Your SlideShare is downloading. ×
Poste infos n°16
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Poste infos n°16

2,462
views

Published on

Bulletin d'information de La Poste sénégalaise

Bulletin d'information de La Poste sénégalaise

Published in: Business

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,462
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
27
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. n° 10 bre os 20 em Inf D TE S éc PO 16A voir aussi dans ce numéro :Le Plan Stratégique de Développement de La Poste ( Page 4 )Lettre d’information à tous les Postiers ( Page 5-6 ) Page 13 Page 11 Page 24 La Poste au Gorée Le lauréat du concours Le Postier du mois, Diaspora Festival épistolaire et de dessin M. Ousmane DIOP
  • 2. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste SOMMAIRE Décembre 2010 n°16 Editorial Consolider l’équilibre financier de La Poste Page 4 Note d’information Le plan stratégique de développement Page 5 Lettre d’information aux Directeur de la Publication M. Mamadou THIOR Postier Page 6-7 Directeur Général Directeur de la Rédaction La Poste en chiffres Performances du 1er Semestre Page 8 M. Amadou DIALLODirecteur du Marketing Dossiers Le projet d’intranet à la Poste Page 9 et du Réseau Rôle des Centres d’appel de La Poste Page 10 Les résultats du concours épistolaires et de dessin Page 11 Coordinatrice Evénement Emilie N. GUEYE Journée mondiale de la poste Page 12 La Poste au Gorée Diaspora Festival Page 13 Comité de Rédaction Betty SALL Echos des DRP Emilie Ndiéré GUEYE JMP à Saint-Louis Page 14 JMP à Louga Page 15 Fatou MBAYE Moussa NDOYE Focus Aîssé FALL E-learning avec l’UPU Page 16 Siaka TRAORE Sortie de promotion à l’EMSP Page 17Ibrahima Khalil NDIAYE Ahmadou GAYE Contribution Du timbre Poste à la Philatélie Page 18 Beya FALL Le bilan social Page 20 Binta DIENG Nafissatou DIOP Le coin des partenaires Marie DEMBELE Lettre à l’Amicale des Retraités Page 21 Conception ACAP rencontre le Ministre de tutelle Page 22 ARC élit un nouveau bureau Page 23 Abdoul Ahad MBAYE ( D.M.R ) Le Postier du Mois Page 24 Impression Ousmane Diop, DR de Dakar polykrome Distribution Astuce Informatique Utiliser Google comme un Pro Page 25 La Poste Le coin des francophiles L’accord du participe passé Page 26 www.posteinfos.com 3
  • 3. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Consolidons l’équilibre EDITORIAL financier L ’ambition de La Poste Dans la perspective de est d’être une entreprise poursuivre le dévelop- moderne et performante. pement de La Poste, j’ai Cette performance, on l’a acquise fait engager une réflexion depuis 2005, grâce à la bonne tenue sur le Plan Stratégique des finances, à l’amélioration des de Développement de conditions de travail, aux inves- La Poste (PSDP) 2011- tissements mais, surtout, à la con- 2013. Il trace les voies de quête de nouvelles clientèles par la croissance et de la rentabilité. un redimensionnement de l’offre de produits par rapport aux exi- la maturité et de se fructifier. L’offre A temps opportun, il sera partagé gences du marché. commerciale faite aux clients avec l’ensemble des acteurs. potentiels du courrier hybride Que l’on ne s’y méprenne. Car, préfigure le développement de ce Enfin, j’en appelle au sens bien que permettant à La Poste de produit et l’importance des résultats de responsabilité des agents. mieux faire face à la concurrence et attendus. D’autres produits, à haute de répondre à l’appel de la demande valeur ajoutée, verront le jour et Préservons, ensemble, l’outil sociale, cette performance est en- permettront, par-delà l’équilibre de travail, consolidons core fragile. Il faut la préserver, financier, la rentabilité à long terme. l’équilibre financier encore l’outil de production aussi. naissant et, avec un peu Dans ce contexte, et sans de patience, attendons les Les investissements consentis nier la légitimité de la de- résultats des investissements. fondent l’espoir d’une poste mande sociale, son mode économiquement viable et fi- d’expression me semble in- nancièrement rentable, non- adéquat. obstant l’accomplissement du service public. Une « présence négative », pendant Mamadou THIOR, que la production exige une le Directeur Général Le VSAT participe de l’économie exploitation active, engendre un des charges de télécommunication manque à gagner irrattrapable. Bien et générera, si la technologie est plus, elle n’honore pas le contrat maîtrisée, une offre marchande dans de confiance scellé avec les clients, ce domaine. Le CAD et Poste-One elle profite à nos concurrents et constituent des lignes de produits écorne l’image de l’entreprise. Or, à performances commerciales les conséquences de la détérioration très satisfaisantes, mais n’ont de l’image de marque sont pas encore atteint leur vitesse de profondément négatives. croisière. Donnons-leur le temps de4 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 4. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Le Plan Stratégique de Note Développement de La PosteDans la politique de renforcer le développement de La Poste, il a été élaboré un planstratégique pour la période 2011-2013. Ce plan prévoit la diversification de l’offre avec desproduits innovants, la conquête de nouvelles clientèles en faisant de La Poste une EntrepriseOrienté Client, les moyens de faire face à la concurrence, une bonne politique marketing etcommerciale.Le Plan Stratégique deDéveloppement de La Poste plan stratégique pour la période(PSDP) a pour objectif principal de 2011-2013maintenir l’entreprise dans sa rampede développement, d’abord, desoutenir les projets en cours, ensuite,et de réduire le risque de renoueravec les déficits budgétaires, enfin.Le Plan Stratégique deDéveloppement est structuré entrois parties essentielles:-Le niveau de performance desproduits, des directions régionales(DRP) et des bureaux de poste(BP)-Les prévisions pour la période2011-2013 sur le plan global, des la notoriété des produits, le Elle constituera une amorce deproduits, des résultats d’exploitation développement du Poste-One développement pour les filialeset des filiales (le transfert électronique de La existantes et le démembrement de-Les conditions de mise en Poste), la croissance du courrier la maison mère en de nouvellesœuvre des prévisions, notamment d’entreprise, la satisfaction des filiales, dans la perspective dele plan d’investissement, les clients et la motivation des agents. création d’une holding compétitivestratégies de communication, de La réflexion sur la création de dans un environnement de fortemarketing et commercial ainsi nouvelles filiales (télécoms, concurrence.que le développement réseau et le logistique et patrimoine), leschéma d’évolution des ressources développement de la coopération et Le PSDP fera l’objet d’une largehumaines. l’amélioration du cadre de vie sont diffusion et d’un partage parIl contient, enfin: des composantes essentielles du tous les segments de l’entreprise-Des objectifs stratégiques aussi PSDP. (Conseil d’Administration,bien pour la Société Mère que Direction générale, Directions etpour ses filiales (EMS Sénégal et La mise en œuvre du PSDP devra Directions régionales, Centres,POSTEFINANCES), notamment avoir, comme impact, pour la Partenaires sociaux et Amicales) àla croissance et l’amélioration de société mère, le développement l’effet de l’améliorer.la qualité de service et des résultats des produits en termes d’image, ded’exploitation notoriété, de qualité et de nouveaux-Des objectifs opérationnels pour le services, le renforcement des La Direction du Marketing etréseau (DRP et BP), principalement: recettes budgétaires ainsi que lales recettes budgétaires, le taux réduction du déficit d’exploitation du Réseaud’atteinte des objectifs, les taux sur les AO et l’accroissement desde croissance et de contribution, résultats nets. www.posteinfos.com 5
  • 5. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste LETTRE D’INFORMATION Lote Nettre A TOUS LES POSTIERS Suite aux remous notés ces derniers mois, «Posteinfos» vous propose de lire cette note du Directeur Général, adressée à tous les postiers. L e Jeudi 19 Août 2010, la cières annuelles additionnelles liées Coût direct additionnel pour le Direction Générale et le à certains de ces points conduit aux Groupe La Poste : 703.980.000 F Syndicat National des résultats suivants : Travailleurs des Postes et des Du point de vue satisfaction des Télécommunications (SNTPT), un - Pour le reclassement des bureaux revendications, au regard des équi- des quatre syndicats de La Poste, de poste : 275.028.240 F de coût di- libres financiers de La Poste, et dans ont eu une rencontre au cours de rect additionnel le souci de préserver les intérêts de laquelle des discussions ont été en- notre Entreprise et surtout de ne pas tamées sur les 5 points revendicat- - Pour le recrutement des 43 distri- hypothéquer la continuité du paie- ifs suivants inscrits dans la feuille buteurs : 38.700.000 F de coût di- ment régulier des salaires, indem- d’audience dudit syndicat : rect additionnel nités et primes des travailleurs, des • Le reclassement des bureaux efforts considérables sont en train de poste - Pour les propositions de nomina- d’être consentis. • Le recrutement des distribu- tion et les organigrammes des CLD teurs du CAD de Dakar les incidences financières y afféren- Toutefois, pour une Entreprise, pour • Les propositions de nomina- tes ne seront connues qu’à la fin des ne parler que de la maison mère, qui tion préalables liés à l’étude réglemen- a réalisé 77 millions de bénéfice en • Les organigrammes des Cen- taire et administrative les concer- 2008, 40 millions de bénéfice en tres Locaux de Distribution (CLD), nant. 2009 et qui ne vise que l’équilibre services « Arrières » des bureaux de des comptes en 2010, compte tenu poste de Dakar, rattachés au CAD - Pour la revalorisation de l’indem- de la conjoncture économique (na- • La revalorisation de l’in- nité de logement, les propositions tionale et internationale) difficile, demnité de logement faites par le SNTPT, dans le cadre il n’est pas possible, pour l’instant, de la commission d’étude de l’im- de supporter des surcoûts addition- La Direction Générale, dans sa pact financier, s’articulent autour de nels de l’ordre de 703 millions à réelle volonté toujours manifestée, 4 scénarii dont les incidences finan- 866 millions, en plus de ceux déjà d’amélioration les conditions de cières annuelles additionnelles sont acceptés dans le cadre des engage- travail des agents, à chaque fois que les suivantes : ments des quatre points en cours de la situation financière de La Poste le résolution, nonobstant les charges permet, s’est attelée à la recherche 1) Premier scénario liées aux conséquences fiscales et de solutions pour satisfaire le Coût direct additionnel pour le celles afférentes aux augmentations maximum de points inscrits. Groupe La Poste : 838.740.000 F des autres éléments de salaire, dues aux reclassements et aux nomina- Sur l’ensemble des 5 points, et au 2) Deuxième scénario tions. regard des indicateurs de gestion de Coût direct additionnel pour le Voilà la situation dans laquelle se l’entreprise postale, les 4 premiers Groupe La Poste : 833.220.000 F points sont en train d’être satisfaits trouve le Groupe La Poste, garante conformément à l’esprit du procès- de vos emplois, de vos acquis et 3) Troisième scénario surtout de la pérennité de l’entre- verbal ayant sanctionné la rencontre du 19 Août 2010, soit 80% des do- Coût direct additionnel pour le prise postale que nous devons sau- léances du SNTPT. Groupe La Poste : 866.820.000 F vegarder. L’évaluation des incidences finan- 4) Quatrième scénario6 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 6. le bulletin d’informationS trimestriel de La PostePar ailleurs, en ce qui concerne FINANCES à la maison mère, à l’une de ses composantes est « quela restructuration de POSTEFI- l’instar des réflexions déjà menées rien ne se fera sans vous, et rien neNANCES, la position de la Direc- sur la 1ère hypothèse portant sur la se fera contre vous ».tion Générale, quant à l’option du bancarisation. Continuons à travailler, inscrivonsmaintien du statu quo, n’a pas varié. Cela étant, la Direction Générale nous dans une dynamique de dia-En outre, du fait de la 2ème hypo- demeure convaincue du sens de res- logue et de paix sociale, et nousthèse relative à un éventuel retour ponsabilité et de compréhension du sommes convaincus qu’avec unde POSTEFINANCES à la mai- « Postier » qui ne cesse de mettre partage et une bonne lecture deson mère, la Direction Générale en avant ces vertus à chaque fois l’information socio-financière, lesa jugé prudent de mettre en place que des défis se dressent devant La intérêts des postiers seront toujoursun Comité interne avec les par- Poste, Entreprise encore en voie de préservés et améliorés.tenaires sociaux, chargé de réflé- consolidation. Tous nos remercie-chir sur les écueils, les obstacles et ments pour cela. Le Directeur Généraltoutes autres difficultés à porter à laconnaissance de l’Etat pour montrer Aussi, la Direction Générale, veutla complexité, voire l’extrême diffi- une fois de plus, vous assurer de sa Ndlr: à ce jour, 15 bureaux ont étéculté de la réintégration de POSTE- ligne directrice tracée depuis, dont reclassés Echange de Mandat Sénégal - Gambie Les postes des deux pays ont signé, le mercredi 13 octobre 2010, un parte- nariat relatif à des échanges sur le produit Mandat Express International. ParteNariiat Le produit de transfert électronique d’argent entre les entreprise postale, Mandat Express International est désormais disponible en Gambie en plus des destinations suivantes : La France, Le Gabon, Le Burkina Faso, Le Togo et la Mauritanie. le directeur de la poste gambienne dans nos locaux L’équipe projet, Yacine Diakhaté (DRH) et Fatoumata Diouf (DMR) www.posteinfos.com 7
  • 7. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Performances du réseau: La Poste eN chiffre premier semestre 2010 L ’analyse des performances du réseau, au premier semestre 2010, montre140 bureaux de poste répartis dans les huit directions régionales des postes et évalués. La croissance globale est, d’environ, 3% par rapport au premier semestre 2009. Les Directions régionales des Postes telles que Kaolack, Thiès, Dakar et Saint Louis ont, dans l’ordre d’importance, une croissance par rapport à 2009 tandis que Tambacounda, Ziguinchor, Louga et Matam enregistrent une décroissance. Les objectifs du premier semestre, Taux portant sur les 13 produits représen- Taux de réal Taux de DRP de réal tant 33% des recettes budgétaires semestre contribution annuel attendues en fin d’année, ont été DAKAR 84,52% 48,14% 48,09% réalisés à hauteur de 78,75%. Au même moment, le niveau de réali- THIES 85,01% 48,31% 11,46% sation de ces recettes est de 45,55% LOUGA 77,76% 40,72% 3,20% par rapport aux objectifs annuels. SAINT LOUIS 83,98% 43,46% 7,58% MATAM 78,78% 42,20% 4,66% Les produits phares (taxes de cor- TAMBACOUNDA 74,60% 39,90% 7,65% respondances postales, redevances KAOLACK 69,51% 45,71% 7,08% de boîtes postales, droits de com- mission de TMS et de Poste-One, ) ZIGUINCHOR 60,06% 41,22% 10,28% représentent, en moyenne, 94,93% Taux de réal des réalisations (91,91% pour moyenne 76,78% 43,71% 100% Dakar et 96,45% pour Saint Louis). Trente huit bureaux de poste sur les cent quarante évalués Quatre directions régionales des font un peu plus de 80% des recettes budgétaires alors que Postes (Dakar, Thiès, Ziguinchor et quinze bureaux de poste, seulement, capitalisent un peu plus Tambacounda) font, environ, 80% de 52% des réalisations, les dix bureaux étant de la direction des réalisations. Or, le taux moyen régionale de Dakar, les cinq autres sont des recettes princi- de réalisation des huit Direction Ré- gionales est de 76,78%. pales et des bureaux à f ort potentiel : Mbour, Tambacounda, Saint louis RP, Ziguinchor Escale et Kaolack RP. Le tableau de synthèse ci-contre Enfin,cent dix (110) bureaux de poste, ayant chacun moins indique les niveaux de réalisation de 1% des recettes budgétaires, représentent 26,53% des respectifs des directions région- ales par rapport aux objectifs du réalisations. premier semestre, d’une part, et Seulement, il est bon de noter qu’au second semestre, des ef- aux objectifs annuels, d’autre part. forts supplémentaires devront être fournis pour combler le manque à gagner. (Marie W. DEMBELE) / D.M.R8 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 8. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste L’intranet : Un vecteur de redynamisation de la Communication interne L e renforcement de la communication interne, au sein du Groupe La Poste, Dossier est un axe central du Plan Stratégique de Développement décliné dans le PACTE 2012 .C’est dans ce contexte qu’il faut situer la conception et la mise en ligne de l’intranet postal. Défini commeun réseau de télécommunication et de téléinformatique destiné à l’usage exclusif d’un organisme et utili-sant les mêmes protocoles et techniques qu’internet, l’intranet a révolutionné le secteur de la communica-tion. Une vue de l’intranet Postal en constructionL’intranet offre de nombreux avan- ment accru face au poste de travail. Poste moderne, compétitive et réso-tages. Parmi ceux-ci, la mobilité res- A l’inverse, les forums, bien utili- lument tournée vers l’avenir.te l’un des plus importants. Quelle sés (modération, canalisation des Désormais, Bulletins officiels,que soit la situation géographique thèmes) sont fondamentalement Communiqués, Notes de Serv-des acteurs, tous peuvent accéder à des outils de socialisation, dont la ice, Lettres circulaires, donnéesune information formatée en fonc- professionnalisation grandissante statistiques, etc. seront diffuséstion de leur moyen de connexion. Il ouvre la voie à des réalisations plus par le canal de l’intranet postals’agit de permettre, aux agents de ambitieuses, comme les « Commu- d’où la nécessité d’une maîtriseLa Poste, de fusionner leur savoir nautés métiers ». totale de l’outil par les agents deen un point central. Permettre aux l’ensemble du réseau.personnels de l’entreprise de conju- La SNCF, qui valorise ses experts A ce titre, la DSI a initié une sérieguer leurs compétences, d’échanger internationaux en système de frei- de formation au profit des agentsleurs idées et expériences, devient nage par ce biais, ou encore Arce- qui disposeront d’un login et d’unessentiel. Pour éviter les erreurs du lor qui déploie des communautés de mot de passe leur permettant d’êtrepassé et anticiper les situations dé- pratique, à l’échelle mondiale, en connecté, en permanence, pour lelicates, la base de connaissance per- ont clairement perçu l’intérêt. Après renforcement de la Communicationmet aussi bien de documenter les le Centre Autonome de Distribu- interne.produits et services de l’entreprise tion, le VSAT, le Courrier hybride,que d’apporter un support. Cette dé- Le Groupe La Poste vient d’ajouter En attendant la mise en ligne pro-marche permet, notamment, de ré- un maillon essentiel sur la chaîne de chaine du portail du Groupe La Pos-pondre aux attentes de consomma- modernisation de l’entreprise. te, qui est en cours de conception,teurs finaux, par le biais de relationsLa Direction des Systèmes d’ In- l’intranet vous sourit.clients. formation, qui pilote ce projet avec professionnalisme et compétence,L’intranet favorise l’automatisation, permet ainsi, à tout agent, d’in- Ahmadou GAYEqui se traduit, parfois, par un isole- former et d’être informé pour une / D.M.R www.posteinfos.com 9
  • 9. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Rôle des centres d’appel à Dossier La Poste U n Centre d’Appel est un Le Service de Transfert Electronique sis à la DMT ensemble de moyens, hu- mains et techniques, mis en œuvre pour prendre en charge une relation à distance. Divers types d’entreprises font appel à l’utilisation de centres d’appels, principalement pour leur relations externes, mais, aussi, pour optimi- ser leurs interactions internes. C’est Par la suite, dans un souci de di- la mesure où il n’intervient plus le cas des Centres d’Assistance in- versification de la gamme de pro- qu’en cas de défaillance électrique ternes qui soutiennent, à distance, duits de transfert, La Poste a signé ou informatique. les employés dans les tâches d’ex- de nouveaux partenariats, d’abord ploitation nécessitant le recours à avec M.O.U.S (Money Order U.S), Dans le domaine des transferts in- des outils techniques. une société américaine détentrice térieurs (domestiques), le Centre La Poste dispose, ainsi, depuis plus du produit Placid Express, exploité d’Appel a été fortement mis à d’une vingtaine d’années, d’un Ser- dans 7 Etats américains et configuré contribution lors de la création, du vice de Transfert Electronique, ma- de la même manière que l’IFS sur le lancement et de la stabilisation du nagé par Mouhamed Lamine SEY- plan des procédures d’exploitation. nouveau produit phare Poste-One. DI et rattaché à la Direction des Il y eut, ensuite, CMT (Choice Mo- En effet, l’avènement de Poste-One Mandats et des Transferts. ney Transfer), exploité de façon et l’abandon du support fax com- Le STE, créé au tout début de l’au- hybride et présent aux USA, en Es- binés, ont créé de nouveaux be- tomatisation des transferts postaux, pagne, en Italie et en Grande Bre- soins. C’est, pour cette raison, que par l’entremise de l’IFS (Interna- tagne. Puis vinrent l’ENIM (Eta- le Centre d’Appel a grandi et com- tional Financial System), obéissait, blissement National des Invalides porte une nouvelle annexe, logée alors, à des procédures hybrides de la Marine), BRED et Money au deuxième étage de la Direction d’exploitation du mandat interna- Express. Générale. tional (International Money Order). En dehors de l’ENIM et de la BRED, tous les produits cités plus L’informatisation complète des En effet, fonctionnant comme un haut ont connu des évolutions no- transferts d’argent de La Poste bureau virtuel, il fallait se connec- tables. A ce point qu’ils sont exploi- est, donc, devenue une réalité. ter, toutes les deux heures, via un tés, aujourd’hui, directement dans Cette évolution a amené le Cen- canal sécurisé, au serveur de l’UPU les bureaux de poste par l’intermé- tre au Couplage de la Téléphonie à Berne, pour recueillir les transferts diaire d’applications Web acces- et de l’Informatique(C.T.I), pour en direction du Sénégal. Une fois sibles de tout ordinateur équipé de mieux venir en aide aux agents sortis du système, les titres étaient l’interface. du front office lorsqu’ils sont con- faxés aux bureaux de poste qui ef- C’est, ainsi, que le rôle de Centre frontés à des ruptures d’électricité fectuaient les opérations de paie- d’Assistance (help desk), joué par ou de connectivité. ment avant d’en refaxer les preuves le STE, s’est trouvé renforcé, dans pour centralisation. Bien évidemment, ce procédé était Dossier réalisé par rigide et présentait des risques au Ibrahima Khalil Ndiaye et Abdoul A. MBAYE, D.M.R plan sécuritaire.10 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 10. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Lauréats du concours épistolaire et Dossier de dessin 2010 THÈME : RÔLE DE LA POSTE POUR UN BRASSAGE CULTUREL ENTRE LES PEUPLESCheikh Saad Bouh SECK, Lycée de Blaise DIAGNE, 1ère L Amadou Alassane SANE, 1ère1e Prix régional Dakar, 1e Prix national L2A, ACAPS, Boucotte Ouest 1e Prix régional Ziguinchor, 3èmeLes images illustrent une thématique si chère à l’UPU : “Les postes du Prix nationalmonde, une chaîne de valeurs”1er Prix régional Tambacounda, 2ème Prix national Moyen de communication et de communionSeydou Nourou GUEYE Espace d’intégration culturelle et nationale Toi qui renforces les relations parentales, amicales,Lycée Mame Cheikh Mbaye Tambacounda sociales et, par là, le brassage culturelFrère, c’était hier, tu me demandais à travers une cor- Merci à toi !respondance mon avis sur La Poste. Lis ce poème, tu en Relais magique entre les peuplessauras plus. Moyen de communication et de communion Lieu de rendez-vousPoste ! Du donner et du recevoirPostes du Nord, du Sud, d’Est et d’Ouest Merveille des merveillesPostes d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique Sacré miracle aux avantages merveilleuxPoste aux quatre coins d’où se trouvent les hommes Je te chante, La PosteAh Poste, je te salue dans le silence. Hommage à toiTu portes, apportes et transmets Merci à toiLes messages, les lettres, les correspondances Salut et merci à l’ensemble de ton personnelLes fax, les mandats et les mandats express Qui rivalise de compétenceGrace à Poste-One, tu facilites les transferts d’argent Favorise la chanceAh Poste ! Facilite les confidencesTu favorises la paix apaises les âmes Vive l’intégration culturelle à travers La PosteRéduis les distances, fais disparaître la nostalgie et les Que vive La Postelarmes J’espère frère, que La Poste c’est tout.Relais magique entre les peuples www.posteinfos.com 11
  • 11. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste JOURNEE MONDIALE de LA POSTE, Edition 2010 eVeNeMeNt A l’instar de la communauté transfert de La Poste, le Poste-one, été distribués à tout le personnel internationale, La Poste du au niveau de certaines Directions de La Poste. Sénégal a célébré la journée Régionales des Postes. Et les prin- mondiale de la poste. Cette édition cipales activités se sont articulées Les actions médias qui ont couvert 2010 a été marquée par des actions sur une animation grand public. cette période, ont consisté à : de communication médias surtout o des insertions-presse rela- et d’animation. En ce qui concerne les actions de tives à un bandeau à la une communication interne, les acteurs o la diffusion d’une interview Le thème du message du Directeur du secteur ont été impliqués à sa- du Directeur Général de La Poste général du Bureau international de voir : dans Le Soleil, Walf TV, Canal Info l’UPU a porté sur « La poste – in- o le Ministre de tutelle, news, novante et actuelle ». o le Directeur général de l’ARTP, o une interview TV du minis- Un thème qui est bien en phase avec o le PCA et les membres du CA, tre de tutelle axée sur le message de la modernisation de La Poste , qui o les Directeurs généraux des filia- l’UPU, est marquée par une profonde mo- les, o la diffusion de spots sur dernisation avec l’avènement des o les Directeurs régionaux, Poste-One à travers des médias par- produits basés sur les TICs tels que o les Directeurs centraux et parte- tenaires. le « Poste-One ». naires sociaux. Dans les régions, des spots et des C’est ainsi qu’on a collé à cette Des tee-shirts à l’effigie de la nou- jeux concours ont été diffusés à tra- grande manifestation universelle, le velle identité graphique de la jour- vers les radios locales. lancement du nouveau produit de née mondiale et du Poste-One ont Nouvelle identité graphique de la JMP Voici le nouveau logo- type de la Journée Mon- diale de la poste. Afin de rester dans les li- mites d’un cadre garant de l’identité visuelle, ce logotype devra désor- mais être utilisé pour les supports se référant à la journée mondiale.C’est ainsi qu’il a été utilisé sur nos tee-shirts com- mémorant cette journée. Emilie Ndiéré GUEYE, DMR12 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 12. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste La Poste au Gorée Diaspora Festival La Poste a participé à ce grand événement mondial par la sortie et le lancement eVeNeMeNt d’une émission philatélique.L a Poste a participé, du 04 au 07 Novembre 2010, à la 5ième édition du « GoréeDiaspora Festival » en tant quesponsor et partenaire.Ce festival est un haut lieu de rencon-tre de cultures diverses et d’échan-ges fructueux. L’édition 2010, axéesur la thématique « Les Iles, lieuxde Mémoire, de Paix et de Récon-ciliation », est celle de la rencontrede peuples d’horizons divers : Bré-sil, Martinique, Cap Vert, etc. pourcommunier, ensemble, dans un élande fraternité.La Poste a participé à ce grand évé-nement mondial par la sortie et lelancement d’une émission philaté-lique.Ainsi, la série émise, à cette occa-sion, est composée de quatre (4)timbres dont les images, richesd’enseignements, ont attiré les fes-tivaliers et l’ensemble des visiteurspendant toute la durée du festival. Le stand de La Poste devant la Mairie de GoréeLa série a été lancée par son Excel-lence le Président de la Républiquedu Cap Vert, Monsieur Pedro PIRES, en présence du Maire de Gorée et des autorités du gouvernement du Séné-gal. La présence de La Poste au village du Festival, pendant toute sa durée, a été l’occasion de faire la promotionde la philatélie et bien d’autres produits. le Président de la République du Cap Vert, Monsieur Pedro PIRES et le Maire de Gorée devant notre stand www.posteinfos.com 13
  • 13. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Journée mondiale de La Poste à Saint Louis A echos Des DrP l’instar de ses bureaux, la DRP de Saint-Louis a organisé deux manifestations à Podor et à Saint-Louis. A Podor, une journée porte ouverte, avec une animation au niveau du bureau de poste, distribution de gadgets (tee shirts, nattes, etc..) et de Flyers, a été organisée. La mission en avait profité pour sillonner la ville, en particulier le marché hebdomadaire, pour présenter le produit « poste one » et offrir des gadgets aux clients qui répondaient juste aux ques- tionnaires de nos agents. Les questions se rapportaient, exclu- Le Directeur Régional à la cérémonie de remise des prix sivement, à la connaissance de la poste et de ses produits. tous aux couleurs de La Poste ont taire N°2 Maguette BA, le Com- envahi les artéres de la vieille vil- missaire de la Police de l’ile A Saint-Louis, c’est un cross le, sans oublier l’animation mu- Mamadou TENDENG, le Com- de masse qui avait été organisé, sicale devant le Portail du com- mandant des Sapeurs Pompiers, auquel avaient participé des élè- plexe de la Direction Régionale le Président de la Ligue d’Ath- ves, des athlètes civils, des mili- des Postes. létisme, Alioune Badara CISSE taires et des postiers. Toutes les le 1er Adjoint au Maire, le Pré- catégories étaient représentées: Le Directeur Régional a saisi sident des Navétanes et toutes des mimines aux vétérans en pas- cette occasion pour remercier les bonnes volontés qui se sont sant par les benjamins,les cadets, Messieurs le Gouverneur, le Pré- investies pour la réussite de cet les juniors et seniors. fet, Mady SARR le Principal du événement. Pendant 4 tours d’horloge nous CEM Abdoulaye Mar DIOP, le avons tenu en haleine l’ile de Commandant de la Zone Mili- Saint-Louis avec la Radio Sud FM, notre partenaire privilégié à Saint-Louis, qui a couvert, en direct, l’événement en s’appe- santissant surtout sur le produit «Poste-One » qui était à l’hon- neur ce jour. Les participants et organisateurs, Famara FAYE, Le Directeur Régional Des participants au cross de masse14 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 14. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste JMP à Louga La ville de Dahra a accueilli ce 09 octobre 2010 la célébration de la journée internationale de La Poste. Le choix de la localité n’est pas fortuit. Pôle de echos Des DrP développement économique certain et centre sous régional du trafic de bétail, la commune de Dahra est en passe de devenir une place forte dans le marché des transferts d’argents entre autre activités postalesC ’est dans un cadre bien aménagé que monsieur le receveur Momar MarémeLO a accueilli ses invités à ladevanture du bureau de poste. Au présidium, à ses cotés, outre leDirecteur Régional des Postes MrSidy Mouhamed Haris, on notaitla présence du premier adjointau maire représentant celui-ciempêché, le médecin chef districtsanitaire, le commandant de brigadeet, fait notoire, le cherif SheibanyAidar de la communauté Khadria le Directeur Régional des postes de Louga, Mret Cheich Thierno Mbacké du Harris répondant aux questions des journalistesvillage de Mbacké Bari, deux chefsreligieux très respectés et écoutés.Aprés un bref speech du receveur, ont aussi déploré l’état de vétusté le transfert d’argent de La Postesouhaitant la bienvenue à tout ce du bureau et l’exigüité des locaux et tout en mettant l’accent sur cesbeau monde, le Directeur Régional demandé,par conséquent l’érection, avantages, son coût comparatif etdes Postes M. Harris dira, à sa suite, dans leur commune, d’un bureau son accessibilité.tout le plaisir qu’il a de présider cette de poste digne de ce nom. Ellesjournée. Il a souligné, d’emblée, n’ont pas manqué de louer le L’engouement de la population pourle rôle combien stratégique de la professionnalisme, le sérieux et la poste est réel par conséquent, leposte dans ce vaste marché des surtout la disponibilité constante du processus de fidélisation de celle-citransferts d’argent où on assiste à receveur de Dahra, Mr LO. doit être constant et ininterrompu.une concurrence rude et souvent Des prières ont été dites par les chefsdéloyale. «La Poste, service public Beaucoup de questions ont été religieux et des cadeaux offerts danspar excellence, est votre priorité, soulevées. Reprenant la parole, le une ambiance faite de convivialité.c’est votre bien. Nous ferons tout Directeur Régional les a rassuréspour satisfaire toutes vos doléances en les informant sur le projet de La presse nationale présente adans la mesure du possible et dans budgétisation de la reprise totale pu s’entretenir avec le Directeurl’intérêt général», poursuivra-t-il. du bureau de poste de Dahra. Il en Régional à la fin de la cérémonie. est de même des secours électriquesDans leurs interventions, les dont le marché est lancé. C’est direpopulations à l’unanimité, n’ont donc l’importance que la Directionpas compris l’absence de groupe Générale accorde à Dahra dans sa Kkassim SIDIBEélectrogène pour parer au plus croisade pour la fonctionnalité depressé en ces moments de rupture toutes les unités de production que Le chef de subdivisionabusive de l’électricité. sont les bureaux de poste. commercialLa Poste étant un service étatique, Le directeur régional a aussi parléle courant doit être continu. Elles du nouveaux produit Poste-One, www.posteinfos.com 15
  • 15. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Trainpost, la plateforme focUs e-Learning de l’UPU D epuis 2004, l ’ U n i o n Postale Uni- verselle (UPU), en vue de développer le per- fectionnement profes- sionnel des cadres et agents des adminis- trations et entreprises postales, dans ses pays membres, a mis en place le programme Trainpost. TRAIN- POST est un pro- gramme de formation à distance, modulaire, accessible à travers le site « www.upu-train- post.com ». L’apprenant désirant suivre une • Le forum de discussion En outre, la rubrique « Démonstration session de formation TRAINPOST • L’agenda, note des cours… des cours » permet de visualiser doit passer par les étapes suivantes 4- Subir des tests d’autoévaluation toutes les démonstrations tournantes, en cliquant sur l’onglet inscription : sous forme de questions à choix portant sur certains cours de la multiples (QCM), des questions formation à distance TRAINPOST. 1- effectuer une inscription à dis- d’association, des questions à ré- Trainpost est fondé sur un système tance, via internet, en vue de l’ob- ponse simple… de formation modulaire qui favorise tention d’un login et un mot de passe une plus grande simplicité de la permettant à l’apprenant d’accéder Le programme de formation conception des cours et une méthode au contenu de la formation (donner TRAINPOST présente aux appre- d’apprentissage très performante, un compte email valide pour rece- nants les domaines de formation di- car entre 2006 et septembre 2010, voir son login et son mot de passe). vers, à savoir : il y a eu 4100 employés postaux qui 2- commencer à suivre une session 1. Réforme et Régulation Postale ont suivi des cours sur la plateforme de formation TRAINPOST dans les 2. Produits Postaux (source UNION POSTALE). cours préalablement choisis lors de l’inscription en ligne. 3. Services financiers 3- avec son login et son mot de 4. Gestion d’exploitation postale Abdoul ahad MBAYE, passe, accéder aux différentes fonc- 5. Technique de gestion DMR tionnalités de la plate-forme de for- mation à distance à savoir : 6. Ressources humaines et dével- • Le contenu des cours lopement de la formation • La boite des courriers 7. Technologies Postales16 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 16. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Sortie de Promotion à l’ESMP La cérémonie de remise de diplômes des inspecteurs des postes de l’Ecole Multinationale Supérieure des Postes d’Abidjan, basée à Ru-focUs fisque, a eu lieu, le jeudi 4 novembre 2010, au Méridien Président. La promotion 2010 a été parrainé par Ousmane Masseck Ndiaye. Emilie Ndiéré GUEYE D.M.R www.posteinfos.com 17
  • 17. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Du Timbre-poste à la Philatélie coNtribUtioN L e Timbre-poste est l’un des moyens le plus usité d’affranchissement des objets de correspondance mais aussi le moyen le plus connu du grand public. Il demeure, jusqu’ici le levier principal de fi- nancement des activités postales, malgré les innombrables efforts consentis par les managers pour diversifier les sources de revenus. Il se révèle, telle une évidente raison de la création ou du fonctionnement du service postal, parce qu’il est ombilicalement lié à l’objet de la lettre qui constitue le fondement historique de l’existence de la Poste. A ses origines royales, la Poste ignorait les figurines. Même après la volonté généreuse du roi de mettre la Poste au service du public, les fi- gurines postales étaient demeurées longtemps inconnues. Comment donc les taxes d’affran- chissement étaient-elles perçues ? Ces taxes étaient fixées et payées par le destinataire lors de la distri- bution, avec les conséquences que cette pratique pouvait comporter (refus ou contestations, destinataire inconnu ou absent, etc.). Cette pratique a perduré jusqu’à la réforme intervenue en Grande Bre- nique a eu des échos favorables, objets de correspondance et le tagne, en 1840. d’abord, dans les cantons Suisses paiement préalable de la taxe par Sir Rowland HILL institua, ainsi, de Genève et de Zurich, ensuite, l’expéditeur. D’une conception la 1ère figurine postale et devient, au Brésil et aux Etats-Unis puis en simple au départ, les figurines à juste titre, l’inventeur du Timbre- France en 1849. allaient connaitre un développe- poste. La réforme HILL visait un but ment fulgurant due à l’évolution Le succès de l’expérience britan- double : l’affranchissement des technologique et la poussée de18 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 18. le bulletin d’informationS trimestriel de La Postela concurrence de plus en plus collecte des figurines dont l’attrait Le sport, l’histoire, le progrès deexacerbée. était l’unique motivation pour cette la science, sont des sujets qui sontLes exigences évolutives des opération, il ne concernait, alors, restés de plus en plus illustrés à tra-hommes, particulièrement des que des timbres déjà oblitérés. vers l’effigie du timbre qui demeurecollectionneurs, combinées aux , du fait de la beauté des figurines etbesoins d’affirmation des Etats et Le défaut d’information sur le sujet de la qualité de leur impression, unde valorisation de leurs attributs, a constitué un frein à sa très lente support indispensable au dévelop-ont fait jouer au timbre un rôle évolution. Les rares tuyaux que l’on pement de l’activité philatéliste.d’ambassadeur et en ont fait un pouvait obtenir étaient détenus parobjet de convoitise. des voyageurs occasionnellement Avant l’invention du timbre-poste, rencontrés, des marchands ou des la philatélie était inexistante. L’ap- marins. parition des figurines postales étaitEn effet, le timbre véhiculait, à ses la condition absolument nécessairedébuts, le blason d’un Etat ou l’ef- L’essor décisif est venu de la paru- à toute collection.figie du souverain ou d’un homme tion, à partir de 1865, de quelquesillustre, soit un animal ou un mo- opuscules sur les timbres en circu- C’est dire, donc, que l’histoire denument national, soit un symbole lation, appelés « timbres oblitérés la philatélie restera, jusqu’à la fincomme la déesse Cérès en France. », puis, plus tard, vers 1897, avec des temps, une histoire attachée à l’édition remarquée du catalogue la poste et la poste aura toujours unIl a fallu attendre l’année 1892 pour «Yvert & Tellier », qui est la pater- intérêt vital à promouvoir l’activitévoir apparaitre les premières séries nité de la maison Théodore CHAM- philatélique qui continue de restercommémoratives consacrant l’anni- PION. pour l’activité postale, une sourceversaire de la découverte de l’Amé- importante de financement de sonrique pour que le timbre connaisse Ce document, répertoire mon- développement.un tournant décisif de son évolu- dial, fut le registre d’état-civil destion. timbres-poste et paraissait, annuel- lement à date fixe. Commença,C’est, plus tard, à partir de 1910, alors, pour les philatélistes, unequ’on nota le désir unanime pour nouvelle ère, celle de la collectiontous les pays de se servir des des timbres neufs diffusés par destimbres pour faire connaitre leur bulletins d’information se rappor-histoire, leur géographie, leur tant à :culture, leur art, leur économie, - la nomenclature des Timbres-leurs coutumes et usages, leurs poste parus ;monuments et sites et, dans cer- - la cotation ;tains rares cas, leurs idées poli- - les nouvelles émissions ;tiques. - les illustrations et gravures Cela va impulser, pour le public, un - etc.goût effréné à la philatélie. La philatélie connaitra, par laPour le commun des mortels, la suite, une évolution fulgurantephilatélie est l’activité consistant à qui va se poursuivre et draineracollectionner des Timbres-poste. , en conséquence, d’énormes inté- rêts financiers tout en continuantPour les spécialistes, c’est tout un de toujours garder sa vocationart, une activité spécifique qui fait principale qui est la source deintervenir un marché avec des com- motivation pour les philatélistes ,merçants (négociants), des adminis- à savoir :trations et des collectionneurs. Abdoulaye SAMB, - Un moyen d’instruction ; - Un moyen d’éducation ; Assistant chef de projet à la DEPS’il est vrai qu’à ses débuts, l’acti- - Une distraction.vité se limitait au découpage et à la www.posteinfos.com 19
  • 19. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Qu’est ce que le Bilan Social ? D éfinition du Bilan Social: Le Bilan Social représente une photographie en un instant T, dans coNtribUtioN un ou plusieurs secteurs de l’entreprise, au cours d’un exercice. C’est la mémoire de l’entreprise en 4- Famille Hygiène et Sécurité base à la recherche d’améliorations termes de réalisation sociale. 5- Famille Relations profession- et à la mise en œuvre de recomman- Le bilan social est un instrument de nelle dations. mesure de l’investissement humain 6- Famille Formation profession- Le dirigeant d’entreprise a recours à et social, en fin d’exercice, en fin nelle un audit social pour faire vérifier et d’année, à une date donnée ; sou- 7- Famille Conditions de vie des évaluer s’il existe un écart entre la vent le 31 Décembre. salariés et de leur famille. situation «actuelle » de l’entreprise Le contenu du bilan social est in- Dans chaque famille, il peut être et des décisions et dispositions pré- terprété en terme de famille ou de établi des tableaux, des courbes, des établies. livret. Il en est de même du tableau graphiques, des ratios, etc. Après ces définitions, il serait im- de bord social pour laquelle nous Le TBS est différent de l’audit So- portant de relater les objectifs du retenons la définition suivante. cial dont la définition est la suivante Bilan Social en entreprise. Définition du Tableau de Bord So- : Les Principaux Objectifs du Bilan cial (TBS) Définition de l’Audit Social Social Le Tableau de Bord Social est un L’Audit Social se définit comme « Le Bilan Social aide à : rapport d’activités périodique, le une méthode de diagnostic » pour - Une meilleure appréciation de la long de l’année, qui contrôle l’in- appréhender les problèmes issus de situation des Ressources Humaines vestissement humain et social dans l’emploi du personnel, apprécier de l’entreprise. une entreprise. leur impact sur la gestion. - La mise à disposition de supports Le TBS permet de remonter l’infor- Il constitue une aide à la décision, d’analyse, de concertation, d’échan- mation en interne et de façon pério- un moyen de contrôle pour les ges- ges. dique. tionnaires et les responsables du - La mesure et l’évaluation des ac- L’intérêt du Tableau de Bord Social, personnel, une base pour la prévi- tions sociales. en aval du Bilan Social est de : sion stratégique avec l’établisse- - La connaissance des limites pour - Clarifier les données et d’apporter ment d’un tableau de bord et d’indi- une correction et une réorientation. de la précision, voire de l’exacti- cateurs spécifiques. - Une fiabilité et une clarté dans la tude : en effet, grâce aux tableaux C’est une démarche objective et ri- Gestion des Ressources Humaines. de bord, on peut s’apercevoir d’er- goureuse d’observation et d’analyse - La possession d’un outil de ges- reurs faites dans le bilan social, er- qui tend à évaluer la capacité d’une tion qui est, également : reurs dues à la collecte de données entreprise ou d’une organisation à - Un instrument de comparaison dans de nombreux services. maîtriser les problèmes humains - Un outil d’information - Mesurer les résultats des actions ou sociaux que lui pose son envi- - Un outil de concertation avec les menées ronnement, et à gérer ceux qu’elle acteurs et partenaires - d’Aider à la décision par des simu- suscite, elle-même, par l’emploi du - Un outil de planification de par lations (extrapolations) :exemple personnel nécessaire à son activité. son caractère prospectif avant la négociation annuelle des Cette méthodologie, qui fait appel à Ayant fait connaissance avec les salaires. des référentiels, conduit à diagnos- objectifs du bilan Social, il convient - Avant d’aborder la notion d’audit tiquer les causes des problèmes dé- d’énumérer quelques aspects juri- social, il convient de retenir que celés, à en évaluer l’importance et à diques qui sous-tendent sa publica- le Bilan Social, comme le Tableau aboutir à la formulation de recom- tion. A SUIVRE. de Bord Social, est composé de fa- mandations. milles suivantes : L’audit est un instrument corres- 1- Famille Emploi pondant au début d’un processus El Hadji Babacar Samb 2- Famille Rémunération qui va conduire l’auditeur à émettre Gérant IPM 3- Famille Conditions de travail un diagnostic, lui-même servant de20 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 20. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Lettre ouverte aux camarades de coiN Des l’amicale des retraités de La Poste aMicaLesObjet : Demande de décharge des fonctions de Président de l’Amicale des Retraités de la poste par ElHadji Makha Dieng, lors de l’assemblée Générale du 15 avril 2010.Mes chers frères et sœurs,Pour convenance personnelle et, particulièrement pour raison de santé dû à un âge assez avancé (85 ans inchalahce 16 février 2011), je me vois dans l’obligation certes, mais avec un immense regret de solliciter d’être déchargéde mes fonctions de président de notre chère amicale tout en y demeurant cependant toujours membre à part en-tière.Toutefois, je mesure à leur juste valeur l’estime et le respect dont vous n’avez jamais cessé de m’entourer durantla longue période où j’ai eu à assumer cette lourde tâche (1998-2010).En effet, nul n’ignore l’état dans lequel se trouvait notre association en 1998 quand nous en prenions la Direc-tion.Aussi, j’adresse à tous les membres mes remerciements les plus sincères et toute ma reconnaissance pour le sou-tien précieux dont j’ai bénéficié de leur part.En cet instant solennel, mes pensées les plus pieuses vont à nos chers collègues que le destin a arraché à notreaffection et dont le souvenir restera à jamais gravé dans nos mémoires. Ils nous ont apporté leur talent et leursavoir faire pour le développement de notre amicale. Que leur âme repose en paix dans le Saint Paradis d’Allah(Soubhanahou Wa Talla).Il s’agit de :• El Hadji Macina DIAO, le sage, le rassembleur,• El Hadji Georges SEYE dont la convivialité légendaire forçait l’admiration.• El Hadji Moustapha NDAO dont la disponibilité, à tout point de vue, ne nous a jamais fait défaut.• Amadou Awa GUEYE, cadre éminent qui a marqué d’une empreinte indélébile son bref passage dansl’amicale.• El Hadji Badara Birame SARR dont le savoir faire et le sens de l’organisation ont été déterminants pourla marche de l’amicale.• El Hadji Ousmane Moustapha SARR, l’excellent, resté aux lieux Saints de l’islam lors du pèlerinage2009, précisément à Makatal Moukarame (Mecque).• El Hadji Alpha THIAM, l’érudit, l’Imam dont la vie ici bas a été judicieusement partagée entre le travailet la dévotion.Je ne saurais terminer sans adresser mes remerciements et mes hommages les plus déférents à M. le Directeur Gé-néral du Groupe de la Poste : M. Mamadou THIOR, sans oublier ses éminents collaborateurs qui n’ont ménagé,à ses côtés, aucun effort pour nous accompagner dans la réalisation et réussite de nos projets, attitude qui confèreà notre amicale une respectabilité sans limite.Mon vœu le plus ardent est que l’amicale des retraités de La Poste reste, à jamais une partenaire privilégiée etqu’à côté des dirigeants de cette entreprise, elle participe toujours et de façon active, à la nouvelle et noble ambi-tion des autorités de faire que la Poste Sénégalaise demeure La Poste Africaine de Référence pour Tous (Départ).Qu’ALLAH TOUT PUISSANT, étende sa miséricorde dans cette famille séculaire que nous formons et qui nousest si chère afin que dans l’unité sincère des cœurs et des esprits, elle résiste pour toujours aux vicissitudes dutemps. AMINE Président de L’Amicale des Retraités El Hadji Makha Dieng www.posteinfos.com 21
  • 21. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Rencontre de l’ACAP avec le coiN Des Ministre de tutelle aMicaLes Newsletter n°1 de l’ACAP D ans le souci d’apaiser et d’apprécier la situation de l’entreprise, l’Amicale des Cadres de La Poste a rencontré, le lundi 18 octobre 2010, le Ministre de la Communication, des Télécom- munications, Porte-parole du Gou- vernement, au siège du ministère. Les échanges ont porté sur : * L’ACAP et ses activités * Le climat social de l’entreprise * L’état d’évolution des projets structurants de La Poste * La revalorisation de la ré- munération du service public * La recapitalisation de La Poste * La régulation du secteur postal * La situation de POSTEFI- (sur la photo) Mr. Moustapha GUIRASSI ( à droite) Ministre de NANCES la Communication,des Télécommunications, Porte-parole du Gou- vernement etMr. Baba CISSE, Président de l’ACAP (à gauche). L’ACAP renouvelle sa volonté de rester une force de propostions et de jouer un rôle de médiateur dans un cadre de dialogue social basé sur les réalités de l’entreprise. Moussa Ndoye Secrétaire chargé de la communication22 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 22. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste L’Amicale des Receveurs et Chefs de coiN Des Centres (ARC) élit un nouveau bureau aMicaLesConformément aux dispositions statutaires de l’ ARC, visées notamment aux articles 12 et 13, il a étéprocédé, au cours de l’Assemblée Générale, tenue à Savana Saly, le 16 octobre 2010, à l’élection duPrésident National, des présidents de cellule et des deux commissaires aux comptes. Voici la composi-tion du Bureau National ainsi que la liste des présidents des cellules régionales.Cellules Poste Noms et Prénoms Bureau national Président EL HADJ MOUSSA OUMAR BA Vice Président ADBOULAYE NDONG Secretaire général OUAMAR DAFFE Secretaire Général Adjoint DJIM MOMAR CISSOKO Trésorier Général MAMADOU WOURY BA Trésorier Général Adjoint ADJA OULIMATA DEME Secrétaire de l’Organisation PPI DJIBY SARR Secrétaire de l’Organisation Adjoint BASSIROU SARR Secrétaire chargé des relations extérieures SEYDOU DIAKHATE Secretaire chargé des relations extérieures MARIAMA DABO adjoint Conseiller du président IBRAHIMA SARR PrésidentCellule de Dakar AMADOU TIDIANE GAYECellule de Thiès/ Louga ABDOUL OUMAR KANECellule de Ziguinchor ALIOUNE BADARA GASSAMACellule de Matam ABDOULAYE NDONGCellule de Saint-Louis ALY BACellule de Kaolack IBRAHIMA NDIAYECellule de Tambacounda MAMADOU SARR Commissaires aux comptes IBRAHIMA YERO DIA AMADOU LAMINE TANDIAN Le président Hadj Moussa Oumar BA www.posteinfos.com 23
  • 23. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Ousmane DIOP, Directeur régional des Postes de Dakar Postier DU Mois A près son Baccalauréat DIAW, avant d’ajouter : « toutes ces A4, au lycée Abdoulaye qualités proviennent de l’éducation Sadji de Rufisque, Ous- reçue de ses parents à qui il accorde mane DIOP signa son entrée à La un respect sans commune mesure, Poste. et de sa foi inébranlable ». C’est, Le courage en bandoulière, il justement, cette foi qui lui impose gravit les échelons et devint, tour le culte de la pudeur et le sens de à tour, Agent technique des Postes la mesure. Taciturne à la limite de (1983), Contrôleur des Postes la timidité, il expurge ses paroles (1991) et Inspecteur des Postes de tout bavardage superflu. Il ne (2004). En dépit de son bref passage parle que pour dire l’essentiel. C’est à l’exploitation postale, entre parce qu’il est un soufi – et en bon 1994 et 1996, comme Responsable soufi - qu’il préfère le zikr à toute des guichets du bureau de Dakar Ousmane DIOP, autre forme de discours. Il faut Peytavin, le métier postal n’a pas être attentif pour remarquer qu’il de secret pour lui. Il a forgé son Directeur régional des est adepte fervent d’une mystique expérience à travers différents Postes de Dakar confrérie où le zikr est de rigueur, services : Chèques postaux, Solde, tant l’homme est discret, jusque Administration du personnel. dans l’acte de dévotion. Ces services extrêmement sensibles Il a l’art de jumeler, comme le lui ont permis de comprendre font observer Alioune DIAW, Son style de management est la l’homo postal et la structure Directeur des Ressources humaines, gestion participative, comme en mentale du corps social auquel il et Abdoulaye DIOP, Chef de la témoignent ses collaborateurs : appartient et dont il se revendique. Subdivision commerciale de la « n’impose rien mais convainc, Mais cette expérience, il l’a surtout DRP de Dakar, « courtoisie, fermeté consulte ses collaborateurs sur toutes consolidée en tant que Chef du et rigueur malgré son semblant les grandes décisions », A. DIOP ; Centre de Contrôle des Mandats de timidité ». Ce sont, d’ailleurs, « privilégie la gestion participative (2004-2006), Directeur régional des les signes caractéristiques de sa avec une décentralisation effective Postes de Saint-Louis (2007-2008) personnalité qui trempe, aussi, dans des tâches et une implication et Directeur régional des Postes de d’innombrables valeurs dont les de tous les agents, à tous les Dakar (depuis avril 2009). plus apparentes sont : l’humilité et la niveaux (...) veille au respect de la Ce cheminement exaltant est porté simplicité. Par l’humilité, il dissout hiérarchie, des horaires de travail, par le libre exercice critique de soi, sa personne dans l’anonymat et, par de la règlementation », Ibrahima la volonté inflexible de s’améliorer la simplicité, il définit le manifeste DIEME, Cadre supérieur à la DRP et le désir constamment renouvelé de sa manière de vivre : « la de Saint-Louis, actuel Receveur de de gravir le palier supérieur : « il simplicité est un art », dit le dicton. Dakar Peytavin. n’y a que les ambitions, les grandes C’est ce partisan du soft ambitions, qui puissent élever l’âme Sa forte corpulence et sa grande taille management, qui fait la fierté de ses aux grandes choses », se dit-il avec contrastent avec la magnanimité collaborateurs, à qui POSTE infos Denis DIDEROT. de l’homme. Il sait être doux avec rend hommage et qu’il érige en Connu pour son sérieux et sa dis- ses amis, avec tout le monde. Dans exemple aux jeunes. crétion, il inspire confiance à tous. ses relations avec les autres, il L’efficacité et la discrétion impri- bannit la duplicité et fait valoir « le Moussa Ndoye ment leurs marques dans tous ses respect de son prochain, la loyauté actes de gestion. et la sincérité », nous renseigne A. DMR24 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 24. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Utiliser le moteur de recherche astUce o comme un Pro iNforMatiqUeU tiliser un moteur de recher- portante. la requête «choisir un * Ethernet», che permet de tout trouver - Faites attention à l’ordre des mots Google va comblé le vide et nous sur internet. Apprendre que vous utilisez. Sur certains mo- retourner une liste variée de ré-à s’en servir, peut s’avérer utile si teurs, cette occurence a son im- ponses : «choisir un hub Ethernet»,vous ne voulez pas être submergé portance; Exemple, «paris dakar» «choisir un commutateur Ethernet»par un flot de réponses sans rapport ne donne pas le même résultat que ou encore «choisir un routeur Ether- «dakar paris». net».avec ce que vous recherchez. Il est possible ausssi de cantonner - Utilisez les guillemets si votre re- la recherche à un site en particulier.Alors, que faire pour atteindre ra- cherche comporte plusieurs mots : Cette option est proposée dans l’in-pidement votre cible ? Nous vous taper, par exemple, la «poste séné- terface de recherche avancée, maisrappelons, ici, quelques précautions galaise» afin que le moteur prenne il est possible de la lancer à l’aide deélémentaires à observer pour gagner bien en compte tous les mots. la commande site: suivi de l’adressedu temps avec Google et tous les abrégée du site à fouiller. A la re-autres moteurs de recherche : - Utilisez la syntaxe pour affiner quête «site:laposte.sn courrier», la votre recherche : les outils les plus page recherchée arrive en effet en- Bien penser au(x) mot(s)-clé(s) couramment utilisés sont les «+» et première position.avant de vous lancer dans une re-cherche, la qualité des réponses les «-» qui ajoutent des contraintes à votre recherche. Par exemple, vous Parmi les options avancées, facile-dépend d’abord de la qualité des pouvez rechercher des documents ment accessibles sur Google, il y amots choisis. Par exemple, «tabac» sur La Poste qui ne parlent que du un menu déroulant qui permet de li-ne donne pas les mêmes résultats Sénégal (La Poste +Sénégal) ou au miter la recherche dans le temps. Enque «cigarette» : le premier est plus contraire qui ne parlent pas de notre usant de cette option, vous pourrezsynonyme de danger pour la santé pays (La Poste -Sénégal). restreindre la liste des résultats auxtandis que l’autre symbolise plus le pages référencées au cours des 12,plaisir de fumer. Google permet l’utilisation d’un des 6 ou des 3 derniers mois. C’est bien, mais il est possible de remon-- Taper les mots en minuscule pour joker (*) pour signaler l’emplace- ter beaucoup plus loin, ou de définirvous donner toutes les chances de ment d’un mot manquant dans une un laps de temps au jour prés.ne pas manquer une référence im- expression exacte. Typiquement, à Le saviez vous? Le nom de domaine google.sn est disponible en Wolof www.posteinfos.com 25
  • 25. le bulletin d’informationS trimestriel de La Poste Le coin des francophiles : Le coiN Des L’accord du participe passé suivi d’un infinitif FRANCOPHILES Nous avions montré, dans le précédent numéro, la complexité de l’accord du participe passé des verbes pronomi- naux. Nous abordons, ici, une autre difficulté de l’accord du participe passé. Le participe passé conjugué avec « avoir » et suivi d’un infinitif ne s’accorde pas si l’action exprimée dans l’infinitif est subie par le COD (Complément d’Objet Direct). Dans l’exemple 1 : « La chanson que j’ai entendu chanter », le participe passé (entendu) reste invariable, car l’action de chanter est subie par le COD (la chanson). A l’inverse, dans l’exemple 2 : « La chanteuse que j’ai entendue chanter », le participe passé (entendue) s’est accordée avec le COD (la chanteuse), parce que l’action exprimée dans l’infinitif (chanter) est faite – et non subie – par le COD. Quelques procédés pratiques pour mieux trancher ces accords complexes : - Si on peut insérer dans la phrase « en train de + l’infinitif » et que la phrase garde son sens, il y a accord. Dans l’exemple 1, on aura : j’ai entendu la chanson en train de chanter : non sens, donc pas d’accord. Dans le second exemple, on aura : j’ai entendu la chanteuse en train de chanter : la phrase garde son sens, donc accord. - Si le COD peut être suivi d’un complément introduit par la préposition « par », le participe passé reste invariable. Exemple : les moutons que j’ai vu égorger = les moutons que j’ai vu égorger par le boucher, donc pas d’accord. Les synonymes Le Larousse définit un synonyme comme « un mot qui a, approximativement, le même sens qu’un autre dans un même système linguistique » et, la synonymie, la « relation qui existe entre deux synonymes ». Nous avons souligné approximativement, car la synonymie exacte n’existe pas. Entre deux mots synonymes, la nuance est toujours perceptible, soit dans le fond soit dans l’emploi. Exemples : Semblable et similaire ont le même sens mais s’emploient différemment. S’il est autorisé de dire « cet événe- ment est semblable à l’autre », il est incorrect de dire « cet événement est similaire à l’autre » ; « similaire à » est une construction fautive. Deuxième et second signifient, à peu près, la même chose : qui succède au premier. Cependant, la particularité de second, c’est qu’il implique l’inexistence d’un troisième. Par conséquent, dans un décompte, il serait aber- rant de dire, par exemple : « le premier est vert, le second rouge et le troisième noir ». Aussi est-ce pourquoi, en parlant de la guerre mondiale, on préfère dire « seconde guerre mondiale », espérant qu’il n’y en aura pas une troisième. Solution et alternative renvoient à la même réalité. Cependant, attention au sens du mot alternative. En effet, une alternative présente une situation dans laquelle il faut choisir, parmi deux solutions antagonistes, une seule : Exemple : « La conversation de Valéry me met dans cette affreuse alternative : ou bien trouver absurde ce qu’il dit, ou bien trouver absurde ce que je fais », André GIDE. Ou encore, cette alternative qui résume la devise des sapeurs pompiers : « sauver ou périr ». Il est de coutume d’entendre les gens utiliser « deux alternatives » pour « deux solutions ». Or, deux alternatives signifient quatre solutions possibles. Moussa Ndoye Dmr26 POSTEInfos n° 16 , Décembre 2010
  • 26. Lauréat du Concours épistolaire et de dessin
  • 27. Direction du Marketing et du Réseau Direction générale Dakar - Peytavintel : 221 33 823 02 13 email: direction.marketing@laposte.sn