Le Bon Air Antilles & Guyane n°10 Novembre-Decembre 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Le Bon Air Antilles & Guyane n°10 Novembre-Decembre 2012

on

  • 7,274 views

Un numéro 10 exceptionnel du magazine de bord Le Bon Air pour le 10ème anniversaire de la compagnie aérienne Air Antilles Express !

Un numéro 10 exceptionnel du magazine de bord Le Bon Air pour le 10ème anniversaire de la compagnie aérienne Air Antilles Express !

Statistics

Views

Total Views
7,274
Views on SlideShare
7,235
Embed Views
39

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
0

1 Embed 39

http://a.pgtb.me 39

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Le Bon Air Antilles & Guyane n°10 Novembre-Decembre 2012 Document Transcript

  • 1. ÉditoBimestriel édité parAgence Blue Marine1 boulevard Houelbourg sur Mer “ Chers Passagers, C cest avec grand plaisir que nous vous présentons cette 10ème édition du Bon Air qui couronne le 10ème anniversaire de nos deux compagnies AIR ANTILLES EXPRESS & AIR GUYANE EXPRESS. 10 ans, cest aussi lheure des bilans... Et le nôtre est, grâce à vous, très positif. En effet, 10 années passées à vos côtés pour améliorer, développer et renforcer les possibilités de se déplacer au meilleurZI Jarry - 97122 Baie-Mahault - 0590 32 64 36 coût, des Antilles aux quatre coins de la Guyane, que ce soit pourmathieu@blue-marine.biz le business ou pour les loisirs, ont généré beaucoup de bonheur !Siret : 442 804 456 00014SARL au capital de 8000€ Votre fidélité sur nos lignes constitue le plus beau cadeau queDirecteur de Publication nous pouvions espérer et, au nom des deux compagnies, je vousChristian MARCHAND en remercie chaleureusement. En retour, nous vous proposonsResponsable dÉdition toujours plus de destinations et de services aux meilleurs prix.Nadège CERETTOConception /Réalisation Ce nest pas sans fierté que nous sommes devenus, en cetteAgence Blue Marine année toute particulière, le plus grand réseau régional aérien desRédaction Antilles/Guyane. En plus du développement des réseaux régionauxN. Ceretto avec laide de : S. St-Martin, T. Kerr Axelsson, D. Vidal,G. Le Menn, F. Auclaire, D. Cyrille, M. Maurin, E. Dotte, A. Koury, guyanais et antillais, nous vous rappelons que, depuis le 26 octobreF. Evenat, S. Garcia Lopez, T. Godoc, Q. Leroux, A. Bourbon, dernier, vous pouvez rejoindre Cayenne, Pointe-à-Pitre ouF.L. Lucol, D. Losio, B. Coiffard, M. Yass, A. Chevry, F. Debierre,L.A. Leveque Silvera, S. Subert, D. Audrat ; J. Ismael – bon plan ; Fort-de-France à bord des Airbus A320 dAir France viaH. Cuzin – actualité ; M. Lantin – en région ; N. Thetis - portrait AIR ANTILLES EXPRESS ou AIR GUYANE EXPRESS. Un autrecompagnie ; B. Rossi – littérature ; D. Poncet - jeu ; CCI-IG. partenariat (codeshare) avec le géant français de laviation surCrédits Photos notre ligne vers Ste-Lucie permet désormais à AIR FRANCEL.A. Leveque Silvera ; M. Condé ; F.L. Lucol ; T. Godoc & Q. de proposer cette destination au départ de la métropole. LaLeroux ; D. Audrat ; F. Gurrieri ; B. Coiffard ; E. Guyenon ;M. Aimar ; M. Vincent ; M. Massina ; T. Suzan ; N. Thetis ; confiance et la reconnaissance de notre sérieux de la part duneD. Losio – Atouka ; F. Auclaire – GuyaRando ; Ministère du telle majore de lindustrie aérienne est particulièrement flatteuse.Tourisme de Barbade ; Ministère du Tourisme de la Dominique ;Office de Tourisme de Marie-Galante ; Comité Martiniquaisdu Tourisme ; Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe ; Pour le scoop... il faudra attendre encore un peu : une nouvelleRégion Guadeloupe ; Karibea Hôtels ; Nestlé Antilles-Guyane ; ligne devrait voir le jour très bientôt...Mediaserv ; Teva ; Panerai Transat Classique 2012 – Rivacom ;SO ; Sideralebody ; Indigo France ; BMW Antilles-Guyane ; HTS ; Concernant le réseau dAIR GUYANE EXPRESS, la réouverture de laBanque des Antilles Françaises ; Rolls Energy ; SITA Verde ;St-Barth Essentiel ; CCI-IG ; Pomme dApi ; Guess ; ligne Cayenne/Maripasoula/Grand-Santi/St-Laurent du Maroni estMurano – Mora Bella ; Messika ; Elgayou ; prévue à partir du 19 novembre, avec une fréquence supplémentaireJ. Edouard – Bien Glacé ; K. Vulpillat – DKlick Sarl ;IDLineStudio ; mdproduction ; Djé – 1 Moment 1 Image ; le jeudi. Nous augmentons également la fréquence vers MaripasoulaGoogle Images ; Thinkstock. avec une rotation supplémentaire le dimanche matin.Direction Artistique En cette période de fêtes et de rapprochements familiaux,Marc PRAQUIN je vous souhaite à tous beaucoup de BON AIR et une trèsRégie Publicitaire bonne fin dannée.Hélène : 0690 47 03 38Marie : 0690 71 82 98 Je ne vous retiens pas plus longtemps afin que vous profitiez pleinement de ce 10e numéro.ImpressionAntilles Imprimerie Bon vol à tous !Papier provenant des forêtsgérées durablement. Christian Marchand Président Directeur Général Air Antilles Express & Air Guyane Express Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 3
  • 2. Novembre/Décembre 2012 #10 Sommaire Édito_03 Tourisme_06 Evasion_10 Voyage_14 Tradition_18 Randonnée_22 Culture_26 Nature_30 Recette plaisir_32 Environnement_34 Bon plan_36 Découverte_38 Nautisme_42 Sport_46 Hôtellerie_51 En région_54 Portrait compagnie_58 Littérature_60 Idée cadeau_64 Photos VIP_66 Auto_76 Au féminin_78 Mode_80 Trade story_83 Solidarité_86 CCI IG_89 Artiste_90 Actualité_94 Déco_96 Santé_98 Coaching_100 Jeu_102 Télécommunication_104 Technologie_106 Agenda_1124 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 3. Tourisme 1C’est à quelques vagues desSaintes, près de le Guadeloupeet non loin de la Martinique, quela Dominique – Commonwealthof Dominica – étend ses étenduesverdoyantes et ses côtesluxuriantes desquelles jaillissentd’incroyables cascades. Surplace, Kalinagos, Rastas etCréoles à l’accent anglais viventen harmonie, cherchant à la fairepartager à tous ceux qui viennentleur rendre visite… Dominique, L’eco-tourisme en terre sauvage… 1. Victoria Falls. 2. Vallée de la Désolation, randonnée vers le Boiling Lake. 3. Au Screw Sulphur Spa. 4. Au Jungle Bay Cottage. 5. Rasta dominiquais. 6. Fresh Water Lake. 7. Spa du Rainforest Shangri La. 8. Plage de Batibou.6 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 4. Tourisme 2 le Screw Sulphur Spa, le Tia’s Bambou et le Ti Kwen Glo plongent leurs visiteurs dans la détente absolue du corps et de l’esprit (bains, massages, relaxation, nourriture bio). …Découvrez le tourisme made in rasta : Comment garantir un avenir sain et pérenne aux générations futures ? Qualifiée d’éthique, l’activité touris- tique telle qu’elle est pratiquée en Dominique se veut un exemple à suivre pour la majorité des Petites Antilles : il est là question de voyager en s’intéressant et en prenant soin de la nature, des peuples de chaque ville et village, des étendues marines, du patrimoine, des cultures… Ainsi, l’association Community Tourism Dominica s’inscrit parmi les meilleurs guides de l’île en organisant des excursions pour la faire découvrir : les fonds récoltés servent à améliorer la vie agricole et sociale des différentes u cœur des grands espaces…A …Filez des jours heureux : communautés dominiquaises. La Dominique est désormais résolument tournée vers le En Dominique, chance vous est donc donnée d’expérimenter la belle Vie 3respect de sa nature. Aucune chaînehôtelière n’est implantée localement, selon mère Nature ! Là-bas, petitsmais simplement des éco-lodges, hôtels de charme et cottages paisiblesvéritables havres de quiétude, offrent de couler des jours sereins bienjouissant seulement des bienfaits loin des tumultes du quotidien, les piedsorganiques et naturels de l’île pour dans l’eau, au cœur des sommetsattirer un tourisme responsable qui montagneux ou en pleine forêt tropicale,croît en ménageant les Dominiquais, là où l’eau naturellement soufréel’environnement et l’économie apaise les maux, adoucit la peau,régionale. laisse s’envoler le stress. 4 Ainsi, le bourg de Wotten Waven estQue signifie concrètement ce considéré comme la “sulphur spacomportement éco-durable ? capital” avec ses six sites proposantD’abord, que quelques infrastructures des bassins sulfurisés lovés dansd’accueil, qui fonctionnent presque un décor luxuriant grandiose.en totale autonomie grâce Dans le même ordre d’idée,à l’énergie solaire, hydraulique et le Papillote Wilderness Retreat,éolienne, sont gérées par des locaux le Rainforest Shangri-La Resort,et ont été construites en bois oubambou local selon des normes de 5préservation des essences et de lafaune et flore nichées là. Ensuite,parce que les habitants de laDominique participent au bon équilibrede la vie touristique depuis sesprémisses : fermiers et pêcheursproduisent et travaillent pourl’approvisionnement de bon nombred’hôtels, contribuent également à lasauvegarde des espèces menacéestelles que les tortues de mer,s’engagent pour la propreté desforêts, des plages et des littoraux. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 7
  • 5. Tourisme 6 Par exemple, dans le Sud – à Bellevue Chopin - une ferme biologique cultivant Colin Piper, directeur de l’office Nous remercions l’office de des fruits et des épices a été ouverte. de tourisme de la Dominique tourisme de la Dominique pour A Eggleston et Giraudel, au Nord-est depuis 2009, nous livre ses les informations et photos ayant de Roseau – la capitale de l’île – impressions : permis de réaliser ces pages. l’honneur est rendu aux fleurs selon la même optique éco-responsable. La Dominique est vraiment l’île Pour davantage d’informations, “nature” par excellence de toute la n’hésitez pas à contacter : Et s’il est une île après la Jamaïque Caraïbe. C’est un paradis pour les où la culture rasta est bien présente, Email : france@authentique-dominique.com randonneurs, pour ceux qui c’est la Dominique. Et localement plus rêvent de se ressourcer dans les Tél. : 01 53 25 03 55 qu’ailleurs, être rasta est synonyme d’un spas qui s’offrent en pleine nature, Web : www.authentique-dominique.com culte prônant le respect de l’autre et et aussi pour les amateurs de de l’environnement qui nous entoure, plongée sous-marine. Ici, les gens en perpétuant l’existence simple, sont souriants, accueillants… La 7 solidaire et saine, rythmée aux sons plupart participent depuis le début du reggae. Voilà pourquoi quelques aux démarches éco-responsables 10% de la population dominiquaise localement mises en place. intègrent ce mouvement, vivant des Trois manifestations marquent le produits de la terre, cultivant sans calendrier annuel : le Carnaval en pesticide ni engrais, en communautés février, le Jazz Festival en mai/juin retranchées mais chaleureuses et et le World Créole Music Festival toujours accueillantes. Un des fin octobre, preuve que la musique itinéraires les plus conseillés est et la fête occupent une place sans doute celui de l’Indian River qui importante. 50% des touristes nous sillonne entre Portsmouth et Glanvilla, arrivent des Antilles, l’autre moitié 8 au Nord de l’île. Dans le coin, les est partagée presque équitablement Rastas filent les grandes eaux en entre les Américains et les barques et livrent les secrets des Européens. Si je peux leur suggérer panoramas magiques, denses et une astuce pour leurs prochaines mystiques, là où furent notamment vacances : qu’ils prennent le tournées certaines scènes du film temps de visiter la Guadeloupe, Pirates des Caraïbes. Si l’expérience la Martinique et la Dominique qui vous plait, renouvelez-la au Hide-out sont 3 îles complémentaires en Cottage et au Firefly Cottage, termes de découvertes sportives, respectivement à 30 et 15 minutes culturelles et de farniente. de Roseau.8 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 6. Évasion En vacances quelques jours en Barbade ? Profitez-en pour la découvrir sans courir… The Barbados Step by Step Experience promet de sympathiques virées en famille, à votre rythme : 3h de marche par jour ponctuées de visites guidées. Vous auriez tort de vous en priver ! Pas à pas, Autour de la Barbade… 1 1-5. Ruines du Farley Hill. 2. Façades du Garrison Savannah. 3. Harrison’s Cave. 4. Entrée du Nature Trail. 6. Aigrettes au repos.10 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 7. Évasion 2 ’histoire de la Barbade…L En se promenant en Barbade, on mène au musée Airlington House Les livres racontent que les plonge dans le passé des Caraïbes, pour mieux appréhender le passé de premiers occupants de la intimement lié à la plantation des l’ile. On mouille ainsi dans le négoceBarbade furent des Amérindiens cannes, aux commerces du sucre d’antan, quand on parlait indigo,descendants des Arawak, venus du et du rhum, on se souvient de la coton et tabac… C’est ainsi l’occasionVenezuela, mais rapidement chassés difficile époque esclavagiste qui d’arpenter les champs et de prendreau 13ème siècle par les Karib. Si l’on régna localement jusqu’en 1834, on les sentiers du Nature Trail : un guidea retrouvé quelques vestiges de ces s’imprègne d’un engouement tropical vous escorte et vous explique lestemps anciens, il faut attendre les agréable, foulant des sols mythiques qui anecdotes des plantes et arbres.années 1500 pour que les Espagnols se conjuguent désormais au présent. Le périple se poursuit à Holetown,et les Portugais investissent l’ile et capitale des premiers envahisseurslui donnent son nom actuel signifiant … A travers un itinéraire bien tracé : de Barbade, devenue une jolie marina“la terre des barbus”. Les Anglais, animée par les pécheurs et les ■ Jour 1 :néanmoins, vont remporter les distractions touristiques : restaurants,lauriers de cette conquête, intégrant La balade peut commencer par bars, discothèques, musées, aquariumles lieux en 1627 et les influençant la West Coast, dont la région de géant… sans oublier Harrison’s Cavejusqu’à aujourd’hui bien que l’ile soit Speightstown plus connue sous la (grottes et cascades) et Welchmanindépendante depuis novembre 1966. dénomination de Little Bristol, qui Hall Gully (jardin tropical). 3 4 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 11
  • 8. Évasion 4 5 ■ Jour 2 : des plages paradisiaques qui jalonnent Botanical Garden, la plupart des toute cette côte. A la nuit tombée, les 700 espèces sont représentées et Rendez-vous à Bridgetown, actuel férus d’astronomie consulteront les expliquées. centre économique et politique de la étoiles depuis le sommet d’une des Barbade pour la visite du National Equipez-vous de chaussures tours qui composent la Grenade Hall Heroes Square au Nord duquel on confortables et de vêtements Signal Station. entrevoit les buildings du Parlement. légers qui couvrent du soleil Dans ces mêmes enceintes sont ■ Jour 4 : dont chapeau ou casquette. visibles les sculptures et fresques Consacrez cette journée à la faune Découvrez vite la Barbados Step murales retraçant les épopées de l’ile. et flore locales. La Barbados Wildlife by Step Experience avec l’agence Un passage par la synagogue de Reserve abrite une forêt de mahoganys West Indian International Tours Nidhe Israel – la plus vieille du Western installée en Barbade : centenaires et de nombreux animaux Hemisphere – est vivement conseillé : dont perroquets, flamands et petits Tél. : +1 (246) 435 7051 bâtie dans les années 1650, elle singes assurant un ballet amusant Fax : +1 (246) 435 7071 engrange un magnifique patrimoine entre les arbres. Les fleurs et leur Email : reservations@wiit.net de la culture juive aux Caraïbes. doux parfum envoutent le centre de Web : www.wiit.net Puisque la pratique du polo est l’ile, dont les ruines du Farley Hill Plus d’infos sur : www.visitbarbados.com aussi très présente dans les territoires National Park. Au Andromeda anglo-saxons d’outremer, pensez à aller voir la Garrison Savannah Area 6 installée là depuis 1800. A quelques pas, vous trouverez aussi une galerie d’art et l’ancienne demeure de George Washington (NDLR : on dit qu’il s’agis- sait là de son unique maison en de- hors des USA). Enfin, les vendredis et samedis, faites un détour au Oistins Fish Market de la capitale. ■ Jour 3 : Fouler la East Coast est un projet incontournable à tout bon visiteur de l’ile : le long des falaises qui bordent l’Atlantique, le rêve se poursuit ! Les surfeurs investiront Soup Bowl à Bathsheba, les paresseux profiteront12 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 9. BusinessClass by EuropcarUne expérience,dont vous ne pourrez plus vous passer !La BusinessClass by Europcar est un bouquet de services sur mesure pour vos déplacements professionnels : Gagnez du temps : pré-enregistrez-vous et n’attendez plus au comptoir (Envoi des informations du permis de conduire et de la garantie bancaire). Récupérez votre véhicule directement sur le parking de l’aéroport. Choisissez votre niveau de confort parmi notre large gamme de véhicules : de la berline au SUV en passant par la citadine. Roulez l’esprit léger, ne faites plus le plein d’essence, les pénalités de remplissage sont offertes. Bénéficiez de la garantie « véhicule disponible » toute l’année, en réservant 48h à l’avance. Maîtrisez votre budget, les tarifs proposés sont fixes et renouvelés une fois par an.Pour toutes informations complémentaires sur le service BuisnessClass by Europcar,merci de contacter nos services commerciaux : GUADELOUPE GUYANE MARTINIQUE Email : Email : Email : info@europcar-gpe.com loc@groupesgtm.com contact@europcar-martinique.comTél. : (+590) 590 93 18 15 Tél. : (+594) 594 35 18 27 Tél. : (+596) 596 42 42 56europcar-guadeloupe.com europcar.com europcar-martinique.com
  • 10. Voyage A deux mois de Noël, période propice à toutes les espérances, Le Bon Air a une pensée sincère et amicale pour Haïti. Alors, place au rêve… Fermons les yeux. Découvrons l’île sous un jour serein, dévoilant une beauté étonnante et singulière… Haïti, Humble et si belle… Portraits et paysages dHaïti de L.A. Leveque Silvera.14 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 11. Voyage aïti, une farandole de couleurs,H Cycle sans fin d’une existence qui tente soigner.” Effectivement, même si peu d’énergie, de chants, de de s’améliorer d’une génération à de végétaux poussent dans le coin, panoramas exempts de fioritures l’autre. “Les vraies valeurs, ici, on les à force de travail, ils perdurent :suscitant le respect et la tranquillité cultive tous les jours. calliandra, eskin, arbre à pain…malgré la pauvreté et les nombreusesdifficultés du quotidien. Ici, l’indigencen’empêche pas la vie. Des portes etfenêtres entrouvertes, des ruines, et destentes s’échappent les rires d’enfants,espoir d’un avenir meilleur. Le soleilréchauffe les cœurs, et les corpss’attèlent aux durs labeurs de la terre.■ Dans les campagnes lointaines,perchées sur de hauts mornes parfoiségarés à plusieurs centaines de kilo-mètres de la capitale, le travail n’effraiepas. Il impose rigueur et acharnement,rythmant chaque journée. Et lesmois et les années passent, au fil destourments du temps – séismes, fortespluies, inondations - pas toujoursaimables avec les paysans. Toutefois,persévérance et espoir, eux, sontomniprésents. Le pays à un potentielcher : la volonté de s’en sortir. Sur les Savez-vous que les plantes se ■ Sur d’autres côtes de l’île, c’estcollines pentues, perdues le long des complètent les unes les autres ?” la mer qui prône l’essentiel.routes en terre poussiéreuse interroge un agriculteur de Furcy. Dans les rouleaux d’écume agitésvirevoltant sous la course des vieux “Certaines produisent l’humus, d’autres de Jacmel et au large des plages4x4 et des mômes courant jusqu’aux apportent l’ombre, et d’autres encore de Port Salut, les pêcheurslointaines écoles, femmes et hommes servent de tuteur ou retiennent le sol, s’emploient pour garantir la surviedes cultures ne cessent de gratter, explique-t-il avant d’enchainer : Sans de leur famille : une fois sortis deratisser, planter, arroser, effeuiller, pharmacie, nous recherchons dans les l’eau, ils vident, démêlent et nettoientcueillir, nourrir les troupeaux, arracher, plantes et à travers nos cultures de les filets, puis courent vendre ousemer à nouveau… quoi nous alimenter mais aussi nous troquer le poisson. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 15
  • 12. Voyage Certains littoraux privilégiés – comme Itinéraire conseillé par le ministère la côte des Arcadins - étendent sable du tourisme : blanc et eau turquoise à perte de vue. Aussi, avec le soutien des ministères La côte Sud d’Haïti, facilement de l’économie et du tourisme, ils se accessible en voiture, détient la plus métamorphosent progressivement grande concentration de baies et de et prudemment en sites balnéaires. caps du pays. Elle est ainsi célèbre S’inscrit par exemple dans cette pour ses plages d’un sable blanc perspective le cottage d’Ouanga Bay, divin, également pour son poisson à 60 km de Port-au-Prince, un petit et ses fruits de mer à déguster sans hôtel de famille, niché devant l’inces- modération, préparés selon les astu- sant ballet des voiliers, hébergeant ces culinaires haïtiennes et servis les gens de passage dans la pure en bord de mer, ou à l’occasion des tradition haïtienne. buffets gastronomiques proposés par les petits hôtels et restaurants locaux. Les sites touristiques les plus Ces ONG qui soutiennent la recherchés siègent dans les zones culture en Haïti : des Cayes (près de l’aéroport qui ■ VETERIMED a pour mission accueille des vols en provenance d’aider – par la formation – la de Port-au-Prince) et de Port-Salut. recherche et l’appui technique en Une fois sur place, soleil et quiétude santé et production animale, afin bercée par les doux embruns sont que les éleveurs haïtiens accroissent au rendez-vous : une promenade leur production et leurs revenus. très agréable, sur des routes bien pavées, longe la côte sur plusieurs ■ CONCERT’ACTION, qui kilomètres, suggérant d’un côté intervient dans les domaines du une vue panoramique sur la mer développement rural, de l’agriculture d’un bleu profond, de l’autre les et de la santé communautaire, montagnes verdoyantes à perte de a rendu possible depuis 2008 vue. Si vous planifiez de vous rendre une expertise certaine en matière ensuite à Port-Salut, partez tôt pour d’accès à l’eau dans les campagnes. profiter pleinement de toute la journée ■ SOLIDARITE PECHE donne les et pour vous arrêter près des sites moyens aux pêcheurs haïtiens légendaires et enchanteurs qui de gagner leur vie, de nourrir et jalonnent le parcours, dont la plage d’éduquer leur famille, en utilisant Morisseau à Aquin et les grottes des techniques de pêche qui Marie-Jeanne de Port-à-Piment. respectent l’environnement et la Sur le chemin du retour, ne manquez ressource de l’île en poissons. pas le bourg de Petit-Goâve pour y déguster les “Douces Makos”, une Nous remercions le ministère du ancienne et gourmande spécialité tourisme d’Haïti, et particulièrement de l’endroit qui va célébrer ses 350 Louis Albert leveque Silvera, ans en 2013. pour ces informations et photos.16 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 13. Tradition 1Comme la poterie oula culture du manioc,la vannerie et la broderies’inscrivent dans lesmœurs artisanales desKaribs, les amérindiensqui occupaient lesCaraïbes juste avantl’arrivée des colons dansles iles. Ces activités,initialement très utilespour fournir les supportset textiles nécessaires àla vie au quotidien etaux jours de fête (paniers,vêtements, etc),s’approprient désormaisdavantage tel unpasse-temps perpétuéen souvenir destraditions d’antan.Pourtant, nombreusessont les vannières etanciennes brodeusesqui souhaiteraient nepas voir disparaitreleur savoir-faire… Vannerie & broderie, A cœur ou à raison ?18 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 14. 1. Vannier guadeloupéen réalisant un panier d’osier.2. Etalages de vanneries sur le marché de Fort-de-France. Tradition3. Mains expertes tissant l’osier. 2 a vannerie, étape par étape : L de tisser en plusieurs tons et en ou peleuse pour écorcer, battes pour Sous le terme vannerie se cache différents motifs. égaliser les motifs de tressage par pour la plupart l’idée d’un tissage tassage et pour plier certaines tiges effectué à partir de matières boisées. On distingue trois motifs essentiels rebelles. Enfin, maillets et sécateurs, Cependant, préalablement à cela, il en vannerie : d’habitude usés par les paysagistes faut d’abord penser à se fournir en et jardiniers, peuvent là aussi s’avérer ■ mulâtre : combinaison de bandes essences de bois et à traiter celles-ci nécessaires. rouges et blanches ; pour qu’elles puissent être exploitables. Aux Antilles, dans ce but, ■ capresse : combinaison de bandes on brave les fourmis et on récolte le rouges, blanches et noires ; Découvrez l’artisanat de la Cachibou et l’Aroman que l’on trouve vannerie en Martinique : ■ chabine : tissage rouge, blanc et respectivement sur noir composé de carreaux de ■ Atelier La Paille Caraïbe : 2 rue les versants des mornes, sur des sols couleurs, marbre et madras. de la Vannerie à Mornes des Esses marécageux ou aux abords des (Ste-Marie) ravines. Une fois le bois ramené à la Les trois couleurs de base, strictement ■ Vannerie d’antan et plus : chemin vannerie, on sépare les deux obtenues par des procédés naturels de Dury à Demarre (Basse-Pointe) essences : tandis que les tiges transformation, demeurent chères aux centrales du Cachibou sont écorcées, vannières qui restent convaincues que ■ Atelier de Dolly : quartier Rivière- bouillies puis mises à sécher 48h au leur activité ne peut être entachée par Lézarde (Le Gros-Morne) soleil – elles gagnent ainsi en souplesse des processus chimiques de coloration En France, il n’existe plus qu’une et deviennent ivoires – l’Aroman va des essences de bois cueillies. seule école d’osiériculture et de être équartissé, c’est-à-dire que l’on Le tissage peut alors commencer vannerie dont la formation est sectionne en quatre parties ses tiges avec pour outil primordial la dextérité diplômante : elle est installée à Fayl avant là aussi de les exposer aux des mains et des doigts. En renfort, Billot en Haute-Marne. rayons UV pour obtenir une teinte d’autres instruments de minutie peuvent Possibilités de stages, formations uniforme marron/rouge. Il arrive aussi servir : couteaux de vannier dont longues ou VAE. également que cette essence soit plongée dans un mélange boueux le bout se trouve légèrement retourné, Tél. : 03 25 88 59 90 pour s’imprégner de la couleur marron fendoirs, trusquins pour diminuer Email : cfppa.fayl-billot@educagri.fr et ainsi permettre aux artisans vanniers l’épaisseur des brins de bois, ciroirs Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 19
  • 15. Tradition 3 La broderie, patrimoine de Bien broder, Découvrez l’artisanat de la Vieux-Fort en Guadeloupe : mode d’emploi : broderie en Guadeloupe : Située à la pointe sud de la Basse-Terre, Localement, selon l’ouvrage qu’elles Créé en 1980 à l’initiative de la Vieux-Fort est l’une des plus anciennes ont en tête, les brodeuses utilisent Chambre de Commerce et et des plus petites communes des Iles toujours des tissus blancs : d’Industrie de Basse-Terre, le de Guadeloupe. Longtemps resté isolé le minicar, le rami, le pur, la toile centre des brodeuses de Vieux-Fort du reste du Papillon, le bourg a vu ses baptiste, le fil de lin ou la popeline. est consacré à la tradition séculaire femmes tisser des liens très forts entre Ensuite, tout devient histoire de des femmes guadeloupéennes de elles et s’adonner quotidiennement à délais. Et mieux vaut être patient cette partie de l’île. Lors des visites, la broderie, de mère en fille, à l’heure (NDLR : comptez une semaine elles répètent les gestes ancestraux des unions maritales et des naissances. pour un napperon, 15 jours pour un d’une précision infinie dont les L’histoire de cette technique bien corsage, presque un trimestre pour authentiques prémisses remontent particulière reste néanmoins assez floue. un drap, une nappe ou un couvre-lit). à 300 ans. Dans les ruines du fort Certains pensent que les marins curieux Une fois lancés, leurs doigts manient l’Olive, les brodeuses de Vieux-Fort ramenant des étoffes ajourées d’autres l’aiguille à la perfection et les points animent aussi des formations aux terres ont joué un rôle, d’autres se multiplient : croisillon double, techniques de la broderie. estiment plutôt qu’il s’agit là de bribes carreaux-damiers, éventail, filet, lacet Ouvert tous les jours de 9h à 17h30. de la culture armoricaine des Saintois princesse, rosace, pâquerette… Tél. : 05 90 92 04 14. ayant hérité des savoir-faire bretons. Rien ne les arrête !20 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 16. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 21
  • 17. Randonnée Terre de randonnée singulière, la Guyane joue à cache-cache entre 1 d’immenses étendues de forêts denses et d’innombrables et sinueux cours d’eau sillonnant parmi les collines. D’Est en Ouest, un seul axe routier suit le littoral atlantique, au Sud duquel on ne peut aborder qu’en pirogue ou à pied. Grâce à GuyaRando, Le Bon Air a foulé ces itinéraires égarés… Guyane, Détours par les inselbergs 1. Lever de soleil sur linselbeg Annabelle. 2. Remontée de la rivière Mataroni. 3. Randonneurs arrivant sur linselberg Annabelle. 4. Petite crique forestière rafraichissante. 5. Dendrobates tinctorius, grenouille typique de Guyane. 6. Traversée d’une dalle rocheuse au centre dune crique.22 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 18. Randonnée 2 pprivoiser la Guyane sauvage…A cet environnement. Suivant les saisons demi-journées de pirogue et à de Dans cette région de Guyane, s’alternent différents paysages fleuris nombreux kilomètres à pied en forêt explique Frédéric Auclaire – et odorants, toujours emprunts tropicale humide. Il arrive même queguide GuyaRando, les voies d’accès d’émotions. Sous vos pieds, la roche l’hélicoptère soit requis à l’occasionsont restreintes : il y a le fleuve, les noire, chaude et rugueuse, s’étale d’expéditions élitistes. La savanepistes forestières ou agricoles qu’il faut jusqu’à la forêt, si vaste, si drue, laissant roche Virginie, perchée à 130 mètresbien connaître pour ne pas se perdre, votre regard se disperser au gré des d’altitude, est la seule accessible viaou alors les itinéraires que certains un sentier au départ du bord de la moutonnements formés par lesguides localement reconnus ont route initiale. Plutôt facile, elle se houppiers des arbres et des reliefs. Toutouverts. Ici, lorsque l’on entre en parcourt en une journée. Le sentier, n’est pas que vert, les nuances sont“bas bois”, l’esprit se donne à la non signalé et non balisé, conduit en multiples : par-ci, par-là apparaissentdécouverte d’un monde qui, depuis 2h de marche au sommet. Là-haut il des touffes jaunes, rouges ou bleues,plusieurs générations, est source de n’y a pas d’eau et à midi il devient marquant la floraison de telle essencevies et de mystères, où le petit existe indispensable de trouver un petit coin forestière…à l’ombre du très grand, où les fleurs d’ombre pour se restaurer ; on s’abriterivalisent de beauté dans la plus alors sous quelques arbustes pour …Pour mériter ses secrets :mystique discrétion. Bienvenue au pique-niquer. Les téméraires disposantcœur d’un territoire où la biodiversité Ce n’est pas si facile d’accéder aux de plus de temps peuvent poursuivreet l’exubérance de la nature sont telles inselbergs. Certains se révèlent après l’aventure – progresser en pirogue –que l’on s’en étonne sans cesse dès quelques heures de marche, d’autres jusqu’à un magnifique saut, dénivelélors que l’on sait écouter, voir, sentir. suggèrent quelques jours de trek en géologique barrant le fleuve, auprèsIci, on se déplace à son rythme et pleine nature, succédant à des duquel le campement sera installé.surtout en silence si l’on veutsurprendre quelque animal.…Oublier ses craintes :Car, loin d’être plate, la Guyane s’offreen une succession de monts quis’enchainent pour former de petitsmassifs peu élevés. Certaines collinescomplètement dénudées révèlentdes points de vue incroyables sur lacanopée. Ce sont les inselbergs,vestiges d’un temps passé, témoignantde l’érosion de la roche mère, un granitevieux de plus de 2 milliards d’années.Il s’agit là de milieux naturels atypiques,soumis à des températures excessives,à des conditions extrêmes ; et pourtantune flore et une faune affectionnent 3 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 23
  • 19. Randonnée 4 Alors, de grandes dalles, des chaos traverser la rivière et se rendre sur rocheux, des plages de sable invitent un autre inselberg, la bien nommée Conseil : au repos et à la baignade dans des savane roche Belle Vue. Ne partez pas sans guide. Ils sont eaux claires et rafraichissantes. Si la A 215 mètres d’altitude, la forêt a nombreux à proposer leurs services pêche est bonne, l’Aymara – poisson complètement recouvert le sommet. sur place pour vous faire découvrir carnassier délicieux que l’on grille – Cependant, à l’Est, un aplomb en toute quiétude la Guyane et son régalera les convives avant la nuit à divulgue un panorama incomparable environnement naturellement investi l’orée de la rivière Mataroni. et une végétation inattendue : de mythes et légendes. Le lendemain, une marche de 5h palmiers épineux, ananas sauvages (NDLR : c’est le délai qu’il faut et autres broméliacées, orchidées Nous remercions GuyaRando prévoir dans une journée en temps odorantes, etc. Véritables sanctuaires et la Compagnie des Guides de de progression) mène à un inselberg géologiques, ces lieux magiques Guyane pour la rédaction et les magnifique, la savane roche s’affichent depuis l’ère quaternaire en photos illustrant ces pages. Annabelle. Un nouveau bivouac zones refuges pour la faune et flore Contact : s’impose au pied de ce massif. locales. Ici, parce qu’il n’y a pas de Au troisième jour, deux options sont sentier, un guide est indispensable ; ■ GuyaRando - Frédéric Auclaire envisageables : revenir vers le camp Fred de Guya Rando - qui a ouvert Tél. : 06 94 24 90 00 de base ou, pour les plus courageux, ce circuit - laisse le moins de traces Email : guyarando@guyarando.com partir pour 48h supplémentaires, possibles derrière lui… Web : www.guyarando.com / www.guides-guyane.com 5 624 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 20. présente Présenté par Laura Chatenay-Rivauday Chaquesamedi à 18h15 Une rétrospective de toute l’actualité caribéenne à travers des reportages, des brèves, des infos insolites sans oublier… le cours des monnaies. 20 minutes d’actualités pour en découvrir plus sur nos voisins au moment où on nous parle beaucoup de « coopération régionale ». Retrouvez également toute l’info de la Caraïbe dans votre journal télévisé tous les jours à 19H.Retrouvez-nous également sur atv.mq et sur les applications mobiles. c’est ma télé !
  • 21. Culture Suite au succès de la première édition de la manifestation qui accueillait 1 les Kalinas de Dominique, Marie-Galante réédite l’opération du 9 au 11 novembre 2012 : l’île de Sainte-Lucie et le quadrille sont à l’honneur ! Village des Arts et Traditions Populaires de Marie-Galante Kavalyé O Dam !26 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 22. 1-2-3. Souvenirs du VATP 2011.4-5. Ateliers de cours et démonstrations de quadrille. Culture6. Plage de la Feuillère de Marie-Galante non loin de laquelle se déroule le VATP. 2 en Martinique et à Sainte-Lucie). Un temps délaissée, elle connait désormais un regain d’intérêt et s’impose aujourd’hui comme un des piliers de la culture créole. La pratique des quadrilles est certainement aussi ancienne en Guadeloupe qu’elle l’est en Europe. Son évolution dans cet archipel a suivi de près les détours de la mode des salons parisiens aux siècles passés. Comme en métropole, le quadrille s’est ici formé par étapes successives à partir des années 1770 quand la contredanse, d’abord danse isolée, s’est incluse dans des suites de contredanses qui se sont peu à peu figées. illage de découvertes et V 3 Au début, cependant, les pas et les d’échanges… parcours étaient très variés ; Vers le Depuis 2010, le Village des Arts milieu du 19ème siècle, la suite de et des Traditions Populaires soutient contredanses s’est muée en quadrille la mise en lumière de toutes les us français à quatre contredanses ou encore vivaces à Marie-Galante et figures (pantalon, été, poule, pastourelle) dans la Caraïbe : il s’agit même de et une cinquième, choisie librement et comparer les pratiques de la population appelée finale. Le quadrille a évolué de guadeloupéenne avec celles de nos façon similaire en Guadeloupe, mais proches voisins. Ainsi, l’Ile aux Cent seul un petit nombre de variantes Moulins affirme sa position de “musée s’est maintenu au fil du temps. à ciel ouvert”. Les Africains et leurs descendants, qui Du 9 au 11 novembre inclus, au ont repris à leur compte ces quadrilles, port de pêche de Capesterre, avec les ont réinventés en y imprimant leur Sainte-Lucie comme pays invité, de style de jeu et en redéfinissant leur nombreuses festivités vont se dérouler fonction. Ils ont ainsi créé les quadrilles sur le thème “Kavalyé O Dam :  créoles pratiqués encore aujourd’hui. le quadrille dans la culture créole” ; A cause de leur origine européenne, la proximité culturelle existant entre on a un temps soutenu qu’en Sainte-Lucie et les îles francophones, Guadeloupe les quadrilles n’avaient son importance dans l’espace été qu’un moyen de soumission des créolophone et la danse quadrille populations d’origine africaine… localement très développée ont naturellement motivé le Village à l’accueillir cette année en alliée de choix. … Au rythme du quadrille, marqueur culturel créole : (selon D. Cyrille, docteur en musicologie) Cette musique - dont l’origine est sans conteste européenne - a été réinterprétée par les esclaves qui l’ont façonnée d’éléments rythmiques venus d’Afrique sans en dénaturer la forme initiale. Voilà donc pourquoi on la retrouve dans toutes les îles qui ont été colonisées par la France (NDLR : elle semble particulièrement vivace en Dominique, en Guadeloupe, 4 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 27
  • 23. Culture 5 Les objectifs du VATP : ■ Susciter via la fête et la convivialité une réflexion sur la place de la tradition dans la construction identitaire de nos territoires ; ■ Valoriser la culture populaire au sens large en favorisant les échanges avec les îles et pays voisins en perspective d’une coopération durable ; ■ Compléter le dispositif de promotion et d’animation du territoire guadeloupéen en confortant Marie-Galante dans sa position de “musée à ciel ouvert” ; ■ Rééquilibrer le territoire en organisant à Capesterre de Marie-Galante un projet d’envergure internationale. Au programme du VATP-2012 : Mais des recherches récentes ont le quadrille de la Côte-sous-le-Vent démontré qu’il en allait autrement : en dansé de Baillif à Pointe-Noire et le Marie-Galante célèbre le patrimoine réalité, cette danse a servi d’espace quadrille de Vieux-Fort – regroupés créole des Antilles. En cette 2ème de revendication politique à de très sous l’appellation de quadrilles à la édition du VATP, lumière sur le nombreux descendants d’Africains reprise – avaient, quant à eux, quadrille dans la culture créole en lutte pour leur liberté. jusqu’alors presque disparus. (ses origines, pratiques, figures et influences). Venez nombreux  C’est la collecte des quadrilles de À Marie-Galante, jusqu’aux environs découvrir : Guadeloupe organisée par le centre des années 1970, le quadrille était de ■ un espace dédié au thème du Rèpriz en 2006 qui a mis en évidence tous les divertissements paysans, qu’il que quatre des quadrilles qu’on danse s’agisse des bals de la saison de Noël, quadrille où seront organisés aujourd’hui en Guadeloupe ont en fait du carnaval, de la préparation des des conférences et des ateliers émergé dans l’archipel : le quadrille au sols en terre battue qui autrefois de danse ; commandement de Grande-Terre et remplaçaient le plancher dans les ■ un espace affilié à la gastronomie le quadrille au commandement de maisons. Désormais, on le danse dans locale avec un regard croisé Marie-Galante étaient déjà connus des espaces différents mais toujours Marie-Galante & Sainte-Lucie ; de la majorité des Guadeloupéens ; avec le même enthousiasme. ■ un espace d’exposition et vente de produits artisanaux ; 6 ■ diverses animations culturelles (dont shows de danse). Nous remercions loffice de tourisme de Marie-Galante pour ces pages. Pour en savoir plus, merci de contacter : ■ Aldo Chevry, directeur de l’office de tourisme de Marie-Galante : otmg-directeur@orange.fr ■ Muriel Maurin, chargée de communication du VATP : contact@murielpr.com28 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 24. Nature Il était une fois, un jardin extraordinaire niché au cœur des vallons de Petit-Bourg, en Guadeloupe. Lieu de quiétude absolue, entièrement dédié à la nature, aux fleurs et aux oiseaux, ce parc installé à 200 mètres daltitude se veut reposant pour les parents et divertissant pour les enfants... 1 Valombreuse, Sous les tièdes auspices de la forêt tropicale humide30 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 25. 1. Montage photos des Jardins de Valombreuse (par B. Coiffard).2. Des cours déquitation sont donnés à Valombreuse, Nature sous le regard attentif de moniteurs expérimentés.3. Léon, le paon du parc. 2 les enfants. Forfaits jour, 4h ou 2h : recevez toute l’attention de Rose, Ovive, Pensée, Cheyenne, Chipie, Salsa... Une petite faim ? En remontant tranquillement les allées du parc, vous arriverez au snack, pour une pause bien méritée (confiseries, glaces, boissons, sandwichs, plats chauds). Si vous préférez la version alternative du pique-nique, aucun problème : des carbets sont prévus à cet effet tout au long du parcours, sous le regard curieux des habitants ailés de Valombreuse. Pour ceux qui ont plus de temps, le restaurant les accueille les jours douverture et leur propose sa nouvelle carte. ienvenue dans la nature ! B domaine, haute de 10 mètres, qui Créés en juillet 1990, les jardins émoustillera votre quête d’instants Toute l’année, profitez des activités de Valombreuse accueillent des grandement vivifiants. à la carte ! îlots luxuriants à souhait, propices à la Dans cet écrin magique, royaume Anniversaires, baptêmes, mariages, relaxation en solitaire ou à la détente merveilleux des grands et des petits, cours d’équitation, promenades à en famille : orchidées, plantes venant des espaces et animations sont spé- cheval, séminaires, formations, journées de contrées lointaines, fougères cialement dédiés aux jeunes enfants : à thème pour les scolaires, arbres de bleues et arborescentes, fromagers, jeux aquatiques, aires gonflables, Noël, repas d’entreprises, rencontres bombax, nymphéas, ixoras, trampolines, karts à pédales, errances amicales et familiales... tibouchinas, bégonias, roses du Brésil en calèche ou à dos de poney... ou de porcelaine, reines de Malaisie, Autant d’envies que de possibilités, alpinias roses et rouges, anthuriums, Nous remercions le Domaine de toutes encadrées par des moniteurs héliconias, papyrus, hibiscus, Valombreuse et Bruno Coiffard expérimentés. bougainvilliers, plumbagos, divers pour leur contribution à la arbres fruitiers, épices... Tous s’offrent réalisation de ces pages. Petite escapade à cheval ? à notre enchantement. Sans oublier l’étonnement que suscitent les A Valombreuse, les chevaux vous Domaine de Valombreuse animaux hébergés : carpe koï, oies, baladent ! Que vous soyez débutant (Petit-Bourg - Guadeloupe) canards, lapins, poules, chèvres, ou confirmé, accompagné d’un pro- Ouvert tous les jours de 8h à 18h moutons, cochons, ânes, chevaux, fesseur, vous découvrirez comment Tarifs : adulte 10€ ; enfant 6€ à 15€ poneys... et mil et un oiseaux en vivent nos amis équidés et pourrez selon les activités. liberté virevoltant de leurs plumages participer aux activités quotidiennes Tél. : 05 90 95 50 50 aux infinies couleurs dans les cieux qui leur sont dédiées. Sans oublier les Web : www.valombreuse.com de Valombreuse où il fait bon couler poneys qui feront le bonheur de tous des heures heureuses. Une fois là-bas, prenez le temps de souffler, de vivre, d’entendre et de regarder. Au détour d’un sentier, vous parlerez peut-être à l’arbre qui murmure - le pois doux - chuchotant ses secrets aux passants qui veulent en savoir plus sur tous les résidents feuillus. Et félicitez aussi Léon le paon qui s’incline de sa plus belle roue lorsque, fier, il croise votre regard intrigué. En zigzagant parmi les chemins verdoyants, vous atteindrez la rivière, pénétrant ses vapeurs délicieusement fraîches et revigorantes. Et, si vous choisissez la randonnée, c’est la cascade du 3 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 31
  • 26. Recette plaisirFondez pource dessertincroyablementchocolaté,et partagezun délicieuxmoment enduo, en familleou entre amis. Fondant moelleux aux trois chocolats Préparation T i’Marché nouveau le biscuit. Versez dessus 1. Préchauffez le four Th.7 (200°C). la préparation au chocolat blanc. Cassez le chocolat NESTLÉ Placez au réfrigérateur durant DESSERT LAIT dans un saladier. 2 heures. Pour 10 personnes Ajoutez 4 cuillerées à soupe d’eau 5. Préparez le glaçage : faites fondre Préparation : 30 minutes et mettez le tout au four à le chocolat NESTLÉ DESSERT Cuisson : 20 minutes micro-ondes 1 minute à 500 W. NOIR au four à micro-ondes avec Réfrigération : 2 heures Incorporez dans le chocolat fondu 6 cuillerées à soupe d’eau. les 60 g de beurre et mélangez. Ajoutez à cela les 20 g de beurre ■ 150 g de fromage blanc battu à et le sucre glace. 20% de matières grasses 2. Ajoutez le sucre en poudre, les jaunes d’œufs et la farine. Battez 6. Coupez le biscuit en 20 carrés ; ■ 3 œufs les blancs d’œufs en neige et recouvrez-les de glaçage sans ■ 60 g de farine ajoutez-les délicatement à la masquer totalement le chocolat préparation. Versez l’ensemble blanc. Servez 2 carrés de fondant ■ 40 g de sucre de canne dans un moule à gratin beurré. par personne. Faites cuire au four environ ■ 60 g + 20 g de beurre 15 minutes. ■ 2 feuilles de gélatine 3. Laissez refroidir puis démoulez. ■ 1 cuillerée à soupe de sucre glace Placez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pour qu’elles ■ 50 ml de lait ramollissent. Faites chauffer le lait dans une petite casserole. Egouttez ■ 100 g de chocolat NESTLÉ la gélatine et laissez-la fondre dans DESSERT BLANC le lait. Ajoutez ensuite le chocolat ■ 1 tablette (170 g) de chocolat NESTLÉ DESSERT BLANC fondu et le fromage blanc. D’autres idées NESTLÉ DESSERT LAIT gourmandes ? ■ 125 g de chocolat NESTLÉ 4. Tapissez le moule à gratin de papier Retrouvez de délicieuses recettes sur DESSERT NOIR sulfurisé avant d’y déposer à www.nestleantillesguyane.com32 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 27. Environnement Véritable acteur de proximité, SITA Verde est implanté sur deux éco-sites qui assurent le broyage et le compostage des déchets organiques. Une approche globale de la gestion des déchets en Guadeloupe qui associe dans lîle des uni- tés de dépollution, de valorisation et délimination. SITA Verde s’engage pour les bio-déchets… 1-2. Sur le site de SITA Verde en Guadeloupe. 3. Les étapes du compostage.34 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 28. Environnement à des apports suffisants en produits frais et de faire des économies d’engrais chimiques. Un bilan positif : Avant 2008, en Guadeloupe, les déchets verts n’étaient pas valorisés. Leur transformation en compost a permis de faire un pas jusqu’au seuil des 50% de déchets recyclés initialement prévu par la circulaire du 28 avril 1998, explique Reynald ITA Espérance (exploitant du ■ Produire et commercialiser lesS site de traitement de déchets non dangereux implanté surSainte-Rose) et SITA Verde sont bio-déchets transformés SITA Verde fabrique et commercialise - en vrac ou en sacs - des amendements Syracuse (responsable SITA Verde en Guadeloupe). En effet, l’introduction des déchets verts dans le compost présente plusieurs avantages, dont :deux filières complémentaires qui organiques adaptés aux cultures localesintègrent la modernisation des outils ■ atout agronomique, en améliorant à partir des bio-déchets et produitsde valorisation et d’élimination, et la stabilité des composts ; sélectionnés d’origines végétale etparticipent au développement d’une animale, pour ensuite répondre aux ■ atout économique, en réduisant leurrécente politique de gestion des besoins des professionnels de l’agri- prix de vente (une partie du traitementdéchets en Guadeloupe. SITA opère culture, des acteurs du maraichage, des déchets étant supportée par leainsi dans l’intégralité du cycle des des pépiniéristes, des entreprises producteur selon le principe dudéchets et s’engage pour une gestion d’entretien de jardin, des collectivités pollueur/payeur) ;exemplaire en outremer (NDLR : à noter locales et des particuliers.que SITA est une référence sur l’île de ■ atout écologique et évolution desla Réunion depuis plus de 25 ans). mœurs, en valorisant les déchets. 4 gammes de produits commercialisées :Les métiers de SITA Verde : Sita Verde en quelques chiffres : Issus du compostage, les produits■ Valoriser et traiter les bio-déchets ■ Actionnariat : 35% SITA ; organiques sont hygiénisés et stabilisés.SITA Verde transforme en compost les 35% Groupe LORET Riches en humus et en élémentsdéchets organiques des collectivités, ■ 12 salariés fertilisants, ils possèdent alors toutes lesindustriels et agriculteurs (bagasses ■ 3 ha (Gardel - Le Moule) + 1 ha propriétés nécessaires à la bonificationde canne à sucre, boues de station (L’Hermitage – Trois-Rivières) des sols et à l’alimentation des cultures.d’épuration, écumes de sucrerie, ■ 20.000 tonnes de déchets Plusieurs variétés de compost – toutesdéchets d’espaces verts…) sur deux traitées par an encadrées selon la réglementationéco-sites : Gardel et L’Hermitage. ■ 12.500 tonnes de compost stricte en vigueur garantissant contreLa valorisation des déchets est mise vendues par an tout risque de pollution - sont générées :en œuvre à travers un processus Le saviez-vous ? ■ Fertigwa à base végétale enindustriel de compostage. mélange avec des fumiers de ferme SITA France - filiale de SUEZ qui apportent les éléments fertilisants ; ENVIRONNEMENT - est le spécialiste du traitement et de la ■ Biogwa à base végétale, valorisation des déchets. La société structurant les sols, riche en vie propose ainsi aux collectivités, aux microbienne utile au fonctionnement entreprises et aux professionnels biologique du sol ; de santé une solution globale ■ Ecogwa, rustique car enrichi en – tri, démantèlement, recyclage, fertilisants naturels, restructurant, valorisation des déchets - concernant notamment pour les grandes surfaces ; la gestion de leurs déchets. ■ Terogwa, support de culture universel, pour toutes utilisations Vos contacts en Guadeloupe : professionnelles ou grand public. ■ Olivier Dufaux (SITA France) : Le compost présente un potentiel Tél. : 06 07 49 30 74 – 06 90 62 35 33 d’humus stable de l’ordre de 180 kg par Email : olivier.dufaux@sita.fr tonne de produit brut, ce qui permet ■ Reynald Syracuse (SITA Verde - 971) : d’améliorer la texture et la structure du Tél : 06 90 41 16 14 sol, de lutter contre son érosion et les Email : reynald.syracuse@sita.fr maladies, de fertiliser rapidement grâce Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 35
  • 29. Bon Plan Noël, le moment pour vous faire plaisir et pour gâter vos proches our répondre aux besoins des ■ 1.600 € pour les livrets jeunes P Janvier, le bon moment pour particuliers et des familles qui prendre des bonnes résolutions… destinés aux 12/25 ans avec un taux à désirent faire des cadeaux de 2.25%. Noël exceptionnels tels que du matériel Le début d’année est le moment Pensez également à l’assurance vie, la high tech et informatique, une voiture propice pour déposer ses étrennes, prévoyance et l’épargne logement… neuve ou un voyage, La Banque des se constituer une réserve d’argent ou Antilles Françaises propose : investir en placements financiers. Incontournables, les livrets d’épargne Pour plus d’informations, ■ le prêt personnel “Spécial Noël”, réglementés vous permettent de gérer contactez dés à présent pour financer vos projets jusqu’à en toute sécurité vos économies avec votre conseiller Banque des 75.000 € ; l’avantage de pouvoir les utiliser à tout Antilles Françaises ! ■ Liveo, crédit renouvelable associé à moment, sans aucun frais, pour faire une carte Visa®(1), pour vous permettre face aux imprévus et s’autoriser de régler vos achats en plusieurs fois(2). parfois des coups de cœur. Leur point commun ? Ils ne sont pas soumis UN CREDIT VOUS ENGAGE ET à l’impôt sur le revenu, ni aux prélèvements sociaux, et bénéficient DOIT ETRE REMBOURSE ; tous d’un taux à 2.25%. C’est donc le moment de faire gonfler vos livrets VERIFIEZ VOS CAPACITES dans la limite des plafonds de dépôts DE REMBOURSEMENTS AVANT autorisés par législation en vigueur : DE VOUS ENGAGER ! ■ 19.125 € pour le livret A, disponible dans tous les réseaux bancaires avec un taux à 2.25% ; (1) Carte Visa Liveo facultative. Pour connaitre le coût de cotisation, reportez-vous aux ■ 12.000 € pour les livrets de conditions de tarification de votre banque. développement durable (LDD) ouverts (2) Dans la limite du montant disponible. à tous avec un taux à 2.25% ;36 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 30. CREDIT CONSO Pour vos cadeaux, pensez à notre crédit Noël ! Taux Débiteur Annuel Fixe de 5.80%24 mensualités de 222.40€ au Taux Annuel Effectif Global Fixe de 7.598% Lemontant total dû par l’emprunteur est de 5388€.UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENTAVANT DE VOUS ENGAGERContact0590 60 67 77*0596 52 86 33*0594 27 30 69* **
  • 31. Découverte 1 Percussion ancestrale dans la culture guadeloupéenne, le ka rythme les travaux des champs, les moments festifs, tristes ou contestataires du Papillon. Associé aux chants et danses, il révèle toutes ses facettes artistiques. Pourquoi est-il si précieux aux musiciens locaux et à la population ? Le Bon Air livre ici quelques explications… Le ka, Tambour de Guadeloupe38 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 32. Découverte 2 ■ Le woulé, en parallèle des besognes réalisées aux champs ; ■ Le padjanbel, quand on coupe et attache la canne à sucre. Notons par exemple que le “graj” est essentiellement pratiqué à l’occasion de la fabrication de la farine de manioc, le terme “gwajé” désignant en créole l’action de râper le tubercule blanc. Soulignons aussi que le “léwoz” décrit la lutte de la vie, les durs labeurs endossés par les personnes modestes ; ainsi ce rythme est parfois dansé avec un bâton soutenant la marche des travailleurs. Dans un groupe traditionnel de gwo-ka – incluant musique, es origines du ka… Unir la population par la musique…D Une membrane en peau de cabri qui recouvre un corpsen bois, fabriqué à la main à base Voilà pourquoi la musique issue du ka sest intégrée au quotidien des populations rurales : travail, veillées chant et danse – on admet : ■ 3 tambours sur lesquels les percussionnistes jouent à califourchon d’essences boisées ou à partir d’un mortuaires, messes du dimanche, • le boula, plus gros et plus grave,petit baril dans lequel était auparavant rassemblements populaires… soutenant le rythme en continu ;stockée de la viande salée… Le ka On dénombre toujours sept rythmes • le ka medium, plus petit et au sonpossède finalement une apparence de base avec certaines variantes plus clair, qui harmonise ;plutôt humble. Sa naissance résulte selon les régions : • le ka dit “marqueur de mélodied’un processus de créolisation par aigue” qui suit le danseur, improviseadaptation au milieu environnant et ■ Le léwoz, plutôt mélancolique ; des solos ;assimilation de quelques éléments ■ Le toumblak, rapide, pétillant etafricains et européens. Si certains et le makè qui impose au musicien joyeux ;s’accordent à dire que le mot “ka” d’être assis devant, sur un petit banc.tire sa désignation du “quart” - dit “ka” ■ Le menndé, percutant et chaud en ■ les “chanté” ou chanteurs ;en créole - de tonneau dont il peut période de carnaval ;être issu, d’autres envisagent ■ les “répondé” ou chœurs ; ■Le kaladja, rituel lors des veilléesdavantage le terme africain “ngwoka”, mortuaires ; ■ la calebasse et les claves ;petit tambour utilisé en Centre Afrique,instrument également répandu ailleurs ■ Le graj, lors des travaux collectifs ; ■ et enfin les danseurs.dans les Caraïbes, notamment à Haïti,Cuba et aux îles Vierges sous le nom 3de “kua” mais alors de fabricationdifférente que le “ka” .A aujourd’hui :Dès lors, utilisé depuis le 17ème sièclepar les esclaves d’origine africaine,ce tambour s’est conjugué d’hier àaujourd’hui, en souvenir d’un passédifficile mais pas insurmontable, enl’honneur d’un présent pas toujourssimple mais néanmoins assumé.Le Gwo-ka est donc à la fois musique,danse, jeux de mots, petites blagues etrituels pratiqués en famille, entre amisou collègues, une certaine manièred’être, une façon de revendiquerl’identité guadeloupéenne, de résisterà l’aliénation culturelle, de sauvegarderet défendre son patrimoine. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 39
  • 33. Découverte 4 Pour utiliser votre ka dans les meilleures conditions, assurez-vous d’avoir les mains propres avant d’en jouer, de ne pas l’exposer à la pluie ni au soleil,  de ne vous asseoir que sur ses rebords lorsqu’il est debout, d’en desserrer les cordes après chaque emploi (les clefs en vis-à-vis). 5 Partager une passion commune : Un ka basic mesure 55 cm de haut Dans cette pratique, ce qui prime pour 34 cm de diamètre, et pèse est donc l’omniprésence du rythme, environ 10 kg. Il est fabriqué en la forme répétitive, l’improvisation, mahogany, acajou, poirier, amandier l’humour des textes, les mouvements ou cèdre, recouvert d’une peau de physiques intégrés à l’expression cabri serrée par des cordes, des musicale, les syncopes sur les temps zobans et des clefs en bois. faibles, les variations de hauteurs de son du tambour, le dialogue entre le La fabrication du ka passe par chanteur soliste et les chœurs. plusieurs étapes fondamentales : Accompagnés d’harmonies croissantes et complexes, les chants du gwoka se ■ Mettre à sécher une peau de cabri veulent gutturaux, nasaux et rugueux. de 48h à 72h sur une surface plane ; ■ Quand celle-ci est sèche et ne sent plus, retirer les poils à l’aide de Le gwo-ka tire ses origines dans cendres ou de chaux mélangée à la perpétuation de la musique de l’eau ; africaine par les esclaves des plantations. Les cultures du tabac, ■ La couper au diamètre du corps Depuis le 25 septembre 2012, de l’indigo et du sucre s’étant à du ka plus 10 cm, en prévoyant du le Village International du Ka l’époque diffusées dans toute la rab pour éviter de trop tirer dessus ; est ouvert sur le site Duval à Caraïbe, plusieurs mélodies Petit-Canal (Guadeloupe). ■ Le baril préalablement verni ou instrumentales proches ont vu le Il met en scène les hommes et jour dans les îles voisines de la peint, fixer la peau de cabri à l’aide l’instrument, son importance Guadeloupe, notamment le bèlè d’un premier cercle en fer ou en primordiale dans la culture martiniquais, la rumba cubaine et bois-liane (zel à ravet) qui vient guadeloupéenne au fil de l’histoire : la rasin haïtienne. s’enrouler autour ; ateliers, cours, créations artisanales, ■ Le second cercle est entouré tables rondes… de cordes ; deux couches environ Plus d’infos sur www.fondalka.com. avec zobans ; (NDLR : plus le Le “léwoz”, régulièrement organisé diamètre du ka est conséquent, dans les villages, est un rassem- plus il y a de zobans (cercles) pour blement populaire guadeloupéen Nous remercions Daniel Losio arrimer la peau). qui signe normalement la fin de la pour les renseignements et photos semaine de travail. Dans un lieu ■ Lors du serrage, on fixe les clefs ayant servi à éditer ces pages. ouvert au public, la plupart du temps - issues le plus souvent du goyavier Association Atouka en extérieur, un groupe de gwo-ka ou du meuriz - sur la partie (fabrication, stages et cours de ka) se réunit pour jouer, chanter et supérieure des cordages du ka ; Route de Sofaia – Ravine Bleue danser, affirmer ses talents et ainsi ■ Attendre ensuite 24h que le ka et à Sainte-Rose (Guadeloupe) gagner en notoriété auprès de la foule. Les sept rythmes – léwoz, la peau aient pris leur place et forme Tél./Fax : 05 90 93 71 93 toumblak, kaladja, graj, woulé, correcte et définitive, puis resserrer Gsm : 06 90 00 44 51 menndé et padjanbe – sont joués les cordes une ultime fois et remettre Email : atou-ka@wanadoo.fr en alternance jusqu’au petit jour. les clefs pour accorder l’ensemble. Web : atouka.net40 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 34. Nautisme Dès le 2 décembre, des centaines de propriétaires, skippers et membres d’équipages, portés par les vents et les courants marins, s’affronteront à bord de leurs yachts classiques. Un seul objectif : atteindre la Barbade en tête. Panerai 2012 Transat Classique Destination Barbade ! Les photos de ces 3 pages ont été prises lors des éditions 2011 et 2012 de la Panerai Transat Classique, au large des côtes atlantiques.42 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 35. Nautisme ascais – Barbade à la voile : …Les Vieilles Dames reprennentC renommés, ils sont taillés pour ce genre Le monde de la voile classique d’aventure. L’initiateur de la Transat encore la mer : se prépare pour la manifestation Classique, Loïc Blanken, en a d’ailleurs Tous les voiliers lancés dans la coursela plus spectaculaire de la saison qui eu l’idée lors d’une traversée de sont d’emblématiques embarcationscélèbre également cette année la l’Atlantique sur un bateau moderne, au caractère bien trempé. La plupartpremière alliance de l’excellence en apercevant sur l’horizon la voilure ont été commandées, pensées etabsolue : Officine Panerai - la marque d’un gréement aurique. Si celui-ci construites pour aller vite et affronteritalienne de haute horlogerie sportive, pouvait franchir un océan, il devait sans des conditions difficiles. Et la merqui œuvre depuis longtemps pour la doute y en avoir d’autres dans l’attente d’aujourd’hui n’est ni plus terrible nipromotion de la voile classique par le de cette belle aventure, explique-t-il. plus docile que celle d’autrefois.Panerai Classic Yachts Challenge - Effectivement. Bien préparés, lesest le nouveau partenaire de l’Atlantic embarcations et concurrents de cette En France, la traversée de l’AtlantiqueYacht Club dans la Panerai Transat Panerai Transat Classique 2012 sont ne s’inscrit dans la mémoire collectiveClassique 2012, cette régate au cours décidés à en découdre sur les flots, qu’en 1964, lorsqu’un jeune officierde laquelle des dizaines de voiliers pour le plaisir et par respect pour de marine remporte une course trèsclassiques, dont les très connus ces bateaux, œuvres d’art d’illustres anglo-saxonne : après un peu plus dePen Duick II, Moonbeam IV, Marianna charpentiers de marine. 27 jours de mer, Eric Tabarly, à bordet The Blue Peter, vont s’affronter de Pen Duick II, gagne la désormaiscontre vents et marée. célèbre Observer Single-handed Trans-Atlantic Race et entre ainsi dansTous largueront les amarres au départ la légende, félicité par le Général dede Cascais au Portugal pour relever Gaulle en personne.le défi, opposant leurs forces, leurcourage et leurs valeurs humaines Cet épisode, qui remonte à moins deà la formidable puissance de la mer. 50 ans, semble le seul inscrit dansHabités par cette grande passion qui nos mémoires. Pourtant, la premièreanime les amoureux des océans, les épreuve courue à travers l’Atlantiqueparticipants vont parcourir 4.000 miles date de 1866. Elle se concrétise àsur des bateaux parfois centenaires. l’initiative de 3 yachtmen, membres duLes yachts classiques aiment le large New-York Yacht Club, qui cherchentet, parce qu’ils sont nés sous la plume à savoir lequel de leurs voiliers est ledes plus talentueux architectes et ont plus rapide. Le 11 décembre 1866,grandi dans les chantiers les plus Henrietta, Vesta et Fleetwing passent Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 43
  • 36. Nautisme Officine Panerai, partenaire de la course : Maison fondée en 1860 à Florence réunissant une boutique, un atelier et une école d’horlogerie, Officine Panerai a été des années durant le fournisseur d’instruments de précision de la Marine militaire italienne, équipant en premier lieu ses commandos d’hommes grenouilles (NDLR : montres Luminor et Radiomir). Aujourd’hui, Officine Panerai développe et produit à Neuchâtel ses propres mouvements et montres, à la confluence du design italien et de la perfection manufacturière suisse. En hommage à son passé lié à la mer, Officine Panerai s’investit depuis plusieurs la ligne devant le bateau-feu de Sandy Zoom sur les yachts classiques : années dans la promotion de la Hook pour rallier le phare des Needles culture de la voile classique en ■ Sloop Marconi ou Bermudien : à la pointe Sud-Ouest de l’île de Wight, sponsorisant le Panerai Classic gréement le plus diffus, composé d’un en Angleterre. Henrietta coupe la ligne Yachts Challenge, le principal seul mât avec la voile principale de d’arrivée après 13 jours et 21 heures circuit international de régates forme triangulaire, d’un foc ou génois à l’effigie de James G. Bennett. pour voiliers d’époque. à l’avant également en triangle. D’autres courses suivront, lancées entre Le Bon Air remercie Indigo France, ■ Sloop Aurique : riches armateurs. En 1905, 11 voiliers Comet Organisation et Rivacom une grand-voile de forme quadran- franchissent la ligne de départ à pour le rédactionnel et les photos gulaire, avec le bord supérieur New-York pour rejoindre le Cap Lizard, illustrant ces pages. envergué sur un espar, généralement au Sud-Ouest de l’Angleterre : la goélette en bois. Entre ces deux éléments et la à trois mâts Atlantic appartenant à Pour plus d’informations, partie finale du mât peut se gréer une merci de consulter les sites Wilson Marshall et menée par le autre voile triangulaire appelée flèche. www.paneraiclassicyachtschallenge.com capitaine Charlie Barr établit un record, Ce bateau se distingue de la Cotre et www.transatclassique.com. en à peine plus de 12 jours. Eric Tabarly Aurique qui dispose en plus de deux ne le battra que 75 ans plus tard avec voiles avant, la trinquette et le foc. son trimaran à foils Paul Ricard. ■ Cotre Marconi ou Bermudien : En 1931, Olin Stephens, un jeune un mât avec la grand-voile triangulaire, architecte, se fait remarquer en gagnant mais les voiles avant sont deux la Transatlantic Race en 17 jours, quand (la trinquette et le foc) ou plus. les pronostiqueurs pariaient sur 3 à 4 semaines. Son bateau, le ketch Eilean ■ Goélette Marconi ou Bermudienne : - dessiné en 1936 par William Fife III et les mâts peuvent être deux ou plus son neveu Robert Balderton - appartient (goélette à trois mâts, à quatre mâts désormais à Officine Panerai et vient etc.) et être de la même hauteur tout juste d’effectuer un aller-retour – on parle alors de goélette à mâts vers les Antilles, après 3 ans de égaux. Sur la goélette classique, le restauration. mât avant s’appelle mât de misaine tandis que celui arrière s’appelle grand mât. Les voiles gréées sur les mâts ont une forme triangulaire. Elle se distingue de la Goélette Aurique dont les voiles greffées aux mâts sont de forme quadrangulaire. ■ Goélette à voiles d’étai : Entre le grand mât et le mât de misaine se trouve(nt) une ou plusieurs voiles de forme triangulaire gréées sur un ou plusieurs câbles en acier (étais) qui relient le grand mât au mât de misaine.44 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 37. Sport Arthur Bourbon, Freerider par passion ! e surf, une passion ! métropole et les Antilles, où il passe L Le goût du voyage Né en Guadeloupe il y a 25 ans, la majeure partie de lhiver. Cest Aujourd’hui, Arthur a choisi de se Arthur est un véritable passionné ! loccasion pour lui de retrouver sa concentrer sur le free surf pour assouvir famille et son île, mais aussi de profiter Dès l’âge de 5 ans, grâce à un papa une deuxième passion, le voyage ! des superbes houles qui viennent et une maman surfeurs, il fait ses Accompagné de photographes et fréquemment caresser larc antillais débuts sur une planche. Très vite, il cameramen, il voyage pour découvrir durant cette période. Les spots de commence les compétitions et obtient de nouvelles contrées et surfer les surf étant nombreux sur les îles, il en de bons résultats. A l’âge de 15 ans, il plus belles vagues du monde dans le profite pour en découvrir de nouveaux quitte son île natale, pour intégrer le cadre de reportages, photos et vidéos. à Saint-Barthélemy, en Martinique ou Pôle France Surf à Biarritz. Papa et Alors que les déplacements lors des encore à la Barbade qu’il affectionne maman veillent au grain, et malgré son compétitions se faisaient un peu au particulièrement pour la qualité du surf activité sportive intense, il poursuit son pas de course, il a aujourd’hui tout le comme pour lambiance générale. cursus scolaire… loisir d’allier ses deux hobbies : une manière de vivre en accord avec sa Une fois le baccalauréat en poche, Pour plus d’informations : vision du monde. il entame une carrière de surfeur www.1moment1image.com professionnel en évoluant sur les Entre toutes ses virées, il partage et facebook.com/arthur.bourbon.7 circuits européens et internationaux. son temps entre le Sud-Ouest de la46 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 38. SportEn août dernier ont eu lieu enBretagne les Championnatsd’Europe de Hobie Cat.Quentin Leroux (le coéquipier)et Thomas Godoc (le barreur)ont remporté le titre suprême.Le Bon Air les a rencontréssuite à leur victoire… Championnats Photos de Quentin et Thomas, en navigation et à leur retour au club de voile de Guadeloupe. d’Europe de Hobie Cat, La Guadeloupe ramène la coupe !48 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 39. Sport nous sommes plutôt lourds, surtout Quentin : En plus, nous courrions aussi Thomas, ce qui va bien sur des avec des Hobie Wild Cat, bateaux bateaux aussi puissants (petit coup plus rapides que les Tiger. Nous en de coude de Thomas à Quentin). avons laissés un paquet derrière nous. Le BA : Quels sont vos résultats en Le BA : La Bretagne, c’est très Guadeloupe ? différent de Gosier, n’est-ce-pas ? Thomas : Nous avons été champions Thomas : Les marées, les courants de la Guadeloupe en cata de sport et l’eau froide, on ne connaît pas ça en 2010. Mais 2011 a été une année en Gwada. Ça a été une expérience difficile pour moi, suite à des problèmes super et puis ça ne nous a pas si mal aux genoux. réussi que ça ! Quentin : J’ai eu la chance de participer Le BA : Quels sont vos projets cette année au TGVT et j’ai fait un stage désormais ? avec le champion du monde de Hobie Quentin : La Triskel, le championnatLe BA : Quels sont vos ressentis 18 en Martinique. Gwada et quelques régates dans laconcernant ces championnats ? Le BA : Avez-vous eu une préparation Caraïbe. Et si on y arrive, les cham-Thomas : Benh plutôt bien, puisque spéciale pour ces championnats pionnats du Monde en Allemagnenous avons gagné au général et d’Europe ? en 2013. Mais on a le bac en juingagné toutes les manches. Quentin : On essaye de passer le prochain, et les parents pensent queNous avons ramené la coupe en maximum de temps sur l’eau, quelles c’est plus important que le Hobie Cat…Guadeloupe ! que soient les conditions météo. Le BA : Et les JO ?Le BA : Bravo ! Nous sommes fiers ! On passe en moyenne 7 ou 8 heures Thomas : C’est en 2016. On verra,Pouvez-vous rappeler à nos lecteurs par semaine à naviguer ou à bricoler c’est loin pour nous. Rio ça donnevotre parcours ? le bateau. envie mais il n’y a aucune structure enQuentin : Nous avons tous les deux Le BA : Vous aviez emmené votre Guadeloupe pour cet objectif. C’est17 ans et sommes en terminal aux bateau en métropole ? dommage.Abymes. Nous nous connaissons Quentin : Non, on n’avait pas les Le BA : Et peut-être aussi un jour ladepuis la maternelle de l’Houëzel à moyens. Nous avons loué un bateau Route du Rhum ?Gosier… Ça crée des liens ! Nous pour la compète.avons commencé la voile ensemble Thomas : Ca c’est le rêve absolu.en 2007 au CSBF de Bas-du-Fort, en Le BA : Comment se sont passés ces Alain Bourgnon avait commencé sa16 pieds puis après sur Tiger 18 pieds. championnats d’Europe ? carrière sur un Hobie 16, alors onC’est Thomas qui m’a emmené dans Thomas : Les débuts n’ont pas été peut rêver.cette aventure… brillants. Il faisait un froid de canard, Quentin : Pas pour moi, je préfèreLe BA : Vous avez suivi la filière on ne connaissait personne, il pleuvait les parcours sur 3 bouées.classique des écoles de voile ? tous les jours et on dormait sous la Le BA : Vous avez des sponsors ? tente. Ce qui est amusant, c’est queThomas : Non, moi j’ai commencé très personne n’avait entendu parler de Quentin : Oui, nos parents ! En fait,jeune par le kitesurf et la planche à voile. nous (bien sûr) et donc personne ne la voile, même sur une île, n’intéresseQuentin lui faisait du ping-pong (rire). s’intéressait à nous. Tout au moins au pas grand monde alors que nousQuentin : Du tennis de table ! J’ai début de la compétition ! avons un plan d’eau extraordinaire etd’ailleurs été champion de Guadeloupe, des conditions météo exceptionnelles. Quentin : Ce qu’il faut dire c’est qu’ilAntilles/Guyane et Dom-Tom. y avait une super ambiance entre Le BA : A votre avis, que faudrait-ilLe BA : Pratiquez-vous d’autres compétiteurs. On a rencontré des faire pour que plus de Guadeloupéenssports ? gens qui venaient de toute l’Europe pratiquent la voile ?Thomas : Toujours du kite avec mon vraiment sympas. On y allait d’abord Thomas : Je ne sais pas. Quand onfrère et un peu de wake. pour apprendre et s’amuser. fait des journées portes ouvertesQuentin : Je fais toujours un peu de Le BA : La concurrence était rude ? au club, personne ne vient. Nostennis de table. compatriotes ne sont pas attirés par Thomas : On a été impressionnés au la mer. C’est dommage c’est un sportThomas : C’est bien ce que je disais, début par le matériel et les moyens extra et se balader sur l’eau à plus dedu ping-pong ! des autres concurrents, surtout que 20 nœuds, juste avec du vent, c’est le nous étions les plus jeunes de notreLe BA : Vous avez choisi de naviguer catégorie. Mais une fois sur l’eau, on a grand kif.en Hobie Cat 18. Pourquoi ? su s’imposer. La 1ère bouée en tête Le BA : Merci les garçons pour votreQuentin : C’est d’abord une question dans la 1ère manche, on pensait avoir bonne humeur. Nous vous souhaitonsd’amitié et d’entente sur l’eau. En plus, loupé une bouée. On n’y croyait pas. bonne continuation ! Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 49
  • 40. 1 HôtellerieMartinique rime forcémentavec douceurs créoles,chaleur du climat et descœurs. Au rythme desvagues des Caraïbes, sousune lumière généreuse quihâle les visages, bercé parles alysés, Valmenière ,1er hôtel a avoir obtenu lacertification ISO, vousaccueille pour vos séjoursdaffaires ou dagrément… Hôtel Valmenière, Business & détente en Martinique Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 51
  • 41. Hôtellerie 2 3 e Groupe Karibea, établi depuis d’incentives ou séminaires d’entreprises, 4 L maintes années aux Antilles françaises, est une référence dans le secteur hôtelier caribéen. avec 3 salles modulables siégeant en rez-de-chaussée. Les chambres aussi déclinent Ses 10 établissements en Guadeloupe leur équipement dernier cri – air et Martinique s’avèrent toujours conditionnée, mini bar, coffre-fort, judicieusement installés entre capitale, téléphone, télévision 24 chaînes, villes moyennes et attractions internet en wifi - pour assurer votre touristiques recherchées, pour bien-être dans une ambiance cosy répondre aux attentes d’une clientèle aux couleurs des Antilles : on en en vacances ou en voyages d’affaires. dénombre 120 - dont 4 suites d’environ 40m² - réparties dans un bâtiment La Valmenière, située à quelques Bienvenue à La Valmenière. unique de 9 étages qu’une belle kilomètres de l’aéroport international piscine domine. Vue sur mer ou sur les du Lamentin, nichée dans les hauteurs Piscine, jacuzzi, solarium, espace jardins : chacun trouvera le panorama de Fort-de-France, s’inscrit parmi les wifi, room service, laverie/pressing, qui lui confère le plus de quiétude. meilleures structures hôtelières de bagagerie, conciergerie, baby-sitting, standing de l’île. Ses 3 étoiles A l’heure de passer à table, le Dôme parking gratuit, location de voitures, garantissent un service irréprochable, et sa terrasse panoramique suggère réservation de taxis, restaurant des possibilités d’organiser dans les aux gourmands, travailleurs ou Le Dôme ouvert tous les jours midi moindres détails des activités sur vacanciers, de goûter à sa cuisine et soir sauf le samedi midi, bar mesure, notamment en termes traditionnelle ou créole. Les cocktails Le Punch ouvert tous les jours de rafraichissants de l’après-midi et 18h à minuit, 3 salles de réunion les apéritifs vous seront servis modulables… en surplombs de la baie de Fort-de-France au bar Le Punch. Réservez-vite votre séjour ! Karibea Hôtels met l’accent sur des Karibea - La Valmenière Hôtel séjours alliant qualité/prix, à partir de Avenue des Arawaks 99€ par personne et par nuit, en 97200 Fort-de-France 5 petit-déjeuner, demi-pension ou (Martinique) pension complète, pouvant également Tél. : 05 96 75 75 75 inclure le transport aérien depuis la Fax : 05 96 75 69 70 métropole voire la location de salles Emails : reservation@hotelvalmeniere.com plus ou moins grandes selon les besoins des groupes touristiques ■ Karibea – Direction commerciale : ou des sociétés accueillis. N’hésitez contact@karibea.com pas à nous contacter pour de plus amples renseignements et pour 6 toute demande de devis.52 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 42. En régionDu 29 novembre au1er décembre 2012,la Guadeloupe deviendrala vitrine de la modecaribéenne à l’occasiondes Kreyol Fashion Days,sous le parrainage deJean-Paul Gaultier,créateur français derenommée internationale. Guadeloupe, Carrefour de la mode caribéenne n programme caribéen pour U tiendra au WTC pour étudier les structurer la filière mode : Saint-Vincent et les Grenadines, mais possibilités de structuration de la filière Le design et la mode se également la France métropole et le mode et faire part des opportunités positionnent comme des secteurs Canada (Québec), partenaires inter- d’emploi dans ce secteur ; ensuite, un dynamiques en Guadeloupe. Afin de nationaux privilégiés du réseau KFD. grand casting clôturera ce rendez-vous permettre à ces activités de s’ouvrir à pour dénicher parmi les jeunes Trois jours pour mieux appréhender l’international, il est nécessaire de Guadeloupéens le nouveau visage les enjeux et problématiques de la mettre en place une collaboration égérie de demain ; enfin, un défilé de filière mode : avec les autres pays de la Caraïbe. collections de créateurs caribéens sera Aussi, pour répondre à cet objectif, ■ Jeudi 29/11 : présenté au public, sur les conseils la Région Guadeloupe a mis en conférences et ateliers avisés de Jean-Paul Gaultier. place un programme d’appui à la thématiques (formation, structuration de cette filière dans le production, distribution, cadre du dispositif INTERREG IV mannequinat) définiront les Caraïbes : BUZZ CARIBBEAN. bases de la construction d’un réseau de la mode caribéenne ; La collectivité régionale a donc voulu mettre en lumière le potentiel de ces ■ Vendredi 30/11 : secteurs pour nos régions, tant dans des entretiens individualisés avec leurs dimensions économique, de les professionnels du secteur et professionnalisation et de création des experts internationaux ; d’emplois. ■ Samedi 01/12 : grand casting mené par des La mode sous les projecteurs : agences réputées suivi d’une Les Kreyol Fashion Days s’inscrivent soirée de clôture autour d’un défilé dans cette optique. Durant trois jours, exceptionnel avec une sélection Les Kreyol Fashion Days mobilisent tous les regards seront braqués sur de stylistes de la Caraïbe. un réseau de 12 pays et territoires : la Guadeloupe pour permettre aux Antilles-Guyane, Saint-Barth, Plus d’infos sur kfd@cr-guadeloupe.fr professionnels, amateurs et passionnés Saint-Martin, Haïti, Trinidad & Tobago, ou sur page Facebook Kreyol Fashion d’échanger : d’abord via un forum Jamaïque, Sainte-Lucie, Dominique, Days ou sur www.cr-guadeloupe.fr destiné aux professionnels qui se Photo : marque MUTAMBA de la Jamaique.54 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 43. Initié depuis 2008 par la Région Guadeloupe, le Gwadloup Festival En région se positionne comme scène des musiques caribéennes, valorisant l’expression artistique plurielle de la Caraïbe. De nombreux artistes et pays invités ont posé leurs instruments en Guadeloupe, faisant de l’archipel la capitale des musiques caribéennes. Cette année, la Région souhaite gratifier les talents de la Guadeloupe et offrir au public une cérémonie destinée à récompenser les artistes de l’île dans diverses catégories musicales.La Région Guadeloupe récompenseses artistes Quatre prix seront donc décernés : ■ L’Elwa d’Or ; ■ Le prix du meilleur artiste ou chanteur ou groupe gwo-ka de l’année ; ■ Le prix du meilleur interprète ou groupe de musique urbaine ; ■ Le prix du meilleur chanteur de biguine et/ou zouk de l’année. Après Gérard LAVINI, Henri DEBS, Pierre-Edouard DECIMUS, Guy JACQUET, Jacob DESVARIEUX, Les récompenses : Man SOSSO, Abel ZENON, Roger JOSEPH, Arthur APATOUT, ■ Prix du meilleur artiste, chanteur Tanya SAINT-VAL et Eddy GUSTAVE ; ou groupe gwo-ka de l’année : écompenser les artistes R émérites : En 2012, l’accent sera porté sur la reconnaissance des hommes et des qui remportera ce trophée ? Le comité de sélection s’est d’ores et déjà réuni pour établir une liste de nominés, à savoir : Roger BELLINI, Yvon ANZALA, une programmation lors de la fête de la musique à St-Domingue, en partenariat avec l’Alliance française ; femmes qui œuvrent pour valoriser et IGNOL dit “Kafé” et LALSINGUE ■ Prix du meilleur interprète ou promouvoir les musiques et sonorités (à titre posthume). Le suspense sera groupe de musique urbaine : de chez nous. Ainsi, une cérémonie levé le 22 novembre 2012. une inscription dans un festival de remise des prix “musique”, l’Elwa d’Or, sera organisée le 22 novembre Pour les autres catégories, la Région de l’île, toujours en partenariat 2012 à l’Artchipel de Basse-Terre. A Guadeloupe tient à prendre en compte avec l’Alliance française ; cette occasion, plusieurs personnalités l’avis du public présent à la soirée du ■ Prix du meilleur chanteur de du monde de la musique, sélectionnées 22 novembre et également celui de biguine et/ou zouk de l’année : par la Région, seront récompensées ceux qui voteront par téléphone pour une diffusion dans les Talents pour avoir enrichi par leur talent et leur sélectionner leur artiste préféré dans d’Outre-Mer en janvier 2013. travail notre patrimoine musical. les différents classements. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 55
  • 44. En région La Région Guadeloupe au Forum Caribéen des Energies Renouvelables n savoir-faire performant : U thème  “Quelle méthodologie de ADEME, AFD, BRGM, Caisse des Une délégation conduite par le développement intégrer ?”. Cet Dépôts et Electricité de Strasbourg. président de la commission échange avait pour but d’informer et On vise là à continuer le travail de Environnement, Louis GALANTINE, d’inviter les autres îles de la Caraïbe à caractérisation de la ressource en composée de 11 entreprises des participer au projet “géothermie énergie Dominique afin de concrétiser l’objectif secteurs du photovoltaïque et de Caraïbe” développé dans le cadre du de produire 100 à 120 MW d’électricité l’expertise et des services, a programme INTERREG Caraïbe. dont près de 90% seraient exportés représenté la Guadeloupe lors de ce vers la Guadeloupe et la Martinique, forum. Regroupés sur le stand affilié, soit plus de 10% de l’électricité les acteurs de la délégation ont pu consommée localement. offrir une visibilité sur les actions de la La Région Martinique et les Ministères Région dans le domaine de l’énergie de Barbade, Dominique, Grenade, et ainsi présenter aux visiteurs les Saint-Kitts et Nevis, Sainte-Lucie, le réalisations et les sociétés du territoire CARICOM, Montserrat (niveau perma- en ces termes. L’objectif était de nent secretary), l’Organisation des valoriser l’avance de l’archipel En effet, entre 2008 et 2009, la Région Etats Américains (responsable pour la guadeloupéen sur plusieurs points : Guadeloupe a conduit une étude Caraïbe et l’Amérique Centrale), EDF autour de cette énergie en partenariat ■ capacité photovoltaïque installée la Guadeloupe, le BRGM et l’ADEME, avec la Région Martinique, l’ADEME, plus importante de la Caraïbe ; ont pris part à cette table ronde, riche le BRGM et la Dominique. La première ■ unique centrale géothermique de en questions et en promesses pour la phase a permis de confirmer l’existence la Caraïbe ; suite de cette initiative… d’un potentiel géothermique consé- ■ production totale en énergie quent en Dominique. La politique énergétique de la renouvelable, la plus importante des La collectivité régionale, toujours chef région Guadeloupe a son site : Petites Antilles. de file, mène actuellement dans le www.guadeloupe-energie.gp cadre du programme INTERREG IV, Retrouvez toutes les Une table ronde pour avancer dans la deuxième phase du projet informations sur les économies le domaine de la géothermie “géothermie Caraïbe” avec un d’énergie en Guadeloupe : A l’initiative de la Région Guadeloupe, partenariat important : Gouvernement www.economie-energie-guadeloupe.fr une table ronde s’est tenue autour du de la Dominique, Région Martinique,56 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 45. Portrait compagnie 1C’est depuis juin 2010 queNathalie Thetis a rejoint l’équiped’Air Antilles Express pourassurer le suivi et la gestiondes comptes clients. Habileavec les chiffres, Nathaliel’est également dans unetoute autre discipline : la danse.Passionnée depuis son plusjeune âge par différents styles,c’est une rencontre avecJacqueline Cachemire Thole(NDLR : fondatrice del’incontournable Akademidukade Pointe-à-Pitre) qui l’aamenée à choisir le Gwo-Kadont elle est aujourd’huienseignante. Nathalie Thetis, explique sa passion du ka58 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 46. Portrait compagnie lors de fêtes communales, j’avais lewoz de Man Soso à Jabrun. J’avais d’ailleurs intégré un groupe “REGAL 4” un tel trac que je n’osais pas rentrer fondé par mes cousines. Je rêvais dans la ronde à lewoz. Je me suis alors de faire partie des “petits rats de donc contentée de regarder les autres l’opéra” ou de devenir danseuse de danseurs. Lorsque j’ai décidé de cabaret et pas n’importe lequel… quitter la manifestation, je me suis le Lido. A l’époque, quand mon père sentie tellement mal (mal de tête, mal me demandait “que veux-tu faire à l’estomac…) que je suis revenue quand tu seras grande ?”, ma réponse sur mes pas et j’ai répondu à l’appel était claire et invariable “Danseuse de du ka… j’ai dansé. cabaret”. Vous auriez dû voir la tête de Le BA : Faites-vous partie d’un groupe ? mon père ! Peut-on vous voir jouer bientôt ? Pour ce qui est de ma passion pour la Nathalie Thetis : Je fais partie de la danse traditionnelle, le Gwo-Ka m’estLe BA : Nathalie, pour commencer, troupe de danse et j’enseigne à venu grâce et lors de ma premièreracontez-nous votre arrivée dans la l’Akademiduka. Vous pouvez me voir rencontre avec Jacqueline Cachemirecompagnie, comment et pourquoi le mardi de 17h à 19h à l’école Thole (fondatrice avec son mari Yvesavez-vous rejoint l’équipe ? Symphonie de Baie-Mahault, Thole de l’école Akademiduka) à le vendredi de 20h30 à 21h30 àNathalie Thetis : Après 9 ans l’occasion d’une sortie plage. J’ai vu l’association Mas An Nou à la Jaille,d’absence aux Antilles, je suis rentée cette femme danser, se déhancher et et le samedi de 13h30 à 15h30 àde l’hexagone fin 2006. Quelques se mouvoir avec une telle grâce au son l’Akademiduka à Bergevin.années après mon retour, c’est un du ka que ça a été un réel déclic. Plusconcours de circonstances qui m’a tard, j’avais alors 10 ou 11 ans, lors Le BA : Sans doute vous aimez voyager.conduite chez Air Antilles Express. Une d’une fête familiale, Yves et Jacqueline Pouvez-vous nous raconter un souveniramie m’a prévenue qu’ils cherchaient m’ont remarquée et j’ai alors intégré de voyage aux Antilles/Guyane ouquelqu’un pour la gestion des comptes l’Akademiduka. J’ai commencé par ailleurs ?clients, je n’ai alors pas perdu de la tradition puis me suis ouverte au Nathalie Thetis : A 16 ans, avec latemps pour me rendre le jour même Moderne Ka avec, entre autres, troupe de l’Akademiduka, j’ai pu voyagerau siège de la compagnie. Depuis, j’y Léna Blou, Joël Petrus, Romuald dans la Caraïbe et vers d’autresoccupe le poste de comptable clients Serem, Ovide, etc.. destinations : USA, France, Canada,et suis responsable de la relance des Le BA : Sur quel(s) rythme(s) préférez- etc… J’aime voyager car cela permet decréances, de la facturation, du suivi et vous danser et pourquoi ? s’ouvrir à d’autres horizons, à d’autresencaissement des règlements, etc… cultures. Un souvenir impérissable et… Nathalie Thetis : En Gwo-ka j’apprécieLe BA : Est-ce un pur hasard pour inattendu : lors d’un déplacement de les 7 rythmes parce qu’ils sont tousvous que de vous retrouver dans le l’Akademiduka à Trinidad, nous nous synonymes d’émotions. Mais celuisecteur du tourisme ? sommes retrouvés en plein coup d’état que j’affectionne le plus, c’est le pendant le mois de juillet 1990…Nathalie Thetis : Pas vraiment… “graj” car il est langoureux, il parle Si mes souvenirs sont exacts, c’est leEn réalité, j’ai toujours eu une attirance d’amour, de tendresse et surtout de conseil régional qui, à l’époque, a dûparticulière pour les domaines du sensualité. Sa particularité par rapport affréter un charter pour nous récupérer !tourisme et de l’évènementiel, mais aux autres rythmes concerne le fait Malgré ce souvenir (qui aurait pu êtrepour mes études j’ai plutôt pris le que sa reprise se fait en 3 temps. Je traumatisant !) j’y suis retournée 5 anschemin des chiffres et de la gestion. tiens à souligner que je suis tombée plus tard pour profiter du splendidePar chance… car on a besoin de sous le charme grâce à Nadia Pater Carnaval.comptables et de gestionnaires dans (NDLR : directrice de l’Akademiduka depuis 2008).tous les secteurs… notamment le Le BA : Selon vous, pourquoi les Le BA : Quel(s) groupe(s) ou musicien(s)tourisme ! Antilles et/ou la Guyane représentent- admirez-vous particulièrement et elles une destination à ne pasLe BA : En dehors des horaires de pourquoi ? manquer ?travail, vous faites partie de l’équipe Nathalie Thetis : Il m’est difficile dede l’Akademiduka, école de musique Nathalie Thetis : Chaque île a ses répondre à cette question, chaqueGwo-Ka et de danse traditionnelle à particularités et des richesses culturelles groupe de danseurs(euses) à son proprePointe-à-Pitre. Comment vous est importantes. Il est donc intéressant de univers, sa propre forme de richesse…venue la passion du ka ? les visiter, notamment Marie-Galante Le BA : Auriez-vous une anecdote de que je trouve réellement authentique.Nathalie Thetis : Je dois vous avouer parcours à nous raconter ?qu’avant la passion de la danse Gwo-Ka,il y a eu la passion de la danse tout Nathalie Thetis : Lors de mon retourcourt, depuis mon plus jeune âge. en Guadeloupe après 9 ans d’absence,Je participais à des concours de danse je me suis rendue avec des amis au Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 59
  • 47. LittératureEn cette saison des Prix Nobel,on pourrait faire une critiqueaudacieuse : pourquoi lesmembres du plus prestigieuxjury littéraire n’ont-ils pas,en octobre, récompenséune grande romancière etintellectuelle commeMaryse Condé ? Sincèrement,elle l’aurait amplement mérité.Car elle est un écrivain majeurcher au cœur de tous seslecteurs, et aussi quelqu’und’important dans la littératurefrançaise. Peut-être ne laconnaissez-vous pas encore… Maryse Condé, La vie sans fards60 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 48. Littérature iscrète et sincère :D C’est celui dont le projet est né dans larmes et un fils, rien ne s’est arrangé, Voilà deux qualités qui ont l’air le salon des Guermantes. Je vous et sa carrière, et sa vie s’alourdissent de rebuter les médias. Bien sûr, raconte tout cela parce que la à chaque nouvel enfant à nourrir, àde très nombreuses récompenses, démarche de Maryse Condé est chaque nouveau chagrin d’amour.des titres, des médailles sont venus assez similaire… Maryse Condé, amoureuse et rebelle,couronnés une œuvre immense et encore jeune et toujours perdue dans Dans “La vie sans fards”, laune femme magnifique. On citera des identités qu’elle affiche commenotamment le Grand Prix de romancière décrit d’une façon tout à des masques, atterrit au Ghana àl’Académie Française, le Prix Carbet, fait semblable son passage à l’écriture. l’époque de l’Indépendance. Toutle Prix Marguerite Yourcenar, des prix Nous sommes alors à un point du au long de ce livre, très aride et noiren Allemagne et aux Etats-Unis… livre où Maryse Condé, alors jeune comme les terres de sa Guinée chérie,Et aussi une chaire de professeur à intellectuelle, Guadeloupéenne Maryse Condé est comme retenue,la fameuse université de Columbia d’origine, mais ayant fait de brillantes exténuée. Toute poésie s’arrête à seset rien de moins que la présidence du études à Paris, est particulièrement lèvres. La littérature est stoppée d’unComité pour la Mémoire de l’esclavage. désespérée. Il faut dire que depuis coup devant ces 15 ans de chagrin etPourtant, trop de gens passent son amour avec Jean-Dominique, un d’errance, qui précèdent sa brillanteencore à côté d’une œuvre bâtie à la Haïtien de passage qui lui laisse desconfluence des continents et desépoques. Et pas assez d’honneurslui sont rendus, alors qu’à 75 ans,Maryse Condé, qui commença àécrire plutôt tardivement, songe àranger sa plume dans son tiroir...Le récit d’une vie…Maryse Condé vient de publier“La vie sans fards”. C’est un récitautobiographique qui est une terribleconfession et un excellent moyen de sefrotter à une œuvre forte et puissante.Quand on étudie la littérature, on envient forcément à lire une très célèbrescène de “A la recherche du TempsPerdu” de Marcel Proust. C’est lascène finale de cet immense roman :le Narrateur, après 30 ans de silence,nous raconte comment, devenu vieux,il retrouve tous ses amis dans le salond’un duc, le duc de Guermantes ;Et là, lui qui n’a encore jamais songé àécrire, en voyant tous ses compagnonsridés et voûtés par le poids des ans,comme des très anciens dieux de lamythologie, comprend qu’il faut écrirepour figer et sauver ce monde qui vamourir. Oui, le Narrateur s’aperçoit quec’est en écrivant sa vie, ses souvenirs,ses impressions, qu’il pourra continuerà avoir près de lui tous ses amis, toutesses années. C’est une très belle scènede la “Recherche”, le livre de Proust,qui se conclut ainsi. Et on comprendalors que le livre que l’on vient derefermer est précisément cette œuvrede survie entreprise par le Narrateur.Ainsi, ce roman qu’on a lu, c’est celuidont Proust vient de raconter l’origine. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 61
  • 49. carrière d’intellectuelle aux Etats-Unis que je vécus une étrange expérience et en France. Chaque nouveau pays, (…) Brusquement le présent s’anéantit Propos de Baptiste Rossi, chaque nouvelle aventure, chaque cependant que des évènements surgis pigiste des pages Littérature nouvel enfant riment avec autant de de mon ancienne vie en Guadeloupe, pour Le Bon Air : douleurs, de pleurs, de désespoirs. à Paris, en Guinée tournoyaient autour J’ai eu la chance de rencontrer Il faut lire cette sidérante description de moi et revenaient m’investir avec Maryse Condé il y a quelques de son accouchement en Guinée : intensité (…) J’aurais voulu conférer semaines. Je me souviendrai on est – littéralement – horrifié par à ces moments une forme de vie longtemps de cette après-midi : la force du récit, sans concession. que le temps ne pourrait pas détruire. de sa voix usée mais soudain Parfois, pourtant, Maryse Condé a Comment y parvenir ? Je ne le ragaillardie, la romancière m’a lu des élans, comme si son optimisme savais pas”. un extrait de “La vie sans fards”. d’écrivain reprenait le dessus sur sa Quelques temps plus tard, Maryse C’était la dernière page du livre : tristesse de femme. Ainsi, elle écrit Condé trouvera une réponse : la celle de la rencontre avec son une très belle description d’Accra, littérature, bien sûr. C’est donc un récit actuel compagnon, une très belle la capitale au Ghana, ou bien elle a lumineux, finalement, puisque c’est description d’un coucher de soleil cette fougue, si pure : “Contre le ciel celui de la naissance d’un écrivain. africain, la jeunesse des fougueux assombri, des paquets de chauve- Tout au long des pages, Maryse Condé Maryse et Richard… Le couple, les souris voletaient lourdement vers le raconte comment, petit à petit, chaque cheveux blanchis par le fil des ans, faîte des bouquets d’arbres qu’on drame, chaque anecdote trouvera son côte à côte, uni dans cette lecture, aurait dits dessinés au fusain sur de écrin pour survivre, et devenir de l’art, était devant moi comme la preuve grandes feuilles de papier gris…”. donc éternel. Par exemple, telle révolte vivante du pouvoir de la littérature. de lycéens où Maryse Condé faillit Malgré les années, le temps perdu, …Qui sauve son auteur : perdre la vie, devient plus tard le poids des douleurs et des Alors, comment Maryse Condé “Hermakhonon”, un roman qui chagrins, la vie est toujours là, dans s’est-elle préservée ? C’est en cela rencontrera le succès des lecteurs et les mots, les livres. Leur amour, leur que “La vie sans fards” est assez de la critique. Mais, contrairement à jeunesse étaient sauvés, préservés bouleversant : on saisit comment une Proust, Maryse Condé, ici, ne sauve puisque passés dans la littérature. femme meurtrie par les tumultes du pas seulement le temps perdu, elle se Comme pour le Narrateur de destin se sauve. Les mots de la sauve aussi elle-même. La littérature Proust, la vie de Maryse Condé, est romancière sont alors presque ceux atteint donc là une dimension encore - malgré tout - devenue immortelle… du Narrateur de Proust : “C’est alors plus belle…62 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 50. TRANSPORT - LOGISTIQUE - DOUANEFAUT-IL ÊTRE UNE GRANDE MULTINATIONALE POUR COUVRIR LE MONDE ? Certains pensent que seuls les transporteurs de renommée mondiale peuvent couvrir le monde. Sifa va encore plus loin... En plus de ses propres implantations,Sifa a soigneusement choisi des dizaines de partenaires pour aller partout dansle monde.Ainsi, quelque soit mon lieu d’approvisionnement, Sifa s’occupe de tous mesacheminements de marchandises.SON RÉSEAU D’AGENTS :Asie - Australie - Nouvelle-Zélande - Inde - Afrique - Amériques - Europe EuropeIMPLANTATIMPLANTATION(S) PROCHE(S) DE VOUS : T TION(S)MartiniqueMartinique : +(0)5 96 42 05 05 - Guadeloupe : +(0)5 90 26 71 40 www.sifatransit.com www.sifatransit.comGuyane : +(594) 35 50 00 - Saint-Martin : +(0)5 90 52 21 80 - USA : +(1)(786) 347 89 86 Saint Mar Saint-Martin 5 +(1)(786 6)
  • 51. Idée cadeau Depuis 2010, il est possible, en Guadeloupe, de se propulser dans l’univers onirique et merveilleux des jouets anciens, des jouets de rêve… Pour retomber en enfance, laissez-vous tenter par un passage dans l’une des boutiques POMME d’API situées à Ste-Anne ou, tout récemment, à Jarry… Le temple du jouet ancien… #+"#2/0 "# /:3# )#4 #1 /,)+# PdA : Absolument, Noël c’est aujourd’hui # >
  • 52. 1 -,2/ )@+#!",1#> +,20 /!,+1#+1 )#2/ #))# et l’affluence en magasins se ressent PdA : Je pense qu’il est important de 3#+12/# déjà ! Tout est en place, bien sûr, pour souligner que… les quilles finlandaises accompagner les familles dans cette sont en passe de devenir le jeu # >
  • 53. )#4 0@) -/<1 ),%.2# .2# période féérique et privilégiée durant d’adresse antillais par excellence ! 3,1/# -00,+ "2 (,2#1 3,20  +3#01 laquelle petits et grands prennent le Affaire à suivre… "90 1,21 -#11 -,2/.2, #+ 3,/ $1 temps de lâcher prise, de se retrouver 3,1/# *81#/> et de partager. Pomme d’Api : En effet, passion familiale depuis 1972, j’ai fait mes # >
  • 54. 2#)0 (,2#10 !,+0#))#6 3,20 #+ premiers pas entouré des jouets -/,/18 7 ) 3#+1#> merveilleux du magasin de mes PdA : En fait, tout dépend des âges. parents à Montpellier. Avec ma Nous proposons des jouets pour tous, compagne, faire découvrir aux Antilles du nourrisson aux adultes ! la qualité et la rareté de ces fabrications originales nous a semblé De 0 à 2 ans, je conseille les boîtes à être une bonne façon de partager de musique animées, particulièrement les longues années de recherches autour manèges. du jouet ancien. De 2 à 5 ans, les petits circuits et les # >
  • 55. 2#)0 (,2#10 3,20 -)0#+1 jeux de construction en bois, pour les -/1!2)9/#*#+1 #1 -,2/.2,> 5-8 ans les jeux d’adresse et de PdA : La magie des produits que nous patience sont bien adaptés ainsi que les sélectionnons tient à leur simplicité personnages : pirates, chevaliers, apparente, à leur beauté et à l’astuce fées… sans oublier les déguisements. secrète qu’ils contiennent. Chaque Les plus âgés préfèreront les tours de ,2/ !#24 .2 ,+1 %/"8 )#2/ /#%/" concepteur a apporté à sa création, en magie, les cerfs-volant, le jonglage ou "@#+$+1 #1 !#11# -/8!#20# .2)18 plus de l’aspect technique, une idée les jeux de société intelligents. .2@#01 ) !2/,018= poétique, une âme. Ces fabrications # >
  • 56. 2#) #01 3,1/# !,2- "# !?2/  "@ 3,20 !!2#))# 7 1# précieuses méritent attention car elles 3,1/# (,2#1 -/8$8/8> ++# #1 //5 24 "/#00#0 023+1#0>
  • 57. développent chez l’enfant un regard particulier bien différent de ce que PdA : Incontestablement, mon “p’tit  >
  • 58. "   8+8 peuvent conférer les jouets plus préféré” est le gyroscope : c’est la plus modernes. merveilleuse des toupies. Instrument de >
  • 59. physique à sa création, elle défie les lois ** /!&"8# /2# #!.2#/#) # >
  • 60. ,;) //3# 7 %/+"0 -0 de la pesanteur et nous entraîne dans /#00#+1#6 3,20 "8(7 )@#2-&,/# "# !#11# des réflexions sur la rotation des astres… ! -8/,"# "# $:1#0>64 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 61. Photos VIP Saint-Martin Inauguration de la Poste d’Howell Center à Marigot 01 1er tournoi du Friendly Alain Richardson, Président de la Collectivité ; Caribbean Beach Tennis Jean-Claude Manéré, Directeur de la Poste de Guadeloupe ; Philippe Chopin, Préfet de Saint- Une quarantaine d’équipes se sont Martin ; Christian Baladine, Directeur des ventes affrontées samedi 20 octobre, sur la plage du Boo Jam à Orient Bay. du Groupement Grande-Terre de Guadeloupe ; Il s’agissait du premier tournoi amical Alfred Hamm, Directeur des 4 bureaux de Poste organisé par le Friendly Caribbean Beach de Saint-Martin (Galisbay, Quartier dOrléans, Tennis, nouveau club de Saint-Martin. Marigot & Grand-Case). 02 Etienne Andrew ; 01 01 En finale femmes : Adeline Arnaud Julienne Arondell ; Rosette Lake-Gumbs, Conseillère Territoriale & Membre Exécutif ; Mme Aubert, et Vanessa Troquereau ont rencontré Représentante de Mr Daniel Gibbs, Député de Oiane Boutens et Cécile Pougeol qui Saint-Martin et Saint-Barthélemy. remportent le titre. 03 Rosette Lake-Gumbs, Conseillère Territoriale 02 La soixantaine de participants s’est & Membre Exécutif ; Colette Michel ; Colette vaillamment battue. Pierre-Justin ; Heissy Gumbs & sa fille. 02 03 Soirée OOhChic au Panlaan Soirée OOhChic (Don’t just look good, feel good !), ambiance DJ très trendy et tenue blanche souhaitée dans ce res- taurant thaïlandais branché de Simpson Bay (partie hollandaise). A noter dans vos agendas : cette soirée festive aura lieu chaque mois ! 01 01 01 Au centre Phil Kin (boutique Koakai Leader Price Galerie), entouré des propriétaires du restaurant. 02 DJ Ona Struwer, exceptionnelle ! 02 02 1ère édition du Salon de l’Occasion Automobile Le salon de l’occasion automobile s’est déroulé samedi 20 octobre à Hope Estate. Le soleil brillait, ce qui explique en partie le beau succès de fréquentation de cette manifestation qui a réuni des passionnés. 01 Luc de Monster Garage, avec en arrière- 01 04 plan, des véhicules de poids ! 02 Céline et Maëva, les hôtesses de l’opérateur de téléphonie mobile Digicel. 03 Mylène Bertout de Solar Prod dans une voiture électrique commercialisée sur l’île par cette même société. 04 La limousine “Humeur”, bien connue à Saint-Martin, était exposée sur le salon, avec Jacques de Dreams Limousine et Mr Paul. 05 Christian dans son atelier- boutique Christ’île. 02 03 0566 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 62. Photos VIP Saint-Barth Préparation du voyage en Martinique à loccasion des rencontres jeunes et patrimoine de loutremer du 29 au 31 octobre 2012. http://rjpom.blogspot.com/ 01 Les élèves du collège Mireille Choisy en visite du patrimoine de St-Barth, accompagnés de la chambre économique multi-professionnelle et de lassociation St-Barth Essentiel. 01 1ère commémoration de l’abolition de l’esclave à St-Barthélemy au musée territorial. 02 De gauche à droite : Nils Dufau (commission culturelle), Arlette Magras (passionnée de l’histoire de St-Barth), Micheline Jacques (présidente de la commission culturelle), Bettina Cointre (commission culturelle), Juliette Gréaux (commission culturelle), Eddy Calvani (conservateur du musée territorial). 0268 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 63. Photos VIP Guadeloupe Mardi 16 octobre 2012, spectacle à la salle Robert Loison du Moule, "Joleen : une voix, une guitare". Un compte musical dans lequel Jocelyne Massina, inspirée par son grand-père Giosepe Massina, rythme son spectacle par des séquences vidéo, des sketches... une invitation à un voyage harmonique de la Sicile à la Guadeloupe. Invités : Max Rippon. poète. Pedro Izquierdo, comédien. Scénario, mise en scène et en 03 images Patrick Sardi. Production KAZ’ARTS. Prochaines éditions le 1er décembre 2012 de 04 19h à 20h et de 20h30 à 21h30 à la salle Georges Tarer à Pointe-à-Pitre. 01 Joleen et sa fille Maïma dans la loge. 01 02 02 Pedro Izquiero (comédien) backstage. 03 Scéance de maquillage avec Gaëlle Gimmère. 04 Guiseppe Massina. 05 Joleen sur scène. 06 Joleen et Choupi. 05 06 Soirée à la Vague Rouge, à Montauban Gosier, le 27 octobre 2012 01 Sarah et Sophie. 02 Aurelie, Kareme et Marjy. 03 Sexy Tissa (Model Pro et artiste) et œil2moy 01 02 03 (photographe). 04 Maty minaj et Mary Simon. 05 Yannice, Sophie, Sarah et Karine. 06 Reda et Sexy Tissa (Model Pro et artiste). 07 Claude et Diane. 08 Sexy Tissa (Model Pro et Artiste) et Eric (Sun Gym). 04 05 06 09 Vanessa, Cathy, Erwan et Fred. 07 08 0970 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 64. Photos VIP Martinique Inauguration de la nouvelle boite Le Maximus au Lamentin avec Machel Montano le 24 octobre 2012. Machel Montano, né le 24 novembre 1974 à Carenage sur l’île de Trinidad est un chanteur, auteur et producteur trinidadien. Icône de la soca, il est considéré comme un des artistes caribéens les plus influents. Il était le 24 octobre en Martinique pour l’inauguration du New Maximus, et la cerise sur le gateau, Admiral T en personne pour le show ! Photos By Elgayou Soirée Souskay à Paris. Sexy et classe, quelques photos de la soirée Souskay à Paris. Lassociation Souskay organise chaque mois des soirées endiablées pour les Antillais de la capitale. Tour des yoles 2012. Le Tour des yoles 2012 sur le cata Bien Glacé avec la présence cette année de Tiga, presentatrice de Ridding Zone sur France Ô. Sophie Ducasse dit Tiga, est franco-centrafricaine née en 1987 en Afrique de lOuest. Elle est animatrice, mannequin internationale, actrice et présentatrice de TV !72 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 65. Une soirée sans Martinique 1ère, c’est comme un baptême sans paté en pot. Être Martiniquais, ftp c’est toutRégie publicitairestephanie.gaumont@ftv-publicite.fr0596 42 56 64 un programme.
  • 66. Photos VIP Guyane 10 ans d’Air Guyane Express : Air Guyane a soufflé ses 10 bougies lors d’une soirée cocktail au Novotel, en présence de toute l’équipe d’Air Guyane Express et dAir Antilles Express. 01 Le Président Directeur Général d’Air Guyane / Antilles Express, Christian Marchand, aux côtés de Chantal Berthelot, députée. 02 Les pilotes 01 02 de ligne d’Air Guyane Express et d’Air Antilles Express. 03 Sylvie Caudrillier (déléguée régionale Air France Guyane), Jean-Pierre Theodore Roumillac (maire de Matoury) et Emmanuel Pelage (son directeur de cabinet). 05 Francis Nugent, leader vocal du groupe Dlo’Kan, a maintenu l’ambiance avec ses musiciens. 05 Toute la soirée, il y eu de la joie dans l’Air… 03 04 05 Inauguration de la nouvelle boutique Orange installée avenue Général de Gaulle à Cayenne : 01 Maryline et Justine (hôtesses de la soirée), Gaëtan Breton (gérant de la boutique) et Chantal Maurice (directrice régionale Orange). 02 Valérie Dontevieux (responsable 01 02 secteur), Laurent Couic (propriétaire et gérant de la boutique), Valérie Hogwoud (responsable adjoint de la boutique Carrefour Matoury). 03 Yoann King (chef de secteur en Guyane - partenaires), les gérants Laurent Couic et Gaëtan Breton, et Samuel Paclo (directeur de la distribution Antilles-Guyane). 04 Andrelma, Jackellinne et Garryhk (vendeurs), et Régine Allen (comptable). 03 04 Election de Miss Guyane, le 6 octobre au Zephyr : 01 Célyanthe Félix, 20 ans, élue deuxième dauphine de Miss Guyane. 02 Corinne Buzaré, 24 ans, élue Miss Guyane. 03 Le dernier passage sur scène en tenues de soirée des 8 candidates. 04 Le trio gagnant : Célyanthe Félix, Corinne 01 02 03 Buzaré et Géraldine Magnan. 05 Géraldine Magnan, 23 ans, première dauphine, au micro avec Jordan Rizzi, qui animait la soirée. 06 Tout sourire, Gladwys Epailly, Miss Guyane 2006-2007. 04 05 0674 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 67. Auto Avec cette nouvelle Série 1 en version 3 portes, la firme bavaroise signe un modèle riche en nouveautés, notamment côté mécanique avec l’arrivée prochaine d’une version M Performance et de la transmission intégrale xDrive. Côté innovations, EfficientDynamics et ConnectedDrive font à présent partie des possibilités proposées aux futurs acquéreurs. Nouvelle BMW Série 1 trois portes. un modèle unique ! légante, sportive, présage d’un E En analogie avec le modèle 5 portes, moteurs à essence et diesel dotés de plaisir de conduire intense, (NDLR : sorti il y a quelques temps aux la technologie BMW TwinPower Turbo ; la nouvelle BMW Série 1 (3 portes) Antilles), la partie avant de la nouvelle BMW 114i, nouvelle variante d’entrée se présente comme une individualiste BMW Série 1 (3 portes) est dominée de gamme développant 102 ch. à orientation résolument sportive dans par les naseaux BMW grands formats, Egalement disponibles : la BMW 116i le segment des compactes premium. les ensembles optiques aux contours (136 ch), la BMW 125i (218 ch), expressifs et la triple prise d’air. Inclinés Le long capot moteur, l’habitacle reculé, la BMW 116d (116 ch), la BMW 118d vers l’avant, les naseaux soulignent le le grand empattement et les porte-à-faux (143 ch), la BMW 125d (218 ch) ainsi tempérament provocateur de ce modèle réduits sont sur ce modèle les garants que la BMW 116d Efficient Dynamics compact. Le profil à la fois sportif et des proportions typiques de la marque. Edition d’une puissance de 116 ch élégant, marqué surtout par les portes Les lignes fluides qu’elle révèle lui bénéficiant de mesures supplémentaires larges, est le principal trait caractéristique donnent une allure particulièrement réduisant la consommation et ramenant de la carrosserie de la nouvelle 3 portes. élancée. les rejets de CO2 à 99 g/km selon le La ligne des bas de caisse allongée cycle de conduite européen ! Le progrès réalisé par rapport à sa vers l’avant et les surfaces au modelé devancière ne porte pas seulement Différents modes de réglages sont prononcé dans la partie inférieure sur les qualités routières et l’allure disponibles, notamment le mode des portes signalent le tempérament sportive, mais aussi sur l’habitabilité “Eco pro” système intelligent permettant fonceur de la voiture et son orientation à bord. Celle-ci résulte d’une de réduire votre consommation en sur la route. croissance ciblée des dimensions fonction de votre style de conduite. extérieures : ainsi, la nouvelle BMW A bord, connectivité et sécurité prennent Série 1 (3 portes) affiche une carrosserie place via les toutes dernières innovations La liste de superlatifs étant longue allongée de 85 millimètres. A l’arrière BMW : EfficientDynamics, xDrive et pour cette nouvelle BMW, la meilleure l’espace pour les jambes gagne BMW Connected-Drive sont désormais façon de comprendre lémotion 21 millimètres et le volume du coffre disponibles et à votre service pour quelle suscite et de réserver votre à bagages 30 litres. faciliter tous vos trajets. essai en concession, le véhicule étant à lhonneur jusquau 30 novembre Au niveau des finitions, les matériaux Côté motorisations, la gamme a été chez votre importateur local BMW. sont plus nobles, la qualité augmentée. largement étoffée, comprenant des76 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 68. Au fémininMême dans nos îles tropicales,il arrive que le soleil joue àcache-cache. Pourtant, autravail ou à la plage, nous nousdevons d’être présentables !Mesdames, voici quelquesconseils simples pour quevotre coiffure puisse faire faceaux petites intempéries... Vos cheveux contre vents et marée ! Des astuces sous le chapeau : ■ Avant de partir le matin, pensez ous allez friser la perfection ! ■ Nattez vos mèches rebelles ! V Les embruns salés, les alizés soutenus, les gouttes éparses relayées tout à coup par un soleil de Si vous avez davantage de temps avant de quitter la maison, ne vous privez pas de la tresse couronne qui entoure à vaporiser une brume très légère d’anti-frisottis sur vos pointes rebelles. plomb... Ces caprices du ciel se ■ Le soir, sous la douche, rincez la tête - et que quelques épingles de révèlent en véritables ennemis pour abondamment vos cheveux à l’eau couleurs viennent raviver - car elle notre chevelure en ligne de mire claire. Il est déconseillé de les confère une élégance certaine aux directe. Voici donc quelques ruses shampooiner tous les jours : trop visages fins. Les frimousses plus cheveuleresques pour braver, avec les laver les assèche, les sensibilise rondes préfèreront la tresse de côté. grâce, la météo : et les électrise. ■ Après la douche, pensez à ■ Optez pour l’effet mouillé ! réhydrater vos cheveux avec un Appliquez un corps gras sur vos masque démêlant ou du monoï, à pointes propres (masque capillaire appliquer sur les pointes sèches sans rinçage ou monoï, par exemple) uniquement. Préférez le séchage en jouant également sur le style naturel (des brushings à répétition coiffé/décoiffé grâce au gel. ont tendance à les abîmer). ■ Pensez à la queue de cheval ! Des accessoires cool & chic : Pour les cheveux souples, ondulés ou ■ La grosse barrette design ou la lissés, rien de plus facile ! On les réunit pince large de couleur unie peuvent à l’arrière de la tête, le plus haut parfois sauver la mise ! possible pour bien dégager la nuque et se grandir : féminité et élégance ■ Le bandeau ou le foulard à nouer assurées ! C’est peu innovant mais si sur le haut du front domptent les pratique, et indémodable en prime. épis quand on manque de temps. Pour un look décontracté mais coiffé, ■ Le chapeau ou la capeline la couette bohème est une alternative garantissent un look détendu et à adopter : placée plus bas, au niveau bucolique lorsque le week-end du cou, elle est idéale pour les cheveux arrive... mi-longs ou dégradés.78 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 69. Mode 1 Guess, Murano & Mora Bella Shooting au Maudhuy de Saint-Francois Guess : C.C. Destreland (Guadeloupe) - C.C. La Galleria (Martinique) - Blue Mall Cup Coy (St-Martin) Murano : C.C. Le Pavillon 1ère étage - Tél. : 0590 60 15 66 (Guadeloupe) Mora Bella : C.C. Destreland - Tél. : 0590 41 04 48 (Guadeloupe)80 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 70. Mode 21. Alisé : Robe à manche FAITH CONNECTION 465€ - Bottines CORELINE GUESS 258€ - Sac GUERRI GUESS 169€ Auriana : Arctic Warrior FAITH DIESEL 349€ - Blouson FAITH CONNEXION 365€ - T-shirt SAMANTHA GUESS 111€ T-Shirt ROCK GUESS 59€ - Pantalon SKINNY FAITH CONNEXION 220€ - Chaussures STIVAL G FERRE 385€2. Auriana : Top MOLLIE KNIT GUESS 166€ - Jupe PAUL & JOE SISTER 210€ - Manteau PAUL & JOE SISTER 545€ Bottes OLIVIERA GUESS 343€ - Valise GUESS 264€ - Sac BELTON GUESS 199€ Alisé : T-shirt DIESEL 109€ - Jean NICOLE SKINNY GUESS 166€ - Chaussures HEIKILY GUESS 192€ - Sac valise GUESS 174€ Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 81
  • 71. Mode 3 3. Auriana : Top MOLLIE KNIT GUESS 166€ - Jupe PAUL & JOE SISTER 210€ - Manteau PAUL & JOE SISTER 545€ Bottes OLIVIERA GUESS 343€ - Valise GUESS 264€ - Sac BELTON GUESS 199€82 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 72. 4 Mode Talons aiguilles Des collections de maillots de bains chics et glamour à découvrir...4. Maïma : Maillot de bain MAAJI 104€ - Sac assorti MAAJI 145€ Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 83
  • 73. Trade Story Hier, aujourd’hui et demain…84 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 74. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 85
  • 75. Solidarité La situation des travailleurs handicapés demeure précaire et 1 les mentalités évoluent très lentement. Malgré tout, certaines initiatives améliorent leur intégration dans lentreprise. Il nous paraît essentiel de rappeler les enjeux liés à la gestion du handicap dans notre société. La Semaine du Handicap a lieu cette année en novembre, l’occasion de rappeler ce qui se cache derrière ce mot. Regard Sur le handicap86 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 76. Solidarité e handicap, qu’est-ce queL lorsque la personne déficiente se trouve La loi du 11 février 2005 pour c’est ? dans une situation qui la met en inca- l’égalité des droits et des chances, “Handicap”, “handicapé” sont pacité ou qui limite sa possibilité d’agir. la participation et la citoyenneté desdes mots fréquemment utilisés par tout personnes handicapées, dite “loiun chacun, voire galvaudés dans la vie Quels sont les types de handicap ? Handicap”, affirme et renforce lesde tous les jours. Derrière les idées droits fondamentaux des personnes Contrairement aux idées reçues…reçues et les représentations collectives handicapées. Mais avant tout, ellesur le handicap, se cachent des réalités ■ 80% des handicaps sont non visibles promeut un regard neuf sur le handicap :multiples d’où l’intérêt d’en rappeler, il dépend de chacun de nous que toute ■ Moins de 3% des personnesavant d’aller plus loin, la définition. personne handicapée trouve sa place handicapées sont en fauteuil roulant dans la société.La loi du 11 février 2005 définit le ■ 85% des handicaps sont acquishandicap de la manière suivante : après 16 ans Etre reconnu handicapé = bénéficiaire de la loi du 11 février“Constitue un handicap, au sens de la Les typologies de handicap :présente loi, toute limitation d’activité ou ■ Le handicap auditif Que faire pour être reconnu ?restriction de participation à la vie en ■ Le handicap visuel Les organismes compétents en lasociété subie dans son environnementpar une personne en raison d’une ■ Le handicap psychique matière sont essentiellement la Com-altération substantielle, durable ou ■ La déficience intellectuelle mission des Droits et de l’Autonomiedéfinitive d’une ou plusieurs fonctions des Personnes Handicapées (CDAPH) ■ Les maladies invalidantes quiphysiques, sensorielles, mentales, et les organismes de Sécurité Sociale. regroupent les cancers, les maladiescognitives ou psychiques, d’un cardio-vasculaires, les maladiespolyhandicap ou d’un trouble de santé Qui peut-être concerné ? endocrines telles que le diabète, lesinvalidant”. Article L.114  (loi n°2005-102) maladies de l’appareil digestif telles Au cours de sa vie active, un FrançaisLe désavantage subi est appelé que la maladie de Crohn, les maladies sur deux est confronté à une situationsituation de handicap. Celle-ci peut de l’appareil respiratoire telles que de handicap, qu’elle soit durable ousurvenir à tout moment de la vie l’asthme, les maladies infectieuses ou réversible. Près de 10 millions d’actifsd’une personne. Elle est temporaire parasitaires telles que le VIH et les (environ un sur quatre) déclarent avoirou définitive. Elle est également stable hépatites, les maladies génétiques un handicap ou éprouver un problèmeou évolutive. Le handicap est présent telles que la drépanocytose.   de santé depuis plus de six mois. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 87
  • 77. Solidarité soient pour autant identifiées en tant que travailleurs handicapés. Voici quelques idées à garder à l’esprit pour une bonne collaboration… ■ Ne pas confondre la personne avec sa déficience Cette personne en situation de handicap est avant tout une personne, et non “un handicapé”. Comme tout individu, elle a sa propre singularité et sa personnalité, son handicap n’est qu’une partie de son histoire. ■ Échanger avec votre collègue sur sa situation de handicap A titre individuel, vous pouvez aussi engager une conversation sur ce thème avec le(la) collègue concerné(e). En abordant ce sujet, sans pour autant Presque 5 millions d’actifs indiquent ■ voir sa situation de handicap prise être intrusif(ve), vous pourrez mieux une limitation de leur capacité de en compte dans lentreprise ; vous représenter vos modalités de travail, en termes de mobilité ou de collaboration. ■ mobiliser, en fonction de ses besoins, quantité de travail à fournir. Chaque Votre collègue a besoin, comme vous, des aides ; année, près de 500.000 personnes de se sentir intégré(e) et en confiance d’âge actif connaissent une situation ■ adapter les horaires de travail ; dans l’équipe. Soyez à l’écoute de de handicap. ses remarques et de ses questions, ■ disposer d’un suivi renforcé par la médecine du travail ; discutez avec lui (elle) de son vécu Et dans l’entreprise ? quotidien et n’hésitez pas à proposer ■ partager son expérience avec votre aide, sans vous sentir offusqué(e) Bien loin des représentations habi- d’autres salariés ; si votre offre est déclinée. tuelles, le handicap est ainsi présent dans l’entreprise, même s’il est ■ permettre à son entreprise Si tu diffères de moi, loin de me léser parfois invisible, ou non connu des d’anticiper sur l’évolution éventuelle tu m’enrichis. collaborateurs, de la hiérarchie… des problématiques de santé ; La 16ème semaine de l’emploi des Ainsi, 3,6 millions de salariés ■ contribuer à faire évoluer les personnes handicapées a lieu du cachent leur handicap, mentalités et les pratiques de 12 au 16 novembre 2012 et donnera compensent au quotidien, lentreprise sur le handicap. lieu à de nombreuses manifestations en ignorant que : autour de ce thème. Nous comptons Signifier sa situation à son employeur sur vous. ■ Leur situation relève du handicap Se faire (re)connaître comme personne C’est ensemble que nous réussirons. ■ Leur poste pourrait être aménagé handicapée reste une liberté. La de- Fos à andikap ! ■ Ils pourraient bénéficier d’un mande de la RQTH est une démarche reclassement volontaire auprès de la CDAPH que vous êtes libre de faire ou non. Dossier réalisé en collaboration De nombreuses personnes, se avec LB Développement trouvant en situation de handicap, ne Par ailleurs, en tant que bénéficiaire se reconnaissent pas dans le terme d’une RQTH, vous n’avez pas l’obliga- Pour plus de renseignements, “handicapé”. Elles n’envisagent pas tion d’en faire état. En revanche, si merci de contacter d’entamer une démarche pour faire vous ne mentionnez pas votre statut, LB Développement : reconnaître administrativement leur vous ne pourrez pas accéder aux dis- Laurent Robillard : handicap et ne peuvent ainsi pas positifs mis en place dans ce cadre. Cel. : 0690 751 695 bénéficier d’aides spécifiques ou En entreprise, vous seul(e) pouvez in- Tél. : 0590 810 325 d’aménagements. former votre employeur de votre statut Web : www.lboutremer.com            de travailleur handicapé. Initier la démarche de reconnaissance du handicap Et en tant que collègue ? Lorsque lon est concerné par Dans le cadre de votre activité profes- une situation de handicap, la faire sionnelle, vous travaillez peut-être en reconnaître est essentiel pour se collaboration avec des personnes en donner la chance de : situation de handicap, sans qu’elles88 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 78. * &*?. -I88:.6<2;;*0. 6I.;< 8*; 1 CCI IG =6. ,76<:2+=<276 /2;,*4. ,755. 4.; *=<:.; 44. .;< 4I=629=. 258F< .6:*6,. -76< 4* -.;<26*<276 -I=6. 0:*6-.8*:<2. .;< ,76/2C. *=? ,1./; -I.6<:.8:2;.;44. -766. 8*: *244.=:; 4.; 57@.6; 87=:4=<<.: .//2,*,.5.6< ,76<:. 4. ,1F5*0..< .44. 8*:<2,28. A 4* /7:5*<276 -.,744*+7:*<.=:; -2:.,<.5.6<78C:*<2766.4; -*6; 4.; .6<:.8:2;.;Qui est collecteur ?.8=2; 4* 472 -. 57-.:62;*<276 ;7,2*4.9=2 * :*<276*42;C 4. 675+:. -.,744.,<.=:; *= 62>.*= 6*<276*4 4. #:C/.<-. $C0276 =*-.47=8. * -C;206C .6 4.; <:72; ;.=4; 7:0*62;5.; 7//2,2.4;1*+242<C; A ,744.,<.: 4.; >.:;.5.6<;*=8:D; -.; .6<:.8:2;.; *@*6< 4.=: ;2D0. ;7,2*4 7= =6 C<*+42;;.5.6< -*6; 4*$C0276 4 ;I*02< -. 4* 1*5+:. -.755.:,. .< -I6-=;<:2. -. $C0276 -.;4.; -. =*-.47=8. -. 4* 1*5+:. -.; C<2.:; .< -. 4I:<2;*6*< .< -. 4*1*5+:. -I0:2,=4<=:. La Taxe d’ApprentissageLa CCI de Région des Iles deGuadeloupe est de loin le premier ,.:<*26.; ,76-2<276; * <*?. .;< ,744.,<. -. 44. 4*6,. =6 *88.4 Acollecteur de la taxe d’apprentissage .?202+4. -D; 4. 3*6>2.: 44. -72< E<:. <7=<.; 4.; .6<:.8:2;.; 9=2 ;. ;76<en volume et donc le plus gros >.:;C. ,1*9=. *66C. *>*6< 4. .: 5*:; *,9=2<<C.; -. 4.=: <*?. ;72< *=8:D; -=contributeur auprès des Centres de &:C;7: ;72< *=8:D; -I7:0*62;5.; Comment sont affectées les sommesFormation d’Apprentis et des écoles. ,744.,<.=:; ;2<=C; 17:; -= <.::2<72:. ;72< perçues par la CCI IG ? *= 42.= -. 4.=: ;2D0. 8*:2;2.6.8=2; 84=; -.  *6; .44. *887:<. ;76 * <*?. 8.:5.< -. ,7584C<.: 4. I*88:.6<2;;*0. .;< =6 57@.6 -. 4=<<.:;*>72: /*2:. .< =6 .6;.5+4. ,7584.< -. /26*6,.5.6< -.; -C8.6;.; ,76<:. 4. ,1F5*0. -.; 3.=6.; 5*2;;.:>2,.; 2;;=; -. 4IC,7=<. -. ;.; 8C-*07029=.; -.; .6<:.; -. ,I.;< *=;;2 =6 57@.6 -. 8:C8*:.: 67;:.;;7:<2;;*6<; .; .6<:.8:2;.; .< 4.; 7:5*<276 -.; 88:.6<2;  .< -.; 3.=6.; *=? +.;726; .?8:25C; .6 5*<2D:.C,74.; 8.=>.6< ,758<.: ;=: =6. C<*+42;;.5.6<; ;,74*2:.; 9=2 -2;8.6;.6< -I.58472 8*: 4.; .6<:.8:2;.; !7<:.-2;8762+242<C =6. .//2,*,2<C .< =6. -.; /7:5*<276; <.,16747029=.; .< $C0276 .;< 4. 8*:.6< 8*=>:. -.<:*6;8*:.6,. .?.584*2:.; -. 4IC9=28. -= 8:7/.;;2766.44.; 4I*88:.6<2;;*0. 4726 -.::2D:. 4*C8*:<.5.6< 88:.6<2;;*0. ":2.6<*<276 Quels sont ces établissements ? *:<2629=. @ ,758:2; .6 <.:5. -..< 6;.:<276 ,1*:0C -. 4* ,744.,<. .; H .6<:.; -. 7:5*<276 -.; >74=5. -. ,744.,<. 4 /*=< -76, =6Elle a modernisé les outils de la 88:.6<2; H 4.;   -. 4* =*-.47=8. ;=:;*=< -. 67; .6<:.8:2;.; *  collecte en permettant aux entreprises .< 9=.49=.;  -752,242C; 17:; -. 4* ,758<. ;=: .44.;et aux experts comptables d’effectuer :C0276 76< :.B= -. 4*    J #7=: 84=; -I26/7:5*<276 4. C8*:<.5.6<en ligne leurs déclarations et celles de .; C<*+42;;.5.6<; /7:5*6< A -.; 88:.6<2;;*0. -. 4*   5.< A >7<:.leurs clients, via la plateforme 5C<2.:; 8.=>.6< +C6C/2,2.: ;=2>*6< 4.; -2;87;2<276 =6. C9=28. -. 8:7/.;;2766.4;Webtaxe, sécurisant ainsi les calculs -284F5.; 9=I24; 8:C8*:.6< .6<:. .< ,1*:0C. -I*,,758*06.: 4.; .6<:.8:2;.;et simplifiant les procédures.
  • 79. -= ;74-. ,I.;< A -2:. *8:D; .60*0C.; ;=: 4* >72. -= :.,:=<.5.6<   
  • 80.  *//.,<*<276 *=?  .; C<*+42;;.5.6<; 8*: 4I*4<.:6*6,. 44. .;< ,7587;C. -.H* <*?. .;< -=. -D; 4* 8:.52D:. *66C. ;,74*2:.; ,76,.:6C; ;76< ,.=? 9=2 -2;8.6;.6< -.; /7:5*<276; ■ .7:0.; &"! 1./ -=-I*,<2>2<C .< -D; 4. 8:.52.: ;*4*:2C 8*:H <.,16747029=.; 7= 8:7/.;;2766.44.; C8*:<.5.6< 88:.6<2;;*0.■ &7=<.; 4.; .6<:.8:2;.; 8.:;766.; # *, #:7 &%G 4; 76< :.B= .6 ":2.6<*<276 .< 6;.:<27681@;29=.; ;7,2C<C; -. 8.:;766.; .< -. 4*    ■ 7=2;.<<. $&" 76;.244.: .?.:B*6< =6. *,<2>2<C :.>E<*6< -= 88:.6<2;;*0. &C4H    8726< -. >=. /2;,*4 =6 ,*:*,<D:. I.;< *= ,1./ -I.6<:.8:2;. -. -C;206.: A 4* /72; 4.  .< 7= 4IC,74. 9=I24 ;7=1*2<. ■ *:2. *=:. (!#&),755.:,2*4 26-=;<:2.4 7= *:<2;*6*4H ;7=<.62: /26*6,2D:.5.6< 8*: ;* <*?. 76;.244.: 88:.6<2;;*0.■ .; ;7,2C<C; *;;7,2*<276; .< &C4H     -I*88:.6<2;;*0. .6 26<C0:*6< +2.67:0*62;5.; :.-.>*+4.; -. 4I%H .6<.6-= 4* 67<276 -.; +.;726; -= ■ :2; "!%" !$& 76;.244.:■ .;,778C:*<2>.; *0:2,74.; 5*:,1C 8*: :*887:< A 4I.58472 .6 $.,:=<.5.6< C>.4788.=:8:7-=,<276 <:*6;/7:5*<276 88:.6<2;;*0. &C4H    ,76;.:>*<276 .< >.6<. H La Chambre de Commerce et ■ %*6-:*   ;;2;<*6<.■ .; ,.6<:.; -. 0.;<276 *0:CC;  d’Industrie de Région des Iles de &C4    Guadeloupe est soucieuse de cette■ .; ,*2;;.; -. ,:C-2< *0:2,74.H ■  5*24H constante adaptation des formations■ .; .6<:.8:2;.; 6*<276*42;C.; aux besoins des entreprises. 44. *88:.6<2;;*0.0=*-.47=8. ,,2 /:4 @ * +2.6 .6<.6-= -.; .?,.8<276; .< ,76;<*<. 9=. 4* -.5*6-. C>74=. ;*6;.44.; ,76,.:6.6< 4.; .6<:.8:2;.; *@*6< ,.;;. 44. /*2< *=;;2 C>74=.: ;* ,744.,<.87=: *,<2>2<C .?,4=;2>. 4* /7:5*<276 87=: *,,758*06.: ,.<<. -.5*6-. 44. I.K9=28. -= .K8*:<.5.6<8:.52D:. .< 4.; .6<:.8:2;.; 7,,=8*6< =6 ,758<. ;=: ;.; :.;;7:<2;;*6<; 87=: /*2:. 88:.6<2;;*0. ":2.6<*<276 .< 6;.:<276 -. 4*  7= 84=;2.=:; *88:.6<2; 5*2; ;7=; 8:70:.;;.: -*>*6<*0. 4. >74=5. -. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 89
  • 81. Artiste Née à Pointe-à-Pitre et de retour en Guadeloupe depuis 2002, 1 Félie Line Lucol a gagné le cœur du public à force de persévérance et de talent. Tandis qu’elle exposait en octobre à la galerie d’art de la marina de Saint-François, Le Bon Air l’a rencontrée… Félie Line Lucol, 1. La liberté ébranlée. 2. Wouvè la wond. 3. Détail de l’illustration Kann la. 4. Le Bien Aimé. 5. Détail de la fresque du clocher de léglise du Gosier. 6. Détail de l’aquarelle Poyos. Elle, sans prise de tête90 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 82. Artiste 2 e l’artiste en devenir… A l’artiste aboutie :D Adolescente, Félie Line forge son caractère au gré de sescoups de crayons, griffonnant les 3 Après quelques années passées en métropole, Félie Line ressent l’impétueuse envie de retrouver sesmarges de ses cahiers. Cultivée, sources, de renouer avec les traditionscurieuse, la jeune fille rêve, feuilletant d’antan et ses aînés qu’elle respecteles encyclopédies illustrées, d’un tant. Elle s’envole donc pour le Papillonailleurs qu’elle s’invente, qu’elle qu’elle n’a quitté que très rarementesquisse à la gouache ou à l’aquarelle, depuis, faisant découvrir à sesquelque part entre les classiques de concitoyens des univers graphiquesl’art, ses dessins animés préférés et et créatifs hors du commun.les paysages qui l’entourent au jour le La meilleure des surprises, dit-elle,jour… Et qu’importe si les écoles d’art c’est que je me suis redécouvertene lui ouvrent pas leurs portes, sans moi-même. Certes parfois sceptiques,doute trop imbues de ne recevoir que les Guadeloupéens ont cherché à medes petits génies des mathématiques comprendre, à rentrer dans meset de la géométrie dans l’espace… euphories artistiques, allant même,Félie Line ne se décourage pas. de temps à autre, jusqu’à y participerLe monde est grand, beau, multiple. avec moi. Mon île natale m’a rappeléIl y a forcément un endroit ou quelqu’un pourquoi j’ai toujours voulu m’investirqui saura reconnaître ses talents. pour l’art et ses entrelacs de possibilités,Alors, après un BTS en communication d’espoirs. Félie Line ne renonce jamais.graphique et design qui lui confère vif dans le pavillon du Epcot Center en Elle s’adonne à sa passion comme unun diplôme reconnu, Félie Line peut Floride. Du rêve à la réalité, il suffisait travail, jonglant, sur commandes,enfin y croire : douée, confiante et de ne pas désespérer, de pousser les entre la création de portraits et desdébordante d’enthousiasme, elle songes plus loin que l’oreiller, de interventions orchestrées à l’initiativeest recrutée durant 18 mois par la travailler d’arrache-pied, encore et de plusieurs communes, dont cellemajestueuse Walt Disney Word toujours. Et la voilà lancée dans sa de Morne-à-l’Eau. Ainsi, en décembreCompany pour réaliser des portraits à carrière créative… 2004, à l’occasion du Téléthon, Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 91
  • 83. Artiste 4 soit très présent dans mon travail - c’est d’apporter la lumière suffisante pour donner vie à un dessin, de trouver l’équilibre parfait qui rende harmonieuse une sculpture, d’étonner par mes accumulations de particules pour reproduire une œuvre de grande dimension, explique-t-elle. Je suis libre d’aller où bon me semble dans mes créations ; mes idées, mes convictions et ma patience me guident… Ma première exposition, intitulée “Prises de têtes” en raison des 5 Félie Line crée une fresque murale de jour comme de nuit, pour boucler longues réflexions qu’elle a suscitées extérieure conçue de 350.000 ce projet dans les délais impartis ; chez moi, s’est mise en place lentement bouchons : des heures durant, pour un rendu final remarquable qui mais sûrement, c’est l’aboutissement accroupie sous un soleil de plomb, la immortalise les personnalités de la ville de 10 ans voués à ma passion. plasticienne agence, ajuste et colle, sur la partie inférieure et reste plus Je remercie sincèrement la galerie devant les passants qui finissent par conventionnel en répondant aux de Saint-François de l’avoir hébergée, venir lui apporter mains fortes et convenances religieuses dans sa ainsi que le public qui m’encourage achèvent avec elle cette œuvre partie supérieure. dans cette démarche. Ils me confortent éphémère qui restera visible près de dans ce rêve de voir un jour suspendue 2 mois. Vient ensuite la rénovation Félie Line, en toute humilité, se livre : une de mes œuvres dans d’autres du clocher du Gosier : 28 mètres de Ce qui me plaît dans la création îles de la Caraïbe et au MOMA de hauteur sur 4 faces à rafraichir, 6 mois d’images et d’objets - car je n’ai pas New-York. Aucun doute, le travail acharnés de travail, par tous les temps, de préférence bien que le portrait paye toujours, j’y arriverai ! 6 Nous remercions Félie Line Lucol et Catherine Filleau (galerie d’art de Saint-François – Guadeloupe) pour leur soutien dans la rédaction et l’illustration de ces pages. ■ Contact Félie : Email : felielinelucol@gmail.com Gsm : 06 90 92 67 23 ■ Contact Catherine : Email : lagaleriesaintfrancois@gmail.com Gsm : 06 90 61 41 2192 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 84. ActualitéRolls Energy, spécialiste ensolutions et innovationsénergétiques dans le secteurde la maîtrise de l’énergie,est désormais représentantexclusif de la marque d’éclairageLED Thomson Lighting auxAntilles/Guyane : une gammecomplète adaptée aux besoinsdes professionnels et desparticuliers, qui allie esthétique,technologie et écologie. Eclairage LED : La lumière de l’avenir ’éclairage LED, une alternative lampes fluocompactes qui est et un rôle d’ambiance dans les pièces L éco de premier choix : Fin 2012 marquera l’interdiction définitive de la commercialisation réalisée, sans compter l’impact à la baisse sur la consommation globale d’électricité. Dautant plus que à vivre et les chambres. La gamme d’éclairage LED Thomson Lighting, de par son étendue et sa des lampes à incandescence Thomson Lighting sinscrit en variété de températures de couleurs, - ou ampoules dites “classiques” précurseur en garantissant ses répond à tous les besoins en - trop énergivores et dont la durée de appareils 3 ans et en proposant des s’adaptant parfaitement aux objectifs vie est limitée. Les Lampes à Basse packagings 100% biodégradables. recherchés en termes professionnels Consommation (LBC) deviendront donc ou domestiques. incontournables. L’éclairage LED, Un éclairage de qualité entièrement qui bénéficie d’un développement modulable : L’éclairage LED - avec Thomson technologique de premier choix, se Lighting by Rolls Energy - c’est clair ! Chez soi ou au travail, un éclairage place en tête de liste des solutions d’éclairage d’avenir. En effet, ses de qualité est indispensable. Pourtant, Pour mieux accompagner les qualités en matière d’économie il est parfois négligé. professionnels et les entreprises dans d’énergie dépassent de loin bien leurs choix, Rolls Energy a mis au En entreprise, il participe à la sécurité d’autres alternatives : une ampoule point un panel de services adaptés : et intervient dans la mise en place LED consomme jusqu’à 2 fois moins diagnostic et étude d’économies d’environnements adaptés à l’activité. qu’une lampe fluocompacte ; sa durée potentielles, conseil en équipement, Par exemple, une tache de précision ne de vie peut atteindre 20 ans dans le livraison, installation, entretien… Les nécessite pas le même éclairage qu’un cadre d’une utilisation domestique ; professionnels prescripteurs peuvent travail de réflexion ou de créativité ; également bénéficier des avantages une LED n’émet aucun dégagement Sans oublier qu’un bon éclairage sert de chaleur, permettant notamment de la Thomson LED Community, un aussi à valoriser un produit, à attirer réseau qui leur est dédié. en milieu professionnel où les points l’attention des clients, à personnaliser lumineux peuvent être nombreux, de Quant aux particuliers, Rolls Energy un établissement, et va même jusqu’à réduire l’utilisation de la climatisation. les accueille du lundi au vendredi susciter des émotions… Concrètement, c’est une économie dans son nouveau show-room situé d’énergie allant jusqu’à 90% par A la maison, l’éclairage joue à la fois rue Moïse Polka (Jarry – Baie-Mahault rapport aux ampoules classiques un rôle fonctionnel comme dans la – Guadeloupe), et leur propose un et jusqu’à 20% par rapport aux cuisine, le dressing ou la salle de bain, accompagnement personnalisé.94 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 85. by Éclairage LED LightingCHOISISSEZ MAINTENANT L’ÉCLAIRAGE DE DEMAIN JUSQU’À PACKAGINGS DÉGAGEMENT 90 %* D’ÉCONOMIE 50 000 HEURES D’ÉCLAIRAGE * 3 ANS DE GARANTIE 100 RECYCLABLES % DE CHALEUR 0VOUS ÊTES UN PROFESSIONNEL OU UNE ENTREPRISE. VOUS ÊTES UN PARTICULIER.> Bénéficiez d’un diagnostic gratuit > Créez vos ambiances à l’infini. et d’un service d’accompagnement de A à Z. > Profitez d’un confort d’éclairage inégalé> Réalisez d’importantes économies et choisissez la tranquillité. sans changer vos appareillages.> Bénéficiez d’un éclairage adapté à vos espaces de travail. > Choisissez un éclairage éco-responsable.> Bénéficiez des avantages Thomson LED Community.** > Optez maintenant pour l’éclairage de l’avenir.POUR DÉCOUVRIR LA GAMME LED THOMSON Lighting,RENDEZ-VOUS DÈS MAINTENANT DANSNOTRE NOUVEAU SHOWROOM RUE MOÏSE POLKA, ZI JARRY, 97122 BAIE-MAHAULT www.rollsenergy.fr > rubrique nos énergies > LED KA CU RIE thomson-lighting@rollsenergy.fr ÈR E RUE MO ÏSE POL RU E A. LU MI RU E P. & M. * BAMY *0,08 euro/min PNEUS * Durée déclairage : donnée à titre indicatif. La durée déclairage dun appareillage LED dépend de son CSA utilisation. Economie de 90% : économie de consommation énergétique par rapport à une ampoule à in- Air. Novembre/Décembre JAR RY 95 Le Bon V OIE P R IN C IPAL E DE 2012 P.À .P. > candescence. Léconomie dune LED par rapport à une lampe fluocompacte est denviron 20%, et de 75% par rapport à un tube fluorescent. ** La Thomson LED Community est un réseau réservé aux prescripteurs et offre de nombreux avantages. Pour plus de précisions, contactez Thomson Lighting Antilles-Guyane.
  • 86. Déco Sculpteur aujourd’hui reconnu dans toute la Caraïbe - notamment à Cuba, Puerto Rico et Saint-Domingue - Didier Audrat a également exposé et vendu en France métropolitaine et outremer. Ses dernières créations regroupées sous l’intitulé “Baigneuses” ont intrigué Le Bon Air… Les Baigneuses, Sirènes des piscines de la Caraïbe nitiateur de l’enseigne de design Il s’agit là de confronter la sculpture au au glamour-humour de “sirènes” bien I Nad Création, Didier Audrat puise son inspiration entre les Petites Antilles et la France où il vit et travaille, paysage, d’articuler l’œuvre au lieu qui l’accueille. Ephémères ou permanentes, ses conceptions se doivent alors dans leur peau : couleurs tendances, lunettes fun, bonnets à fleurs… ces femmes-là assument tout : leurs imaginant sans cesse de nouvelles d’arrêter le regard du spectateur qui formes rondes, leur familiarité, même expositions pour les nombreuses se retrouve convié à une expérience une certaine insolence… biennales auxquelles il participe dans le qui fait appel à tous ses sens. monde entier. Sa passion pour l’espace Chaque création, façonnée Issus de fragments de ses lectures, et l’objet le pousse à créer dans le but à partir de matériaux naturels, de ses acquis en histoire de l’art, de d’interroger le public in situ, c’est-à-dire est unique ou fabriquée en très ses incertitudes et de ses espérances, sur les lieux de la vie courante, aux peu d’exemplaires, puis signée. de ses conversations, de ses existences abords d’une place municipale, à multiples vécues aux quatre coins du Contact- Didier Audrat : quelques mètres d’une rue passante, globe, les ouvrages de Didier Audrat Email : nad.createurs@orange.fr dans un parc bordant des habitations. interpellent selon l’idée du “tout-monde”. Tél. : 06 90 61 41 77 synonyme d’une création universelle dans laquelle chacun trouve une signification, une échappatoire qui lui correspond, qui lui ressemble, qui (re)dessine un rapport pérenne et sain avec notre univers actuel. Les “Baigneuses” s’inscrivent dans cette optique : près des piscines, aux détours de vastes jardins, parodient- elles un idéal féminin ? Une chose est certaine : elles n’ont pas froid aux yeux et leur assurance d’être séduisantes fait bien des envieuses… Inutile de chercher chez elles de grands gestes sculpturaux, il y a là juste un clin d’œil96 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 87. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 97
  • 88. SantéLa plupart des civilisationsproches de la natureconnaissent depuislongtemps les nombreusesvertus des épices. Car, outreleur faculté dassaisonnerles plats du quotidien pourles rendre meilleurs aupalais, les épices savèrentêtre curatives. Alors,nhésitez plus ! Epicezvos assiettes et guérissezsans effets secondaires... Se soigner avec les épices, Pourquoi pas ? ans l’antiquité, au temps des onéreux, serait un précieux anti-cancer D Pharaons notamment, les aromates issus de la nature s’invitent lors des cérémonies de culte : et un bon stimulant du système nerveux pour lutter contre la dépression. Avec le gingembre, il s’affiche aussi ils récompensent la bonté divine. en aphrodisiaque renommé. Ils tissent alors un lien avec l’au-delà Décongestionnant et enrichi en et s’apparentent à des denrées vitamine C, le paprika aide à prévenir mystiques très respectées et donc les rhumes, la toux et les soucis chères. Seuls les seigneurs et la haute pulmonaires. Le wasabi, extrait d’un bourgeoisie ont l’honneur de les petit piment vert, est un désinfectant utiliser. Au fil des siècles, avec les et antimicrobien efficace bourré croisades, les grandes explorations d’antioxydants. Les graines du et le développement du commerce fenugrec combattent le mauvais maritime, les épices se marchandent. cholestérol et les ennemis jurés de D’un pays à l’autre, d’une île à l’autre, la gente féminine (rétention d’eau, on véhicule leurs bienfaits “magiques”, chute des cheveux, déséquilibres curatifs et gastronomiques : on se on l’applique sur les plaies, on le hormonaux). Tonifiante, la cannelle fait nourrit, on se parfume, on se soigne consomme pour apaiser les rhuma- fuir les coups de fatigues prononcés avec ces merveilles subtilement tismes et les douleurs gastriques, au et améliore aussi les pathologies poivrées, amères, sucrées, prônant même titre que la noix de muscade. directement liées à la digestion, à la les saveurs du voyage, de l’ailleurs, On lui préfère le clou de girofle et la dyspepsie, à la boulimie et au diabète. du lointain, du rêve, du sensoriel... cardamone lorsqu’on souffre des Enfin, la vanille, purifiante et apaisante, Comme beaucoup d’épices, le dents, d’aphtes, d’infections virales et apporte satiété. Bref, autant d’épices curcuma est originaire d’Inde. bactériennes ou de calculs rénaux. que de maux à soigner, que de goûts Antiseptique et anti-inflammatoire, Le vrai safran, encore relativement nouveaux à (ré)explorer !98 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 89. CROISSANCE Tél. Tél. : 0590 38 98 82 - Fax : 0590 38 98 83 E-mail : devis@antilles-imprimerie.com Parc d’activité de Jabrun, lot n°21 - 97122 Baie-Mahault c
  • 90. Coaching A l’heure des diktats – argent, beauté, intelligence - que la société essaye d’imposer, cumulés aux exigences que nous nous imposons nous-même, notre confiance et notre estime n’en mènent pas large. Pas toujours facile de s’accepter ni de se respecter tel qu’on s’affiche dans la vie de tous les jours, au travail, à la maison, en présence de nos amis… Devenir véritablement soi, le rester ou changer en connaissance de cause, pourquoi est-ce si important ? L’estime de soi, Pourquoi faut-il la cultiver ? L es tumultes de la vie moderne 2. A chaque fois qu’un événement et sa conjoncture morose difficile se présente dans notre vie, Ne pas avoir peur de s’aimer – surcharge de travail, divorce, savoir évaluer ses conséquences de trop ! maladie, chômage – ne nous aident positives – la plupart du temps elles pas à mener une existence sereine, existent – s’avère souvent bénéfique : Chacun de nous est apte à se à croire en nous, en un avenir meilleur, généralement, on ressort plus fort, renouveler, à changer, à devenir en l’autre, à vivre épanoui, à se sentir plus sage, plus respectueux, plus meilleur, et donc à (re)bâtir sa compétent, capable, intègre, valable. patient, plus conquérant après avoir propre estime. Il ne s’agit pas Et ces doutes ne sont pas bons pour combattu. d’être égocentrique mais de rester notre moral. Si la plupart d’entre gentiment narcissique, de s’autoriser 3. S’autoriser à rêver, à s’imaginer des élans positifs envers nous-même nous, heureusement, échappent à la ailleurs, autrement, différemment et pour mieux se connaître et se dépression, certains – moins confiants sans peur d’être jugé est parfois la convaincre qu’on vaut la peine d’être et davantage craintifs – perdent toutes clef d’un renouveau de soi. connu, pour s’aimer et être aimé. La leurs armes face à la fatalité et toute estime d’eux-mêmes. Les causes 4. Parler, s’exprimer, s’écouter, suivre véritable estime de soi ne s’exprime d’un tel désarroi sont alors à chercher ses intuitions, se laisser du temps, pas par la glorification de soi, mais du côté de l’enfance : nos parents nous s’améliorer et s’aimer par et dans le par une quiétude et un rayonnement ont-ils suffisamment aimés ? Ont-ils regard d’autrui, se donner une vraie intérieur qui se propagent aux autres cru en nous, nous ont-ils encouragés, place, se faire plaisir aussi. Toutes et se renvoient à nous. écoutés, rassurés, poussés ? Si la ces actions vertueuses nous forgent réponse est “non”, il va nous falloir une opinion favorable sur ce que apprendre à mieux nous estimer ! l’on est et devient. 1. Pour s’apprécier à sa juste valeur 5. Se défouler physiquement renforce et reprendre confiance en soi, il est nos certitudes : quand les hormones nécessaire de bien se connaître. de l’effort s’activent, elles nous En dressant la liste de nos qualités plongent dans un état d’infini bien- et atouts, on fait un premier pas être et l’on arrête enfin de torturer vers les raisons qui vont nous notre moi profond. Etre concrètement conduire à nous aimer, à évoluer, actif sous-entend aussi que l’on à nous ouvrir à autrui. reprend notre vie en main.100 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 91. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 101
  • 92. Jeu ÎLE DES ATHLÈTE ANTILLES BLANC GUADE- SAISON CRÉOLE LOUPÉENNE SÈCHE MÉLANGÉ BOISSON PIÈCE APÉRITIVE JOINTE HÉROS DE MATRIX ÉQUERRE TECHNÉTIUM FUT GOUVER- AU LABO NEUR AUX 1 À ROME ANTILLES MONTAGNE Respirez, nous vous accueillons EN à l’hermitage sur les hauteurs de Trois- MARTINIQUE Rivières dans un cadre enchanteur. C’est le lieu idéal pour partir en PARLER NOTE LIQUIDE ANTILLAIS DU CHEF randonnées découvrir les merveilles de la Basse-Terre. Caneliers, Cacaoyers, Fougères arbores- centes, Courbarils centenaires baliseront vos traces avec des ADJECTIF ALUMINIUM POSSESSIF AU LABO vues à couper le souffle sur ÇA DONNE AUTEUR D’UN DU PUNCH REQUIEM les Saintes. UN PENNY, DES ..... A vivre Crédit photos : D.Guyenon - Thinkstock. DÉBUT sans VENT TROPICAL D’OPÉRA SOUS-LE- modération. VENT AUX ANTILLES SITUÉ ARDEURS FORMULE DE POLITESSE TUMEURS Le Jardin Malanga BÉNIGNES 97114 Trois Rivières - Guadeloupe - French West Indies Tel : 05 90 92 67 57 - Fax : 05 90 92 67 58 Email : info@jardinmalanga.com102 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 93. Jeu ÎLE DES ÎLE DESANTILLES CERISE- ANTILLESTROPIQUE PAYS DIEU DE DESANTILLES L’AMOUR SEUIL ÉPOQUETOUJOURS TENTABLEU AUX PRONOM ANTILLES PERSONNEL FACE-À- FACE COUP DE PIED TÉLÉCOM-MUNICATION La plus belle étape BATEAU REMIT À NEUF DE PÊCHE ANTILLAIS de votre parcours. NAVIRE DÉSERT Au coeur de la Marina À SAHARIEN PÉDALES TOUFFU de St-François et à quelques pas seulement d’un parcours international de golf d’exception de 18 trous, dessiné par Robert Trent STAR DU Jones, l’hôtel Bwa Chik POLICEFOOTBALL, SECRÈTE FLEUVE QUI vous accueille dans une NÉ EN PASSE À GUADE- CYCLONE FLORENCE ambiance très nature où DE 1989 LOUPE le chic côtoie les matières les plus nobles. Une atmosphère qui séduira autant les golfeurs que tous ceux Crédit photos : D.Guyenon - Océan d’images. qui recherchent un REPTILE TYPIQUE COLÈRE nouvel art de vivre… Entre Marina RENVERSÉE DES ANTILLES ARTICLE et Golf B WA C H I K H OT E L & G O L F Ave n u e d e l ’ E u ro p e 9 7 1 1 8 S t - F ra n ç o i s , G u a d e l o u p e Té l . : 0 5 9 0 8 8 6 0 6 0 - Fa x : 0 5 9 0 8 5 5 1 4 3 i n fo @ b wa c h i k . c o m - re s e r va t i o n @ b wa c h i k . c o m w w w. d e s h o te l s e t d e s i l e s . c o m PRONOM MÉTAL INDÉFINI Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 103
  • 94. TélécommunicationEn 2012, Mediaserv s’estinscrit parmi les opérateursles plus reconnus de laCaraïbe, notamment enGuadeloupe, en proposantaux entreprises et surtoutaux particuliers des offresavantageuses compétitivesconcernant la téléphonie,internet et les bouquets dechaînes tv. Avec la volontétoujours croissante desatisfaire au mieux sesclients, Mediaserv vientd’intégrer à son offre TVBASIQUE la chaîne Teva,détenue à 100% par leGroupe M6. Mediaserv Et la télé au féminin Mediaserv : Créée en 1989, Mediaserv (Groupe éva est si tendance… ■ T des documentaires inédits et Loret), dont le siège est installé à Si Téva est aujourd’hui l’une exclusifs (Les Dossiers de Téva, Pointe-à-Pitre, est devenue une des chaînes les plus regardées*, Femmes en politique, Des femmes au société notoire dans le secteur des c’est parce qu’elle séduit un public service de la loi, Ma vie de chantier, réseaux et des télécommunications essentiellement féminin, en quête de Ma vie de maman) ; en outremer. Implantée en divertissement, d’humour, d’infos ■ des films blockbusters. Guadeloupe, Iles du Nord, pratiques, de bien-être et de bonne Martinique, Guyane et à la Réunion, humeur au quotidien. Fiable et toujours Une fleur à toutes les femmes ! elle intervient auprès des au rendez-vous, elle est “votre meilleure particuliers, des entreprises et des amie” une fois rentrée à la maison, Mediaserv vous fait une fleur : Téva a er opérateurs ; elle fournit une large après une journée de travail bien fait son entrée le 1 septembre dans gamme d’offres et de services remplie, une fois le dîner préparé et l’offre TV BASIQUE de Mediaserv performants en matière de les enfants couchés. Vous avez juste (canal 25) pour le plus grand plaisir des téléphonie, internet et télévision envie de vous détendre et de passer mamans en particulier et du public numérique. un bon moment ? Teva est là pour féminin en général. Profitez-en vite ! vous, pour toutes les femmes, pour Renseignements : qu’elles se relaxent, s’amusent, www.mediaserv.com échangent et profitent de la vie… ■ Service clients Particuliers : Téva, c’est : 0811 57 57 57 ■ Service clients Entreprises : ■ des séries inédites dédiées à des 0811 57 05 70 héroïnes emblématiques (Ringer, Drop Dead Diva, Cougar Town, Nurse *Téva est la chaîne généraliste payante la plus regar- Contact presse : Jackie, The Big C, Grand Hôtel) ; dée par l’ensemble du public (meilleure audience). Univers global : ménagères de 15-49 ans recevant une Mediaserv Antilles-Guyane : ■ des magazines proches des envies offre multichaînes par le satellite, le câble et l’ADSL. Mme Audrey Koury Univers payant : ménagères de 15-49 ans recevant Tél. : 06 90 36 00 01 des téléspectatrices (Téva déco, une offre multichaînes par le câble et le satellite payants. Magnifique by Cristina, Le gâteau de Sources : Médiamétrie / Médiamat’Thématik vague 23 Email : audrey.koury@mediaserv.com mes rêves) ; (janvier – juin 2012)104 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 95. Technologie HighTech iPhone 5 : probablement le meilleur smartphone du marché L a bataille est rude sur le marché du smartphone et il ne se passe pratiquement plus un mois sans qu’une nouveauté en chasse une autre. A ce petit jeu, c’est évidemment l’iPhone 5 qui a fait coulé le plus d’encre, entre les aficionados inconditionnels de la marque et les allergiques à la pomme. Cependant, à l’usage, force est de constater que l’iPhone5 dépasse toujours ses principaux concurrents. Voilà pourquoi. Prise en main de liPhone 5. Dès la prise en main, liPhone 5 se distingue de ses prédécesseurs. Plus grand, il reste manipulable dune seule main : écran de 4 pouces - 1136 x 640 pixels – qui offre un meilleur contraste avec 5 rangées dicônes et 4 raccourcis en bas. Dautres smartphones sont certes plus grands, mais aussi moins pratiques. De fait, liPhone 5 est agréable à utiliser dans toutes les situations. Meilleur contraste de lécran. Facilité d’utilisation. Lusage est donc sans conteste intuitif et aisé. Lécran tactile se déverrouille d’un glissement de doigt et les applications se lancent en touchant des logos. Design : toujours une longueur d’avance. Si le design est une affaire de goût, nous pouvons constater que celui de liPhone 5 est plus léché que certains concurrents avec un dos en aluminium. Il est également plus robuste. Musique ! De nouveaux écouteurs ont été conçus et ils sont particulièrement ergonomiques : ce sont les "EarPods". Le son est quant à lui plus naturel grâce à WideAudio. La reconnaissance vocale est particulièrement poussée sur liPhone 5 avec 3 microphones devant, en bas et derrière. Elle est d’une aide précieuse notamment pour la dictée des messages. Les applications. Pas moins de 700.000 applications vous attendent pour jouer, travailler, communiquer, préparer vos voyages, etc. Elles ont été optimisées pour correspondre à la nouvelle taille décran. Et tous les logiciels ont été mis à jour : keynote, page, numbers, iPhoto, iMovie, garageBand... Photographier en très haute définition. Fonction désormais indispensable de tout smartphone qui se respecte, lappareil photo intégré vous offre une définition de 8 millions de mégapixels. Ajoutez à cela un stabilisateur dimage, un autofocus, un flash, un capteur plus rapide, un système de détection de visage et lenregistrement de vidéo et vous obtenez de meilleures performances, notamment en basse lumière. LiPhone 5 se distingue enfin par sa fonction panorama qui permet de réaliser des images panoramiques en déplaçant le téléphone vers la droite.106 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 96. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 107
  • 97. 108 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 98. 110 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 99. Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012 111
  • 100. Agenda Agenda Vibrez aux rythmes des Caraïbes ! Antigua : Dominique : Martinique : ■ Fête du Cricket, du 14 au 18/11 : ■ Fête de l’Indépendance, le 03/11 ■ Semi-marathon de Fort-de-France, www.antiguabardudacricketfest.com ■ Journée de la Solidarité, le 04/11 le 25/11 : www.semimartinique.com ■ National Heroes Day, le 09/12 : ■ Fête Patronale de Grand-Rivière, dans un esprit patriotique, ce jour férié Guadeloupe : le 25/11 célèbre les hommes et les femmes qui ■ Triskell Cup, du 01 au 04/11 : ■ Tournoi jeunes beach tennis, ont contribué à améliorer le pays www.triskellcup.com plage de Madinina, le 25/11 ■ Tournois de beach tennis, ■ Chanté Nwel, dans toutes les Bahamas : les 04 et 05/11 à Anse-Bertrand communes, du 25/11 au 24/12 ■ Guy Fawkes Nigth, le 05/11 : ■ Gwadloup’Festival, du 08 au 11/11 ■ Fête de l’Artisanat, à Sainte-Anne, www.bonfirenight.net ■ Noël Kakado et Chanté Nwèl, du 24 au 30/12 ■ Fashion Week de Nassau, les 09 et du 30/11 au 24/12 10/11 : les designers de Madagascar, République Dominicaine : ■ Ilo Jazz, à Pointe-à-Pitre, du 10 au 16/12 ■ Global Film Festival, à Saint-Domingue, Jamaïque, Indonésie et Bahamas expo- sent leurs collections de prêt-à-porter ■ Agenda en temps réel : du 08 au 17/11 : www.drglobalfilmfestival.org www.kkfet.com ■ Festival International du Film de Saint-Barthélemy : Nassau, du 06 au 09/12 Marie-Galante : ■ Pitea Day, du 09 au 11/11 ■ Carnaval de Junkanoo, du 26/12 au ■ Village des Arts et des Traditions ■ St Barth Cata Cup, sur la plage de 01/01 Populaires, à Capesterre, du 09 au Saint-Jean, du 14 au 18/11 Barbade : 11/11 ■ Village de Noël, sur le quai de Gustavia, ■ Barbados Food & Wine & Rum Festival, ■ Nwel An Ote, à Saint-Louis, du 08 au du 15 au 22/12 du 16 au 19/11 : www.foodwinerum.com 09/12  ■ New Year’s Eve Regatta & Nuit de la ■ Fête de l’Indépendance, le 30/11 : Saint-Sylvestre, à Gustavia, le 31/12 Guyane : parades à Bridgetown, illuminations des ■ 9ème édition du mémorial international Sainte-Lucie : bâtiments officiels de la capitale, petites ■ Fête de la Sainte-Cécile, le 22/11 du Conte Paul Henri Gérard, sur le foires et fêtes ici et là ■ Grande Fête Nationale, le 13/12 thème "les mythes et légendes", ■ Run Barbados à Bridgetown, du 07 du 02 au 07/11 à Sinnamary, Mana, au 09/12 (3, 5 et 10 km, semi-marathon Saint-Martin : Awala-Yalimapo et Kourou et marathon) : www.runbarbados.org ■ Tournois beach tennis, du 08 au 11/11 ■ Carnaval, dès le 06/01 ■ Grande Fête Nationale, le 11/11 Cuba : A Saint-Laurent du Maroni : ■ Course de l’Alliance, du 23 au 25/11 : ■ Festival international du Ballet ■ Concert reggae, le 10/11 à 20h www.coursedelalliance.com de la Havane, jusqu’au 07/11 : au CT avec Tarrus Riley et Baby Cham, ■ Tourisme et création contemporaine : www.balletcuba.cult.cu Dub Storm, Djabar, Sista Sony, Culture les enjeux du développement : organisé ■ Marathon Marabana de la Havane, Diamond, … les 24 et 25/11 par Head Made Factory : le 18/11  ■ Concert de la Sainte-Cécile, le 22/11 contact@artsxm.org ■ Festival Baila en Cuba, à la Havane, à 19h au CT ■ Christmas Folies, à Marigot, en décembre du 25 au 30/11 : ■ Chanté Nwèl, le 07/12 à 19h au www.baila-en-cuba.de/en/index.html stade avec les chorales de l’EMMD Saint-Vincent et les Grenadines : ■ Fiesta Guantanamera de et Rasinn’nwel ■ Nine Mornings Festival, du 16 au 24/12 Guantanamo, du 01 au 04/12 : ■ Concert de Noël, le 14/12 à 18h au ■ Old Year’s Night, le 21/12 www.gtmo.cult.cu cinéma le Toucan Trinité-et-Tobago : ■ Festival du Cinéma d’Amérique ■ Concert reggae, le 15/12 à 20h au ■ Diwali, le 13/12 : fête indienne des Latine, à la Havane, du 04 au 14/12 : CCML, avec Alaine, Sylvaine Rogier, lumières suite à l’immigration indienne www.habanafilmfestival.com 3M50, … massive au 19ème siècle : ■ Jazz Plaza, à la Havane, du 16 au 24/12 ■ Chanté Nwèl, le 21/12 à 19h à la gare www.diwalifestival.org/ ■ Carnaval de Remedios, le 24/12 routière diwali-in-trinidad-tobago.html112 Le Bon Air. Novembre/Décembre 2012
  • 101. CAMA - S.A.S. au capital de 1.350.000€ RC P-A-P 87 B 412 - Siret : 34245198600018 - APE 4511 Z. Photo non contractuelle. *Extension de garantie offerte pour 1€ de plus pour l’acquisition d’une Nouvelle Renault Clio livrée jusqu’au 31 décembre 2012. Contrat comprenant une garantie étendue à 5 ans ou 100.000 km (selon le premier des deux termes atteint) d’une valeur commerciale de 600€TTC. Offre non transformable en contrepartie financière, ni remise. Voir conditions en concessions. Consommations mixtes min/max (l/100 km) : 3,2/5,5. Émissions CO2 min/max (g/km) : 83/127. Consommations et émissions homologuées. Renault Guadeloupe - www.renault-guadeloupe.com ON SE SOUVIENT TOUJOURS DE LA PREMIÈRE FOIS OU L’ON A VU LANOUVELLE RENAULT CLIO Renault Martinique - www.renault-martinique.com MAINTENANT ELLE A UNE LA PASSION AVAIT DÉJÀ UNE CHANGEONS L’AUTOMOBILE CHANGEONS DE VIE COULEUR, FORME.