Week-end MagazineCHRONIQUE DE LHOMO DIGITALUSPromouvoir et Vendre un Président « 2.0 »Entre les candidats à une élection P...
L’ère « Obama » est donc considère comme le point de départ dun succèsstory et inspire les candidats engagés dans les élec...
Il faudra pour les équipes de campagne prendre un certain nombre demesures basées surtout sur la Veille stratégique pour ê...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Chronique Homo digitalus: Promouvoir et Vendre un President 2.0

719

Published on

Chronique HOMO DIGITALUS de aboubacar sadikh ndiaye

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
719
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Chronique Homo digitalus: Promouvoir et Vendre un President 2.0

  1. 1. Week-end MagazineCHRONIQUE DE LHOMO DIGITALUSPromouvoir et Vendre un Président « 2.0 »Entre les candidats à une élection Présidentielle et les technologies delinformation et de la communication, cest une très longue histoire. Laplupart de ces personnalités publiques dans le pouvoir ou danslopposition, rompus aux médias traditionnels, ont jusquà présentmené une large partie de leur carrière en s’appuyant sur les médiastraditionnels avant la percée de ces nouveaux médias et réseauxsociaux qui modifient la relation citoyen/politicien de façonconsidérable. Aujourdhui les « Spin Doctor » ont réussi à intégrerparfaitement ces outils Web et numériques dans les démarchesglobales de conquête et de reconquête du pouvoir par le marketing etla communication politique. A laube des échéances 2012 au Sénégal,cest la ruée vers le web pour tous les acteurs, candidats, sociétésciviles, militants, mouvements citoyens et «influenceurs».Quel Marketing politique pour un Candidat « 2.0 »Le marketing traditionnel est une composante forte de la politique. Lesrécentes évolutions dans les dispositifs de campagne notamment celled’Obama en 2008 et d’Alpha Condé récemment, démontrent quel’approche doit être totalement différente avec l «hyper-segmentation » etl’apparition des « Digital Natives » qui sont en âge de voter.Dés lors le marketing politique classique connaît de vrais changements cardevant intégrer les réalités du Web 2.0 dans son Mix pour donnernaissance à un nouveau marketing politique de type « 2 .0 », prenant encompte un citoyen/électeur, devenu « zappeur » et connecté avec ses pairs.Ce nouveau Marketing Politique « 2.0 », expérimenté à partir de 2007 estaujourdhui la « poule aux œufs dor » pour les états-majors politiques.Âpres la première présidence connectée sous John Kennedy qui fut lepremier candidat à s’appuyer sur la télévision pour se faire élire, BarackObama incarne lui le premier président élu grâce au soutien du Net et desréseaux sociaux. « Sans le réseau, Obama n’aurait probablement pas étéélu, ni même nominé pour le poste. » disent certains.
  2. 2. L’ère « Obama » est donc considère comme le point de départ dun succèsstory et inspire les candidats engagés dans les élections 2012 au Sénégal.Déjà sur facebook, twitter, Youtube et sur le web traditionnel, les équipesde campagne se mobilisent activement avec des outils numériques encoreperçu comme un « mal nécessaire » pour surtout montrer qu’on vit avecson temps.Élections présidentielle 2012Dans course vers « Sénégal 2012 », la perception globale révèle que cestune petite minorité d’hommes et de femmes politiques qui sy prennentavec de « Digital Advisor » professionnels, et pour le reste ils peinentencore à intégrer le web 2.0 dans leurs modes de communication.Par ailleurs recourir aux web, aux les réseaux sociaux, au téléphone ou auxblogs, doit être pour les candidats sénégalais une démarche stratégique quipermet de cibler et datteindre les jeunes ainsi que les nouvelles générationsdacteurs et de responsables, plus à l’aise avec ces nouveaux outils.Le marketing « 2.0 » appliqué à la politique pour les échéances en 2012permettra de générer la conversation entre les citoyens et les candidats surles sujets aussi importants que leurs visions, leurs programmes, leursfinancements et leurs équipes. Dans ce processus on parle de « MarketingConversationnel » et le Feed-back de l’électeur est ce qui permet aucandidat de rectifier et de parfaire ses actions, afin de proposer des offresplus intéressantes pour la satisfaction des exigences de l’électorat et lafidélisation du client/électeur.Promouvoir un Président sur Internet : quelle démarche, quel risque ?La Présence, la promotion de lidentité numérique et la visibilité dunemarque politique sur les plateformes de médias sociaux est devenue à notreavis une voie de passage presque nécessaire et incontournable pourcommuniquer en période électorale et préélectorale.Par ailleurs cette entreprise centrée autour de la recherche d’un contact plusauthentique et dune interaction à temps réel avec les électeurs nest passans risque face aux bad buzz, à la désinformation et aux atteintes à laRéputation numérique.
  3. 3. Il faudra pour les équipes de campagne prendre un certain nombre demesures basées surtout sur la Veille stratégique pour être alerter etdéployer des actions afin dexister sur le web et davoir une présence dequalité pour leur candidat et la marque Politique dont ils ont la charge.Âpres la création de l’identité numérique, le marketing politique sechargera de son management et de son positionnement stratégique par uneprésence digitale ubiquitaire autour dune communauté virtuelle, animée,dynamique et mobilisée pour le développement et lappropriation desvaleurs communes, partagées par les militants, volontaires etsympathisants. Ces étapes sont cruciales dans la promotion de la marquepolitique du candidat par le Management de la « E-reputation » et le« Personal Branding ».Bien intégrer les pratiques politiques nouvelles basées sur lacommunication, le marketing politique sur internet et sur le mobile serasans aucun doute un atout précieux dans la recherche de linteraction entrele futur président et les citoyens connectés. Les équipes de campagne quisauront en tirer profit en feront également une arme de séduction massivepour les Marques Politiques. Aboubacar Sadikh Ndiaye Chroniqueur Independent Social Media Strategist/Web Spin Doctor CROSS INFLUENCE – 2SWRS asmise@yahoo.fr http://about.me/sadikh

×