INTERVIEW                                               Tano Santos,                                      directeur de la ...
ÉdITorIal                      Le regard vers l’avant                              Ces dernières semaines, l’occasion m’a ...
14    nº02    SOMMAIRE                                                                                                    ...
opinion                               Financement des  pAr  Chris                               infrastructures  nash     ...
Josep Martínez Vila et José Aljaro à leur tête,                                                                           ...
NAcho rUBIErA                                                                                                             ...
Des personnalités du monde politique,            emblématiques du pays, parmi lesquels               À propos de l’apIe   ...
télécommunications  reportaGe                                La vie en 3D chez soi                                et à l’e...
Démonstrations en europe                         15 mètres jusqu’à des téléviseurs Full HDScreen digeSt                   ...
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010

821

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
821
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Magazine Link Abertis N. 2 Aôut 2010"

  1. 1. INTERVIEW Tano Santos, directeur de la chaire abertis-FEDEA P. 20 EUTELSAT lance la technologie 3D P. 14 Résultats du groupe abertis pour le premier semestre P. 76AOûT 2010 nº02 - DEUXIÈME ÈREDébat sur le financementet la gestiondes infrastructures
  2. 2. ÉdITorIal Le regard vers l’avant Ces dernières semaines, l’occasion m’a expansives et de phases récessives. deux faces été offerte d’assister à deux cérémonies d’une même pièce. C’est au moment mêmeNOUS SOMMES de remise de diplômes dans deux écoles de de la crise que nous devons, sans pour autantCONFRONTÉS À commerce. On m’a demandé de formuler, sous perdre de vue le marché et les opportunités qui forme de cours magistral, quelques réflexions continuent de se présenter, nous livrer à unUNE SITUATION sur mes années d’expérience de dirigeant dans exercice d’introspection, dans une tentativeDANS LAQUELLE différentes entreprises, en particulier chez d’amélioration permanente de l’efficacité desNOUS DEVRONS abertis. Comme fil conducteur de mon inter- processus en ajustant –comme le fait l’ensem-TOUS, ENTREPRISES vention, j’ai cherché à amener mon auditoire ble de la société– les coûts et ressources avecET CITOYENS, à penser que nous sommes les maîtres du jeu: lesquels nous travaillons et en essayant deADOPTER UN notre part de responsabilité est grande dans générer les meilleures retombées possibles, afin tout ce qui nous arrive et, à la limite, dans les que tous ceux qui font des projets et s’intéres-MODÈLE DE différents aspects de notre vie, professionnels sent à nous, les actionnaires, les employés, lesCONSOMMATION ET ou privés, nous sommes pour une grande part dirigeants, les analystes, les administrations, lesD’INVESTISSEMENT le fruit de situations que nous avons nous- moyens de communication, en définitive, laPLUS RATIONNEL, mêmes créées. société dans laquelle nous travaillons, voient etPLUS SÉLECTIF Cela s’applique tant aux personnes qu’aux table et attrayant.ET, PEUT-ÊTRE, projets. J’ai expliqué qu’en ce sens, l’apprentis- si nous avons appris quelque chose de sage joue un rôle clef. L’apprentissage définit cette crise c’est précisément que les modèlesPLUS AUSTÈRE une attitude vitale. Une habitude et un caractère. gagnants sont ceux qui savent parier sur le réa- Une capacité à nous remettre en question et, lisme, la rigueur et la sélectivité dans la prise de d’une certaine manière, à nous recréer et à nous décisions. nous sommes confrontés à une renouveler en permanence. il définit une dis- situation dans laquelle nous devrons tous, entre- ponibilité pour remettre en question ce que prises et citoyens, adopter un modèle de nous avons fait. Pour faire et refaire. consommation et d’investissement plus ration- aussi pour regarder en arrière sans nostal- nel, plus sélectif et, peut-être, plus austère. et, gie, pour analyser et interpréter notre environ- néanmoins, un modèle avec plus de parcours nement et continuer à aller de l’avant en pen- et de fondement. sant qu’il ne s’agit pas d’atteindre un but spé- nous ne devons pas renoncer au progrès. cifique ou une destination concrète mais que bien au contraire, la crise doit être l’occasion de le sens de notre démarche se trouve également stimuler les processus d’innovation et d’effica- sur le chemin lui-même, jalonné de connais- cité dans l’utilisation des ressources disponibles. sances, d’expérience et, surtout, de compagnons dorénavant, notre croissance sera sans doute de route avec lesquels nous construisons un ou plus sélective et plus lente, mais il n’empêcheSalvador plusieurs projets. en définitive, plutôt que de que nous nous développerons, et cela il ne fautalemany nous laisser aller à la nostalgie du when we (le pas l’oublier, dans un monde où s’ouvrent dePrÉsident d’abertis fameux “tu te souviens quand”) nous devons plus en plus de marchés, avec de nouveaux plutôt tendre vers le we will (“nous continuerons consommateurs et de nouvelles opportunités. de faire”, nous continuerons de construire, nous Les clés de la croissance future sont l’innovation continuerons de découvrir). et l’internationalisation, comme le confirme le Le concept de destruction créatrice du professeur Mauro Guillén dans l’entretien qu’il sociologue et économiste autrichien schum- a accordé à notre magazine. “nous allons vers peter a toujours été une source d’inspiration un monde polycentrique et multipolaire et il pour les économistes et pour de nombreux faut voir bien au-delà du trinôme europe-États- dirigeants politiques et chefs d’entreprises. Unis-Japon. Les deux tiers de la croissance Ce sont des processus auxquels ne peuvent économique mondiale se situeront en asie et échapper les sociétés et les organisations. ils en amérique Latine” explique le professeur les régénèrent et leur donne un nouvel élan Guillén. tel est le nouveau paradigme dans périodiquement. lequel nous opérons d’ores et déjà en termes en économie, lorsque nous parlons de de société et d’économie et dans lequel égale- cycles, nous parlons de l’alternance de phases ment abertis devra consolider son espace. n AOûT 2010 n Link abertis n 3
  3. 3. 14 nº02 SOMMAIRE 51 72 26 20 inFrastructures Les experts analysent le rôle des infrastructures dans la conjoncture économique actuelle 12 30 41 Parking à Pise 58 repOrtage vOyage inFOs 56 saba Italia s’installe en centre ville saba à Palma 59 link abertis est une publication Abertis Infraestructuras, SA Av. del Parc Logístic, 12-20. link abertis APIE Jamaïque Troisième voie 41 Investor’s link 08040 Barcelona. Tél.: 93 230 50 00. Fax: 93 230 50 02. Un pays fascinant acesa achève les travaux Premier parking dans abertis participe aux éditiOn et réalisatiOn: Direction Corporative et contrasté de l’autoroute AP-7 entre la capitale des Baléares journées de l’APIE d’Etudes et de Communication d’abertis. cOnseil éditOrial: Salvador Alemany, Cercle d’Economie 60 34 à Santander Maçanet et Fornells Francisco José Aljaro, Toni Brunet, 06 72 XXVIème Réunion du Cercle Joan A. Margenat, Josep M. Vila, Francisco Reynés 14 Paso del Estrecho 44 Joan Rafel et Sergi Loughney. abertis autopistas avec la participation d’homme image cOrpOrative et prOductiOn: entreprise politiques, d’économistes Erik Ribé et Bernat Ruiz. OpiniOn Université d’été active le dispositif pour la actiOnnaires cOOrdinatiOn des cOntenus: repOrtage et d’entrepreneurs Alícia Cobeña. Chris Nash L’avenir des infrastructures dixième année consécutive Assemblée Générale 2010 redactiOn: Elena Barrera, Sergio Castilla, abertis telecom de premier plan Gemma Gazulla, Marc Gómez, Leticia Gonzálvez, Financer les infrastructures La vie en 3D chez soi au cœur du débat de Moins d’accidents 45 Les investisseurs du Groupe Esther Mir et Bernat Ruiz. Au cours de deux dernières ‘Il te reste une vie’ 62 ont approuvé les comptes cOllabOratiOn: Christine Allard, Pilar Barbero, de transport et à l’extérieur l’université Menéndez Pelayo Carolina Bergantiños, Bob Bullock, Julio Cerezo, années, le nombre La fondation abertis lance annuels et les rapports de 08 18 36 Joan Fontanals, Marta Giner, Sagrario Huelin, Anna des accidents a diminué London Luton 50 une campagne pour gestion de l’exercice 2009 Morera, Astrid Noury, Vanessa O’Connor, Enric Pérez, Mercedes Pérez-Cruz, Roser Prenafeta, Astrid 74 sur l’autoroute AP-7 la conduite responsable Recoque, Marc Ribó, Albert Rossell, Beatriz Sanz, EL AL ouvre un service abertis, abertis autopistas, abertis telecom, entreprise repOrtage repOrtage Extension de l’AP-6 46 régulier de Boeing 777-200 Loi sur la Sécurité routière 64 abertis logística, abertis airports, Nominations TDT sanef Feu vert à un texte qui FOrums d’inFOrmatiOn fondation abertis, acesa, aucat, aulesa, L’autoroute ségovienne SIL 2010 51 aumar, avasa, iberpistas, castellana et saba. Francisco Reynés, Sort avec succès de l’arrêt Télépéage, en progression améliore la mobilité accentue le caractère Programme PRÓXIMO réalisatiOn: nouveau conseiller délégué constante abertis présent au salon pédagogique des sanctions Ediciones Reunidas, SA (Grupo Zeta). de la télévision analogique dans la région Saragosse, Valencia et Revistas Corporativas Barcelona. international de logistique 40 du groupe abertis 26 Consell de Cent, 425. 08009 Barcelona. Avancées sur la C-32 48 Antarctique 66 Palma de Majorque, Tél.: 93 265 53 53. 10 Parcs logistiques 54 Journée de la fondation points de rencontre Gérant: Òscar Voltas. Coordinatrice éditoriale: Mise en service du Nuria González. Rédacteurs en chef: Toni Sarrià et 76 nouveau tronçon Microma et Lince Envíos abertis sur les effets du Olga Tarín. Maquettage: Cristina Vilaplana. équipe branding Édition: Ares Rubio. Palafolls-Tordera s’installent à abertis tourisme en Antarctique interview abertis Chili linking Dépôt légal: B-16433-2010. 68 Mauro Guillén logisticspark coslada abertis téléphone de service à l’actionnaire: Bilan d’une année La nouvelle revue interne Simulation 49 résultats 902 30 10 15. “Il faut que les sociétés d’adaptation dans un du groupe abertis est aucat réalise une Jordi Díez 56 Premier trimestre 2010 www.abertis.com abertis n’est pas responsable de l’opinion poursuivent leur pays emblématique de la éditée en 6 langues simulation d’accident dans Interview du nouveau breFs Analyse des actifs de ses collaborateurs au sein des travaux publiés, et ne s’identifie pasdéveloppement à l’étranger” stratégie du Groupe et dans 13 pays l’un des tunnels de la C-32 directeur général de saba actualité d’abertis du Groupe nécessairement à travers leur opinion.4 n link abertis n août 2010 août 2010 n link abertis n 5
  4. 4. opinion Financement des pAr Chris infrastructures nash Titulaire de la Chaire d’Economie de transport du Transport à l’Université de Leeds, La Commission Européenne se préoccupe depuis membre du Groupe plusieurs années du faible pourcentage du PIB destiné aux Supérieur d’étude investissements dans les infrastructures de transport dans l’UE sur la tarification des infrastructures de transport de Particulièrement préoccupée par le En réalité, les véhicules lourds de trans- la commission trafic international, la Commission a port de marchandises imposent des coûts Européenne. identifié un ensemble de projets prioritaires, significatifs en termes d’usure, d’environne- Il fut professeur qu’elle estime cruciaux pour garantir un ment, d’encombrement et de coûts d’acci- d’Economie du réseau adéquat. Toutefois, excepté dans les dents, lesquels varient en fonction des carac- Transport à pays qui réunissent les conditions nécessai- téristiques du véhicule, en particulier de son l’Université de res pour recevoir des fonds de cohésion, poids brut, sa charge par essieu et son système Southampton le montant de financement européen dispo- de suspension. Seul un système de tarification et professeur de nible pour le développement de ces projets qui imposerait une taxe par kilomètre en transport ferroviaire est faible, et la majorité du financement pro- fonction des caractéristiques du véhicule à l’Université vient des états membres. En conséquence, pourrait refléter adéquatement ces coûts. En de Leeds. nombre de ces projets subissent des retards. outre, ces coûts tendent à augmenter quand Il est entre autres, Etant donné le nombre d’états dont les gou- le véhicule circule sur des routes de mauvaise envisagent de le faire. Des villes comme Lon- imaginer qu’ils en viendront à soutenir cette auteur du projet vernements procèdent actuellement à une qualité dont le revêtement est plus mince. dres, Stockholm et plusieurs villes norvégien- IL EST UrGENT DE mesure. Les pays les plus périphériques et Generalisation of Research on importante compression des dépenses publi- Par conséquent, un système de péage ne s’ap- nes imposent des taxes supplémentaires pour rEVOIr LES SOUrCES moins encombrés redoutent réellement de ques, il est éminemment probable que cette pliquant qu’aux autoroutes fournit des inci- circuler en centre ville. Plusieurs pays appli- payer plus pour que leurs marchandises tra- Accounts and DE FINANCEMENT ET LA compression des dépenses gouvernementa- tations erronées quant au choix de la route. quent des taxes très élevées pour l’utilisation versent des pays encombrés, pour recevoir Cost Estimation MANIÈrE DE GArANTIr de la Commission les affecte encore davantage les infrastruc- En ce qui concerne les voitures, l’élément des systèmes ferroviaires, portuaires et aéro- ensuite de moindres recettes inhérentes aux Européenne. tures de transport. essentiel du coût externe est l’embouteillage, portuaires aux heurs de pointe. Ces taxes QU’IL EST UTILISÉ LE pLUS véhicules étrangers. Cela pourrait indiquer C’est pourquoi il est urgent de revoir les qui sera bien plus important dans les zones génèrent des recettes supplémentaires, qui ÉFFICACEMENT pOSSIBLE qu’un type de redistribution des recettes est sources de financement des infrastructures urbaines aux heures d’encombrement, ainsi sont réinvesties dans les infrastructures de nécessaire: des études (projet TIPMAC) sug- Link de transport ainsi que la manière de garantir que sur certains tronçons de routes interur- transport. Dans le cadre de la collaboration gèrent que si les recettes sont efficacement que le financement disponible soit employé baines à certaines heures de la journée. La public-privé (PPP), elles peuvent être utilisées dises, et en dépit d’une politique de l’UE utilisées, tous les pays de l’UE en bénéficie- Institute for Transport le plus efficacement possible. tarification des coûts d’embouteillage exige pour financer le secteur privé et développer favorable à la tarification du coût social mar- ront, même à différents degrés. Studies - University un système de recouvrement supplémentaire, des projets, qui autrement devraient attendre ginal, pourquoi la législation de l’UE l’empê- of Leeds www.its.leeds.ac.uk Le coût social marginal au lieu et au moment où les routes subissent la disponibilité du financement public. che-t-elle dans les faits ? La révision 2006 Améliorer l’acceptabilité Depuis la publication en 1995 du Livre Vert des ralentissements. Si les tarifs basés sur le coût social mar- de la directive Eurovignette permet d’établir L’usage efficace des recettes est d’une impor- Vers une tarification équitable et efficace Dans le cas des systèmes ferroviaires, ginal ne généraient pas des recettes suffisan- une distinction entre les taxes en fonction tance vitale.Actuellement, la plupart des pays du transport, la Commission Européenne maritimes et aéroportuaires, le coût marginal tes pour financer tous les projets souhaités, des coûts externes, mais exige que le niveau européens obtiennent des excédents de la a exposé le cas de la tarification du coût d’utilisation de l’infrastructure existante est il vaudrait la peine d’augmenter les marges moyen de taxation soit basé sur le coût tarification de l’usage des routes, qui servent social marginal des infrastructures de trans- faible et l’encombrement est limité, en grande des tarifs afin d’obtenir des recettes supplé- moyen de l’entretien des routes, sans y inclure à subventionner le chemin de fer. En principe, port, défini comme le coût additionnel partie du fait que l’utilisation de ces systèmes mentaires. Les principes d’établissement de les effets externes. La Commission a même il existe une bonne raison de le faire, car le imposé à la société par une unité supplémen- est programmée. Dans ce cas, c’est le coût ces marges sont connus: ils seront moins mis sur la table des propositions pour y remé- chemin de fer a un coût social marginal infé- taire de trafic. de la pénurie qui est significatif: quand on décalés s’ils sont appliqués là où le trafic est dier et a élaboré un manuel pour calculer les rieur à la route, mais il y a la crainte que les Au cours des dernières années, il a été attribue à un usager un espace donné, il n’est le moins sensible au prix. Compte tenu de la coûts externes ; il ne reste plus qu’à parvenir projets soient souvent sélectionnés en fonc- mené une enquête approfondie sur ces coûts, disponible pour personne d’autre. Le prix élevé relative insensibilité du trafic routier au prix, à un accord à ce sujet. Dans le contexte urbain, tion du prestige qu’ils en tireront et non à dont la conclusion générale est que les sys- de l’utilisation de ces rares espaces est le et en particulier du trafic des marchandises, seules quelques villes ont mis en place le partir d’une analyse rigoureuse des coûts et tèmes de tarification existants ne reflètent moyen de tarifier ce coût. ce serait une manière réalisable de collec- péage urbain. bénéfices. Une plus grande rigueur quant à pas adéquatement la manière dont ces coûts Il y a eu quelques progrès dans l’intro- ter des fonds destinés à l’investissement. L’opposition au paiement pour utilisa- l’utilisation des recettes pour en garantir varient en fonction du type de véhicule, du duction de ces systèmes de tarification. La tion est due à une série de facteurs. Il est l’efficacité –qu’il s’agisse de route, du chemin lieu et de l’heure de la journée, et par consé- Suisse, l’Allemagne, l’Autriche et la Républi- Problèmes de mise en œuvre évident que les usagers préfèreraient ne pas de fer ou de projets étrangers au secteur des quent qu’ils ne fournissent pas d’incitations que Tchèque appliquent déjà des taxes kilo- Pourquoi l’application de tarifs d’utilisation payer davantage de taxes, mais s’ils pensent transports en général– sera probablement la correctes quant à l’usage des infrastructures métriques aux véhicules lourds de transport est-elle actuellement si peu étendue ? Dans réellement que c’est une manière de garan- clé qui améliorera tant l’efficacité de la tari- de transport. de marchandises et beaucoup d’autres pays le cas des véhicules de transport de marchan- tir de meilleures infrastructures, nous pouvons fication que son acceptabilité. n n LInk abertis n AOûT 2010 AOûT 2010 n LInk abertis n
  5. 5. Josep Martínez Vila et José Aljaro à leur tête, respectivement, dépendront désormais de l’ad- eNtreprise ministrateur délégué ; de même que les fonc- tions attribuées à la Direction Générale d’en- treprise. Outre l’administrateur délégué, lesNominations services et départements ci-après continueront de rendre directement compte de leur gestionFrancisco Reynés, au président du Groupe : le Secrétariat Général; la Direction d’Études et Communication dirigée par Toni Brunet; et la Direction des Relationsnouvel administrateur Institutionnelles dirigée par Sergi Loughney. L’exemple de son prédécesseur Josep Maria Coronas quant à lui assume sesdélégué du groupe abertis nouvelles fonctions de vice-secrétaire général, après son intégration au Groupe en janvier der- nier. Coronas remplace Joan Artur Margenat, qui occupait ce poste depuis 1981 et part à la retraite. Josep Maria Coronas entend suivreLe Conseil d’administration d’Abertis Infraestructuras a également approuvé la nomination l’exemple de son prédécesseur qui, selon lui,de Josep Maria Coronas comme secrétaire général et vice-secrétaire du Conseil représente “l’esprit” de l’entreprise. Josep Maria Coronas est avocat de l’État,TExTE abertis | pHoTos abertis économiste et membre titulaire de l’Académie Royale des Sciences Économiques et Financiè- res. Entre autres responsabilités, il a occupé Le 8 juin dernier, sur proposition du pré- celles de greffier du Tribunal Économique et sident exécutif Salvador Alemany, le Administratif Régional de Catalogne et de direc- Conseil d’Administration d’Abertis Infraestruc- teur des Affaires Juridiques du Département turas a donné son feu vert aux nominations de d’Économie et Finances de la communauté Francisco Reynés,comme nouvel administrateur autonome de Catalogne. délégué du Groupe et de Josep Maria Coronas, comme secrétaire général et vice-secrétaire du Changements chez Conseil, ce dernier en remplacement de Joan Eutelsat et Hispasat Artur Margenat. A Francisco Reynés, administrateur délégué d’abertis a, par ailleurs, été nommé adminis- Un long parcours de dirigeant trateur d’Eutelsat et d’Hispasat suite à une Depuis qu’il a intégré le Conseil d’abertis en décision prise le 22 juin dernier par le Conseil Josep Maria Coronas mai 2009, Francisco Reynés a été à la tête de d’Administration d’Eutelsat et le 22 juillet FRANCISCO REYNÉS A secrétaire général d’abertis. la Direction Générale d’entreprise du Groupe. par le Conseil d’Administration d’Hispasat. ÉGALEMENT ÉTÉ NOMMÉ Il est ingénieur industriel diplômé de l’Univer- abertis, par le biais de sa filiale de télécom- ADMINISTRATEUR sité Polytechnique de Catalogne et titulaire munications abertis telecom, est actionnaire D’EUTELSAT ET D’HISPASAT d’un MBA décerné par l’IESE. Depuis juillet 2007 de référence d’Eutelsat et d’Hispasat, et jusqu’à son intégration au Groupe, il a assu- avec une participation de 31,4% et 33,4%, ré les fonctions de directeur général de Crite- respectivement. ria CaixaCorp. Auparavant, Francisco Reynés Eutelsat est à la fois l’opérateur leader en JOSEP MARIA CORONAS avait occupé le poste de directeur général Europe avec une part de marché de 30% et le PREND LE POSTE DE et membre du Comité de Direction de Gas troisième opérateur mondial. Avec une flotte Natural. Il a également exercé les fonctions de 27 satellites en orbite géostationnaire, ses SECRÉTAIRE GÉNÉRAL d’administrateur délégué d’Uniland et tout satellites couvrent 90% de la population de la OCCUPÉ DEPUIS 1981 PAR au long de sa carrière professionnelle il a assu- planète et desservent plus de 3.400 chaînes de JOAN ARTUR MARGENAT, mé des responsabilités de directeur dans des télévision et un millier d’émetteurs radio. QUI PART PROCHAINEMENT entreprises comme Johnson Controls UK, le Hispasat, quant à elle, est le septième Groupe Volkswagen et Dogi. opérateur de satellites au monde en termes de À LA RETRAITE La Direction Générale des affaires et opé- recettes et dispose d’une flotte de six satellites rations et la Direction Générale Financière, avec de communications (dont deux sont opérés par son affiliée Hisdesat) déployés sur des positions orbitales, lesquels assurent la couverture de l’Europe et du continent américain et englobent Le Conseil d’administration Francisco reynés l’intégralité du marché mondial hispanophone d’Abertis Infraestructuras, lors de sa réunion du 8 juin dernier, Administrateur délégué d’abertis. et 90% du marché lusophone. n a approuvé les nouvelles nominations.8 n LInk abertis n AOûT 2010 AOûT 2010 n LInk abertis n 9
  6. 6. NAcho rUBIErA mauro guillén tes que notre monde devient multipolaire et nalisation. Ce que les entreprises espagnoles polycentrique. “Nos entreprises sont très ont expérimenté après leur entrée sur le mar- Considéré comme l’un INTERVIEW des gourous de la gestion centrées sur la péninsule ibérique et sur ché latino-américain. l’Amérique Latine, qui ne représentent que Selon l’universitaire, les économies internationale des entreprises, Mauro Guillén 10 % de l’économie mondiale”. comme le Mexique et le Brésil sont consoli- est docteur en Sociologie dées et beaucoup plus sûres du point de vue à l’Université de Yale et Vers des pays ayant des de la réglementation ; mais d’autres créent en Économie Politique à perspectives de croissance un climat de tension. “Le fait que 5 ou 15 l’Université d’Oviedo. Cela signifie qu’il faut regarder au-delà pays dans le monde protestent et propagent du trinôme Europe-États-Unis-Japon et aller constamment des rumeurs sur les nationa- il est actuellement professeur de la chaire de dans certaines parties du monde qui vont lisations est négatif”. Direction internationale prendre de l’importance. “Certains pays des Entreprises à la vont disposer d’un potentiel démographique L’image internationale de l’Espagne Wharton School de bien plus important au cours de prochaines Le principal défi est celui de limage de l’Es- l’Université de Pennsylvanie années et connaîtront également une crois- pagne à l’étranger. Au moment où les infor- et directeur de l’institut sance économique importante, comme le mations relatives à notre économie ne sont Lauder, spécialisé en études Brésil et l’Inde. Les deux tiers de la croissance pas toujours positives, les entreprises doivent des langues et en gestion en économique du monde résideront en Asie”. apprendre à faire face. vue de former les étudiants Mauro Guillén considère en outre que la “Le devoir des présidents de corporations à leurs futurs parcours de réaction doit être immédiate :“Je dis toujours n’est pas tant de faire pression sur le président direction internationale. aux entreprises d’ouvrir deux ou trois bureaux du gouvernement espagnol, mais de se déve- Grand connaisseur des de représentation en Asie afin d’observer le lopper davantage à l’étranger”. C’est unique- multinationales espagnoles, marché. Pour les sociétés espagnoles d’infras- ment ainsi, dit-il, que l’Espagne pourra com- il fut l’un des universitaires tructures, avoir 15 employés à Pékin, Hong- battre l’image de piètre qualité que ses en Sciences Sociales les plus Kong, Singapour ou Bombay … ne coûte pas produits ont à l’étranger. “Il faut creuser les cités en 2009. il est l’auteur cher. Alors, pourquoi ne pas le faire mainte- fondations du changement de cette image. de plusieurs ouvrages sur la question, comme El auge de nant? Il ne faut pas attendre!”. Il ne suffira pas d’annonces publicitaires, la empresa multinacional une stratégie plus vaste sera nécessaire española ou Santander, Le risque de la volatilité politique dans des domaines tels que l’éducation, l’in- el banco. D’autre part, il pointe la volatilité politique novation et le développement. C’est un défi comme l’un des problèmes de l’internatio- à long terme et non à 3, 5 ou 10 ans”, dit-il. nInterview du directeur du Lauder Institute INTERVIEW | mauRo guILLéNMauro Guillén “abertis a une très bonne réputation aux USA” Le professeur espagnol analyse l’évolution internationale des sociétés espagnoles. n n n Que faut-il changer dans les entreprises pour réussir? Quelle est l’influence de la sécurité juridique? Elle est très importante car dans«Les sociétés doivent poursuivre n n n Comment évaluer l’expérience des Il faut préparer le renouvellement des le commerce des infrastructures, entreprises qui se sont développées générations, par la formation et une la régulation et la sécurité juridiqueleur développement à l’étranger» à l’étranger? politique des ressources humaines sont fondamentales. Et outre abertis, Les entreprises espagnoles ont été très qui permettent aux employés, et surtout il existe en Espagne plusieurs groupes dynamiques au cours des 10 dernières aux cadres dirigeants, d’acquérir une très puissants qui figurent parmi les années. A l’exemple d’abertis, qui a expérience internationale. A l’avenir, les 10 plus importants dans le monde.TexTe abertis | PHOTOS Nacho Rubiera commencé comme société d’infrastruc- entreprises devront embaucher davantage n n n tures en Espagne et qui s’est ensuite de dirigeants issus d’autres pays. Pensez-vous que ce secteur nécessiterait développé à l’international et qui est n n n des institutions internationales? C’est la thèse défendue par le discours mis l’accent sur la situation des entreprises AU coUrS DE présente sur quatre continents. Comment abertis est-elle perçue au Il est frappant de constater l’existence de Mauro Guillén, directeur du Lauder espagnoles à l’étranger. “L’un des change- États-Unis? d’organismes multilatéraux dans certains ProchAINES ANNéES, n n nInstitue, professeur à l’Université de Penn- ments les plus significatifs de ces dernières Que faut-il pour réussir à l’international? Parmi ceux qui connaissent le domaine secteurs comme les télécommunications, lessylvanie et l’un des plus éminents spécialis- années –dit-il – n’est pas l’entrée dans l’Euro, DEUx tIErS DE Il faut d’une part avoir l’esprit d’aventure des infrastructures et en particulier finances ou l’énergie, mais pas dans celui de lates mondiaux de la gestion internationale mais le fait que pour la première fois, l’on LA croISSANcE au début, d’autre part un esprit les concessionnaires, les entreprises gestion des infrastructures. L’existence de cedes entreprises. puisse voyager de par le monde et rencontrer écoNomIqUE DU moNDE calculateur, car il ne faut pas agir sans espagnoles ont très bonne réputation, parmi type d’organisme me paraît très positive, car Au cours de sa participation aux journées des sociétés espagnoles stables”. réSIDEroNt EN ASIE” avoir analysé ce qui convient le mieux lesquelles abertis figure en bonne place. cela aiderait à financer le secteur, à identifierde l’Association des journalistes d’informa- Toutefois, l’universitaire estime qu’il y à l’entreprise. De plus, il faut s’armer Elles savent se placer, elles savent gérer et de nouvelles opportunités, à coordonner àtion économique, qui ont eu lieu à Santander a encore beaucoup à faire. Tout d’abord, les de patience. Ne pas s’imaginer que donc elles obtiennent plus de contrats. l’échelle internationale ou à établir des normeset à l’interview qui a suivi, Mauro Guillén a entreprises espagnoles doivent être conscien- l’on va conquérir le monde en trois ans. n n n de sécurité, essentielles en la matière. n10 n Link abertis n Août 2010 Août 2010 n Link abertis n 11
  7. 7. Des personnalités du monde politique, emblématiques du pays, parmi lesquels À propos de l’apIe de l’entreprise, universitaire et jour- Salvador Alemany, président d’abertis, ainsi l’Association des reportaGe nalistique se sont retrouvées dans la capitale que les présidents de FCC et Sacyr Valleher- Journalistes d’Information cantabrique à l’occasion des journées annuel- moso, respectivement Baldomero Falcones Économique (APIE) est une les organisées par l’Association des Journa- et Luis del Rivero. Ceux-ci ont reconnu que association professionnelleUniversité d’été listes d’Information Économique (APIE), dans le cadre de l’université d’été de l’Université la situation économique actuelle pourrait mettre en difficulté certaines petites entre- à but non lucratif.abertis participe aux Menéndez y Pelayo. Sous le titre Trois décen- prises et forcer les grandes entreprises à accen- Elle fut constituée en 1973 pour défendre les intérêts de nies d’économie espagnole. De la consolida- tuer leur effort de diversification et d’interna- ses membres ; elle regroupe tion de la démocratie à la crise actuelle, le tionalisation. des journalistes qui traitentjournées de l’APIE sujet était de passer en revue l’évolution de L’idée commune à ces discours est celle essentiellement de l’économie espagnole au cours des 30 der- de favoriser la collaboration public-privé. questions économiques nières années. A ce sujet, José Blanco a fait un clin d’œil au dans les médias secteur de l’entreprise en évoquant le pari sur d’information.à Santander Discours autour de l’actualité de nouveaux modèles où l’on appliquerait La situation actuelle des marchés et l’imminente des critères coût-bénéfice, et sur ceux où tout approbation du Décret de la réforme du travail ce qui résiste au territoire n’est pas construit. a cependant obligé la plupart des dirigeants à Il a souligné la possibilité de la participation dédier leur discours à l’actualité plutôt qu’au de l’usager, l’annulation des travaux des auto-La capitale cantabrique a été pendant une semaine de juin le centre de l’actualité passé. La majorité des hommes politiques et routes ayant des voies à péage alternativeséconomique et financière de notre pays des dirigeants d’entreprise ont préféré exposer non disparues et même la fermeture des les raisons de la crise actuelle et les défis qui nous infrastructures ou services inefficaces. SelonTExTE Gemma Gazulla | PHoTos Nacho Rubiera sont lancés pour pousser l’économie en avant. Salvador Alemany, un discours “le plus réaliste Le secteur financier était amplement qu’il ait entendu” dans ce domaine depuis représenté. La majorité des principales institu- bien longtemps. tions du pays était présente: le président de De gauche à droite: Baldomero Falcones, président de FCC; BBVA, Francisco González; le vice-président Vaste couverture et José Blanco, ministre du de la Banque Santander, Matías Rodríguez participation élevée Développement; salvador Inciarte; et le président de l’Association Espa- Ces journées ont accueilli la réunion phare Alemany, président d’abertis; et luis del Rivero, président gnole de Banque (AEB), Miguel Ángel Martín. de trois anciens ministres socialistes de l’Éco- de sacyr Vallehermoso. Beaucoup ont reconnu la difficulté croissance nomie –Miguel Boyer, Carlos Solchaga et d’assurer le financement car comme l’a affirmé Pedro Solbes–, qui était très attendue et qui Francisco González “les marchés sont prati- a attiré une nombreuse assistance. Fernan- quement fermés”. do Restoy Lozano, vice-président de la CNMV, et Javier Ariztegui, sous-gouver- Présence de différents secteurs neur de la Banque d’Espagne, ont clôturé Dans le secteur des caisses d’épargne, eut l’une des réunions qui ont été couvertes par Link lieu la première conférence de presse conjointe les principaux médias d’information générale APIE de Caja Madrid et Bancaja après l’annonce et économique. n www.apie.es de leur fusion froide. Rodrigo Rato et José Luis Olivas dévoilèrent quelques détails de la plus grande opération de concentration du salvador Alemany, président secteur de ces dernières années. Juan María du groupe abertis, en compagnie d’Ángel Boixadós, Nin, directeur général de “la Caixa”, a pour président de l’APIE. sa part voulu offrir une vision moins catastro- phique de la conjoncture économique et insis- ter sur le fait que l’Espagne doit améliorer son marketing et expliquer son histoire, avant que d’autres l’écrivent. Le secteur de l’énergie était représenté par le conseiller délégué de Gas Natural Fenosa, qui a souligné le déficit tarifaire croissant inhé- rent aux conditions et subventions du secteur des énergies renouvelables. Favoriser la collaboration public-privé L’une des rencontres saillantes fut le secteur des infrastructures, avec la participation de José Blanco, ministre du Développement, et des principaux représentants des entreprises12 n lInk abertis n août 2010 août 2010 n lInk abertis n 13
  8. 8. télécommunications reportaGe La vie en 3D chez soi et à l’extérieur La longue expérience d’Eutelsat en matière de la 3D apportera la qualité exigée par un format qui a suscité de grandes attentes du consommateur TexTe eT foTos Eutelsat Entre les émissions multicanal par lier pour des événements exceptionnels. Le Mondial de Football satellite des années 80 au passage au Depuis 2008 Eutelsat, dont abertis est en 3D avec eutelsat format numérique des années 90 et à la haute actionnaire de référence, travaille intensé- définition des années 2000, les ressources et ment avec ses partenaires dans le cadre de La technologie eutelsat a connaissances spécialisées d’Eutelsat ont la 3D afin de promouvoir une nouvelle expé- permis de retransmettre en 3D en europe 20 matches sur les participé à de nombreux développements rience du consommateur tant en matière de 60 disputés en Afrique du sud. clé qui ont transformé le marché audiovisuel. télévision qu’en matière d’assistance à des Le dernier grand saut à l’avant-garde de la spectacles. En mars 2009, il fut procédé au Les matches ont été projetés révolution audiovisuelle est le format 3D. lancement d’un canal permanent sur le satel- en salles de cinéma sur des Il y a seulement 18 mois, dans ce lite EUROBIRD™ 9A à titre de banc d’essai, écrans de 15 mètres, domaine, on parlait du format 3D comme afin d’analyser le comportement des écrans, dans 19 pays. une niche émergente exclusivement destinée des codeurs et décodeurs, et pour engranger Plus de 250 émissions ont été à une quantité restrainte de films. Au cours une expérience sur l’application du contenu réalisées en 3D, à un débit du deuxième semestre de 2009, les perspec- de la 3D, tant dans les foyers qu’en dehors. d’émission de 40 Mbits/s. tives ont spectaculairement changé, avec des annonces telles que la fabrication massive d’écrans plats 3D par Sony, la sortie de films en 3D, dont Avatar, le développement de jeux en 3D sur ordinateur édités par des fa- bricants comme Nintendo et les plans de lancement de canaux de télévision en 3D par des opérateurs du secteur audiovisuel et des plates-formes de télévision à péage comme BSkyB, ESPN et Canal Plus. La réponse du public Comme les grandes sociétés, représentant l’ensemble de la chaîne de valeur de l’indus- trie audiovisuelle, déclaraient clairement leurs intentions, il était certain que le marché 3D était en train de mûrir bien plus rapide- ment que ce que l’on attendait, et qu’il était prêt à décoller. En définitive, l’accueil du public a été décisif. Les spectateurs allaient-ils adhérer au cinéma en 3D et apprécieraient-ils d’assister à des événe- ments particuliers tels que des opéras et des concerts en 3D dans des lieux publics? Les moyens et Seraient-ils prêts à changer les premières les connaissances générations de téléviseurs LCD et plasma spécialisés d’eutelsat ont participé à de nombreux par de nouveaux écrans 3D? Jusqu’à présent, développements du la réponse a été totalement favorable à l’im- marché audiovisuel. mersion dans le monde de la 3D, en particu-14 n Link abertis n août 2010 août 2010 n Link abertis n 15
  9. 9. Démonstrations en europe 15 mètres jusqu’à des téléviseurs Full HDScreen digeSt Des opérateurs audiovisuels, des producteurs 3D de première génération. et des fournisseurs d’équipements ont Andrew Wallace, directeur commercialeStime deS venteS procédé ensemble à des démonstrations d’Eutelsat, commente l’expérience collectéede 56 millionS de dans toute l’Europe afin de reproduire et jusqu’à ce jour: “Nous savons que le formattéléviSeurS 3d de contrôler totalement les conditions de 3D est une application rigoureusedanS le monde retransmission d’événements en direct et et très exigeante quant à la largeur de bande, en 3D. Cet écosystème a permis de montrer qui requiert jusqu’à 40 Mbits/s de capacitéentier pour 2014 des événements de premier plan à tester dans les lieux publics et donc, une collabo- en public, à l’instar du tournoi de rugby des ration maximale entre tous les participants Six Nations, du championnat de tennis de la chaîne de transmission. En matière de de Roland Garros et du ballet de Saint Peters- format 3D, les attentes du consommateurLe marché 3D est consolidé beaucoup plus bourg depuis le théâtre Marinsky. Le contenu sont très élevées. Tant la qualité du contenurapide de ce qui est attendu et la réponsea été évidentment favorable à éprouver a été montré et analysé sur des supports que celle du signal sont les éléments clél’immersion totale dans le monde du 3D. très différents, depuis les écrans cinéma de de son succès”. Projections dans les salles de cinéma La conclusion des La possibilité d’assister à des matches en essais menés 3D et en direct dans des salles de cinéma est par eutelsat est qu’une transmision l’un des points les plus remarquables du plan de télévision 3D de technologique de la Coupe du Monde de la qualité requiert 40% FIFA 2010. En offrant aux passionnés de de plus qu’un signal à haute definition. sport une nouvelle dimension de participation à leur sport favori, sur grand écran en un lieu public, les projections 3D en salles de cinéma sont devenues un produit qui s’est Réponse positive du consommateur est clairement émergent et n’est pas limité rapidement propagé dans toute l’Europe Plus de 200 cinémas numériques appartenant depuiS 2008 eutelSat par le fait que les spectateurs doivent porter sur le marché des services numériques. à un réseau grandissant qui compte déjà plus travaille inténSement des lunettes à polarisation passive ou des Grâce à sa collaboration avec les de 400 salles ont pu recevoir le signal 3D en avec SeS partenaireS lunettes à obturation active. opérateurs clé au développement de la 3D, direct, en utilisant les équipements fournis, La conclusion des essais menés par Eutelsat a transformé la Coupe du Monde installés et gérés en temps réel par Eutelsat, danS le cadre de la 3d Eutelsat et ses partenaires est qu’une trans- de la FIFA en plateforme commerciale pour en collaboration avec OpenSky. L’équipement afin de promouvoir une mission de télévision 3D de qualité requiert la vision de matches en 3D dans des lieux consistait en une antenne réceptrice de 1,5 nouvelle expérience un débit minimal de 12 Mbits/s, ce qui repré- publics. 20 rencontres sur les 60 matches mètre et en un récepteur IDC professionnel du conSommateur sente 40% de plus qu’un signal à haute défi- disputés en Afrique du Sud ont été retrans- à décodage Sensio et décryptage BISS. nition. Cette consommation élevée motive mis dans toute l’Europe via les satellites Carsten Schuffert, conseiller délégué de que des opérateurs tels qu’Orange utilisent d’Eutelsat et ont été projetés en salles de BEWEGTE BILDER Medien AG, partenaire des satellites pour amener le contenu 3D cinéma sur des écrans de 15 mètres de 19 d’Eutelsat dans la gestion du réseau des dans les foyers ne recevant pas le signal à pays, dont la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Es- cinémas numériques en Allemagne, en Autri- travers le réseau ADSL français. De plus, se pagne, la Russie, la Pologne et les pays scan- che et en Suisse, assure que “la réponse du dessine la capacité des plates-formes de dinaves et les pays baltes. À mesure du dérou- consommateur pour voir les matches du télévision à péage émises par satellites lement du tournoi, des salles de pays comme Mondial dans des salles de cinéma a été étroi- comme BSkyB, Canal Plus et DirecTV à se les Pays-Bas se sont ajoutés à la réception tement suivie et nous avons été stupéfaits convertir en pionniers de l’offre du format du signal, mettant en évidence la modularité par son enthousiasme. L’expérience 3D en 3D comme nouveau service premium. d’un réseau basé sur l’émission via satellite. salle de cinéma est ce que la technologie Michel de Rosen, directeur general Jusqu’au 11 juillet, date de la fin du nous offre de plus proche de celle d’assister d’Eutelsat, conclut:“Notre tâche concernant championnat, il y a eu plus de 250 heures de au match dans le stade. Elle allie le plaisir de les transmissions 3D répond à l’engagement transmission en 3D. En Europe, le signal a été partager un événement sportif avec l’émotion permanent d’Eutelsat à innover dans l’ouver- transmis via les satellites ATLANTIC BIRD™ de profiter de chaque détail graphique d’un ture des satellites à de nouvelles applications. 3 et W7 en utilisant un débit d’émission de événement de portée mondiale”. Nous sommes convaincus que les satellites, 40 Mbits/s afin de garantir la qualité et la grâce à leur couverture et leur largeur de solidité de chaque transmission. Eutelsat La 3D dans les foyers bande, occupent une place unique pour ame- disposait de cinq voies d’alimentation: qua- La prochaine étape du marché 3D sera d’éten- ner le contenu 3D dans les salles de cinéma, tre d’entre elles sont configurées pour les dre l’expérience au-delà des lieux publics et les lieux publics et les foyers, et que cette salles de cinéma avec des commentaires en de pénétrer dans les foyers. Grâce à la fabri- nouvelle dimension s’associera à la télévi- anglais, italien, français et russe, et un signal cation de téléviseurs 3D par des marques de sion numérique, à la haute définition, au de télévision exploitée par l’opérateur fran- premier plan et à des expériences estimées cinéma numérique et à d’autres nouveaux çais TF1, qui a transmis en France via la plate- par ScreenDigest à 56 millions de téléviseurs services pour dessiner le paysage passionnant forme numérique FRANSAT. dans le monde entier pour 2014, ce marché du divertissement numérique”. n16 n Link abertis n août 2010 août 2010 n Link abertis n 17

×