CRIQ - COV dans l’air intérieur
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

CRIQ - COV dans l’air intérieur

on

  • 1,062 views

Présentation au petit-déjeuner DDA du 27 avril 2012

Présentation au petit-déjeuner DDA du 27 avril 2012

Statistics

Views

Total Views
1,062
Views on SlideShare
917
Embed Views
145

Actions

Likes
0
Downloads
8
Comments
0

1 Embed 145

http://www.agirpourdurer.com 145

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

CRIQ - COV dans l’air intérieur Presentation Transcript

  • 1. Conférence-déjeuner DDALEED: Un projet aussiconçu pour les humainspartie 2:COV dans l’air intérieurRichard François CaronChimiste, M. Sc. A., ing. et biochimisteLe 27 avril 2012 © Centre de recherche industrielle du Québec, 2011. Tous droits réservés
  • 2. IMPORTANCE DE LA QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR SUR LA SANTÉCITATION DU CARDIOLOGUE DR FRANÇOIS REEVES TIRÉ DE SON LIVRE:« PLANÈTE CŒUR SANTÉ CARDIAQUE ET ENVIRONNEMENT »Q  MANGE 1 KG NOURRITURE/JOURQ  BOIT 2 KG LIQUIDE/JOURQ  RESPIRE 20 KG D’AIR/JOUR
  • 3. L’IMPORTANCE DES COVAIR INTÉRIEUR VS AIR EXTÉRIEURGUIDE TECHNIQUE POUR LÉVALUATION DE LA QUALITÉ DE LAIR ANS LES IMMEUBLES À BUREAUXSANTÉ DE LENVIRONNEMENT ET DU MILIEU DE TRAVAIL (SANTÉ CANADA) :Q  CONCENTRATION COV INT >> COV EXT (EN L’ABSENCE DE SOURCE EXT.) Q  0,3 À 3 MG/M3, DES ODEURS, DES IRRITATIONS ET DE LINCONFORT PEUVENT APPARAÎTRE À CAUSE DE LA PRÉSENCE DE COVT COMBINÉE À DES FACTEURS DE CONFORT THERMIQUE ET DAGENTS STRESSANTS Q  AU-DELÀ DE 3 MG/M3 ENVIRON, ON PEUT SATTENDRE À DES PLAINTES; Q  AU-DELÀ DE 25 MG/M3, ON A MONTRÉ QUIL SE PRODUIT UN INCONFORT TEMPORAIRE ET UNE IRRITATION RESPIRATOIRE EN PRÉSENCE DES PRODUITS CHIMIQUES COURAMMENT PRÉSENTS DANS LES IMMEUBLES À BUREAUX. Q  EN PLUS, IL Y A LES HYPERSENSIBLES ET LE PHÉNOMÈNE SE SENSIBILISATION
  • 4. LES SOURCES DE COVNOMBREUSES ET DIVERSIFIÉS … « TOUT » MAIS À DIVERS NIVEAUXCÉTONES, ALDÉHYDES, HYDROCARBURES ALIPHATIQUES & AROMATIQUES, SOLVANTS CHLORÉS,TERPÈNES, 4-PCH, …. COQ  PEINTURES, REVÊTEMENTS, FINISSEURS, DÉCAPANTS, DILUANTS, PRODUITS DE CALFEUTRAGEQ  TUILES ACOUSTIQUES POUR PLAFONDS, LINOLÉUM, MATÉRIAUX DÉTANCHÉITÉQ  TAPIS, CRISTAUX ANTIMITES, ASSAINISSEURS DAIRQ  COLLES, ESSENCE, SOURCES DE COMBUSTION, PHOTOCOPIEURS À PROCESSUS LIQUIDE, LINOLÉUMQ  PRODUITS DE NETTOYAGE ET DE PROTECTION POUR MEUBLES ET TAPIS, VERNIS, SOLVANTS INDUSTRIELS, LIQUIDES CORRECTEURS, VÊTEMENTS NETTOYÉS À SECQ  DÉSODORISANTS, PRODUITS DE POLISSAGE, TISSUS, ASSOUPLISSEURS POUR TISSUS, CIGARETTESQ  ETC.
  • 5. LES NORMES VERTESBASE VOLONTAIRE & LOI DU MARCHÉDIFFÉRENT DE NOUVEAU RAA (RÈGLEMENT SUR L’ASSAINISSEMENT DE L’ATMOSPHÈRE) DURÈGLEMENT SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL. è OBLIGATIONS, ÉMISSIONSATMOSPHÉRIQUES INDUSTRIELLES, USINENORMES VERTES: LEED, BIFMA, GREENGUARD, …Q  AUTORÉGLEMENTATION DE SECTEURS INDUSTRIELS, GAGE DE QUALITÉ DE L’ENVIRONNEMENT, DU MILIEU DE VIE, QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR.Q  ELLES SONT PLUS SÉVÈRES. (EX: FORMALDÉHYDE) Q  CSST : 2000 /3000PPB Q  LEED QAI CRÉDIT 3.2: 27 PPBQ  IL Y A UNE DEMANDE: POPULATION TRÈS SENSIBILISÉE, DEMANDES VERTES DES CLIENTS, MARCHÉS CIBLES SPÉCIFIQUES.
  • 6. NORMES VERTES (RELATIVES AUX COV)POUR RÉPONDRE À DES NORMES INTERNATIONALES BIEN ÉTABLIESQ  ASTM 5116 ET BIFMA X7.1 COMPOSÉS ORGANIQUES VOLATILS ÉMIS PAR LE MOBILIER ET LES REVÊTEMENTS INTÉRIEURS.Q  GREENGUARD GGPM.P066 COMPOSÉS ORGANIQUES VOLATILS ÉMIS PAR LE MOBILIER ET LES REVÊTEMENTS INTÉRIEURS.Q  LEED CRÉDIT 3.2, … QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR AVANT OCCUPATION.
  • 7. NORMES VERTESANALYSE QUANTITATIVE DES COV ISSUS DE MATÉRIAUX SOLIDESQ  TOUS LES PRODUITS, D’ORIGINE NATURELLE OU ARTIFICIELLE, ÉMETTENT DES COMPOSÉS ORGANIQUES VOLATILS.Q  L’OBJECTIF EST DE S’ASSURER QUE CES ÉMISSIONS RESPECTENT LES NORMES VERTES.Q  CONTEXTE: LES CONSOMMATEURS ONT UNE PRÉOCCUPATION DE PLUS EN PLUS MARQUÉE CONCERNANT LA QUALITÉ DE L’AIR QU’ILS RESPIRENT.Q  CONSTAT: IL Y A UNE DEMANDE CROISSANTE DES ENTREPRISES QUÉBÉCOISES DÉSIREUSES DE DISPOSER DUNE ATTESTATION QUANT À LINNOCUITÉ DE LEURS PRODUITS SUR LA QUALITÉ DE LAIR INTÉRIEUR.
  • 8. NORMES VERTES : SERVICES RENDUSEXEMPLE DE SERVICES RENDUESQ  BÂTIMENTS LEED À QUÉBEC ET MONTRÉAL. MESURE DE LA QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR AVANT OCCUPATIONQ  TAPIS, CAOUTCHOUC, PANNEAUX DE POLYMÈRES, MATÉRIAUX DE SALLE DE BAIN, PLANTES ARTIFICIELLES.Q  PIÈCES DE MOBILIERS: ACIER ET ALUMINIUM NU ET PEINT, POLYMÈRE, COULISSES, PIÈCES DE SILICONES, …
  • 9. SERVICES COVERTMCEXEMPLE D’ATTESTATION DE CONFORMITÉ BIFMA X7.1RÉSULTATS DES ÉMISSIONS DE COV ISSUS DU MOBILIER INTÉRIEURPour le produit de la compagnie ALFA 2011Composante de systèmes de rangement fixes et SEUILS À RESPECTER ET mobiles identifiée comme suit : RÉSULTATS PARAMÈTRE   SEUIL            RÉSULTAT   COVT    <  0,5  mg/m3     0,005  mg/m3   " Produit : Coulisse profilée en aluminium peint FORMALDÉHYDE   <  50  ppb     0,3  ppb   " Service COVertMC Méthode d’analyse Procédure  :  ASTM  D-­‐5116-­‐06   ALDÉHYDES  TOTAUX   <  100  ppb     3  ppb   " Seuil  :  ANSI/BIFMA  X7.1-­‐2007   •   Chambre  analy?que  environnementale  de  22,5  L   •   Charge  standard  =  0,5  m2/m3   4-­‐PHÉNYLCYCLOHEXÈNE   <  0,0065  mg/m3   0,0005  mg/m3   " •   Changement  de  volume        standard  =  1  changement  d’air/h  
  • 10. EXEMPLE D’ATTESTATION DE CONFORMITÉ BIFMA X7.1 (SUITE)RÉSULTATS DES ÉMISSIONS DE COV ISSUS DU MOBILIER INTÉRIEUR LE PRODUIT XYZ-01 DE LA COMPAGNIE ABC INC. Projet CRIQ No XX4321 Respecte les seuils d’émission Responsable technique : Richard-François Caron, chim., M. Sc. A., ing. BIFMA X7.1 mentionnés ci-dessus selon 2011-00-00 les conditions de prélèvement et d’analyse de la méthode ASTM D-5116-06. Directrice : Marie-Josée Hardy 2011-00-00
  • 11. SERVICES COVERTMC EXEMPLE D’ATTESTATION DE CONFORMITÉ LEED QAI RÉSULTATS DES ÉMISSIONS DE COV AVANT OCCUPATION 2011Pour un bâtiment fabriqué par ABCXYZ INC. Bâtiment sis au 123, rue Franquet Québec (Québec) identifié comme suit : SEUILS À RESPECTER ET RÉSULTATS PARAMÈTRE    SEUIL            RÉSULTAT   Insérer photo MATIÈRES   PARTICULAIRES   (PM10)   <  50  μg/m3     0,2  μg/m3   " Bâtiment sis au 123, rue Franquet, Québec Service COVertMC FORMALDÉHYDE  (CH2O)   <  27  ppb     4,6  ppb   " Méthode d’analyse Procédure : Guide de référence LEED® Canada 2009 COVT   <  500  μg/m3     289  μg/m3     " Seuil : LEED® Canada-NC 2009 •  Échantillons prélevés dans les « points chauds » MONOXYDE  DE   CARBONE   <  9  ppm  (<  +2)   2  ppm  (+1)   " •  MP10, CH2O, COVT : en continu sur 24 heures •  Ventilation en débit d’air extérieur minimum en 4-­‐PHÉNYLCYCLOHEXÈNE   <  6,5  μg/m3   0,0  μg/m3   " mode d’occupation • CH2O par TO-11 EPA USA • COVT par TO-15 EPA USA
  • 12. ANALYSE DES ÉMISSIONS DE COV (QUALITÉ AIR INTÉRIEUR)UN INCONTOURNABLE POUR LES ENTREPRISESRÉPONDRE À DES NORMES (VERTES) ENVIRONNEMENTALESQ  DÉSIRANT EXPORTER DANS UN CONTEXTE OÙ LA DEMANDE DES CONSOMMATEURS FORCE DE PLUS EN PLUS LINDUSTRIE À ADOPTER UN VIRAGE VERT.Q  ACCÈS À DES MARCHÉS SPÉCIFIQUES: HAUT DE GAMME, SANTÉ, INTERNATIONALQ  ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL OU MILIEU DE VIE PLUS SAINQ  AMÉLIORATION DE L’IMAGE VERTE DE L’ENTREPRISE.
  • 13. IMPORTANCE DE LA QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR SUR LA SANTÉPOUR SOULIGNER L’IMPORTANCE DE L’AIR DANS NOS VIE, L’ÊTRE HUMAINPEUT SURVIVRE :Q  ENVIRON 5 SEMAINES SANS MANGERQ  ENVIRON 5 JOURS SANS BOIREQ  MAIS PAS PLUS DE 5 MINUTES SANS RESPIRER !!!Q  PRÈS DE 90% DE NOTRE VIE ACTIVE À L’INTÉRIEURMERCI DE VOTRE ATTENTION