L'outil Milestone en bibliothèque : l'exemple toulousain - Jean-Michel Ramos
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

L'outil Milestone en bibliothèque : l'exemple toulousain - Jean-Michel Ramos

  • 532 views
Uploaded on

Atelier lors du congrès ABF sur le thème "Citoyens, handicapés, citoyens connectés", samedi 8 juin 2013 ...

Atelier lors du congrès ABF sur le thème "Citoyens, handicapés, citoyens connectés", samedi 8 juin 2013

Présentation du dispositif d'accessibilité des collections mis en place à Toulouse via la RFID et le lecteur daisy "Milestone 312" par Jean-Michel Ramos, bibliothécaire à Toulouse

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
532
On Slideshare
532
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
2
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. L’outil Milestone en Bibliothèque :l’exemple toulousainPrésentation du dispositif Milestone312 / RFID (radiofrequency identification), pour un fonds documentaireen médiathèque accessible à un public déficient visuelCongrès ABF - Lyon - 8 Juin 2013Jean-Michel RAMOSMédiathèque José CABANIS, Toulouse
  • 2. 2Identification vocale d’un fondsdocumentaire• Présentation d’un dispositif qui permet à un visiteur déficient visueldidentifier tous les documents présents à la Médiathèque : livres,textes enregistrés, CD ou DVD, grâce à la technologie desétiquettes RFID dont les documents sont déjà équipés et grâce àl’utilisation d’un Milestone spécialement modifié à cet effet.• Objectif : Proposer une autonomie aux usagers déficients visuels,dans la consultation et le choix de documents en Médiathèque. Cesystème est déjà opérationnel à la médiathèque José CABANIS deToulouse depuis un an.• Ce dispositif, entièrement informatisé, permet la prise deconnaissance de notices bibliographiques d’un document, via unevoix de synthèse vocale de bonne qualité.
  • 3. 3Présentation du Milestone• Petite taille : Dimensions : 8,5 X 5,4 x 1,4 cm, Poids : 53 g. ;• Présence de 5 touches sur sa face avant plus un haut-parleur ;• Présence d’une touche de sélection d’application sur sa tranchesupérieure ;• La connectique : prise mini USB plus prise casque plus prise micro ;• Mémoire interne de 1Go, plus lecteur de carte externe SD-RAM 32Go maximum ;• Autonomie 20 heures ;
  • 4. 4Ses fonctionnalités• 1. Fonctions de bases– Écoute de la musique aux formats MP3, WAV, WMA, AAC, Ogg,Vorbis, FLAC ;– Lecture de livres au format MP3, ou DAISY : ce dernier formatpermet de naviguer par chapitre, par paragraphe ou par phrase ;– Lecture de livres Textes (DOC ou TXT), ou ePub non cryptés,par le biais de la synthèse vocale intégrée ;– Enregistrement de mémos vocaux ;• 2. Fonctions en options– Agenda, Alarme, Radio FM– Lecteur d’étiquettes RFID. Dans un usage domestique, avec leMilestone, il est possible de taguer une étiquette RFID avec sapropre voix, pour la coller sur le produit à identifier,ultérieurement.
  • 5. 5Mise en place du dispositif pourune utilisation en médiathèque• Différentes étapes :• En amont, sélection des informations pertinentes : pour chaque typede document, choisir les données bibliographiques les plusparlantes afin d’indiquer à l’usager les informations utiles qui luipermettront de faire un choix de manière autonome ;• Générer un catalogue propriétaire, renfermant les noticesbibliographiques en vue d’embarquer les données sur la mémoireinterne du Milestone.• Pour information :• Actuellement, le catalogue de la Médiathèque José CABANISembarqué dans la mémoire interne du Milestone, est composé de200.000 notices bibliographiques, ce qui représente un fichier dedonnées au format TXT de 150 Mo, ce qui occupe environ ¼ de lamémoire de l’appareil.
  • 6. 6Adaptation du Milestone• Pour ce dispositif d’identification de document via le Milestone et latechnologie des étiquettes RFID, il est nécessaire de transformerun Milestone standard pour le destiner à cet usage unique, par lesopérations suivantes :– installer le micro logiciel spécifique au projet à la place du micro logicielstandard ;– intégrer le catalogue des notices bibliographiques du fondsdocumentaire de l’établissement.• Par conséquent, si une personne possède déjà un Milestone, ellene peut pas l’utiliser pour l’identification des documents, elle doit seservir d’un appareil configuré pour cet usage.• Donc, durant la visite d’un déficient visuel, la Médiathèque met à sadisposition un Milestone, qui est à retirer et à restituer à la banqued’accueil du pôle de l’œil et la lettre. Ainsi muni du Milestoneadapté, l’usager peut prendre connaissance du fonds documentaireprésent dans l’établissement.
  • 7. 7Identifier un document :scannez, écoutez !• 1er identification, un livre audio :Hommes entre eux Enregistrement sonore / Jean-Paul Dubois ; interprète Jacques Frantz . Dubois,Jean-Paul . Paul Hasselbank, toulousain, divorcé, atteint dune maladie incurable, nattend plus riende la vie, sauf une ultime rencontre avec Anna, la femme qui la quitté. Il entreprend un long périplequi le mène jusquà North Bay, petite bourgade de lOntario. Non loin de là vit Floyd Paterson,célibataire, qui a également partagé sa vie avec Anna. Une tempête de neige va réunir les deuxhommes. .1 CD MP3 (5h 15) . Livre sonore; Fin de la notice.• 2ème identification, un CD-audio en français :Quelquun de lintérieur . Cabrel, Francis . 1 disque compact .Question déquilibre; La fille qui maccompagne; Le temps sen allait; Edition spéciale; Said et Mohamed;Lenfant qui dort; Leila et les chasseurs; Dame dun soir; Quelquun de lintérieur; Les chevaliersCathares .Chansons francophones . Disque compact; Fin de la notice.• 3ème identification, un CD-audio en anglais :With The Beatles . Beatles . 1 CD .It wont be long; All Ive got to do; All my loving; Dont bother me; Little child; Till there was you; Pleasemister postman; Roll over Beethoven; Hold me tight; You really got a hold on me; I wanna be yourman; Devil in her heart; Not a second time; Money (Thats what I want) .Rock . Pop music . Variétés internationales . British beat . Disque compact; Fin de la notice.• Pour information, 6 langues sont installées : le français, l’anglais, l’allemand,l’espagnol, l’italien et le portugais ; d’autres peuvent être installées selon les besoins.
  • 8. 8Les partenaires du projet• La mise en place de ce dispositif a nécessité la collaborationpendant deux ans de différents intervenants :• 1. En interne– L’équipe en charge du SIGB de la Médiathèque pour la procédured’extraction des données bibliographiques ;– une personne référente concepteur du projet et de l’utilitaire deconversion de données.• 2. En externe :– société 3M (fournisseur des étiquettes RFID) : et partage d’informationstechniques pour l’encodage des étiquettes ;– société AccesSolutions : revendeur et intermédiaire technique pour ledéveloppement du projet ;– société Bones (société Suisse) conceptrice du Milestone et du micrologiciel développé pour ce projet.
  • 9. 9Coût de la mise en place de cedispositif• Prix du Milestone 312 = 450 €• Coût du micro logiciel spécifique = 6.500 €• Il faut aussi noter, qu’il s’agit d’une première implantationde ce type, et que cela a engendré des coûts relatifs à larecherche et au développement, ce qui ne sera pas àrefaire à l’avenir.
  • 10. 10Conclusion-Bilan (1/2)• Ce dispositif basé sur l’identification d’undocument et la restitution des données via unesynthèse vocale, répond aux besoins d’un publicdéficient visuel qui n’utilise que le braille ou n’estpas en mesure de lire une jaquette, en raison desa typographie…• Ce dispositif utilise les étiquettes RFID quiéquipent déjà les documents de la Médiathèque,il ne nécessite donc pas d’équipementsupplémentaire.
  • 11. 11Conclusion-Bilan (2/2)• Après 1 an d’exploitation de ce dispositif, un premierbilan montre que les usagers maîtrisant la technologieau quotidien n’ont aucune difficulté à s’approprier cetoutil. En revanche, les personnes moins aguerries auxnouvelles technologies, préfèrent le recours à l’aidehumaine.• Cependant, lorsque la demande est très précise, lelecteur, quel qu’il soit, préfère recourir au médiateur,toujours plus rapide pour retrouver un document.• Ce dispositif satisfait pleinement l’usager curieux dedécouvrir par lui-même livres, CD et DVD, disposés surl’ensemble des rayonnages, dans tous les pôles de lamédiathèque. La signalétique en braille, qui seramaintenue, ne propose que les mentions Titre/Auteur, etn’est présente que sur les collections adaptées du pôleLOeil et la Lettre.
  • 12. Merci de votre attentionCongrès ABF - Lyon - 8 Juin 2013Jean-Michel RAMOSPôle « l’œil et la lettre »Médiathèque José CABANIS, Toulouse05 62 27 45 86accessibilite.bibliotheque@mairie-toulouse.fr