10 COMPORTEMENT DU CRÉATEUR D'ENTREPRISE
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

10 COMPORTEMENT DU CRÉATEUR D'ENTREPRISE

on

  • 149 views

cet article est le guide POUR TOUS LES CRÉATEURS EN HERBE

cet article est le guide POUR TOUS LES CRÉATEURS EN HERBE

Statistics

Views

Total Views
149
Views on SlideShare
149
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial LicenseCC Attribution-NonCommercial License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

10 COMPORTEMENT DU CRÉATEUR D'ENTREPRISE 10 COMPORTEMENT DU CRÉATEUR D'ENTREPRISE Document Transcript

  • 10 COMPORTEMENTS DU CREATEUR D’ENTREPRISE CETIM CONSULTING NIGER 1. NE PAS SE LANCER DANS UN PROJET DANS LEQUEL VOUS N’AVEZ AUCUNE CONNAISSANCE Considérant un projet comme une création de vie artificielle capable d’influencer la vie humaine. De mes expériences et de mes observations du succès et de l’échec de plusieurs entreprises, je retiens que la création que la création d’une entreprise dont le créateur n’a aucune qualification peut facilement jouer sur sa conviction, sa foi et l’avenir de son entreprise. Le monde évolue avec la crise de confiance qui rend tous les entrepreneurs méfiants. Tout contrat d’agence où un principal confie la gestion de ses affaires à un agent cache ca que nous appelons l’asymétrie d’information. Cette asymétrie explique que l’agent détient toujours plus d’informations que le créateur qui n’a pas une certaine compétence où qualification dans le secteur. Donc il est important pour le créateur de se former, au, pire de cas, il lui faudra alors faire référence à un cabinet de conseils 2. AVOIR UNE VISION CLAIRE ET PRECISE Tout comme un enfant rêve d’un métier de puis son enfance, l’entreprise doit avoir une direction. Je définis donc la vision comme une ligne d’objectif infini que l’entreprise doit atteindre progressivement. La vision est un instrument que l’entreprise doit
  • utiliser pour entreprise. orienter les actions quotidiennes dans son Sans vision, pas d‘avenir pour l’entreprise. Sinon elle devient comme le vent qui balance sans une marge de cadrage. 3. FIXER DES OBJECTIFS MESURABLES ET TEMPORELS L’entreprise toute sa vie poursuit la réalisation de ses objectifs. Pour une certaine performance, efficience et pérennité de l’entreprise, il est important que l’entreprise puisse juger du niveau de réalisation de ses objectifs. Pour cela, il faut que les objectifs fixés à chacun des travailleurs soient mesurables et temporels. Ce troisième point permet donc à ‘entreprise d’établir un tableau de bord de ses activités afin de mettre sur pied des actions correctrices pour améliorer et situer l’entrepreneur pare rapport à sa vision à un moment précis. 4. NE PAS ETRE PLUS SENSIBLE AU TITRE QU’A SON CONTENU
  • Beaucoup d’entrepreneurs sont très sensibles au titre de président directeur général ou fondateur au point d’en oublier sa mission, sa valeur et son rêve. Il est vrai que l’homme est orgueilleux par nature, mais un créateur d’entreprise devrait être plus fier du niveau de ses activités, de sa bonne gestion des finances et des travailleurs, et de la satisfaction de ses clients que le titre que lui confèrent toutes ses actions. 5. NE PAS METTRE SON AVANT SON INTERET PARTICULIER L’entreprise est une entité économique et sociale visant la maximation de profit. Ce qui est important de relever à ce niveau est de ne pas confondre l’intérêt de l’entreprise et l’intérêt de l’entrepreneur. Le cas le plus reccurent des entreprises individuelles, on constate que l’entrepreneur à tendance à confondre les ressources de son entreprise à ses propre ressources propres. Cette faconde gérer ne garantit pas un avenir à l’entreprise. Il est donc conseiller à l’entrepreneur de réinvestir les premières années de la vie de l’entreprise le profit réalisé. C’est la condition nécessaire pour la pérennité é de son entreprise. 6. CONSTITUER UNE EQUIPE COMPETENTE ET NON AMICALE
  • Dans le choix de collaborateur, l’entrepreneur à besoin d’une famille de compétents et non une famille d’amis. Mais à a cause de la méfiance qui constitue la règle du jeu en affaire, beaucoup de créateurs préfèrent s’entourer d’amis. Il y un proverbe africain qui dit : pour aller vite, va seul. Pour aller loin va accompagner. La vision que doit avoir tout entrepreneur doit être d’aller loin, et pour ca il faut que le créateur s’accompagne de bonnes personnes comme l’a dit BILL GATES en 2007 à Paris. Ces personnes doivent être compétentes, aptes et partageant la même vision que l’entrepreneur. 7. SATISFAIRE POUR FIDELISER SON PERSONNEL Dans beaucoup d’entreprise, le client est roi. Mais qu’est le personnel ? Le personnel est cet ensemble de travailleurs qui œuvre chaque jour pour mieux satisfaire les clients. Le premier client de l’entreprise est le travailleur. C’est lui qui attire et fidélise le client à travers son travail. Le personnel mérite donc être traiter dans les meilleures conditions qui soient afin d’en créer autant aux clients.
  • 8. RESTER A L’ECOUTE DES CLIENTS ET DES CONCURRENTS L’entreprise est menacée principalement par ses clients et ses concurrents. Il est donc important pour le créateur de rester à l’écoute des clients et à adopter une veille stratégique afin de prendre en compte les éventuels changements que lui imposera son environnement. 9. PRENDRE EN COMPTE LA TECHNOLOGIE DANS SON EVOLUTION Le monde se renouvelle et la technologie évolue. L’entreprise doit donc ajuster son entreprise en prenant en compte. Cette évolution technologique pour devenir plus compétitive dans son secteur. La technologie est un outil indispensable au développement dans les nouveaux contextes de globalisation, de mondialisation et d’ouverture. La technologie bien utilisée devient un instrument de domination concurrentielle et de compétitivité 10. ADOPTER LES COMPORTEMENTS PRECEDENTS Les différents comportements précédents méritent être évaluer et prise compte pour l’efficacité, l’efficience et la pérennité de l’entreprise pour le bonheur du créateur et de ses collaborateurs. Cordialement Julien Roméo ADOTE CETIM consulting Niger cetim@rocketmail.com