenberg : Mécanismes de l’hyperandrogénie ?
    22. 22. Prolifération du stroma dans l’environnement métastatique Immunomarquage cytokératine
    23. 23. Tumeur de Krukenberg : Mécanismes de l’hyperandrogénie ? Δ4  Métabolisme excessif de la progestérone produite par le placenta et les ovaires en Δ4Androstènedione (voie Δ4 de la stéroïdogénèse) par le stroma ovarien hypertrophié (Silva et al, 1968, figure :Nimkarn, 2006)
    24. 24. Diagnostic différentiel d’une hyperandrogénie pendant la grossesse Risque fœtal (virilisation)  Mme B, suite. Hyperandrogénie et grossesse : enjeux?
    25. 25. SURRENALESSURRENALES OVAIRESOVAIRES Corticosurrénalome Maladie de Cushing Adénome corticosurrénalien Complexe de Carney Lindsay et al, JCEM&M 2013 Thorin-Savouré A, Kuhn JM, 2002 Lutéome Kyste lutéinique de grossesse Tumeur de Sertoli-Leidig Tumeur de Krukenberg Diagnostic différentiel
    26. 26. Thorin-Savouré A, Kuhn JM, 2002
    27. 27. Lutéome Mécanisme : sensibilité anormale à l’HCG Burandt et al Am J of Surj Path, 2014
    28. 28. Thorin-Savouré A, Kuhn JM, 2002
    29. 29. Hyperreactio-Luteinalis: Kystes Lutéiniques de la Grossesse Mécanisme : « Hyperplacentose »
    30. 30. Thorin-Savouré A, Kuhn JM, An Endoc 2002
    31. 31. Tumeur de Sertoli-Leidig :
    32. 32. Diagnostic différentiel d’une hyperandrogénie pendant la grossesse Risque fœtal (virilisation)  Mme B, suite. Hyperandrogénie et grossesse : enjeux?
    33. 33. DIFFERENCIATION SEXUELLE : entre la 7ième et la 12ième SG
    34. 34. Vicens et al, Journal of Pediatric Surgery, 1980 Hyperandrogénie et grossesse : Risque de virilisation foetale
    35. 35. TEBG PROG AR Lutte contre la virilisation foetale T T T TT AR TEBG
    36. 36. PLACENTA T E La lutte contre la virilisation fœtale : l’aromatase placentaire AROMATASE Compartiment maternelle Compartiment fœtal
    37. 37. Diagnostic différentiel d’une hyperandrogénie pendant la grossesse Risque fœtal (virilisation)  Mme B, suite. Hyperandrogénie et grossesse : enjeux?
    38. 38. 03/05/2013 10/05/2013 14/06/2013 Oestradiolémie pg/ml 43336 973 <12 LH <0.1 <0.1 48 FSH <0.1 <0.1 106 Inhibine B pg/ml 135 <10 AMH ng/ml 0.93 Progestérone ng/ml 242 3.8 <0.2 Testostérone totale ng/ml (0.8-0.48) 64.90 2.6 <0.1 SHBG nmol/l 407 246 103 Testostérone biodisponible 4.45 ng/ml <0.2 Mme B suite
    39. 39. 03/05/2013 10/05/2013 14/06/2013 SDHEA ng/ml (230-2660) 7057 399 324 Δ4androstènedione ng/ml (0.2-3.1) 575 13.6 0.6 17OHprogestérone ng/ml 830 0.95 0.68 Rénine couchée pg/ml (3.6-20.1) 2190 4.3 Aldostérone couchée pg/ml (10- 160) 1251 162 Mme B suite
    40. 40. TDM TAP : épaississement de la paroi gastrique ( FDG +) Fibroscopie gastrique : adénocarcinome mucosécrétant à cellules en bague à chaton de l’anse gastrique. Chimiothérapie par FOLFOX Gastrectomie des 4/5 : adénocarcinome de l’antre gastrique à cellules indépendantes, mucosécrétantes. La prolifération tumorale infiltre la totalité de la paroi gastrique y compris la sous-séreuse. pT4bN2 Chimiothérapie intra-péritonéale Mme B suite
    41. 41. Hyperandrogénie & Grossesse Testostérone biodisponible >> 1,5 N SEXE FOETUS ECHOGRAPHIE ABDOMINALE +/- IRM UNILATERAL -Lutéome -Sertoli-Leidig BILATERAL -Hyperreactio Lutéinalis Lutéome Krukenberg Corticosurrénalome SURRENALES OVAIRES CONCLUSION

    ×