Quelle foret pour nos enfants ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Quelle foret pour nos enfants ?

on

  • 1,098 views

Pour la défense de la foret française

Pour la défense de la foret française

Statistics

Views

Total Views
1,098
Views on SlideShare
1,097
Embed Views
1

Actions

Likes
1
Downloads
4
Comments
0

1 Embed 1

http://a0.twimg.com 1

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Quelle foret pour nos enfants ? Quelle foret pour nos enfants ? Presentation Transcript

  • Quelle Forêt pour nos enfants ?
  • Depuis 1669 et Colbert la forêt publique française est gérée durablement C’est une des plus belles forêts d’Europe … … Pourtant aujourd’hui elle est menacée !
  • La forêt est un espace naturel MULTIFONCTIONNEL
  • Fonction environnementale : biodiversité, fixation de carbone, paysage, protection des sols, régulation du régime des eaux …
  • Fonction sociale : accueil du public, cadre de vie, aspect paysager, cueillette…
  • Fonction économique : essentiellement production de bois sous toutes ses formes grumes, bûches, copeaux…
  • Production Protection Fonction sociale Protection Protection Production Production Fonction sociale Fonction sociale Production Protection Fonction sociale La gestion forestière relève donc d’un équilibre
  • La politique forestière relève de la compétence de l’État (article L2 du code forestier) L’Etat est le garant de la gestion forestière française et de son équilibre
  • L’ONF réalise également des missions d’intérêt général (MIG) pour le compte de l’État comme la défense des forêts contre les incendies, la restauration des terrains en montagne, la préservation des dunes ou du littoral. La forêt publique recouvre les forêts domaniales (de l’Etat) et les forêt des collectivités. Pour la gestion des 4,6 millions d’hectares de la forêt publique métropolitaine, l’Etat utilise l’Office National des Forêts (ONF) créé en 1966 à la disparition de l’administration des Eaux et Forêts. l’ONF est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC)
  • Le budget de l’ONF (722 M € en 2008), donc de la gestion de la forêt publique, est assuré par :  les recettes générées par l’exploitation des forêts domaniales : 278 M €  les activités conventionnelles dont les MIG : 277 M €  la rémunération de la gestion des forêts des collectivités : 167 M € Ce mode de financement est dangereux pour la forêt En 30 ans le bois a perdu la moitié de sa valeur  Le volume exploité a augmenté de 35 %
  • L’État se désengage…et met en danger la gestion forestière publique  Baisse du versement compensateur, principale rémunération de la gestion des forêts des collectivités, clé de voûte du service public forestier.  Baisse du financement des Missions d’Intérêt Général (- 50%)  Obligation de diminuer la présence du service public (RGPP)  Versement d’éventuels dividendes à l’État  De nouvelles charges financières pour l’ONF (participation à un fond stratégique, délocalisation obligatoire du siège, augmentation des charges patronales …)
  • le Grenelle de l’environnement a conclu sur la forêt: « Produire plus tout en préservant mieux »
  • Pourtant les visions divergent « Le bois ça doit tomber comme des boulons » P.O. Drège, (ex) directeur général de l’ONF, séminaire des cadres Poitiers-23 et 24juin 2008 « On ne cesse de se plaindre de ne pas avoir de ressources en matière première, on en a une sous nos yeux et on la sous exploite. » N. Sarkozy, Président de la république, Urmatt (Bas-Rhin) – Mardi 19 mai 2009 En imposant aux territoires de mobiliser leurs bois, le projet de loi n'a retenu que le « produire plus de bois » ! Pour François Lefèvre, responsable forêt de FNE : « L’Etat pousse à récolter du bois dans les espaces les moins accessibles, donc les plus préservés, sans se soucier des enjeux de biodiversité. Cela mérite un carton rouge, voire écarlate au moment même où l’on célèbre l’année d’une biodiversité dont le déclin se poursuit ! » Communiqué de presse de France Nature Environnement du 12/01/2010 Nous, forestiers, constatons que la pression économique sur la forêt s’accentue et crée un déséquilibre dans la gestion forestière. Dans ce contexte c’est au détriment des fonctions sociales et environnementales que la fonction de production se développe. Nous estimons aujourd’hui la forêt publique Française réellement en danger .
  • A force de réduire depuis 30 ans le service public forestier, l’heure de vérité est arrivée. Notre société se doit maintenant de répondre à la question suivante : Quelle Forêt pour nos enfants ? Signez la pétition Cliquez pour voir les propositions du
  •  mettre en place un financement pérenne de la gestion forestière prenant en compte les multiples fonctions assurées par la forêt pour la santé et le bien être des populations  .  mettre en place un contrôle indépendant dans les forêts publiques , afin d’éviter toute dérive de la gestion durable, au prétexte d’équilibrer à tout prix les comptes de l’ONF .
    • Organiser un débat citoyen sur l’avenir de la forêt.
    Les propositions du
  • Diaporama réalisé par le Syndicat National Unifié des Personnels de la Forêt et de l’Espace Naturel Merci aux photographes qui se reconnaîtront !