L'innovation totale, depuis la base : La prochaine génération de solutions d'entreprise
 

L'innovation totale, depuis la base : La prochaine génération de solutions d'entreprise

on

  • 1,067 views

Et si vous aviez la chance de pouvoir créer de A à Z une solution de gestion d'entreprise, à l'aide de la meilleure technologie et de tous les outils disponibles aujourd'hui ? Ce livre blanc ...

Et si vous aviez la chance de pouvoir créer de A à Z une solution de gestion d'entreprise, à l'aide de la meilleure technologie et de tous les outils disponibles aujourd'hui ? Ce livre blanc décrit l'approche en trois étapes pour concevoir entièrement la prochaine génération de solutions d'entreprise.

Statistics

Views

Total Views
1,067
Views on SlideShare
286
Embed Views
781

Actions

Likes
0
Downloads
18
Comments
0

2 Embeds 781

http://www.zdnet.fr 780
http://www.google.fr 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

L'innovation totale, depuis la base : La prochaine génération de solutions d'entreprise L'innovation totale, depuis la base : La prochaine génération de solutions d'entreprise Document Transcript

  • L'innovation totale, depuis la base La prochaine génération de solutions d'entreprise
  • 2 L'innovation totale, depuis la base La prochaine génération de solutions d'entreprise Introduction Et si vous aviez la chance de pouvoir créer de A à Z une solution de gestion d'entreprise, à l'aide de la meilleure technologie et de tous les outils disponibles aujourd'hui ? Chez Workday, nous avons cette chance. Ce livre blanc décrit l'approche en trois étapes de Workday pour concevoir entièrement la prochaine génération de solutions d'entreprise. SaaS en bref : L'adoption et l'intérêt croissants envers les solutions SaaS (Software-as-a-Service) sont dus aux nombreux avantages qu'elles offrent (aussi bien pour les clients que pour les fournisseurs) en tant que modèle de solution. • Modèle d'abonnement par forfait et non modèle de licence « shelfware » (jamais utilisée) • Aucun coût matériel ou frais de maintenance matérielle • Aucune licence logicielle pour serveur et aucun frais de maintenance logicielle • Aucun frais de maintenance applicative • Aucun frais de mise à niveau • Aucune installation matérielle • Aucune installation logicielle • L'implémentation démarre à la signature du contrat • Dépendance réduite vis-à-vis des fournisseurs. Parce que les frais de départ sont réduits, le client peut plus facilement changer de solutions qu'avec des les implémentations sur site. • Modèle plus efficace pour la gestion des applications et l'exécution des mises à niveau • Modèle plus efficace pour le développement collaboratif avec les clients
  • 3 Etape 1 : Commencer par le SaaS Pour de nombreuses raisons, le SaaS (Software-as-a-Service) est le modèle privilégié pour les applications d'entreprise d'aujourd'hui. Le principal avantage du SaaS pour le fournisseur et le client peut se résumer en un seul mot : contrôle. Avec les modèles sur site traditionnels, les fournisseurs de logiciels faisaient face à une importante variabilité de la pile technologique. Les clients souhaitaient la prise en charge d'équipements, de systèmes d'exploitation et de bases de données spécifiques. Du fait du temps et du coût nécessaires, de nombreuses organisations ont repoussé les mises à jour, laissant les clients avec des versions très anciennes. Les conditions de la multiplicité des versions et leurs maintenances coûtaient très cher au fournisseur qui répercutait ce coût sur le client sous la forme de frais de licence et de maintenance. Les applications à la demande permettent au fournisseur de contrôler la variabilité de la pile technologique. Elles suppriment les situations dans lesquelles un segment de clients dispose de la version N de la base de données Y du fournisseur tandis qu'un autre segment dispose de la version N+1 et qu'un autre encore utilise la base de données Z du même fournisseur. Tous les clients utilisant le même environnement, le fournisseur peut optimiser les services de prise en charge et de maintenance : • L'organisation n'a plus à vérifier ni à recréer l'environnement du client car il est connu et identique pour tous les clients. • Les problèmes de performance, à l'origine de dizaines de questions sur l'environnement du client, peuvent désormais être contrôlés, gérés et résolus par le fournisseur, sans intervention du client dans la plupart des cas. • Le service Qualité peut se concentrer sur une seule version et une seule pile et n'a plus à vérifier chacune des combinaisons possibles du client. Avantage plus important en termes de contrôle, les fournisseurs SaaS appliquent toutes les mises à jour et effectuent toutes les mises à niveau. Plutôt que de consacrer du temps et des ressources à la configuration des mises à jour, à la formation des clients aux mises à niveau ou au traitement des inévitables demandes de support, le fournisseur peut exécuter ces processus de manière identique pour tous les clients. Enfin, le fait d'héberger les applications du client permet au fournisseur de contrôler l'amélioration continue de ces applications. Les solutions exécutées sur site dans le centre de données du client peuvent inclure des intégrations uniques ou des personnalisations au niveau du code. Même si ces solutions sur site incluent une couche services pour l'intégration, les clients peuvent la contourner pour accéder directement à la logique et aux données de l'application par d'autres moyens. Règle simple à ne pas oublier : s'ils disposent de ce moyen, soyez certains qu'ils vont s'en servir. Avec les déploiements sur site, les clients peuvent intégrer des solutions partout dans la pile. Bien que cette solution puisse apporter des avantages à court terme, elle créé généralement d'importants problèmes sur le long terme tant pour le client et que pour le fournisseur des logiciels. L'un des scénarios souvent observés consiste pour un client à créer une intégration personnalisée directement dans la base de données de la solution. Ici, le problème réside dans le fait que toute modification ou mise à niveau ultérieure de la base de données par le fournisseur sera très difficile, voire impossible, à appliquer par le client car elle supprimera l'intégration au niveau de la base de données. Avec l'approche SaaS, les fournisseurs peuvent garantir l'intégration et l'accès via des API publiques standard. Le fournisseur de la solution peut ainsi davantage améliorer les composants internes de l'application pour offrir une innovation continue sans supprimer les intégrations du client. Autre avantage important du SaaS : son coût de propriété. La maîtrise supplémentaire dont disposent les fournisseurs grâce au SaaS est au moins aussi importante dans la mesure où ce contrôle améliore considérablement la qualité de service, la prise en charge et les nouvelles fonctionnalités offertes aux clients. Le SaaS ne se limite pas simplement à réduire les coûts.
  • 4 Etape 2 : Utiliser une structure moderne de développement des applications Les structures de développement des applications améliorent la productivité en automatisant ou intégrant certaines tâches de niveau inférieur dans le développement de l'application. Les structures développées sous l'ère client-serveur ont permis d'automatiser la création de tables de bases de données relationnelles et de formulaires d'interface utilisateur graphique à partir des métadonnées créées dans la structure. Les structures plus modernes (de Java Entreprise Edition à Ruby on Rails) cherchent à obtenir ces mêmes gains de productivité par d'autres moyens : • Tandis que les structures client-serveur prennent souvent en charge plusieurs plateformes de base de données, les structures récentes intègrent plusieurs plateformes de serveur Web et fonctionnalités pour les solutions open source au niveau de la base de données et du serveur Web. • Les structures client-serveur ont permis aux développeurs d'établir la connexion SQL entre l'application et la base de données. Les structures modernes vont plus loin dans l'intégration de l'accès aux données en masquant complètement la partie SQL. Les développeurs définissent les tables relationnelles en tant que classes. Les mises à jour et les demandes de données sont définies en tant que méthodes. • Les structures client-serveur ont simplifié la création de l'interface utilisateur (IU) de l'application mais les IU créées par ces structures sont étroitement liées à la logique applicative. Les structures modernes séparent davantage la logique de présentation de la logique applicative. Cette relation moins étroite permet de modifier la technologie de « visualisation » d'une application sans modifier la logique applicative. Figure 1 : Architecture technique Workday Users Services Architecture INTERNET BROWSER Systems WEB SERVICES UI SERVER INTEGRATION NETWORK OBJECT MANAGEMENT SERVER (OMS) PERSISTENT STORE INTERNET XML XML INTERNET XML XML
  • 5 Bien que nombreuses, les structures de développement génériques (conçues pour créer tout type de solution) disponibles aux formats traditionnels et open source ont une capacité fonctionnelle plus qu'insuffisante pour créer les applications d'entreprise. A contrario, la structure de développement de Workday est dédiée dès le départ à la création de solutions d'entreprise, allant bien au-delà des capacités des structures génériques et offrant les fonctions suivantes : • Création d'applications multi-clients • Développement des définitions d'applications pour la prise en charge de mises à niveau efficaces • Définition, exécution et mesure des processus de workflow configurables • Affectation dynamique des rôles • Génération automatique de Web Services à partir des éléments de données des applications • Audit des modifications au niveau de l'application Workday adopte l'approche des structures modernes pour exploiter la technologie open source, prendre en charge le modèle de logique orienté objet (plutôt que le modèle relationnel) et séparer la logique de présentation de la logique applicative. La structure de Workday étend cette approche pour satisfaire les besoins supplémentaires du développeur de services aux entreprises. Les Business Services Workday s'appuient sur une structure d'application moderne. Les trois principaux composants de la structure sont le serveur de gestion des objets (OMS), l'interface utilisateur (IU) et le réseau d'intégration. Chacun de ces composants s'appuie sur la technologie open source. • Le serveur OMS utilise le concept qui présente l'application comme un modèle d'objet (composé de classes et de méthodes). Il étend ce concept en supprimant le besoin de lien relationnel (ou d'intégration de tables relationnelles). La couche de persistance du serveur OMS est une structure relationnelle fixe qui permet de conserver en toute confiance les transactions sur les données et métadonnées de l'application. Les développeurs d'applications n'ont pas à s'intéresser à la structure de cette base de données ni à en gérer les modifications lorsqu'ils modifient la structure de leur modèle d'objet. Ce système permet d'accroître considérablement la productivité des développeurs lors du processus itératif de développement, de test, d'amélioration, etc. • Le serveur IU est complètement séparé du serveur OMS. Il reçoit les informations XML du serveur OMS qui décrivent les données à présenter. A partir de ces données XML, il peut générer la présentation et la logique de présentation de l'IU de Workday. • Le réseau d'intégration inclut un Bus de Services d'Entreprise (ESB) complet qui offre transformation, orchestration (via BPEL) et déploiement fiable des Web services générés à partir du serveur OMS. Cette technologie prend en charge les intégrations préconfigurées du réseau d'intégration Workday et simplifie l'intégration de Workday dans la large variété de systèmes tiers détenus par la plupart des clients.
  • Workday (France)  |   18, rue Pasquier  |   75008 Paris  |   France Téléphone : +33 (0)1 84 88 34 44   |   www.workday.com/fr © 2013. Workday, Inc. Tous droits réservés. Workday et le logo Workday sont des marques déposées de Workday, Inc. Tous les autres noms de marques et de produits sont des marques ou des marques déposées de leurs propriétaires respectifs. INNOVGROUNDUP-09052012 Etape 3 : Modéliser l'entreprise, pas les données Les applications ERP actuelles ont été conçues à l'origine pour produire des rapports HCM réglementaires et des relevés financiers obligatoires. Les développeurs de ces applications avaient pour objectif de concevoir des modèles de données capables de générer les informations requises, puis de créer les transactions pour alimenter ces modèles. Une certaine flexibilité avait été prévue (telle que des champs extensibles dans les relevés financiers), mais au final, ces systèmes de transactions étaient propres à un type de reporting sans utilité pour les autres types (tels que les rapports de gestion). Workday adopte une approche différente. Nos développeurs commencent par modéliser l'entreprise (employés, organisations, sites, centres de coûts, réseaux ad hoc, etc.). Ils enregistrent ensuite toutes les informations sur les événements importants dans l'entreprise (embauches, achats, paiements, réorganisations, etc.). Au moment venu, Workday peut utiliser ces informations pour générer les rapports HCM, Paie et Finances requis, aussi efficacement que les systèmes ERP actuels. Et parce que Workday ne néglige aucune information potentiellement utile, nous pouvons générer d'autres rapports pertinents sur l'activité pour les managers et les employés de l'organisation, et pas seulement pour les équipes RH, comptabilité et finances. Et ce, sans avoir à effectuer de personnalisation pour créer des rapports de gestion dans Excel ou utiliser des solutions de Business Intelligence tierces. Workday génère ces rapports à votre place. Synthèse Les architectures de développement des applications évoluent rapidement pour prendre en charge Internet, les nouvelles technologies et les approches innovantes en termes de conception logicielle. Ces changements améliorent la productivité des développeurs, accélèrent le déploiement des applications et offrent une plus grande interopérabilité entre les applications. Les fournisseurs ERP établis ne peuvent pas profiter de tous les avantages de cette nouvelle approche car elle suppose de remplacer le modèle de prestation sur site, les lourdes structures relationnelles à base de code et les solutions basées sur des modèles de données statiques qu'ils proposent depuis 20 ans. L'innovation dans les ERP sera révolutionnaire et non évolutionnaire. Workday voit là l'occasion de proposer des améliorations innovantes à tous les niveaux du développement des applications. Workday profite de cette opportunité en optant pour l'innovation totale, depuis la base. A propos de Workday Leader des applications SaaS (Software-as-a-Service) pour les entreprises internationales, Workday offre à la fois une approche moderne et le coût de propriété moindre du SaaS. Fondé en 2005 par Dave Duffield et Aneel Bhusri, ex-PeopleSoft, Workday offre des solutions de Gestion des Ressources Humaines, de Gestion Financière et de Gestion de la Paie pour les moyennes entreprises et les entreprises du classement Fortune 500. Le Système d'Information Workday de nouvelle génération applique une intégration basée sur des normes et fournit un nouveau socle aux entreprises internationales. La vision innovante de Workday, ses nouvelles technologies et ses solutions SaaS offrent une alternative moderne aux systèmes ERP sur site existants. Plus de 400 clients ont déjà choisi Workday. Retrouvez-nous sur www.workday.com/fr.