Google Analytics : analysez votre performance [salon eCom Genève 2011]

  • 1,749 views
Uploaded on

Net Design a présenté sur le salon Ecom de Genève (mai 2011) la nécessité d'analyser son trafic pour augmenter la performance d'un site web ou d'un site e-commerce. …

Net Design a présenté sur le salon Ecom de Genève (mai 2011) la nécessité d'analyser son trafic pour augmenter la performance d'un site web ou d'un site e-commerce.

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,749
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
2

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Web AnalyticsAméliorer son audience, performer. Jean-Marie GOMILA | Kelly PATIN (info@net-design.fr ) | 24/05//2011
  • 2. IntroVous venez d’investir dans un site ? L’aventure commence tout juste ! 2
  • 3. Intro Fonctionnement, 80 à 90% acquisition et visibilité 10 à 20% Création du site 3
  • 4. Le marché est-il là ? Est-ce bien dans internet qu’il faut investir ? A quel point dois-je arbitrer mes budgets vers les I.T ?=> Le rapport Mc Kinsey sur la filière internet (mars 2011),conforte les différentes études préexistantes. 4
  • 5. Le ratio e-connectivité 5
  • 6. (usages particuliers, pro ) (infrastructures, débits…) (publicité, e-commerce) 27 25 6
  • 7. Un rendement d’exception !« les rendements internet, toutes technologies webconfondues, affichent un rendement de l’ordre de200% »« en particulier, la rentabilité des dépenses demarketing en ligne (…) un taux de rentabilité moyende 250% » Rapport Mc Kinsey, mars 2011 7
  • 8. Le Web analytics
  • 9. Vous avez dit « analytics » ?Définition Wikipedia :“Web analytics is the measurement, collection,analysis and reporting of internet datafor purposes of understanding and optimizing webusage” 9
  • 10. Quels outils ? Parmi les outils recensés :Alenty NewQuestAT Internet (anciennement Xiti) Omniture SiteCatalystCoremetrics Percute AnalytiqueGoogle Analytics (anciennement Urchin) PiwikEulerian Technologies Unica NetinsightEstat WeboramaID Stat WebtrendsILOBJECTS WysistatLyris IQ Web Analytics Yahoo Web Analytics(anciennement Clicktracks)Nedstat Sitestat 3 outils émergent : 10
  • 11. Google AnalyticsPourquoi ne pas utiliser Google Analytics ?Parce que : GOOGLE Gratuité Fonctionnalités 11
  • 12. Google AnalyticsPourquoi ne pas utiliser Google Analytics ? Google n’est pas un éditeur comme GOOGLE un autre. Gratuité Mystérieux, Fonctionnalités Discret sur ces travaux, sa stratégie, la sécurisation de ses données Le croisement possible des données avec Google Adwords, ou l’algorithme du moteur Google. 12
  • 13. Google AnalyticsPourquoi ne pas utiliser Google Analytics ? Ce qui est gratuit n’a pas de valeur ? GOOGLE C’est louche Gratuité Le business model de G.A est-il Fonctionnalités ailleurs ? (pousser la consommation de G. Adwords par exemple ?) 13
  • 14. Google AnalyticsPourquoi ne pas utiliser Google Analytics ? Il manque certaines fonctionnalités GOOGLE très pointues… Gratuité que les autres solutions du marché proposent. Fonctionnalités 14
  • 15. Google AnalyticsPourquoi utiliser Google Analytics ?Parce que : GOOGLE Gratuité Fonctionnalités 15
  • 16. Google AnalyticsPourquoi utiliser Google Analytics ? Donc aussi une plus grandes forces GOOGLE d’innovation au monde Gratuité Une entreprise pérenne. Fonctionnalités Des avantages à croiser les données avec G. Adwords 16
  • 17. Google AnalyticsPourquoi utiliser Google Analytics ? Donc… GOOGLE C’est vraiment gratuit !? Gratuité Fonctionnalités 17
  • 18. Google AnalyticsPourquoi utiliser Google Analytics ? Il ne manque pas grand-chose (temps GOOGLE réel, calcul de densité mots clés, fonctions import…) Gratuité G.A est très user-friendly, très simple à s’approprier Fonctionnalités Tout en offrant des fonctionnalités étendues importantes… … souvent sous-estimées et sous- utilisées ! 18
  • 19. Google AnalyticsAu final, Pourquoi en avoir plus, si on ne l’utilise pas ? Google Analytics devenu leader mondial, autorise les comparaisons entre sites Il est couramment l’outil le plus apprécié des prestataires, donc le mieux compris et au final, le mieux exploité. 19
  • 20. KPiKey Performance Indicators
  • 21. KPiComment doivent être définis mes Kpi (Key Performance Indicators) ? Spécifiques à chaque site Différents selon la personne concernée (top management, middle management, opérationnels) Permettre l’action (un Kpi sur lequel on ne peut pas influer ne sert à rien) Permettre la prédiction En ligne avec la stratégie de l’entreprise Peu nombreux Faciles à comprendre Standards : signifient toujours la même chose quelque soit l’espace-tempsSources et références : Web Analytics, Ed. Eyrolles (N. MALO et J. WARREN) 21
  • 22. KPi 1) Brainstorming 2) Définir les Kpi - Rappeler la stratégie - Sélectionner les Kpi - Définir les critères de succès - Distinguer Kpi et « Drivers » (les Kpi opérationnels qui influencent les Kpi) - Lister les Kpi - Fixer des objectifs pour chacun d’entre eux (augmenter de 10% ? Réduire de 15% ? À horizon 2 ans ?) 22
  • 23. KPiExemples de Kpi: Site de leads Site e-commerce Site image AUDIENCE GLOBALE C.A AUDIENCE Objectif +30% / an Objectif +25% / an Direction Coût d’acquisition V.U Coût d’acquisition V.U PAGES VUES Obj. < 0,15€ Obj. < 0,15€ Coût d’acquisition Lead Coût d’acquisition client Obj. < 25€ Obj. < 50€ Audience SEO HN Panier moyen Nb de pages vues / V.U Obj. +30% Obj. +10% Middle Taux de rebond Taux de rebond management Obj. < 40% Obj. < 40% Taux d’échec dans tunnels Taux d’échec dans tunnels Trafic depuis SMO Leads < 40% achat < 40% (Facebook…) Opérationnels Accès aux pages magasins Mix des sites référents et Obj. +40% sources différentes 23
  • 24. Google AnalyticsLes incontournables
  • 25. La baseLes paramétrages spécifiques à ne pas oublier : Hiérarchie de gestion et paramétrage d’un compte Suivi du commerce électronique Suivi de la recherche Suivi des conversions Suivi des clics Exclusion de votre trafic interne 25
  • 26. La base Votre compte Google Analytics Profil A Profil B Profil C Profil D Magasin1.monsite.Profil maitre Monsite.fr Monsite.fr fr Filtre Accès Filtre Exclusion de votre propre trafic Directeur magasin Paramétrages avancés des campagnes Objectif Accès Obj 1 Obj 3 KPI Magasin1 Agence Obj 2 Obj 4 Objectif 1 Objectif 2 26
  • 27. La baseExemple : FOURNIER S.A > 1 compte / marque> 3 MARQUES : > 1 profil par pays> PAYS : France, G.B, Suisse, Italie… > 1 « segment avancé » par> MAGASINS : ~420 sites dans le monde magasin 27
  • 28. G.A > module e-Commerce C.A et panier moyen, taux de conversion sont pré-calculés ! 28
  • 29. G.A > module e-Commerce Le nb de visites nécessaires à une transaction sera utile pour étudier les impacts des campagnes. 29
  • 30. G.A > utilisateur du moteur de recherche L’étude des comportements de recherche sera un indicateur pour comprendre les attentes des consommateurs. 30
  • 31. G.A > utilisateur du moteur de recherche Exemple : WESCO www.wesco-boutique.com Contexte : Un des leaders mondial de la poubelle design a lancé fin 2010 sa boutique de vente en ligne en France. La solution : Net Design a conçu une boutique sur un socle PRESTASHOP + des animations ‘têtes de gondoles’ administrables. Préemptant l’importance pour le consommateur de naviguer dans des univers de type collections, le site bénéficie d’une animation permanente autour d’une couleur mise à l’honneur. Le site est accompagné d’un dispositif SEO, Adwords, comparateurs. 31
  • 32. G.A > utilisateur du moteur de rechercheLe suivi de l’utilisation du moteur de recherche L’étude de l’utilisation du moteur de recherche illustre ici la tendance du consommateur à rechercher du produit par couleur. Leçon pour optimisation : Augmenter les fonctionnalités du site dans ce sens, en proposant une navigation par couleur au lieu de la seule navigation par univers produits. 32
  • 33. G.A > définir les objectifs La définition des « objectifs » permet de définir des Kpi et d’intégrer automatiquement ces données dans le tableau de bord, dans les alertes… 33
  • 34. G.A > le tunnel de transformation Un site e-Commerce ne transforme en moyenne que 1 à 2% de ses visites. Mais il est capital de se concentrer aussi sur la transformation des utilisateurs engagés dans le tunnel (2ème partie dans l’illustration) => Ici = 5,25% 34
  • 35. G.A > rapport personnalisé Rapports personnalisés permettent des traitements automatisées de certaines données, pour créer des interprétations exploitables. 35
  • 36. G.A > Segments avancésA l’inverse d’un rapport personnalisé ou d’un profil, le segment avancé permet demodifier la lecture des données sans en modifier l’ intégrité. 36
  • 37. G.A > Segments avancés Créer des données ou bien en enlever Créer des versions allégées de rapports existants. 37
  • 38. G.A > les alertes Recevez automatiquement par email des alertes prédéfinies Chute importante de trafic ? Explosion des ventes ? Augmentation des consultations 404 ? => Soyez averti en temps réel ! 38
  • 39. G.A > les annotations Les annotations vont vous permettre de noter les retouches sur le site, refonte, lancement de campagnes, opérations off line… L’annotation permet de mettre ici un marqueur sur la date de lancement de la campagne ADWORDS. 39
  • 40. Testing A/B
  • 41. Améliorer l’expérience utilisateurLe principe de multi-testing permet : De confronter les hypothèses avec la réalité D’augmenter la performance de votre site En testant des fonctionnalités En testant des verbatims, des accroches…Le principe étant de mettre en ligne et de tester en réel, plusieurs variantesd’une même page ou composant. 41
  • 42. On vérifiera ainsi la différence de performance entre : > Add to cart > Buy now + 11% de transformation 42
  • 43. Exemple sur MOBALPA International Exemple : MOBALPA INT. www.mobalpa.com/kitchens Contexte : Les objectifs de Mobalpa international sont orientés vers la génération de trafic en magasin et la création de leads. Solution de l’agence : Outre un positionnement bien plus statutaire et assumé, le site doit placer le plus vite possible l’internaute dans une proximité avec la marque. Les sites doivent avoir une approche « marché » (Mobalpa Angleterre) et non pas « langue » (Mobalpa en anglais). Pour augmenter la facilité d’accès à la fiche de présentation du magasin Mobalpa le plus proche, l’agence a également souhaitéAncien site, version 2007 tester deux dispositifs. Le test A/B portera sur : - Une version où l’utilisateur devra définir lui-même son magasin le plus proche - Une version où le magasin le plus proche est prédéfini 43
  • 44. Améliorer l’expérience utilisateur Version A (originale) : avec un magasin prédéfini et proposé à l’internaute 44
  • 45. Améliorer l’expérience utilisateur Version B (variante 1) : l’internaute doit choisir son magasin à sa 1ère visite 45
  • 46. Améliorer l’expérience utilisateur A/ magasin prédéfini B/ magasin à définir 46
  • 47. Améliorer l’expérience utilisateur 47
  • 48. Référencement naturel
  • 49. Vérifier la performance du SEOLe Web analytics, nous permettra : D’isoler le SEO hors notoriété Regrouper les KW De vérifier la performance in fine des KW Mettre en rapport la ‘position’ des KW et l’audience générée Vérifier l’impact de Google Suggest … 49
  • 50. Vérifier l’impact du positionnement Exemple : NET DESIGN www.net-design.fr Contexte : Le site de notre agence est positionné en top sur de nombreuses requêtes, mais celle- ci génèrent-elles de l’audience ? Solution : En activant le filtre contrôle de position, on peut vérifier que le terme « net design » placé en 1ère page de Google, a généré 6 visites sur la durée observée. 50
  • 51. Vérifier l’impact de Google Suggest Exemple : MOBALPA France www.mobalpa.fr Contexte : Est-ce que Google Suggest impacte mon audience et comment ? Solution : En activant le filtre Suggest, on vérifie ici que l’internaute qui saisi « mobalpa » se voit proposé « mobalpa cuisine ». Cette requête suggérée a généré 12 visites sur la période. 51
  • 52. Adwords et G.A
  • 53. VOTRE COMPTE VOS CAMPAGNES VOS GROUPES D’ANNONCESLOGO PAGES D’ATTERISSAGE 53
  • 54. Adwords intégré à G.A 54
  • 55. Adwords intégré à G.A 55
  • 56. Adwords intégré à G.A 1 compte Adwords = 1 compte Analytics 56
  • 57. Analyse de campagnes
  • 58. Importance du marquage manuelEtape nécessaire pour un suivi optimalExemple d’url : –utm_source: identifie la source (google, orange, newsletter4) –utm_medium: identifie le support marketing(cpc, banniere, email) –utm_campaign: identifie le nom de la campagnehttp://www.googlestore.com/?utm_source=newsletter&utm_medium=banner&utm_campaign=may2011En option : –utm_content: pour différencier plusieurs annonces –utm_term: identifie les mots cléshttp://www.googlestore.com/?utm_source=newsletter&utm_medium=banner&utm_campaign=may2011&utm_content=logohaut 58
  • 59. Créer un mix trafic pour un nouveau site Exemple : MOOVIIN www.mooviin.com Contexte : Mooviin est le shop online du meuble et design pour tous. Un pure player inconnu du marché avant fin 2010 et qui vise le top 20 du secteur en France. Réponse de l’agence : Un site e-Commerce simple et soigné sur le plan design. Un socle technique Magento intégré à l’ERP de l’entreprise. Un e-merchandising soigné avec des produits d’appels en tête de gondole et un processus d’achat le plus rapide possible. Un dispositif d’acquisition et de notoriété avec SEO, Adwords, comparateurs, RP, affiliations, display. Résultats : 1 M€ de CA attendu dès la première année croissance exponentielle sur les 5 premiers mois 59
  • 60. Créer un mix trafic pour un nouveau site Bien que très récent, le site bénéficie déjà d’un bon mix- trafic, avec un benchmark quasi- temps réel des meilleurs canaux d’acquisition. 60
  • 61. Conclusion
  • 62. ConclusionAu final, le web analytics bien que faisant appel à des évidences est toujours sous-utilisé et mal exploité dans la plupart des organisations.En seconde partie, le cas d’entreprise du groupe Polla Beauty Group illustreégalement l’importance de l’arbitrage du mix marketing dans le dispositifd’accompagnement d’une stratégie digitale, l’importance du marquage minutieux etl’analyse des flux. A noter : Après la conférence, rdv sur notre stand B 07 pour une étude gratuite de vos statistiques 62
  • 63. CAS D’ENTREPRISE Groupe POLLA Genève - Washington Par :
  • 64. FOREVER LASER INSTITUT Groupe POLLA Deux marques : Forever Laser Institut : développe une gamme de soins innovants en matière d’esthétisme médical. Alchimie Forever : shop online qui distribue les produits de l’institut, marchés US et Suisse. Paprika accompagne le groupe depuis plusieurs années : • Conception d’une nouvelle charte graphique, autour des codes de la science, de la nature et le caractère avant-gardiste de ses créateurs. • L’Institut de médecine esthétique Forever Laser Institut confie à son tour la refonte de son image pour une identité plus forte, marquée et impactante. • La croissance du web faisant, l’agence conseille fortement son client vers l’exploitation et l’optimisation de ce média. L’institut sera le premier a bénéficier d’une collaboration Paprika – Net Design pour concevoir sa présence sur le web. • En 2010, le couple d’agences, travaille sur le site e-Commerce de Alchimie Forever. 64
  • 65. FOREVER LASER INSTITUT FOREVER LASER INSTITUT Contexte : Après une expérience réussie avec un site vitrine en 2009, l’entreprise souhaite poursuivre notre collaboration en augmentant les taux de transformation (contacts, prises de rdv) Solution proposée : Clarifier l’offre et la structurer pour la rendre disponible en moins de 3 clics Augmenter l’efficacité des « call to action ». Techniquement : capitaliser sur un bon SEO déjà acquis. Site optimisé iPhone / iPad. Présence optimisée sur les réseaux sociaux pour développer la communauté FOREVER. Résultats : +11% de visites, +22% trafic organique, +47% hors notoriété (+77% de longue traîne) +17% de prises de rdv Perspectives : - Couplage ERP / prise de rdv - Rich media pour venir enrichir la marque et expliciter ses bénéfices conso. 65
  • 66. Alchimie Forever ALCHIMIE FOREVER Contexte En 2010, l’entreprise dispose d’un site Ecommerce vieillissant réalisé aux US, d’un compte Twitter et d’un profil Facebook. Le tout nécessite une nouvelle impulsion pour doper les ventes sur les marchés ciblés. La solution Paprika / Net Design : Conception d’un nouveau site e-Commerce autour d’une expérience client forte Visuels forts et storytelling nourrissent la marque tout en orientant vers l’achat La dirigeante est transformée en égérie à travers une présence accrue sur les réseaux sociaux Techniquement : socle Prestashop + modifications lourdes pour la gestion taxes US et Suisse Résultats : Taux de transformation plus que doublé ! CA en hausse de +180%Ancien shop Audience +25%; Depuis Facebook : +80% Un site fonctionnel sur PC, iphone, ipad… Un dispositif SEO, SEA, SMO en cours. Perspectives : Ouverture à d’autres pays envisagée Construire une communauté d’early adopters pour véhiculer la légende. 66
  • 67. Une présence globale > Créer un résonnance cross plateforme pour chacune des entités, Alchime Forever et Forever Laser Institut > Disposer de technologies de dernière génération, une compatibilité native sur tout les supports > Mettre en place un plan de tagage statistique évolué pour permettre un suivi performant et une mesure du ROI 67
  • 68. 68
  • 69. Merci de votre attention !Des questions ? 69
  • 70. ANNECY – LYON – GRENOBLE T. (0)4.50.244.244 / F. (0)4.50.244.245 www.net-design.fr / info@net-design.fr Entreprise basée à Annecy, capitale mondiale de l’animation, pôle d’excellence dans les métiers du numériqueMembre des alliances et clusters : Certification professionnelle : (seulement deux agences web en Rhône-Alpes)