LUXE& BRAND CONTENT   DES LIAISONS DANGEREUSES ?                                OCT 2010                                  ...
AGENDADÉFINITIONSLUXE ET BC : DES AFFINITÉS ÉLECTIVESFOCUS 1 : LES MARQUES DE LUXE NE PEUVENT RIEN SEPERMETTRE. AH OUI ?FO...
AGENDA DÉFINITIONS
LE LUXE     QU’EST CE QUE C’EST ?     DES MARQUES CERTES.
LE LUXE     QU’EST CE QUE C’EST ?     ET DES MOTS… LESQUELS ?
LE LUXE   (CITATIONS SPONTANÉES)                                    NON NÉCESSAIRE                                    « ...
LE BRAND CONTENT    QU’EST CE QUE C’EST ?    DES TYPES DE PRODUCTIONS.    (ÉDITORIAL, VIDÉOS, ARTISTIQUES…)
LE BRAND CONTENT    QU’EST CE QUE C’EST ?    DES CONTENUS PRODUITS PAR UNE    MARQUE ÉDITRICE.
LE BRAND CONTENT    3 SPÉCIFICITÉS.        (MATTHIEU GUÉVEL)     UN BÉNÉFICE DIRECT     UNE COMMUNICATION RAYONNANTE    ...
AGENDA LUXE ET BRAND CONTENT : DES AFFINITÉS ÉLECTIVES
LUXE & BRAND CONTENT :DES AFFINITÉS ÉLECTIVES.                      4 raisons pour les             BRAND    marques de lux...
LUXE & BRAND CONTENT…DES AFFINITÉS ÉLECTIVES.       1) DÉFENDRE ET ILLUSTRER L’IDENTITÉ DE       MARQUE       EX: VUITTON ...
UN ART DE VIVRE :       LE VOYAGETHE ART OF TRAVEL BY LOUIS VUITTON
LUXE & BRAND CONTENT…DES AFFINITÉS ÉLECTIVES.       2) RÉPONDRE À UNE LOGIQUE DE DÉSIR       EX : CARTIER, LOVE       « Je...
LUXE & BRAND CONTENT…DES AFFINITÉS ÉLECTIVES.       3) INITIER LES NOUVEAUX CLIENTS       EX : LADY DIOR
LADY DIOR :UN SAC MYTHIQUE À   RE-DÉCOUVRIR
LUXE & BRAND CONTENT…DES AFFINITÉS ÉLECTIVES.       4) SE FAIRE CONNAÎTRE EN RESTANT       EXCLUSIF…       EX : DÉFILÉS CH...
LES DÉFILÉS CHANEL :  VISIONNABLES PAR TOUS, ACCESSIBLES    AUX HAPPY FEW
AGENDA FOCUS 1 : LES MARQUES NE PEUVENT RIEN SE PERMETTRE. AH OUI ?
LUXE & BRAND CONTENTQUELLE LIBERTÉ ?       HERMES & L’HUMOUR       « HISTOIRE DE CHEVAL »
LUXE & BRAND CONTENTQUELLE LIBERTÉ ?       HERMES & L’HUMOUR       L’HÉRITAGE ÉQUESTRE       LA DÉSIRABILITÉ       UNE MAR...
LUXE & BRAND CONTENT…QUELLE LIBERTÉ ?       CHANEL & L’ANTI MORALE       LE CAS DES COLLECTIONS CROISIÈRES       « VOL DE ...
LUXE & BRAND CONTENT…QUELLE LIBERTÉ ?       CHANEL & L’ANTI MORALE       RIEN NE JUSTIFIE CELA ?       « SAUF UNE ATTITUDE...
OBJECTIFS & PROBLÉMATIQUE LUXE & BRAND CONTENT… QUELLE LIBERTÉ ?                 LES MARQUES DE LUXE PEUVENT TOUT         ...
AGENDA FOCUS 2 : BRAND CONTENT ET PUBLICITÉ : OÙ SONT LES LIMITES ?
LUXE, BRAND CONTENT & PUBUNE RECOMPOSITION DES GENRES     DIOR (DIOR HOMME)     VS CHANEL (BLEU DE CHANEL)     DES PUBLICI...
LUXE, BRAND CONTENT & PUBUNE RECOMPOSITION DES GENRES     SORTIR LA PUBLICITÉ DE LA « TRIVIALITÉ »     TOUT OBJET DE LUXE ...
AGENDAFOCUS 3 :DU BC À L’UGCDES COMMUNAUTÉS CO-CRÉANTES
DU BC À L’UGCDES COMMUNAUTÉS CO-CRÉANTES     DEUX EXEMPLES PHARES : DU     CONTENU À PARTIR D’OBJETS PHARES      BURBERRY...
http://artofthetrench.com/
http://www.jaimemoncarre.com
DU BC À L’UGCDES COMMUNAUTÉS CO-CRÉANTES     LA QUESTION DES « FILTRES »     ACCESSIBILITÉ / EXCLUSIVITÉ
AGENDAENSEIGNEMENTS : UNE EXPÉRIENCE DIGITALE DELUXE ?
ET L’EXPÉRIENCE DIGITALE ?1) TOUTE MANIFESTATION DIGITALE EST UN OBJET, UNPRODUIT DE MARQUE.2) ALLER PLUS LOIN… EN RESPECT...
AUTRES EXEMPLES- UNE APPLICATION MOBILEVAN CLEEF & ARPELS, UNE JOURNÉE À PARISHTTP://WWW.UNEJOURNEEAPARIS.COM/VCA-FR.HTML#...
POUR SE TENIR AU COURANT…des problématiques Brand Content et Luxe,Suivre le blog http://www.brandcontent.fr/Alimenté riche...
CONTACTScontact@dagobert.frWWW.DAGOBERT.COM/FRTWITTER/AGENCEDAGOBERTFACEBOOK/AGENCEDAGOBERTSLIDESHARE/AGENCEDAGOBERT
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

LUXE ET BRAND CONTENT : DES LIAISONS DANGEREUSES ?

9,843
-1

Published on

Quelle légitimité pour les marques de luxe ? Quels bénéfices attendus ? Quelles spécificités ? Quels Best Cases ?
Les marques de Luxe peuvent-elles réellement tout se permettre ?
Le point de vue du pôle stratégie de Dagobert.

Published in: Education
0 Comments
15 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
9,843
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
327
Comments
0
Likes
15
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

LUXE ET BRAND CONTENT : DES LIAISONS DANGEREUSES ?

  1. 1. LUXE& BRAND CONTENT DES LIAISONS DANGEREUSES ? OCT 2010 FÉVRIER 2012
  2. 2. AGENDADÉFINITIONSLUXE ET BC : DES AFFINITÉS ÉLECTIVESFOCUS 1 : LES MARQUES DE LUXE NE PEUVENT RIEN SEPERMETTRE. AH OUI ?FOCUS 2 : BRAND CONTENT ET PUBLICITÉ : OÙ SONT LESLIMITES ?DES COMMUNAUTÉS CO-CRÉANTESENSEIGNEMENTS : UNE EXPÉRIENCE DIGITALE DE LUXE ?
  3. 3. AGENDA DÉFINITIONS
  4. 4. LE LUXE QU’EST CE QUE C’EST ? DES MARQUES CERTES.
  5. 5. LE LUXE QU’EST CE QUE C’EST ? ET DES MOTS… LESQUELS ?
  6. 6. LE LUXE (CITATIONS SPONTANÉES)  NON NÉCESSAIRE  « OBJECTIVEMENT » QUALITATIF  UN SAVOIR FAIRE  UN HÉRITAGE  UN « ÉCART » (ÉTYMOLOGIQUEMENT)
  7. 7. LE BRAND CONTENT QU’EST CE QUE C’EST ? DES TYPES DE PRODUCTIONS. (ÉDITORIAL, VIDÉOS, ARTISTIQUES…)
  8. 8. LE BRAND CONTENT QU’EST CE QUE C’EST ? DES CONTENUS PRODUITS PAR UNE MARQUE ÉDITRICE.
  9. 9. LE BRAND CONTENT 3 SPÉCIFICITÉS. (MATTHIEU GUÉVEL)  UN BÉNÉFICE DIRECT  UNE COMMUNICATION RAYONNANTE  UN DON À UNE PERSONNE
  10. 10. AGENDA LUXE ET BRAND CONTENT : DES AFFINITÉS ÉLECTIVES
  11. 11. LUXE & BRAND CONTENT :DES AFFINITÉS ÉLECTIVES. 4 raisons pour les BRAND marques de luxe de LUXE recourir au brand CONTENT content (MATTHIEU GUÉVEL)
  12. 12. LUXE & BRAND CONTENT…DES AFFINITÉS ÉLECTIVES. 1) DÉFENDRE ET ILLUSTRER L’IDENTITÉ DE MARQUE EX: VUITTON ET LE VOYAGE
  13. 13. UN ART DE VIVRE : LE VOYAGETHE ART OF TRAVEL BY LOUIS VUITTON
  14. 14. LUXE & BRAND CONTENT…DES AFFINITÉS ÉLECTIVES. 2) RÉPONDRE À UNE LOGIQUE DE DÉSIR EX : CARTIER, LOVE « Je veux telle robe parce quelle condense une diversité de savoir-faire, je la désire avec le sac, lhomme, le style de vie et la soirée romantique ou la réunion pro qui vont avec. Si les marques veulent coller au fonctionnement de ce désir, il ne suffit pas de focaliser lattention sur un objet starisé, il faut créer des mondes et proposer des expériences intégrées ».
  15. 15. LUXE & BRAND CONTENT…DES AFFINITÉS ÉLECTIVES. 3) INITIER LES NOUVEAUX CLIENTS EX : LADY DIOR
  16. 16. LADY DIOR :UN SAC MYTHIQUE À RE-DÉCOUVRIR
  17. 17. LUXE & BRAND CONTENT…DES AFFINITÉS ÉLECTIVES. 4) SE FAIRE CONNAÎTRE EN RESTANT EXCLUSIF… EX : DÉFILÉS CHANEL : DES CONTENUS ACCESSIBLES D’ÉVÈNEMENTS OU D’OBJETS QUI NE LE SONT PAS.
  18. 18. LES DÉFILÉS CHANEL : VISIONNABLES PAR TOUS, ACCESSIBLES AUX HAPPY FEW
  19. 19. AGENDA FOCUS 1 : LES MARQUES NE PEUVENT RIEN SE PERMETTRE. AH OUI ?
  20. 20. LUXE & BRAND CONTENTQUELLE LIBERTÉ ? HERMES & L’HUMOUR « HISTOIRE DE CHEVAL »
  21. 21. LUXE & BRAND CONTENTQUELLE LIBERTÉ ? HERMES & L’HUMOUR L’HÉRITAGE ÉQUESTRE LA DÉSIRABILITÉ UNE MARQUE MALICIEUSE
  22. 22. LUXE & BRAND CONTENT…QUELLE LIBERTÉ ? CHANEL & L’ANTI MORALE LE CAS DES COLLECTIONS CROISIÈRES « VOL DE JOUR » (2009) « REMEMBER NOW » (2010)
  23. 23. LUXE & BRAND CONTENT…QUELLE LIBERTÉ ? CHANEL & L’ANTI MORALE RIEN NE JUSTIFIE CELA ? « SAUF UNE ATTITUDE QUI FUT DÈS L’ORIGINE CELLE DE COCO CHANEL : LE REFUS DES CONVENTIONS, L’INSOLENCE, ET DU SNOBISME BIEN ASSUMÉ. » MC SICARD
  24. 24. OBJECTIFS & PROBLÉMATIQUE LUXE & BRAND CONTENT… QUELLE LIBERTÉ ? LES MARQUES DE LUXE PEUVENT TOUT SE PERMETTRE. UNE CONDITION UNIQUE : LE RESPECT DU LANGAGE DE LA MARQUE  FACE PERCEPTIBLE  FACE INTELLIGIBLE
  25. 25. AGENDA FOCUS 2 : BRAND CONTENT ET PUBLICITÉ : OÙ SONT LES LIMITES ?
  26. 26. LUXE, BRAND CONTENT & PUBUNE RECOMPOSITION DES GENRES DIOR (DIOR HOMME) VS CHANEL (BLEU DE CHANEL) DES PUBLICITÉS AU RANG DE CONTENUS, D’ŒUVRES
  27. 27. LUXE, BRAND CONTENT & PUBUNE RECOMPOSITION DES GENRES SORTIR LA PUBLICITÉ DE LA « TRIVIALITÉ » TOUT OBJET DE LUXE EST OBJET D’ART. LA PUBLICITÉ DE LUXE, UN ART À PART ENTIÈRE ?
  28. 28. AGENDAFOCUS 3 :DU BC À L’UGCDES COMMUNAUTÉS CO-CRÉANTES
  29. 29. DU BC À L’UGCDES COMMUNAUTÉS CO-CRÉANTES DEUX EXEMPLES PHARES : DU CONTENU À PARTIR D’OBJETS PHARES  BURBERRY, ART OF THE TRENCH  LE CARRÉ HERMÈS
  30. 30. http://artofthetrench.com/
  31. 31. http://www.jaimemoncarre.com
  32. 32. DU BC À L’UGCDES COMMUNAUTÉS CO-CRÉANTES LA QUESTION DES « FILTRES » ACCESSIBILITÉ / EXCLUSIVITÉ
  33. 33. AGENDAENSEIGNEMENTS : UNE EXPÉRIENCE DIGITALE DELUXE ?
  34. 34. ET L’EXPÉRIENCE DIGITALE ?1) TOUTE MANIFESTATION DIGITALE EST UN OBJET, UNPRODUIT DE MARQUE.2) ALLER PLUS LOIN… EN RESPECTANT L’ADN DE LAMARQUE ET SES CODES.3) PENSER LES DISPOSITIFS DIGITAUX COMME PORTED’ACCESSIBILITÉ ET LEVIER D’EXCLUSIVITÉ.
  35. 35. AUTRES EXEMPLES- UNE APPLICATION MOBILEVAN CLEEF & ARPELS, UNE JOURNÉE À PARISHTTP://WWW.UNEJOURNEEAPARIS.COM/VCA-FR.HTML#/HOMEPAGE- UN RÉCIT D’UN NOUVEAU GENRE : LE TWILLERLONGCHAMP, KATE MOSS FOR LONGCHAMPHTTP://WWW.TELL-ME-ABOUT-HER.COM/
  36. 36. POUR SE TENIR AU COURANT…des problématiques Brand Content et Luxe,Suivre le blog http://www.brandcontent.fr/Alimenté richement par Daniel Bô et Matthieu Guével
  37. 37. CONTACTScontact@dagobert.frWWW.DAGOBERT.COM/FRTWITTER/AGENCEDAGOBERTFACEBOOK/AGENCEDAGOBERTSLIDESHARE/AGENCEDAGOBERT
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×