Your SlideShare is downloading. ×
Institut International Des Sciences                       Ecole Supérieur de Gestion de Paris     Commercial Et management...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)        Remerci...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)      Dédicaces...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)         Dédica...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)               ...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)CHAPITRE 3: La ...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)CHAPITRE 6 : L’...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)               ...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Bibliographie.....
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Graphique n°14 ...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Introduction gé...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)leur facilitant...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)               ...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Introduction :Se...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)1. Les objectif...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)ventes d’un pro...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)     La commun...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)3 . Cl a s s i ...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)3.1.2. La télév...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)nombre de panne...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)La majorité des...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)        3.2.3. ...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)auprès de leade...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)      3.2.4. Pu...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)      3.2.6. Le...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)      Conclusio...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Chapitre 2 :L’e...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Introduction : ...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)L’e-communicatio...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)En plein context...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Le problème se p...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)fonction princip...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Il est possible ...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)possible d’héber...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)             3.2...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)L’utilisateur dé...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)        3.3.3. P...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Sa fréquence de ...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)        3.5.    ...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)La particularité...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)        3.5.6. L...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)        3.5.9. L...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Conclusion :La c...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Chapitre 3:La Co...
Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Introduction :  ...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)    Tableau n°4...
Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)               ...
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Memoire mba  du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Memoire mba du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm

2,599

Published on

E-Communication

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,599
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
61
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Memoire mba du convennel au numérique,e communication mode de vie moderne des entrepries( cas pm"

  1. 1. Institut International Des Sciences Ecole Supérieur de Gestion de Paris Commercial Et management Groupe PGSM France MBA Gestion d’entreprises Option: Marketing Management Mémoire de Fin d’étude Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des entreprises (Cas PME Algériennes)Réalisé par : Encadré par :Mr. BOUANKOUD Achour Mr. FAIDI SofianeMlle. KACI MOUSSA Zahira Session juin 2011
  2. 2. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) Remerciements N o u s a i m e r o n s a va n t t o u t r e m e r c ie r l ’u n iq u e « D ie u » p o u r t o u s s e s bienfaits. Tout au long de ce projet, nous avons été très bien entourés par des personnes qui nousont g u id é s, in sp iré , e n co u ra gé , crit iqu é e t su rt o ut , q u i nou s on t pe rmisd ’a v a n ce r. A ce titre nous tenons à remercier notre encadreur Mr. Faidi Sofiane, p o u r lad ire c t io n et l’e n cad reme n t d e ce mé mo ire , p o u r sa p ré s e n ce , se s c o n se ille s e tpour l’aide très précieuse qu’il n’a jamais cessé de nous fournir tout au long de notrerecherche, et surtout pour sa patience. Nos remerciements s’adressent aussi aux membres du Jury pour nous avoirhonorées en consentant à juger notre travail. Notre reconnaissance va également à l’ensemble des enseignants del’INISCOM, qui nous ont p ermis, g râce à leu rs savoirs et à leu rspe rsé vé ran ce s, d’en a rriver ju squ ’ici, qu ’ils re ço ivent tous nos sentiments derespects, de considérations et de reconnaissances. Enfin, nous remercions toutes les personnes qui, scientifiquement ou socialementont contribué à la réussite de ce travail. Juin 2011 1
  3. 3. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) Dédicaces Je dédie ce travail à mes très chers parents. Je ne pourrais leur rendre ne serait-ce qu’un millième de tout ce qu’ils m’ont apporté. Ma gratitude envers eux ne sera jamais assez et mon amour pour eux ne sera jamais assez intense. A mes chère sœurs, mes chers frères A toute ma famille Enfin, je n’oublie pas mes amis, qui mon soutenu tout au long du parcours. Bouankoud Achour Juin 2011 2
  4. 4. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) Dédicaces J’aimerais dédier ce travail à toute ma famille, mes très chers parents que j’aimeénormément, ma sœur, mon frère et à tous ceux qui étaient à mes côtés, m’ont soutenu, etm’ont encouragé.Une pensée toute particulière à Yasmine ma meilleure amie, à mon cher fiancé àma belle famille sans Oublier l’ensemble de mes collègues avec qui j’ai passé uneformidable année d’étude. A tous ces gens-là je dis Merci ! Kaci Moussa Zahira Juin 2011 3
  5. 5. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) Table des matièresIntroduction général…………………………………………………………………10 Première partie : Partie ThéoriqueCHPITRE 1 : La communication conventionnelle…………………………....12 1. Les objectifs de la communication……...............................................14 1.1. Les objectifs cognitifs..................................................................14 1.2. Les objectifs affectifs...................................................................14 1.3. Les objectifs conatifs...................................................................14 2. La communication interne et externe…………………………….............15 2.1. La communication interne ………………………………………………15 2.2. La communication externe……………….……………………………..16 3. Classification des approches de communication………………….………17 3.1. La communication média………………………………………………..17 3.2. La communication hors-médias…………………………………………19 Conclusion………………………………………………………………….……25CHAPITRE 2 : L’E-communication…………………………………..…………26 1. Définition…………………………………………………………..…………27 2. Internet…………………………………………………………..……………28 2.1. Définition…………………………..…………………………………….28 2.2. Historique et naissance du réseau……………………………………..28 2.3. Les stratégies de communication sur internet…………………….….30 3. Les outils………………………………………………………………………31 3.1. Le site internet……………………………………………………………31 3.2. Le search Marketing ou l’art d’être référencé……………………….34 3.3. L’achat d’espace…………………………………………………………35 3.4. Marketing direct…………………………………………………………36 3.5. Le web2.0 ou l’e-Participation…………………………………………38 Conclusion…………………………………………………………………….…42 Juin 2011 4
  6. 6. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)CHAPITRE 3: La communication conventionnelle vis-à-vis l’e- communication……………………………………………………………….43 1. Tableau comparatif ente la communication conventionnelle et l’e- communication……………………………………………………..…………45 2. Analyse de tableau……………………………………………………………51 Conclusion……………………………………………………………..…………51CHAPTRE 4: Le passage du conventionnelle au numérique…………….……52 1. Le contexte ………………………………………………………………………..…54 2. Les facteurs …………………………………………………………………………55 2.1. Facteur technologique………………………………………………………..55 2.2. Facteur sociologique …………………………………………………………56 2.3. Facteur économique …………………………………………………………...…56 2.4. Facteur marketing …………………………………………………………….….60 2.5. Facteur juridique …………………………………………………………………62 3. Entre continuité et rupture ! …………………………….……………………………64 4. Entre substitution et complémentarité ……………………………………………66 Conclusion ……………………………………………………………………...………68CHAPITRE 5 : E-communication en Algérie, contraintes et perspectives………..….69 1. E-Algérie, les opportunités ……………………………………………………….…70 1.1. Une forte progression du nombre d’internautes …………………….………70 1.2. Prise de conscience et efforts développés par l’état « Plan stratégique e- Algérie 2013 » …………………………………………………………..71 1.3. Internet, média préféré des jeunes et des cadres en Algérie ………………79 2. E- Algérie, les contraintes ………………………………………………….……….88 2.1. Le constat ……………………………………………………………….88 2.2. Les contraintes …………………………………………………………..89 Conclusion……………………………………………………………………………….92 Juin 2011 5
  7. 7. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)CHAPITRE 6 : L’impact à la national et à l’international ……………………………93 I. Impact de l’e-communication à l’international …………………………………...….94 1. Internet accélère le processus de globalisation ……………………………….....….95 2. Webcam, visiophonie, téléconférence, vidéoconférence et l’avènement de télétravail …………………………………………………………………….……95 3. L’Internet favorise une diversité culturelle mais la langue anglaise simpose pour le business ……………………………………………………………………96 II. Impact de l’e-communication à la national ………………………………………..…96 1. Impact d’Internet sur le Macroéconomie …………………………………..………96 1.1. Une forte contribution au PIB ………………………………………………..97 1.2. Une part substantielle de lemploi …………………………………………...99 2. Impact d’Internet sur le Microéconomie…………………………………………101 2.1. Des bénéfices pour les agents économiques ………………………………101 2.1.1. Internet améliore la performance des entreprises ……………………..101 2.1.2. Impact de l’e-communication sur linternaute…………………………106 2.1.3. Internet participe au bien-être du citoyen ……………………………..106 Conclusion …………………………………………………………………………….108 Deuxième partie : Partie pratiqueCHAPTITRE1 : L’adoption de la stratégie e-communication dans les PME Algériennes…………………………………………………………...…109 I. Présentation ……………………………………………………………………..….110 1. Objectifs de l’étude……………………………………………………………110 2. Méthode de collecte d’informations…………………………………………...110 II. Les résultats d’enquête………………………………………………………………111 1. Qui sont nos répondants?...............................................................111 2. Ces PME ; à quel secteur d’activité appartiennent-elles?...................112 3. Que nous disent-elles? ...................................................................113 Juin 2011 6
  8. 8. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) 3.1. Sur leur utilisation d’Internet………………………………………….113 3.2. Sur la finalité ou la raison de leur utilisation d’Internet ? ………………...113 4. Internet apporte-elle une valeur ajoutée à ces entreprises ?..................................114 5. Ces PME, ont-elles une stratégie e-communication ?...........................................114 6. Les entreprises qui disposent d’une stratégie e-communication, à quoi leur sert- elle au juste ?.........................................................................................................115 7. Combien sont-elles à disposer d’un site web ?.....................................................115 8. Quelles sont les fonctionnalités proposées par ces sites ?....................................116 9. Nos entreprises utilisent-t-elles les technologies qu’offre le Web 2.0 ou prévoient-elle les utiliser?.................................................................................116 10. Parmi les entreprises ne disposants pas d’un site web, quelles sont les raisons avancées par ces dernières ? ...............................................................................117 11. Les PME, objets de notre étude, sont-elles intéressées par les services d’une entreprise qui les accompagnera dans l’établissement de leur stratégie de communication sur internet ?...............................................................................118 12. Analyse des résultats.............................................................................................118 Conclusion....................................................................................................................119CHAPITRE 2 : Création d’une agence de communication « e.com » ...........120 1. Comment on a eu l’idée de création de notre agence de communication « e.com » ................................................................................................................. 121 2. Notre site web « e.com » ....................................................................................122 3. Voici alors nos offres en matière de communication sur Internet ..........................123 3.1. Préconisation classique : Le site web, la clé de voute d’une e-communication efficace .................................................................................123 3.2. Faire connaitre le site......................................................................................124 3.3. Préconisation pour une communication meilleure et de long terme .............125 2.3.1. Outils s’intégrant au site..........................................................................125 2.3.2. Outils qui sont externes au site................................................................126 2.4. Notre offre spéciale Le PACK ANSEJ............................................................128Conclusion General................................................................................................................. 128 Juin 2011 7
  9. 9. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Bibliographie.........................................................................................................................130Annexe............................................................................................................................. ......134 Liste des TableauxTableau n° 1 : Support & Moyens de communications interne ………………………………..16Tableau n°2 : Approche et moyen de communication interne ……………………….............24Tableau n° 3 : Les grands points de la qualité du contact………………………………………32Tableau n° 4 : La comparaison entre la communication conventionnelle et l’e-communication……………………………………………………………….45-46-47-48-49-50Tableau n° 5 : La croissance de l’usage d’Internet en Algérie………………………………… 70 Liste des graphiquesGraphique n° 1 : Dépenses publicitaires mondiales sue mobile (Mds $)……………………….55Graphique n° 2 : Courbe de Pareto (répartition des ventes musicales de Wall-Mart)…………. .57Graphique n° 3 : Courbe de longue traine (popularité de la musique en ligne Rhapsody)………58Graphique n° 4 : Evaluation de la part des médias dans les dépenses pub mondiales…………...60Graphique n° 5 : Répartition des internautes algériens par tranches d’âges…………………......80Graphique n° 6 : Répartition des internautes algériens par niveaux d’instructions………...……81Graphique n° 7 : L’origine des connexions………………………………………………...….82Graphique n° 8 : Fréquences des connexions…………………………………………………82Graphique n° 9 : Durées des connexions…………………………………………………..….82Graphique n° 10 : Lieux des connexions……………………………………………………...83Graphique n°11 : Média principal pour s’informer sur l’actualité……………………………...84Graphique n°12 : Répartition par raisons de connexion……………………………………….85Graphique n°13 : Perceptions de la pub sur Internet……………………………...………..86 Juin 2011 8
  10. 10. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Graphique n°14 : Répartitions par secteurs d’activité des PME…………………………...112Graphique n°15 : Utilisation d’Internet par les PME interrogées………………………….113Graphique n°16 : Raisons d’utilisation d’Internet…………………………………………113Graphique n°17 : La valeur ajoutée qu’apporte Internet au PME…………………………114Graphique n°18 : Adoption de la stratégie e-communication par les PME………………..114Graphique n° 19 : Intérêt de l’usage de la stratégie e-communication………………...….115Graphique n°20 : La disposition d’un site web ou non par les PME interrogées………… 115Graphique n°21 : Les fonctionnalités des sites web…………………………………….....116Graphique n°22 : Utilisation de technologies web 2.0…………………………………….117Graphique n°23 : Raisons de non disposition de site web……………………….......……117Graphique n°24 : Intérêt des PME pour un accompagnement ……………………………118 Juin 2011 9
  11. 11. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Introduction général : Les petites et moyennes entreprises ont été reconnus comme contributeurs importantsdans le développement économique de nombreux pays pour cette raison des nouvellesopportunités souvrent pour elles sur le marché national et même international.Il est vital pour les PME de se développer afin de rester compétitives.Selon les chercheurs il nexiste pas une théorie unique qui peut expliquer suffisamment ledéveloppement ou la croissance dune PME, mais limportance et lutilisation de l’E-communication est de plus en plus visible.La crise financière de 2008 en est le parfait témoin, durement touché, tous les secteurséconomiques sont en déclin aussi bien sur le plan économique que social. Ce regard porté parles entrepreneurs de chaque secteur ne les incite pas à développer des budgets decommunication voir tout simplement à en créer, l’achat d’espace publicitaire, évènementiel,street marketing, marketing direct etc. Les moyens de communication proposés au entreprisessont multiples cependant ils ont un coût que toutes ne peuvent s’offrir, il leur faut donc ruserafin d’être visible par leur prospect, pour se faire connaitre et ne pas tomber dans l’oubli.De l’autre coté les PME travaillant en B to C et ayant fait le choix de mettre en place unecommunication peu onéreuse, on peut remarquer qu’elles en tirent aujourd’hui tous lesbénéfices et ce dans une grande partie grâce à internet.Internet est reconnu comme un moyen de communication efficace et peu onéreuxfinancièrement ce qui nous pousse à se demander si elle est entrain de se positionné commeune alternative sérieuse au moyens de communications dits conventionnels, Notant aussi quel’internet est très chronophage, d’où la nécessité d’établir et de suivre une vraie stratégieadaptée à ces petits budgets d’une manière efficiente.En Algérie, sous la pression sociale et conscient du rôle important que peut jouer les PMEdans le développement économique et l’absorption du chômage, le gouvernement a pris desmesures incitatives au profit des jeunes entrepreneurs via des formules tell que L’ANSEJ, en Juin 2011 10
  12. 12. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)leur facilitant la création de leurs micro entreprises qui sont appelées pour certaines à devenirdes PME, la plus part de ses jeunes ne possèdent aucune connaissances ou compétences enMarketing ou encore en communication et surtout la E-communication qui semble la mieuxadaptée vu le faible budget de leur entreprises nouvellement crées.On se demande donc quelles solutions et outils, Internet peut apporter en termes decommunication à l’entreprise ? Et quels sont ceux qui sont accessibles aux plus petitesPME ?Afin d’approfondir en mieux notre recherche nous avons procédé à une enquête, et l’un desplus pertinents résultats obtenu est que les PME en Algérie sont intéressées mais pas actricesde l’e-communication, il convient donc de se demander Pourquoi ?Plusieurs problématiques ont été choisies pour ce mémoire, car le thème de notre recherchenest pas dépendant dune seule et unique problématique qui pourrait être extrêmementrévélatrice.En outre, une étude se basant sur multiples problématique qui nécessitent plusieurs argumentsfournira des informations solides et plus convaincantes sur le but de la recherche, qui est deproposer une stratégie de communication efficace et financièrement abordable via internetpour les plus PME.Donc dans notre mémoire nous allons essayer de répondre à la problématique suivante : Internet se positionne- elle comme une alternative aux moyens de communications dits conventionnels ou est-elle plutôt complémentaire ?Pour la pratique on a choisi de traiter la question suivante : Quelle stratégie de communication sur internet pour les petites et moyennes entreprises ? Juin 2011 11
  13. 13. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) Première partie : Partie ThéoriqueChapitre 1 :La Communication ConventionnelleJuin 2011 12
  14. 14. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Introduction :Selon le dictionnaire de l’Académie Française dans sa neuvième édition, la communicationpeut se définir comme : « l’action de communiquer quelque chose à quelquun », cest-à-dire :« Faire part de, donner connaissance de quelque chose à quelquun, par relation plus ou moinsdirecte avec le destinataire ».Elle peut également être définie comme : « un processus par lequel une personne (ou ungroupe de personnes) émet un message et le transmet à une autre personne (ou groupe depersonnes) qui le reçoit, avec une marge derreur possible (due, dune part, au codage de lalangue parlée ou écrite, langage gestuel ou autres signes et symboles, par lémetteur, puis audécodage du message par le récepteur, dautre part au véhicule ou canal de communicationemprunté)1. »Parlant plus précisément de communication d’entreprise, si l’on se réfère au dictionnaire demarketing FOUCHER, la communication est divisée en quatre sous-parties :  La communication globale : Ensemble des signaux ou des messages émis par l’entreprise vis- à-vis de tous les publics avec lesquels elle est en contact.  La communication commerciale : Ensemble des signaux et des messages émis par une entreprise, qui sont susceptibles d’accroître ses ventes ou d’améliorer son image. C’est un élément constitutif de la communication globale que l’on peut identifier par ses finalités propres.  La communication événementielle : Forme de communication reposant sur certains événements d’ordre sportif, culturel ou social.  La communication institutionnelle : Ensemble des signaux et messages émis par une entreprise et destinés à promouvoir l’image de l’entreprise auprès de ces partenaires. Le terme anglophone pour cette communication est « corporate communication »2.1http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/visusel.exe?11;s=1487378280;r=1;nat=;sol=0;2 GILARDI J-C., KOEHL M., KOEHL J-L., Dictionnaire de Mercatique, Vanves : Foucher, 2005, p. 67-71. Juin 2011 13
  15. 15. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)1. Les objectifs de la communication :Selon Jean-Marc DÉCAUDIN, « les objectifs de la communication se déterminent en fonctiondes capacités spécifiques de la variable communication du marketing mix3 ». En effet, danstoute stratégie de communication, il est nécessaire de savoir pour quelles raisons l’oncommunique et dans quel but.Toute situation de communication a pour objectifs :  Faire connaître : objectifs cognitifs  Faire aimer et/ou apprécier : objectifs affectifs  Faire agir, acheter : objectifs conatifs1.1. Les objectifs cognitifs :Ils ont pour but d’informer en transmettant une information à un tiers et de faire percevoir unmessage aux consommateurs afin qu’ils le mémorisent. Cet objectif traduit la volonté del’entreprise de faire connaître un nouveau produit / marque ou une promotion des ventes.Au travers de cet objectif, l’entreprise cherche à accroître sa notoriété, mais elle peutégalement vouloir diffuser les caractéristiques d’un produit.1.2. Les objectifs affectifs :Lorsqu’une entreprise fixe à sa communication des objectifs affectifs, elle cherche avant toutà se donner une image meilleure et à la véhiculer afin de se faire apprécier par ses clients.Pour Jean- Marc DÉCAUDIN, « l’objectif est de faire aimer par les cibles de communicationl’entreprise, la marque ou le produit proposé ». Cette vision peut être complétée par celle d’A.KEMPF et J - M UTARD4 qui écrivent que l’objectif affectif fait référence à « lareprésentation psychologique ou symbolique du produit ou de la marque dans l’esprit duconsommateur ».1.3. Les objectifs conatifs :Ces objectifs sont basés sur les comportements de consommation, et ils ont pour but de faireréagir les consommateurs, voire de modifier leur comportement dans le but d’accroître les3 DÉCAUDIN J.M., La communication marketing : concepts, techniques, stratégies, Paris : Economica,2003, 3ème édition, p. 89 44 KEMPF A. et UTARD J.M., Communication d’entreprise et publicité, Paris : Techniplus, 1992,p. 615 Juin 2011 14
  16. 16. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)ventes d’un produit. Comme le soulignent J-P HELFER et J. ORSONI5, « communiquer c’esttransmettre les informations dans le but d’obtenir de la part du destinataire une modificationde comportement ou d’attitude ».2. Communication interne et externe :La communication d’entreprise dont le principal rôle est la promotion de l’image ainsi que lesproduits de l’entreprise englobent deux dimensions majeures. L’une ne va pas sans l’autre. Lapremière est la communication interne qui sert à rendre meilleure le climat interne àl’entreprise en améliorant les relations entre ses différents membres. Alors que lacommunication externe sert plutôt à mieux insérer l’entreprise dans son environnementexterne à savoir la société.2.1. La communication interne :La communication interne comprend l’ensemble des actes de communication à l’intérieurd’une entreprise. Elle remplit de multiples fonctions : exposer (des résultats), transmettre (desinformations), expliquer (une stratégie), impliquer, motiver ou encore préparer auchangement. Mais elle a également un rôle fondamental dans la sensibilisation du personnelaux enjeux de l’entreprise en général. En effet, un employé éprouve le besoin de savoir où val’entreprise pour laquelle il s’investit, de se sentir important dans cette structure et aussid’être écouté. 2.1.1 Les formes de la communication interne :Selon l’émetteur et/ou le récepteur, la voix empruntée par le message transmis n’est pastoujours la même (au niveau hiérarchique) :  La communication descendante :Elle part du plus haut échelon de la hiérarchie pour arriver au bas de celle-ci. Elle transmet engénéral des informations d’ordre opérationnel pour diriger le personnel.5 DÉCAUDIN J.M., La communication marketing : concepts, techniques, stratégies. Paris : Economica,2003, 3ème édition, p. 90 Juin 2011 15
  17. 17. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)  La communication ascendante :Elle emprunte le chemin inverse : elle part donc depuis le bas pour remonter vers le haut. Elletransmet notamment les questions, doutes ou difficultés des employés au(x) supérieur(s).  La communication horizontale :Elle part d’un échelon de la hiérarchie pour aboutir à un autre du même niveau(départements). Elle permet notamment de coordonner les actions interdépartementales. 2.1.2 Les supports ou moyens de communication interne : Les moyens écrits Les moyens oraux Journal d’entreprise Téléphone Panneau d’affichage Réunion Rapports écrits Rencontres La boite à idées Entretiens annuels La revue de presse Groupe de travailT a b l e a u n ° 1 : S u p p o r t s & M o ye n s d e c o m m u n i c a t i o n i n t e r n e.2.2. La communication externe :La communication externe de l’entreprise s’adresse à plusieurs publics : les clients, lespartenaires, les médias, les environnements politique, social et économique, etc. Le but de lacommunication externe est de permettre à l’entreprise de mieux s’insérer dans sonenvironnement, légitimer ses activités économiques et sociales, minimiser les crises qu’ellepeut traverser, modifier son image… Les outils utilisés sont très diversifiés et ils incluent lesgrands médias existants (presse, affichage, radio, télévision et cinéma). Mais lacommunication externe ne se limite pas qu’aux médias. Elle englobe également les relationspresse, les relations publiques, le parrainage et également l’organisation d’évènementsspécifiques tels que les salons et les foires, etc. Juin 2011 16
  18. 18. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)3 . Cl a s s i f i c a t i o n d e s a p p r o c h e s d e c o mmu n i c a t i o n :La communication est un domaine vaste qui regroupe un grand nombre de supports. Il estnécessaire de classer ces supports afin de savoir lesquels sont les mieux adaptés à la stratégiede l’entreprise. Généralement, les supports de communication sont divisés entre médias ethors-médias. Nous pouvons préciser cette classification par les techniques primaires etsecondaires qui sont plus vastes et qui incluent entre autres des documents internes àl’entreprise.3 . 1 . L a c o m mu n i c at i o n mé d i a :La communication média est la forme de communication la plus connue des consommateurs.Elle existe depuis longtemps et est très prisée par les entreprises pour faire connaître leursmarques ou produits. Jean-Marc DÉCAUDIN, la nomme « publicité média » et la définitcomme étant : « la communication diffusée par les entreprises ou les organisations aprèsl’achat d’un espace dans les grands médias6 ».L’appellation média correspond ici aux mass media cest-à-dire la presse, la télévision, laradio, le cinéma, l’affichage. Les mass media sont caractérisés par le fait qu’ils touchent uneaudience large avec un message unique7.3.1.1. La presse :La presse est le premier support publicitaire, elle se divise en trois types : la pressequotidienne nationale, la presse quotidienne régionale et la périodique.La presse présente l’avantage de pouvoir diffuser un message clair avec une relation deproximité avec le lectorat. De plus, grâce à la diversité des supports, il est possible de ciblerles consommateurs en fonction de critères variés : géographiques, thématiques,sociologiques... ce média présente de nombreux atouts : la qualité de lecture, la souplesse et lapossibilité de sélectionner la cible.Les tarifs de publication varient selon le support choisi, la page et la grandeur de l’espacepublicitaire qui est utilisé8.6 DECAUDIN J-M., La communication marketing : concepts, techniques, stratégies 3 ème édition. Paris :Economica, 2003, p. 111.7 DE C AUDI N J-M., MALAV A L P., Pentacom, Communication : théorie et pratique, Paris :Pearson Education, 2008 p.368 Ibid, p.36-40 Juin 2011 17
  19. 19. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)3.1.2. La télévision :La télévision est un moyen de communication de masse. L’impact de l’utilisation de ce médiaest très fort ; il permet de couvrir à la fois un marché national et un marché plus ciblé grâce àla diversité et l’apparition de nombreuses chaînes thématiques. En publicité, c’est le deuxièmemédia après la presse. La publicité à la télévision permet d’expliquer le fonctionnement desproduits et cela grâce à un message clair. L’inconvénient majeur de ce média est le coût, il s’agit d’un média onéreux que ce soit àcause de la conception et la réalisation du spot télévisé ou de l’achat de l’espace publicitaireaux chaînes de télévision. Du fait de ces coûts, ce média ne peut être utilisé que par des entreprises qui ont un fortbudget de communication.3.1.3. La radio :La radio est un média de la vie quotidienne qui couvre la totalité du territoire. Comme lapresse, l’atout de la radio réside dans le fait qu’elle peut à la fois être nationale et locale.L’utilisation de ce média pour la communication publicitaire peut être peu coûteuse etprocure l’avantage d’être souple, rapide et efficace. Grâce à ce faible coût, il est possible pourles entreprises de décliner les spots ainsi que les messages pour ne pas être répétitifs.C’est un média à utiliser pour susciter des comportements quasi immédiats maisl’inconvénient de ce support réside dans le fait que l’écoute peut être mauvaise et dansl’absence de support visuel, ce qui nécessite que les messages soient de courte durée.Pour communiquer via la radio, une entreprise a deux options : elle peut soit utiliser des spotspublicitaires soit participer à des émissions dans le but de promouvoir sa marque ou sonproduit.3.1.4. L’affichage :Ce média se caractérise par le fait qu’il se situe habituellement dans les milieux urbains. Cettespécificité permet un excellent ciblage géographique. Ce type de support de communicationest souvent considéré comme envahissant et de nombreuses lois locales émergent, afin delimiter les affichages.Les avantages principaux résident dans une audience très étendue et dans la possibilité dedéployer des campagnes de communication très importantes. La qualité de reproduction estsouvent très bonne mais les affichages peuvent faire l’objet de vandalisme et être dégradés.Le coût d’une campagne de communication par affichage peut être élevé en fonction du Juin 2011 18
  20. 20. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)nombre de panneaux loués pour l’affichage ainsi que du lieu. Il est également nécessaire deprendre en compte la durée des locations pour définir quel sera le coût.3.1.5. Le cinéma :Comme la plupart des supports de communication, ce média est réglementé par la loi et ilinterdit de faire la promotion de l’alcool ou du tabac dans les messages diffusés. Le cinémaprésente l’avantage d’être le support le plus efficace au niveau de la mémorisation dumessage. Cette caractéristique est sans doute liée à la possibilité de captiver le spectateurgrâce à des moyens techniques excellents.Le point négatif de l’utilisation de ce véhicule publicitaire est bien évidemment le tarif,puisqu’il s’agit du plus cher, mais également la limitation de la cible liée à l’audience trèsparticulière des cinémas : jeunes urbains et catégories socioprofessionnelles supérieures enmajorité9.3 . 2 . L a c o m mu n i c at i o n h o r s - mé d i a :Ce type de communication regroupe tous les autres outils qui permettent à une entreprise decommuniquer. Il peut s’agir de parrainage ou de mécénat, mais également d’actions derelations publiques ou de publicité sur le lieu de vente. La communication hors média secaractérise par des actions de marketing direct et des actions de promotion de ventes quivisent à doper les ventes rapidement. En règle générale, le budget des entreprises alloué à lacommunication hors-média représente 65 % du budget total de communication. La grandecaractéristique de la communication hors-média est le fait qu’il n’y a pas d’achat d’encart depublicité à un tiers : ils sont créés par l’entreprise elle-même.3.2.1. Communi cati on directe :La principale forme de publicité utilisée dans le cadre d’une communication directe est lemailing. Le mailing est un message général diffusé en grand nombre. L’envoi peut revêtirplusieurs formes :  L’asile colis ;  Le mailing sans adresse ;  Le mailing avec adresse par voie postale.9 Ibid, p. 43-44 Juin 2011 19
  21. 21. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)La majorité des entreprises proposent à leurs clients la possibilité de recevoir une «newsletter » Pour ce faire, il suffit pour le visiteur de compléter un formulaire où ilcommunique ses informations : adresse postale, numéro de téléphone... grâce auxinformations collectées l’entreprise pourra par la suite envoyer sa « newsletter », par voiepostale. Mais cela n’est pas le seul but de l’entreprise. La récolte d’informations lui permetégalement de créer sa propre base de données clients.3.2.2. Sponsoring, parrainage et mécénat :Ce sont des actions de communication qui visent à valoriser l’image de l’entreprise. Leprincipe repose sur l’octroi d’aides à des clubs, des associations, des organisations dans lesdomaines culturel, humanitaire ou sportif par exemple... Ces aides peuvent être de naturefinancière, matérielle ou une mise à disposition de main d’œuvre.L’État met en place des politiques d’incitation fiscale pour les entreprises qui souhaitentparrainer une autre entreprise et prouvent l’intérêt ou l’efficacité de leurs actions.Dans le cadre du parrainage ou du sponsoring, l’entreprise va chercher à améliorer sanotoriété et son image. Elle attend des retombées directes de cette action de parrainage. Encontrepartie, le filleul doit nommer obligatoirement son parrain et afficher le logo del’entreprise. Le choix de l’entreprise que l’on parraine se fait en fonction de l’image que l’onsouhaite se donner.Il est également possible de parrainer à la télévision. On a alors affaire à un mix des méthodesde communication média et hors-média. Le parrainage à la télévision consiste à financer lespot ou l’émission qui va suivre mais l’entreprise « parrain » pourra communiquer avant etaprès. C’est un moyen utilisé essentiellement par les grandes entreprises qui ont des grosmoyens financiers.Le mécénat se distingue du parrainage : l’entreprise qui procure des aides n’attend pas desretombées immédiates. C’est une action de communication qui opèrera sur le long terme etqui aura un plus grand impact que le parrainage. En effet, aux yeux du consommateur, le faitde pratiquer le mécénat est plus désintéressé et accroît l’image de l’entreprise. Contrairementau parrainage, la présence du nom et du logo du mécène reste très discrète. Juin 2011 20
  22. 22. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) 3.2.3. Relations publiques :Pour Jean-Marc DÉCAUDIN, les relations publiques représentent en marketing la techniquede communication qui à le moins fait l’objet de recherche et qui est le moins théorisée. Lesrelations publiques en elles-mêmes sont l’ensemble des moyens utilisés par une entreprisepour créer un climat de confiance avec des tiers afin de soutenir l’activité et de ladévelopper10.La communication dans le cadre des relations publiques repose sur le principe que le messageest transmis via des relais d’information : le message passe par des cibles intermédiaires avantd’atteindre le récepteur final. Les relations publiques sont constituées de plusieurs techniqueset outils.  Le rapport annuel :Il s’agit d’un ensemble de documents comptables : le bilan, le compte de résultats, lesdividendes versés aux actionnaires... Leur première fonction est de présenter les résultats del’entreprise aux tiers mais il constitue également d’un moyen de communication utiliséessentiellement dans le cadre de relations corporate.  Le communiqué de presse :Un communiqué de presse est un texte court de nature informative et qui permet la diffusiond’un message à une cible précise, journalistes et leaders d’opinion en majorité. L’objectif ducommuniqué de presse est d’attirer l’attention de la cible afin de les pousser à rechercher desinformations complémentaires.  Le dossier de presse :Il s’agit de l’ensemble des documents transmis aux journalistes à la faveur d’un événement,d’un Temps fort.... Généralement, le dossier de presse est constitué uniquement par lesdocuments nécessaires à la transmission d’un message précis. Les éléments constituant ledossier de presse sont de natures diverses : photos, fiches techniques, textes explicatifs...  Les événements :Les entreprises de services sont souvent sollicitées afin de réaliser des événements ou cesderniers sont réalisés par l’entreprise elles-mêmes dans un but précis : se faire connaître1 0 DÉCAUDIN J-M., La communication marketing : concepts, techniques, stratégies 3ème édition, Paris :Economica, 2003, p. 195-196. Juin 2011 21
  23. 23. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)auprès de leaders d’opinion et de journalistes. Les événements permettent d’accroître lanotoriété et la reconnaissance d’une entreprise.De plus, si les événements sont bien menés et organisés, cela permet une communicationmédia grâce aux journalistes présents à l’événement. Il est nécessaire pour une entreprise desatisfaire ses prescripteurs lors de manifestations de ce genre.Les principaux événements utilisés par les entreprises dans le cadre d’une politique decommunication sont :  Le sport  La culture : musique, théâtre,  Les émissions de télévision, expositions films et vidéo-clips  Les causes humanitaires et sociales  L’environnement  La recherche m édicale et scienti fique  Les conférences et les voyages de presse :Ce type de communication permet de compléter les informations fournies aux journalistes enfavorisant une relation plus personnelle et directe tout en mettant l’accent sur l’échange et ledialogue entre les deux parties.  Les opérations portes ouvertes :Lorsqu’une entreprise décide de faire des journées portes ouvertes, elle est souventconsidérée par la suite comme une entreprise qui n’a rien à cacher. Les tiers et en particulierles prescripteurs, sont sensibles à ce genre d’événement qui suggère une certaine transparencequant à l’activité de l’entreprise et aux processus de fabrication.  Les séminaires, les colloques et les réunions d’information :Pour que ces techniques soient perçues comme pertinentes par l’auditoire, il est nécessaire quel’entreprise apporte de véritables informations. En règle générale, l’entreprise fournit auxparticipants un press-book rassemblant les informations essentielles concernant le niveaucorporate, les produits et les marques.Il est nécessaire pour les entreprises de se sentir concernés par ce type de communication carelle présente deux avantages essentiels : la facilité de mise en œuvre et le faible coût de miseen place. Juin 2011 22
  24. 24. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) 3.2.4. Publicité sur le lieu de vente :La publicité sur le lieu de vente (PLV) peut être reliée à l’information sur le lieu de vente(ILV). Ces deux techniques de communication sont en réalité l’ensemble des moyens qui sontmis en œuvre par un annonceur pour valoriser ses produits sur le lieu de vente. Le rôleessentiel de la PLV est de valoriser un produit et son positionnement en transmettant unmessage aux consommateurs potentiels afin de modifier leur comportement d’achat. La PLVpeut se décliner sur différents supports : des affichettes, des présentoirs, des panonceaux, desautocollants ou des pliages en carton dits display... 3.2.5. Bouche à oreille :Le bouche à oreille est considéré par Jean-Marc DÉCAUDIN comme étant un supportpersonnel incontrôlable. Il est défini comme incontrôlable car la source émettrice du messageperd justement le contrôle de ce dernier. On parle de support personnel car les personnes quivont communiqué sur le message émis le font dans un cadre personnel. Il est possible d’initierun bouche à oreille et certaines entreprises ne s’en privent pas, mais il est beaucoup plusdélicat de le contrôler par la suite et le message initial peut être modifié.Les gens du marketing ont très rapidement compris l’impact du bouche à oreille et sonefficacité en matière de communication.Le bouche à oreille peut revêtir une forme particulière : la rumeur. Une rumeur se diffuse dansdes communications personnelles entre personnes proches avec un « effet de source qui laconforte et renforce11 » (Jean-Marc DÉCAUDIN). La rumeur se caractérise par le fait qu’elleest généralement négative. Une rumeur n’est jamais vérifiée mais si la personne qui lavéhicule considère qu’elle est importante alors elle peut se développer. Les entreprises quisont touchées par une rumeur se retrouvent face à un dilemme : démentir ou ignorer larumeur?La meilleure arme à la disposition des entreprises pour éviter la naissance d’une rumeur est dediffuser une information claire, précise et la plus transparente possible. Dans le cas où il estimpossible de contrer la naissance de la rumeur, il peut être pertinent de la « dé-positionner »en l’attribuant à une source mal intentionnée ou en culpabilisant les personnes qui l’ontvéhiculée.1 1 DÉCAUDIN J-M., La communication marketing Juin 2011 23
  25. 25. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) 3.2.6. Les techniques de communication primaires et secondaires :Afin de compléter la classification des supports de communication en média et hors-média,nous pouvons parler des techniques de communication primaires et secondaires.Les techniques primaires sont nommées ainsi car leur premier rôle est de transmettre unmessage via un acte de communication. Généralement, les techniques primaires utilisentcomme vecteurs différents médias (télévision, presse, affichage...).Les techniques de communication secondaires quant à elles, n’ont pas pour objectif principalde communiquer. Il peut s’agir de documents comptables qui ont pour premier rôle uneobligation légale, mais peuvent être utilisés par la suite pour transmettre des informations surses résultats aux tiers. Ces techniques peuvent être rapprochées de la communication hors-média.Le tableau ci-dessous propose une vue synthétique des différentes approches et moyens decommunications : Techniques primaires Techniques secondaires Communication média Presse Télévision Radio Cinéma Affichage Communication Marketing direct Produit et design hors-média Sponsoring Packaging Mécénat Force de vente Parrainage Promotion des ventes Relations publiques Lobbying Documents comptables Publicité sur le lieu de vente Et financiers Bouche à oreille Foires et salons Annonces de recrutements et forums d’emplois Tableau n°2 : Approche et moyen de communication interne Juin 2011 24
  26. 26. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) Conclusion :Créer de la valeur pour l’entreprise est pour la communication un devoir, un engagement, unequestion d’utilité. Pour sa part, la communication d’entreprise est un levier stratégique decréation de valeur lorsqu’elle permet de rendre lisibles, compréhensibles, appropriables lesmissions, la vision et l’ambition de l’entreprise. Elle agit sur la fierté d’appartenance, lamobilisation, l’acceptation du changement permanent, la notoriété et la réputation. Autantd’éléments, qui, lorsqu’ils ne sont pas réunis, rendent l’entreprise moins efficace, moinscrédible, moins attirante, plus suspecte aux yeux de ses salariés, de ses clients, de sesprospects et de ses actionnaires.Cependant, la mise en place dune stratégie globale de communication est désormais un facteuressentiel de réussite. Elle représente donc une attention et une vigilance de tous les instantspour les communicants. Le challenge est grand et il faut pouvoir trouver le bon moyen decommunication pour mieux l’adopter et relever le défi.Malgré la diversité d’outils de communication conventionnelle, et leurs avantages quepeuvent offrir à l’entreprise, ces derniers connaissent certaines limites comme le coût parexemple que représente un handicape majeur pour les entreprises nouvellement crées ou lespetites PME qui luttent pour se faire connaitre et ne pas tomber dans l’oubli. Heureusement, ily a un autre moyen pour communiquer qui va peut être apporter la solution, on va l’aborderdans notre prochain chapitre. Juin 2011 25
  27. 27. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Chapitre 2 :L’e-communication Juin 2011 26
  28. 28. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Introduction : Nous, citadins, sommes aujourd’hui dans une société de plus en plus complexe. Pourquoi ?Parce que nos habitudes millénaires, depuis l’arrivée de l’électricité et du moteur, ontsacrément changé. En effet, la combinaison explosive de l’électricité et du moteur -pour neciter que deux découvertes majeures- a créé de la mobilité. Tout bouge, tout est dynamique :les idées, les marchandises, les gens, et, bien sûr, les informations. On parle de flux.On parle aussi, de société en réseau, ou de société de l’information. Mais quelle estl’invention issue du mariage entre électricité et moteur qui a le plus bouleversé noshabitudes ? Les réseaux informatiques ! Les gouvernements utilisent un autre terme queréseau informatique : Technologies de l’Information et de la Communication (alias TIC).Quant à la communication, c’est de l’information en mouvement, tout simplement, lorsquel’information est traitée, formalisée, éditée, évaluée, modifiée, distribuée, bref, lorsqu’il y atransmission d’information d’un ou plusieurs expéditeurs à un ou plusieurs destinataires, il y amouvement d’informations, donc il y a communication. Car une information c’est statique,c’est figé dans un état, sans mouvement. Lorsqu’une information est exploitée, animée,utilisée, elle fait un mouvement. Et ce mouvement, cette dynamique, c’est la Communication.On communique des informations, cest-à-dire quon les traite, les analyse, les diffuse, lesmodère, les traduit, les édite, les supprime. Lorsqu’on parle de « s’informer », on parle deréaliser justement une forme de communication.Cette petite introduction nous amène à parler de l’E-communication ou la communicationélectronique, mais c’est quoi au juste ? 1. Définition :On entend par communication électronique une communication dans laquelle les informationssont transmises à laide de signaux générés par des équipements électroniques. Le supportphysique peut être aussi bien un support métallique (communication basée sur la transmissionde signaux électriques), une fibre optique (communication basée sur la transmission optique),ou encore le vide (transmission radio par ondes électromagnétiques). Juin 2011 27
  29. 29. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)L’e-communication c’est aussi la communication à l’aide d’un ordinateur.L’utilisateur d’ordinateur peut composer un message à un terminal qui peut être régénéré auterminal du destinataire lorsque le destinataire se connecte c’est aussi la transmissionélectronique de linformation qui a été codé numériquement. C’est bien pour cette raisonqu’on assimile généralement les communications électroniques aux communicationsnumériques, telles que celles qui ont lieu au sein du réseau internet12. 2. Internet : 2.1. Définition : « Internet est un réseau de communication international qui permet tant aux entreprises quaux particuliers de communiquer entre eux grâce à un ensemble de réseaux et dordinateurs. Larchitecture du réseau est dite " client -serveur", cest-à-dire que les ordinateurs envoient leurs données (les serveurs) vers dautres ordinateurs équipés de logiciel client ou navigateur (browser). Les voies utilisées peuvent être diverses : lignes téléphoniques, liaisons satellites, câbles, fibres optiques... » 2.2. Historique et naissance du réseau : Créé en 1969, Arpanet, ancêtre de l’Internet actuel, était un réseau financé par ledépartement américain de la défense et une de ses agences, l’Advanced Research ProjectsAgency. Il s’agissait d’un réseau reliant les centres de recherche de l’armée et lesuniversités américaines. A ses débuts, il reliait lUniversité de Californie (UCLABerkeley), Stanford (SRI), lUCSB et lUniversité de lUtah. Elargit en 1971, le réseau reliaitalors 15 autres sites universitaires, le MIT et la NASA, puis une quarantaine de machines dès1972.12 The free dictionary by Farlex, http://thefreedictionary.com/electronic+communication Princeton University, office of communication .WordNet A lexical database for Englishhttp://wordnet.princeton.edu/ Juin 2011 28
  30. 30. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)En plein contexte de guerre froide, la principale caractéristique de ce réseau devait être sasécurisation. Pour cela, un nouveau protocole d’échange fut élaboré, le protocole IP, ainsiqu’une nouvelle technologie de commutation de données par paquets.En France, dès 1973, le réseau Cyclades apparaissait, à peu près au même moment que leréseau Arpanet aux Etats-Unis et suivant les mêmes principes. Le nom de Cyclades est restéassez célèbre chez les chercheurs. Alors qu’Arpanet allait donner naissance à l’Internet,Cyclades fut progressivement démantelé à la fin des années 70. Le réseau apportait desrésultats convaincants mais ladministration française des télécommunications avait décidéqu’il n’avait aucun avenir et qu’il fallait tout miser sur le réseau Transpac, qui permit par lasuite le raccordement des Minitels.En 1974, c’est la naissance de l’Internet dans sa forme actuelle. Un certain nombre de réseauxexistaient déjà à travers le monde, mais sans communication entre eux. Le défi consistait àtrouver un langage commun à tous. Ce fut l’objectif de la conférence internationale qui eutlieu en 1972, à Washington. C’est la naissance du protocole d’échange TCP/IP, capable depermettre cette communication entre tous les réseaux existants.Le réseau se développe alors rapidement, surtout aux Etats-Unis, auprès des centresscientifiques et universitaires, grâce au réseau NFSN et financé par la National ScientificFoundation, une agence du gouvernement américain. En 1980, il est décidé que leprotocole TCP/IP ne serait plus un secret militaire et tomberait donc dans le domaine public.A partir de ce moment, n’importe qui pouvait utiliser le réseau gratuitement.Entre 1980-1993 : cest la période où le réseau a le plus souvent été utilisé par le « mondede la recherche ». En 1986, la National Scientific Foundation et la NASA frappent un grandcoup en décidant dinterconnecter toutes les universités américaines. Au même moment,de multiples réseaux voient le jour en Europe.En France, le réseau Transpac connaît son apogée. Son atout majeur, c’est qu’il permet deprélever facilement des taxes. En conséquence, toute recherche tendant à développer uneautre technologie est inopportune. En 1982, seuls quelques privilégiés disposent d’une boîte àlettres électroniques aux Etats-Unis ; de nombreuses passerelles et relais sont alors nécessairespour se connecter. Juin 2011 29
  31. 31. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Le problème se posa alors au niveau européen : il fallait une nouvelle technologie, unstandard permettant la simplification des connexions. La solution la plus simple aurait étéd’adopter les protocoles américains, mais les responsables de la politique industrielle ontpréféré chercher une solution à l’échelon européen. C’est l’apparition de la norme X400, unenorme prometteuse mais qui permettait seulement l’échange de courrier électronique etsurtout totalement incompatible avec les réseaux déjà existants. L’objectif premier, lasimplification, n’était pas atteint.Au fil des années 80, les barrières se sont effacées et le 28 juillet 1988 la France étaitraccordée à l’Internet. Renater4 connectait les strates institutionnelles et académiques,notamment les universités, les régions entre elles. Il leur ouvrait ainsi laccès au réseauinternational. Pour les entreprises (à lexception des constructeurs informatiques et dequelques points avancés), il a fallu attendre 1994 pour que des opérateurs privés proposentdes services de connexion à l’Internet. Dabord limité à une offre professionnelle relativementonéreuse, son accès sest considérablement élargi avec lapparition de nombreuses offres grandpublic et dune nouvelle activité : les opérateurs daccès au réseau.Aujourd’hui, des milliers dopérateurs daccès permettent une connexion, quel que soit sapropre localisation. Bien sûr, il est vivement recommandé de choisir son point deraccordement au plus près du site dutilisation. En effet, le coût de toute communicationcomprend obligatoirement deux variables :  de lentreprise/domicile au point de raccordement : coût de raccordement dû au réseau téléphonique ;  du point daccès au réseau : le coût, indépendant de la distance, est négocié sous forme dabonnement au débit. 2.3. Les stratégies de communication sur Internet :Les enjeux de communication pour une entreprise via le web diffèrent en fonction de la ciblevisée. La stratégie de communication doit donc être adaptée à cette cible.Afin de définir cette cible, il faut dans un premier temps définir et comprendre le mode decommunication à utiliser car même si Internet est aujourd’hui un moyen de vendre, sa Juin 2011 30
  32. 32. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)fonction principale reste toujours la communication : Internet est le média interactif mondialpar excellence.L’un des principaux avantages du web réside dans le fait qu’il permet simultanément unecommunication de masse, ainsi qu’une communication personnalisée. La stratégie utilisée secompose des différentes stratégies de communication, selon la campagne publicitaire ou lesite créé, le choix de la stratégie se fait parmi les 4 types de stratégies de communication :  One-to-many : l’émetteur ici s’adresse à plusieurs destinataires. Ex : un club qui communique avec ses différents membres ou les blogs.  Many-to-many : plusieurs émetteurs s’adressent à de nombreux destinataires. Ex : les forums.  One-to-few : stratégie sélective avec des accès réservés à un nombre restreint de personnes, aux professionnels sur le site B-to-B de l’entreprise par exemple.  One-to-one : communication qui repose sur l’e-mailing et la newsletter customisée.A noter que le choix de ces stratégies est évolutif car il s’adapte à la campagne decommunication que l’entreprise souhaite mettre en place. La stratégie de communication webest donc une composante de la stratégie de communication générale de l’entreprise.Afin de la mettre en place il existe différents outils que nous allons ici développer. 3. Les outils :Afin d’être utilisables au sein de l’entreprise, ces outils nécessitent un équipement minimum àsavoir : un ordinateur équipé d’une connexion Internet. 3.1. Le site Internet :Un site Internet pour une entreprise peut être considéré comme une vitrine, il est mis en lignegrâce à une adresse unique et est présenté sous forme d’au moins une page web ou deplusieurs hyper liées entre elles.Elles peuvent contenir des données textes et numériques (articles, tableau etc.), des images,des vidéos, des fichiers, des forums etc.) Juin 2011 31
  33. 33. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Il est possible de créer soit même le site Web de son entreprise mais il est préférable d’enconfier la création à une agence Web car la création d’un site ne peut se faire qu’après uneintense réflexion sur sa structure et son contenu afin d’être le plus efficace possible.Ainsi d’après E.Nuss13, un site internet doit obligatoirement intégrer les composantessuivantes afin d’être le plus qualitatif possible et ainsi susciter l’intérêt des internautes. Présentation Contact TransactionErgonomie du site Forums La sécuritéInterface graphique Chat Les solutions de commerceTraduction et localisation Enchères en lignePublication Travail coopératif Les systèmes de paiementGestion documentaire Conférences La gestion des transactionsMoteurs de recherche Centres de contact commercialesAgents de recherche L’EDI Tests Le défi logistiqueTableau n°3 : Les grands points de la qualité du contact (source : E.Nuss, le cyber marketing moded’emploi, 2001)Les web masters utilisent dans la conception des sites web un éditeur de contenu ou CMS(logiciel de création de site Web), les plus connus sont Dreemweaver et Flash.Ces logiciels permet de définir la structure du site, appelée arborescence, et d’y insérer lecontenu et une charte graphique.Il faut, si celui-ci est disponible, déposer son nom de domaine (l’adresse Web à laquelle le sitesera accessible) auprès d’un revendeur (aussi appelé registrar).Il faut ensuite héberger le site sur un serveur auprès d’un hébergeur. L’hébergeur fournitun espace sur son serveur qui a la particularité d’être toujours connecté à Internet. Il est13 NUSS E. (2001), Le cyber marketing mode d’emploi, Editions d’organisation, Paris Juin 2011 32
  34. 34. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)possible d’héberger le site gratuitement, mais l’espace fournit sur le serveur sera faible.On distingue 5 types de sites Internet : 3.1.1. Les sites commerciaux ou marchands : Permettent aux internautes de choisir des produits ou services et de les régler en ligne. 3.1.2. Les sites de services en ligne : Offrent la possibilité de souscrire à des services tels que les abonnements téléphoniques ou Internet, de réserver des places pour les spectacles, d’accéder à des services bancaires etc. 3.1.3. Les sites publicitaires : Ce sont des sites sur lesquels les internautes recherchent de façon ludique des informations sur l’entreprise ainsi que les produits et services que cette dernières offre, ces sites sont très efficaces pour le renforcement de la notoriété de l’entreprise. 3.1.4. Les sites promotionnels : Ce sont des sites créés pour des occasions spéciales comme par exemple le lancement d’un nouveau produit. Ils ont généralement une durée de vie limitée. 3.1.5. Les sites communautaires (sites d’échange) : Ce sont des sites qui mettent à disposition des internautes tous types de fichiers audios ou vidéo, et bien entendu dans le cadre de l’entreprise, les vidéos commerciales afin de créer le buzz. Les sites les plus représentatifs de cette catégorie sont YouTube, Dailymotion et Deezer Afin d’être visibles, ils doivent cependant être connues par les utilisateurs d’Internet.Ils existent donc différents outils sur la toile permettant de les rendre visibles et de lespromouvoir. Juin 2011 33
  35. 35. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) 3.2. Le Search Marketing ou l’art d’être référencé :Le référencement est laction de référencer, cest-à-dire mentionner quelque chose ou y faireréférence. Sur internet, faire un lien dune page A vers une ressource B, cest y faire référenceet donc référencer la ressource B depuis la page A. Par vulgarisation, laction génériquedinscription dans les moteurs de recherche sest vue appelée référencement.Les sites sont référencés sur deux types d’outils de recherche : les moteurs de recherche et lesannuaires. 3.2.1. Les moteurs de recherches : Le référencement naturel ou payant (Search Marketing)?Un moteur de recherche est un logiciel permettant de retrouver des ressources associéesà des mots quelconques aussi appelé mots clés. Ces ressources sont les pages webprécédemment définies.Ces outils de recherches fonctionnent en trois étapes afin de référencer un site :L’exploration est la première étape. Un robot (aussi appelé bot, spider, crawler ou agent derecherche) d’indexation explore le web de manière régulière et automatique afin de récupérertous les hyperliens et ressources afin, dans un second temps, d’indexer tous les mots sur labase de données du moteur de recherche. Cette base de données fonctionne comme l’indexd’un ouvrage papier en permettant à partir d’un mot ou d’une série de mots de retrouverrapidement le chapitre dans lequel ils sont insérés. Enfin la dernière partie, après la saisie decette recherche, est de donner les résultats correspondants. Ces résultats sont classés par ordrede pertinence grâce à un algorithme (unique et gardé secret par le moteur de recherches) quidonne un poids à la requête voulue.Ce type de référencement est dit « naturel » ou « organic » et est entièrement gratuit.Les moteurs de recherches utilisent cependant un second type de référencement : leréférencement dit « payant ».Les moteurs de recherches mettent à la disposition des webmasters des outils permettantl’achat de mots clés afin d’apparaitre en haut des résultats dans les liens dits« publicitaires »ou « commerciaux » ou « sponsorisés ».Le plus connu de ces systèmes est le fameux « Adwords » proposé par Google. Juin 2011 34
  36. 36. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)L’utilisateur définit le prix maximum qu’il est disposé à payer pour apparaitre sur les lienscommerciaux du moteur de recherche, il paye une somme inférieure ou égale à ce coût lors dechaque clic sur son annonce affichée et toutes les milles apparitions sur le moteur derecherche. C’est 2 types de paiement sont appelés le Coût Par Clic (CPC) et le Coût Par Mille(CPM). 3.2.2. Les annuaires :Les annuaires classent les sites Internet par catégories, ainsi le visiteur effectuant unerecherche peut le faire par mots clé ou par catégorie. Ils sont généralement gratuits comme letrès connu Yahoo, cependant certains, comme celui des Pages Jaunes par exemple, sontpayants avec des options pour apparaitre en dans les premières positions.Leur principe d’utilisation est le même que les moteurs de recherches grâce à la recherche parmots clé, cependant l’indexation des pages web se fait par une intervention humaine.A noter que les annuaires sont de plus en plus délaissés au profit des moteurs de recherche. 3.3. L’achat d’espace : 3.3.1. Bannières publicitaires Internet :Aussi appelé « ad banner », il s’agit d’images généralement animées présentes sur une pageweb.Ces carrés ou rectangles publicitaires ont pour but de générer du trafic sur le site del’annonceur via cette image cliquable.Le site racine étant rémunéré au CPC, au CPM ou par un commissionnement sur les ventesgénérées par leurs liens. 3.3.2. Liens sponsorisés :Moins graphique que l’ad banner, le lien sponsorisé est inclus dans le contenu des sites.Généralement dans les textes, il se présente sous la forme d’un mot ou d’une suite de motscliquables envoyant l’internaute vers une autre page ou un autre site.Le site racine étant rémunéré au CPC ou au commissionnement sur la vente par le siteannonceur. Juin 2011 35
  37. 37. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) 3.3.3. Programme d’Affiliation :L’affiliation sur Internet est le principe par lequel un site marchand ou commercial propose àun réseau de sites partenaires affiliés de promouvoir par le biais de bandeaux ou de lienstextes ses produits ou ses services.Les affiliés sont rémunérés de trois manière possible : Au CPC, au CPM ou par uncommissionnement sur les ventes générées par leurs liens. 3.4. Marketing direct : 3.4.1. L’e-Mailing :Un e-Mail est un courrier électronique envoyé à un plus ou moins grand nombre dedestinataires (adresse e-Mail) par un expéditeur.L’action d’envoyer un grand nombre d’e-Mail à des destinataires en ayant fait la demande aupréalable (opt in) est appelée campagne d’e-Mailing.Les entreprises utilisent l’e-Mail afin de promouvoir leurs produits ou services, d’informerleurs abonnées sur leur actualité ou pour promouvoir des actions de communication ou depromotion limitée dans le temps (présence sur salon, jeux concours etc.)L’envoie d’e-Mail étant gratuit, une campagne d’e-Mailing peut très bien être montée eninterne par une entreprise et constitue ainsi un avantage budgétaire non négligeable parrapport au courrier papier.Cependant, au bout d’un certain nombre d’e-Mail envoyé sur la toile par la même adresse(une centaine en général), il se peut que l’e-Mail d’expédition soit considéré comme spam oublacklisté et donc n’atteigne pas son destinataire. Pour un grand nombre d’envoi il vautmieux donc faire appel à des professionnels de l’e-Mailing ou embaucher une personneconnaissant bien toutes les caractéristiques de ce type de campagne et plus généralement leWeb. 3.4.2. Les newsletters :Technique d’e-Marketing direct, la newsletter est une lettre d’information auquel lesinternautes s’abonnent volontairement (opt in) dans le but de la recevoir périodiquement surleur adresse e-Mail. Juin 2011 36
  38. 38. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Sa fréquence de diffusion est variable en fonction du choix de l’entreprise, elle peut ainsi êtrequotidienne jusqu’à annuelle.Elle contient des informations récentes sur la société émettrice et est généralement dotée deliens cliquables renvoyant sur son site afin de développer les brèves informations qui laconstitue.Enfin, il est conseillé de la créer en accord avec la charte graphique de la société émettriceafin de rester immédiatement identifiable par l’internaute. 3.4.3. Le jeu concours :Technique de promotion des ventes, le jeu concours permet d’animer la relation client etprospect en faisant passer un message sur un ton ludique et participatif (généralement sousforme de questions-réponses), tout en collectant des profils pour la création d’une base dedonnées. 3.4.4. L’e-Couponing :Technique d’e-Marketing, le e-Couponing consiste à proposer aux internautes des bonspublicitaires leur donnant droit après impression à une réduction dans des points de ventephysique de l’entreprise émettrice ou d’un partenaire. 3.4.5. La technologie VoIP :Est aussi employée dans les entreprises pour faciliter la communication au moindre coût.VoIP est l’abrégé de l’anglais « Voice over IP » et est un système de transmission de la voixsur réseau IP (Internet Protocol), parfois appelée téléphonie IP ou téléphonie sur InternetEx : Skype 3.4.6. La visioconférence ou web conférence :Provient de l’union de deux concepts, messagerie instantanée et VoIP, on aboutit à desvisioconférences ou web conférences Juin 2011 37
  39. 39. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) 3.5. Le Web 2.0 ou l’e-Participation : 3.5.1. Les flux RSS :Un flux RSS ou « Rich Site Summary » (Sommaire Riche de Site Internet) ou « Really SimpleSyndication » (Syndication vraiment simple) est un fichier texte mis à jour périodiquement etautomatiquement (sauf cas exceptionnel), qui liste les titres, sous forme de liens hypertexte,des derniers articles publiés sur le site de l’entreprise. En bref, le flux RSS permet auxinternautes d’avoir un condensé des dernières informations proposées par le site et est donc lecomplément idéal de la newsletter car il touche tous les internautes qui vont sur le site del’entreprise. 3.5.2. Le podcast :Le podcast permet le téléchargement de fichiers multimédias audios et vidéos à laide de fluxRSS sur un ordinateur ou un baladeur numérique. Cet outils du web permet aux entreprises dediffuser des contenus audios ou vidéos tel que des interviews, des reportages, des manuelsd’utilisation etc.… et permet à l’internaute de rester au courant des actualités de l’entreprisesans avoir à se connecter sur son site. 3.5.3. Les blogs, les micro-blogs :Un blog ou micro-blog est un espace individuel d’expression permettant de donner la parolesur n’importe quel sujet à tous les internautes (particuliers, entreprises, artistes, hommespolitiques, associations…).Un blog est donc un site Internet constitué d’articles classés généralement par ordreantéchronologique. Le contenu est généralement textuel avec des hyperliens incrustés, voiravec des éléments multimédias. A noter que certains blog sont de par leur forme originaux, onen distingue d’ailleurs 5 forme :  Le weblog : le plus connu, qui utilise la forme littéraire.  Le vidéoblog : qui utilise la forme audiovisuelle.  Le bdlog : qui utilise la forme graphique.  Le photoblog : qui utilise la publication d’images.  L’audioblog : qui utilise la forme sonore. Juin 2011 38
  40. 40. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)La particularité du blog vient de l’interaction que celui-ci propose avec ses lecteurs. En effet,il est possible pour tous les lecteurs de laisser un commentaire sur l’article émis et ainsid’ouvrir à des débats.Cet outil est donc très interactif, tout en étant informatif.En général, les blogs sont écrits par des personnes physiques, cependant de nombreusesentreprises se sont emparées du phénomène et ont mis en ligne des « billets » (nomgénéralement donnée aux articles) informatifs ne traitant pas directement de leur société maisde sujets touchant de près ou de loin à son activité. 3.5.4. les forums :Site Internet ou composant d’un site Internet, le forum ou « forum de discussion », est unespace de discussion publique permettant aux internautes d’échanger leurs points de vue surun thème/sujet/topic bien précis grâce à des messages enregistrés et donc de communiquer demanière non instantanée (contrairement aux messageries dites « instantanées » développéeplus loin).Majoritairement les forums sont des fils de discussion ouverts à tous, cependant certains sontlimités en accès par un mot de passe et donc sur lequel il est impossible d’aller. 3.5.5. La messagerie instantanée ou le chat ou le Tchat :Messagerie instantanée ou le chat ou le Tchat, ces différents termes désigne un mode decommunication bien précis : la communication instantanée (ou en direct).Ce mode de communication permet l’échange de message textuel, audios ou vidéo entreplusieurs ordinateurs connectés à Internet. Le dialogue est donc très interactif.La plupart du temps, l’utilisation de la messagerie instantanée requiert l’emploi d’un logicielspécifique appelé Messenger (ex : MSN Messenger de Microsoft) qui se connecte à unserveur de messagerie instantanée.La plupart des Messenger permettent l’échange de fichiers en instantanée, pratique donc pourenvoyer des fichiers mais attention à la sécurisation des données, mieux vaut donc envoyerseulement des fichiers non sensibles. Juin 2011 39
  41. 41. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) 3.5.6. Les réseaux sociaux :Un réseau social est un ensemble d’entités uniques (individu, entreprise, association,organisation etc.) reliées entre elles par une interaction social .e-Marketingment parlant, ce terme désigne l’ensemble des sites permettant de se constituer unréseau d’amis, de collègue de travail, de connaissances professionnelles etc. et intégrant desoutils interactifs (ex : le mur de Facebook et les commentaires associables).Les réseaux les plus connus sont : Facebook, Twitter, Linkedin et Viadeo. Leur audience les ad’ailleurs transformées en supports publicitaires efficaces et surtout peu couteux, l’inscriptionétant gratuite pour créer un profil.Les principaux réseaux sociaux ont développé des liens publicitaires permettant de cibler ladiffusion d’une publicité en fonction de sa cible. Outils à ne pas négliger dans certain pland’e-Communication donc… 3.5.7. Les wikis :Le wiki est un site web dont les pages sont modifiables par tout ou partie des visiteurs du site.L’interaction peu d’après cette définition être maitrisée, ce qui apporte plus de crédibilité auxarticles publiés via ces sites.L’application la plus connue est bien entendue la fameuse encyclopédie libre en ligneWikipédia. 3.5.8. Les mondes virtuels :Les mondes virtuels sont des mondes artificiels créés grâce à des logiciel informatiques etpouvant héberger des utilisateurs sous la forme d’avatars.Les avatars permettent aux utilisateurs de se déplacer à l’intérieur de ces mondesgénéralement en 3 dimensions (peuvent être en 2D) et d’interagir avec les autres membres demanière textuelle, audio ou en faisant des actions avec l’avatar (gestes et actions).Les mondes virtuels les plus connus sont Second Life (pas de règles ni de loi, n’est donc pasun jeu) ou World of Warcraft (jeu massivement collaboratifs régit par un règlement et deslois, aussi désigné sous le type « mmorpg »). Juin 2011 40
  42. 42. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) 3.5.9. La musique et la vidéo en ligne :Nombre d’internautes ayant souhaité mettre leurs créations audiovisuelles en ligne, des sitesInternet sont apparus leur allouant un espace Internet gratuitement pour héberger et faireconnaitre leurs œuvres au plus grand nombre.Les sites les plus connus sont Dailymotion et Youtube. Ils sont généralement à la base de buzz(ou ramdam en français) créé par des individus ou par des entreprises souhaitant mettre envaleur un produit ou leur marque. 3.5.10. Les widgets :Les widgets (contraction de Window et Gadget) sont des modules « interactifstéléchargeables s’intégrant sur le poste utilisateur » (source neteco.com) soit sur leDashboard pour les utilisateurs Apple, soit sur l’interface Windows Vista pour les utilisateursde Microsoft.Chaque module est une application permettant d’accéder instantanément à des informations(cours de la bourse, météo etc.) ou élément généralement utile tel que calculatrice, calendrier,post-it, etc.Cet outil est en plein développement sur les téléphones mobiles intégrant l’accès aux web, denombreuses applications apparaissent chaque jour ! 3.5.11. Les web ring (anneaux de site Internet) :Un web ring est « une collection de sites Internet joints par une NavBar dans un mode debase. » C’est donc un système de navigation en anneau (d’où le nom ring = anneau en anglais)reliant des sites internet d’un sujet commun et permettant à l’internaute de passer facilementd’un site à un autre en utilisant les liens hypertextes inscrits sur un sélecteur commun à tousces sites. 3.5.12. Le partage de fichiers par P2P :Le logiciel de P2P ou Peer to Peer est un logiciel permettant aux internautes d’échanger desfichiers entre eux. L’échange se fait d’une machine à une autre, qui communiquent entre ellesd’égale à égale. Juin 2011 41
  43. 43. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Conclusion :La communication sur Internet est une des plus grandes aujourd’hui. Les réseaux sociaux, lebannering et le marketing viral sont des nouvelles tendances qui sont en développement, ellesassurent des campagnes de communication efficaces.Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont incontournables et même inévitables.Ils permettent de communiquer autour de la cible choisie par l’entreprise ou l’agence. Parexemple, pour communiquer sur une cible jeune que ce soit sur un produit ou sur une marque,on va plutôt utiliser Facebook.Les incontournables autres que Facebook sont Twitter, FlickR. Linkedin (le réseau socialprofessionnel), Viadeo, Lold school, Myspace, Friendfee, il y a d’autres nouveaux réseauxsociaux comme Foursquare et Gowalla. Skyrock, Youtube…Les entreprises et précisément les PME ont un intérêt grandissant à utiliser les différents outilsqu’offre Internet dans leur stratégie d’e-communication et ce pour les très grands avantagesqu’ils présentent et qu’on va aborder dans le prochain chapitre. Juin 2011 42
  44. 44. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Chapitre 3:La Communication Conventionnelle Vis-à-vis L’e-Communication Juin 2011 43
  45. 45. Du conventionnel au numérique, l’e-communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes)Introduction : L’internet et les plateformes 2.0 (blogs, Forum, réseaux sociaux, Wiki, etc.) sont desnouveaux concepts de communication de notre temps quon ne saurait ignorer.Avec la multitude de média existant, il devient, et à titre d’exemple, très embarrassant pour unchef dentreprise ou tout au moins pour son responsable marketing, de trouver le facteur "x"qui permettrait de résoudre léquation "campagne publicitaire réussie", chaque type de médiaayant ses fervents consommateurs.Ces dernières années, nous avons assisté à la naissance de nouveaux mots tels que le e-marketing ou encore le-communication qui est le terme qui fait référence à linternet engénérale et au site web collaboratif en particulier. Le « marketing viral » quant à lui connaitun essor tout particulier avec ces types de média à un tel point que, tout nouveau produitdigne de ce nom se doit de produire au moins une vidéo qui ferait le tour du monde ensuscitant à ses consommateurs une seule envie, consommer le produit et le faire découvrir. Ala lumière de cet engouement et de cette évolution rapide vers ces types de média il convientdonc de se demander : « Quelle place pour l’Internet parmi les autres médias conventionnelle ? »Dans ce chapitre on va procéder à une comparaison entre la communication conventionnelleet l’e- communication et cela à l’aide d’un tableau, l’analyse de ce dernier serait le moyenidéal pour comprendre la place qu’occupe l’Internet parmi les média dits conventionnels.D’un autre coté, on va essayer de répondre à la problématique suivante : « Est-ce que l’e-communication complète ou substitue, la communicationconventionnelle ? » Les différents outils de communication possèdent chacun des avantages et deslimites que nous allons essayer de résumer dans le tableau comparatif ci-après : Juin 2011 44
  46. 46. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) Tableau n°4 : Tableau comparatif entre la communication conventionnelle et l’e-communication Communication conventionnelle E-communication Outils Avantages Limites Outils Avantage Limite Média de masse Multimédia (hybride) Presse quotidien Presse quotidien Presse  Flexibilité, crédibilité  Courte durée de vie  Presse en  audience mondiale (disparition  Opportunité  Qualité de reproduction médiocre  problème de virus ligne des frontières),  Bonne couverture  Audience diffuse  diffusion instantanée,  embouteillages à cause du  flux locale  disponibilité 24 heures/24, sept nombre croissant des  Peu créateur d’image RSS jours/sept, utilisateurs.  Profondeur de Presse périodique l’audience  réduction des coûts impressions  Le grand public n’a pas encore  Longs délais d’achat Presse périodique  moins coûteux (coûts de l’accès à l’internet.  Invendus importants communication)  Sélectivité de  Pas de garanties d’emplacement l’audience  interactivité Média lent  Crédibilité  Prestige  Bonne qualité de reproduction Juin 2011 45
  47. 47. Du conventionnel au numérique, l’e -communication mode de vie moderne des Entreprises (Cas PME Algériennes) Communication conventionnelle E-communication Outils Avantages Limites Outils Avantage Limite Média de masse Multimédia (hybride)  L’impact trÀR

×