• Save
Digital Detox : tendance déconnexion
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Digital Detox : tendance déconnexion

on

  • 23,870 views

Zoom sur ces nouveaux internautes qui, lassés ou drogués du web, opèrent une déconnexion volontaire dans le but de mieux se reconnecter. Pourquoi cette tendance témoigne d’un désamour du web ...

Zoom sur ces nouveaux internautes qui, lassés ou drogués du web, opèrent une déconnexion volontaire dans le but de mieux se reconnecter. Pourquoi cette tendance témoigne d’un désamour du web chez certains internautes et quels enseignements les marques doivent-elles tirer de ce signal faible ?

Statistics

Views

Total Views
23,870
Views on SlideShare
13,720
Embed Views
10,150

Actions

Likes
90
Downloads
82
Comments
4

78 Embeds 10,150

http://www.scoop.it 4491
http://frenchweb.fr 813
http://gregorypouy.blogs.com 804
http://www.influencia.net 749
http://www.e-marketing.fr 651
http://detoxdigitale.fr 407
http://www.leblogducommunicant2-0.com 357
http://nte.unifr.ch 279
http://flavors.me 195
http://www.presse-citron.net 180
http://tourisme-and-co.fr 143
http://www.blogdumoderateur.com 126
http://palpitt.flavors.me 96
http://www.levidepoches.fr 91
https://twitter.com 84
http://juliemirande.com 79
http://mohcinecosmorient.wix.com.usrfiles.com 55
http://www.gregorypouy.fr 49
http://www.triple-c.fr 47
http://www.clairecambier.com 43
http://palpitt.tumblr.com 38
http://digitalsocialclub.tumblr.com 32
http://thibautbrousse.blogspot.fr 31
http://socialmediaoptimisation.fr 23
http://amtoto.blogspot.fr 20
http://jlduret.blog.sfr.fr 20
http://fr.alertize.com 18
https://www.rebelmouse.com 16
http://m.e-marketing.fr 15
http://www.levidepoches.blogs.com 14
http://www.pinterest.com 14
http://www.lesconseilsdejo.com 13
http://burgerkingfrance.fr 11
http://dpezant.tumblr.com 10
http://localhost 9
http://feeds.feedburner.com 8
http://pinterest.com 8
http://www.clairecambier.net 8
http://www.thibautbrousse.blogspot.fr 6
http://thibautbrousse.blogspot.com 6
http://static.usrfiles.com 5
https://zcomme.bluekiwi.net 5
http://www.iphone-entreprise.com 5
http://amtoto.blogspot.com 5
http://fr.flavors.me 5
http://kred.com 5
http://tumblr.hootsuite.com 4
http://www.ustart.org 4
http://edi-publiatis 4
http://bluerat.fr 4
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Digital Detox : tendance déconnexion Presentation Transcript

  • 1. DIGITALDETOX TENDANCE DÉCONNEXION FÉVRIER 2013 FÉVRIER 2012
  • 2. 1. Qui sont les déconnectés
  • 3. 9,3 MILLIONSDE DÉCONNECTÉS EN FRANCE(18,3% DE LA POPULATION*) * ÉTUDE HAVAS MEDIA, SEPTEMBRE 2012
  • 4. 3 PROFILS DEDÉCONNECTÉS
  • 5. QUI SONT LES DÉCONNECTÉS ? Digital Digital Digital Outsider Worried DetoxCeux qui subissent la fracture Les inquiets du Web, qui redoutent le D’autres internautes se déconnectentnumérique, sont outsiders par côté «Big Brother» dInternet, craignent de volontairement du Web parce que «tropdéfaut. laisser des traces sur le réseau, leurs codes cest trop», parce quils ont limpression de25%* des Français n’ont pas accès à bancaires, des informations personnelles, passer à côté de la vie réelle, et mêmeInternet, 57%* lorsqu’il s’agit des foyers etc. parfois de tomber dans laddiction.aux revenus inférieurs à 1500€. Ils sont déconnectés par peur de ne pas Ils opèrent une déconnexion choisieOn compte aussi les Outsiders par maitriser Internet et d’avoir des dans le but de réussir à réguler leurmanque d’apprentissage : ceux pour problèmes de sécurité/confidentialité. connexion de façon plus responsable,qui utiliser Internet est trop compliqué. moins addictive. * RAPPORT 2011 DU CRÉDOC
  • 6. LA DÉCONNEXION SOUS 3 FORMES Digital Digital Digital Outsider Worried DetoxLA DÉCONNEXION LA DÉCONNEXION LA DÉCONNEXION SUBIE PRÉVENTIVE CURATIVE
  • 7. NOUS NOUS INTÉRESSERONS DigitalA LA DÉCONNEXION CURATIVE,L’ÈRE DES DIGITAL DETOX Detox
  • 8. ZOOM sur les2. Digital Detox
  • 9. DES PERSONNES DISPOSANT D’UNE74% CONNEXION À INTERNET À DOMICILE SE CONNECTENT TOUS LES JOURS * RAPPORT 2011 DU CRÉDOC
  • 10. DES INTERNAUTES DÉCLARENT41% AVOIR DU MAL À SE PASSER D’INTERNET PLUS DE TROIS JOURS * RAPPORT 2011 DU CRÉDOC
  • 11. MAIS… DES FRANÇAIS ONT62% ENVIE DE SE DÉCONNECTER * ÉTUDE HAVAS MEDIA, SEPTEMBRE 2012
  • 12. LES DIGITAL DETOX : QUI SONT ILS ? Digital Detox25-49 ANS CSP+
  • 13. LES DIGITAL DETOX : QUI SONT ILS ? Digital Detox Les digital detox sont des personnes qui ressentent l’envie de se déconnecter par besoin de renouer avec la « vraie vie », peur d’être accro, déjà drogué au web ou juste devenu anti-internet par lassitude, les raisons sont nombreuses et poussent un grand nombre de personnes à la déconnexion.
  • 14. LES DIGITAL DETOX : QUE FONT ILS ? Digital Detox Ils revendiquent cette position, assument cet anticonformisme, en ont marre de passer leur vie à regarder celle des autres, retrouvent le plaisir de lire, de sortir, de voir des amis « IRL ». En général ils sont en Social Detox essentiellement : les réseaux sociaux prenant le pas sur les autres types de consultation web.
  • 15. PEUR OU JOIE DE LA DÉCONNEXION ?du F.O.M.O « FEAR OF MISSING OUT »Notre connexion permanente aux médias sociaux nous rend plus attentifs à ce que l’onrate et vous donne le faux sentiment de participer à ce que font les autres par leur intermédiaire.Les réseaux sociaux créent chez certaines personnes une addiction et le symptôme du FOMO (Fear OfMissing Out), arrêter de consulter mails et réseaux sociaux devient inconcevable par peur de manquerune information capitale, ils prennent panique devant le nombre de tweets quils ont à lire et se sententsubmergés lorsquils narrivent pas à gérer leur flux reader et autres.
  • 16. PEUR OU JOIE DE LA DÉCONNEXION ?au J.O.M.O « JOY OF MISSING OUT »Avec ce phénomène de FOMO, la déconnexion est devenue la nouvelle cure à la mode,pour apprendre à reprendre le dessus, et ne plus consulter le web que par plaisir et utilité.Ceci a pour but de transformer le fameux FOMO en JOMO et être heureux de se déconnecter (Joy ofMissing Out).
  • 17. NOUS N’AVONS JAMAIS AUTANT APPRÉCIÉLA DÉCONNEXIONQU’À L’HEURE DELA SUR-CONNEXION
  • 18. LE BESOIN DE SE RECONNECTER…À LA RÉALITÉ LA FACILI TÉ DE LA DISTRACTION NUMÉRIQUE NOUS A FAIT APPRÉCIER LA SOLITUDE AVEC UNE NOUVELLE INTENSITÉ. « Nous n’avons jamais autant chéri la solitude, la valeur de l’introspection et la déconnexion à l’information que nous ne le faisons maintenant. » Nathan Jurgenson, sociologue  
  • 19. UNE TENDANCE GLOBALE DU « RETOUR AU VRAI » LA MODE DE L’ANALOGIQUE, LE VINTAGE, LE RÉTRO A TOUT A VOIR AVEC CETTE TENDANCE DE LA DÉCONNEXION ET LE RETOUR AUX « VRAIES VALEURS » C’est parce que nous sommes trop connectés que nous nourrissons un sentiment de nostalgie, de retour au «  vrai  ». Les lettres par exemple, sont devenus le symbole d’un passé où les gens savaient ‘réellement’ communiquer. Notons l’exemple marquant de «  Lettres d’un inconnu », un site qui propose un abonnement pour recevoir 2 lettres par mois, écrites à la main et rédigées dans les règles de l’art par un total étranger.
  • 20. LA DÉCONNEXION,UN « ANTI CONFORMISME »REVENDICATEUR
  • 21. UNE « CAUSE NATIONALE » Aux Etats-Unis, le « National Day of Unplugging » incite les habitants à se mobiliser pour ne plus se connecter pendant une journée.
  • 22. UN MOUVEMENT REVENDICATEUR Sur le web, de nombreuses plateformes prônent la déconnexion, que ce soit les sites qui vous incitent à ne rien faire pendant 2 minutes, les sites qui proposent des kit de Social Rehab pour apprendre à se déconnecter ou encore les images similaires à des drapeaux de manifestants qui circulent sur Pinterest et Facebook.
  • 23. UNE TENDANCE QUI DEVIENTUN FOND DE COMMERCE
  • 24. DES ENDROITS POUR DÉCONNECTER Des centres spécialisées comme Re-Start proposent des cures à des prix élevés pour soigner ce qu’ils considèrent réellement comme une maladie : l’addiction au web. Psychothérapie, yoga et sport dans un lieu isolé sont la clef de cette e-rehab. Les hôtels et compagnies de voyages surfent également sur la tendance et proposent même des «  Pack Digital Detox  ». Au programme : lieu excentré, pas de connexion autorisée, méditation et bien-être.
  • 25. DES OUTILS POUR DÉCONNECTER On l’a vu, la plupart des déconnectés le font pour une période donnée, comme un «  challenge  » pour mieux se soigner, se concentrer ou ne pas s’abrutir. Sur le Net, le commerce de logiciels qui, à linstar de Freedom (http://macfreedom.com/) et Anti-Social (http://anti-social.cc/), bloquent votre accès au web selon vos modalités, fleurissent de plus en plus.
  • 26. POUR LES DIGITAL DETOX :UN VÉRITABLE CHALLENGEDE LONGUE OU COURTE DURÉE
  • 27. MÊME LES STARS S’Y METTENT Les célébrités s’y mettent aussi. Lassitude, révolte ou coup de pub : la déconnexion est une tendance qui touche tout le monde, même les gens dont le métier consiste à s’afficher aux yeux de tous.
  • 28. UNE EXPÉRIENCE-CHALLENGE PONCTUELLE Les étudiants sont de plus en plus nombreux à supprimer leur compte Facebook en période de révision pour pouvoir mieux se concentrer. Certains même s’essayent à la déconnexion totale pour une journée ou plus, et non sans difficulté comme par exemple l’étudiante en journalisme (photo) qui nous raconte son récit pendant 24 heures de déconnexion totale, qui avoue avoir bien eu du mal à réaliser son travail de recherche sans Internet et qui a vu sa vie sociale s’altérer quelque peu. EN SAVOIR PLUS
  • 29. UNE EXPÉRIENCE-CHALLENGE DURABLE De façon plus durable, notons l’expérience du blogueur-écrivain Thierry Crouzet qui s’est déconnecté pendant 6 mois du web après une activité frénétique sur Internet. Il en explique les avantages et les limites dans son ouvrage «  J’ai débranché ». Il fait ressortir des points important : La déconnexion et ses avantages prennent du temps, pour en voir les vrais bienfaits il faut réellement se déconnecter sur la durée. Selon lui, le vrai problème réside en nous et notre façon de se laisser dominer par la pression d’Internet. Il s’est reconnecté depuis mais pratique une auto- régulation pour consommer le web de façon plus responsable. EN SAVOIR PLUS
  • 30. UNE DÉCONNEXION QUI AMÈNEÀ UNE RECONNEXION
  • 31. UNE LOGIQUE D’AUTO-RÉGULATION Que la déconnexion soit partielle ou permanente, elle a pour but auprès des digital detox de leur apprendre l’auto-régulation, pour mieux vivre leur connexion à Internet, sans perdre la connexion au monde réel. Car le problème n’est pas Internet, mais la consommation que l’on en fait et notre réaction face à la pression.
  • 32. Quand les marques3. s’emparent de la déconnexion
  • 33. LE WHOOPER SACRIFICE DE BURGER KING Un cas d’école de 2009, l’opération digitale de Burger King avec l’application Facebook «  The Whooper Sacrifice  » qui demandait aux internautes de sacrifier 10 contacts de son Facebook pour gagner un whooper. Une opération qui a su faire parler d’elle par la suite, en étant la première à surfer sur cette tendance Facebook des ajouts et suppression d’amis. On considère souvent que la plupart des amis Facebook ne sont pas des «  amis  » mais des connaissances : on les sacrifierait facilement pour un burger ! L’opération a encore plus fait parler d’elle suite à la censure de Facebook.
  • 34. COCA COLA AVATAR Dans cette publicité Coca Cola on y découvre un monde de gens ultra connectés qui vivent dans leur «  bulle digitale ». Ils ne s’aident pas entre eux et évoluent dans la vie réelle sans être réellement présents. Coca Cola est là pour recréer du lien réel.
  • 35. « DISCONNECT TO CONNECT » - DTAC, 2ème opérateur en Thaïlande, livre un message qui va à l’encontre du positionnement d’ultra connexion de ses concurrents. Avec le spot «  Disconnect to Connect  », la téléphonie ne se place pas au centre de la vie de l’individu, elle se contente de l’accompagner discrètement dans son quotidien. La marque s’empare de la tendance « retour aux vrais liens » et du refus de la soumission à la technologie pour se différencier.
  • 36. DIESEL : LES CHAUSSURES NON CONNECTÉES Diesel relance son modèle de chaussures des années 1993 : la YUK. Comme argument principal, la marque joue sur le fait que cette chaussure existait bien avant qu’Internet ne se développe, se popularise et que nous soyons tous connectés. Dans sa communication, Diesel ne se gêne pas pour se moquer de Nike et ses chaussures connectées ou encore les vidéos de parkour populaires sur YouTube. Pour aller jusqu’au bout, Diesel propose même un mini-site avec un jeu-concours. La règle est simple : déconnectez-vous de Facebook, Twitter et Instagram pendant 72h.
  • 37. VOLKSWAGEN SE BAT CONTRE LE ‘CRACKBERRY’ Volkswagen a accepté que soient désactivés les emails des Blackberry de certains de ses salariés en dehors des heures de bureau, afin de laisser respirer un personnel théoriquement joignable 24 heures sur 24. Une des rares marques à prendre des mesures pour parer la sur-connexion qui provoque du stress.
  • 38. SEBI ET PAUL PRÔNENT LA DÉCONNEXION EN FAVEUR DE LASUISSE Suisse Tourisme a lancé une campagne interactive en 2011 pour faire la promo du pays. Nous retrouvons Sebi et Paul, d’authentiques montagnards, qui viennent en ville prendre un café et… chater alors qu’ils sont en face l’un de l’autre ! Suisse tourisme nous prend à contre pied en mettant en avant notre vie virtuelle sur Facebook. Sebi et Paul, via un Facebook Connect, décortiquent notre présence sur facebook pour finir par nous recommander fortement de nous déconnecter en allant visiter les lieux isolés des montagnes suisses.
  • 39. NORTE BEER – PHOTO BLOCKER La marque de bière Norte Beer a trouvé LE gadget indispensable en soirée. C’est toujours la même angoisse les lendemains de soirée : retrouver des photos de soi en état d’ébriété avancé… sur Facebook. La marque propose un porte bière contenant un détecteur de flash qui active un « contre- flash » au moment de la photo. Résultat : une photo complètement blanche, où l’on ne voit rien. La marque est là pour aider le consommateur à boire tranquillement leur bière dans la vraie vie… sans être gêné par la vie virtuelle.
  • 40. WINDOWS PHONE Pour le lancement de son Windows Phone 7, Microsoft nous livre une publicité qui surfe sur ce phénomène d’addiction au smartphone, en montant des scènes importantes du quotidien où les personnages principaux sont trop préoccupés par leur téléphone pour vivre le moment présent et bien se comporter en société. Microsoft montre par là que son téléphone réinvente la façon dont il apporte l’information au mobinaute : intuitive, pratique, plus immédiate. Notons qu’il s’agit plus d’une posture de la part de la marque que d’un réel bénéfice produit qui est vanté ici.
  • 41. KIT KAT – NO WIFI ZONE Kit Kat est parti du constat que nous vivons actuellement dans une immense zone WiFi qui nous incite à toujours rester en ligne. Kit Kat a donc voulu nous aider à faire une pause (puisque cest justement son slogan "Have a break, have a Kit Kat") et de nous déconnecter des ondes. Pour cela, la marque a créé des zones sans WiFi gratuites sous forme de bancs circulaires !
  • 42. AUJOURD’HUI LES MARQUES S’EMPARENTDE LA DÉCONNEXION COMME PRÉTEXTE DECOMMUNICATION…
  • 43. …ET SI ELLES PENSAIENT AUSSI ÀS’ADAPTER POUR COMMUNIQUER AUPRÈSDE SES DIGITAL DETOX ?
  • 44. Comment communiquer à4. l’ère des digital detox ?
  • 45. + QU’UNE DÉCONNEXIONLES DIGITAL DETOX SONT EN RECHERCHED’UNE ALTERCONNEXION
  • 46. UNE ALTERCONNEXION FAITE D’AUTORÉGULATION DE LEUR PART,ET D’ADAPTATION DE LA PART DES MARQUES
  • 47. COMMENT MODIFIER VOTRE PRÉSENCEDIGITALE AVEC PERTINENCEÀ L’HEURE DES DIGITAL DETOX ?
  • 48. 5 PISTES À CREUSER :1. FRÉQUENCE2. UTILITÉ3. TRANSPARENCE4. SIMPLICITÉ5. COHÉRENCE
  • 49. 1 MODÉRER SA FRÉQUENCE ? Il faut éviter la e-pression« Quand je suis sur Internet, Trop d’emails, trop de publications sur les réseaux je me sens agressé, sociaux, trop de jeux concours…prisonnier, cela me fatigue. Trop d’informations, trop souvent ? Trop de mails, trop Une sur-sollicitation de l’internaute peut provoquer une e-pression, et à terme le d’informations, trop de désintéresser de la marque. choses que je n’ai pas Modérer sa présence c’est se poser la question de demandées » sa fréquence… en prenant bien-sûr en compte la réalité concurrentielle et les objectifs à long terme.
  • 50. 2 UNE PRÉSENCE + UTILE ? Il ne faut pas parler « J’en ai marre qu’une pour ne rien dire marque me demande de Les consommateurs sont sur-exposés aux contenusliker si j’aime le week-end de marque en tout genre. et marre des applications Modérer sa présence digitale pour s’adresser à ces digital detox lassés de l’omniprésence des marques gadgets qui ne servent à sur Facebook, des applications mobile sorties juste rien » pour suivre la tendance, etc, c’est réfléchir à la manière dont on peut leur apporter de la valeur, une plus-value, pour les intéresser, les faire rire, les captiver. Le brand content doit réellement intéresser la cible, les services doivent être performants sur la durée, les SAV doivent être de véritables SAV…
  • 51. 3 VERS + DE TRANSPARENCE ?« J’ai bien compris que les Il faut rassurermarques me surveillent sur Les digital detox veulent se déconnecter et le web et récoltent mes s’autoréguler par la suite car ils ont pleinement informations, mais je n’ai conscience que «  Big Brother  » collecte leurs données personnelles et les surveille. Mais ilspas compris ce qu’elles en seraient sûrement moins allergiques aux marques si font, tout simplement car elles les rassuraient, leur disaient ce qu’elles font deelles nous le cachent bien. leurs informations personnelles. Je déteste ce sentiment La transparence est également un sujet d’être surveillé en plus large sur le web, elle doit toucher le discours des marques. Les marques doivent rassurer et permanence » retrouver un discours plus humain et plus proche.
  • 52. 4 VERS + DE SIMPLICITÉ ?« J’en ai marre de devoir créer Et si on allait vers un compte, me facebook moins d’interactivité connecter, regarder une vidéo, scroller à l’infini ou et plus de simplicité ? réaliser une expérience Alors que les marques et les communicants font lainteractive pour accéder à une course à l’User Experience («  UX  »), certains simple fiche produit de internautes en ont marre de devoir réaliser tout un chaussures. Je voudrais tas d’expériences interactives et sociales pourmaitriser le temps que je passe accéder à un site rapidement. Trop d’interactivité, sur un site. de jeux, de contraintes en somme. Les digital detox Je n’aime pas aussi voir veulent plus de simplicité et d’efficacité. toujours la tête de mes amisFacebook sur tous les sites que je consulte !»
  • 53. 5 VEILLER À LA COHÉRENCE ON/OFF ? Une cohérence on/off« Ils sont les premiers à vanter à prendre en compte leur réactivité dans leur newsletter, mais dès quon Digital et réalité coexistent, les internautes évoluent dans les deux univers, le discours et les actions de la essaye de les avoir au marque doivent donc garder une certaine cohérence téléphone, c’est une autre sur ces 2 sphères étroitement liées. histoire…» Les digital detox seront vite lassés de voir des marques qui affirment une chose sur le digital mais qui n’en apporte pas la preuve « dans la vraie vie ». Il seront beaucoup plus sensibles aux marques qui témoignent de leur discours par des actions et qui gardent une cohérence on/off (exemple : Starbucks et My Starbucks Ideas, Best Buy et son service clientèle…)
  • 54. CONCLUSION
  • 55. LES DIGITAL DETOX SONT ENCOREMARGINAUX …
  • 56. MAIS SONT UN SIGNAL FAIBLELA LASSITUDE DES INTERNAUTES ET LEUR INQUIÉTUDEFACE À LA E-PRESSION POSENT DE VRAIES QUESTIONS.
  • 57. DES QUESTIONS SUR LARELATION ET L’UTILITÉDE LA MARQUE
  • 58. Au départ, le web était vu comme un espace pour communiquer etdébattre, prendre position.Mais comme le dit Thierry Crouzet :« AUJOURD’HUI LES GENS SE LIMITENT JUSTE ÀFAIRE PARLER LEUR CHAT SUR INTERNET ! »
  • 59. LE WEB D’AUJOURD’HUI EST ÀREPENSER POUR DEMAINET LES MARQUES DOIVENT Y VOIR UNERÉELLE OPPORTUNITÉ DE SE DIFFÉRENCIER
  • 60. L’OPPORTUNITÉ ? L’ALTER-RELATIONAvoir un discours utile voire engagé, plus qualitatif et moinsenvahissant, tel est le défi à relever.Un changement progressif qui nécessite une approche réalistecompte tenu des contraintes opérationnelles quotidienne.
  • 61. contact JÉRÉMIE ABRIC LAURE FRÉMICOURT SOLANGE DERREYDIRECTEUR DE LA STRATÉGIE PLANNEUR STRATÉGIQUE DIGITAL PLANNER jeremie.abric@dagobert.fr laure.fremicourt@dagobert.fr solange.derrey@dagobert.fr @jabric @lortweetsberlin @SolangeDerrey CONTACT 39 RUE DES MATHURINS 75008 PARIS + 33 (0)1 56 03 99 80