CB RICHARD ELLIS                                                                 Ile-de-France ViewPointwww.cbre.fr/fr_fr/...
France ViewPoint                   Prix de vente faciaux des locaux d’activités en Ile-de-France au 1er juillet 2011      ...
Exemples de références de ventes à utilisateurs réalisées en Ile-de-France au 1er semestre 2011                           ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Viewpoint Vu Acti Idf Aout2011

595

Published on

Nouvelle publication du Département Etudes sur les ventes à utilisateurs de locaux d’activités en Ile-de-France

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
595
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Viewpoint Vu Acti Idf Aout2011"

  1. 1. CB RICHARD ELLIS Ile-de-France ViewPointwww.cbre.fr/fr_fr/etudes Août 2011 VENTES À UTILISATEURS LOCAUX D’ACTIVITÉS Erika LEONARD, Chargée d’études RÉSUMÉ Marché dont les recherches sont historiquement orientées vers l’acquisition, le marché des locaux d’activités est logiquement lié aux aléas de la planète finance. La crise économique de 2008 et les incertitudes du 1er semestre 2011 ont donc pesé sur les ventes à utilisateurs. Entre deux, l’année 2010 a enregistré un record, favorisé par différents facteurs positifs et un rebond de l’activité en général. Pourtant, la pénurie d’offres adaptées règne toujours sur ce marché, et encore plus à l’acquisition. La fin de l’année 2011 reste en conséquence encore incertaine. 2010, ANNÉE RECORD… Le marché des locaux d’activités, dont les recherches sont Chiffres clés marché des locaux d’activités traditionnellement tournées vers l’acquisition, a connu un Ile-de- en Ile-de-France net ralentissement au début de la crise économique. Les (au 1er semestre 2011) ventes à utilisateurs ont en effet été freinées par le Demande placée 411 000 m² durcissement des conditions de crédit et par les difficultés Offre immédiate 2 438 300 m² de financement qu’ont pu connaître les utilisateurs. Les Offre « en blanc » 55 900 m² PME / PMI, fragilisées, ont donc préféré s’orienter vers la Offre « en gris » 289 100 m² location, ou ont simplement reporté ou annulé leurs projets Loyers Activités « classiques »* 60 € / 120 € d’acquisition. Représentant, en moyenne annuelle, le tiers Prix de vente « prime »** 1 450 € de la demande placée, la part des acquisitions est passée Prix de vente moyen** 700 € de 40 % en 2006 à 28 % en 2008. * loyers faciaux en € HT HC/m²/an, locaux neufs ou Mais les prix de vente ont rapidement été impactés par la restructurés crise, engendrant une reprise des transactions à ** prix de vente faciaux en € HT HD/m² l’acquisition dès 2009 (36 % des volumes transactés), avant de performer en 2010. Cette année a été marquée par une forte poussée des intentions d’achat des N.B. : le terme « Locaux d’activités » regroupe les utilisateurs – fin 2010, elles représentaient près de 60 % locaux d’activités toutes surfaces et les entrepôts des demandes – qui s’est concrétisée dans les < 5 000 m². commercialisations (46 % de la demande placée à l’acquisition, 516 300 m²). Le « repricing » opéré sur les valeurs vénales a permis aux utilisateurs de faire deRépartition géographique des ventes (en « bonnes affaires », qui ont par ailleurs été favorisées parvolume) des locaux d’activités en Ile-de-France la faiblesse des taux d’intérêt, leur permettant de seau 1er semestre 2011 constituer un patrimoine immobilier. Demande placée des locaux d’activités par type de Nord contrat en Ile-de-France 35 % 100 % 90 % 80 % 70 % Est Ouest 60 % 19 % 8% 50 % 40 % 30 % 20 % 46 % 40 % 36 % 33 % 28 % 31 % 10 % Sud 0% 38 % 2006 2007 2008 2009 2010 1S2011Source : CB Richard Ellis Vente Location Source : CB Richard Ellis ©2011, CB Richard Ellis, Inc.
  2. 2. France ViewPoint Prix de vente faciaux des locaux d’activités en Ile-de-France au 1er juillet 2011 Source : CB Richard Ellis …MAIS RUPTURE AU 1ER SEMESTRE 2011 Si la tendance à la vente à utilisateurs se poursuit au cours des prochains trimestres et que l’inadéquation Pourtant, depuis début 2011, la part des ventes recule à entre l’offre et la demande persiste, les volumes nouveau. Elle s’élève à 33 % de la demande placée au 1er placés globaux pourraient être encore orientés à la trimestre 2011 (82 600 m²), puis à seulement 27 % au 2ème baisse d’ici la fin de l’année. trimestre (44 000 m²). La reprise amorcée en 2010 s’est estompée en raison du climat économique incertain et HÉTÉROGÉNÉITÉ DES PRIX DE VENTE anxiogène. Bien que l’intérêt pour l’achat de leurs locaux À l’instar des loyers, les prix de vente sont très ne se soit pas tari, les acteurs redeviennent attentistes et disparates, selon les secteurs géographiques et la retardent ou suspendent leurs décisions. En outre, les taux qualité des bâtiments. Par exemple, des lots sur d’intérêt repartent à la hausse, ne favorisant pas leurs mesure, localisés dans des parcs d’activités, peuvent démarches financières. Enfin, peu de produits « repricés » être présentés à des prix très élevés. Les valeurs sont encore libres sur le marché qui, par ailleurs, souffre « prime » grimpent jusqu’à 1 450 € HT HD/m² en traditionnellement d’un manque d’offres de qualité 1ère couronne, mais le prix moyen, toutes surfaces disponibles à la vente. confondues, se situe autour de 700 € HT HD/m². Sur un marché de l’activité traditionnellement porté par les petites surfaces, il est à noter que les acquisitions concernent généralement des locaux plus grands (1 000 - 3 000 m²). Entre 2008 et 2010, ce créneau de Répartition des ventes (en volume) des locaux surfaces a représenté, en moyenne, 43 % des ventes (face à d’activités par tranche de surfaces en 46 % des locations < 500 m²). Au 1er semestre 2011, ce Ile-de-France au 1er semestre 2011 type de bâtiments voit son poids reculer à 35 %, les offres adaptées faisant défaut, au profit des 500 - 1 000 m² qui 3 000 - augmentent à 29 %. 5 000 m² 1 000 - 6% Par ailleurs, la quasi-totalité des biens acquis sont, de 3 000 m² 5 000 - 35 % manière générale, en état d’usage (en moyenne plus de 10 000 m² 80 %, part plus importante que pour les locaux loués, qui 9% tournent plutôt autour de 72 %). Le 1er semestre 2011 > 10 000 marque une nouvelle fois une rupture dans ces constats, la m² 1% proportion des bâtiments vendus en état d’usage descendant à 63 %. Les bâtiments neufs effectuent une 500 - poussée remarquable, représentant près du tiers des ventes. 1 000 m² < 500 m² 29 % Août 2011 20 % Enfin, le Sud de l’Ile-de-France recense la majeure partie des surfaces vendues (soit 38 % au 1er semestre 2011), suivi du Nord et de l’Est. Source : CB Richard Ellis ©2011, CB Richard Ellis, Inc. 2
  3. 3. Exemples de références de ventes à utilisateurs réalisées en Ile-de-France au 1er semestre 2011 France ViewPoint Secteur Surface État des Valeur (en € Date Adresse Ville Preneur géographique (en m²) locaux HT HD/m²) Rue du Gros Caillou - ZI des Les Clayes-sous- 1T11 Sud Bureau Vallée 5 200 État dusage 662 € Dames Bois (78) 1T11 Rue DEstienne DOrves Clichy (92) Nord Privé 2 200 État dusage 1 376 € Bussy-Saint- SCI Mathilde 1T11 Avenue Graham Bell Est 2 100 Neuf 1 374 € Georges (77) Revelli 1T11 RN 20 - ZA des Marsandes Avrainville (91) Sud SFCP-Aubade 2 000 Neuf 948 € 1T11 Rue Blaise Pascal Chilly-Mazarin (91) Sud Alv Concept 1 200 État dusage 525 € Services techniques de la 1T11 Avenue du Parc Argenteuil (95) Ouest 1 000 État dusage 732 € Mairie dArgenteuil SCI Jasmine 1T11 Avenue Jean Mermoz La Courneuve (93) Nord 700 État dusage 671 € Mermoz Rue Gutenberg - ZI de la Service Action 1T11 Bondoufle (91) Sud 700 Rénové 643 € Marinière Santé SOS Boîtes 1T11 Rue Emile Sehet Taverny (95) Ouest 700 État dusage 918 € Moteurs Summer 1T11 Rue du Bas Perreux Sarcelles (95) Nord 300 État dusage 629 € Aluminium 2T11 RN 20 - ZA des Marsandes Avrainville (91) Sud Giga Concept 1 300 Neuf 960 € 2T11 Rue Gustave Eiffel Clichy (92) Ouest Top Chrono 1 200 État dusage 1 060 €ZA : Zone d’activités ZI : Zone indutrielleSource : CB Richard EllisCONTACTSAurélie LEMOINE Didier MALHERBE Erika LEONARDDirectrice Directeur général adjoint Chargée d’étudesÉtudes et Recherche Global Logistic Services Études et RechercheTél. : 33 (0) 1 53 64 36 35 Tél. : 33 (0) 1 53 64 37 10 Tél. : 33 (0) 1 53 64 34 84Fax : 33 (0) 1 53 64 40 00 Fax : 33 (0) 1 53 64 30 02 Fax : 33 (0) 1 53 64 40 00aurelie.lemoine@cbre.fr didier.malherbe@cbre.fr erika.leonard@cbre.frPierre-Louis DUMONT Amaury GARIEL Jean-Marie JACQUETDirecteur Directeur DirecteurActivités et Logistique Ile-de-France Nord Activités et Logistique Ile-de-France Sud Activités et Logistique Ile-de-France Estet Ouest Tél. : 33 (0) 1 53 64 33 09 Tél. : 33 (0) 1 53 64 34 37Tél. : 33 (0) 1 53 64 33 27 Fax : 33 (0) 1 53 64 36 36 Fax : 33 (0) 1 53 64 30 20Fax : 33 (0) 1 53 64 33 64 amaury.gariel@cbre.fr jm.jacquet@cbre.frpl.dumont@cbre.frBien que puisées aux meilleures sources, les informations que nous publions ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de CB Richard Ellis Août 2011ou du groupe CB Richard Ellis. La reproduction de tout ou partie du présent document est autorisée sous l’expresse réserve d’en mentionner la source.CB Richard Ellis Ressources - Groupement d’Intérêt EconomiqueSiège social : 145-151, rue de Courcelles 75017 PARIS - Siren : 412 352 817 - RCS Paris ©2011, CB Richard Ellis, Inc.

×