Document préparatoire à l'évaluation du projet Livrel à la Bibliothèque universitaire d'Angers

1,230 views
1,128 views

Published on

Published in: Education
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,230
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Document préparatoire à l'évaluation du projet Livrel à la Bibliothèque universitaire d'Angers

  1. 1. ÉVALUATION DU PROJET LIVREL§ Contexte Après environ 10 mois de fonctionnement, le service « prêt de livrel »doit entrer dans sa phase dévaluation. Elle aura 2 objectifs : dune part, déterminer le profil des emprunteurs de livrels (durée moyenne du prêt, nombre de prolongation, discipline, niveau, etc.) ; dautre part, recueillir les représentations des usagers sur cet outil et sur sa place en bibliothèque universitaire. Lévaluation du projet « Livrel » sera à la fois le premier bilan formalisé (hors présentation de lactivité lors de journées détude) mais aussi une manière pour le SCD de rester à la pointe de linnovation en matière de recueil de données (Libqual se démocratisant, nous nous devons demployer de nouvelles méthodes). Le focus group (ou entretien collectif) constitue la meilleure méthode pour ce type denquête (confirmation récente par Christophe Evans). Elle propose un rapport données recueillies/coût très avantageux. Cette méthode est généralement employée par la cellule Études et recherche de la BPI et par les gros organismes (type CREDOC). Elle na, à ma connaissance, jamais été utilisée en interne dans une bibliothèque universitaire.§ Problématique : Profil et représentations Le livrel est un produit récent qui bénéficie de la puissance marketing de grandes entreprises (Sony, Amazon). Cependant, son appropriation par le grand public est loin dêtre acquise. Dans ce contexte, que signifie pour une bibliothèque universitaire de prêter des livrels à ses usagers ? Qui sont les emprunteurs de livrels ? Comment les usagers ont perçu ce nouvel outil ? quen attendent- ils en terme doutil mais également en terme de contenus ? De quelles manières sapproprient-ils ce nouveau support ? Et quelles places pour les livrels parmi léquipement croissant en matériels technologiques (mp3, ordinateur portable, smartphone, etc.) ?§ Méthodes§DONNÉES STATISTIQUES RECUEILLIES VIA ALEPH Nombre demprunts par mois. Nombre demprunteurs différents sur la période de référence. Durée moyenne/médiane de lemprunt ? Profil de lemprunteur : âge, sexe, statut (L,M,D, EC, personnel), discipline ? Usage habituel de la bibliothèque : nombre demprunts au cours des 12 derniers mois (comparaison avec la moyenne de la population générale), répartition livres/DVD/BD.§FOCUS GROUP Nicolas Alarcon Page 1 25/03/2012
  2. 2. 1. Recrutement / constitution des groupes Comment recruter ? Recontacter les précédents emprunteurs, petites annonces à la BU ou en dehors annonçant le prêt dété en échange dune participation au FG. Combien de groupes ? Nombre limité par le nombre de livrels prêtés durant lété (20 machines). 3 semble suffisant, la majorité des points de vue est abordée. Groupes de 6 à 7 personnes. Quelle homogénéité dans les groupes ? Viser lhomogénéité des groupes. Un seul critère pour la constitution : le statut. 2 groupes détudiants, 1 groupe denseignants-chercheurs. 2. Organisation du Focus group Quelle durée ? Moins de 2h A quelle heure ? Selon la disponibilité des étudiants (par rapport aux cours) ou des enseignants chercheurs. (après les cours). Pas de bénéfices évident à réaliser lentretien entre 12h et 14h Quel environnement ? Ce nest pas gênant de le faire à la BU dans une salle aménagée, plutôt agréable : tables (rondes ou en arc de cercle face au tableau), chaises, tableaux/paperboard. Collation, rafraîchissement à prévoir, permet une circulation lors des échanges, désofficialise lévénement. Quelle place pour les animateurs ? 2 enquêteurs par groupe: lun anime les débats, relance, aiguille. Lautre prend des notes (enchaînement des interventions, éléments non verbaux si très significatifs) et soccupe de la logistique (enregistrement). Rétribution ? le prêt estival du livrel sassimile à une rétribution a priori. Lusager sengage à participer au focus group (engagement écrit ?) Comment transcrire ? Transcription in extenso des entretiens (à externaliser ?). Puis analyse de contenu des transcriptions (sans utiliser un logiciel quali). Accompagnement ? Démonstration de loutil à prévoir pour les nouveaux emprunteurs Enregistrement ? échanges enregistrés. Enregistrement vidéo : permet de ne pas faire appel à un secrétaire, mais peut poser problème pour les refus.§ Pistes pour la grille dentretien§PARCOURS DE LECTEUR ET INTÉRÊT POUR LE PROJET Est-ce leur première expérience avec un livre électronique ? Avaient-ils déjà entendu parler des livres électroniques (type Bookeen, PRS ou Kindle) Quel type de lecteur sont-ils ? Quelle(s) raison(s) les a poussé à emprunter/à répondre à lenquête ?§APPROPRIATION DE LOUTIL Sont-ils familiers avec ces technologies (mp3, smartphone, laptop) À quels moments de la journée ont-ils utilisé la machine ? Ont-ils trouvé la prise en main rapide ? Quelles difficultés dans la prise en main (repérage dans le document, feuilletage par ex.) ? Quont-ils lu ? Des documents proposés par la BU (offre publie.net) ? Des documents personnels ? Lesquels ? Quels formats de téléchargement (pdf, doc, autre) ? Quels problèmes rencontrés pour le Nicolas Alarcon Page 2 25/03/2012
  3. 3. téléchargement ? Ont-ils rencontré des frustrations quant à loutil (pas dannotation, par de connexion au web) ? Ont-ils rencontré des frustrations quant au contenu proposé (œuvres classiques, romans récents, BD) ? Auraient-ils eu besoin daccompagnement pour maîtriser loutil ? Pour naviguer dans loffre ?§PROSÉLYTISME Ont-ils conseillé la machine à des proches, des amis, des connaissances ? Quelles ont été les réactions ? Ont-ils montré la machine à des proches, des amis, des connaissances ? Quelles ont été les réactions ? Leurs proches ont-ils utilisé la machine ? Quelles ont été les réactions ?§LE LIVREL DANS UN CONTEXTE UNIVERSITAIRE Est-ce quils sattendent à voir ces outils se développer en bibliothèque universitaire ou dans luniversité en général ? Pour quels usages (lectures loisirs vs lectures universitaires) ? Est-ce légitime ? Est-ce cohérent ? Sattendent-ils à ce que la bibliothèque leur propose du contenu (riche, organisé, médiatisé) ou plutôt des outils de ce type ? Les livrels sont-ils réservés à un public en particulier (littéraire par ex.) ? Nicolas Alarcon Page 3 25/03/2012

×