Jeudi 1er septembre 2011 -                             e                                                                  ...
2 En ligne                                                                                                                ...
0123Jeudi 1er septembre 2011                                                                                              ...
4                                                         international                                                   ...
Illustration Philippe GELUCK                                                                                              ...
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
 صحيفة لومند ليوم 1 9-2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

صحيفة لومند ليوم 1 9-2011

8,502

Published on

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
8,502
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

صحيفة لومند ليوم 1 9-2011

  1. 1. Jeudi 1er septembre 2011 - e upbybg Le statut des Kadhafi: palais éventrés, argent bien caché t Les moyens pour reconstruire la Libye seront au cœur de enseignants, la conférence de Paris, le 1er septembre Page trois, p. 6 et 7 enjeu explosif de la campagne t Martine Aubry brise un tabou en proposant un «nouveau contrat» aux professeurs du public t MM. Sarkozy et Chatel, partisans d’une réforme L e sujet est technique, mais extrême- change la donne : dans un entretien au ment sensible : depuis soixante ans, Monde, Mme Aubry plaide pour un nouveau lesgouvernementssuccessifs ontévi- « contrat ». M. Chatel, ministre de l’éduca- té de réformer le statut des professeurs, tion, propose aux enseignants volontaires notamment leurs obligations horaires. La une meilleure rémunération, contre un campagne pour l’élection présidentielle temps de présence accru. p P. 11, 12 et 20 Un rebelle libyen pose dans la résidence d’Aïcha, la fille en fuite du colonel Kadhafi. MARIE-LYS LUBRANO/AFP Le grand jeu d’ExxonMobil pour CAC 40: la hausse des profits Les milliardaires français, le pétrole polaire de Russie frôle les 10% au début de 2011 leurs impôts, leur générosité Energie Trois mois après l’échec de BP, c’est le numéro Entreprises Au premier semestre, les sociétés Débat De grandes fortunes françaises réclament d’être un mondial, ExxonMobil, qui a signé avec la compagnie du CAC 40 ont vu leurs bénéfices augmenter de 9,5 %. taxées davantage. Elles ne le seront pas, en a décidé le russe Rosneft un accord à 3,2 milliards de dollars pour Une progression qui pourrait faire de l’année 2011 un président. Mais pourquoi ne recourent-elles pas à la forer les immenses réserves de l’Arctique. Page 15 des meilleurs crus pour le capitalisme français. Page 14 philanthropie, comme aux Etats-Unis ? Analyse. P. 20 Au Japon, sortir de la boue politicienne Louis Pons, le trait farouche d’un génie D epuis lundi 29 août, le ment, quelle que soit leur couleur Mais le remède aux maux de la té. La catastrophe de Fukushima a Japon a un nouveau pre- politique, révèle un mal plus pro- démocratie japonaise ne tient pas dramatiquement révélé la subor- Dessin Le Musée Fenaille, mier ministre. Le sixième fond que le fonctionnement clani- seulement à la personnalité d’un dination de l’Etat aux intérêts pri- en cinq ans. Le troisième depuis que des grands partis de la premiè- premier ministre, ni à la reprise vés, mus par la logique du profit. à Rodez, propose de découvrir, que le Parti démocrate du Japon re démocratie asiatique, aux raci- en main de sa majorité. Le mal est S’ils veulent regagner un quel- jusqu’au 30 octobre, l’œuvre (PDJ) est arrivé au pouvoir – en nes plus anciennes que l’occupa- plus profond. C’est dans le fossé conque crédit, les partis politi- 2009. tion américaine. La souveraineté entre citoyens et élus nationaux ques japonais doivent impérative- de Louis Pons, artiste Cette alternance si attendue, populaire a été progressivement qu’il faut chercher ses racines. ment s’extraire du vase clos de autodidacte et foisonnant, dans un système politique paraly- confisquée par les lobbies, dont Le divorce était consommé leurs tractations et renouer avec sé, n’a pas été à la hauteur des les groupes au sein de ces grandes bien avant le 11 mars. L’électorat les forces vives du pays. Il est dont le seul outil fut la plume espérances de l’électorat. Yoshi- formations reflètent les intérêts. japonais aime le concret ; les vas- temps, pour les élus, de se mettre Sergent-Major. Page 21 hiko Noda pourrait bien être la Le premier défi de M. Noda va tes projets de société le laissent à l’écoute des gens ordinaires, de dernière chance du PDJ s’il ne se être de rassembler son parti, for- froid. Jusqu’à la fin des années répondre à leurs difficultés, aussi montre pas plus convaincant mé de transfuges de l’ancienne 1980, la croissance était au rendez- réelles que silencieuses. La tragé- dans la gestion de la pire catastro- vous, le niveau de vie augmentait. die du 11 mars a mis en lumière unUK price £ 1,50 phe (séisme, tsunami et accident Les Japonais se satisfaisaient de activisme obstiné à la base, elle a nucléaire) qu’a connue le pays Editorial dirigeants qui géraient efficace- renforcé les solidarités commu- depuis la défaite de 1945 : vingt ment l’expansion, tout en ména- nautaires. C’est une force sur mille morts et disparus, cent mil- majorité libérale-démocrate, de geant une relative justice sociale. laquelle les partis politiques le sinistrés. Il part avec un sérieux sociaux-démocrates, de syndica- Les deux dernières décennies devraient bâtir. handicap, résumé par la question, listes et d’une droite pro-américai- ont changé la donne : l’économie M. Noda s’est comparé à un mi-ironique, mi-fataliste, qui est ne, face à une opposition qui stagne, les inégalités se sont creu- dojo, ces petits poissons qui sur toutes les lèvres : « Il reste jus- contrôle la Chambre haute et a sées. Minée par ses luttes intesti- vivent dans la vase. Il lui reste à qu’à quand ? » beau jeu de clamer qu’elle aurait nes, la classe politique s’est pro- montrer qu’il peut se dégager de La valse des chefs de gouverne- mieux géré la tragédie du 11 mars. gressivement coupée de la socié- la boue politicienne.p Le regard de Plantu Ces femmes qui ont épousé un religieux E lles sont juives, protestantes, musulmanes, orthodoxes. Elles partagent la vied’un rab- bin, d’un pasteur, d’un imam ou d’un prêtre. Le Monde raconte ces vies de couple qui ne sont pas ancrées dans la tradition française, dominée par la culture catholique, qui oblige ses ministres du culte au célibat. A travers quatre témoignages, on découvre des existences souvent 100 PAGES - 7,50  chargées d’enfants et toujours EN VENTE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX marquées par les contraintes du sacerdoce. « Parfois, je plains le prê- tre catholique, qui ne connaît pas la joie d’une vie de famille. A d’autres moments, je l’envie », dit Serge Sol- www.lemonde.fr/boutique logoub, prêtre orthodoxe. p Lire page 18 Algérie 150 DA, Allemagne 2,00 ¤, Antilles-Guyane 2,00 ¤, Autriche 2,40 ¤, Belgique 1,50 ¤, Cameroun 1 500 F CFA, Canada 4,25 $, Côte d’Ivoire 1 500 F CFA, Croatie 18,50 Kn, Danemark 25 KRD, Espagne 2,00 ¤, Finlande 2,50 ¤, Gabon 1 500 F CFA, Grande-Bretagne 1,50 £, Grèce 2,20 ¤, Hongrie 700 HUF, Irlande 2,00 ¤, Italie 2,20 ¤, Luxembourg 1,50 ¤, Malte 2,50 ¤, Maroc 10 DH, Norvège 25 KRN, Pays-Bas 2,00 ¤, Portugal cont. 2,00 ¤, Réunion 1,90 ¤, Sénégal 1 500 F CFA, Slovénie 2,20 ¤, Suède 30 KRS, Suisse 3,00 CHF, Tunisie 2,00 DT, Turquie 6,00 TL, USA 3,95 $, Afrique CFA autres 1 500 F CFA,
  2. 2. 2 En ligne 0123 Jeudi 1er septembre 2011Les rendez-vous sur 0123.fr Réseaux & médias a Chat La rigueur est-elle la seule a Compte rendu «On sortira du 11-Septembre Un hacker parvient solution pour la France ? Posez vos questions à Valérie Pécresse, ministre du budget et porte-parole du gou- quand on portera un autre regard sur le monde » Dans un chat, mardi 30 août, Bertrand à pirater les sites Web vernement, jeudi 1er septembre, à partir de 15heures. L’intégralité du débat sera disponi- Badie, professeur à Sciences Po, considère, à quelques jours du 10e anniversaire des de neuf préfectures ble sur le site à partir de 17 h 30. attentats du 11-Septembre, que le monde http ://lemonde.fr/chat n’est toujours pas sorti de cette tragédie. La plupart des sites attaqués sont interrompus. http ://lemonde.fr/chat/ Aucune donnée sensible n’a été atteinte a Portfolio a Jeu en ligne La vie reprend timidement Primaires à gauche : a Vidéo I son cours à Tripoli jouez votre campagne La cérémonie d’ouverture de l se surnomme « SaMo_Dz », se née sensible» appartenantaux usa- A la veille de l’Aïd al-Fitr, les habitants de la Après une première mise à jour du jeu, l’Eurobasket comme si vous y étiez revendique « Algeri’1 jusqu’à la gers ou aux fonctionnaires. Les capitale tentent de tourner la page des com- Lemonde.fr vous propose de vous (re)met- La Lituanie organise jusqu’au dimanche mort ». Un hacker a semé la sites, hébergés sur un serveur du bats, notamment en préparant les festivités tre dans la peau d’un candidat pour rempor- 18 septembre le championnat d’Europe de pagaille sur les sites Internet de ministère de l’intérieur géré par de fin de ramadan. (PHOTO : JÉRÔME ter l’investiture et représenter la gauche à basket-ball, qualificatif pour les Jeux olympi- neuf préfectures françaises cet été : France Télécom, n’ont été touchés SESSINI/REPORTAGE BY GETTY IMAGES) l’élection présidentielle de 2012. ques de Londres, en 2012. Charente, Côtes-d’Armor, Deux- qu’en surface. Ils étaient tous de http ://lemonde.fr/afrique/ http ://lemonde.fr/politique http ://lemonde.fr/sport/ Sèvres, Hauts-de-Seine, Landes, conception ancienne. Le site de la Lot,Lot-et-Garonne,Manche etPas- préfecture de laManche, par exem- de-Calais. La plupart d’entre elles ple, fêtait ses dix ans. Dernière minute 80 députés de la majorité demandent une refonte de certains manuels scolaires ont porté plainte, sauf la Charente, Cela correspond au profil de la seule préfecture qui est parve- « SaMo_Dz », qui n’a piraté, jus- Contre la «théorie du genre» au lycée, l’UMP se mobilise nue à remettre son site en ligne. Le pirate n’a pas encore été qu’ici, que des sites à l’architecture simple, appartenant à des PME, démasqué. Les investigations ont des artisans, voire des associa- A quelques jours de la ren- dé mardi 30 août à Luc Chatel le Les parlementaires ciblent un Interrogé mercredi 31 août sur été confiées à des enquêteurs tions. Il a revendiqué sa première trée scolaire, les parlemen- retraitde nouveaux manuels sco- passage d’un manuel, publié par Europe1,BernardAccoyer,leprési- « N-TECH » de la gendarmerie attaque en septembre 2010, sur taires UMP, emmenés par laires élaborés dans la foulée des Hachette, selon lequel « le sexe dentUMPdel’Assembléenationa- nationale. Ces 230 gendarmes, spé- le collectif de la Droite populaire, relancent une campagne amor- programmes. Dans leur lettre, signée notam- biologique nous identifie mâle ou femelle mais ce n’est pas pour le, a estimé qu’« il faut rester sur lesvérités scientifiques etse garder cialisés dans les technologies numériques, sont répartis dans les Ces sites hébergés cée avant les vacances contre cer- ment par Christian Vanneste, autant que nous pouvons nous lorsqu’on est dans des livres de brigades d’investigation départe- par un serveur tains aspects des nouveaux pro- grammes du lycée en sciences de Lionnel Luca et Jacques Myard, de la Droite populaire, ainsi que qualifier de masculin ou de fémi- nin », l’identité sexuelle étant sciences de dériver sur des ques- tions de société ». Sur France Inter, mentales, les sections de recher- ches régionales et dans une unité du ministère la vie et de la terre (SVT) ayant Bernard Debré ou Hervé Mariton, « construite tout au long de notre Bruno Julliard, secrétaire national centrale à Rosny-sous-Bois (Seine- de l’intérieur trait à la sexualité. Courant juillet,14parlementai- ilsjugent que cesmanuels se réfè- rent à « la théorie du genre vie, dans une interaction constan- te entre le biologique et le contex- duPSchargédel’éducation,aindi- qué le même jour qu’il « ne Saint-Denis). Dans le cas de « SaMo_Dz », l’enquête n’a pas été, n’ont été touchés res, prenant le relais des critiques sexuel», selonlaquelle, déplorent- te socioculturel ». Les signataires croyait pas » que Luc Chatel allait pour l’instant, centralisée. qu’en surface formulées fin mai par l’enseigne- ils, « les personnes ne sont plus admettent que la « théorie du céder à la pression. Le 20 juillet, ce L’attaque a eu lieu le 24 juillet, ment catholique, avaient posé définies comme hommes et fem- genre» n’apparaît pas stricto sen- dernier avait fait savoir que les en fin de journée. Marc Lugand- Zone-h.org, un site consacré à la une question écrite sur ce thème mes mais comme pratiquants de su dans les programmes, mais programmes étaient « conformes Sacy, responsable de la communi- recension des cyberattaques qui au ministre de l’éducation natio- certaines formes de sexualités : appellent le ministre à « retirer à l’état actuel des connaissances cation à la préfecture de la Man- permet aux hackers de publier nale. Ce sont désormais 80 dépu- homosexuels, hétérosexuels, des lycées les manuels » qui, selon scientifiques en biologie ».p che, était ainsi en train de tra- eux-mêmes leurs exploits. tés de la majorité qui ont deman- bisexuels, transsexuels ». eux, la présentent. Luc Cédelle vailler quand il a vu « un écran Première victime : Fugro, une noir, et “HACKED” » écrit sur toute entreprise néerlandaise spéciali- la largeur de l’écran en multiples sée dans l’exploration géologique, petits caractères verts. Grâce à une notamment pour le secteur pétro- Le blog du jour «Les épines fortes», faille dans les systèmes de sécuri- lier. Le hacker n’est pas pour par FrédéricPotet, journaliste au «Monde» Les indégivrables Xavier Gorce té, « SaMo_Dz » a pris le contrôle des pages d’accueil des sites, autant un « hacktiviste » écologis- te, et la suite de ses méfaits – près signant de son pseudonyme et de de 180 sites piratés – laisse plutôtGaëlle Allégret, la caissière la mention ironique « Hello admin, where is the security ? » penser qu’il recherche la victime facile, le site insuffisamment pro-qui a fait plier Carrefour (« Où est la sécurité ? »). Au fur et à mesure des signale- ments, les services informatiques tégé. Les préfectures sont ses plus grosses prises jusqu’ici. Le ministère affirme que tous du ministère ont immédiatement les sites Web touchés devaient êtreS ouvent, Gaëlle Allégret se son entretien. A Saint-Pierre-des- fermé les sites, réduits à une seule rénovés prochainement. L’atta- demande comment elle a pu Corps, elles sont alors une douzai- pagementionnant «sitemomenta- que a accéléré le processus… si l’on exercer le métier de caissière ne à refuser cet état de fait. Des nément indisponible » et quelques peutdire, puisque certaines préfec-pendant sept ans. Comment elle a négociationsavec la direction com- détails pratiques. Au ministère de tures annoncent encore plusieurspu endurer « autant de stress » si mencent.Mais trèsvite, Gaëlle Allé- l’intérieur, le porte-parole, Pierre- semaines d’interruption. plongtemps : le vacarme ambiant gret compte les défections autour Henry Brandet,précise que les atta- Laurent Borredondu magasin, le courant d’air gla- d’elles.C’estfinalement seulequ’el- ques n’ont atteint « aucune don- et Yves Eudescial aux caisses situées en face des le décide de saisir le Conseil desrayons frais, l’élasticité des horai- prud’hommes au mois de septem-res (8 h 30 - 21 h 30 avec trois heu- bre 2010. Quelques mois plus tard, Télévision Endemol, pionnier de la télé-réalité,res de coupure au milieu), l’obliga- profitant des méthodes dilatoires intéresserait ITV et Mediasettion de faire deux fermetures de utilisées par la partie adverse, elle Le groupe de télévision britannique ITV discute d’une alliance avec sonmagasin par semaine… Sans ajoute à sa requête une demande rival italien Mediaset, contrôlé par Silvio Berlusconi, pour racheter laoublier les récriminations des relativeau temps depause des cais- société de production Endemol, a révélé le quotidien Daily Telegraph,clients « qui vous engueulent parce sières – temps de pause que Carre- mardi 30 août. La société, qui a inventé des émissions de télé-réalité com-que les prix ne correspondent pas à four décompte du temps de travail, me « Loft Story » ou « Star Academy», détenue en partie par Mediaset etceux affichés ou tout simplement ce qui aboutirait ainsi à un salaire par des fonds d’investissement, est endettée. Interrogée par l’AFP, uneparce que la vie est trop chère ». Ce inférieur au smic. (…) Selon l’ensei- porte-parole d’ITV a refusé de commenter ces informations. – (AFP.)n’est toutefois pas pour dénoncer gne, ceux-ci perçoivent sur uneses conditions de travail qu’elle a année des rémunérations de l’or- TF1 va diffuser des publicités pour les Suissesdécidé d’attaquer l’an dernier son dre de 1 670 euros mensuels – soit TF1 va diffuser, à partir du 5 septembre, des écrans de publicités ciblantemployeur, l’hypermarché Carre- de 22 % de plus que le salaire mini- les consommateurs suisses, a indiqué, mardi 30 août, le groupe de pres-four de Saint-Pierre-des-Corps. mum – si l’on prend en comptel’in- se suisse Ringer, qui les commercialisera. – (AFP.)Mais parce qu’elle s’estimait léséesur le plan salarial. Il y a dix jours, téressement, la participation, l’ad- hésion à une mutuelle et une remi- C’est tout Net! Marlène Duretz CNN rachète un éditeur d’informations pour iPadle tribunal des prud’hommes de se de 7% sur les achats maison. La chaîne américaine CNN a annoncé, mardi 30 août, qu’elle achetait laTours lui a donné raison et acondamné l’enseigne à lui verser Sonsuccès isolé, lapetite caissiè- re n’a guère eu l’occasion de le Etre et avoir été société canadienne Zite, éditeur d’une application d’informations per- sonnalisées sur iPad, pour un montant non précisé. – (AFP.)680,93 euros. Une compensation savourer au sein des Atlantes Il est des pages plus lourdes à tourner que d’autres. Celle des ampou-symbolique. Elle en réclamait cinq – nom donné à cet hypermarché de les à incandescence de 40 watts, retirées de la vente ce 31 août après sesfois plus. l’agglomération tourangelle, coin- aînées de 100, 75 et 60 watts depuis juin 2009, ne m’a pas coûté le moin- Société éditrice du « Monde » SA Président du directoire, directeur de la publication Louis Dreyfus Gaëlle Allégret fait partie de ces cé entre l’autoroute et la voie fer- dre effort. Difficile de résister à l’argument du ministère de l’écologie, Directeur du « Monde », membre du directoire, directeur des rédactions Erik Izraelewicz« hôtesses de caisse » qui ont enga- rée. En congé sans solde depuis selon lequel le remplacement généralisé des ampoules à incandescence Secrétaire générale du groupe Catherine Sueurgé des recours contre Carrefour presque un an, elle a commencé par des ampoules basse consommation « permettrait à la France d’écono- Directeurs adjoints des rédactions Serge Michel, Didier Pourquerypour non-respect de la législation une reconversion en tant qu’assis- miser 8 térawattheures de consommation d’électricité » Directeurs éditoriaux Gérard Courtois, Alain Frachon, Sylvie Kauffmann Rédacteurs en chef Eric Béziat, Sandrine Blanchard, Luc Bronner, Alexis Delcambre,sur le calcul du smic. Alors que les tante d’éducation dans un lycée (tinyurl.com/42dd3q6). Fallait-il s’accrocher coûte que coûte à ces Jean-Baptiste Jacquin, Jérôme Fenoglio, Marie-Pierre Lannelongue (« Le Monde Magazine »)tribunaux donnent des réponses professionnel de l’est du départe- ampoules à filament quitte à devenir aussi has been qu’elles ? Chef d’édition Françoise Tovocontradictoires à ces cas pourtant ment. L’accompagnement scolaire « Pourtant, c’était mieux avant », êtes-vous prêt à me susurrer. Mais le Directeur artistique Aris Papathéodorou Médiateur Pascal Galiniersimilaires, la victoire – provisoire d’adolescents en internat est son site cetait-mieux-avant.fr… « parce qu’on est tous des vieux cons », vous a Directeur du développement éditorial Franck Nouchi(Carrefour peut encore faire appel) quotidien. « Je suis à la fois la devancé de peu, glissant à mon oreille un « Les jeunes, c’était mieux avant Conseil de surveillance Pierre Bergé, président. Gilles van Kote, vice-président– de cette jeune femme de 28 ans maman de substitution, la grande parce que (…) le langage SMS n’était pas devenu une langue reconnue », unn’est pas banale : bien que syndi- sœur… J’ai le sentiment d’être utile. « Le travail, c’était mieux avant parce que j’en avais un » ou encore un « La 0123 est édité par la Société éditrice du « Monde » SA Durée de la société : 99 ans à compter du 15 décembre 2000. Capital social : 149 017 497 ¤. Actionnaire principal : Le Monde SA.quée à la CGT et déléguée du per- Il n’y a pas de mot tellement c’est nostalgie, c’était mieux avant parce que c’était juste les vieux qui regret-sonnel,elleamenésoncombatseu- bien », dit-elle. Et si caissière n’a taient le temps jadis. Aujourd’hui, même les jeunes de 20 ans disent que Rédaction 80, boulevardAuguste-Blanqui, 75707ParisCedex 13 Tél.:01-57-28-20-00;télécopieur:01-57-28-21-21 Abonnements par téléphone: deFrance 32-89le, sans avocat, mais avec l’aide jamais été une vocation, sa future “C’était mieux avant” ». (0,34¤TTC/min);de l’étranger:(33) 1-76-26-32-89d’une collègue. La jurisprudence démission ne l’empêche pas de Sur ma lancée, j’explore coup-de-vieux.fr, site « de vieux nostalgiques, oupar Internet: www.lemonde.fr/abojournalexistante l’a évidemment bien penser aux collègues : « Il y a beau- adeptes du “c’était mieux avant” mais pas encore du “marchez pas suraidée. Son tempérament aussi : coup de filles qui marchent droit et ma pelouse, sales gosses !” ». Coup de vieux ou nostalgie assurés aux«J’ai toujours voulu faire bouger les qui n’en pensent pas moins. Elles enfants des années 1970 et plus. Dans ce grenier virtuel, j’époussette quel- La reproduction de tout article est interdite sans l’accord de l’administration. Commission paritaire des publications et agences de presse n° 0712 C 81975 ISSN 0395-2037choses, je suis très butée, je sais ce préfèrent se taire plutôt que d’être ques objets, telle cette carte téléphonique à puce de 50 unités, un verreque j’ai à faire », explique-t-elle. embêtées. » Similaire à la sienne, Duralex, « objet culte de la cantine », une vignette automobile de 1995, un Tout est parti, il y a un an, d’une une action collective serait dans les jeu électronique de poche Donkey Kong et une bande dessinée Pifou.histoire de jupe et de veste. Carre- cartons.p Je ne serai pas épargnée : comment rester de marbre devant cette récla-four oblige ses caissières à porter me pour Danino, ce dessert mousseux des années 1970, à consommer 80, bd Auguste-Blanqui, Président : Louis Dreyfusune tenue réglementaire mais ne n « Les épines fortes » frais ou glacé ? Le souvenir d’effluves et d’une texture savoureuse chers à Directrice générale : PRINTED IN FRANCE 75707 PARIS CEDEX 13 Tél : 01-57-28-39-00 Imprimerie du Monde 12, rue Maurice-Gunsbourg,leur verse aucune indemnité pour http://saintpierredescorps.blog.lemonde.fr mon enfance resurgit. Et un coup d’vieux, un ! p Corinne Mrejen Fax : 01-57-28-39-26 94852 Ivry cedex
  3. 3. 0123Jeudi 1er septembre 2011 Page troisD’un côté, le très légaliste ministre des affaires étrangères. De l’autre,le chef de l’Etat, adepte des coups d’éclat. La Libye a aussi été leur pas de deuxDoctor Juppé et Mister SarkozyQ uel étrange duo, dans cette guerre de Libye ! NicolasSarkozy etAlain Juppé. Un duo de « fils» politiques de Jacques Chirac, l’homme quiavait dit non à l’invasion de l’Irak.L’un, fils rebelle. L’autre, fils modè-le. L’un, dans la transgression desusages diplomatiques et l’appétitdes coups d’éclat. L’autre, maestrodes rouages des relations interna-tionales,revenu au Quaid’Orsay enplein bouleversements arabes, etdécidé à réécrire le script d’unediplomatie française qui, comme illedit, «aeu duretardàl’allumage ». Alain Juppé est, ce lundi 29août,de retour de Berlin, où il s’est entre-tenu avec la chancelière AngelaMerkel, qui doit apprécier son pro-fessionnalisme sobre. Il est déten-du, assis dans son bureau du Quaid’Orsay, la « maison » qu’il a remo-bilisée. La guerre de Libye touche àsa fin. Avec les Allemands, en parti-culier avec son homologue, GuidoWesterwelle, les choses n’ont pasété simples sur ce dossier. L’absten-tion allemande à l’ONU a été malvécue à Paris. « J’ai tout fait pouratténuer le choc » bilatéral, glisse leministre d’Etat. Nicolas Sarkozy,lui, avait eu ce commentaire, le26 mars : « La sensibilité allemandene les pousse pas à intervenir spon-tanément sur des territoires étran-gers depuis la fin de la secondeguerre mondiale.» On ne retrouve pas, dans le lan-gage d’Alain Juppé, s’agissant de laLibye, les envolées verbales duchef de l’Etat, prompt à établir desparallèles avecla résistance antina-zie en parlant de « Libye libre », ou Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, le 21 juin à Paris. REMI OCHLIK/IP3procédant à des livraisons d’armesaux rebelles avec, à l’esprit, l’aide Védrine, qui n’aimait guère l’idée gaulliste. « Ça pourrait être très que », avec une tournée en Afri-larguée jadis par les aviateurs bri-tanniques aux maquisardsfrançais… Le ministre a parlé avec de bombarder la Yougoslavie en 1999 avec l’OTAN, s’est prêté à l’exercice, en tandem avec Jacques contre-productif », prévient-il, le 1er mars. Bien plus que le chef de l’Etat, Alain Juppé a surtout eu le que. Tout en y croyant modéré- ment. Nicolas Sarkozy le laisse se mettre en avant dans ces démar- A l’Elysée, une «Conférenceforce de l’« honneur » de la Francedéfendant les valeurs universel- Chirac. Face au dossier libyen, Alain Juppé avait, contrairement à souci de la légalité internationale dece qu’allaitentreprendre la Fran- ches aux résultats limités. L’offre de services de Domini- des amis de la Libye»les, mais il n’a jamais été dans la Nicolas Sarkozy, une vieille expé- ce au-dessus des sables de Libye. Il a que de Villepin arrive à la mi-août.geste guerrière. rience de la diplomatie de guerre. défendu sa ligne rouge : rien sans Ce dernier, qui a été sollicité par Ce qui ne veut pas dire – il réfute Bosnie, Rwanda… résolution du Conseil de sécurité des intermédiaires libyens, télé- NICOLAS SARKOZY et Alain Juppé est une nouveauté. Il va au-delàcette idée, et ses collaborateurs la de l’ONU. Un ministre légaliste, phone de Djerba, en Tunisie, à seront les hôtes d’un sommet des membres du Groupe derejettent avec encore plus d’ar-deur – qu’Alain Juppé a eu des réti- SouslaVe République, héritier de cette France « fille aînée des Nations unies », face à un prési- Nicolas Sarkozy. Il pense tenir une piste pour un retrait politique de international convoqué à Paris, jeudi 1er septembre, sous l’intitulé contact mis sur pied fin mars pour réunir les Etats et organisationscences face à l’intervention armée. unministredes dent qui a semblé envisager l’ac- Mouammar Kadhafi. Le chef de « Conférence des amis de la soutenant l’intervention armée enBernard-Henri Lévy a été persuadéque c’était le cas. Le 7 mars, à l’Ely- affairesétrangères tion militaire hors ONU, pour peu qu’il y ait un soutien arabe. l’Etat s’agace de cette immixtion, etle renvoie sur AlainJuppé. La ten- Libye». Cinq mois après le déclen- chement des premières frappes Libye. Le mot d’ordre est désor- mais de mettre en exergue la sor-sée, le philosophe mettait en garde nepeutpascontrer Il a été l’homme du rationnel et tative de médiation tournera aériennes en Libye – qui avaient tie de la phase militaire, et le débutNicolas Sarkozy contre ce ministrepouvant « faire capoter l’histoire, leprésident,l’homme du sang-froid, au moment où, au « Château », les passions sem- court, mais le ministre saluera, publiquement, « certaines bonnes été annoncées par le président français, le 19 mars, lors d’un som- de l’assistance à la reconstruction. D’où l’invitation faite à des payscomme sur la Bosnie ». du«domaineréservé» blaient bouillonner. Il avait aussi la volontés ». met à l’Elysée –, l’événement vise à qui ont fortement critiqué la cam- Le chef de l’Etat a aussi plaisanté distance de celui qui n’était pas aux Nicolas Sarkozy ne rate pas une positionner la France au cœur des pagne de l’OTAN, jugeant que celle-unjour, enprivé, quepour desfrap- Il savait de première main que affaires quand Nicolas Sarkozy, en occasion pour rendre hommage à efforts de la communauté interna- ci est allée bien au-delà de cepes aériennes, il lui faudrait « pas- les interdictions aériennes ne sont 2007, réservait tous les honneurs à la présence d’Alain Juppé à l’ONU, tionale pour préparer l’après-Kad- qu’autorisait la résolution 1973 desersurlecorpsdeJuppé».Lepensait- pas la panacée, comme à Srebreni- Mouammar Kadhafi qui plantait le 17 mars, jour du vote autorisant hafi en Libye. Il sera question de la l’ONU ouvrant la voie à l’emploiil vraiment, ou feignait-il d’être le ca. La Bosnie, « dans une certaine sa tente à Paris. Lui, n’a jamais ren- le recours à la force. Comme s’il transition politique et de l’aide de la force. Il s’agit en particulierhéros solitairede l’aventurelibyen- mesure, ça m’a traumatisé », nous contré le sinistre colonel, ni courti- voyait, dans le discours de son internationale, en particulier le de la Russie, la Chine, l’Inde, le Bré-ne? Interrogé sur le rôle de « BHL», dit-il. Sur la Libye, « ai-je été en sé le dictateur syrien. ministre, un pendant à celui de rôle de l’ONU. Une cinquantaine sil et l’Afrique du Sud. Les Occiden-Alain Juppé a en tout cas ce com- retrait sur l’utilisation de la force ? Juppé-le-diplomate déploie son Dominique de Villepin, en 2003, de représentants d’Etats et d’orga- taux espèrent commencer à apla-mentaire ironique : « Il était là Au contraire, je me suis engagé très savoir-faire. Il crée le Groupe de sur l’Irak.La grande différence,sou- nisations internationales sont nir le contentieux avec ces pays,quand les émissaires libyens sont vite ». De fait, Alain Juppé a été le contact sur laLibye, un concept ins- rit Alain Juppé à cette idée, c’est attendus. Parmi eux, le secrétaire afin de favoriser l’adoption de tex-venus » à l’Elysée, « c’est cela, le premier responsable occidental à piré de l’expérience bosniaque. Au que, en 2011, « on a gagné. La Fran- général de l’ONU, Ban Ki-moon, la tes à l’ONU sur l’accompagnementgénie, c’est trouver le moment dire, le 24 février, alors qu’il était dixième jour des frappes aérien- ce n’était pas en position de néga- secrétaire d’Etat américaine, Hilla- post-conflit en Libye. Ils ont aussiopportun pour se faire voir! » ministre de la défense : « Je souhai- nes, il veut « ouvrir des perspecti- tion mais au contraire en position ry Clinton, le premier ministre bri- à l’esprit le besoin de favoriser la Sous la Ve République, un minis- te de tout cœur que Kadhafi vive ses ves politiques en Libye ». Plus tard, d’initiative ». Les grands retours tannique, David Cameron, et le concertation à propos d’un autretre des affaires étrangères ne peut derniers moments de chef d’Etat. » quand la guerre se prolonge et surle devant de la scène internatio- secrétaire général de la Ligue ara- dossier brûlant dans le contextepas contrer le président, l’homme Le recours à l’OTAN en terre ara- qu’il « trouve le temps long », il part nale se savourent. p be, Nabil Al-Arabi. Le format de la des révoltes arabes: la Syrie. pdu « domaine réservé ». Hubert be ne l’a, certes, pas enchanté, lui, le en quête d’une « solution politi- Natalie Nougayrède Conférence des amis de la Libye N. No. Les Débats de la Présidentielle le nouveau rendez-vous politique de France Inter tous les vendredis à 18h20 avec Matthieu Aron de France Inter, Luc Bronner du journal Le Monde et Gilles Leclerc de Public Sénat A retrouver sur : franceinter.fr, publicsenat.fr et Dailymotion
  4. 4. 4 international 0123 Jeudi 1er septembre 2011L’Etat virtuel de Palestine veut prouver sa viabilitéAprès deux ans d’efforts, le premier ministre, Salam Fayyad, juge son administration prête pour l’indépendanceRamallahEnvoyé spécialU ne activité fiévreuse régnait la semaine derniè- re dans les bureaux duministère palestinien de la planifi-cation, sur les hauteurs deMasyoun, le quartier huppé deRamallah. Les fonctionnaires met-taient la dernière touche au rap-port qui doit être soumis au grou-pe de contact des pays donateurs,le AHLC (Ad Hoc Liaison Commit-tee), à la fin du mois de septembre,en marge de l’assemblée généraledes Nations unies. Ce document dresse le bilan dece qui est connu comme le planFayyad, du nom du premier minis-tre palestinien, Salam Fayyad. Trèsapprécié des chancelleries occiden-tales qui ne manquent jamais uneoccasion d’encenser sa compéten-ce et son intégrité, ce quinquagé-naire s’était donné deux ans, enaoût 2009, pour poser les fonda-tions d’un Etat de fait, susceptibled’être proclamé à tout moment. « Le message principal du rap-port, c’est que nous sommes prêts àgérer notre Etat, explique BasharJumaa, haut responsable au minis-tère de la planification. Nous nousplaçons dans la continuité des rap-ports de la Banque mondiale et duFonds monétaire international,qui ont reconnu les progrès réaliséspar l’Autorité palestinienne et quiont conclu que nous méritionsd’avoir un Etat. » La remise de ce texte est prévuepour coïncider avec l’offensivediplomatique de la direction pales- Salam Fayyad, le premier ministre palestinien, sur un chantier à Ramallah, en 2009. J.CARRIER/REDUX-REAtinienne, qui entend obtenir desNations unies une révision à la C’est dans le domaine de la gou- temps. Les arguments des Israé- sance de 8 % à 9 % du PIB, certifiés Dans le domaine institutionnel, Parlement en exercice, des dizai-hausse de son statut, de simple vernance que l’Autorité palesti- liens, selon lesquels les Palestiniens ces deux dernières années par la malgré des avancées notables en nes de lois n’ont pu être votées, ceobservateur à Etat membre à part nienne revendique le plus de pro- sont soit terroristes, soit corrompus, Banque mondiale, sont moins le matière de transparence, les efforts qui a entravé le travail de moderni-entière. Nul doute que le président grès. Le déficit public est passé de soit incompétents, ne passent plus. reflet d’un véritable développe- de Salam Fayyad n’ont jamais eu sation entrepris par le premierMahmoud Abbas brandira le rap- 29 % du produit intérieur brut Fayyad a jeté les bases d’un État. » ment, toujours bridé par les check- prise sur le terrain. L’Union euro- ministre, notamment dans le sec-port pour rallier le maximum de (PIB) à environ 16 % entre 2007 et Ces mesures n’ont cependant pointsisraéliens,qued’un pluspro- péenne a beau avoir investi des teur judiciaire.pays à sa cause. « Cela fait des 2010, moyennant des mesures pas suffi à stabiliser le budget du saïque accroissement de l’aide. dizainesde millionsdedollars dans Paradoxalement, en donnant àdécennies que nous sommes prêts, d’incitation musclées au paie- régime palestinien, structurelle- la formation des douaniers palesti- la réforme du secteur sécuritaire,explique Bashar Jumaa. Notre mal-heur à nous, Palestiniens, c’est que mentdes factures d’eau etd’électri- cité et une meilleure collecte de ment déficitaire. Du fait de retards dans le versement de l’aide promi- La poursuite de niens, l’Etat juif refuse toujours qu’ils se déploient au pont Allenby, l’un de ses grands chantiers, un cachet anti-islamiste, en fermantnous sommes obligés de le prouver. l’impôt, dont le produit a augmen- se, les employés ont dû se satisfai- la division entre lafrontière entrela Cisjordanieetla les yeux sur les abus de ses poli-Nousn’avons pas la chance des Sud-Soudanais, dont l’Etat a été recon- té de 50 % entre 2009 et 2010. « Des résultats pareils sur un re d’un demi-salaire au mois de juillet et, à un jour de la fin du le Hamas et le Fatah Jordanie, comme cela avait été le cas dans les années 1990. ciers pro-fatah, M. Fayyad n’a pas peu contribué au maintien dunu par la communauté internatio- temps aussi court, c’est du jamais- mois, ils n’avaient toujours pas la a miné la mise « Sur le papier, on a réalisé beau- schisme interpalestinien. « On anale [en juillet], juste après qu’ilsl’ont proclamé. » vu, surtout pour un non-État, affir- maitundiplomatefrançaisauprin- garantie de recevoir leur paye d’août. en œuvre coup de choses, on s’est formés aux meilleurs standards de fonctionne- souvent l’impression que ces efforts visent davantage à protéger La même déconvenue prévaut du plan Fayyad ment, mais Israël ne nous donne Israël qu’à servir notre peuple », cri-Les mises en garde du gouvernement israélien dans le domaine économique, cen- pas l’espace pour les mettre en pra- tique Azem Kawasmeh, une figure sé être le point fort de Salam Celle-ci a dépassé les 7 milliards tique », dit Hatem Youssef, de la société civile.La demande d’adhésion d’un avait déclaré la veille le premier Fayyad, un ancien du FMI. Selon de dollars (4,8 milliards d’euros) conseiller économique du pre- Dans un article publié en juin,Etat palestinien à l’ONU, en sep- ministre Benjamin Nétanyahou un récent rapport de l’UNRWA, entre2008 et 2010, soit la dotation mier ministre palestinien. l’universitaire américain Nathantembre, constitue « une menace dans un communiqué. En cas de l’agence des Nations unies chargée parhabitantla plusélevée de lapla- « Construire un Etat en Palestine, Brown, excellent connaisseur deplus grave que celle du Hamas », demande d’adhésion à l’ONU, a des réfugiés palestiniens, le nèteaprèsles micro-Etatsdu Pacifi- c’est une expérience virtuelle, ren- l’appareil politique palestinien,le mouvement palestinien qui assuré le ministre des infrastruc- niveau de vie en Cisjordanie était à que comme Palau et les îles Mars- chérit un expert étranger. Quel concluait sur une note en demi-contrôle la bande de Gaza, a tures, Ouzi Landau, mercredi, la baisse à la fin de l’année 2010, hall. « Dans un pays qui n’a quasi- que soit l’effort que vous meniez, la teinte. « Ce que l’Occident attendaffirmé le ministre israélien des « nous devrions imposer notre tandis que le chômage augmen- mentaucuncontrôlesursesressour- réalité menace à tout moment de le de Salam Fayyad a toujours excédéfinances, Youval Steinitz, mer- souveraineté sur les secteurs tait, de 23,5 % à 25 %. ces économiques, que ce soit la ter- contredire. » ce qu’il a jamais été capable d’ap-credi 31 août. « La demande unila- des territoires à propos desquels De l’avis même de la Banque re, l’air, l’eau, le spectre électroma- La poursuite de la division porter. » Aussi doué soit-il, celui-citérale des Palestiniens constitue il y a un consensus en Israël, mondiale, la frénésie de construc- gnétique ou les frontières, il est par- entre le Hamas, maître de la bande ne peut prétendre qu’au titre deune violation des engagements c’est-à-dire la vallée du Jourdain tions et d’investissements consta- faitementvain deparler dedévelop- de Gaza, et le Fatah, au pouvoir en premier ministre d’un Etat éprou-pris par les Palestiniens lors des et les grands blocs d’implanta- tée à Ramallah, la capitale de la Cis- pement », lâche Sam Bahour, un Cisjordanie, a miné la mise en vette. paccords signés avec Israël », tions. » – (AFP.) jordanie,ainsi queles tauxde crois- consultant en management. œuvre du plan Fayyad. Faute de Benjamin BartheLa diplomatie palestinienne en campagne pour obtenir une pleine adhésion à l’ONUJérusalem Liban, pays qui présidera en sep- Etat palestinien à l’ONU. Nous demanderons en outre de appelé par les diplomates interna- convaincre l’Union européenne.Correspondance tembre le conseil de sécurité. Les Palestiniens disposent de considérer les colonies israéliennes tionaux l’«option Vatican » – le « Nicolas Sarkozy devrait mener Si l’exécutif ne ferme pas la por- deux options. Ils peuvent déposer et l’annexion de Jérusalem-Est com- Saint-Siège est actuellement le seul l’Europe vers la reconnaissance deLes Palestiniens sont en campa- te à une reprise des négociations en premier lieu une demande d’ad- me nulles et non avenues ». Etat non-membre à l’ONU – serait la Palestine, dès maintenant, aprèsgne. Le président de l’Autorité de dernière minute avec Israël, le mission comme Etat membre à acquis au vu des soutiens déjà avoir mené la libération de lapalestinienne, Mahmoud Abbas, coordonnateur de la campagne en part entière des Nations unies. Cet- L’« option Vatican » recueillis par les Palestiniens. Un Libye », s’enflamme le négocia-entend présenter une demande Cisjordanie et principal négocia- te requête doit recevoir la recom- Les Palestiniens disposent vote à la majorité simple à l’Assem- teur palestinien.officielle d’adhésion de la Palesti- teur, Saeb Erekat, prévient que «le mandation du Conseil de sécurité, actuellement à l’ONU du statut blée générale serait en effet suffi- Sur le terrain, en Cisjordanie etne aux Nations unies lors de la pro- train palestinien a quitté la gare » dont les cinq membres perma- d’«entité», invitée à participer aux sant. L’ambassadeur de l’Etat juif à Gaza, quelles seront les consé-chaine Assemblée générale à New et qu’il « va arriver à New York ». nents (Chine, Etats-Unis, Russie, travaux de l’Assemblée générale aux Nations unies aurait d’ailleurs, quences, autres que symboliques,York, à partir du 13 septembre. En attendant le rendez-vous de France, Royaume-Uni) disposent en qualité d’observateur. «A ce selon le quotidien israélien Haa- d’une telle victoire à l’ONU ?Dans cette perspective, il a lancé septembre, dirigeants et diploma- d’un droit de veto. Un veto dont titre, nous ne pouvons pas voter et retz, informé son ministère de « La Palestine sera un Etat, occu-ses équipes dans de grandes tes palestiniens engrangent les les Etats-Unis devraient faire usa- nous devons passer par l’intermé- tutelle qu’Israël n’avait plus aucu- pé par un Etat membre de l’ONU.manœuvres diplomatiques. soutiens. Malgré la contre-campa- ge selon toute probabilité. De nom- diaire d’un autre Etat, comme la Jor- ne chance de rallier un nombre suf- Israël ne pourra plus évoquer à L’objectif est double : devenir gne menée par Israël, plus de 120 breuses chancelleries occidentales danie ou l’Egypte, pour faire passer fisant de pays pour bloquer une notre égard les termes de " territoi-membre de l’ONU et obtenir d’une pays sur les 193 membres de l’ONU déconseillent donc cette voie en une résolution, explique Hassan résolution à l’Assemblée générale res disputés ", plaide Saeb Erekat.large majorité de pays la reconnais- ont déjà reconnu ou se sont enga- raison du « risque d’une requête Balawi, conseiller au ministère reconnaissant l’Etat palestinien. La situation légale ne sera plus lasance de l’Etat palestinien dans les gés à reconnaître l’Etat palesti- mort-née et de voir l’Europe divisée palestinien des affaires étrangères. Le choix de la stratégie finale même, les termes de référence dufrontières de 1967, englobant la Cis- nien. La liste s’est encore allongée au Conseil de sécurité», souligne Si nous obtenons le statut d’Etat comme le contenu exact de la processus de paix ne seront plusjordanie, la bande de Gaza et Jéru- depuis vendredi 26août avec le ral- un diplomate. non-membre, nous pourrons pré- résolution palestinienne font les mêmes. La Palestine occupéesalem-Est. Des délégations palesti- liement du Salvador, puis du Hon- La deuxième option consiste- senter nous-même nos demandes encore l’objet d’intenses tracta- sur les frontières de 1967 sera deniennes se sont rendues au cours duras et de Saint-Vincent-et-les- rait à se tourner d’emblée vers l’As- dans les organisations internationa- tions diplomatiques. Les Palesti- retour sur la carte géographiquede l’été dans les pays dont l’appui Grenadines, alors qu’au même semblée générale des Nations les, l’Unesco, la Cour de justice inter- niens ont deux préoccupations et le premier ministre Benjaminsera stratégique, pendant que Mah- moment, selon l’agence palesti- unies. « Nous pouvons y obtenir, nationale ou la Cour pénale interna- majeures : préserver leur relation Netanyahou ne pourra plus main-moud Abbas faisait lui-même le nienne Wafa, la Chine garantissait via une résolution, le statut d’Etat tionale.» avec les Etats-Unis, hostiles à leur tenir le statu quo. » pdéplacement en Bosnie et au son vote pour l’admission d’un non membre, affirme Saeb Erekat. Ce rehaussement du statut, démarche devant l’ONU, et Véronique Falez
  5. 5. Illustration Philippe GELUCK MMA IARD Assurances Mutuelles RCS Le Mans 775 652 126 MMA IARD SA RCS Le Mans 440 048 882Comment ça ? Quel réseau ?.... Mais le réseau MMA : le premier réseau social d’assurances… Qu’est ceque ça veut dire ?Pour MMA, c’est de ne jamais oublier ses racines, les forces du mutualisme, qui permettent avec nos sociétairesde constituer un véritable réseau social communautaire et solidaire.C’est de ne jamais oublier, qu’ensemble, nous sommes toujours plus forts pour mieux dialoguer, échangerles idées, partager les solutions et s’entraider.Plus forts, parce qu’avec nos 1 800 agences partout en France qui forment 1 800 réseaux sociaux de proximitéau cœur de la relation, nos clients sont une vraie force de proposition pour composer avec nous les solutionsqui leur ressemblent. Des assurances 0 tracas 0 blabla !...Être toujours à l’écoute de nos clients, leur donner le pouvoir de choisir selon leurs besoins et leurs moyens,utiliser les nouvelles technologies sans oublier l’humain… c’est cela être le premier réseau social d’assurances ! www.mma.fr 1 800 réseaux sociaux de proximité partout en France

×