Conference sur le e business, m-business et s-business

1,595 views
1,519 views

Published on

Conference sur le e business, m-business et s-commerce, aboubacar sadikh ndiaye

Published in: Business
2 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Merci pour les info
    j ai bcp apprecier le theme et surtout la richesse en infos
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Belle présentation de E-business mais qui dit e-commerce dit vente de produits et/ou de services et qui dit vente dit paiement. et dans un pays comme le Sénégal il n’existe pas encore de moyens de paiement en ligne, c vrai qui depuis quelques temps des moyens de paiement par téléphone existent mais ça sert plus à payer des factures et transférer de l’argent mais pas pour acheter un produit ou un service. Avec le e-commerce au Sénégal on sait quoi vendre, où vendre mais y’a toujours le soucis de comment payer quelles réflexions faites-vous sur cet obstacle ?
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total views
1,595
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
48
Comments
2
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Conference sur le e business, m-business et s-business

  1. 1. Conférence E-business : Social-Economy and Mobile-EconomyParAboubacar sadikhndiayehttps://about.me/sadikh
  2. 2. Présentewww.synapsecenter.org/
  3. 3. Aboubacar sadikh NdiayeConsultant en Marketing et CommunicationDigital ManagerSocial Media StrategistAuteur/ Chroniqueur WebAuteur du Lexique 2.0 : 1000 mots et expressions pourcomprendre la civilisation 2.0 http://about.me/sadikh
  4. 4. PLAN•Introduction•E-business : entre Économie 2.0, F-Commerce,V-commerce et T-commerce•Web 2.0
  5. 5. INTRODUCTIONLe E-business coïncide avec les Tic et Internet.Aujourdhui avec le web 2.0, un web nouveau, quiémerge dans une économie de services qui place lesusagers au cœur de la démarche et des actions.Considérer par certains comme un vieille manie del’occident qui transforme les aveugles en mal voyants etles vieillards en personnes du troisième âge, le termen’est pas un rebranding mais correspond à une réalitéémergente et presque dépassée.
  6. 6. INTRODUCTIONL’idée dun E-business à l’ère du web 2.0 se réfère àune nouvelle génération de concepts émergents del’ère de linternet social et collaboratif. L’expression aété popularisée vers 2005 dés les premiersbalbutiement du Web 2.0.Toutefois, le vocable « 2.0 » recouvre ici au moinsdeux acceptions:ladaptation des outils Web 2.0 à l’économie ou dans la vie lélaboration dun nouveau modèle de vendre et deconsommer, avec des usages qui différent du webtraditionnel.
  7. 7. Economie 2.0
  8. 8. Economie 2.0Parler de « Nouvelle Économie », c’est faire référence àune ancienne économie. Les faits qui permettent deconstater ce changement sont liés en partie àl’avènement du Commerce Digital mais globalement àl’émergence de nouvelles pratiques de consommation,de publicité et de vente.Le concept en lui-même de nouvelle économie a étérevisité avec la deuxième génération d’internet ouWeb 2.0.
  9. 9. Economie 2.0
  10. 10. Economie 2.0L’entreprise 2.0 est une parfaite illustration del’économie 2.0.
  11. 11. Economie 2.0Qu’est-ce qu’une entreprise 2.0 ?La notion d’entreprise 2.0 est née aux alentours desannées 2007/2008 pour répondre à un nouveaucontexte social et économique dans les paysoccidentaux, l’entreprise 2.0 a été poussée parl’arrivée des générations dites Y. Ce sont les jeunesqui constituent le coeur du web 2.0.Une entreprise est dite 2.0 lorsqu’elle intègre le web2.0 et ses pratiques collaboratives dans sa stratégieglobale.Ces entreprises vont donc croître grâce à l’utilisationdes outils du Web 2.0 comme les blogs, les wikis, lesréseaux sociaux, les Crm,les web TV…
  12. 12. Economie 2.0Pour jouer pleinement son rôle de centre de profit etnon celui de centre coût dans l’entreprise 2.0 le lesacteurs doivent s’adapter aux évolutions du web 2.0 etintégrer les usages de la civilisation qui accompagnentcette économie dématérialiséeLEconomie 2.0 veut aujourd’hui completer lEconomieclassique avec l’entreprise 2.0 et dans une nouvelleéconomie de plus en plus virtuelle, Sociale, Mobile etClient-centrique.On parlera de E-COMMERCE 2.0
  13. 13. Les déclinaisons du E-Commerce 2.0 *G-commerce *F-commerce *V-commerce *T-commerce ou M-Commerce .
  14. 14. G-commerce.
  15. 15. G-commerceLe G-commerce ou E-commerce via GoogleGéant de la recherche et de la Publicité en ligne
  16. 16. G-commerceAvec le G-commerce-Publicité en ligne-Référencement-Achat de mots clefs-Adwords-Adsense-.......
  17. 17. F-commerce.
  18. 18. F-commerceLe F-commerce ou E-commerce via FACEBOOKLe f-commerce est vu par de nombreux entreprisescomme le futur du e-commerce.Facebook est le premier a voir le e-commercecomme le futur de son activité, mais est également lepremier à dire que si cela se contente dêtre uneboutique intégrée sur une page Facebook,cela ne marchera pas car ne produira pasdexpérience sociale.
  19. 19. F-commerceLe F-commerce ou E-commerce via FACEBOOK-Boutique integrée-Page Profil pour informer-Page fans pour vendre-Ads-Apps-Groupe Facebook pour la communauté deconsommateurs (Fidelisation et Mobilisation)-.....
  20. 20. v-commerceLe V-commerce ou comment une marque peutaméliorer sa présence dans le monde virtuel).
  21. 21. v-commerceIl sagit de lintégration dactivités commerciales duneentreprise dans un univers virtuel. A lépoque, tout lemonde voyait Second Life comme laboutissement decette tendance.Aujourdhui, les social games sont devenus de vraisphénomènes agrégeant des millions et des millionsdutilisateurs et faisant la richesse de sociétés commeZynga.Normal que les entreprises sy intéressent et que dessociétés comme Zara, lOréal ou plus récemment laRedoute investissent ces nouveaux territoires pourproposer des biens virtuels ou réels.
  22. 22. M-commerce ou T-Commerce
  23. 23. M-commerce T-CommerceLe t-commerce ou "tablet-commerce" ou encoreM-commerce est vu comme le e-commerce depuisles tablettes numériques (certains parlent également det-commerce pour le développement de sonactivité e-commerce depuis Twitter).Les tablettes numériques investissent notre quotidienainsi que les Téléphones (Smartphone Iphone etAndroid)
  24. 24. G-commerce, F-commerce,V-commerce, ou M-Commerce et le Web 2.0
  25. 25. Comme le disait Mark Zuckerberg, « le e-commerceest le prochain territoire dInternet qui doit leplus évoluer . »Il est vrai quau travers de ses différentes composantes,sociales, support, expérience, le e-commerce nen estencore aujourdhui quà ses balbutiements.
  26. 26. WEB 2.O
  27. 27. DEFINITION
  28. 28. Ce concept a été médiatisé en 2003 par Dale Dougherty dela société O’reilly media qui a considéré que le web était enpériode de mutation avec une évolution qui va révolutionnerles modèles économiques. Il a donné une définition à traversles exemples de mutation.Puis, O’reilly media , media live et Battelle ont lancé la 1ereconférence web 2.0 en 2004. On attribue maintenant leconcept de web 2.0 à Ti O’reilly, le CEO de O’reilly media.
  29. 29. A travers les exemples de mutations ci-dessous TimO’reilly va définir les 7 principes du web 2.0 :
  30. 30. 1-Le web en tant que plateforme: on passe d’une collection desites web à des applications web réunis sur une seule et uniqueplateforme. 2-Tirer partie de l’intelligence collective: mettre en oeuvre desmodèles qui favorise la participation des utilisateurs.(exemple deWikipedia) 3- Les utilisateurs sont des co-développeurs: leur avis est prisdans chaque étape de conception d’un produit ou d’uneapplication. C’est le secret de succès de certaines entreprises 2.0. 4- Le service s’améliore automatiquement quand le nombre deses utilisateurs 5- La puissance est dans les données:il existe une source pouracquérir des données. Les problèmes de confidentialité et dedroits d’auteurs se posent alors. Des données libres vontapparaitre peu à peu. 6-Mise en place d’interface légères. 7- Le logiciel se libère du PC : le PC n’est plus le seul appareil quinous permet d’accéder aux applications internet.
  31. 31. Entre le web originel etle web sémantique?
  32. 32. Les sites web 2.0 Les sites web 2.0 agissent plus comme des points de présence, ou portails web centrés sur l’utilisateur plutôt que sur les sites web traditionnels.
  33. 33. Correspondent souvent auxmedias/reseaux sociaux
  34. 34. Le web 2.0, un Web Social,un web de Participation !
  35. 35. Dans le Web2.0, le web de participation, l’internauteou le consomateur est l’acteur qui contribue àalimenter en contenu les sites et blogs, pour lesentreprises c’est un moyen de promotion de propagandeet de conversation avec les clients à travers leNetworking.Le web 2.0 est résolument social.
  36. 36. Quelle génération pour le web2.0 et pour les « Marchés2.0 »
  37. 37. DIGITAL NATIVES OUGENERATION GOOGLE OUGENERATION YCe sont les Digital natives, cettegénération qui a grandi dans un mondenumérique, biberonnée au Web 2.0 et à sapanoplie doutils communicants.
  38. 38. AVENIR DU WEB 2.0
  39. 39. WEB DU FUTUR OU WEB3.0….4.0 •3D/Réalité augmentée •SEMANTIQUE •INTERNET DES OBJETS •RFID •CLOUD COMPUTING MOBILE Geolocalisation Q-R Code
  40. 40. Quel E-commerce face au WEB DU FUTUR ?
  41. 41. Le E-business face au WEB DU FUTUR Développer de nouveaux modèles économiques face à larrivée imminente de :•3D/ Réalité augmentée•SEMANTIQUE•INTERNET DES OBJETS/RFID/Q-R Code•CLOUD COMPUTING•MOBILE•Géolocalisation•Autres services
  42. 42. Merci de votre attention
  43. 43. Devenez Remarquable ! ! !

×