Your SlideShare is downloading. ×
0
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Social Media Workforce _conferences Marrakech, September 2011

460

Published on

Social Media Workforce becomes the challenge and the opportunity for emergent countries trying to act as a global player, not only on the market places, but first of all to provide issues for their …

Social Media Workforce becomes the challenge and the opportunity for emergent countries trying to act as a global player, not only on the market places, but first of all to provide issues for their upgrowing population.
The good news of Web 2.0 Business for SME, LMS, and emergent , but fragile economies: Creative Commons, Open Source Social Software and the Shareable spirit on the Web embetter access and useful Knowledge Transfer.

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
460
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. wherever you areYou
are
inside
the
cloud


  • 2. Offre une quantité d’outils pourWEB   organiser2.0  Connecter  classer et  Réutiliser  Tous les savoirs et connaissances
  • 3. NTIC nous ont fait uncadeau d’une valeurinfini:Le pouvoir de créer deréseaux detransaction et decommunicationde savoirs etconnaissances. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 4. Elles deviennent ainsi desvecteurs de création deressources humaines,renouvelables etexponentielles.Le Web 2.0 = l’accès libre à Internet, des compétences digitales pour utiliserles OS³ (open source social software), la compréhension et l’utilisation de lasynergie virale générée par lesplateformes, réseaux sociaux et lamyriade des blogs, forums et portails. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 5. Mais il restent bien d’autres défis: La concentration du temps et de l’espace, la réduction des cycles exigeant une mobilité et une mobilisation permanents de notre entendement …..!Time is !Changing!TACH*! 1990- 2005Since !1900!People !Communicate! 2005-in a different ! 2011Way!the message!will become !the medium! 2011 Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 6. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 7. Collaboration, Sharing, Connecting and Spreading… Web 2.0 ouvre aussi de nouveaux modes d‘apprendre, de travailler et de communiquer pour tous à condition d’y participer… car le WEB 2.0 doit son efficacité à Conférences à lENCG l’interactivité et à Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011 l’interaction humaine.
  • 8. « On the one hand NTIC facilities sustain Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 9. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 10.  Les canaux du Web 2.0 connaissent undéveloppement exponentiel. Tous sont utiles, maistout le monde n’ a pas toujours besoin de tous. Ils permettent tous de diffuser les connaissances,de partager les savoirs, de distribuer lesinformations. La plupart d’entre eux sont Open Source, leurusage est facile, mais ils n’affichent leurfonctionnalité que si l’on s’en sert régulièrement. Un bon ePortfolio individuel et entrepreneurials’appuie sur les quatre grands vecteurs: les filtres du savoir (Social Media Dashboard) les diffuseurs (oral + écrit),  les catalyseurs (outils de la création collaborative)  les capteurs (stockage et accès décentralisés) Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 11. le blog la visibilitéle profil sur leLinkedIN www. + mes URL + IDgroupes Eportfolio +IP Mes savoirs et compétences le profil la lisibilité: FB, mes Social groupes,Bookmarks mes le Social contacts Media Monitoring Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 12. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 13. Quelle est votre performance digitale et votre efficacité virale?  „The Web 2.0 digital skills“ font partie du eportfolio lui donnant sa forme et son contenu.  La compréhension de la révolution „Internet“ permet de saisir l‘ampleur et la rapidité des changements et l‘urgence de se positionner à l‘intérieur de la nouvelle „timeline“ de la révolution Internet. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 14. Son histoire et ses effets immédiats
  • 15. l’accès de tous les individus à un ordinateur tous les ordinateurs peuvent être interconnectés… et échanger desdonnées illimitées en temps réel tout autour de la terre, avec un nombre illimité d’autres IP. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Clermont, September Dr. Angelica Laurençon 2011
  • 16. permet de réduire la distance, le temps, l’espace. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 17. L’Internet véhicule un pouvoir et unedynamique révolutionnaires, rapides etprotéiformes. _______________________________________________ _____________“C’est une révolution si rapide que sa portéeéchappe à bien de ses contemporains, inaptesà intégrer cette nouvelle simultanéité dutemps et de l’espace, du réel et du virtuel ,dans leurs modes de pensée comme defonctionnement, ou à s’adapter à des vaguesde plus en plus rapprochées.” Tim O’Reilly. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 18. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 19. I.P. http: // html www. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 20. Puis letsunami de2001 Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 21. Des processeurs puissants, une Géolocalisation ettechnologie Thunderbolt et plein de mobilité, tags +ports…. taxonomies et folksonomiessmart, soft, small, performant Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 22. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 23. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 24. 27.000 données/sec Les Traders des places financières savent s’en servir… mais les PME sont encore à l’heure du @ ou du Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 25. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 26. A l’oral La communication interactive en temps réel, simultanée, avec un nombre illimité de participants.  synchronisée ,  décentralisée,  Simultanée Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 27. L’espace numérique est créateur de richesse etd’opportunité à condition de saisir et transformer sesapports novateurs:Les logiciels Open Source Social Software (0S³)– permettant àtous de travailler dans les dimensions du numérique, cadfournir dans la simultanéité et l’ubiquité un travailcollaboratif et décentralisé, seul et relié à unecommunauté.L’avenir appartient aux arpenteurs du WebWorkSpace. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 28. Ces trois nouvelles donnes nous  facilitent la communication,  accélèrent les procédés,  offrent des possibilités infinies de publications,mais exigent des compétences nouvelles et sans cesserenouvelées:  Les performances digitales  L’intelligence virale  La relativité de toutes les compétences et savoirs: A quoi servent les compétences et les connaissances d’un individu ou d’un groupe, si ces derniers ne parviennent pas à les transmettre, communiquer, connecter avec d’autres savoirs ou d’autres groupes? Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 29. Une vrai valeur ajoutéeuniversellement visible, valable et performante
  • 30. Social Social Media Media Monitoring WorktoolsSocialBookmarks Blog eportfolio Social Professional networks Networks Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 31. Gardez toujours cette constellation en tête Quand vous parlez du Web 2.0 Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 32. …etcelle-ci Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 33.   la maîtrise d‘un certain nombre de compétences nouvelles, jetables et renouvelables.  La tenue d‘un e-portefolio „soutenable“, soutenu d‘un blog interactif et multimédial,  La conception et l‘organisation d‘un site ou d‘une plateforme dynamique,  .... tout cela est donné et possible aux „digital natives + digital migrants“ grâce aux OS³ (Open Source Social Software) Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 34.   Pourquoi tant d‘efforts?  Parce que vous avez une vision précise de ce changement de paradigmes intervenu depuis 10 ans:  Socialnomics Collaboration+innovationshareable.net Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 35.  Les défis du Webworker du 21ème siècle:  Savoir travailler seul à l‘intérieur d‘une communauté.  Gérer ses savoirs et connaissances.  Savoir où trouver rapidement les informations nécessaires.  Ne pas se perdre dans le „snippets of the web“  Connecté au groupe décentralisé collaborant au même projet efficacement.  Cela veut dire en clair dans l‘organisation de son espace de travail personnel: Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 36. Savoir se connecter, partager, communiquer etcollaborer Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 37. It´s not a jumble, but a lifelong strategy…with lifelong learning, a full time businesswith many highlights. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 38. hootsuiteGoogle Social MediaReader Dashboard+Alerts Netvibes La gestion des flux d’ informations Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 39.   Savoir agréger, capter, trier le flux des données (savoirs, connaissances, compétences, informations Installer un Social Media Dashboard pour cibler connecter les informations et les partager. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 40. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 41. GoogleReader netvibe hootsusuite Next step….. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 42. Résister aux vagues du raz-de-marée du Web Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 43.   Lesbons outils de gestion des savoirs et des informations:  1. La gestion personnelle et personalisée des savoirs et informations  2. Le partage des savoirs et connaissances  3. Mettre à profit la viralité du Web Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 44. Les nouveaux domaines d’application des compétences digitales oùles performances interactives sont primordiales et indispensables.1. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 45. De plus en plus de PME/PMI se regroupent sur des plateformes offrant + de visibilité et de ressources mises en commun et partagées.2.Mais une plateforme regroupant de nombreuses PMIne fonctionne que grâce aux compétences virales desParticipants. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 46. De nouvelles compétences et de nouvelles stratégies Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 47. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 48. Les arpenteurs du webworking space doivent savoir travailler seulsdevant leur écran, et tous ensemble en synergie Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 49. Avec ADOBE CONNECT,se connecter, partager, communiquer et collaborer Réduit les distances, raccourcit les modes de communication et… fait gagner du temps et de l’argent. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 50. http://www.facebook.com/dell Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 51.   La double gestion du cloud computing et du partage synchronisé des documents grâce à Dropbox.com  Google Docs  Evernote,  Memonic,  Titanpad   Tous ces logiciels permettent le partage illimité des données, d’une manière sélective,   une gestion personnelle et/ou collective des données;   l’accès décentralisée aux données personnelles et collectives. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 52. La dynamique des groupes fermés/ouverts sur lesréseaux sociaux:Facebook permet une communication multi-médiale,Twitter facilite la communication instantanée, ciblée ououverte au plus grand nombre.Les réseaux sociaux à choix multiple:Social Bookmarking (diigo.com, delicious.com)Réseaux professionnels (LinkedIN, XING, NING, ViadeoLes modes de publication du Web: Posts,(Blog) tags, tweet, partage du Social Media Dashboard. slidesharing, paper.li, SCRIBD, video (YouTube) Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 53. L’utilité du Social Bookmarking? Garder une trace des savoirs acquis et les partager avec ungroupe ou tous. Social Bookmarking page Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 54. pour la bonne navigation sur lesautoroutes de la communication
  • 55. Ne pas suivre n’importe qui..savoir qui vous suit …. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 56. Les réseaux sociaux nesont Ni l’un Ni l’autrecontrairement auxapparences….carle bon usage desréseaux sociaux estdevenu un critère desélection et d’évaluation. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 57.  La visibilité et la lisibilité sont les garants d’une viralitépositive et contrôlée. Cette démarche cohérente et intelligente commencepar un ePortfolio à contenu riche. Faire bonne figure, savoir construire sa propre PRdépend de la manière dont on use et utilise lespropriétés du Web. Elles sont offertes, mais leur utilisation demande uneffort constant et un fort investissement en temps. Les Tweets à gogo, les posts à répétition, les billetsd’humeur sont indélébiles. Les avatars ou gravatars sont simplement ridicules. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 58.  Le Web 2.0 permet cette visibilité glocale individuelle. Un ePortfolio en fait partie Un blog comme plaque tournante d‘un ePortfolio est nominatif, a un visage et un profil cohérent. N.B.L‘avatar est pratique sur Second Life et sur les sites de rencontres – mais toxique sur le plan professionnel et relationnel Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 59.   C’est le principe même de Facebook  C’est la dynamique de Twitter  C’est la valeur ajoutée sur les réseaux professionnels: votre carnet d’adresses du web, la qualité de vos amis et relations est un facteur qualifiant;  La quantité d’un réseau social est sa valeur,  La qualité des données est son âme et sa vitalité. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 60. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 61.  Sur Facebook.  Produire des informations intéressantes – pour les autres  mais inoffensives pour vous et votre société  Construire une USP und Identité Web 2.0: Twitter: Le canal des informations rapides, courtes et à large diffusion. Social Bookmarking in Delicious and Diigo – ces merveilleuses magiciennes du web 2.0 WordPress, Tumblr, Blogger –  „les blogs, agents d‘une présence efficace sur le Web. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 62. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 63. La quantité et la qualité detags, posts, commentaires etarticles, video ou slides sont laconséquence d’un KM personnelet collectif.Un bon blog commencé tôtpermet d’expérimenter tous lessupports multi-médiaux et tousles vecteurs d’information duWeb 2.0. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 64. en prime pour tout le monde…  un libre accès au www grâce à Mozilla Firefox.  une foule de logiciels … OS³ grâce aux  Des plateformes des savoirs partagés: twiki.com commentçamarche.com, mediawiki.com  Des tutoriaux et guides gratuits (YouTube, SCRIBD, slideshare.net)   260 millions de blogs informatifs qui se régénèrent du partage et du transfert des savoirs.   facilitent la bonne tenue d’un ePortfolio,   la formation continue en temps réel accessible pour tous, sur le portable, le PC et le téléphone mobile. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESC Dr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011
  • 65. d’une viralité interactive individuelle offrant une plus-value au sein d’une démarche collective entrepreneuriale, d’une stratégie de Marketing 2.0 s’ appuyant sur l’interaction humaine. Conférences à lENCG Marrakech et à l ESCDr. Angelica Laurençon Clermont, September 2011

×