La survie de nos télévisions terrestres  en jeu dans 2 ans et demi… Cas du Maroc
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

La survie de nos télévisions terrestres en jeu dans 2 ans et demi… Cas du Maroc

on

  • 593 views

Le Passage à la TNT en Afrique:

Le Passage à la TNT en Afrique:

La survie de nos télévisions terrestres
en jeu dans 2 ans et demi…
Cas du Maroc Presented by Nawfel Raghay at AMLF 2012

Statistics

Views

Total Views
593
Views on SlideShare
593
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
11
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

La survie de nos télévisions terrestres  en jeu dans 2 ans et demi… Cas du Maroc La survie de nos télévisions terrestres en jeu dans 2 ans et demi… Cas du Maroc Presentation Transcript

  • Le Passage à la TNT en Afrique:La survie de nos télévisions terrestres en jeu dans 2 ans et demi… Cas du Maroc Nawfel RAGHAY
  • Contexte international
  • En application de l’Accord de Genève 2006 qui concerne les pays d’Europe,d’Afrique, du Moyen Orient et du Golf, l’arrêt de la diffusion télévisuelleanalogique au Maroc doit être effectif: Le 17 juin 2015 pour la totalité des réseaux de diffusion de la SOREAD 2M et de MED1TV ainsi que du réseau complémentaire en UHF de la SNRT, soit un total de 339 stations représentant 63% du réseau national de télédiffusion analogique ; Le 17 juin 2020 pour le réseau principal en VHF de la SNRT.Au-delà de ces dates, aucune diffusion de télévision analogique terrestre n’estpermise. De même aucune protection pour une telle diffusion n’est assuréepar les opérateurs des pays voisins.
  • Contexte national, l’opérationnel a pris le dessus sur le stratégique
  • Le Réseau de diffusion TNTLa diffusion de la Télévision Numérique Terrestre a été lancée par la SNRTen janvier 2007 après une période d’expérimentation de cinq mois dansles villes de Rabat et de Casablanca.A la date d’aujourd’hui, le réseau de diffusion TNT de cet opérateurassure une couverture de 75% de la population
  • Les actions entreprises à ce jour pour promouvoir et favoriser la TNTAdoption de la norme NM 06.9.071 sur les téléviseurs avec tuner TNTintégré. Cette norme a permis d’arrêter l’importation de téléviseurs sanstuner TNT intégré, visant à favoriser la pénétration de la TNT dans les foyersmarocains renouvelant leurs équipements audiovisuels dans le circuit formel.Lancement en 2008 de la chaîne AFLAM en tant que produit d’appel, uniquechaîne qui est exclusivement diffusée en mode terrestre numérique ;Une campagne d’information menée par la SNRT sur les avantages de la TNT(meilleurs son et image), sous forme de spots de promotion diffusés sur leschaînes nationales ;
  • Bilan des courses…
  • L’équipement des ménages en récepteurs numériques :Le taux d’équipement des ménages en paraboles est passé de 68,9 % en 2008à 88 % en 2012. Ceci témoigne de l’engouement massif des marocains pourles contenus satellitaires étrangers, qui captent quotidiennement uneaudience supérieure à 60%Parallèlement, le taux d’équipement des ménages en récepteurs numériquesTNT est estimé à 4,2% à septembre 2012, soit moins de 240.000 ménages.Tenant compte du court délais qui nous sépare de la date butoir du 17 juin2015 pour le passage au tout numérique, l’évolution du taux d’équipementest alarmante !
  • Principaux constats et enseignements:Le déploiement technique de la télédiffusion numérique s’est effectué enl’absence de toute stratégie nationale encadrant la transition à la télévisionnumérique terrestre.La SNRT s’est ainsi retrouvée de fait à la fois éditeur de services detélévision, opérateur de réseau et opérateur de multiplex, en l’absence d’uncadre juridique organisant clairement ces métiers.
  • Ce qu’il reste à faire :à part le réseau de diffusion, toutou presque…
  • Ce qu’il reste à faire : à part le réseau de diffusion, tout ou presque…Taux d’équipement des foyers marocains en récepteurs TNT (en %)
  • Principale conclusion : nécessité d’adopter une stratégie nationaleIl faut préparer le terrain pour que la transition analogique-numérique (unefatalité en 2015) soit une chance à saisir (dernière chance probablement)pour définir une stratégie nationale et un plan de mise en œuvre devantsauver la télévision terrestre marocaine :permettre aux chaines marocaines publiques et privées d’exister auprès dupublic national de manière différenciée par rapport à la concurrenceinternationale satellitaire (accélération exponentielle du taux d’équipementdes ménages à provoquer);donner aux chaines privées devant être créées pour enrichir l’offre nationaleles moyens d’exister et de se développer (conditions du succès de lacoexistence public/privé) ;
  • D’abord, une mesure d’urgence : une opération coup de poing pourl’équipement des foyers est obligatoire. En effet, la pénétration de la TNT après 6ans d’exploitation a été estimée par MarocMetrie en 2012 à 4,2% des ménagesmarocains .A ce rythme de croissance et en gardant les efforts de marketing du lancement,et en l’absence de booster spécifique, la pénétration de la TNT ne dépasseraitpas les 10% en 2015, et devrait atteindre les 50% à l’horizon 2050, alors que dans2 ans et demi, nous nous devons faire un bond de 80% au minimum !Il est donc impératif de lancer une opération « coup de poing » de l’ordre defabriquer en local et/ou sous-traiter la fabrication de boitiers TNT low-cost et deles installer en porte à porte dans tous le royaume avec des équipes mobiles demarketing direct…
  • Ensuite des mesures de fond : une stratégie nationale couvrant :L’adoption d’un cadre juridique encadrant la TNT ;La préparation et l’accompagnement du public ;La mise à la disposition du public d’une offre de contenus et de servicestélévisuels, en TNT, de qualité ;La planification de l’opération de passage au tout numérique.
  • Ce qui signifie…
  • L’adoption d’un cadre juridique et institutionnel encadrant la TNT :Les régimes de régulation et des obligations des opérateurs eu égard auxnouveaux métiers induits par la TNT.Le Plan national pour le passage au tout numérique (la date de débutd’extinction de l’analogique terrestre, la date du passage au tout numérique, lastratégie et le calendrier national de cette transition )La mission de chaque acteur dans le processus de transition (définir dans lenouveau cadre juridique les entités en charge de l’élaboration, de la supervisionet de l’exécution du Plan national de transition, de la préparation et del’accompagnement du public, du financement et éventuellement la gestion desaides).La promotion du projet et la communication destinée au public,Le financement de l’opération de transition.
  • La mise à la disposition du public d’une offre de contenus et de services télévisuels, en TNT, de qualité :L’amélioration des contenus des services existants,L’enrichissement du paysage télévisuel national terrestre par lelancement de nouveaux services privés de télévision numérique(attractifs et diversifiés) et de services de télévisions numériques localesde proximité,
  • La planification de l’opération de passage au tout numérique en ce qui concerne:La stratégie: Extinction région par régionLe timing des extinctions de chaque région pour éviter les vacances, l’hiverdans certaines régions…La coïncidence avec des événements d’envergure (politiques, sportifs ouautres)Le choix des meilleures zones où le processus d’extinction doit débuter:zones où le parc de récepteurs TNT est important et où la couverture est aumoins égale à celle de l’analogique,La réalisation d’expériences pilote pour anticiper la réaction du public et lesdifficultés techniques à maîtriser.La réduction au minimum de la durée du SIMULCAST pour réduire les coûtsde la transition (cas de la VHF).
  • Le passage du tout analogique au tout numérique dépasse la simple dimension de mise à niveau technologique pour se transformer en choix stratégique délicat…… interpellant la souveraineté audiovisuelle de chacun de nos pays
  • Merci de votre attention… … et de votre patience !