• Like

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

Unix : un système attrayant pour les solutions critiques ?

  • 278 views
Published

Les systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiques. …

Les systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiques.
Pourquoi les utilisateurs des plates-formes RISC/UNIX actuelles continuent-ils d’utiliser UNIX en dépit d’offres Linux
- de plus en plus robustes,
- fonctionnant sur des systèmes x86 moins coûteux,
- souvent provenant des mêmes fournisseurs ?
Forrester a donc émis et validé l’hypothèse selon laquelle UNIX présenterait toujours un grand intérêt pour les utilisateurs actuels et futurs qui accordent une place importante aux atouts légendaires d’un environnement RISC/UNIX, notamment la fiabilité, l’évolutivité et la sécurité.

Published in Sports
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
278
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
5
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Un document de réflexion de Forrester Consulting commandité par Hewlett-PackardUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges detravail critiquesJanvier 2011
  • 2. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiquesTable des matièresRésumé .....................................................................................................................................................................................................2Complexité croissante et contraintes budgétaires.............................................................................................................................3Priorité à la disponibilité .......................................................................................................................................................................5Importance de l’évolutivité sous la charge .........................................................................................................................................6La combinaison de partitions matérielles et de machines virtuelles rationalise les opérations ................................................7UNIX est moins coûteux à gérer sur une base applicative ..............................................................................................................7Le recrutement de personnel qualifié n’est pas un problème .........................................................................................................8L’utilisation d’UNIX devrait se maintenir..........................................................................................................................................8Principales recommandations..............................................................................................................................................................9Annexe A : Méthodologie .................................................................................................................................................................. 10Annexe B : Notes.................................................................................................................................................................................. 11© 2011, Forrester Research, Inc. Tous droits réservés. Toute reproduction non autorisée est strictement interdite. Les informations reposent sur lesmeilleures ressources disponibles. Ce document reflète des opinions situées dans le temps et susceptibles d’évoluer. Forrester®, Technographics®,Forrester Wave, RoleView, TechRadar et Total Economic Impact sont des marques déposées de Forrester Research, Inc. Toutes les autres marquesappartiennent à leurs propriétaires respectifs. Pour plus dinformations, visitez www.forrester.com. [1-HXAOY5]À propos de Forrester ConsultingForrester Consulting est un cabinet d’analyse indépendant et impartial au service de la réussite des entreprises. Qu’il s’agisse d’une simpleconsultation stratégique ou de projets personnalisés, les prestations de conseil de Forrester vous mettent directement en contact avec desanalystes qui tirent parti de leurs connaissances pointues pour relever les défis spécifiques de votre société. Pour obtenir davantagedinformations, veuillez consulter le site www.forrester.com/consulting.Page 1
  • 3. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiquesRésuméLa migration continue des charges de travail UNIX vers dautres systèmes dexploitation a fait couler beaucoup dencre,donnant plus ou moins limpression que le marché des technologies UNIX est en passe de disparaître rapidement. Uneanalyse plus fine révèle toutefois une réalité bien différente : le marché global des systèmes UNIX diminue à un rythmeextrêmement lent, pondéré par la chute du chiffre d’affaires d’un fournisseur clé dans la seconde moitié de la décennietandis que d’autres fournisseurs d’UNIX notaient des redressements modestes de leurs résultats. Si les ventes de Linuxcroissent à un rythme plus soutenu, un nombre significatif d’entreprises continuent d’utiliser UNIX bien que leursmotivations et leur approche n’aient pas fait la une de beaucoup de publications.En novembre 2010, Hewlett-Packard (HP) a chargé Forrester Consulting d’étudier l’envers de la question de lamigration dUNIX : Pourquoi les utilisateurs des plates-formes RISC/UNIX actuelles continuent-ils dutiliser UNIX endépit d’offres Linux de plus en plus robustes, fonctionnant sur des systèmes x86 moins coûteux, souvent provenant desmêmes fournisseurs ? Forrester a donc émis et validé l’hypothèse selon laquelle UNIX présenterait toujours un grandintérêt pour les utilisateurs actuels et futurs qui accordent une place importante aux atouts légendaires dunenvironnement RISC/UNIX, notamment la fiabilité, lévolutivité et la sécurité.Pour évaluer le bien-fondé de cette hypothèse, Forrester a mené des entretiens approfondis avec des directeurs desopérations informatiques de 15 moyennes et grandes entreprises actuellement utilisatrices d’UNIX. Forrester a ainsidécouvert que la plupart d’entre elles prévoient de continuer à utiliser UNIX pendant les cinq prochaines années aumoins, et probablement encore plus longtemps, et ce, pour les raisons les plus diverses.Résultats clésL’étude de Forrester a permis de dégager plusieurs constats essentiels concernant l’utilisation continue d’UNIX commeplate-forme d’entreprise généraliste : • Fiabilité. Les personnes interrogées ont déclaré que les systèmes UNIX étaient plus fiables que tous les autres systèmes, à l’exception des ordinateurs centraux/mainframes. • Évolutivité. Les systèmes UNIX représentent le nec plus ultra en termes de performance des ordinateurs non mainframes et, de l’avis des sondés, sont plus intéressants en termes économiques que ces derniers. • Disponibilité. Les systèmes UNIX sont perçus comme étant plus disponibles. En effet, on peut y pratiquer davantage de tâches de maintenance en ligne que sur les autres systèmes d’exploitation comme Linux, ce qui réduit considérablement les périodes d’indisponibilité planifiée. • Reprise après sinistre. Les systèmes UNIX sont également perçus comme possédant de meilleures fonctionnalités intégrées de clusterisation, de haute disponibilité et de reprise après sinistre. • Immaturité des autres environnements. Les personnes interrogées ont mentionné à maintes reprises ce qu’elles considèrent comme des lacunes au niveau des fonctionnalités évoquées ci-dessus dans les autres environnements. • Coût total de possession. Les personnes interrogées ont estimé que leurs systèmes UNIX étaient moins coûteux pour la gestion des grosses charges applicatives. La plupart pensent que leurs systèmes x86, qui exécutent d’autres systèmes d’exploitation, ne pourraient pas faire face aux types de charges applicatives traitées sur leurs systèmes UNIX de manière efficace.Page 2
  • 4. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiquesComplexité croissante et contraintes budgétairesLes pressions s’exerçant sur les responsables informatiques ont été relativement constantes au cours de la dernièredécennie. Des enquêtes révèlent une tendance uniforme : exigences accrues de la part des utilisateurs et réglementationplus stricte sur fond de stagnation ou quasi-stagnation du chiffre d’affaires.Nos études récentes confirment que ces pressions sous-jacentes demeurent inchangées, comme le montre une enquêteauprès d’architectes informatiques menée par Forrester Research (voir Figure 1).Figure 1Principaux objectifs informatiques Base : 416 professionnels informatiques ayant une expérience de l’architecture d’entreprise (AE) (Le total des pourcentages n’est pas égal à 100 en raison des arrondis.)Source : « The State Of Enterprise Architecture 2010: Drivers, Initiatives, And Technology Priorities », Forrester Research Inc., 9 février 2010Parallèlement, les budgets dans leur ensemble ne seront pas vraiment revus à la hausse pour faire face à ces priorités(voir Figure 2).Face à ces contraintes budgétaires, la publicité bat son plein autour des bénéfices liés à la migration des applicationsdepuis les anciennes plates-formes propriétaires UNIX vers les systèmes x86 sous Linux. Cela rappelle à plus d’un titreles débats concernant le transfert des applications des ordinateurs centraux aux systèmes UNIX dans les années 80 et90. Tout comme un bon nombre de clients ont décidé de conserver en définitive leurs ordinateurs centraux et decontinuer à investir dans ces systèmes, il semble que la majorité des utilisateurs UNIX restent fidèles à cette technologieet continueront d’y investir pendant de nombreuses années encore pour des raisons autres que les coûtsd’investissement bruts.1Page 3
  • 5. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiquesAu final, la décision de migrer ou de conserver une plate-forme UNIX est complexe et s’appuie sur une série devariables tout aussi complexes qui ne sont pas souvent bien comprises ou communiquées clairement dans la couverturemédiatique sur la migration d’UNIX vers Linux.Dans ce contexte, Forrester Consulting, agissant pour le compte de Hewlett-Packard, a mené des entretiens détaillésauprès d’un échantillon représentatif d’entreprises qui utilisent actuellement UNIX pour des applications deproduction. L’objectif était de comprendre les bénéfices tirés de cette plate-forme, la façon dont les décisions sont prisessur le choix des plates-formes dédiées aux applications actuelles et futures, et les intentions de ces sociétés concernantl’usage qu’elles comptent faire d’UNIX (la méthodologie et le profil démographique des personnes interrogées figurentà l’Annexe A).2Les résultats de notre enquête corroborent notre hypothèse de départ, selon laquelle UNIX continue d’apporter unbénéfice considérable, dans la mesure où il offre une fiabilité et une disponibilité globales exceptionnelles pour lesapplications vitales (voir Figure 3).3Figure 2Évolution des dépenses d’investissement informatique Base : 1 032 décideurs informatiques (Le total des pourcentages n’est pas égal à 100 en raison des arrondis.)Source : « 2011 IT Budget Planning Guide For CIOs », Forrester Research Inc., 7 octobre 2010Page 4
  • 6. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiquesFigure 3Les principaux avantages dUNIX Base : 15 cadres informatiques impliqués dans les décisions concernant les serveurs UNIX (décompte uniquement ; échantillon statistiquement non valide) (plusieurs réponses possibles)Source : Une étude réalisée par Forrester Consulting pour le compte de HP en janvier 2011Ces résultats recoupent d’autres sources de données, en particulier le flux de requêtes des clients Forrester concernantles infrastructures et les opérations chaque année.4 Fait intéressant : ces caractéristiques sont celles qui surgissentrégulièrement lors des débats avec les utilisateurs de mainframes de production, ce qui nous conduit à élargir noshypothèses pour inclure la notion quUNIX a efficacement remplacé l’ordinateur central dans de nombreuses sociétés ets’est imposé comme le système fiable par excellence pour les processus vitaux.Priorité à la disponibilité « Nous n’avons pas eu d’interruption de service imprévue depuis sept ans que je suis ici. » (Grand système d’intervention d’urgence métropolitain)En réponse aux questions sur les atouts d’UNIX par rapport aux autres systèmes d’exploitation, les personnesinterrogées ont cité la disponibilité plus souvent que tout autre facteur. Notons que tous ont fait la distinction entretrois différenciateurs importants : la fiabilité, l’élimination des pannes imprévues et la disponibilité. La capacité àmaintenir le système UNIX en ligne tout en effectuant des tâches de maintenance a été un autre différenciateur clé,Page 5
  • 7. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiqueségalement considéré comme très important. Pour les utilisateurs, la maintenance planifiée est une composante majeurede la disponibilité globale. Elle est réalisée selon deux modèles distincts : • Interruptions de service complètes pendant la maintenance des systèmes, les mises à jour correctives, etc. D’après les sondés, celles-ci ont lieu une fois par mois au plus, et souvent à une fréquence trimestrielle, voire semi-annuelle. • Utilisation des fonctions de haute disponibilité et de reprise après sinistre pour déplacer l’application vers un système séparé ou une partition séparée sur le même système. La possibilité de soustraire des ressources de la partition de production pour les affecter à la partition de secours à des fins de maintenance logicielle savère de la plus grande utilité, car les utilisateurs peuvent ainsi maintenir leur performance tout en effectuant des tâches de maintenance sur la partition inactive. Toutes les personnes interrogées utilisant cette méthode de maintenance ont cité la maintenabilité en ligne comme l’un des facteurs motivant leur décision de continuer à utiliser UNIX. Actuellement, il n’existe aucun système x86 capable d’offrir ce niveau de maintenabilité en ligne.À propos du fonctionnement continu et de l’élimination des pannes imprévues, plusieurs facteurs ont été cités au sujetdes fournisseurs UNIX : • Un niveau global de maturité du noyau perçu comme plus élevé que celui des autres systèmes d’exploitation tels que Linux, ce qui améliore la fiabilité, notamment pour les applications lourdes. • Une meilleure reprise sur incident en cas d’erreurs temporaires, en particulier des pannes de réseau et de périphérique E/S. • Des diagnostics prédictifs de meilleure qualité, UNIX avertissant plus rapidement des défaillances matérielles imminentes. • Une mise en cluster nettement plus sophistiquée pour la haute disponibilité et la reprise après sinistre qu’avec les systèmes x86.Parallèlement, les résultats en termes opérationnels sont impressionnants : tous les participants à l’enquête ont déclaréne pas avoir connu plus d’une panne imprévue par an, et un grand nombre ont même affirmé que des années pouvaients’écouler avant la survenue d’un tel événement. Les entretiens que nous avons menés valident donc la perceptionselon laquelle UNIX offre un niveau de fiabilité que seuls les ordinateurs centraux et les systèmes propriétaires àtolérance de panne pouvaient atteindre auparavant, moyennant une forte majoration des coûts. « Nous avons constaté une durée moyenne d’indisponibilité imprévue de 20 minutes par an, soit 1,5 minute par mois, pour notre principal PGI. » (Grand constructeur aérospatial, à propos du PGI)Importance de l’évolutivité sous la charge « Lorsque nous avons décidé de migrer, il n’y avait pas d’autre plate-forme capable de prendre en charge nos volumes de transaction. » (Grande société industrielle, à propos du PGI)Page 6
  • 8. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiquesLa disponibilité a été fortement corrélée à l’évolutivité, c’est-à-dire à la capacité à fournir les niveaux requis dedisponibilité à des charges continuellement élevées, avec un taux d’utilisation des ressources bien souvent supérieur à90 %. Un grand nombre de sondés ont déclaré que leurs tests de performances internes avaient montré qu’UNIXfournissait une évolutivité supérieure à celle des autres systèmes d’exploitation à leur disposition, et que lessystèmes x86 étaient incapables de faire fonctionner leurs applications à pleine capacité contrairement aux diresdes constructeurs de système et des éditeurs.5La combinaison de partitions matérielles et de machines virtuellesrationalise les opérations « L’utilisation de plusieurs partitions matérielles dans nos systèmes UNIX nous permet d’ajouter des ressources à l’une de nos partitions de développement, de déplacer les applications de production et d’effectuer la maintenance sur la partition d’origine sans jamais avoir à interrompre l’application. » (Société de produits de consommation)Environ 80 % des personnes interrogées ont déclaré avoir recours au partitionnement matériel sous une forme ou uneautre, et près de la moitié d’entre elles utilisent aussi en parallèle le partitionnement logiciel correspondant ou desmachines virtuelles UNIX. Le recours au partitionnement prend deux formes distinctes : • Diviser une machine en partitions de production et de développement avec un meilleur isolement que celui procuré par les machines virtuelles logicielles. Environ la moitié des personnes utilisant des partitions matérielles utilisent également des partitions logicielles, la plupart du temps à l’intérieur de la partition matérielle de développement. • Diviser un plus grand système pour isoler les couches application et base de données d’une application multiniveaux. Certains utilisateurs combinent les méthodes et exécutent plusieurs partitions applicatives et de base de données sur des partitions de développement distinctes.La capacité à déplacer dynamiquement des ressources d’une partition active à l’autre et la possibilité d’effectuer lamaintenance (y compris certaines tâches de maintenance matérielle) sur une partition sans affecter lefonctionnement des partitions adjacentes sont considérées par la majorité des utilisateurs du partitionnementcomme des atouts majeurs de leur plate-forme UNIX.UNIX est moins coûteux à gérer sur une base applicativeIl est difficile de comparer les coûts d’exploitation en fonction des applications, et aucune des sociétés interviewées pourcette étude n’a même tenté d’identifier une information aussi précise. Néanmoins, tous les sondés se sont ditsconvaincus que la gestion des systèmes UNIX est moins coûteuse que celle des systèmes x86 sous d’autres systèmesd’exploitation tels que Linux, à charge applicative identique. Voici quelques-uns des facteurs cités par diversparticipants à l’enquête :Page 7
  • 9. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiques • Les systèmes UNIX requièrent des mises à jour correctives nettement moins fréquentes, ce qui réduit non seulement le nombre de ces opérations, mais également les tests nécessaires pour garantir un fonctionnement correct des systèmes mis à jour. Cet avantage est significatif, car tous les utilisateurs interrogés travaillent dans des environnements pour lesquels la stratégie consistant à « mettre à jour en espérant que ça marche » n’est pas une option envisageable dans le cadre de la politique d’exploitation. • La mise en cluster UNIX, utilisée par de nombreuses sociétés interrogées comme partie intégrante de leurs architectures de haute disponibilité et de reprise après sinistre a été uniformément citée comme étant plus facile à configurer et plus fiable que les autres solutions. • Pour reproduire leur performance actuelle, en supposant que les objectifs de fiabilité puissent être atteints, la plupart des sondés ont estimé quil leur faudrait deux à quatre fois plus de systèmes, ce qui entraînerait une hausse proportionnelle des coûts de gestion ainsi qu’une multiplication des points de défaillance potentiels dans les environnements non-UNIX (une considération qui vaut également en termes de disponibilité globale).Le recrutement de personnel qualifié n’est pas un problème Les sociétés que nous avons interrogées ne partagent pas l’idée que les compétences UNIX seraient rares et onéreuses. Selon elles, trois éléments semblent contredire l’argument de rareté : • S’il est vrai que les professionnels UNIX chevronnés sont moins nombreux que les spécialistes de Linux et d’autres systèmes d’exploitation, la demande est également plus faible. • Les groupes d’administrateurs UNIX sont en général très stables, une ancienneté de cinq ans ou plus étant courante : une affirmation entendue à maintes reprises par nos enquêteurs. • Il existe un niveau élevé de formation interne du personnel.Globalement, Forrester estime que le recrutement de personnels techniques qualifiés n’est pas un problème pourl’ensemble des grands environnements d’exploitation.L’utilisation d’UNIX devrait se maintenirL’information la plus parlante fournie par les personnes interrogées a été leurs projets à venir. Deux constats clésrésument l’état d’esprit et les intentions du panel : • Aucun des sondés n’a l’intention d’abandonner UNIX pour ses applications de production centrale. Quelques- uns ont cependant fait part de leur projet d’étudier la migration d’applications non critiques vers Linux, voire de réaliser cette migration.Page 8
  • 10. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiques • Quatorze sociétés sur quinze ont déclaré qu’elles continueront à utiliser UNIX pour leurs principales applications d’entreprise pendant les cinq prochaines années au moins. Cette loyauté de la part des personnes interrogées témoigne de leur conviction profonde qu’UNIX est le meilleur choix pour gérer leurs applications. Autre constat annexe : la marque UNIX résiste bien aux sirènes de la concurrence. Même chez les utilisateurs qui abandonnent progressivement une souche au profit de la standardisation sur un seul constructeur, les choix minoritaires perdurent pendant des années. L’une des entreprises interrogées possédait encore une douzaine de systèmes avec une combinaison de matériel et de logiciels qui n’est plus commercialisée depuis une décennie, le tout figé sous une application complexe.PRINCIPALES RECOMMANDATIONSUNIX continue d’être un atout majeur pour de nombreuses entreprises, et les rumeurs de sa disparition, comme ditM. Clements, « sont largement exagérées ». Le plus important reste plusieurs caractéristiques essentielles qui le différencientd’autres environnements non-mainframe tels que Linux. Les utilisateurs potentiels ont donc intérêt à envisager UNIX pour desenvironnements nécessitant : • Une disponibilité extrème. Notre étude a montré que la combinaison d’une fiabilité intrinsèque du noyau, d’architectures matérielles avancées et d’outils de haute disponibilité et reprise après sinistre améliorés confère un niveau de disponibilité globale actuellement inégalé par Windows ou Linux. • Une évolutivité. À la fiabilité globale s’ajoute la capacité des systèmes UNIX à garantir cette disponibilité à très haute performance. Les systèmes UNIX modernes offrent une évolutivité sur une image unique pour les applications transactionnelles, de base de données ou les autres applications qui ne peuvent être exécutées aisément ou en sécurité sur des systèmes fortement distribués. • Un coût total de possession attrayant. En regard de la charge applicative, il semble que peu de personnes soutiennent la thèse qu’UNIX est foncièrement plus coûteux à gérer, et notre groupe de sondés a réfuté catégoriquement cette idée.Le retour d’expérience des personnes interrogées et les projets de développement des grands fournisseurs laissent penser que lesutilisateurs actuels d’UNIX ont peu de raisons d’envisager des solutions alternatives, et qu’ils ont au contraire un grand intérêt àcontinuer d’utiliser UNIX comme plate-forme généraliste tout au long de la prochaine décennie.Page 9
  • 11. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiquesAnnexe A : MéthodologieDans le cadre de cette étude, Forrester a interrogé 15 directeurs des opérations informatiques issus d’entreprises detailles diverses et de secteurs variés afin d’étudier l’usage qu’ils font d’UNIX et leurs éventuels projets de migration versd’autres plates-formes. Environ la moitié d’entre eux avaient également la responsabilité d’autres plates-formesinformatiques. Parmi les participants à l’étude figuraient des décideurs en matière d’opérations informatiques etd’architecture d’infrastructure, ainsi que des responsables à des postes de direction. L’enquête a commencé ennovembre 2010 et s’est terminée en janvier 2011. De multiples secteurs d’activité étaient représentés dans l’échantillonsélectionné (voir Figure 4).Figure 4Répartition par secteur d’activité Base : 15 cadres informatiques impliqués dans les décisions concernant les serveurs UNIX (décompte uniquement ; échantillon statistiquement non valide) (plusieurs réponses possibles)Source : Une étude réalisée par Forrester Consulting pour le compte de HP en janvier 2011Les sociétés sondées gèrent au total près de 4 600 systèmes UNIX. Un certain nombre d’entre elles possèdent plusieursvariantes, représentées à la Figure 5.Page 10
  • 12. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiquesFigure 5Répartition des systèmes des sociétés sondées Base : 15 cadres informatiques impliqués dans les décisions concernant les serveurs UNIX (décompte uniquement ; échantillon statistiquement non valide) (plusieurs réponses possibles)Source : Une étude réalisée par Forrester Consulting pour le compte de HP en janvier 2011Annexe B : Notes1 Une enquête précédente auprès de 150 décideurs informatiques réalisée en 2010 par Forrester Consulting pour lecompte de HP a clairement montré que même chez le fournisseur UNIX le plus précaire, la majorité des clientsn’avaient pas l’intention de migrer.2 Bien que cette étude ait été commandée par Hewlett-Packard, Forrester a mené ses entretiens sans tenir compte de lavariante UNIX détenue par les sociétés sondées et en incluant des utilisateurs d’une ancienne variante UNIX qui n’estplus commercialisée.3 Pour les besoins de cette étude, UNIX a été défini comme étant le système d’exploitation propriétaire UNIX et lacombinaison de systèmes vendue par les grands fournisseurs. Notre échantillon contenait uniquement 12 systèmes (surenviron 4 600) autres que les trois grandes variantes d’UNIX. Les résultats que nous rapportons ne font pas ladistinction entre les différentes marques, mais se concentrent davantage sur les caractéristiques d’UNIX par rapport auxautres environnements d’exploitation, parmi lesquels Linux fonctionnant sur des serveurs x86.Page 11
  • 13. Forrester ConsultingUNIX : une valeur attrayante et un brillant avenirLes systèmes historiques qui font la force d’UNIX continuent de montrer leur utilité pour des charges de travail critiques4 Le groupe Infrastructure and Operations de Forrester gère chaque année des milliers de requêtes de ses clients, parmilesquelles plus de 2 000 portent sur les serveurs, les systèmes d’exploitation, la haute disponibilité et reprise aprèssinistre et les opérations. Ce flux constant d’interactions avec nos clients nous permet d’identifier des tendancesdominantes.5 Globalement, ces utilisateurs UNIX se fient aux évaluations de performances de leurs propres applications. Aucun n’adéclaré utiliser des benchmarks standard pour mesurer la performance des systèmes. Forrester estime qu’en général,l’utilisation d’indicateurs de performance internes est un bien meilleur moyen d’évaluer la performance des systèmesque les benchmarks standard.Page 12