Rapport travail des enfants

  • 823 views
Uploaded on

Dans le cadre du programme Safi ville sans travail des enfants …

Dans le cadre du programme Safi ville sans travail des enfants
Etude de la SNE/FDT "diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi ……. "2012/2013"

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
823
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 2013 SNE/FDT Safi ville sans travail des enfants 29/03/2013 Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi……………2013
  • 2. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 1 Cette étude a été élaborée par Orizon d’études et de recherches sociales au profit du syndicat national de l’enseignement, et ce dans le cadre de la réalisation du programme de lutte contre le travail des enfants à Safi durant 2013-2015
  • 3. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 2 Le droit exclusif d’exploitation des données et des statistiques de cette étude est réservé au syndicat national de l’enseignement, toute utilisation nécessite une approbation de sa part.
  • 4. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 3 Sommaire Liste des abréviations Liste des annexes Introduction I. Contexte général : 1. Définition 2. Les causes principales du travail des enfants 3. Le cadre juridique 3.1 Textes juridiques 3.2 Les traités mondiaux et arabes a. Les accords mondiaux b. Les accords arabes 4. Le renforcement du cadre juridique a. Le travail du foyer b. Le travail dans le secteur artisanal c. Les unités de protection 5. Le côté préventif 6. Le côté de sensibilisation 7. Le côté cognitif 8. Sur le niveau d’intervention a. Le bureau mondial du travail b. L’organisation de (UNICEF) II. Le diagnostic participatif du travail des enfants à Safi 1. Le territoire du diagnostic
  • 5. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 4 1.1 Des indicateurs socio-économiques 1.2 La situation éducative et sanitaire 2. Méthodologie du diagnostic 2.1 Les rencontres préparatoires 2.2 Les objectifs du diagnostic 2.3 La détermination du territoire du diagnostic et sa répartition géographique 2.4 L’échantillonnage 2.5 L’élaboration du questionnaire de l’enquête sur terrain 2.6 Formation des enquêteurs 2.7 L’enquête 2.8 La sensibilisation 2.9Le traitement des questionnaires 2.10 L’analyse des résultats de l’enquête 2.11 Rédaction du rapport final 3. L’enquête institutionnelle 3.1 Les établissements ciblés 3.2 Les résultats de l’enquête a. 1ère stratégie  Le soutien social
  • 6. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 5  Le soutien scolaire : b. La 2ème stratégie : le programme de l’éducation non-formelle 3.3 Résumés 4. L’enquête 4.1 Résultats de l’enquête : a. les particularités de l’échantillon ciblé selon le sexe et l’âge b. les particularités selon le milieu de vie c. Les particularités du milieu scolaire d Les particularités du milieu de travail 4.2 Résumé analytique a. les particularités de l’échantillon ciblé selon le sexe et l’âge b. les particularités selon le milieu de vie c. Les particularités du milieu scolaire d Les particularités du milieu du travail 4.3 L’influence du travail des enfants a. Au niveau de l’enfant b. Au niveau de la santé c. Au niveau de la société 4.4 Recommandations
  • 7. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 6 Annexes Liste des abréviations S. N.E : syndicat national d’enseignement F.N.V : Confédération syndicale des Pays-Bas A.O.B : syndicat hollandise de l’enseignement M.E.N : ministère d’éducation nationale B.I.T : Bureau International du Travail IPEC : le programme mondial de lutte contre l’embauche de l’enfant UNICEF : Fonds des Nations unies pour l'enfance INDH : Initiative Nationale pour le Développement Humain UNESCO : Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture DAS : division d’action sociale ADS : agence de développement social ONU : Organisation des Nations unies CNSS : caisse nationale de sécurité sociale UPE : unités privées pour la protection de l’enfance PANE : Plan d’Action National pour l’Enfanc
  • 8. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 7 Liste des annexes Annexe 1 : formulaire de la recherche sur le terrain Annexe 2 : Quelques chiffres de la protection de l'enfant au Maroc Annexe 3 : proportion des enfants au travail par région Annexe 4 : proportion des enfants au travail par secteur Annexe 5 : Loi n° 04-00 Annexe 6 : Loi n° 05-00 Annexe 7: carte des zones d’enquête
  • 9. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 8 Introduction Comme la majorité des pays, le phénomène du travail des enfants est une réalité vécue au Maroc en général qui diffère d’une région à une autre et d’une province à une autre suivant la situation démographique et socio-économique. Dans ce conteste, Safi est une des provinces touchées par ce phonème à cause de plusieurs facteurs que nous développerons par la suite d’après l’analyse des résultats de l’enquête effectuée. Ce document présente un rapport détaillé d’une opération diagnostic de ce fléau dans la ville de Safi réalisé pas le syndicat national de l’enseignement de Safi au cours du mois de décembre 2012, c’est un premier pas dans un long processus de lutte contre ce phonème à Safi pour limiter la déperdition scolaire par le biais d’un projet complet qui représente une continuité des expériences précédentes faites par le syndicat à l’échelle nationale. Ce diagnostic a concerné deux domaines de recherche afin de savoir le degré de l’exacerbation du phonème du travail des enfants moins de quinze ans et les programmes gouvernementaux et non-gouvernementaux qui visent le même objectif : Enquête sur terrain :
  • 10. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 9 qui a visé la le public cible directement à travers des rencontres directes avec les enfants , leurs employeurs ( si possible) et leurs parents pour avoir le plus grand nombre possible d’informations sur les circonstances qui les ont poussées à quitter l’école et à s’intégrer dans le marché du travail . Enquête institutionnelle : Les initiatives prises par le gouvernement et les institutions non-gouvernementaux pour réaliser les programmes et les projets qui visent l’arrêt du phonème du travail des enfants. I. Contexte général : Le phénomène du travail des enfants reste l’un des problèmes dangereux qu’affrontent les sociétés humaines mais dans les pays du tiers monde, ce phénomène est plus propagé surtout à la fin du siècle dernier où s’est devenu une source de préoccupation et de défi. La société internationale a pu adopter des politiques et des programmes qui ont pour objectif de soutenir plusieurs pays et sociétés pour trouver des solutions et des remédiations au phonème du travail des enfants. On remarque que ces activités et les efforts fournis soit du coté des gouvernements, des organisations mondiales ou des établissements de la société civile sont restés limités et n’ont pas pu réaliser les objectifs espérés
  • 11. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 10 et à mettre en œuvre les solutions nécessaires. Par contre ce phonème continue à augmenter à cause de plusieurs facteurs : Contraintes économiques, pauvreté, propagation de coutumes et d’habitudes sociales favorisant l’insertion précoce des enfants au marché de travail… Dans ce contexte, le syndicat national de l’enseignement au Maroc a pu élaborer une vision stratégique à travers la mobilisation de ses compétences pédagogiques et sociales pour confronter cette lésion qui déchire la société marocaine. Vu la réussite obtenue lors des expériences similaires réalisées au sein de plusieurs provinces comme Fès, le syndicat veut généraliser cette expérience au sein d’autres provinces. Le choix de la ville de Safi pour la réalisation de ce projet n’était pas arbitraire, mais pour des raisons constatées par les travailleurs du syndicat au niveau local, nous citons :  la propagation alarmante du phénomène du travail des enfants aux divers quartiers de la ville ;  taux de déperdition scolaire trop élevé ;  présence d’un tissu associatif local important et actif qui pourra soutenir la mise en œuvre du projet, vu la complexité de la problématique qui nécessitera la mutualité de l’intervention pour aboutir aux objectifs fixés.
  • 12. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 11 Il faut noter que ce projet n’a pas pour objectif seulement la collecte des données et la création d’une base de données actualisée, qui est considérée comme une étape primordiale, mais aussi d’intervenir au sein des établissements scolaires les plus touchées par ce problème ou celles se situant dans des territoires favorisant l’insertion précoce des enfants au milieu du travail, surtout les écoles à coté des marchés et des sites semi industriels. Ce diagnostic est considéré d’une grande importance vu que c’est un outil qui permettra d’obtenir des statistiques détaillées permettant de décrire ce fléau de près et selon les conditions et les spécificités de la ville de Safi, aussi ses causes directes et indirectes, c’est alors la pierre angulaire pour réussir cette intervention et lutter contre cette maladie dont souffre la société safiotte. En tant que pays en voie de développement, le Maroc souffre du problème du travail des enfants qui est un phénomène universel dont souffre tous les pays du monde entier et non pas seulement les pays pauvres. Ce problème difficile à traiter est devenu un grand défi qui alourdie la tâche des pays pour plusieurs raisons, telles que :
  • 13. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 12  L’inconscience de la gravité du problème et son impact sur la société ;  La propagation rapide et alarmante du problème ;  La société s’est habituée à ces pratiques enrichies par des habitudes et des coutumes sociales fausses ;  La diversité des activités économiques pratiquées par les enfants ; D’autre part, ce fléau met le futur des enfants travailleurs et la société entière face à un grand danger qui touchera même l’identité marocaine préservatrice. Or le travail des enfants à un âge précoce aura surement un impact sur leur développement naturel soit au niveau physique, soit au niveau psychologique et émotionnel mais aussi sur le niveau intellectuel et qualificatif des hommes de demain. Cette réalité produira sans doute des générations analphabètes incapables de développer leurs capacités mais aussi qui ont subit des injustices sur divers niveaux ce qui génèrera des instabilités psychiques complexes. Ces générations seront conscientes de ces problèmes et chercheront la justice sociale par n’importe quel prix, par fois par des moyens considérés extrémistes envers la société.
  • 14. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 13 Aussi dans un premier temps, ces enfants vont souffrir de troubles de comportements qui pourraient se manifester sous formes diverses telles que l’agressivité… 1. Définition Le travail des enfants c’est toute activité économique que l’enfant pratique ou qu’il soit exploité comme ouvrier à salaire limité ainsi que toute activité qui empêche son enseignement et son entrainement adéquat à son âge et ses capacités physiques et intellectuels. D’autres l’ont considéré comme une sorte d’esclavage moderne car c’est une activité qui prive l’enfant de profiter de son enfance, de ses capacités et de sa dignité et influe sur son développement. L’O.N.U a considéré le travail des enfants comme étant un crime contre les enfants de moins de 18 ans suivant le premier article de l’accord des droits de l’enfant. 2. Les causes principales du travail des enfants : Depuis très longtemps le travail des enfants avait une forte relation avec la pauvreté des familles ce qui poussait les enfants à travailler pour survivre ou pour aider leurs familles mais cela reste une parmi de nombreuses causes qui diffèrent suivant les sociétés.
  • 15. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 14 A travers les enquêtes et les études réalisées dans le domaine du travail des enfants, il ya plusieurs facteurs derrière ce phénomène, citons:  Le grand nombre des membres des familles  L’échec scolaire  L’immigration de la compagne vers la ville  Le divorce et les problèmes familiaux  Le salaire bas des enfants qui encourage les employeurs à en profiter  L’analphabétisme des parents  Le décès de l’un des parents  La propagation de quelques valeurs sociales qui encouragent le travail des enfants 3. Le cadre juridique : Le Maroc a entamé plusieurs nouvelles législations, en a modifié d’autres pour protéger le droit des enfants, il a même interdit le travail des enfants surtout ceux moins de 15 ans. Il a aussi encouragé le remaniement des mécanismes pour opérationnaliser ces législations en créant des établissements gouvernementaux et non- gouvernementaux pour veiller sur le suivi de près de ce phénomène et trouver des solutions efficaces pour le confronter. Le Maroc est aussi l’un des premiers pays qui ont signé plusieurs conventions et traités mondiaux et arabes qui visent à faire respecter les droits de l’enfant surtout qui interdisent leur travail avant l’âge légal.
  • 16. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 15 3 .1 Textes juridiques : Le Maroc a un arsenal de lois et de législations qui criminalisent de façon directe le travail des enfants, réparties sur un ensemble de documents juridiques (droit constitutionnel, le code du travail, ...) dont nous citons les principales : a. L’article 143 du code de travail : On ne doit pas faire travailler les mineurs ou les accepter dans les entreprises avant l’âge de 15 ans qui est une condition fondamentale. Les contrariés de cette règle subiront des amendes matérielles qui varient entre 25.000 et 30.000 DH ainsi une punition de prison ferme de 3 à 6 mois en cas de retour avec une amende multipliée. b. L’article 145 du code de travail : Il est interdit d’embaucher un mineur avant l’âge de 18 ans dans les marchés publics présentés par les entreprises. c. L’article 172 du code de travail : Il est interdit d’embaucher les mineurs avant l’âge de 16 ans dans les travaux de nuit.
  • 17. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 16 d. L’aide judiciaire Les inspecteurs de travail ont le pouvoir de demander, à chaque instant, la présentation de tous les salariés âgés de moins de 18 ans à un médecin dans un hôpital public pour s’assurer que la tâche qui leur est demandée ne dépasse pas leurs capacités. e. L’enfant ouvrier Âgé de moins de 18 ans s’expose à un examen médical semestriel. f. Décret N° 2-04-682 daté du 23/12/2004 Concernant les travaux défendus pour les mineurs âgés de moins de 18 ans, les femmes et les salariés handicapés. g. Projet de loi concernant le travail des bonnes h. Quelques textes concernant la protection des enfants : o La loi N° 04-00 datée le 25/05/2000 concernant le changement et la finalisation du dahir du 13/11/1963 concernant l’enseignement obligatoire fondamental qui a été publié dans le journal officiel sous le nombre 48000 daté en juin 2000 qui décrit l’enseignement fondamental en tant qu’obligatoire pour tous les enfants entre 6 et 15 ans. o Dahir N° 1-00-201 daté du 19/05/2000 concernant l’exécution de la loi N° 00-05 de l’enseignement préscolaire. o La loi N° 00-12 concernant la création et l’organisation des stages professionnels qui a été
  • 18. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 17 publiée dans le journal officiel sous le N° 48-00 datée du 01/06/2000, concernant l’organisation de la formation professionnelle. 3.2 Les conventions mondiales et arabes : La société mondiale s’est occupée de la protection de l’enfant, de la garantie de ses droits et sa dignité après la succession des grandes violations envers ces droits, surtout dans les pays pauvres ou en voie de développement. Le Maroc a signé un ensemble de traités et de conventions pour organiser l’embauche des enfants de même les initiations arabes. a. Les accords mondiaux :  L’accord des nations unies concernant les droits des enfants daté du novembre 1989 : c’est le document le plus complet qui contient : le droit de l’enfant à la protection d’après l’article 32: La reconnaissance du droit de l’enfant par les pays signataires et sa protection de l’exploitation économique et des travaux dangereux et de toute activité qui limite son enseignement Les pays signataires prennent des décisions législatives, administratives, sociales et
  • 19. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 18 pédagogiques en respectant les jugements des instruments internationaux en relation. Les pays concernés doivent surtout :  Préciser un âge minimum pour l’accès au travail  Poser une structure convenable des horaires de travail et ses circonstances  Exiger des punitions et des amendes convenables pour réaliser cet article avec efficacité. o Le protocole optionnel concernant la vente des enfants et leur exploitation à la prostitution, que le Maroc a signé en octobre 2001 o Le protocole optionnel concernant l’utilisation des enfants dans les guerres, que le Maroc a signé en Mai 2002 o Le Maroc fait partie de l’accord de l’UNESCO de la lutte contre la discrimination de l’enseignement. o L’accord N° 138 : concernant le niveau minimal dans tous les secteurs économiques qui propose une approche progressive et souple pour résoudre les problèmes surtout ce qui concerne les pays en voie de développement, les obligeant à mettre une série de limites d’âge, suivant le développement du pays et le type de travail.
  • 20. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 19 o L’accord N° 182 : concerne tous les enfants des deux sexes de moins de 18 ans qui sont obligés à prendre des décisions qui défendent les travaux difficiles surtout : o Tous les types d’esclavage, la vente des enfants, le commerce des enfants et le travail obligatoire o L’embauche de l’enfant à la prostitution o La pratique des activités illégales comme la production et le commerce de la drogue o Les travaux qui peuvent provoquer des maladies ou touchent leurs sécurité ou leur comportement éthique  L’article 190 : mise en place un plan d’action pour la lutte contre le travail des enfants qui vise à: o Préciser les travaux dangereux aux enfants o Ne pas engager les enfants dans les travaux défavorables et les protéger des opérations de vengeance, o Œuvrer à leur réinsertion sociale o Rendre prioritaires les cas des enfants les plus jeunes o Préciser les domaines locaux ou les enfants affrontent un danger physique ou social o Informer, sensibiliser et mobiliser l’opinion publique b. Les conventions arabes :
  • 21. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 20 o La convention arabe N° (1)de 1966 concernant les niveaux du travail : surtout les articles 52 à 65 qui réclament de préciser une législation classant les types de travaux défendus aux enfants, le nombre d’heures de travail quotidien, l’équivalence des salaires au travail fourni, l’organisation des travaux supplémentaire, l’obligation des suivis médicaux et le congé annuel o La convention N°( 2 ) de 1922, concernant la sécurité et la santé qui compte plusieurs articles défendant directement l’embauche des mineurs des deux sexes dans les travaux industriels avant l’âge de 15 ans à part les stagiaires, et ceux âgés de moins de 18 ans dans les travaux dangereux ou mauvais pour la santé . o La convention arabe N°(12) de 1980 concernant les ouvriers dans l’agriculture sous article 5 qui conseille de préciser les règles qui concernent l’embauche des mineurs dans l’agriculture et détermine aussi les domaines et les heures de travail et les congés. o Le congrès du travail arabe de 1996 : Un de ses articles a parlé d’un outil juridique arabe concernant les mineurs afin d’aboutir à des niveaux similaires que codes de travail et de sécurité sociale dans les pays arabes
  • 22. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 21 4. Le renforcement du cadre juridique : Pour augmenter la protection des enfants, beaucoup d’effort ont été fournis dans le domaine du renforcement du cadre législatif concernant l’organisation de ce domaine en imposant plusieurs nouveau projets de lois pour combattre le travail des enfants : 4.1 Le travail du foyer : En application des exigences de l’article 4 du code du travail, un projet de loi concernant les petites bonnes a été présenté ayant pour objectif : Défendre l’embauche des enfants de moins de 15 ans Lutter contre l’exploitation des petites bonnes dès leurs jeunes âges La reconnaissance des droits économiques et sociaux de cette catégorie d’ouvrières Ce projet de loi est déposé au secrétariat général du gouvernement. 4.2 Le travail dans le secteur artisanal Une version préliminaire d’un projet de loi concernant la détermination des conditions de travail dans les secteurs artisanaux a été élaborée dans le but de garantir un minimum de protection au profit des travailleurs de ce domaine en fixant l’âge de quinze ans minimum. Ce projet
  • 23. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 22 sera discuté avant de le déposer au secrétariat général du gouvernement 4.3 Les unités de protection Des unités spéciales pour la protection de l’enfance (U.P.E) ont été créées par le biais d’un projet de décret sous le N° 2-07-242 que le conseil du gouvernement a accepté le 3 août 2007. Ces unités visent à réaliser un seul objectif principal qui est la réponse aux besoins urgents des enfants dans des cas difficiles. 5. Le côté préventif: A cause de la gravité de la problématique du travail des enfants, et vue la complicité de la mise en œuvre des lois citées, le Maroc a opté pour une politique parallèle qui consiste à l’intervention préalable et préventive à travers l’étude de ce phénomène et la détermination des causes directes et indirectes afin d’élaborer une stratégie efficace de lutte contre ce fléau surtout dans quelques territoires précaires. Alors, le royaume a mis en place plusieurs programmes, surtout pour les populations précaires et pauvres. Dans la dernière décennie, le Maroc a opté pour une politique sociale nouvelle qui vise la lutte contre la
  • 24. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 23 pauvreté et la précarité sociale. Et parmi les programmes essentiels, on trouve l’INDH que sa majesté a déclaré en 2005 visant à fonder une stratégie de développement axée sur la qualification de l’élément humain en tant qu’élément clé de la réussite de tout acte. Ce processus qui opte une approche genre basée sur la valorisation et la participation de tous les genres sociaux y compris les enfants considérés comme une valeur ajoutée dans le développement humain à travers des programmes et activités spécialisés. L’un des objectifs de l’INDH est la diminution de la proportion de la pauvreté et la lutte contre la précarité sociale. Dans ce cadre, on a ouvert plusieurs ateliers à l’échelle nationale, soit de façon directe ou indirecte pour la lutte contre le travail des enfants, citons par exemple : La diminution de la précarité économique et sociale de quelques familles Améliorer le niveau et la qualité de l’accès à l’école. Le déclenchement de l’initiative de la création crèches dans chaque commune rurale, cette initiative a été déclarée en 2006 de la part des autorités publiques en coopération avec la société civile L’exécution des programmes de la lutte contre le travail des enfants par le soutien du bureau mondial de la lutte contre l’embauche des enfants (BIT/IPEC)
  • 25. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 24 et aussi le soutien de l’organisation des nations unies de l’enfance (UNICEF) L’amélioration des services essentiels et l’accessibilité Le déclenchement des programmes des soins et des services médicaux mobiles L’alphabétisation des enfants et des adultes Le déclenchement des programmes de l’éducation non formelle dans le but de lutter contre le travail des enfants et les intégrer dans l’éducation formelle par la suite Le déclenchement du programme « IDMAJ» en 2005 pour l’intégration des enfants abandonnés Mettre en place une stratégie de lutte contre l’immigration des enfants Élaboration d’un programme spécial pour la formation des éducateurs sociaux Le renforcement de coopération avec les établissements de la société civile Le renforcement des législations et des moyens de contrôle En parallèle, beaucoup d’autres efforts ont été fournis au niveau de déblocage des moyens financiers des secteurs sociaux qui ont bénéficié de 49,3 % du budget général en 2004 et 55,5% du budget en 2006.
  • 26. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 25 Il ya des établissements qui non seulement visent la lutte contre le travail des enfants mais aussi l’intégration sociale des catégories sociales qui ont plus de besoins comme : Etablissement Mohammed V de solidarité Caisse Hassan II du développement économique et social Agence du développement des provinces du Nord Agence du développement des provinces du Sud L’entraide nationale La police des mineurs Les officiers de police judiciaire qui s’occupent des mineurs Le tribunal des mineurs La commission du contrôle dans les établissements le l’enseignement public Les centres d’accueil Les unités de la protection de l’enfance Le parlement de l’enfant 6. Le côté de sensibilisation Comme a été dit, pour affronter la lésion du travail des enfants, le Maroc a suivi des stratégies variées pour déraciner ce phénomène et pas seulement à élaborer des lois ou la signature des conventions et des accords mondiaux et régionaux, mais a posé un plan de sensibilisation bien étudié en parallèle avec les grands efforts mondiaux dans le domaine de sensibilisation.
  • 27. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 26 Dans l’organisation mondiale du travail, le programme mondiale de lutte contre le travail de l’enfant (IPEC) célèbre le 12 juin de chaque année la journée mondiale de lutte contre le travail des enfants. Dans ce même contexte, une nouvelle initiative a été inaugurée concernant l’éducation et la sensibilisation sociale de la part du bureau mondial du travail pour aider les éducateurs sociaux à traves le monde à sensibiliser les enfants des dangers du travail. Ce programme mondial organise dans ce cadre des campagnes d’information pour dénoncer le phénomène. Aussi il a organisé plusieurs manifestations et campagnes de sensibilisation au profit des enfants qui ont l’âge du travail et ceux qui ont déjà travaillé. Le Maroc a opté pour la réalisation de plusieurs objectifs citons surtout : Le programme national « INKAD » qu’on a créé en 2006 pour lutter contre le travail de petites filles dans les foyers. Ce programme comporte en plus du projet de loi concernant ces petites filles, une stratégie de communication pour sensibiliser les familles et les employeurs de ce phénomène et des mesures prises pour lutter contre la déperdition scolaire. Le secrétariat du ministère de la famille, de l’enfance et des personnes handicapées a organisé une
  • 28. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 27 campagne de lutte contre le travail des filles dans les foyers en 2006. L’organisation des campagnes de sensibilisation à travers la télé, la radio, la presse écrite et des panneaux publicitaires pour lutter contre la drogue et l’exploitation sexuelle des enfants L’organisation des campagnes nationales et des journées d’études et d’information pour sensibiliser les différents acteurs par le thème de l’abus sexuel des enfants à travers deux rencontres organisées à l’échelle arabe et africain en 2001 et 2004 à Rabat. L’organisation des campagnes de sensibilisation du travail des enfants au niveau régional au profit des partenaires sociaux surtout à Rabat, Tanger , Fès et Casablanca . Formation et sensibilisation de 300 inspecteurs de travail et médecins-inspecteurs du travail sur la convention des droits de l’enfant et les traités internationaux du travail et sur la situation des enfants au travail en général L’organisation des campagnes de sensibilisation et d’information de la part des inspecteurs du travail et des médecins-inspecteurs du travail lors des visites de contrôle qu’ils réalisent Formation des juges sur la convention des droits de l’enfant et la nouvelle loi juridique. Une campagne nationale en 2002-2003 qui vise à sensibiliser l’opinion nationale par les travaux
  • 29. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 28 dangereux pour les enfants et les dangers qu’ils affrontent, à travers des campagnes à la radio et la publication des photos représentant des enfants au cours du travail L’organisation d’une campagne de sensibilisation par l’observatoire national des droits de l’enfant à travers les moyens d’information sur l’exploitation sexuelle des enfants Pour cela l’observatoire a émis un numéro vert de téléphone et a créé un centre d’écoute pour aider les enfants en situations difficiles 7. Le côté cognitif: Pour bien connaître ce phénomène, sa gravité et ses particularités dans le but de l’élaboration de nouvelles stratégies, les autorités en coopération avec des établissements mondiaux et la société civile a réalisé plusieurs recherches et études pour collecter des informations sur le travail des enfants au Maroc. Voici les principaux travaux réalisés ; Recherche sur la situation « des petites bonnes « qui travaillent chez des familles en 2005. enquête typique sur les enfants dans le domaine du travail en 1996 étude sur les filles travailleuses dans les foyers à la wilaya de Casablanca en 2001
  • 30. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 29 étude sur les enfants travailleurs à la province de Sidi Youssef Ben Ali en 2001 Recherche nationale sur le secteur non-organisé en 2000 Recherche sur le travail des enfants au Maroc : diagnostic et proposition d’un plan d’action national et des plans sectoriels en 1999. enquête nationale sur le travail Ŕ unité de l’enfant Ŕ en 2000 UCW : compréhension du travail des enfants dans le secteur de l’artisanat au Maroc : « les caractéristiques et les impacts sur la santé » Ministère de la santé publique en 2000 Evaluation résumée sur le travail convenable dans le secteur de textile et des vêtements à Salé Analyse des pratiques dans le domaine de la protection de l’enfance en 2004 Etude sur l’abus sexuel de l’enfant à Marrakech en 2004 Etude sur les concepts du travail des enfants en 2004 Le travail des enfants : recherche chez les artisans et les enfants dans les secteurs de l’artisanat à Fès en 2004 Etude évaluative résumée sur le travail des enfants dans le secteur agricole dans la province eLhaouz en 2003
  • 31. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 30 Etude sur les travaux dans le secteur agricole au Maroc en Avril 2008 Les résultats de ces enquêtes et de ces études dans le domaine du travail des enfants ont permis de sélectionner des résultats typiques d’une grande importance au moment où beaucoup de critères sur des directions du développement du travail des enfants au Maroc car ils ont facilité la prise des décisions et limiter les priorités. 8. Sur le niveau d’intervention En parallèle avec les décisions prises sur tous les niveaux, on a pu atteindre des résultats concrets sur les deux niveaux, national et local car le Maroc a pris beaucoup de décisions pour préparer l’enfant à soulever les défis qu’il affrontera dans l’avenir. Ces efforts ont été bénis au niveau législatif et administratif. Ce qui a favorisé le regroupement entre les différents secteurs ministériels concernés. Actuellement, chaque secteur concerné de l’enfance contient un résultat important dans le domaine de la santé et l’éducation de l’enfant 8.1 Le bureau mondial du travail : A travers le programme mondial de lutte contre le travail des enfants qui vise la sensibilisation et la protection ainsi l’extermination urgente de ce fléau, tout ça a permis une coopération pour préparer un plan de travail
  • 32. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 31 national et des plans des secteurs pour le travail des enfants en 1999 au Maroc et l’affiliation dans le programme international pour la limitation de ce phonème (IPEC) . Un accord entre le gouvernement marocain et le bureau international a été signé en Avril 2000 qui permettra l’affiliation au programme international pour l’extermination du travail des enfants. Cet acte assurera l’engagement politique du Maroc à la lutte contre le travail des enfants. Dès le début de ce programme au mois de juin 2001, on a déposé des projets types importants qui ont pour objectif d’améliorer les conditions des enfants travailleurs el la limitation de ce problème parla proposition des projets acceptables de la part des enfants et de leurs familles. Il faut signaler que ces projets réalisés, soit dans milieu rural ou urbain, sont des initiatives axiales et modèles mais restent limités et insuffisants c’est pourquoi il faut les reproduire pour élargir le champs de bénéfice. Pour plus de profit, voici quelques statistiques officielles qui montrent le résultat de l’intervention du programme international de la lutte contre le travail des enfants au Maroc depuis le commencement jusqu'à la fin de 2007 :
  • 33. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 32 Les enfants qui ont bénéficié directement Garçons Filles Total Les enfants qui ont été retirés du travail 5497 5291 10788 Les enfants qui ont été retirés du travail par protection 10342 8722 19064 Le programme international de la lutte contre le travail des enfants au Maroc ne s’intéresse pas seulement à l’intervention directe mais la dépasse au renforcement et du soutien des compétences locales et nationales pour créer une dynamique locale qui s’intéresse à la confrontation de cette problématique. Il organise des campagnes de sensibilisation pour obtenir et développer les données essentielles concernant la lutte contre le travail des enfants. Il ya une grande coopération entre IPEC Maroc et L’UNICEF pour l’intervention et le soutien commun des travaux. 8.2 L’UNICEF Cette organisation suit la stratégie qui crée un climat permettant la protection de l’enfance contre tous les genres d’harcèlement et d’exploitation économique ou physique à travers le soutien d’un ensemble de partenaires nationaux pour la réalisation des projets qui ont pour objectif la protection des enfants travailleurs. Elle essaie de créer une base de données actualisée en réalisant des recherches et des études pour mettre la
  • 34. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 33 matière première à disposition de tous les intervenants. Elle les encadre et les accompagne pour organiser des campagnes de sensibilisation dans le but de créer un changement des comportements de tous les genres sociaux visées : les enfants ; les employeurs, les familles et les responsables. Voici un exemple de l’intervention de l’organisation au Maroc à travers un projet de protection et de limitation du travail des enfants réalisé en trois périodes 1997- 2001 ; 2001-2006 ; 2007- 2011 qui vise à accélérer l’application de la législation nationale concernant le travail des enfants, et aussi à encourager l’intégration des expériences réussies dans les stratégies nationales pour lutter contre le travail des enfants et garantir l’accès à l’enseignement , aux soins médicaux , et au divertissement des enfants employeurs dans les régions visées par l’UNICEF . Ce projet se divise en deux axes principaux : Le renforcement des capacités des intervenants dans le domaine de l’interdiction du travail des enfants. La généralisation les expériences modèles réussies.
  • 35. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 34 II. Le diagnostic participatif du travail des enfants à Safi 1- Le territoire du diagnostic Le diagnostic comporte des points précis dans la ville de Safi qui est considérée l’une des villes côtières importantes du royaume. Elle occupe une superficie d’environ 6344 Km², elle est au dessus du niveau de la mer par plus de 500 m. Son climat est presque sec avec un été modéré à chaud et sec entre Mai et Octobre, un hiver humide et pleuvant entre Novembre et Avril. Sa situation entre les montagnes de l’atlas et l’océan Atlantique de l’ouest lui procure un climat clément. Sa région connait des vents Nord-ouest et ouest-Est très forts en hiver. Safi est parmi les anciennes villes marocaines qui contiennent beaucoup de monuments historiques et des châteaux ancrant l’histoire locale, sa culture variée est due à l’ensemble de solives de la province.  La solive européen : grâce à son port reconnu depuis longtemps étant l’ une des importantes destinations marines mondiales. On peut déceler cela des mots utilisés jusqu’ ‘aujourd’hui par les pêcheurs : des mots espagnols inspirés des colonisateurs.
  • 36. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 35  La solive juive : la présence juive demeure présente dans le vécu hebdomadaire des safiots dans leurs plats culinaires ainsi que dans certaines coutumes.  La solive sahraoui : les relations de la ville avec le sahara et avec quelques pays du sud durent depuis qu’elle était le port de la capitale Marrakech . La présence de la culture de Gnawa et ses climats qui sont liés à l’esclavage le prouve.  La solive andalous : beaucoup de familles d’origine andalouse se sont installées à Safi en provenance de la route Fès ŔSafi et ont participé au développement de la poterie à Safi .  La solive Amazigh : avec sa situation géographique proche des régions Amazigh bien que le dialecte arabe reste le plus répandu dans la région .  La solive arabo-islamique : avec l’arrivée de l’islamiste Okba ben Nafih en 681 et à travers beaucoup de personnalités qui ont consolidé les valeurs de la religion islamique dans la ville comme cheikh Mohammed Saleh . 1.1 Des indicateurs socio-économiques : La ville de Safi est un pôle industriel par excellence, elle contient 120 unités ,parmi-elles 41 spécialisées en industrie chimique et para-chimique , 51 en industrie alimentaire, 25 en industrie mécanique et électrique et 3 unités spécialisées en textile et cuir. Elle est aussi un pôle important dans le domaine de la pêche et de la poterie.
  • 37. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 36 Ses établissements productives dans le secteur industriel participent au niveau national de 1,53% ; 7,67% de la production industrielle, 18% de l’exportation industrielle, 6,24% de la valeur ajoutée et 4,89% des investissements industriels réalisés. Dans le domaine agricole, la province présente des avantages importantes puisque la surface totale des terres agricoles atteint 349835 ha de terres purées, 5211 ha de champs irrigués, 15026 ha surface de forêt et 62200 ha de terres pastorales. La province est riche en façades touristique surtout maritimes qui s’allongent sur une longueur de 120 Km et des plages pour la pratique de quelques sports sans oublier d’excellentes régions naturelles. Le secteur de la pêche est l’un des principaux secteurs de Safi, il embauche environ 21000 personnes. L’industrie de conserve de poissons est très ancienne dans la région, ce n’est qu’en 1990 qu’on a construit de nouvelles sociétés dont le nombre ait atteint 28 qui exportant le poisson marocain vers l’ Europe et l’ Asie et quelques pays arabes, sauf que cette industrie connait une véritable crise dernièrement. Et peine à se trouver une place. L’artisanat est l’un des secteurs qui participent au développement économique et social de la ville. La poterie représente le genre artisanal principal de la ville et embauche à peu près 2000 personnes de façon continue et un grand nombre d’ouvriers saisonniers.
  • 38. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 37 1.2 Situation éducative et sanitaire : La province contient une infrastructure moyenne dans les domaines de la santé et de l’enseignement et demande plus d’importance car l’ensemble des établissements ne dépasse pas 220, 30 établissements privés et 50 unités spécialisées en l’éducation des handicapés. La formation professionnelle donne l’occasion aux jeunes désirant l’apprentissage des métiers qui leur permettront l’intégration au socioprofessionnel dans différents secteurs d’activité économique par le biais de presque 60 établissements contenant différentes sections et spécialités. En ce qui concerne les études supérieures, elles restent très limitées car la ville ne dispose que de 7 établissements ce qui reste loin des attentes de la population safiote. En ce qui concerne les établissements médicaux, la province présente un grand manque puisqu’elle ne contient que 2 hôpitaux locaux et à peu près 53 établissements entre centres médicaux urbains et ruraux, dispensaires, maisons d’accouchement et une seule unité mobile, sans oublier aussi l’effroyable manque de cadres spécialisés. Les cliniques privées aussi ne répondent pas aux attentes ni en quantité ni en qualité.
  • 39. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 38 2- Méthodologie du diagnostic : Ce diagnostic est une enquête au niveau de la ville de Safi qui insiste principalement sur les zones territoriales qui sont considérées comme points noirs à Safi, cette enquête a pour objectif la collecte des informations concernant les enfants travailleurs affiliés dans des activités de nature économique, sur leur entourage de vie et leurs conditions socio-économiques et culturelles sans oublier leurs circonstances de travail et leur pertinence vis à vis leur vrai âge, surtout en ce qui concerne leur suivi médical et leur confrontation à quelques dangers probables . Ce travail ne consiste pas seulement à avoir des données quantitatives mais la présente une lecture logique à travers une analyse précise de ces données pour comprendre ce phénomène thème de recherche et présenter des possibilités, trouver des solutions à travers la suite du programme du syndicat national de l’enseignement pour la lutte contre le travail des enfants et le grognant scolaire. De là , ce diagnostic a une grande importance car la nature de la catégorie visée permet d’élargir le cercle des données demandées pour contenir tous les membres de la famille tout en se focalisant sur la catégorie des enfants qui travaillent en un âge qui ne leur permet pas de se concentrer sur les particularités variées
  • 40. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 39 des ouvriers et surtout les enfants travailleurs et étaler leurs particularités sur l’enseignement et la pratique. Ces données présentent sans doute un solive pour en extraire beaucoup de critères économiques et sociaux réels spécifiques au thème de la recherche avec la possibilité de comparer les premières expériences en relation et surtout celles réalisées par le syndicat national de l’enseignement. En plus de se procurer des informations détaillées concernant les côtes économiques et démographiques, il faut souligner les particularités de la réalité sociale et de l’environnement. Pour réaliser les objectifs soulignés, il faut mettre un plan méthodologique précis et étudié pour pouvoir unifier les systèmes et les moyens de la recherche sur terrain pour obtenir des données conformes entre tous les thèmes. Voici ci-dessous un résumé des principales étapes durant la réalisation de ce travail : 2.1 Rencontres préparatoires : Dès la coopération entre le syndicat national de l’enseignement et le bureau ORIZON d’études et des recherches, beaucoup de rencontres ont été faites entre les deux parties :  Présentation des attentes du syndicat national de l’enseignement
  • 41. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 40  L’exposition des expériences précédentes que le syndicat a fait à l’échelle nationale qui concernent l’intervention pour affronter les deux phénomènes du grognant scolaire et le travail des enfants.  L’unification des opinions entre les deux parties  Présentation des suggestions d’un plan de travail et les discuter  Mise d’une stratégie d’intervention qui respecte l’orientation générale du syndicat  La connaissance de l’équipe de travail  Mise un plan de réalisation 2.2 Les objectifs du diagnostic : En général, le diagnostic vise à : Regrouper le plus grand nombre de données quantitatives et qualificatives sur le travail des enfants à Safi qui seront un support riche pour une compréhension précise de ce phénomène L’essai de la compréhension des particularités et la nature des causes du travail des enfants de tous les thèmes de la recherche L’évaluation des circonstances éducatives, médicales et psychiques dans lesquelles travaillent les enfants.
  • 42. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 41 Caractériser les traces du travail des enfants sur le niveau de leurs études, leurs habitudes économiques et sociales Regrouper les données autour du milieu familial des enfants travailleurs Enumérer quelques cas auxquels le syndicat pourrait donner une grande importance à travers la présentation du problème (les cas des enfants travailleurs sans délaisser leurs études et qui présentent la grande partie qui quitte l’école) Préciser les établissements gouvernementaux et non-gouvernementaux en relation avec la recherche des données regroupées à travers des programmes pareils à Safi Sensibiliser des dangers du travail des enfants ayant mois 15 ans Mettre le point départ pour construire une vue claire de l’intervention du syndicat pour affronter le travail des enfants Evaluer le niveau de la réalisation des lois et des accords signés dans ce domaine 2.3 la détermination du territoire du diagnostic et sa répartition géographique : Comme a été dit, le diagnostic a été réalisé dans le milieu urbain de la ville de Safi et précisément les quartiers considérés points noirs, c’est-à-dire ceux qui abritent le travail des enfants dans certains métiers. Après une
  • 43. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 42 première étude, on a choisi ces quartiers et ces régions et on les a classés selon leur géographie et le niveau de concentration de ce phénomène. Ci-dessous un tableau détaillé qui limite les domaines de la recherche et les plus importants endroits visés dans chaque domaine : quartiers Les zones visés 01 L’ancienne ville  Les boutiques de bab chaaba  Quelques ateliers des métiers dans l’ancienne ville comme la couture traditionnelle  Les bonnes des foyers  Les places des vendeurs ambulants 02 La colline de poterie  Magasins de vente de la poterie  Ateliers de la décoration et l’exploitation  Les fours de la poterie  Endroits des vendeurs ambulants 03 Le port  Les endroits des vendeurs ambulants du poisson  Les endroits du lavage du poisson  Les endroits du lavage des canots de pêche
  • 44. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 43  Ateliers de réparation des bateaux 04 Quartier industriel  Ateliers des métiers et para- industriels 05 Trab sini Rue R’bat  Endroits des vendeurs ambulants  Les boutiques  Marché du poisson et légumes 06 Biada Quartier MY Hassan  Marché biada  Quelques ateliers des métiers 07 Sidi abdelkrim Changuète  Quelques ateliers des métiers  Marché changuète 08 Ijanane Sidi bouzid  Quelques ateliers  Bonnes des foyers 09 Azib darii Quariat chams  Marché Azib darii  Quelques ateliers des métiers  Quelque endroit de construction 10 Jrifat Sania  Marché jrifat  Marché Sania  Quelques ateliers des métiers 11 Sidi ouassel Lakliaa  Quelques ateliers des métiers  Marché du poisson 12 Corse Laarissa  Quelques ateliers des métiers  Marché du corse
  • 45. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 44 13 Kaouki Amouni  Quelques ateliers des métiers  Marché kaouki 2.4 L’échantillonnage: La méthodologie suivie consiste à préciser des échantillons sur les objectifs, c’est obligatoire de planifier un échantillon conforme aux objectifs pour concrétiser la réalité sociale à travers le volume des échantillons et les diviser sur les domaines territoriaux pour faciliter l’extraction des résultats. Ces échantillons se composent des enfants âgés de moins de 15 ans et qui pratiquent au moins un des types des activités économiques. Pour créer une compatibilité entre les données regroupées de tous les domaines de la recherche, on s’est mis d’accord pour limiter quelques cas comptés à condition que le nombre soit égal entre tous les domaines. On s’est mis d’accord pour voir 50 enfants dans chaque domaine Mais dans le début de la recherche, on a constaté une grande différence entre les différents endroits car certains chercheurs ont eu des difficultés à rencontrer les enfants pour différentes raisons : L’inexistence des nombre prévus des enfants travailleurs Le refus des propriétaires des ateliers de répondre aux chercheurs de peur du suivi par la loi
  • 46. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 45 Le refus des parents de répondre aux chercheurs par manque de confiance en les para-programmes. De peur d’être remis à l’école, les dits-enfants n’ont pas coopéré. C’est pourquoi, nous avons remarqué une différence dans l’acceptation des échantillons proposés d’un domaine à l’autre 2.5 L’élaboration du questionnaire de l’enquête : Pour réaliser les objectifs soulignés ci-dessus, on s’est focalisé sur les plus importants thèmes champ d’étude au cours de la recherche, puis les détailler pour regrouper le maximum de données et quelle pertinence cela présente avec le niveau socioculturel pour la catégorie visée. D’après le formulaire de recherche sur terrain , l’équipe des chercheurs a essayé d’englober toutes les circonstances de vie et du travail de l’enfant sans oublier le côté scolaire , son niveau d’étude et la pertinence du travail pratiqué à l’âge de l’enfant et ses capacités corporelles et intellectuelles pour connaître toutes les circonstances qui l’ont poussé à quitter l’école. 2.6 Formation des enquêteurs:
  • 47. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 46 Suite à une présélection, les chercheurs du terrain ont bénéficié d’une formation concentrée pour les sensibiliser du phénomène du travail des enfants à Safi et de pouvoir utiliser le formulaire de recherche d’une façon juste. La formation avait pour objectif leur fournir un ensemble de techniques de communication aux enfants, aux employeurs ainsi qu’aux membres de leurs familles On a étudié tous les points contenus dans le formulaire à travers des exemples proches de la réalité. On s’est entraîné à son utilisation à travers la technique des jeux de rôles pour garantir un comportement unifié. A la fin de la formation, on a choisi un coordinateur qui s’occuperait de la coordination entre les chercheurs, et du regroupement des formulaires quotidiennement pour la saisie. 2.7 l’enquête: l’enquête a été organisée pendant la première moitié du mois de Novembre 2012 ,nos chercheurs se sont déplacés aux domaine de la recherche conformément à une stratégie du travail étudiée suivant les particularités de chaque domaine territorial car chaque équipe de recherche ,orientée par un délégué , faisait une tournée pour cerner les principaux points ou se concentre le plus grand nombre d’ enfants travailleurs et cerner les métiers
  • 48. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 47 pratiqués pour se préparer aux rencontres directes avec les enfants ainsi que leurs employeurs. Ensuite, on a regroupé les données en remplissant les formulaires directement suite à une brève discussion avec l’enfant ou son employeur, ou remplir les formulaires ultérieurement en cas d’hésitation de l’un ou de l’autre. Il faut signaler ici que les chercheurs ont donné beaucoup d’importance aux enfants qui travaillent et étudient en même temps puisque c’est la catégorie la plus menacée à l’échec scolaire et quitter l’école en cas de manque de programme de soutien parallèle. Au cours de l’opération de la recherche sur le terrain, les chercheurs ont fait face à beaucoup d’obstacles, surtout le refus des dirigeants de quelques ateliers des métiers de les accueillir ou leur permettre de parler aux enfants sous crainte des suivis juridiques du travail des enfants de moins de 15 ans. quelques chercheurs ont même affronté des harcèlements dans des ateliers para-industriels au quartier industriel et dans quelques ateliers au quartier Azib darii , en certains cas , les chercheurs ont affronté un refus de la part des enfants ou des membres de leurs familles car ils n’ont pas confiance en les programmes de l’enseignement ou de leur besoin matériel 2.8 La sensibilisation :
  • 49. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 48 D’un autre côté , l’équipe des chercheurs a profité à toute occasion à sensibiliser , les catégories visées du diagnostic , du danger de la lésion du travail des enfants à jeune âge car l’enfant d’aujourd’hui , devenant l’homme ou la femme de demain , représente l’élément essentiel dans le développement économique qu’il faut qualifier intellectuellement et psychiquement à travers des programmes éducatifs et pédagogiques pour développer ses capacités intellectuelles et psychiques c’est pourquoi, intervenir pour garantir la protection des enfants contre tout genre de brutalité et d’exploitation 2.9 le traitement des questionnaires: Après regroupement des formulaires quotidiennement, la saisie se faisait à l’aide d’un programme spécial pour classer les données dans des tableaux et des schémas résumant qu’on exposera dans les paragraphes ultérieurs. Comme les données obtenues des formulaires sont importantes, on leur a accordé une grande précision pour ne pas commettre de faute au cours du pointage des données et pour en garantir une grande crédibilité. 2.10 L’analyse des résultats: Après l’extraction des données et leur classement, ou procédait à leur lecture 2.11 Rédaction du rapport final :
  • 50. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 49 A la fin de l’opération, on a procédé à la réalisation d’un rapport détaillé ou on a regroupé toutes les données qu’on a analysé à travers les types des données réalisées avec précision et objectivité. Ce document est le fruit d’un effort garanti qui présente une vue globale sur le phénomène du travail des enfants à Safi on y ajoutant aussi des recommandations qui peuvent participer à l’arrêt de cette lésion. 3- Enquête institutionnelle : En parallèle avec la l’enquête sur terrain réalisée de la part de l’équipe de recherche axée sur des rencontres directes avec l’enfant afin de bien déterminer ses conditions de vie et celles de son milieux de travail. L’importance de cette recherche est qu’elle vise le regroupement du plus grand nombre possible des données autour de ce phénomène à travers les interventions de quelques établissements concernés, à travers des programmes , des projets réalisés ou en cours de réalisation car les expériences précédentes des autres intervenants vont enrichir l’expérience du syndicat national de l’enseignement tout en prenant en considération les recommandations proposées et la connaissance des
  • 51. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 50 difficultés et des obstacles possibles et de là prendre les décisions de réserve . La présence de ces données incluses dans les règles des informations, vont faciliter la mission. 3.1 Les établissements ciblés : On a posé une liste des établissements, qui probablement, sont concernées du travail des enfants pour n’ oublier aucune initiative même étant limitée : La Délégation du ministère de l’éducation nationale de Safi La délégation de la santé de Safi La délégation de l’artisanat de Safi La délégation de la jeunesse et le sport de Safi La chambre de l’artisanat de Safi Le service du travail social à la province de Safi(DAS) Le comité de la coordination régionale de l’ADS L’établissement Est-Ouest de Safi Quelques associations spécialisées. 3.2 Les résultats de l’enquête : A travers cette recherche, on remarque une absence presque totale de la participation de la plupart des
  • 52. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 51 établissements inscrits dans la liste ci-dessus. On trouve que le plus grand intervenant des établissements sociaux dans le domaine de la lutte contre ce phénomène est la délégation du ministère de l’éducation nationale de Safi bien que quelques établissements élus en ont pris conscience en l’occurrence la chambre de l’artisanat qui a organisé des rencontres de sensibilisations de ce phénomène et qui a travaillé avec trois associations de la province pour le soutien pédagogique qui a pour objectif l’arrêt du phénomène du travail des enfants : L’association EL KARAM : deux classes L’association marocaine pour l’aide de l’enfant et la famille (AMAEF) : deux classes L’établissement Est-ouest : deux classes En même temps, on remarque que l’expérience de la délégation du ministère de l’éducation nationale de Safi se vaut plus riche car elle a opté pour deux stratégies d’intervention qu’on résume ainsi : a. 1ère stratégie : l’intervention précoce : Au cours de la recherche des causes de ce phénomène et sa lutte avant sa propagation, il s’inscrit dans ce cadre plusieurs programmes soulignés de la part du ministère de l’éducation nationale à travers des données que la délégation de l’éducation de Safi nous a procurée, on remarque le volume de l’intervention. La 1ère stratégie vise la recherche des enfants en voie de quitter l’école et les
  • 53. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 52 soutenir, et pour cela, il est obligatoire de varier les façons de ce soutien.  Le soutien social : Le soutien social est considéré comme un mécanisme principal pour combattre le grognant scolaire et auquel le ministère a donné une importance particulière puisqu’il lui a réservé un projet parmi les projets du programme urgent qui a pour objectif la réalisation de l’égalité des chances à l’accès à l’enseignement obligatoire. A l’entrée scolaire 2012/2013, la délégation nationale de Safi a préparé plusieurs mesures concernant le soutien social : Distribution des cartables, des livres et des affaires scolaires dans le cadre de l’initiative royale d’un million de cartables Le transport scolaire pour les élèves du milieu rural Distribution de l’uniforme scolaire Le soutien financier des familles dans le cadre du programme Tissir Distribution des cartables , des livres et des affaires : Pour la continuité de l’initiative royale d’un million de cartables et pour la concrétisation de recommandations ministérielles dans ce thème, la délégation régionale opte pour la réservation des cartables, des affaires et des livres
  • 54. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 53 scolaires à l’entrée scolaire pour que 87255 élèves en profitent, suivant les nombres statiques ci- dessous  Cycle de l’enseignement primaire Distribution des élèves visés suivant le milieu et le niveau scolaire Milieu 1 2 3 4 5 6 Total Urbai n 3806 4002 4374 4467 4713 4922 2628 4 Rural 8069 8836 9233 9222 8243 7285 5088 8 Total 1187 5 1283 8 1360 7 1368 9 1295 6 1220 7 7717 2  Cycle de l’enseignement secondaire collégien : milieu rural Distribution des élèves visés suivant la circonférence et le niveau scolaire Circonférence 1 2 3 Total ABDA 1798 1105 1080 3983 Le nombre des élèves visés par l’initiative royale d’un million de cartables pour la saison scolaire 2012/2013
  • 55. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 54 GZOULA 1404 596 647 2647 HRARA 1748 935 962 3453 Total 4950 2636 2689 10083  Les élèves du cycle collégien dans le milieu urbain ne sont pas concernés par cette opération A l’échelle provinciale : Le nombre des élèves concernés par l’initiative royale d’un million de cartables Milieu Primaire Collège Total général Rural 26284 10083 36367 Urbain 50888 ______ 50888 Total 77172 10083 87255 Le transport scolaire : 2 types Le transport par les voitures du transport scolaire Le transport par vélos Le transport par les voitures du transport scolaire
  • 56. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 55 Commune Etabli- ssement Nombre de véhicules Les visés Communes visées Les organisateurs AYIR Collège el farabi 3 072 Ayir et badouza 2 académies 1 privé+ association DAR EL KAID Collège ibn mandour 0 082 DAR EL KAID Commune +INDH MOUL EL BARGUI Collège othmane ben affane 3 072 MOUL EL BARGUI 2 académies 1 commune + INDH HAD HRARA Collège mansour dahbi 0 92 HRARA commune + INDH+ association BADOUZA Collège mansour dahbi 3 072 BADOUZA commune + INDH + association LAMRASLA Collège ibn zohr 2 081 LAMRASLA 1 ministère 1 commune + INDH LAGHYATE Collège ibn toufayle 0 91 LAGHYATE commune + INDH + association LAMSALIH Collège ibn zohr 2 081 LAMSALIH commune + INDH + association LAHDAR Collège ibn hanbal 3 081 LAHDAR 2 académie 1 commune + INDH
  • 57. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 56 SIDI TIJI Collège el bouhtouri 3 271 SIDI TIJI 1 académie 2 commune + INDH+ association LAMAACHATE Collège haroune rachid 3 271 LAMA- ACHATE commune + INDH SIDI ISSA Collège arrazi 0 91 SIDI ISSA INDH+ association BOUGUEDRA Collège ibn rochd 0 91 BOUGUEDRA INDH+ association KHAT AZAKANE Collège fkih jazouli 0 91 KHAT AZAKANE INDH+ association TOTAL _________ 29 2521 _________ ___________  Le transport scolaire par vélos Distribution des vélos selon les circonférences et les communes Circonfé- rence Communes profiteuses Etablissements profiteurs Nombre Hrara Hrara Collège EL mansour dahbi 26
  • 58. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 57 Dara si issa Collège Ibn mandor 20 Moule el bargui Collège othmane ben affane 20 Badouza Collège el farabi 15 Saadla Collège saadiens 29 Ayir Collège farabi 15 Gzoula Laghyate Collège ibn tofayle 24 Lahmamra Collège idriss I 15 Negga Collège idriss I 15 Oulade salmane Collège haroune rachid 29 Abda Sidi Tiji Collège el bohtouri 20 Lamrasla Collège ibn zohr 20 Lamsalih Collège Kassim Amine 20 TOTAL 268  Distribution de l’uniforme : Pour la concrétisation des conteurs des agendas ministériels pour la distribution de l’uniforme unifié, la délégation régionale opte pour la réservation de l’uniforme unifié à la rentrée scolaire prochaine pour que 11466 élèves en profitent selon les prévisions suivantes  Cycle de l’enseignement privé:
  • 59. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 58 Les ciblés selon le milieu , le sexe et le niveau : Milieu 1ère année 3ème année 5ème année Total Total Filles Total Filles Total Filles Total Filles Urbain 0026 646 0400 649 0053 570 3691 0866 Rural 7068 3708 - - - - 7068 3708 Total 8294 4364 0400 649 0053 570 01858 5584  Cycle de l’enseignement secondaire préparatoire Les ciblés selon l’établissement, le sexe et le niveau Etablissement 1ère année Total Garçons Filles El farabi 130 113 243 Ibn zohr 100 58 158 Almawala idriss I 129 78 207 Total 359 249 608  Le sommatif provincial :
  • 60. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 59 Le nombre des élèves ciblés de l’uniforme unifié Milieu Primaire Collège Total général Rural 7168 608 7776 Urbain 3690 ______ 3690 Total 10858 608 11466  Les bourses scolaires : On a préconisé pour la rentré scolaire 2012/2013 pour les élèves de la 1ère année de l’enseignement primaire 600 bources scolaires complète et 400 rations de déjeuner qu’on a distribué dans la commission provinciale. Distribution des bources scolaires selon leur type, les circonférences et le sexe : Circon- férence Les profiteurs de la bourse totale Les profiteurs de la ration du déjeuner Total des profiteurs G F Total G F Total G F Total Gzoula 97 022 097 56 55 030 050 055 308 Abda 022 023 023 57 58 036 057 070 338 Hrara 022 022 022 57 57 031 057 057 331
  • 61. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 60 Total 097 323 522 099 020 122 195 621 0222  La cantine scolaire : Le nombre d’élèves qui profitent de la cantine scolaire dans l’enseignement primaire atteindra 2700 distribué selon les circonférences et le sexe : Circonférence Nombre de restauration scolaire Les bénéficiers de la cantine scolaire Garçons Filles Total Gzoula 99 6008 3997 01005 Abda 76 4651 3891 8541 Hrara 73 5091 3555 8745 Total 248 05958 00442 27411  Le programme Tissir Le programme « tissir » vise l’arrêt du phénomène du grognant scolaire à travers la diminution des traces négatives de quelques facteurs influençant la demande de l’éducation comme la valeur directe de la scolarisation que les familles pauvres supportent à travers la stimulation matérielle pour ses dernières pour l’inscription de leurs
  • 62. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 61 enfants à l’école et le suivi de leurs présence à l’école .Comme ça le nombre des bénéficiaires au début de la saison scolaire 2012/2013 atteindrait 26595 bénéficiaires distribués selon le cycle de l’enseignement et la circonférence : Circonférence / municipalité Les bénéficiers du programme Tissir Primaire Collège Total Safi 0 220 220 Gzoula 8126 779 8905 Abda 5457 536 5993 Hrara 01497 981 00477 Total 24181 2505 26595  Le soutien scolaire : Il existe dans les provinces des expériences limitées, nous allons évoquer, surtout celle de (laarissa ) en 2011 puisqu’elle a visé le soutien de 305 bénéficiaire
  • 63. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 62 b. La 2ème stratégie : le programme de l’éducation non-formelle C’est un programme qui vise les jeunes non Ŕscolarisés ou qui ont arrêté leurs études avant la fin la décennie nationale de l’éducation et la formation. Il faut leur procurer les apprentissages nécessaires et leur donner une deuxième change pour l’intégration ou la réintégration dans les cycles de l’éducation et la formation à travers la dispositions des ponts qui leur permettent l’accès à ces cycles après avoir profité des programmes d’apprentissage très concentrés suivant une organisation pédagogique prenant compte leurs particularités, qui remédie aux causes qui les ont poussées à ne pas accéder à l’école ou de l’avoir quitté à jeune âge. Ce programme qui a connu une grande progression dans les dernières années à travers l’encouragement des partenariats locales avec la délégation du ministère de l’éducation nationale de Safi et la sensibilisation de tous les intervenants dans ce domaine , et en tête , les associations éducatives nombreuses qui ont permis le retour d’un grand nombre d’enfants à l’école et l’arrêt de la possibilité de leurs embauche. Saison scolaire Nombre des bénéficiers 2010/2011 17 classes x 20 = 340 2011/2012 34 classes x 20 = 680
  • 64. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 63 2012/2013 17 classes x 20 = 340 3.3 Résumés Après une lecture ralentie dans les résultats de la recherche institutionnelle, on peut en déduire un ensemble de déductions qu’on résume comme suivant : La faiblesse de la sensibilisation chez les établissements travaillant dans le domaine social du phénomène du travail des enfants Le manque des programmes d’intervention préalable L’absence la combinaison des efforts entre les différents établissements gouvernementaux Le manque des activités de sensibilisation envers les parents et parrains La limitation du rôle des associations locales puisqu’elles ne font que réaliser les programmes prêts L’absence des campagnes modérées organisées L’absence d’un suivi médical rationnalisé 4- L’enquête: L’enquête est considérée comme centre de ce diagnostic car c’est une recherche sur la réalité pour connaître tous les détails précis d’une manière directe, comme ont exprimé les concernés directs du phénomène
  • 65. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 64 du travail des enfants .Malgré la multitude des domaines de la recherche, l’équipe du travail a pu, à travers, une formation préalable l’unification d’un plan de travail pour garantir un niveau élevé de crédibilité. Cette recherche tire son importance du danger du phénomène étudié, c’est pourquoi on a suivi une méthodologie scientifique dont la réalisation demande la procuration d’un ensemble d’habilité ,d’instruments et de regroupement d’expériences scientifiques et pratiques ce qui affinerait à renforcer et fortifier les résultats de la recherche scientifique et diminuer les marges des erreurs. 4.1 Résultat de l’enquête Sexe Nb % cit. Femelle 100 18,70% Male 434 81,30% Total 534 100,00% Identité de l'enfant Female 19% Male 81% Sexe Female Male
  • 66. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 65 Date de naissance Min = 01/01/1997 Max = 01/01/2006 Nb % cit. 1997 116 21,70% 1998 88 16,50% 1999 102 19,10% 2000 78 14,60% 2001 64 12,00% 2002 44 8,20% 2003 10 2,00% 2004 4 0,70% 2005 4 0,70% 2006 4 0,80% Non réponse 20 3,70% Total 534 100,00% Date de naissance
  • 67. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 66 Téléphone NB % cit. Oui 292 54.68 % Non 242 45.32 % Total 534 100,00% Travail du père Nb % cit. Marin 84 15,80% Sans 82 15,40% Non réponse 56 10,50% 0,00% 5,00% 10,00% 15,00% 20,00% 25,00% 3,70% 21,70% 16,50% 19,10% 14,60% 12,00% 8,20% 2,00%0,70%0,70%0,80%
  • 68. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 67 Maçon 48 9,00% Chauffeur 20 3,70% Menuisier 18 3,40% Agriculteur 16 3,00% Gardien 16 3,00% Portier 16 3,00% Colporteur 14 2,60% Travailleur 14 2,60% Retraité 12 2,30% Fonctionnaire 10 1,85% Commerçant 10 1,85% Revendeur 10 1,85% Vendeur de poisson 10 1,85% Vendeur de potrie 8 1,50% Vendeur des légumes 8 1,50% Journalier 8 1,50% Mécanicien 6 1,10% Tailleur 6 1,10% Fonctionnaire 6 1,10% Vendeur des légumes 6 1,10% Boulanger 4 0,70% Ferronnerie 4 0,70%
  • 69. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 68 Nettoyage des toilettes 4 0,70% Potière 4 0,70% Serveur 4 0,70% Travail dans un café 4 0,70% Boucher 2 0,40% Cireur 2 0,40% Coiffeur 2 0,40% Cordonnier 2 0,40% Electricien 2 0,40% Ingénieur 2 0,40% Policier 2 0,40% Prisonnier 2 0,40% Propriétaire d 'atelier de savon 2 0,40% Soudeur 2 0,40% Vendeur de bois 2 0,40% Vendeur de menthe 2 0,40% Vendeur de vêtements d'occasion 2 0,40% Total 534 100,00% Travail de la mère Nb % cit.
  • 70. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 69 Sans 424 77,40% Femme de ménage 36 7,50% Journalière 20 4,10% Travailleur 16 3,40% Vendeuse des sacs de plastique 14 2,80% Vendeuse de pain 8 1,60% Mendiant 4 0,80% Couture 4 0,80% Vendeuse de cigarettes 4 0,80% Laver la vaisselle dans un café 2 0,40% Vendeuse des vêtements sur trottoir 2 0,40% Total 534 100,00% Nombre de frères Moyenne = 3,93 Médiane = 4,00 Min = 0 Max = 12 Nb % cit. Moins de 2 56 9,70% De 2 à 3 200 38,30% De 4 à 5 192 36,70% De 6 à 7 74 12,90%
  • 71. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 70 De 8 à 9 8 1,60% 10 et plus 4 0,80% Total 534 100,00% Fraterie Moyenne = 2,62 Médiane = 2,00 Min = 1 Max = 11 Nb % cit. Moins de 2 192 30,80% De 2 à 3 230 46,50% De 4 à 5 68 13,80% De 6 à 7 38 7,70% De 8 à 9 2 0,40% 10 et plus 4 0,80% Total 534 100,00% Relation entre les parents Nb % cit. Stable 404 75.66% Problèmes conjugaux 70 13.11% Séparation 14 2.62%
  • 72. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 71 Divorce 46 8.61% Total 534 100,00% Relation entre les parents Décès des parents Nb % cit. Aucun 478 89,51% Père 48 8,99% Mère 6 1,12% Les deux parents 2 0,38% Total 534 100,00% Décès des parents Stable 76% Problèmes conjugaux 13% Séparatio n 3% Divorce 8% Stable Problèmes conjugaux Séparation Divorce
  • 73. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 72 Relation entre l'enfant et les parents Nb % cit. Stable 436 81,65% Agité 68 12,73% Sérieux problèmes 30 5,62% Total 534 100,00% Relation entre l'enfant et les parents Aucun; 89,51% Père; 8,99% Mère; 1,12% Les deux parents; 0,38% Aucun Père Mère Les deux parents
  • 74. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 73 Relation entre l'enfant et la famille Nb % cit. Stable 478 89,51% Agité 32 6,00% Sérieux problèmes 24 4,49% Total 534 100,00% Stable; 81,65% Agité; 12,73% Sérieux problèmes ; 5,62% Stable Agité Sérieux problèmes
  • 75. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 74 Relation entre l'enfant et la famille Autres membres de la famille qui travaillent Nb % cit. Non 340 63,67% Oui 150 28,09% Non réponse 44 8,24% Total 534 100,00% Autres membres de la famille qui travaillent Stable; 89,51% Agité; 6,00% Sérieux problèmes; 4,49% Stable Agité Sérieux problèmes
  • 76. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 75 Nombre de membres de la famille qui travaillent Moyenne = 1,80 Médiane = 1,00 Min = 1 Max = 7 Nb % cit. Moins de 2 80 14,98% 2 36 6,74% 3 14 2,62% 4 0 0,00% Non; 63,67% Oui; 28,09% Non réponse; 8,24% Non Oui Non réponse
  • 77. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 76 5 4 0,75% 6 et plus 6 1,13% Non réponse 394 73,78% Total 534 100,00% Connaît-il d’autres enfants travailleurs Nb % cit. Non 298 55,80% Oui 198 37,08% Non réponse 38 7,12% Total 534 100,00% Connaît-il d’autres enfants travailleurs
  • 78. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 77 Combiend’enfants travailleurs Moyenne = 2,95 Médiane = 2,00 Min = 1 Max = 30 Nb % cit. Moins de 5 116 21,73% De 5 à 9 18 3,37% De 10 à 14 2 0,37% De 15 à 19 0 0,00% De 20 à 24 0 0,00% 25 et plus 2 0,37% Non réponse 396 74,16% Non; 55,80% Oui; 37,08% Non réponse; 7,12% Non Oui Non réponse
  • 79. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 78 Total 534 100,00% Enseignement formelle Nb % cit. Non 46 8,61% Oui 450 84,27% Non réponse 38 7,12% Total 534 100,00% Relation avec l'école
  • 80. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 79 Enseignement formelle Année scolaire Enseignement formelle Moyenne = 2010 Non; 8,61% Oui; 84,27% Non réponse; 7,12% Non Oui Non réponse
  • 81. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 80 Médiane = 2011 Min = 2002 Max = 2012 Nb % cit. Moins de 2006 6 1,12% 2006 2007 6 1,12% 2007 2008 16 3,00% 2008 2009 56 10,49% 2009 2010 122 22,85% 2010 2011 160 29,96% 2011 2012 94 17,60% Non réponse 74 13,86% Total 534 100,00% Année scolaire
  • 82. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 81 Niveau scolaire Moyenne = 5 Médiane = 5 Min = 1 Max = 9 0,00% 5,00% 10,00% 15,00% 20,00% 25,00% 30,00%
  • 83. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 82 Nb % cit. Moins de 2 12 2,25% 2 36 6,74% 3 42 7,87% 4 50 9,36% 5 74 13,86% 6 et plus 160 29,96% Non réponse 160 29,96% Total 534 100,00% Niveau scolaire
  • 84. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 83 Enseignement non formelle Nb % cit. Non 256 47,94% Oui 22 4,12% Non réponse 256 47,94% Total 534 100,00% 0,00% 5,00% 10,00% 15,00% 20,00% 25,00% 30,00%
  • 85. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 84 Enseignement non formelle Année scolaire Enseignement non formelle Médiane = 2 012 Min = 2003 Max = 2 012 Nb % cit. 20032004 2 0,37% 20102011 2 0,37% 20112012 12 2,26% Non réponse 518 97,00% Total 534 100,00% Non; 47,94% Oui; 4,12% Non réponse; 47,94% Non Oui Non réponse
  • 86. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 85 Année scolaire Enseignement non formelle Encore à l'école Nb % cit. Non 358 67,04% Oui 112 20,97% Non réponse 64 11,99% Total 534 100,00% Encore à l'école 0,00% 10,00% 20,00% 30,00% 40,00% 50,00% 60,00% 70,00% 80,00% 90,00% 100,00%
  • 87. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 86 Qui l'a poussé à quitter l'école? Nb % cit. Personne 424 79,40% Mère 32 5,99% Père 24 4,49% Les amis 20 3,75% Les parents 14 2,65% Enseignant 10 1,87% Directeur 2 0,37% frère 2 0,37% Grand-père 2 0,37% Problèmes familiale 2 0,37% Non; 67,04% Oui; 20,97% Non réponse; 11,99% Non Oui Non réponse
  • 88. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 87 Système de son école 2 0,37% Total 534 100,00% Qui l'a inciter à rester à l'école? Nb % cit. Mère 104 19,48% La famille 56 10,49% Personne 40 7,49% Les parents 40 7,49% L'enseignante 14 2,64% Les amis 10 1,87% Grand-mère 6 1,12% Père 4 0,75% Frères 4 0,75% Les voisins 4 0,75% Directeur d'école 2 0,37% Ante 2 0,37% Secrétaire d'école 2 0,37% Son patron 2 0,37% Non réponse 244 45,69%
  • 89. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 88 Total 534 100,00% Les causes de sortie de l'école Nb % cit. L'échec scolaire 102 19,15% La pauvreté 86 16,10% Problèmes familiale 20 3,75% Aide la famille 18 3,37% D'apprendre un métier 16 3,00% L'absent 12 2,25% N'aime pas l'école 12 2,25% Problèmes avec les enseignants 12 2,25% Décès du père 10 1,87% Violence de l'enseigneur 10 1,87% Raisons personnelles 8 1,50% Loin de l'école 6 1,12% Punition 6 1,12% Briser sa jambe 2 0,37% Travail de la mère 2 0,37% Décès de mère 2 0,37% Difficulté de fusionnement dans la classe 2 0,37% Difficulté à apprendre le 2 0,37%
  • 90. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 89 français Difficultés de prononciation 2 0,37% Incident 2 0,37% Jouer football 2 0,37% La déficience visuelle 2 0,37% Maladie héréditaire 2 0,37% Opération a ses yeux 2 0,37% Problèmes avec la directrice 2 0,37% Non réponse 192 35,96% Total 534 100,00% Aime -t-il aller à l'école? Nb % cit. Non 148 27,72% Oui 298 55,80% Non réponse 88 16,48% Total 534 100,00%
  • 91. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 90 Aime -t-il aller à l'école? A-t-il peur de revenir à l'école? Nb % cit. Non 206 38,58% Oui 144 26,96% Non réponse 184 34,46% Total 534 100,00% A-t-il peur de revenir à l'école? Non; 27,72% Oui; 55,80% Non réponse; 16,48% Non Oui Non réponse
  • 92. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 91 Nature de travail de l’enfant Nb % cit. Vendre les sacs de plastique 72 13,48% Mécanicien 44 8,24% Maçon 30 5,62% Menuiserie 30 5,62% Ferronnerie 20 3,75% Bonne 18 3,37% Couture 16 3,00% Sans 16 3,00% Vendre les légumes 16 3,00% Poterie 16 3,00% Vendre les poissons 16 3,00% Vendre de vêtements 16 3,00% Non; 38,58% Oui; 26,96% Non réponse; 34,46% Non Oui Non réponse Milieu de travail de l’enfant
  • 93. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 92 Boulanger 10 2,29% Vendre potrie 10 2,29% Tôlier 8 1,90% Gardien 8 1,90% Travailler dans un café 8 1,90% Cireur 6 1,40% Peeling poissons 6 1,40% Coiffure 6 1,40% Vendre de cigarettes 6 1,40% Divers 4 0,75% Electricien 4 0,75% Soudeur 4 0,75% Nettoyage des bateaux 4 0,75% Vendeuse de pain 4 0,75% Colporteur 2 0,36% Epicier assistant 2 0,36% Hygiène 2 0,36% Livraison de pain 2 0,36% Réparation réfrigérateurs 2 0,36% Réparation de mobilier 2 0,36% Snack 2 0,36% Tailleur 2 0,36% Teinture 2 0,36% Travailleur 2 0,36% Vendre de poulet 2 0,36% Vendre les produits de nettoyage 2 0,36% Non réponse 112 17,97% Total 534 100,00%
  • 94. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 93 Pourquoi travaille t-il? Nb % cit Aide la famille 68 12,73% La pauvreté 47 8,80% Couvrir les dépenses personnelles 37 6,93% Apprendre un métier 23 4,31% Décès du père 9 1,69% La volonté de travailler 7 1,31% Aide son père 7 1,31% Aide sa mère 5 0,94% L'échec scolaire 3 0,56% Loin de l'école 2 0,37% Ne pas aimer l'école 1 0,19% Problèmes conjugaux 1 0,19% Raisons personnelles 1 0,19% Non réponse 323 60,48% Total 534 100,00% Nombre d'heures de travail par jour Moyenne = 8,41 Médiane = 9,00 Min = 1 Max = 16 Nb % cit.
  • 95. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 94 Moins de 3 2 0,37% De 3 à 5 90 16,85% De 6 à 8 100 18,73% De 9 à 11 146 27,34% De 12 à 14 70 13,11% 15 et plus 6 1,12% Non réponse 120 22,48% Total 534 100,00% Nombre d'heures de travail par jour
  • 96. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 95 Nombre de jours de travail par semaine Moyenne = 6,21 Médiane = 6,00 Min = 1 Max = 7 0,00% 5,00% 10,00% 15,00% 20,00% 25,00% 30,00%
  • 97. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 96 Nb % cit. Moins de 2 2 0,37% 2 8 1,50% 3 2 0,37% 4 6 1,12% 5 20 3,75% 6 et plus 382 71,54% Non réponse 114 21,35% Total 534 100,00% Nombre de jours de travail par semaine
  • 98. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 97 Bénéfice de la famille du revenu de l'enfant Nb % cit. Non 64 11,99% Partiellement 198 37,08% Totalement 150 28,08% Non réponse 122 22,85% Total 534 100,00% Bénéfice de la famille du revenu de l'enfant 0,00% 10,00% 20,00% 30,00% 40,00% 50,00% 60,00% 70,00% 80,00%
  • 99. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 98 Bénéfice de l'enfant de son revenu Nb % cit. Non 122 22,85% Partiellement 234 43,82% Totalement 58 10,86% Non réponse 120 22,47% Total 534 100,00% Bénéfice de l'enfant de son revenu Non; 11,99% Partielle ment; 37,08% Totalem ent; 28,08% Non réponse ; 22,85% Non Partiellemen t Totalement Non réponse
  • 100. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 99 Relation entre l'enfant et ses collègues de travail Nb % cit. stable 326 61,05% Agité 4 0,75% Sérieux problèmes 40 7,49% Non réponse 164 30,71% Total 534 100,00% Relation entre l'enfant et ses collègues de travail Non; 22,85% Partiellem ent; 43,82% Totaleme nt; 10,86% Non réponse; 22,47% Non Partiellement Totalement Non réponse
  • 101. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 100 Relation entre l'enfant et son patron Nb % cit. Stable 296 55,43% Agité 14 2,62% Sérieux problèmes 40 7,49% Non réponse 184 34,46% Total 534 100,00% Relation entre l'enfant et son patron stable; 61,05% Agité; 0,75% Sérieux problèmes; 7,49% Non réponse; 30,71% stable Agité Sérieux problèmes Non réponse
  • 102. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 101 Y a t-il d'autres enfants qui travail le même travail Nb % cit. Non 234 43,82% Oui 178 33,33% Non réponse 122 22,85% Total 534 100,00% Y a t-il d'autres enfants qui travail le même travail Stable; 55,43% Agité; 2,62% Sérieux problèmes; 7,49% Non réponse; 34,46% Stable Agité Sérieux problèmes Non réponse
  • 103. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 102 Nombre d’enfants qui travail le même travail Moyenne = 4,66 Médiane = 2,00 Min = 1 Max = 100 Nb % cit. Moins de 20 124 23,23% De 20 à 39 2 0,37% De 40 à 59 0 0,00% De 60 à 79 0 0,00% De 80 à 99 0 0,00% 100 et plus 2 0,37% Non réponse 406 76,03% Non; 43,82% Oui; 33,33% Non réponse; 22,85% Non Oui Non réponse
  • 104. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 103 Total 534 100,00% Risques et danger Nb % cit. Non 218 40,82% Oui 188 35,21% Non réponse 128 23,97% Total 534 100,00% Risques et danger Non; 40,82% Oui; 35,21% Non réponse; 23,97% Non Oui Non réponse
  • 105. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 104 Nature du risque Nb % cit. Brulure 23 4,31% Outils tranchants et lourds 20 3,75% Les dangers des machines 19 3,56% L'exposition au soleil 11 2,06% Harcèlement sexuel 8 1,50% Violence 8 1,50% Les matières toxiques 5 0,94% Blessures 4 0,75% Les maladies 3 0,56% Allergies 3 0,56% Pas de contrôle 2 0,37% Electricité 2 0,37% L'atelier loin de chez lui 2 0,37% Les scorpions 2 0,37% Malnutrition 2 0,37% Odeur de l'alcohol 2 0,37% Angines 1 0,19% Effort 1 0,19% Passe la nuit garde les voitures 1 0,19% Problèmes avec les autres vendeurs de poissons 1 0,19% Problèmes respiratoires 1 0,19% Non réponse 413 77,34%
  • 106. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 105 Total 534 100,00% Abus Nb % obs. Non 106 17,67% Physique 240 40,00% Psychique 152 25,33% Sexuel 14 2,33% Matériel 88 14,67% Total 600 100,00% NB : Total = 600 > 534 parce que cette question à choix multiples. Abus
  • 107. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 106 A-t-il des projets personnels A-t-il des projets personnels Non Oui Non réponse Total 184 294 56 534 % cit 34,46% 55,06% 10,48% 100,00% 0,00% 5,00% 10,00% 15,00% 20,00% 25,00% 30,00% 35,00% 40,00%
  • 108. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 107 Les projects personnelL’Enfant Nb % cit. Devenir policier 56 10,49% Continuer ses études 44 8,24% Apprendre un métier 32 5,99% Devenir enseignant 22 4,12% Avoir un bon travail 20 3,75% Devenir militaire 12 2,25% Devenir footballeur 12 2,25% Devenir marin 12 2,25% Devenir propriétaire d'un atelier 12 2,25% Devenir médecin 8 1,50% Devenir propriétaire d'atelier 8 1,50% Devenir commerçant 6 1,13% Devenir mécanicien 6 1,13% Devenir propriétaire d'un atelier d'électricité 6 1,13% Non 34,46% Oui 55,06% Non réponse 10,48% A-t-il des projets personnels Non Oui Non réponse
  • 109. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 108 Devenir propriétaire d'un atelier de couture 6 1,13% Devenir propriétaire d'un café 6 1,13% Devenir tailleur 6 1,13% Devenir propriétaire d'un magasin 6 1,13% Devenir fonctionnaire 4 0,75% Devenir entrepreneur 4 0,75% Mariage 2 0,37% Métrise l'informatique 2 0,37% Aide la famille 2 0,37% Devenir propriétaire d’un atelier de tôlier 2 0,37% Avoir un projet personnel 2 0,37% Avoir une famille et des enfants 2 0,37% Devenir propriétaire d'un atelier de mobilier 2 0,37% Devenir propriétaire d'un magasin de bijoux 2 0,37% Devenir propriétaire un cyber 2 0,37% Devenir cordonnier 2 0,37% Devenir fonctionnaire a l'administration de prison 2 0,37% Devenir soudeur 2 0,37% Immigration 2 0,37% Devenir menuisier d’aluminium 2 0,37% Non réponse 218 40,82% Total 534 100,00%
  • 110. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 109 Depuis son travail a-t-il été suivi par : Non Oui Non réponse Total psychologue 458 6 70 534 % cit 85,77% 1,12% 13,11% 100,00% Assistant social 458 16 60 534 % cit 85,76% 3% 11,24% 100,00% Infirmier ou médecin 370 110 54 534 % cit 69,29% 20,60% 10,11% 100,00% Autre 472 2 60 534 % cit 88,39% 0,37% 11,24% 100,00%
  • 111. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 110 Depuis son travail a-t-il été suivi par : 4.2Résumé analytique a. les particularités de l’échantillon ciblé selon le sexe et l’âge :  selon le sexe : 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 Non Oui Non réponse
  • 112. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 111 De l’ensemble des 534 enfants qui forment l’échantillon de ce diagnostic, on trouve parmi eux 434 garçons, c'est-à- dire 81,30% , par contre le nombre de filles atteint 100 , c'est-à-dire 18,70% ; ce qui veut dire clairement que le phénomène est propagé chez les males , ce qui pousse à supposer l’intervention des facteurs socioculturels qui montrent la vocation des garçons à chercher un gagne pain et les filles à pratiquer leur fonction de femmes au foyer ou (sans) un travail extérieur .  selon l’âge : Les composantes de l’échantillon ciblé se distribuent, selon l’âge, entre ceux qui sont nés entre 2006 et 1997, donc l’âge varie entre 7 ans et 16 ans, statistiquement parlant, selon l’âge on trouve que 116 enfants on 16 ans c'est-à-dire 21,70%, après 14 ans avec 102 enfants, c'est- à-dire 19,10%, ensuite 15 ans avec 88 enfants c'est-à-dire 16,50%, puis 13 ans avec 14,60%. On remarque que ces quatre catégories forment la grande partie de l’échantillon du diagnostic avec 384 enfants, par contre l’ensemble des catégories restantes du nombre de six ne présente que 150 enfants. la souveraineté du phénomène du travail dans les rangs des enfants selon cette analyse catégorique de l’échantillon visé par le travail diagnostic, montre la progression du phénomène suivant la croissance de l’âge et sa diminution dans chez les moins âgés.
  • 113. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 112 On remarque aussi que la relation entre ce phénomène et les 4 catégories, c'est-à-dire celles, selon son âge, qui se trouvent au collège, amène à penser à poser les questions en relation avec les causes du décrochage scolaire précisément en cette étape. b. les particularités selon le milieu de vie :  La carte professionnelle des parents des enfants de l’échantillon du diagnostic se distribue entre les domaines du travail organisé en minorité et les domaines du travail non-organisé en majorité. Les activités varient entre les deux domaines entre l’activité agricole, maritime, commerciale ou professionnelle. Sans oublier que la catégorie de ceux qui ne travaillent pas / catégorie (sans) est présente et se répète 82 fois avec 15,40% et c'est-à-dire la 2ème proportion dans la carte professionnelles après la catégorie des marins qui s’est répétée 84 fois avec 15,80%. En général, la carte professionnelle présente la réponse aux grandes causes qui poussent les enfants au marché du travail, et se charger la responsabilité de procurer le moyen de vie principal ou s’ajouter à la soutenance collective / la famille ou individuelle qui constitue l’Independence préalable de l’enfant de sa famille.
  • 114. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 113 Ce qui attire l’attention en ce qui concerne l’accès des enfants du père ingénieur et du père policier au marché du travail se répète 2 fois pour chacun d’eux 0,40% , on trouve sa réponse dans les situations de nervosité dans les relations familiales Dans les rangs des mères des enfants de l’échantillon, la carte professionnelle présente la grande relation avec la règle de la situation socioprofessionnelle des femmes au Maroc qui ont la situation (sans) travail et qui supportent pratiquement la responsabilité des travaux du foyer et des enfants et ça selon une répétition de 378 fois avec 77,70%.  La règle dominante en ce qui concerne la formation des familles de l’échantillon ciblé et surtout dans l’axe des frères, la plupart des membres ont des frères (496 parmi 534). Et selon le classement catégorique de l’échantillon, le classement selon la logique de la dominance montre la priorité de la catégorie (2 à 3 frères) avec une répétition de 200 fois et de 40,30%, suivie de la catégorie (4à 5 frères) qui s’est répétée 74 fois avec 14,90% qui est la catégorie de ( 5 à 6 frères). Il est logique que quand la formation de la famille du nombre de ses membres et les particularités de sa situation professionnelle soit l’une des causes influentes qui mènent les enfants à s’éloigner de l’école et côtoyer n’importe quel employeur qui présente un support de vie. Ce problème s’assure avec l’arrêt près des données
  • 115. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 114 concernant le travail des autres membres de la famille puisqu’on trouve que la plupart des membres de l’échantillon de l’étude ont des frères qui travaillent. La proportion de 57,10% concerne le travail d’un seul frère, 25,70% le travail de deux frères, 10% de trois frères, 2,90% 5 frères et six ou plus la proportion de 4,30%.  En se déclenchant des données quantitatives concernant l’axe des relations familiales et surtout la relation entre les parents, on trouve que la stabilité domine avec une expression de 72,80% ce qui veut dire que ce côté, au moins en ce qui concerne l’échantillon étudié, ne montre pas que c’est l’une des causes du travail des enfants et que les problèmes familiaux et les situations du divorce ne se considèrent pas comme causes fondamentales de ce phonème.  Les données de l’étude montrent que 198 enfants de l’ensemble de l’échantillon ciblé c'est-à-dire 39,90% connaissent d’autres enfants travailleurs, et cela démontre la gravité de la propagation du phénomène. c. Les particularités du milieu scolaire :  Les données quantitatives montrent que 76,20% de l’ensemble des membres de l’échantillon de l’étude ont quitté l’école et 23,80% rassemblent le travail et l’école.
  • 116. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 115 Elles montrent aussi que la plupart des enfants n’ont pas dépassé le niveau de l’enseignement primaire avec un total de 374 enfants et avec une proportion de 70,04% . Ce qui renvoie une autre fois à l’obligation de rechercher les causes de déclenchement scolaire des enfants et leur affiliation dans le marché du travail au cours de la période de l’âge qui correspond à la scolarisation dans le cycle de l’enseignement au collège. Les données du profit des occasions de l’enseignement non-formel attestent l’inefficacité des efforts fournis dans ce domaine puisque 92,10% de l’ensemble des membres de l’échantillon de l’étude ont exprimé leur non-profit des programmes de l’éducation non-formelle  En ce qui concerne la relation école et son périmètre pour pousser l’enfant à quitter l’école en créant des conditions pour l’affiliation au travail, les données montrent que la volonté libre de l’enfant (les stimulations personnelles) demeure le facteur essentiel avec 48,60% , ensuite les stimulations externes en relation avec le cercle familial et le cercle des amis avec 44,86% , après arrive le rôle du milieu scolaire avec son organisation et ses éléments avec 6,54%  Les causes qui poussent les enfants à quitter le milieu scolaire se présente en ce qui est en relation avec l’enfant, avec son milieu familial et avec son milieu scolaire avec tous ses éléments.
  • 117. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 116 Les causes en relation avec l’enfant Jouer au football Faiblesse de la vue Maladie contagieuse N’aime pas l’école Avoir fait une opération des yeux pour causes personnelles Beaucoup d’absence Fracture au pied 17,06% Les causes en relation avec le milieu familial La pauvreté L’aide de la famille Le décès du père Le décès de la mère Problèmes familiaux Le travail de la mère 40,59% Les causes en relation avec milieu scolaire L’échec scolaire Difficulté de concentration en classe Difficulté d’apprentissage de la langue française Difficulté de prononciation Problèmes avec la direction de l’école Problèmes avec les enseignants La punition et l’harcèlement des enfants de la part des enseignants 42,35%  La majorité des membres de l’échantillon, à travers les données évaluées, ont exprimé leur amour
  • 118. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 117 d’aller à l’école 66,80% ce qui explique le sentiment favorable de la relation avec le milieu scolaire. d. Les particularités du milieu du travail : Les données de l’étude selon la nature les travaux des membres de l’échantillon montrent qu’ils sont distribués entre stagiaires dans des ateliers de métiers (réparation de voitures 10,60% ; maçonnerie 7% ; menuiserie 7% ; couture 3,80% ; forgeron 4,70% ; poterie 3,80% ……..) et travailleurs de la vente (vente des sacs de plastique 16,90% ; vente de légumes 3,80% ; vente de poissons 3,80% ; vente de vêtements 3,80% , vente de poterie 2,30% ; vente de cigarettes 1,42%......) . proposant quelques services faciles (gardiennage 1,90% ; café 1,90% ; cireurs 1,40% ; nettoyage de poisons 1,42% ; coiffure 1,42%........) . la question qui reste posée est : quel est le revenu duquel profite l’enfant ou et sa famille de ce genre de travail ?  Les données de l’étude montrent que les familles profitent partiellement de revenu matériel du travail de leurs enfants (48,10%), profitent totalement (36,40%) et celles qui ne profitent de rien (15,50%). En général, et même avec le profit total, le revenu matériel de leur travail, 56,50% profitent partiellement et 29,50% ne profitent de rein.  Les données de l’étude montrent le volume de l’exploitation que rencontrent les enfants travailleurs dans le nombre d’heures de travail puisque plus que la moitié de
  • 119. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 118 ces enfants (53,62%) travaillent plus que 8 heures. Ils sont distribués ainsi :35,30% entre 9h et 11 h , 16,90% entre 12h et 14h. Le volume de l’exploitation augmente avec le nombre de jours du travail par semaine puisque 91% de ces enfants travaillent entre 6 et 7 jours ce qui veut dire qu’ils n’ont pas des vacances de fin de semaine  Le niveau de l’exploitation se multiplie quand on s’arrête auprès de la liste des dangers qu’affrontent les enfants au travail. Ils sont variés et reviennent globalement à la non- pertinence des conditions du climat du travail pour pratiquer n’importe quel travail. il suffit de citer ces proportions expressives : (les dangers causés par les brulures 18,60%, ceux causés par les appareils 15,90%, ceux causés par l’exposition au rayons salaires 9,10%.....). Il faut souligner que les dits-enfants réalisent avec un degré élevé de conscience les dangers auquel ils sont affrontés et les circonstances de leur travail. Ils sont aussi conscients de leurs exploitation puisque les données quantitatives montrent que l’exploitation corporelle vient au sommet des variétés de l’exploitation (44,90%) ensuite vient l’exploitation psychique (28,50%) ; puis l’exploitation matérielle (16,50%) ; enfin l’exploitation sexuelle (2,60%) , une proportion de 19,90% a avoué qu’elle n’a jamais été exploitée . 4.3 L’influence du travail des enfants :
  • 120. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 119 Du point de vue des droits de l’enfant et du développement humain durable, on conclue que le phonème du travail des enfants exprime clairement plusieurs preuves concrètes, surtout qu’elles sont devenues des cas habituels dans la société marocaine, car quelques familles ont pris l’habitude, surtout les pauvres et les moyennes au niveau des revenues, de pousser leurs enfants au marché du travail surtout pendant les vacances scolaires. Cette lésion qui n’existait que dans les régions rurales et quelques rassemblements des métiers, s’est propagée dangereusement dans plusieurs activités économiques non-organisées n’ayant aucune forme de la protection de l’enfant puisqu’elles le classe comme catégorie sociale pas chère et sans droits ce qui aboutit à de négatifs résultats au niveau de l’influence corporelle, psychique de l’enfant et se propage au niveau de la société au moyen et au long terme , parmi ces résultats : Au niveau de l’enfant : Pendant le travail, l’enfant souffre de la privation de différentes formes des soins familiaux, sociaux, psychologiques et médicaux et qui sont le résultat de sa restriction du développement dans son milieu naturel qui lui garantit les conditions saines de vie qui correspondent aux capacités de son âge et le mettent dans un environnement qui ne correspond pas sa composition corporelle, intellectuelle et psychique.
  • 121. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 120 Dans ct environnement, il s’expose à beaucoup de formes d’exploitations, on le bat, on l’humilie surtout de la part de l’employeur. Il est aussi exposé aux risques handicaps permanents et aux complexités psychiques qui feront de lui un être anormal et une personne non désiré dans son périmètre social. L’exclusion de l’enfant travail des chances de l’éducation et de l’enseignement participe à la discrimination d’un ensemble d’apprentissage social qu’on accumule à travers la scolarisation dans la période du développement social que l’enfant vit normalement à l’école ce qui peut lui créer des difficultés dans son comportement avec son périmètre social et l’intégration dedans . Généralement, on peut classer l’influence du travail de l’enfant comme suit : Les influences sur la santé : Puisque les enfants s’exposent aux dangers lors de leurs présences dans les endroits du travail surtout qu’ils sont à une étape d’âge qui les expose aux facteurs qui influent sur le déséquilibre des appareils variées du corps et moins supportable aux difficultés du travail, surtout dans quelques cas ou le travail forme un danger typique comme les travaux qui demandent beaucoup d’effort ou ceux ou l’enfant s’expose aux matières chimiques
  • 122. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 121 Naturellement, le développement anormal de l’enfant forme des instabilités dans la formation de sa personnalité, comparé à un enfant normal qui profite d’une vie sociale et éducative saine, il a des pressions et des difficultés psychiques en supportant des responsabilités qui dépassent leurs capacités psychiques et intellectuelles. Au niveau de la société : Face aux multiples pressions de l’inégalité sociale que subissent ce genre d’enfants ainsi que leur exploitation économique en un jeune âge ou ils devaient etre logiquement dans leurs écoles, cela donnerait naissance à des rancunes envers la société puisqu’elles mettent n eux une sorte de vengeance envers tous les constituants de la société à travers la progression de la volonté de la brutalité contre elle ce qui explique la progression des moyennes des crimes et du dérapage entre les adolescents et les jeunes. La privation des enfants travailleurs de l’acquisition des sciences et de l’enseignement et la diminution de leur niveau scientifique amène au grognant de l’énergie humaine au lieu d’être membre générateur et innovant dans la progression de la société et de son développement.
  • 123. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 122 La progression du phénomène du travail des enfants mène à l’augmentation de la proportion des non travailleurs dans les rangs de la force humaine, puisque la majorité des employeurs optent à l’emploi des enfants à cause de leurs faibles salaires en les comparants aux les adultes. 4.4 Recommandations : Pour affronter la lésion du travail des enfants à l’âge de scolarisation, il faut suivre le système de coopération entre les différents secteurs à travers l’amélioration des stratégies à court terme pour l’intervention urgente pour stopper son influence sur la généralité des enfants travailleurs actuellement. D’après une lecture ralentie des résultats de ce diagnostic, on aboutit à un ensemble de recommandations qu’on peut considérer comme propositions Ŕ solutions susceptibles de diminuer la gravité de ce problème et un noyau d’une stratégie ultérieure pour la protection : Mettre une politique d’invention nationale complète pour remédier aux causes sociales de ce phénomène Renforcer l’arsenal des lois organisatrices de ce domaine Opérer les lois et concrétiser les traités qui condamnent le travail des enfants de façon finale
  • 124. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 123 Essayer de rendre le plus grand nombre possible des enfants travailleurs à la scolarisation Mettre une stratégie d’intervention réparatrice ainsi qu’ un accompagnement thérapeutique des différents aspects négatifs de l’inscription forcée des enfants au monde du travail. Appliquer les sanctions citées sur tous ceux qui embauchent les enfants, ou les obligent à le faire. Varier les activités divertissantes et soutiens dans les établissements scolaires surtout ceux dont les proportions en progression du grognant scolaire. Arrêter le phénomène du décrochage scolaire de différentes façons Soutenir les associations éducatives et les encourager à encadrer les enfants ayant l’âge obligatoire de scolarisation. Concentrer les établissements de qualification professionnelle pour attirer les catégories des âges minimales Appliquer des sanctions dures sur celui qui participe à l’éloignement de l’enfant de l’école même les parents Obliger les parents aux soins de leurs enfants, leur protection de toutes formes du travail Concentrer les campagnes de sensibilisation autour des dangers du travail des enfants et les droits de l’enfant chez les catégories pauvres et faibles.
  • 125. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 124 Mettre des thèmes d’apprentissage autour de ce phénomène dans les programmes scolaires formels Créer des établissements de contrôle pour le suivi médical et social des enfants travailleurs de plus de 15 ans conformément aux lois organisatrices. Concentrer l’intervention dans les rassemblements professionnels non Ŕ organisé qui sont considérés champ fertile ou se prospère ce phénomène. Annexes
  • 126. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 125 Annexe 1: formulaire de la recherche sur le terrain diagnostic sur le phénomène du travail des enfants Safi formulaire de la recherche sur terrain Syndicat national de l’enseignem ent domaine de la recherche N° de formulaire informations sur l'enfant prénom nom date de naissance sexe G F adresse tél milieu de vie nom du père sa profession nom de la mère
  • 127. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 126 sa profession nombre de frères classement entre les frères relation entre les parents stable problèmes conjugaux séparati on divorc e décès des parents père mère les deux parents nom du parrain lien avec l'enfan t sa profession relation entre l'enfant et les parents stable agit é sérieux problèm es relation entre l'enfant et la famille stable agit é sérieux problèm es y a-t-il d'autres membres de la famille qui travaillent no n oui combien lien avec l'enfant connaît-il d'autres enfants travailleurs no n oui combien leurs noms, N° tel et lieux de travail relation avec l'école enseigneme nt formelle no n oui année scolaire nivea u encor e à l'écol e enseigneme nt non formelle no n oui année scolaire les causes de sortie de l'école aime -t-il no pourquo
  • 128. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 127 aller à l'école? n i? oui pourquo i? qui l'a poussé à quitter l'école? qui l'a inciter à rester à l'école? a-t-il peur de revenir à l'école? no n pourquo i? oui pourquo i? milieu de travail nature de travail les tâches demandées nombre d'heures de travail par jour nombre de jours de travail par semaine pourquoi travaille t-il? y a t-il d'autres enfants qui no n oui combien ? leurs noms, N° tel et lieux de travail relation entre l'enfant et ses collègues de travail stable agit é sérieux problèm es relation entre l'enfant et son patron stable agit é sérieux problèm es risques et danger no n oui nature du risque abus no n physique psychiq ue sexuel matéri el bénéfice de la famille du revenu de l'enfant non partiellemen t totalement bénéfice de l'enfant de son revenu non partiellemen t totalement
  • 129. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 128 objectif de son travail a-t-il des projets personnels no n oui suivi de l'enfant depuis son travail a-t-il été suivi par psychologue non ou i assistant social non ou i infirmier ou médecin non ou i autre non ou i dans quel cadre observation s Annexe 2: Quelques chiffres de la protection de l'enfant au Maroc Indicateur Valeur Source Travail des enfants (7- 14) 123 000 selon les données du HCP, ce chiffre n’inclue pas le travail domestique des petites filles et le travail des enfants dans l’agriculture HCP - 2011
  • 130. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 129 Mariage des enfants 43 000 mariages precoces conclus en 2011 MJ- 2011 Violence domestique 87% des enfants 61% des parents recourent au châtiment corporel comme mode de discipline UNICEF 2006 Mineurs en conflit avec la loi 20 750 enfants impliqués dans des affaires en rapport avec la justice En 2009, 5875 enfants placés dans les centres de sauvegarde de l’enfance Les enfants constituent 10 à 12% de la population carcérale du Maroc MJ 2010 MJS 2009 Observatoire marocain des prisons -2009 Enfants en institution 80 000 Entraide Nationale Enfants en situation de rue et enfants migrants non accompagnés En nette progression dans les grandes villes Les associations Enfants abandonnés à la naissance 6480 en 2008, soit 2% des naissances UNICEF – Ligue Marocaine pour la Protect
  • 131. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 130 Source : enquête nationale sur les enfants travailleurs l’année 2012 Annexe 3 : proportion des enfants au travail par région
  • 132. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 131 Source : enquête nationale sur les enfants travailleurs l’année 2012 Annexe 4 : proportion des enfants au travail par secteur
  • 133. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 132 Source : enquête nationale sur les enfants travailleurs l’année 2012 Annexe 5 : Loi n° 04-00 Modifiant et complétant le dahir n° 1-63-071
  • 134. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 133 Du 25 joumada II 1383 (13 novembre 1963) relatif à l’obligation de l’enseignement fondamental -------- Article premier I- Les articles 1, 2, 3, 5, 6 (1er alinéa) du dahir n° 1-63-071 du 25 joumada II 1383 (13 novembre 1963) relatif à l’obligation de l’enseignement fondamental sont modifiés ainsi qu’il suit : « Article premier.- L’enseignement fondamental constitue un droit et une « obligation pour tous les enfants marocains des deux sexes ayant atteint l’âge « de 6 ans. « L’Etat s’engage à leur assurer cet enseignement gratuitement dans le « plus proche établissement d’enseignement public de leur lieu de résidence. Les « parents et tuteurs s’obligent de leur part à faire suivre cet enseignement à leurs « enfants jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de quinze ans révolus. » « Article 2.- L’enseignement est dispensé dans les établissements ou « écoles publics, privés ou traditionnels. » « Article 3. – Toute personne responsable d’un enfant doit, au cours de « l’année où il atteint l’âge de 6 ans, demander son inscription dans un « établissement d’enseignement. »
  • 135. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 134 « Elle doit, en outre, veiller à ce que l’enfant fréquente régulièrement « l’établissement où il est inscrit. » « Dans les zones rurales et, dans la limite des moyens disponibles, l’Etat « assure les moyens de transport et crée les cantines scolaires pour les enfants « qui résident dans des lieux éloignés des établissements d’enseignement. L’Etat « apporte son soutien aux centres d’hébergement des élèves tout en les dotant « des installations nécessaires. » « Les conditions d’inscription et les modalités de contrôle de l’assiduité « seront fixées par arrêté du ministre de l’éducation nationale. « A défaut par les personnes responsables de l’enfant de le faire inscrire « conformément aux dispositions de la présente loi, l’administration y procédera « d’office. » « Article 5.- Sont considérées comme personnes responsables au sens de « la présente loi : « a) le père ou à défaut ou en cas d’incapacité, la mère ; « b) le tuteur ou la personne préposée à la Kafala ou le tuteur légal ; « c) les directeurs, administrateurs ou gérants de tout établissement ayant « pour objet la garde et l’entretien, à titre permanent, d’enfants orphelins ou « abandonnés. » « Article 6 (1er alinéa).-……………………… Les personnes responsables
  • 136. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 135 « qui, sans excuse valable, ne se seront pas, dans le délai fixé par « l’avertissement, conformées aux dispositions de la présente loi, seront « passibles d’une amende de 120 à 800 dirhams. En cas de récidive, le « maximum de la peine sera toujours encouru. » II- L’expression « obligation de l’enseignement fondamental » est substituée à l’expression « obligation de l’enseignement » figurant dans l’intitulé et les articles du dahir précité n° 1-63- 071. Article 2 Le dahir précité n° 1-63-071 du 25 joumada II 1383 (13 novembre 1963) est complété par les articles 3 bis suivant : « Article 3 bis.- Au cours de la période allant du 1er janvier au 31 mars de « chaque année, les officiers de l’état civil adressent d’office à la délégation « provinciale du ministère de l’éducation nationale du ressort, la liste des « déclarations de naissance qu’ils ont reçues pendant l’année précédente. « Ils adressent dans le même délai et suivant la même procédure, à la « délégation provinciale du ministère de l’éducation, la liste des enfants inscrits « aux registres de l’état civil tenus par eux, ayant atteint de l’âge de 4 ans au 31 « décembre de l’année précédente. « Toute personne responsable d’un enfant doit le déclarer auprès de « l’école publique la plus proche de son lieu de résidence, dans un délai « maximum de six mois à compter de la date où l’enfant concerné atteint l’âge « de 4 ans ; cette
  • 137. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 136 déclaration doit être renouvelée chaque année jusqu’à « l’inscription de l’enfant dans un établissement d’enseignement. « En cas de changement du lieu de résidence de la famille de l’enfant « concerné, la personne responsable de l’enfant au sens de la présente loi doit le « déclarer, contre récépissé, auprès de l’école publique la plus proche de son lieu « de résidence, dans un délai maximum de six mois à compter de la date où « l’enfant atteint l’âge de quatre ans. » Article 3 Sont abrogés les articles 7 et 8 du dahir précité n° 1-63-071 du 25 joumada II 1383 (13 novembre 1963). ----------------- le texte en langue arabe a été publié dans l’édition générale du « Bulletin officiel » n° 4798 du 21 safar 1421 (25 mai 2000). Dahir n° 1-00-201 du 15 safar 1421 (19 mai 2000) portant promulgation de la loi n° 05-00 relative au statut de l’enseignement préscolaire. -------------------
  • 138. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 137 LOUANGE A DIEU SEUL ! (Grand Sceau de Sa Majesté Mohammed VI) Que l’on sache par les présentes – puisse Dieu en élever en fortifier la teneur ! Que Notre Majesté Chérifienne, Vu la Constitution, notamment ses articles 26 et 58, A DECIDE CE QUI SUIT : Est promulguée et sera publiée au Bulletin officiel, à la suite du présent dahir, la loi n° 05-00 relative au statut de l’enseignement préscolaire, adoptée par la Chambre des conseillers et la Chambre des représentants. Fait à Rabat, le 15 safar 1421 (19 mai 2000) Pour contreseing : Le Premier ministre, ABDERRAHMAN YOUSSOUFI
  • 139. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 138 Annexe 6: Loi n° 05-00 relative au statut de l’enseignement préscolaire --------- Chapitre premier Dispositions générales Article premier L’enseignement préscolaire est l’étape éducative dispensée par les établissements ouverts aux enfants âgés de quatre ans révolus à six ans.
  • 140. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 139 Il a pour objectif de garantir à tous les enfants marocains le maximum d’égalité de chances pour accéder à l’enseignement scolaire, de faciliter leur épanouissement physique, cognitif et affectif et de développer leur autonomie et leur socialisation par : 1. l’enseignement de versets coraniques aux enfants marocains musulmans ; 2. l’enseignement des principes et des valeurs morales de l’Islam ; 3. l’enseignement des valeurs fondamentales, civiques et humaines ; 4. le développement des capacités sonsorio-motrices, spatio-temporelles, sémiologiques, imaginatives et expressives ; 5. l’exercice aux activités pratiques et artistiques ; 6. la préparation à l’apprentissage de la lecture et l’écriture en langue arabe, notamment à travers la maîtrise de l’expression orale, en s’appuyant sur la langue amazigh au tout autre dialecte local pour faciliter l’initiation à la lecture ou à l’écriture. Article 2 Les établissements d’enseignement préscolaire sont créés par l’autorité gouvernementale comme ils peuvent être créés, conformément aux dispositions de la présente loi, par toute personne physique ou morale de droit public ou privé, notamment par : 7. les collectivités locales ; 8. les établissements publics ;
  • 141. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 140 9. les associations à but non lucratif régulièrement constituées. Article 3 Toute ouverture, extension ou modification d’établissement d’enseignement préscolaire est soumise à l’autorisation préalable de l’Académie régionale d’éducation et de formation concernée, délivrée selon les modalités fixées par voie réglementaire. L’Académie régionale d’éducation et de formation statue sur la demande d’autorisation dans un délai maximum de trente (30) jours à compter de la date de son dépôt dûment attesté par un récépissé, passé ce délai la demande est réputée acceptée. Tout rejet de la demande par l’académie doit être dûment motivé. Article 4 Toute fermeture d’un établissement d’enseignement préscolaire doit être portée à la connaissance des parents ou tuteurs des enfants trois mois au moins avant la fin de l’année scolaire en cours. Toutefois, si, par suite d’un cas de force majeure, l’activité de l’établissement doit être interrompue en cours d’année, le propriétaire de l’établissement doit en aviser immédiatement l’académie qui assure le fonctionnement de l’établissement par les ressources propres de celui-ci et les moyens dont il dispose, et ce jusqu’à la fin de l’année scolaire.
  • 142. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 141 L’académie prend d’office les mêmes mesures au cas où le propriétaire de l’établissement manque ou se dérobe à l’obligation d’avis. Article 5 Dans les zones rurales et urbaines les plus défavorisées et de manière générale dans les zones de peuplement défavorisées telles que déterminées par l’académie, celle-ci met gratuitement à la disposition des établissements d’enseignement préscolaire, dans la limite des moyens disponibles, des locaux adaptés à ce genre d’enseignement. Elle peut également mettre à la disposition de ces établissements, pour une durée déterminée renouvelable, un personnel pédagogique dont elle assure la rémunération. En outre, les établissements d’enseignement préscolaire qualifiés bénéficient, de subventions de l’Etat en fonction des effectifs des enfants scolarisés et sur la base du respect de normes et de charges précises. Les établissements d’enseignement préscolaire bénéficient des avantages prévus au présent article dans le cadre de conventions définissant les droits et obligations réciproques des parties, notamment en ce qui concerne la fixation des droits et frais de scolarité qui doivent être adaptés à la situation sociale des enfants. Article 6
  • 143. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 142 Un système fiscal incitatif et approprié sera déterminé par une loi en faveur des établissements d’enseignement préscolaire. Chapitre II Obligations des établissements d’enseignement préscolaire Article 7 Les établissements d’enseignement préscolaire sont soumis aux obligations pédagogiques, telles que fixées par voie réglementaire, qui doivent prendre en considération les spécificités régionales et locales. Ils doivent en outre utiliser des manuels ou autres supports adaptés aux activités pédagogiques et aux objectifs et thèmes fixés par l’Académie régionale d’éducation et de formation concernée. Article 8 Les établissements d’enseignement préscolaire sont soumis aux conditions d’hygiène et de prévention réglementaires. Ils doivent participer de manière effective aux campagnes d’hygiène entrant dans le cadre des programmes nationaux de contrôle d’hygiène, et ce en coordination avec les services chargés de l’hygiène scolaire. Article 9
  • 144. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 143 Les responsables des établissements d’enseignement préscolaire doivent faire assurer l’ensemble de leurs élèves contre les risques d’accidents dont ils pourraient être victimes à l’intérieur de leurs établissements ou pendant le temps où ils sont sous la surveillance effective de leurs préposés. Ils doivent également porter à la connaissance des parents et tuteurs des enfants les clauses du contrat d’assurance. Article 10 Les établissements privés d’enseignement préscolaire sont astreints, à l’égard de tous leurs employés, aux obligations prévues par la législation du travail, sauf clauses plus favorables prévues dans des contrats individuels ou dans des conventions collectives conclus entre propriétaires et leurs employés ou leurs représentants. Article 11 Les publicités concernant les établissements d’enseignement préscolaire ne doivent comporter aucun renseignement de nature à induire en erreur les parents et tuteurs des enfants. Article 12 Les établissements d’enseignement préscolaire doivent faire figurer sur leur enseigne l’expression “ enseignement préscolaire ” ainsi que le numéro et la date de l’autorisation qui leur est délivrée par l’académie. Ils doivent porter ces mentions sur tous leurs imprimés et documents.
  • 145. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 144 Chapitre III Personnel Article 13 Tout directeur d’établissement d’enseignement préscolaire doit : 1. être de nationalité marocaine ; 2. être âgé de 25 ans au moins ; 3. jouir de ses droits civiques ; 4. justifier par un certificat médical homologué par les autorités médicales compétentes son aptitude physique et mentale à exercer les fonctions de directeur ; 5. remplir les conditions de qualification pédagogique fixées par voie réglementaire. L’académie peut, conformément à la législation et à la réglementation en vigueur, autoriser des étrangers à exercer les fonctions de direction. Article 14 Tout éducateur dans un établissement d’enseignement préscolaire doit : 1. être de nationalité marocaine ; 2. être âgé de 18 ans au moins ; 3. jouir de ses droits civiques ;
  • 146. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 145 4. justifier par un certificat médical homologué par les autorités médicales compétentes son aptitude physique et mentale à exercer les fonctions d’éducateur ; 5. remplir les conditions de qualification pédagogique fixées par voie réglementaire. L’académie peut, conformément à la législation et à la réglementation en vigueur, autoriser des étrangers à exercer les fonctions d’éducateur. Article 15 Le personnel des établissements d’enseignement préscolaire privés bénéficie gratuitement de tous les cycles d’encadrement, de formation initiale et de formation continue organisés par l’Académie régionale d’éducation et de formation concernée. Chapitre IV Contrôle pédagogique et administratif Article 16 Les établissements d’enseignement préscolaire sont soumis à un contrôle pédagogique et un contrôle administratif exercés par l’Académie régionale d’éducation et de formation. Le contrôle pédagogique a pour objet de veiller au respect par les établissements d’enseignement préscolaire des dispositions de l’article 7 ci-dessus notamment en ce qui concerne l’utilisation des manuels et des supports pédagogiques.
  • 147. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 146 Le contrôle administratif a pour objet la vérification des documents administratifs relatifs à l’établissement, à son personnel pédagogique et administratif et aux enfants, ainsi que l’inspection des installsanitaires de l’établissement et la vérification du bon fonctionnement des cantines de l’internat, le cas échéant. Chapitre V Sanctions – Constatation des infractions Article 17 Est puni d’une amende de mille (1.000DH) à cinq mille (5.000 DH) dirhams : - quiconque, sans autorisation, a créé, dirigé ou procédé à l’extension d’un établissement d’enseignement préscolaire ou a modifié, sans autorisation de l’Académie régionale d’éducation et de formation concernée, les objectifs et séances prévus dans l’autorisation ; - tout directeur d’établissement d’enseignement préscolaire à l’encontre duquel il a été établi qu’il n’exerce pas effectivement et régulièrement ses fonctions ou dont la proposition à ce poste par le propriétaire de l’établissement revêt un caractère fictif. Dans ce cas, la même sanction est prononcée à l’encontre dudit propriétaire ; - toute personne qui refuse de se soumettre au contrôle pédagogique ou administratif prévu par la présente loi ou en entrave l’exécution.
  • 148. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 147 En cas de récidive, le minimum et le maximum de l’amende sont respectivement portés à deux mille (2.000 DH) et à dix mille (10.000 DH) dirhams. Est en état de récidive, toute personne ayant été condamnée par décision devenue irrévocable pour l’une des infractions prévues au présent article a, dans l’année qui suit le prononcé d’une telle décision, commis une infraction de même nature. Article 18 En cas de manquement aux prescriptions de la présente loi, portant atteinte aux objectifs fixés à l’article premier ci-dessus ou aux conditions d’hygiène ou de prévention, l’académie peut, sur la base d’un rapport établi par une commission d’inspection qu’elle désigne à cet effet, retirer l’autorisation accordée à l’établissement par décision motivée. Article 19 Outre les diligences des officiers de police judiciaire, les infractions aux dispositions de la présente loi sont constatées par des fonctionnaires assermentés désignés à cet effet par l’académie. Chapitre VI Dispositions diverses et transitoires Article 20
  • 149. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 148 Les dispositions de la présente loi ne sont pas applicables aux établissements d’enseignement préscolaire exerçant leur activité dans le cadre d’accords conclu entre le gouvernement du Royaume du Maroc et des gouvernements étrangers ou des organismes internationaux. Toutefois, ces établissements demeurent soumis au contrôle de l’Académie régionale d’éducation et de formation quant à leur observation du contenu desdits accords. Article 21 Les dispositions de la présente loi ne sont pas applicables aux écoles coraniques (Katatib), à l’exception de celles prévues dans las articles 5 et 15. Article 22 Les établissements d’enseignement préscolaire autorisés antérieurement à la date d’entrée en vigueur de la présente loi doivent se conformer à ses dispositions dans un délai n’excédant par quatre années à compter de la date de publication des textes d’application de la présente loi au “ Bulletin officiel ”. Le personnel de direction et les éducateurs en activité dans les établissements d’enseignement préscolaire, qui ne remplissent pas les conditions de qualification pédagogique requises et les conditions prévues aux articles 13 et 14 de la présente loi, doivent régulariser leur situation dans un délai maximum de quatre ans à compter de la date de publication des textes d’application visés au 1er alinéa ci-dessus.
  • 150. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 149 Article 23 Sont abrogées toutes dispositions relatives au même objet notamment celles de la loi n° 15-86 formant statut de l’enseignement privé promulguée par le dahir n° 1-87-126 du 6 rabii II 1412 (15 octobre 1991). ----------------- le texte en langue arabe a été publié dans l’édition générale du “ Bulletin officiel ” n° 4798 du 21 safar 1421 (25 mai 2000). Dahir n° 1-00-202 du 15 safar 1421 (19 mai 2000) portant promulgation de la loi n° 06-00 formant statut de l’enseignement scolaire privé. ------------------- LOUANGE A DIEU SEUL ! (Grand Sceau de Sa Majesté Mohammed VI) Que l’on sache par les présentes – puisse Dieu en élever en fortifier la teneur ! Que Notre Majesté Chérifienne, Vu la Constitution, notamment ses articles 26 et 58,
  • 151. Diagnostic sur le phénomène du travail des enfants à Safi………………………………..…………………………2013 S. N.E..................................... F.N.V….................................A.O.B……………………….……...S.C.L 150 A DECIDE CE QUI SUIT : Est promulguée et sera publiée au Bulletin officiel, à la suite du présent dahir, la loi n° 06-00 formant statut de l’enseignement scolaire privé, adoptée par la Chambre des conseillers et la Chambre des représentants. Fait à Rabat, le 15 safar 1421 (19 mai 2000) Pour contreseing : Le Premier ministre, ABDERRAHMAN YOUSOUSI Annexe 7: carte des zones d’enquête