ne pascliquer                        Charlie          (1725-1805)
En 1755, son "Père de famille expliquant la               Bible à ses enfants" connaît un grand succès.               Sa p...
NapoléonBonaparteCapitaine seulement(rarissime!)
Diderot  (portrait qu’il en a fait)     lencense pour la  moralité de ses sujets.Meilleur dessinateur quecoloriste, Greuze...
Les œufs cassés...un sous-entendu souvent évoqué
Ces deux extraits fontcomprendre le sous-entendu !                               Les œufs cassés...
La cruche cassée(même remarque)
Jeune fillepleurant sonoiseau mort   (idem)
Le chapeau   blanc érotisme  voyant
Madamede Porcin (idem)
Charitéromaine
1      « L’accordée de village » un triomphe de la part des critiques,    notamment de la part de Diderot. Il s’agit de la...
2qui écoute avec attention le vieillard. La fiancée baisse les yeux,un bras passé sous celui de son futur époux. Son autre...
3      Derrière le père, sa sœur aînée (à moins qu’il ne s’agisse     d’une servante ), contemple la scène avec dépit (jal...
4Un seul enfant, s’intéresse à la scène (debout derrière la mère) :  la petite fille donne du pain à une poule et à ses po...
Septime-Sévère reprochant à Caracalla davoir attenté à sa vie
Le tableau met en évidence lincompréhension dramatique dêtres quisaimaient. Il est lourd des souffrances quil nest plus po...
La dame de charité : les tableaux finissent par se ressembler
Leparalytique
La malédiction paternelle
L’Innocence entraînée par l’Amour
Intérieur d’une chaumière
BenjaminFranklin
L’oiseleuraccorde sa  guitare
Le gâteau des rois
CB
Greuze j. baptiste (charles)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Greuze j. baptiste (charles)

703

Published on

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
703
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
14
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Greuze j. baptiste (charles)

  1. 1. ne pascliquer Charlie (1725-1805)
  2. 2. En 1755, son "Père de famille expliquant la Bible à ses enfants" connaît un grand succès. Sa popularité se confirma avec dautres toiles mélodramatiques. En 1792, il rencontre le jeune capitaine Napoléon Bonaparte à Paris, et peint un des premiers portraits connus du futur empereur. Il conserva ce tableau dans sa chambre jusquà sa mort . Greuze est le premier en France à introduire la morale dans sa peinture domestique Ses représentations denfants et ses portraits sont conventionnels mais intéressants .Autoportrait
  3. 3. NapoléonBonaparteCapitaine seulement(rarissime!)
  4. 4. Diderot (portrait qu’il en a fait) lencense pour la moralité de ses sujets.Meilleur dessinateur quecoloriste, Greuze excelladans les représentations de jeunes filles, dans lesquelles pouvaient se mêler linnocence etlérotisme. Sa réputation sétendit largement au- delà des frontières, jusquen Russie .
  5. 5. Les œufs cassés...un sous-entendu souvent évoqué
  6. 6. Ces deux extraits fontcomprendre le sous-entendu ! Les œufs cassés...
  7. 7. La cruche cassée(même remarque)
  8. 8. Jeune fillepleurant sonoiseau mort (idem)
  9. 9. Le chapeau blanc érotisme voyant
  10. 10. Madamede Porcin (idem)
  11. 11. Charitéromaine
  12. 12. 1 « L’accordée de village » un triomphe de la part des critiques, notamment de la part de Diderot. Il s’agit de la première réalisationd’un type nouveau : la « Peinture morale ». C’est un véritable petit film ! Dans un intérieur villageois, un père paye la dot de sa fille au fiancé
  13. 13. 2qui écoute avec attention le vieillard. La fiancée baisse les yeux,un bras passé sous celui de son futur époux. Son autre main est tenue par sa mère en larmes. Emue, sa jeune sœur, a passé un bras autour de son cou.
  14. 14. 3 Derrière le père, sa sœur aînée (à moins qu’il ne s’agisse d’une servante ), contemple la scène avec dépit (jalousie ?). Un notaire (assis en bas à droite) établit le contrat de mariage, A gauche, deux servantes contemplent la scène.
  15. 15. 4Un seul enfant, s’intéresse à la scène (debout derrière la mère) : la petite fille donne du pain à une poule et à ses poussins, tandis qu’un petit garçon joue avec les papiers étalés devant la table sur laquelle écrit le notaire.
  16. 16. Septime-Sévère reprochant à Caracalla davoir attenté à sa vie
  17. 17. Le tableau met en évidence lincompréhension dramatique dêtres quisaimaient. Il est lourd des souffrances quil nest plus possible dapaiser. Le fils puni
  18. 18. La dame de charité : les tableaux finissent par se ressembler
  19. 19. Leparalytique
  20. 20. La malédiction paternelle
  21. 21. L’Innocence entraînée par l’Amour
  22. 22. Intérieur d’une chaumière
  23. 23. BenjaminFranklin
  24. 24. L’oiseleuraccorde sa guitare
  25. 25. Le gâteau des rois
  26. 26. CB
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×