Your SlideShare is downloading. ×
Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe
Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe
Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe
Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe
Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe
Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe
Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe
Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe
Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe
Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Atlas europeen : Cout du travail et productivite en Europe

3,118

Published on

Quels sont les facteurs qui determinent le niveau de productivite d’un pays ? Que nous apprend la lecture des chiffres des couts horaire en Europe ?

Quels sont les facteurs qui determinent le niveau de productivite d’un pays ? Que nous apprend la lecture des chiffres des couts horaire en Europe ?

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
3,118
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. E U R O P E A T W O R K A VISION ON #3 COST AND PRODUCTIVITY DÉCEMBRE 08 Mesurés avec une grande précision, le coût du travail et la productivité sont des indicateurs utiles aux entreprises pour comparer les différents pays européens. Toutefois les économistes, comme les professionnels des RH, insistent sur l’importance des aspects qualitatifs. Bien au-delà des chiffres... Gilbert cette albert Martens filip abraham Gilbert cette, professeur albert Martens, filip abraham, professeur d’économie d’économie associé à l’université de directeur, responsable du projet de internationale et d’intégration européenne, la Mediterranée, membre du conseil transformation globale des rh vice-recteur de l’Université catholique d’analyse économique en france chez iKea de Louvain (Belgique) "La productivité est un prisme "Le coût du travail n’est pas un pour observer les facteurs iKea : productive motif suffisant pour s’implanter qualitatifs de performance" parce qu’humaine dans un pays" Page 2 Page 4 Page 6 faits et chiffres p. 8-9 Une publication ADP
  • 2. coûts et ProdUctivitÉ Gilbert Cette "La productivité est un prisme pour observer les facteurs qualitatifs de performance" Au-delà des chiffres, le co-auteur de "Les leviers de la gonflé artificiellement son PIB. croissance française" passe en revue les facteurs qui Mais cela n’enlève rien aux ressorts structurels de sa influencent le niveau de productivité d’un pays et ce qu’ils performance. L’Irlande a conquis révèlent de son contexte économique et social. En gardant sa productivité en investissant dans la formation, en un œil critique sur les modes de calcul, Gilbert Cette balaye assouplissant les au passage certaines idées reçues. règlementations et en misant sur les TICs. C’est en jouant sur ces facteurs clés qu’elle a creusé Quels sont les principaux cas des télécommunications l’écart avec d’autres pays facteurs qui déterminent le niveau dans plusieurs pays pendant comme la Grèce et le Portugal “ de productivité d’un pays ? longtemps ? qui, bien que membres de la Les principaux facteurs sont structurels, liés au fonctionnement du pays et L’entreprise à sa capacité à innover et à mobiliser les organisations doit choisir ses et les techniques les plus orientations en performantes. En premier lieu, les politiques de formation et d’éducation, dont découlent les niveaux de qualification. Les rigidités sur le marché fonction de son “ secteur d’activité et des biens et du travail sont un de ses marchés autre paramètre important. Des barrières à l’entrée dans certaines activités Gilbert Cette, économiques, des freins à professeur d’économie associé à l’université l’embauche et à la mobilité de la Méditerranée, professionnelle impactent membre du Conseil négativement la productivité. d’analyse économique Enfin, l’effort d’innovation en France joue un rôle clé, comme c’est le cas aujourd’hui dans les sur ce plan, quels sont les zone euro, n’ont pas atteint le technologies de l’information meilleurs élèves en europe ? niveau de productivité moyen et de la communication (TICs). L’Irlande s’est hissée très en Europe. Tous ces facteurs sont bien rapidement dans le trio de tête. sûr corrélés. La formation Certes, une fiscalité attractive Pourquoi ne pas retenir le contribue à l’innovation. Mais pour les multinationales a Luxembourg ou la Norvège comme à quoi bon innover dans les concouru à sa productivité en modèles ? TICs si le marché n’est pas incitant de grandes entreprises à Ces deux pays connaissent en ouvert, comme cela fut le y déclarer leurs profits, ce qui a effet les plus hauts niveaux de 2
  • 3. productivité sur le continent européen. Mais ils ont en perd donc 0,3 % de productivité. Mais on augmente tout de même >> commun d’être des petits la richesse produite de 0,7 %, ce Gilbert cette est membre du pays spécialisés dans des qui vient alimenter la croissance productions à haute valeur et le niveau du PIB par habitant : conseil d’analyse économique ajoutée. Concentrés sur des c’est l’option retenue par le (organisme rattaché au Premier industries très capitalistiques, la Royaume-Uni. ministre français) et professeur finance pour le Luxembourg, le d’économie associé à l’université bois, le pétrole et la pêche pour Les nouveaux venus dans de la Méditerranée. Membre du la Norvège, ils atteignent des l’Union européenne vont-ils comité éditorial de plusieurs sommets de productivité. Cette rejoindre les autres ? publications, comme la Review approche très spécifique peut Comme en Irlande, la mutation difficilement s’exporter dans des peut être rapide. Rien n’est of Income and Wealth (UK) pays plus grands, plus peuplés donc perdu pour des pays en et l’International Productivity et donc plus diversifiés dans situation de basse productivité Monitor (canada), Gilbert leurs activités économiques. s’ils consentent les efforts cette est spécialisé dans la nécessaires. En agissant sur les macroéconomie, la croissance, Pourquoi la france a-t-elle un bons facteurs, la République l’analyse de la productivité, meilleur taux de productivité que tchèque, la Hongrie, la Slovénie l’économie de la production et le royaume-Uni, a priori plus ont déja dépassé le Portugal. La flexible ? Pologne, la Slovaquie et les pays l’économie du travail. Une précision s’impose quant au baltes suivent. Et si la Roumanie mode de calcul de la productivité : et la Bulgarie connaissent une il est l’auteur de nombreux il ne prend en compte que la croissance de productivité plus articles et ouvrages, parmi performance des personnes ayant modérée, c’est parce qu’elles lesquels : un emploi. Le bon chiffre de la sont bridées par des rigidités France trouve là son explication : institutionnelles. Les leviers de la croissance française (2007), rapport du conseil d’analyse avec un taux d’emploi inférieur économique, co-auteur de 10 points en pourcentage Quelle importance les Croissance et productivité en Europe et à celui du Royaume-Uni, la entreprises doivent-elles accorder aux États-Unis (2007), La découverte, France concentre l’emploi sur les à la productivité avant de collection « repères » personnes les plus productives. s’implanter dans un pays ? Trends in ‘Structural’Productivity Levels in De plus, avec une durée de La productivité reste the Major Industrialized Countries (2007) travail plus courte, elle évite les indissociable du coût du travail. economics Letters #95, dégradations de productivité liées À quoi bon une productivité pp. 151-156, co-auteur aux effets de fatigue. deux fois plus forte si elle Opportunity Costs of Having a Child, coûte trois fois plus cher ? Mais Financial Constraints and Fertility (2007), applied economics Letters, ce paradoxe a de quoi l’élément coût n’est pas le seul. vol. 14, issue 4-6, May, pp. 239-244, dérouter… Il faut prendre en compte des co-auteur Ce sont des données bien connues facteurs institutionnels, comme des entreprises. Elles illustrent la protection de la propriété l’influence des politiques industrielle et la corruption, etc. économiques sur la productivité. La qualification, la qualité de la Un pays au taux d’emploi élevé formation sont à considérer, de mobilise une plus grande partie même que les infrastructures. de sa main d’œuvre disponible, On retrouve finalement les donc davantage de personnes facteurs qui influencent la moins qualifiées. La productivité productivité, comme si celle-ci en pâtit, recruter devient plus était un prisme à travers lequel difficile. Par ailleurs, une on observe différents aspects durée du travail plus longue qualitatifs de la performance entraîne de la fatigue et diminue d’un pays. Mais l’entreprise doit la productivité. Du coup, en aussi choisir ses orientations en augmentant le temps de travail fonction de son secteur d’activité de 1 % on n’obtient que 0,7 % de et de ses marchés. production supplémentaire. On EXPERT 3
  • 4. coûts et ProdUctivitÉ Albert Martens IKEA : productive L a performance d’IKEA repose sur le parce qu’humaine succès d’un modèle unique d’offre et de management mis en œuvre sur tous les continents, solidement articulé sur les valeurs de la marque et destiné à ses millions de clients dans 40 pays comme à ses 125 000 employés. Cet idéal du bonheur Chez IKEA – qui en doutait ? – coûts et productivité à la maison comme au travail n’exclut ni un sont dûment mesurés. Mais le géant suédois du "hom suivi détaillé ni les mesures d’optimisation. Des coûts de revient aux temps d’attente aux furnishing" – non coté en Bourse – investit dans la q caisses, de la productivité au chiffre d’affaires par employé, en passant par le coût horaire managériale sur le long terme, au point de prendre s ou les coûts de personnel, rien n’échappe distances avec les modèles courants de productivité. aux managers de l’enseigne. Mais ce qu’ils surveillent d’encore plus près, ce sont les Une qualité qui décline des valeurs de bien-être inca ressorts qualitatifs de ces performances par la marque, universelles pour les salariés comme quantifiables. les clients. « Un employé de caisse peut décider si un client reviendra ou non », affirme Albert Martens, directeur et responsable du projet de transformation globale des RH. Au-delà d’un sourire, le savoir-être d’un salarié heureux devient l’empreinte de la marque dans ce moment précis où se joue l’impondérable de la fidélisation. Ainsi se construit le succès dans une dimension à la fois tactique et stratégique, avec, d’une part, des mesures chiffrées pour agir à court terme et, d’autre part, des investissements qualitatifs, engageant lKEA sur le long terme. « Nous ne perdons jamais de vue nos objectifs de développement pluriannuels. Notre politique RH est considérée comme stratégique et nous misons sur nos salariés pour le long terme. craint pas les mesures. Nous parlons plutôt de collaborateurs, au sens Tous les deux ans, le personnel est interrogé premier du terme : nous travaillons ensemble. » et l’employeur IKEA dûment noté. Carrière, responsabilité sociale, management, tout créer les conditions de la productivité est évalué. Les résultats sont consolidés au IKEA va donc porter une attention extrême niveau de chaque équipe. Il suffit de les aux conditions de travail de son personnel. rapprocher des performances commerciales Convaincue de l’universalité de ses valeurs, pour les rendre éloquents : « La satisfaction elle les met en œuvre en interne avec des clients est proportionnelle à celle des autant d’assurance que sur son marché. On employés. » D’où une forte ambition RH : un peut d’ailleurs se faire sa propre idée de étudiant employé pour un job d’appoint qui l’environnement offert au collaborateur en ne reste qu’une année, c’est déjà un échec parcourant les magasins de la chaîne : une pour le management. Heureusement, le droit organisation ouverte, des relations directes à l’erreur est reconnu comme une occasion de et informelles, une bureaucratie presque s’améliorer… inexistante. La satisfaction et la fidélité des « Tout repose sur le respect des hommes, salariés doivent être au rendez-vous. Ces insiste Albert Martens. Chacun doit avoir la paramètres sont évalués comme les autres. possibilité de se développer. Nous demandons À l’enseigne du bonheur de vivre, on ne donc à nos managers d’être avant tout 4
  • 5. des leaders, plus que des gestionnaires. ajoute Albert Martens. me Nous sommes transparents dans tous nos Enfin et surtout, IKEA sait se donner du processus, de la définition des objectifs temps. Le temps de séduire des marchés qualité aux méthodes d’évaluation et critères de nouveaux, comme la Chine ou la Russie, le reconnaissance. » temps de voir progresser ses collaborateurs ses pour fidéliser ses clients. Le géant suédois ne . dans le temps et l’espace brûle pas les étapes, continue à investir en Certains diront qu’IKEA n’a rien inventé période de crise. Chez IKEA, la recherche de arnées et que nombre d’entreprises ont compris, productivité repose donc sur une intégration pour dans les services en particulier, les gains exemplaire d’objectifs à court et long terme, “ de productivité qu’on peut réaliser avec une d’aspects quantitatifs et qualitatifs, du politique RH intelligente. Mais le modèle développement des affaires et celui des IKEA va beaucoup plus hommes. Il faut dire que l’enseigne ne subit Notre vocation est loin en se déployant pas les pressions de la Bourse, et que les RH dans la mosaïque se trouvent bien dans leurs meubles. d’améliorer la vie des par celle de nos “ d’environnements culturels et de gens, nous commençons législations où l’enseigne est présente – de la Russie à la Malaisie, de IKEA IKEA est une enseigne spécialisée dans l’ameublement et la décoration pour la collaborateurs la Suède au Japon, de l’Arabie Saoudite à la maison. Depuis sa création en Suède en 1943, IKEA s’est développé au point de Chine. Ce qui demande Albert Martens, aussi une certaine dose devenir une référence dans le secteur de la directeur et responsable du grande distribution. Avec 231 magasins dans de patience. projet de transformation globale des RH 24 pays et plus de 125 000 collaborateurs IKEA conquiert le dans 40 pays, le groupe IKEA dépasse marché mondial avec 19 milliards d’euros de chiffres d’affaires une évidence : c’est chez soi qu’on est le annuel. Son catalogue compte aujourd’hui en- mieux. Et la confiance de l’enseigne dans les viron 9 500 articles. IKEA est un groupe privé, valeurs de sa propre marque est telle qu’elle les reporte sur le versant managérial, avec non coté sur les marchés boursiers. cette même ambition d’universalité. « Notre vocation est d’améliorer la vie des gens, alors nous commençons par celle de nos collaborateurs », résume le dirigeant. Inside like outside : l’approche d’IKEA sera donc la même partout, ainsi que les processus de gestion du personnel et les services offerts aux employés. C’est un des objectifs de la transformation RH globale en cours. La paie, par exemple, sera centralisée et standardisée, tandis que chaque pays sera doté d’un centre de services partagés garantissant à tous la même qualité de réponses. « Partout dans le monde, les personnes ont envie d’être respectées, reconnues, traitées avec équité » PRATIQUES 5
  • 6. coûts et ProdUctivitÉ Filip Abraham "Le coût du travail n’est pas un motif suffisant pour s’implanter dans un pays" En insistant sur la distinction entre coût horaire et coût unitaire du travail, le professeur Filip Abraham, spécialiste de l’intégration européenne et de l’économie internationale, décrypte les facteurs de compétitivité et d’attractivité des pays. Quelles sont vos principales membres se situent autour de ce coût horaire du travail est-il observations à la lecture des 30 %, la Bulgarie et la un bon indicateur de l’attractivité chiffres de coût horaire du travail Roumanie encore plus bas. d’un pays pour une entreprise en europe? multinationale ? Le coût horaire du travail est Peut-on anticiper l’évolution de Pas complètement. Pour nettement plus faible dans les cet écart entre anciens et les entreprises, la donnée à pays qui ont rejoint l’Union nouveaux membres de l’Union ? prendre en considération est européenne (UE) depuis Indéniablement, le rattrapage est le coût unitaire du travail, 2004 que dans les États en marche, à un rythme assez qui indique la dépense qui constituaient jusque-là soutenu. Le niveau déjà atteint par nécessaire à la production “ l’Europe des 15, auxquels on certains pays en témoigne. d’une même valeur dans D’ici dix ans, les nouveaux États de l’UE auront réduit de moitié leur écart avec les “ anciens membres Professeur Filip Abraham, professeur d’économie internationale et d’intégration européenne, vice- recteur d’Université Catholique de Louvain (Belgique) peut assimiler la Suisse et la Norvège. Un fossé sépare donc On peut supposer que dans chaque pays. Il intègre donc encore les nouveaux entrants dix ans, grâce à leur essor le facteur productivité. Si on et les membres “historiques” économique, les nouveaux États de fait un raccourci rapide, on de l’Union européenne. Avec, l’UE auront réduit de moitié leur peut dire que les nouveaux toutefois, des variations. En écart avec les anciens membres. membres sont moins chers, République tchèque, Slovénie, Les investissements d’entreprises et que les anciens sont plus Hongrie, le coût horaire du venues de l’Ouest y génèrent une productifs. Le coût unitaire du travail atteint déjà 50 à 60 % de forte demande en main d’œuvre, travail nous dit dans quelle la moyenne affichée par les “15”. poussant les salaires, donc le coût proportion. Et on constate La plupart des autres nouveaux du travail, à la hausse. que l’écart entre anciens 6
  • 7. et nouveaux membres est moindre pour le coût unitaire souvent affectée à la protection sociale. D’un pays à l’autre ces >> du travail que pour le coût facteurs varient. En Espagne ou Le professeur filip abraham est horaire. en Grèce, ce sont les salaires qui sont moins élevés. Au Royaume- vice-recteur en sciences sociales Les nouveaux pays membres ne Uni, le système de protection et humaines de l’Université seraient donc pas si attractifs ? sociale est moins développé, catholique de Louvain (K.U. Les avantages liés aux seuls les contributions sont donc plus Leuven), où il donne des cours coûts salariaux doivent faibles, ce qui explique un coût d’économie internationale et être relativisés. Déjà, des horaire modéré. d’intégration européenne. il études montrent que, dans est également professeur de certains secteurs, la Pologne Qu’en est-il des pays où le coût ou la Hongrie ne sont plus du travail est élevé ? commerce international à la compétitives. Mais rappelons Dans le haut de la fourchette, vlerick Leuven Gent Management aussi que les coûts salariaux de pour des coûts horaires du school. il est associé aux ces nouveaux pays membres travail assez voisins, le ratio travaux de la commission augmentent... parce que leur entre composante salariale et européenne et intervient en tant productivité s’améliore ! Voilà non salariale varie. En Suisse, que consultant pour de grands un bon argument pour s’y en Norvège, au Danemark, groupes internationaux tels implanter ! Pour moi, le risque les salaires sont élevés, les principal est plutôt dans ce charges sociales pèsent moins. Philips, siemens, hoechst et que j’appelle “le benchmarking Ces pays bénéficient pourtant iBM. Le Pr abraham est titulaire effect”, quand les employés de prestations sociales de haut d’un doctorat d’économie de de filiales dans les pays à bas niveau, dont le financement l’université du Michigan et coûts comparent leurs salaires repose plus sur l’impôt que membre du comité éditorial du avec ceux de la maison mère. À sur le travail. Dans d’autres Journal of International Trade l’extrême, cela peut conduire à pays, au premier rang desquels Law & Policy. des revendications salariales en la France, la Belgique ou total décalage avec les niveaux encore l’Allemagne, ce sont les de productivité effectifs. C’est un cotisations sociales, autrement il est l’auteur de nombreux risque à ne pas négliger, on l’a dit la composante non salariale, articles et publications en vu récemment avec des grèves qui pèsent le plus dans le coût anglais, parmi lesquels : chez Dacia, filiale de Renault du travail. The Rise of China: Prospects for en Roumanie. En résumé, faire Regional Trade (2005), review of World des coûts du travail l’unique avec un coût du travail aussi economics, vol. 141, no 3, pp 486-509, motif d’une implantation à élevé, ces pays parviennent-ils à co-author l’étranger n’est pas un bon calcul. maintenir une productivité assez Sectoral Employment Effects of Trade and Productivity in Europe (2003), applied L’entreprise doit veiller à trouver forte pour rester compétitifs ? economics, vol. 35, pp 223-238, co-author d’autres avantages : des pôles Ils restent vigilants et gardent d’expertise, des infrastructures la maîtrise de leur coût Global and European Labor Costs (2002), tidjschrift voor economie en appropriées, des possibilités horaire du travail. Certains Management, vol XLvii no 3, pp 373-398 d’innover, etc. pays ont simplement fait le choix – en toute connaissance Que dire des écarts entre de cause – d’en consacrer une anciens membres de l’Union ? part importante à la protection Certains pays, comme la France, sociale. Et ce que l’on constate, l’Allemagne, la Belgique, la c’est que cela n’impacte pas Norvège ont des coûts horaires leur productivité, bien au beaucoup plus élevés que contraire. Ils maintiennent d’autres, comme le Royaume- ainsi leur compétitivité, comme Uni, l’Espagne ou la Grèce. le traduisent bien, ici encore, Rappelons que le coût horaire les chiffres de coût unitaire du est l’addition d’une composante travail. salariale – le salaire brut – et d’une composante non salariale – en grande partie et le plus EXPERT 7
  • 8. faits et chiffres Coût horaire du travail 26,83 5,49 30,21 4,68 u e 31,8 ltiq r Ba Coût horaire du rd Me u No 4,27 travail (e) rd Me <5 5 - 10 10 - 20 6,28 27,44 20 - 25 24,89 30,56 25 - 30 27,5 7,14 > 30 32,39 5,15 Non publié ue Le coût horaire du travail comprend tiq le salaire et les charges salariales, 25,3 an plus généralement la rémunération Atl 34,26 6,52 (quel qu’en soit le mode) payée par un 28,2 Océan employeur à un employé ainsi que les 12,01 2,82 cotisations sociales et les taxes sur 21,39 le travail. ire r No 1,71 Me 16,15 12,13 13,37 M er M éditerrané e 9,51 13,13 Source : European Communities Eurostat 2008 – Hourly labour costs 2004, 2005, 2007 Le saviez-vous ? • Ce sont les pays baltes qui ont connu la plus forte • Productivité par personne en activité progression des coûts du travail en 2007 : entre (par rapport à une base 100 pour l’EU 27) : 17,5 % en Estonie et 33,3 % en Lituanie. USA : 139,0 (1997), 140,5 (2008) • Les plus faibles évolutions ont été enregistrées EU 15 : 114,7 (1997), 109,7 (2008) en Allemagne (1,6 %) et en Suède (2,2 %). 8
  • 9. faits et chiffres Productivité par personne en activité : évolution de 1997 à 2008 Principaux pays de l’Europe des 15 + Norvège Nouveaux membres de l’UE Par rapport à une base 100 pour l’Europe des 27 Source : European Communities Eurostat 2008 – Labour productivity values 1997-2007, forecasts 2008 Salaire légal des employés à plein temps Salaire minimum légal mensuel (€) Salaire minimum légal mensuel (€) Taux d'employés à plein temps au salaire minimum Taux d'employés à plein temps au salaire minimum Source : Based on European Communities Eurostat 2008 9
  • 10. www.agence-arca.com © ADP Europe — Septembre 2008 Pour recevoir l’Atlas européen RH ADP, veuillez contacter : atlas.europe@europe.adp.com www.fr.adp.com ®

×