CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉLE CLOUDCOMPUTINGDu concept à la réalité                     21 entreprises témoi...
2
CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉÉDITOPar Marc Jalabert,Directeur du marketing et des opérations, Microsoft France...
4
CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ                                SOMMAIRE06	 Introduction générale19	 SaaS21	 Mess...
INTRODUCTIONxxGÉNÉRALEComme nombre d’innovations, le cloud computing tire son essencedes technologies grand public qui, pe...
CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ Définition du cloud                                                             ...
PaaS Quels modèles de cloud ?Le cloud computing comprend troismodèles qu’il est important de                           Le ...
CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ Les modèles de déploiement                                                      ...
xx sur le long terme sont significatives. Laou                                                                            ...
CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉDe même, Microsoft met son large réseau             De nombreuses nouvelles entre...
PARTENAIRESMicrosoft s’appuie sur un large réseau de 9 000 partenaires en France,dont environ 900 ont déjà pris le virage ...
CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ                                                           AI3                   ...
ORENTIS                                 Avec une activité dédiée aux systèmes, Orentis                                 acc...
CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ                                                    SCRIBA                       ...
VALORCONSEIL                                       Regroupement de consultants spécialisés dans le cloud   Artisan de votr...
CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ17
xx     18
CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ                         SaaS                         Le futur de la productivité...
De fait, le SaaS offre de nombreux avantages :                                   FOCUS  Plus d’infrastructure informatique...
TÉMOIGNAGE                                                                                       MessagerieEDEN PARKTRANSF...
LE PARTENAIRE : ABC SYSTÈMES  “OFFICE EXCHANGE ONLINE  A TOUT POUR SÉDUIRE : UN  SYSTÈME D’HÉBERGEMENT HAUTE  DISPONIBILIT...
TÉMOIGNAGE                                                                                           MessagerieISOCHEM SOU...
LE PARTENAIRE : AI3                                                             “LA CONFIANCE D’ISOCHEM DANS              ...
TÉMOIGNAGE                                                                                       MessagerieNORPROTEX RENFO...
LE PARTENAIRE : ONLINE PARTNER  “NOUS AVONS UN RAISONNEMENT  SIMPLE : LA DSI DOIT SE  CONCENTRER SUR SES APPLICATIFS  MÉTI...
TÉMOIGNAGE                                                                                           MessagerieUBM MEDICA ...
LE PARTENAIRE : SYSDIS                                                            “SI LA SIMPLICITÉ DE DÉPLOIEMENT        ...
TÉMOIGNAGE                                                                                              MessagerieALAIN GA...
LE PARTENAIRE : ORENTIS  “LA FIABILITÉ DE LA SOLUTION  ET SON FINANCEMENT SONT  DÉTERMINANTS POUR LES CLIENTS.”  LAURENT C...
TÉMOIGNAGE                                                                                       MessagerieEXCHANGE ONLINE...
“85 % DES UTILISATEURS SONT                                                             AUJOURD’HUI SATISFAITS DE LEUR    ...
TÉMOIGNAGE                                                                                       MessagerieCHEZ MEILLEURTA...
“IL A FALLU DEUX FOIS MOINS DE  TEMPS QUE PRÉVU POUR MIGRER  NOS BOÎTES AUX LETTRES. EN  QUELQUES HEURES À PEINE, TOUT  ÉT...
TÉMOIGNAGE                                                                          Portail et web conférenceMIXCOMMERCEDÉ...
Artisan de votre AutonomieMicrosoft Cloud Accelerate Partner                                     LE PARTENAIRE : VALORCONS...
TÉMOIGNAGE                                                                           Portail et web conférenceCLC EN ROUTE...
LE PARTENAIRE : SCRIBA  “LES PRODUITS EN LIGNE DE  MICROSOFT RÉSOLVENT NOMBRE  DE PROBLÉMATIQUES AUXQUELLES  SONT CONFRONT...
TÉMOIGNAGE                                                                          Portail et web conférenceLES TAXIS BLE...
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent

999

Published on

Un livre blanc consacré aux témoignages et retours d'expérience d'entreprises françaises qui ont chosi de recourir aux solutins cloud de Microsoft :solutions de messagerie, de portail web, de web conferencing, de CRM, d’ERP en mode SaaS ou de développement et d’extension d’applications en mode PaaS.

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
999
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
25
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Le Cloud Computing : du concept à la réalité, 21 entreprises témoignent"

  1. 1. CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉLE CLOUDCOMPUTINGDu concept à la réalité 21 entreprises témoignent 1LA PLUS LARGE GAMME DE SOLUTIONS DANS LE NUAGE. SUR TERRE.Microsoft® Office 365 • Windows Azure™ • Windows Server® Hyper-V® • Microsoft Dynamics™ CRM Online.
  2. 2. 2
  3. 3. CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉÉDITOPar Marc Jalabert,Directeur du marketing et des opérations, Microsoft France Démocratisé par des services La stratégie de Microsoft est de vous web grand public de tous permettre de bénéficier au plus vite des types – webmails, réseaux atouts du cloud computing, en préservant sociaux, vidéos et photos en la compatibilité et l’interopérabilité avec ligne… – le nuage informatique votre environnement existant. Le modèle frappe désormais à la porte de global constitue, nous l’espérons, un tournant l’entreprise avec des solutions critique dans la gestion de votre informatiquede plus en plus matures. Le marché connaît et dans l’optimisation de votre compétitivité.une croissance annuelle de 25 % et a atteint Tournant que de nombreuses entreprises53 milliards d’euros en 2010, selon IDC. ont déjà pris avec succès… Découvrez leur parcours dans ce livre blanc.La raison de cet engouement ? Le cloudcomputing porte en lui la promessed’accélérer l’accès aux bénéfices del’entreprise numérique, aussi bien en termesd’infrastructures que de nouveaux usages.Il favorise la transformation de votre DSI encentre de services et améliore son alignementsur vos enjeux métiers. 33
  4. 4. 4
  5. 5. CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ SOMMAIRE06 Introduction générale19 SaaS21 Messagerie35 Portail et web conférence49 ERP53 CRM57 PaaS59 Extension d’applications63 Développement d’applications 5
  6. 6. INTRODUCTIONxxGÉNÉRALEComme nombre d’innovations, le cloud computing tire son essencedes technologies grand public qui, peu à peu, ont su conquérir lemonde professionnel. Ainsi, les systèmes de messagerie (WindowsLive Messenger…) ou les réseaux sociaux (LinkedIn, Viadeo, Facebook,Twitter…), à l’origine “réservés” à une utilisation publique et gratuite,se sont immiscés dans la vie de l’entreprise. Les utilisateurs faisant ainsileur première expérience professionnelle du cloud computing. Ce n’estd’ailleurs pas un hasard si, aujourd’hui, les offreurs de bout en bout sur lecloud public proviennent exclusivement du grand public.Selon une récente étude menée par Brocade, La segmentation du cloud computing à60 % des grandes entreprises envisagent une l’échelle européennemigration vers le cloud computing d’ici 2012,et ce essentiellement pour réduire les coûts, 2007gagner en agilité et en flexibilité. Le marché 2008du cloud entre 2009 et 2013 devrait ainsiconnaître une croissance continue : + 20 %, 2009soit 14 milliards de dollars pour le Platform as 2010a Service (PaaS), + 21 %, soit 17,6 milliards de 2011dollars pour le Software as a Service (SaaS),et + 35 %, soit 13,3 milliards de dollars pour 2012 0 1 2 3 4 5 6 7 8l’Infrastructure as a Service (IaaS). milliards d’eurosEn 2013, les dépenses en cloud représenteront IaaS total PaaS total SaaS total10 % des investissements informatiques Source : étude réalisée pour la Commission européenne par Pierre Audoinmondiaux et le marché devrait passer de Consultants, 201068 milliards de dollars en 2010 à 150 en 2014. 6
  7. 7. CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ Définition du cloud FOCUSFinalement, qu’est-ce que le cloudcomputing ? Une question légitime LES CARACTÉRISTIQUESpour délier la part de “fantasmes” liée DU CLOUD COMPUTINGau cloud de la réalité. L ibre service à la demande U biquité : accès au cloud depuisSelon le Burton Group, le cloud computing n’importe oùregroupe “l’ensemble des disciplines, M esure de la qualité de services : évaluertechnologies et modèles d’entreprise utilisés et garantir un niveau de performancepour fournir des capacités informatiques et de disponibilité adapté aux besoins(logiciels, plates-formes, matériels) à la spécifiques des clientsmanière d’un service à la demande, évolutif et É lasticité : capacité adaptée à des besoins précisélastique”. M ise en commun de ressources : colocation de serveursNombre de DSI pensent encore, à tort, qu’ils’agit d’un simple modèle de facturation à Ce dernier point représente LE principe quila consommation. Or, le cloud computing différencie le cloud de l’outsourcing car unpropose une multitude de modèles même serveur peut servir à des dizaines deéconomiques : clients différents. La gratuité, à l’origine pour le grand public, comme pour les outils de messagerie instantanée financés entièrement par la caractérisent le cloud computing : “Ce modèle publicité. favorise la disponibilité et comprend : La facturation à la consommation, en cinq principales caractéristiques : fonction de la CPU (Central Processing Unit), de la mémoire, de la bande passante… • libre-service à la demande utilisées. • accès étendu au réseau • mutualisation des ressources La facturation au forfait, en fonction du • élasticité / mise à l’échelle rapide nombre de postes équipés ; par exemple • service mesuré pour une solution de messagerie, selon le nombre de boîtes aux lettres configurées. trois modèles de service : Software as a Service, Platform as a Service etCes différents modèles tarifaires sont Infrastructure as a Servicenéanmoins reliés par un point commun : leurcapacité à délivrer des services informatiques quatre modèles de déploiement : cloud à la demande. privé, communautaire, public ou hybride.”Le National Institute of Standards and www.nist.govTechnology (NIST) donne une définitiontrès précise des différents éléments qui 7
  8. 8. PaaS Quels modèles de cloud ?Le cloud computing comprend troismodèles qu’il est important de Le PaaS inclut un changement d’échelle endifférencier car le service fourni n’est transformant l’environnement de créationpas le même et ils ne s’adressent pour les développeurs. Ceux-ci font évoluerpas au même public. Il existe en ou modifient les applications grâce au cloudeffet trois façons principales d’aller et dans le cloud. S’ils élaborent toujoursvers le cloud, pour lesquelles le eux-mêmes les applications et les servicestransfert de responsabilités diffère associés, ils ne s’occupent plus en revanche ducomplètement : système (mises à jour, patch, pics de charge...). Le niveau de responsabilité du fournisseur est } donc intermédiaire. Utiliser SaaS Cloud privé, SaaSConstruire PaaS public ou dédié Héberger IaaS Le SaaS représente le niveau optimal de délégation des responsabilités. Le fournisseur délivre un produit fini, clé en main, comme par exemple une boîte auxIaaS lettres, un ERP, une solution de gestion de la relation client... L’utilisateur final ne requiert alors aucune connaissance informatiqueLe IaaS s’adresse aux ingénieurs systèmes. particulière, mais la confiance accordée auLe fournisseur ne délivre que “l’eau, le gaz et prestataire doit être est totale, notammentl’électricité”, c’est-à-dire la machine virtuelle, quant à une gestion rigoureuse de la sécurité.un hyperviseur et le datacenter, le DSI gardantla main sur la maintenance, les applications, Au final, le cloud se résume souvent à uneetc. Principal intérêt : plus besoin d’installer question de confiance !un datacenter chez soi, ni “de s’exporter” versle cloud lors des pics de charge : on construit IaaS, PaaS, SaaS : qui maintient quoi ?sa machine soi-même ! Mais si les chargesde traitement sont “déplacées”, elles restent Modèleopérées de la même manière. De ce fait, les classique IaaS PaaS SaaSbénéfices retirés sont restreints par rapport Applicationsaux capacités du cloud. La DSI conserve ses Runtimesresponsabilités et ne délègue presque aucune Intégration SOAtâche. Bases de données Logiciel serveur Virtualisation Matériel serveur Stockage Réseaux L’entreprise Le fournisseur cloud 8
  9. 9. CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ Les modèles de déploiement FOCUSIl existe quatre modèles de cloud computing,dont le cloud privé qui peut se déployer sous LES CARACTÉRISTIQUESdeux formes distinctes : DU CLOUD COMPUTING 1970 : mainframe Cloud privé interne : hébergé par 1980 : client serveur l’entreprise elle-même, parfois partagé ou 1990 : web mutualisé en mode privatif avec les filiales. 2000 : SOA 2010 : cloud Cloud privé externe : hébergé chez un tiers, il est entièrement dédié à l’entreprise et Le cloud est la 5e génération accessible via des réseaux sécurisés de type d’infrastructures : à l’image de ses “ancêtres”, le modèle continuera à perdurer VPN. à l’avenir. Cloud public : accessible par Internet et géré par un prestataire externe, les ressources peuvent être partagées entre la montée de version “automatique” constitue plusieurs entreprises, parfois concurrentes. un atout majeur. Désormais, plus de projet d’envergure pour évoluer vers l’outil le plus Cloud hybride ou mixte : associe récent et le plus performant, le client dispose l’utilisation, pour une même entreprise, d’un à tout moment de la dernière version. cloud privé et d’un cloud public. De plus, la “sociétabilité” des coûts engendre Cloud communautaire : dédié à une une nouvelle manière de composer son communauté professionnelle spécifique budget : qu’on achète une ou mille CPU incluant partenaires, sous-traitants... pour pendant une heure, le coût reste le même travailler de manière collaborative sur un et le cloud apporte la possibilité de les même projet ou cloud gouvernemental faire exécuter beaucoup plus vite ! Telle dédié aux institutions étatiques. est la véritable révolution du modèle : l’environnement encourage, incite à améliorer la capacité de ses logiciels. À la clé : uneLe cloud computing va révolutionner les meilleure réactivité et donc une meilleurepratiques informatiques dans les années à satisfaction client.venir, tant les possibilités qu’il offre semblentillimitées. Si tout modèle possède malgré tout Si certains DSI semblent encore réticentsses limites, celles-ci sont repoussées de plus et affichent de nombreuses inquiétudes,en plus loin avec le cloud. Désormais, il n’y a notamment en termes de perte de contrôle,plus d’investissement initial (infrastructure) de sécurité et de capacité à changer depour le cloud public, ce qui le caractérise fournisseur ou à quitter le cloud quandcomme un modèle de rupture : une entreprise bon leur semble… les bénéfices du cloudpeut commencer modestement, puis étendre devraient les convaincre rapidement. Enson utilisation du cloud au fil de ses besoins effet, les économies réalisées à la fois surou au rythme de sa croissance. L’avantage de les coûts de maintenance, d’investissements 9
  10. 10. xx sur le long terme sont significatives. Laou FOCUSdirection informatique est en train d’évoluerd’un modèle CAPEX (investissement decapital) à un modèle OPEX (investissement OÙ VONT VOS DONNÉES ?d’exploitation). Le cloud semble dorénavant MICROSOFT POSSÈDE DEUXun passage obligé pour toute entreprise. La DATACENTERS EN EUROPE, LE PRINCIPALquestion n’étant pas de savoir si elles doivent À DUBLIN, OÙ SONT GÉOLOCALISÉESy passer, mais comment y aller. VOS DONNÉES, ET UN CENTRE DE BACKUP À AMSTERDAM.Ainsi, selon IDC, d’ici 2013, les dépensesinformatiques liées au cloud devraient être M odèle : 3e génération de datacentersix fois supérieures à 2009, année où environ C oût : environ 500 millions de dollars17 milliards de dollars ont été dépensés dans l’unitéces technologies (logiciels et matériels), soit C apacités : environ 100 000 serveurs5 % des investissements TIC mondiaux. En T aille : 11 fois la taille d’un terrain de foot2013, ces mêmes dépenses s’élèveront à C onstruction : 18 mois45 milliards de dollars, représentant 10 % des P rincipes de construction : containersinvestissements mondiaux. Soit une croissance construits en usine incluant tous les composants (serveurs, stockage,moyenne annuelle de 25 %. réseau…) et livrés dans le datacenter. La maintenance se fait en usine et non plus sur site pour réduire les coûts d’entretien. Les atouts de Microsoft S écurité : avec Windows Azure, toutes les données sont répliquées trois fois pourMicrosoft s’avère aujourd’hui le seul acteur sur éviter leur perte et leur indisponibilité enle marché mondial à proposer à ses clients des cas de panne.offres de cloud sur les trois modèles : SaaS, avec : En France, ils sont déjà plus d’un million • Microsoft Online Services d’utilisateurs à bénéficier des services • Microsoft Dynamics CRM (CRM) professionnels Microsoft “dans le nuage”, • Microsoft Dynamics NAV (ERP) convaincus par la symétrie de l’offre dans • ntune (gestion de la sécurité, des mises à I l’entreprise et dans le cloud : je peux aussi jour, protection du PC contre les logiciels bien utiliser ma messagerie sur mon poste malveillants, surveillance proactive du PC, ou en ligne, accéder au portail de l’entreprise assistance à distance, suivi de l’inventaire depuis un accès web ou mon PC, suivre mon matériel et logiciel, mise en œuvre des outil de CRM de la même manière… stratégies de sécurité) PaaS avec Windows Azure, IaaS, par le biais de diverses offres communes avec ses partenaires. 10
  11. 11. CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉDe même, Microsoft met son large réseau De nombreuses nouvelles entreprises, grandesde partenaires au service des utilisateurs en ou petites, ont ainsi récemment adopté desassociant ses compétences avec leur expertise solutions de cloud computing de Microsoft :et leurs capacités d’hébergement. Ainsi, l’offre Euronews, Eden Park, Groupe Marie-Claire,ERP est hébergée par Prodware, Gold Partner Médecins du Monde, Monoprix, Les Taxiset spécialiste de la gestion intégrée. Ses Bleus, Valtech, GFI, Center Parcs, Lokad,offres IaaS reposent également sur le savoir- Entremont, TalentSoft, Backelite, Caliatys,faire de partenaires tels que Sogeti, Osiatis, Neopost, Norprotex, Isochem, ÉléphantLinkbynet… qui permettent ainsi de proposer Bleu… Microsoft propose plusieurs offres dedes solutions différentes en fonction de cloud, selon leurs priorités, pour leur garantirchaque problématique. un maximum de flexibilité : des modèles différents et des tarifs différents pour des besoins différents. Pantone 421 C Pantone 3005 C Pantone 305 C C 13 M 9 J 11 N26 C 100 M 32 J 0 N0 C 55 M 0 J 6 N 0 R 181 V 182 B 179 R 0 V 122 B 201 R 101 V 207 B 233 HTML B5B6B3 HTML 007AC9 HTML 65CFE9 11
  12. 12. PARTENAIRESMicrosoft s’appuie sur un large réseau de 9 000 partenaires en France,dont environ 900 ont déjà pris le virage du cloud, et quelle que soitl’offre (SaaS, PaaS ou IaaS). Ces partenaires apportent à la fois leurexpertise sur les technologies Microsoft mais peuvent égalements’avérer des relais encore plus poussés, en hébergeant en internecertaines solutions.Les partenaires suivants ont participé à l’élaboration de ce livre blancpour vous faire partager l’expérience de leurs clients. ABC SYSTÈMES Spécialisée dans le conseil, l’ingénierie informatique et la vente de matériels et logiciels, ABC Systèmes et Formation s’adresse aux PME-PMI avec pour vocation de les accompagner dans toutes les phases de leur développement informatique. Les partenariats stratégiques avec les principaux acteurs du secteur − Microsoft, Citrix, Cisco, HP et VMware − valorise cette offre de services multiples et permet de répondre de Conseil, ingénierie et vente manière adéquate aux besoins informatiques de tous les corps de métiers. ABC Systèmes accompagne 500 clients. Certification Microsoft : Gold www.abc-systemes.com Clients : PME-PMI ACCESS DIFFUSION Fondée en 1987, Access Diffusion S.A.S. est l’expert numéro un dans le domaine de l’infrastructure réseaux dans la région Rhône-Alpes (Annecy, Lyon, Grenoble, Chambéry). L’entreprise réalise 70 % de sa marge opérationnelle dans les services. Certifiée ITIL, Access Diffusion dispose des certifications les plus élevées chez les principaux acteurs du marchés tels que Microsoft, Cisco, Hewlett-Packard, Citrix, etc. et bénéficie de compétences reconnues par les Infrastructure réseau principaux acteurs du marché. Certification Microsoft : Gold www.access-diffusion.fr Clients : Grands comptes, PME 12
  13. 13. CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ AI3 Spécialisée dans le conseil et l’intégration des technologies Microsoft depuis 2008, Ai3 développe une approche basée sur l’usage. Sa vocation : accélérer l’innovation en ingénierie informatique. Son expertise tant fonctionnelle que technologique en fait un partenaire Microsoft certifié Gold depuis 2009 (premier partenaire français MPN Gold “Portail etConseil et intégration Collaboration”). Plus d’une cinquantaine de clients bénéficientCertifications Microsoft : déjà de ses savoir-faire : outils collaboratifs, communicationsSilver et Gold unifiées, business intelligence, déploiement poste de travail… www.ai3.frClients : Grands comptes ALSY Partenaire stratégique de Microsoft, Alsy est une société d’ingénierie informatique créée en 1990 et spécialisée sur les technologies les plus avancées de l’éditeur. Dotée d’un haut niveau d’expertise sur les solutions .NET, la société intervient sur des projets très innovants auprès de grandes entreprises nationales et internationales et se positionne comme leader sur des solutions de mise en œuvreIngénierie informatique d’infrastructures complexes. www.alsy.frCertification Microsoft : GoldClients : Grands comptes ONLINE PARTNER Online Partner fait partie des tout premiers spécialistes en France des offres en ligne de Microsoft. Online Partner conseille et accompagne techniquement les PME et les grands comptes qui adoptent les solutions Microsoft Online Services. Les prestations proposées à ses clients vont de l’assistance à la migration vers Exchange Online jusqu’à laConseil et accompagnement personnalisation avancée de SharePoint Online. La sociétéUn des tout premiers compte aujourd’hui de nombreux clients sur le territoirepartenaires sur les offres en français.ligne de Microsoft www.onlinepartner.frClients : Grands comptes, PME 13
  14. 14. ORENTIS Avec une activité dédiée aux systèmes, Orentis accompagne, depuis 2003, les PME-PMI dans la maintenance et le développement de leur parc informatique en environnement Microsoft. Elle propose également des offres de délégation de compétences informatiques aux grands comptes.Maintenance et www.orentis.comdéveloppement systèmesCertification Microsoft : GoldClients : PME-PMI PRODWARE Créé en 1989, le groupe Prodware est un acteur majeur de l’intégration de services informatiques auprès de ses 12 500 clients. Il accompagne les responsables d’entreprises en leur fournissant une offre de service qui couvre l’audit, le consulting, l’intégration, la formation, l’ingénierie et l’assistance.Intégration de services Partenaire 2010 Inner Circle de Microsoft, Prodware a lancéinformatiques en 2009 l’offre P-box, qui comprend l’ensemble des servicesCertifications Microsoft : pour la gestion de la location des licences Dynamics NAV etGold l’hébergement de la solution sur ses datacenters.Clients : Grands comptes, www.prodware.fr / www.prodware-waste.frPME PROXITEC Proxitec fournit des solutions Microsoft de messagerie, collaboration ou de communication clés en main. Après six années d’existence, la société gère un parc d’une centaine de clients et assure la fiabilité et la sécurité de leur outil informatique. La stratégie Software + Services de Microsoft donne ainsi à Proxitec l’opportunité de diversifier son offre.Conception et maintenanceCertification Microsoft : www.proxitec.netCertifiedClients : Grands comptes,PME 14
  15. 15. CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ SCRIBA Intégrateur de solutions informatiques auprès de 1 500 clients, Scriba fonde son activité sur quatre métiers : la vente de matériel, l’ingénierie d’infrastructure, l’infogérance et le développement. Certifié partenaire Gold Microsoft, Scriba compte cinq agences en France :Vente, ingénierie,infogérance et Toulouse, Paris, Niort, Aix-en-Provence et Lyon. Son siègedéveloppement est basé à Bordeaux. La société de services a à son actif plusCertification Microsoft : Gold de 50 références clients utilisant les produits en ligne de l’éditeur.Clients : Grands comptes, www.scriba.frPME SYSDIS Avec ses 26 ans d’existence, le groupe SysDis a acquis une solide expérience dans le conseil et l’accompagnement des clients sur le déploiement d’infrastructures, systèmes et réseaux. Il compte deux entités juridiques : SysDis (ingénierie) et Circum (projets collaboratifs, réseaux sociaux…). Le groupe a initié depuis deux ans la migration de ses 500 clients versConseil et accompagnement le cloud et a mis en place une démarche structurée intégrant les dimensions de consulting, migration, exploitation etCertification Microsoft : Gold administration afin de faciliter la transition.Clients : Grands comptes, www.sysdis.frPME TITANIUM Créé en janvier 2004, Titanium propose ses services et ses compétences informatiques aux grandes entreprises et aux PME-PMI dans les domaines du conseil, de la conception et l’intégration d’applications e-business et CRM. Son haut niveau d’expertise autour des logiciels et des progiciels fait de lui un des leaders du marché. Titanium compteConseil, conception et 200 clients.intégration www.titanium.frCertification Microsoft : GoldClients : Grands comptes,PME 15
  16. 16. VALORCONSEIL Regroupement de consultants spécialisés dans le cloud Artisan de votre Autonomie Microsoft Cloud Accelerate Partner computing, ValorConseil a été créé en 2007. Partenaire certifié Microsoft Cloud Accelerate, cette société intervient auprès de PME dans tous les secteurs d’activité. Avec une centaine de clients à son actif, tous utilisateurs des solutions Microsoft Online Services, ValorConseil se développeConsultants spécialistes cloud rapidement grâce aux offres Microsoft Online Services, quiC ertification Microsoft : sont proposées par l’entreprise à l’exclusion de toute autreMicrosoft Cloud Accelerate solution. www.valorconseil.comClients : PME-PMI 16
  17. 17. CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ17
  18. 18. xx 18
  19. 19. CLOUD COMPUTING : DU CONCEPT À LA RÉALITÉ SaaS Le futur de la productivitéSi le “Software as a Service” (SaaS) a fait son entrée au sein des entreprisesil y a déjà quelques années, ce modèle de consommation d’applicationsinformatiques à la demande connaît une adoption réellement massivedepuis deux ans. La raison : les efforts cumulés des grands éditeurs et lamaturité des clients. Aujourd’hui, selon le Gartner, 90 % des entreprisesutilisent des applications en mode SaaS ou envisagent de le faire. Sesprincipaux atouts ? Le coût et la qualité de service. SaaS : disponibilité, flexibilité, inédite pour les PME d’externaliser leurs services,faibles coûts elle ne rencontre à l’époque pas un franc succès. En cause : la réticence des responsablesDepuis les années 2000, les solutions ASP informatiques qui redoutent une perte de(Application Service Provider) proposent aux contrôle sur leurs données. Aujourd’hui les offresentreprises des services applicatifs mutualisés, ont gagné tant en maturité qu’en crédibilité.disponibles via une simple connexion Internet Rebaptisées SaaS, les solutions hébergées ontet facturés au mois. S’il s’agit d’une opportunité depuis conquis les directions informatiques.Cloud computing : la dernière évolution du mode d’hébergement Applications hébergées Serveurs externes Cloud Infrastructure dynamique optimisée Serveurs en rack ASP pour héberger vos Applications applications Serveurs Colocation hébergées sur Accès via des des serveurs serveurs en racks externes Ordinateur FAI 2.0 Accès via des SaaS FAI 1.0 serveurs Internet Applications et Accès à Internet Internet services accessibles via son PC via InternetSource : Forrester Research, 2008 19
  20. 20. De fait, le SaaS offre de nombreux avantages : FOCUS Plus d’infrastructure informatique interne ni de maintenance. Les données sont MICROSOFT ONLINE SERVICES hébergées dans les datacenters du DEVIENT OFFICE 365 ! fournisseur de services qui assure lui-même L’offre de Microsoft s’enrichit. En plus les tâches techniques comme la mise à jour des traditionnels services de messagerie des applications. (Exchange 2010), portail (SharePoint 2010) et communications unifiées (Live Meeting et Un service disponible en ligne 24 heures sur 24 Office Communications Online changent de et 7 jours sur 7 depuis n’importe quel lieu et nom pour Lync Online), Office 365 intègre n’importe quel outil (PC portable, mobile…). Office 2010. Autre nouveauté : plusieurs packs disponibles selon les profils des Un coût prévisible et maîtrisé : abonnement utilisateurs, une nouvelle interface et une mensuel par utilisateur, avec possibilité de le identification à plusieurs facteurs. stopper à tout moment. Sécurité et performance Déjà un million d’utilisateursau rendez-vous et plus de 700 partenairesSi on oppose souvent au SaaS la sécurité desdonnées, il convient de rétablir la vérité : rares “Le cloud selon vos demandes”, telle est lasont les entreprises qui placent, physiquement, vision de Microsoft. L’entreprise doit avoir ledes gardiens aux portes de leurs datacenters. choix de migrer certaines de ses applicationsRares aussi sont celles qui affichent de dans le cloud et de conserver ses donnéesmultiples certifications internationales confidentielles sur site. Cette formuledécernées par des organismes indépendants “hybride” ne poursuit qu’un seul objectif :(Certification ISO 27001, SaaS 70 type 1, FERPA, proposer aux entreprises de s’affranchirHIPA, SISMA)... au contraire des fournisseurs des tâches à faible valeur ajoutée pour sede services comme Microsoft. S’ajoute à ces consacrer sur leur cœur de métier.deux dispositifs de sécurité, la duplication desdonnées sur des serveurs redondants. Toutes En ayant investi 2,3 milliards de dollars dansces mesures offrent, au final, un niveau de le cloud, Microsoft a misé sur la longévitésécurité supérieur à ce que les entreprises de ce modèle. Commercialisée depuis avrilpeuvent assurer en interne. 2009, Microsoft Online Services a déjà séduit plus d’un million d’utilisateurs en France.Autre point critique : la performance du Des chiffres qui vont bien au-delà de sesservice. Microsoft assure une disponibilité prévisions et l’encouragent au développementà 99,9 % du temps. Et si le contrat n’est pas de nouveaux produits. Et c’est d’ailleurs lerempli, l’éditeur propose un dédommagement cas : Microsoft affiche la volonté de proposerfinancier jusqu’à 100 % du prix de toutes ses solutions jusqu’au systèmel’abonnement mensuel si la disponibilité du d’exploitation dans le cloud.service est inférieure à 95 %. Une garantiesupplémentaire que très peu de prestatairessont en mesure d’offrir. 20
  21. 21. TÉMOIGNAGE MessagerieEDEN PARKTRANSFORME L’ESSAIXAVEC EXCHANGE ONLINE PC, MAC, BLACKBERRY, IPHONE : EN BREF L’ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE D’EDEN PARK EST MULTIPLATE-FORME. PAS DESOCIÉTÉ PROBLÈME POUR EXCHANGE ONLINE ! Créateur de vêtements depuis x AVEC SON INFRASTRUCTURE HÉBERGÉE, 22 ans, Eden Park possède un SES FONCTIONNALITÉS ÉTENDUES ET SON solide réseau de distributionENJEUX PRIX ATTRACTIF, LA MESSAGERIE “DANS LEx en France et à l’international. CLOUD” MARQUE DES POINTS. CA 2010 consolidé : 60 M € Effectif : 250BÉNÉFICES La marque aux célèbres rayures marine et rose se lance dans www.eden-park.com x l’aventure du cloud computing avec enthousiasme. Le DSI d’Eden Park, Éric Harand, ne compte plus les avantages deENJEUX sa messagerie désormais hébergée chez Microsoft : “JamaisDisposer d’une messagerie une migration de messagerie n’aura été aussi simple et facilemultiplate-forme accessible à à mettre en œuvre pour un retour sur investissement quasi-tout moment et en tout lieu. immédiat.”BÉNÉFICES UN BESOIN DE COLLABORATION Des fonctionnalités en Eden Park fonctionnait avec une messagerie open source adéquation avec les besoins partiellement externalisée depuis trois ans. Si la solution Des coûts prévisibles répondait bien à l’hétérogénéité de l’environnement Aucun coût de formation, multiplate-forme, elle n’apportait pas entière satisfaction prise en main immédiate dans son utilisation quotidienne. “Outre l’absence d’outils collaboratifs, les utilisateurs nomades rencontraient 21
  22. 22. LE PARTENAIRE : ABC SYSTÈMES “OFFICE EXCHANGE ONLINE A TOUT POUR SÉDUIRE : UN SYSTÈME D’HÉBERGEMENT HAUTE DISPONIBILITÉ, UNE MESSAGERIE MICROSOFT EXCHANGE ET UN COÛT PEU ÉLEVÉ.” FRÉDÉRIC GRUAZ, Chef des ventes, ABC Systèmesconstamment des problèmes de connexion à ADOPTION RAPIDE POUR UNl’extérieur du siège parisien.” Le souhait du créateur INVESTISSEMENT RENTABLEde prêt-à-porter est clair : disposer d’un service En totale adéquation avec les besoins de la marque,de messagerie fonctionnel quelle que soit la Exchange Online intègre nativement tous les typesplate-forme, doté d’outils collaboratifs et d’une de plates-formes permettant une interconnexioninfrastructure solide. facile et source d’efficacité pour les salariés. “Chacun peut désormais se connecter simplement 200 BOÎTES E-MAILS DANS LE CLOUD depuis n’importe quel point d’accès”, se félicite ÉricEN UN MOIS Harand. Transparente pour l’utilisateur, la migrationDès juillet 2009, plusieurs pistes sont étudiées n’a pas eu d’impact sur les postes clients. L’adoptionmais les arguments en faveur d’Exchange Online a été immédiate.convainquent : taille de stockage de la messagerie(25 Go), fonctionnalité de partage des agendas et Autre avantage : plus de perte de temps dansréunions, console d’administration simple, sécurité l’administration de la messagerie. “Nous pouvonsdes datacenters Microsoft et des prix très compétitifs. ainsi nous concentrer sur d’autres problématiquesEn décembre, le choix est fait et en mars 2010 la métiers et principalement l’administration et lasolution opérationnelle ! supervision des applicatifs métiers virtualisés.”C’est avec son partenaire ABC Systèmes qu’Eden La politique tarifaire est attractive. Avec un coûtPark lance le projet. “Nous avons procédé à des tests par utilisateur et par mois, les budgets deviennentconcluants pendant deux mois”, témoigne le DSI. Un prévisibles et maîtrisés. Sans investissement initial,seul mois a suffi pour intégrer et migrer la messagerie. la solution est rentable : “Il nous faudra simplementRôdé sur ce type de projets, ABC Systèmes dispose un an et demi pour amortir les coûts d’intégrationd’une solide expérience dans les technologies de la solution. Le ROI est donc quasi-immédiat.”Microsoft. “Aucune difficulté d’intégration n’est à Prochaine évolution très attendue par Eden Park :répertorier, les 200 boîtes e-mails d’Eden Park sont l’archivage des e-mails qui sera présente dans laaujourd’hui dans le cloud”, synthétise Frédéric Gruaz, version Exchange Online 2010.chef des ventes pour ABC Systèmes. 22
  23. 23. TÉMOIGNAGE MessagerieISOCHEM SOUSEXCHANGE ONLINE :L’ALCHIMIE PARFAITE LA SOCIÉTÉ DE CHIMIE FINE ISOCHEM EN BREF N’A PAS HÉSITÉ LONGTEMPS AVANT D’OPTER POUR LE CLOUD. GAIN FINANCIER,SOCIÉTÉ SÉCURITÉ, PERFORMANCE, TELS SONT PME française spécialisée dans LES ATOUTS QUI FONT LA DIFFÉRENCE EN la chimie fine, Isochem compte FAVEUR DE LA MESSAGERIE HÉBERGÉE. quatre sites industriels en France et trois filiales à l’étranger. Effectif : 450 en France et 110 Quand, en mars 2010, la filiale Isochem se sépare du groupe à l’étranger SNPE (Société Nationale des Poudres et des Explosifs), la CA France 2009 : 80 M € question de l’extraction de son système d’information se pose… www.isochem.eu et particulièrement sa messagerie. “Le choix d’une solution de messagerie Microsoft faisait l’unanimité, se rappelle Yan Hubert,ENJEUX responsable des systèmes d’information d’Isochem. Deux casSe doter d’un service de de figure s’offraient alors à nous : soit remonter un nouveaumessagerie à moindre coût. système de messagerie sur site, soit l’externaliser.”BÉNÉFICES La démonstration de force de Microsoft ne laisse pas la place Gain financier par rapport à aux doutes. “Après une première rencontre avec les équipes une solution sur site Microsoft en février, un pilote a été mis en place par leur Pas d’infogérance d’un cluster partenaire AI3 en mars, qui nous a tout de suite séduits par Exchange son expertise des technologies Microsoft.” S’ensuit une visite à Accès à la messagerie en tout Dublin en avril dans les datacenters de l’éditeur. “Toutes les lieu et à tout moment réticences que nous pouvions avoir en termes de sécurité ont été levées immédiatement”, confirme Yan Hubert. 23
  24. 24. LE PARTENAIRE : AI3 “LA CONFIANCE D’ISOCHEM DANS NOTRE SAVOIR-FAIRE S’EST RÉVÉLÉE ÊTRE UNE DES CLÉS DE RÉUSSITE DE CE PROJET.” XAVIER RAYMOND, Directeur commercial, AI3 LE CLOUD, OPPORTUNITÉ FINANCIÈRE VÉRITABLE SERVICE POUR L’UTILISATEURLa migration des 450 boîtes aux lettres sous Forte d’une communication spécifique auprès desMicrosoft Exchange Online débute en juin utilisateurs sur l’externalisation de sa messagerie,pour se terminer deux mois plus tard. “Toute la Isochem s’est donnée les clés pour réussir l’accueilcomplexité du projet résidait dans la nécessité de de la solution et son adoption rapide. “Lescréer un serveur Exchange en mode pivot, confie collaborateurs n’ont pas été difficiles à convaincreXavier Raymond, directeur commercial d’AI3. Puis tant les avancées parlent d’elles-mêmes : uned’extraire les messageries et ensuite les migrer dans connexion à distance simple via Outlook Weble cloud.” Access, une capacité de 25 Go par boîte aux lettres, des fonctionnalités complètes d’un serveur ExchangeAucun écueil n’est à répertorier et le gain traditionnel”, témoigne le RSI.financier est au rendez-vous. Car si Isochemn’avait pas opté pour une messagerie dans le Du côté de l’équipe informatique, les bénéficescloud, une infrastructure sur site lui aurait coûté d’Exchange Online se traduisent en termesenviron 12 000 euros, entre la mise en œuvre et d’administration. “Nous nous évitons l’infogérancel’exploitation. “Or, si les coûts d’exploitation sont d’un cluster Exchange et en prime, nous avonsidentiques, nous avons économisé les coûts de mise l’assurance de son bon fonctionnement 24 heuresen œuvre, non négligeables”, insiste Yan Hubert. sur 24 et 7 jours sur 7 (Plan de Reprise d’Activité) de quatre heures.” La satisfaction du client pour lesAutre avantage et non des moindres : les services services SaaS est totale. Ainsi, pour la création demobiles. “Nous sommes également capables son extranet client, Isochem a choisi SharePointd’assurer un service peu coûteux pour nos dix Online. Le déploiement débute fin décembre. “Jeutilisateurs de Blackberry.” Sans compter que la n’aurai qu’un conseil à donner aux DSI qui hésitentmigration vers les dernières versions est comprise encore : allez-y, jetez-vous à l’eau !”, conclut Yandans le package. Hubert. 24
  25. 25. TÉMOIGNAGE MessagerieNORPROTEX RENFORCESA DIMENSIONINTERNATIONALE LE GROUPE DE TEXTILE SE PARE DE EN BREF L’OFFRE HÉBERGÉE MICROSOFT POUR SA MESSAGERIE. SÉCURITÉ DES DONNÉES,SOCIÉTÉ CONFORT UTILISATEUR ET VISIBILITÉ DES Avec plus de 3 000 références COÛTS RENCONTRENT LES FAVEURS DE chaque année, le groupe LA DSI QUI Y VOIT UNE OPPORTUNITÉ DE de textile Norprotex mise SE CONCENTRER SUR SES INNOVATIONS sur l’innovation (Lulu MÉTIERS. Castagnette, Ruckfield, Pacific Motion, Babygro et Avec un bureau de création en France et des bureaux de Longboard). liaison en Extrême Orient, Norprotex est une entreprise CA 2009 : 28,8 M € de textile à dimension internationale, dont les besoins en Effectif monde : 80 termes de coordination sont évidents. “La messagerie est www.norprotex.fr un service critique qui doit être disponible à 100 % pour tous les collaborateurs”, explique Arnault Tovar, RSI de la société.ENJEUX Or, Norprotex est pourvue de serveurs Exchange 2003, uneFaire évoluer un serveur de solution vieillissante qui ne remplit plus pleinement sa fonction.messagerie vieillissant. QUAND MIGRATION RIME AVEC SIMPLICITÉBÉNÉFICES Si différentes solutions sont envisagées, Mathieu Laloux, Gain de temps administratif directeur d’Online Partner, apporte toute sa connaissance Connexion à distance des produits Microsoft et fait pencher la balance pour une Sécurité des données renforcée messagerie hébergée : “La mise en avant des qualités du produit Amélioration de la perception et des bénéfices pour l’entreprise ont convaincu Norprotex. Une de l’outil informatique offre hébergée s’avérait plus avantageuse sur les plans financier 25
  26. 26. LE PARTENAIRE : ONLINE PARTNER “NOUS AVONS UN RAISONNEMENT SIMPLE : LA DSI DOIT SE CONCENTRER SUR SES APPLICATIFS MÉTIERS. AVEC LA MESSAGERIE HÉBERGÉE, C’EST POSSIBLE ET POUR UNE MEILLEURE QUALITÉ À UN PRIX ÉQUIVALENT VOIRE MOINDRE.” MATHIEU LALOUX, Directeur, Online Partneret fonctionnel, mais aussi en termes de sécurité”, La flexibilité en termes de nombre d’utilisateursconfirme Arnault Tovar. Une offre concurrente place le service informatique en position deopen source avait également été étudiée, “mais confort. “Si on souhaite ajouter un compte deses fonctionnalités restaient en-deçà de celles messagerie, l’infrastructure est capable de led’Exchange Online.” Autre argument décisif : la supporter, il suffit d’acheter un abonnementsimplicité de migration. La solution a été mise en supplémentaire sans se poser de question !” D’unplace très rapidement. Et, à terme, c’est aussi la point de vue financier, la visibilité des coûts estfin des tâches administratives à répétition. “Avec également appréciée. Plutôt qu’une série deExchange Online, nous dégageons du temps pour licences, CAL et agent de sécurité, Norprotex paied’autres missions à forte valeur ajoutée, comme la un tarif unique de 4,27 euros par utilisateur et parfourniture de modules décisionnels et de force de mois.vente.” SATISFACTION UTILISATEUR À LA CLÉ SÉCURITÉ DES DONNÉES RENFORCÉE L’utilisateur est l’autre grand gagnant de cetteNorprotex et ses filiales comptent 80 collaborateurs migration : accès aux e-mails archivés, espace deen France et une soixantaine à l’étranger répartis stockage augmenté et fonctionnalités conformesentre la Chine, l’Inde, le Bangladesh et Hong-Kong, aux attentes. La simplicité d’utilisation de laLa société ne dispose pas des ressources nécessaires messagerie, accessible depuis n’importe où,pour assurer une sécurité des données, un accès et améliore l’adoption de l’outil informatique. L’aideune sauvegarde aussi performants que Microsoft. en ligne destinée aux utilisateurs et intégrée à laUne réalité qui n’a pas laissé la direction de marbre. solution est également un plus. “C’est un sentiment“En cas de perte ou de vol d’un PC ou d’un mobile, positif pour la DSI qui œuvre à rendre toujours plusil est possible de supprimer à distance les données.” de services aux collaborateurs de Norprotex.”Microsoft impose un changement de mot de passetous les trois mois, une sécurité saluée. 26
  27. 27. TÉMOIGNAGE MessagerieUBM MEDICA OFFREUNE NOUVELLE SANTÉÀ SA MESSAGERIE DEPUIS AVRIL 2010, LA FILIALE FRANÇAISE EN BREF DU GROUPE D’ÉDITION UBM MEDICA DÉCOUVRE LES VERTUS D’UN SERVICE DESOCIÉTÉ MESSAGERIE HÉBERGÉ. DISPONIBILITÉ, Spécialiste de l’édition et de QUALITÉ DE SERVICE, FACILITÉ DE MISE EN la communication dans le ŒUVRE RENCONTRENT L’ADHÉSION DE domaine médical en France, TOUS. elle gère des publications (Vidal, etc.) et des événements Le diagnostic est simple : UBM Medica dispose de serveurs (Hopital Expo, Health IT, etc.) Exchange 2003 vieillissants et limités en capacité. Il faut les Effectif : 400 (France) changer mais quelle solution alternative envisager ? Après www.ubmmedica.com une étude comparative de quatre offres, le groupe d’édition médicale choisit Microsoft Exchange Online. “Son coût et sonENJEUX déploiement rapide ont fait la différence”, se rappelle JérômeRemplacer un système de Jelocha, DSI d’UBM Medica.messagerie Exchange sur site vieil-lissant et aux capacités limitées. UN MOIS ET 400 MESSAGERIES DANS LES NUAGES SysDis joue son rôle de conseil et d’accompagnateur qualifiéBÉNÉFICES pour déjouer les contraintes techniques du projet. Avec un Espace de stockage x 10 tiers de son parc composé de Mac, l’entreprise avait l’exigence Engagement de service d’une continuité d’activité. “Sur ce point, Exchange Online contractuel révèle toute sa flexibilité”, témoigne le DSI. Autre contrainte : Accès en tout lieu et à tout constituée de quatre business units (Vidal, PG Promotion, UBM moment à la messagerie Media services, SESC), UBM Medica se devait de disposer de Visibilité des coûts 27
  28. 28. LE PARTENAIRE : SYSDIS “SI LA SIMPLICITÉ DE DÉPLOIEMENT D’EXCHANGE ONLINE SÉDUIT, C’EST L’ENGAGEMENT DE SERVICE ET L’ÉCONOMIE GLOBALE DU PROJET QUI FONT LA DIFFÉRENCE. UN PILOTE D’UN MOIS A SUFFI À CONVAINCRE UBM MEDICA.” FABIEN FUDALEJ, Directeur commercial, SysDisplusieurs infrastructures de messagerie distinctes. ont adopté rapidement la solution sans formation“Chaque business unit a ses noms de domaine et complémentaire. Une communication spécifiqueune infrastructure hébergée sur des architectures sur le projet au niveau des directions des entités etséparables”, explique Fabien Fudalej, directeur des utilisateurs a permis un accompagnement aucommercial de SysDis. En un mois et cinq vagues, changement optimal.le déploiement de la messagerie auprès de400 utilisateurs (700 boîtes aux lettres en incluant SÉCURITÉ RENFORCÉEles messageries de service) est opérationnel. L’équipe informatique se libère de l’administration“Aucune rupture durant la bascule n’a été de la solution sans pour autant changer sonenregistrée, nous sommes pleinement satisfaits”, organisation. “Nos tâches quotidiennes évoluentsynthétise Jérôme Jelocha. vers d’autres travaux d’exploitation.” La performance est au rendez-vous et la sécurité, quant à elle, s’en UN CONFORT UTILISATEUR trouve renforcée. “Exchange Online nous astreintINCOMPARABLE à mettre en œuvre de bonnes pratiques comme leSi l’agilité et la flexibilité d’Exchange Online changement régulier de nos mots de passe”, racontecorrespondent aux besoins d’UBM Medica, le Jérôme Jelocha. Autre argument rassurant pour leservice offert en termes de fonctionnalités et DSI : l’hébergement des données en Europe.de disponibilité l’est tout autant. “Le service demessagerie est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours Aujourd’hui, la direction informatique réfléchit àsur 7 tout comme le support.” Les 25 Go d’espace de la migration d’autres applications dans le cloud.stockage sont un plus et offrent un service tangible “Si la solution est jeune, on sent néanmoinsnettement supérieur au client de messagerie un investissement technologique et un effortprécédent. “Nous avons multiplié par dix notre d’innovation de la part de l’éditeur. Nous attendonscapacité de stockage.” Familiers des solutions impatiemment les évolutions futures.”Microsoft et de l’interface Outlook, les utilisateurs 28
  29. 29. TÉMOIGNAGE MessagerieALAIN GAVANDCONSULTANTS ENVISAGEL’AVENIR SEREINEMENT SANS ÉQUIPE INFORMATIQUE INTERNE, EN BREF ALAIN GAVAND CONSULTANTS CONSIDÈRE SA MESSAGERIE COMME UN APPLICATIFSOCIÉTÉ MÉTIER QUI DOIT ÊTRE QUOTIDIENNEMENT Depuis 1987, le cabinet DISPONIBLE ET FIABLE. AVEC EXCHANGE alain gavand consultants, ONLINE, SON SOUHAIT EST EXHAUSSÉ. EN certifié ISO 9001, conseille de PRIME : UNE SÉCURITÉ GARANTIE ET AUCUN grandes et petites entreprises INVESTISSEMENT FINANCIER. dans le recrutement et l’évaluation de leurs L’activité de conseil en recrutement et évaluation d’alain collaborateurs. gavand consultants implique un impératif de sécurité et de Effectif : 25 confidentialité des données. “Nous avons chaque jour un Nombre de clients : 300 flux d’e-mails important. Il nous importe non seulement d’en www.gavand-consultants.com garantir la sécurité mais aussi la disponibilité”, résume Alain Gavand, président-directeur général du cabinet.ENJEUXSécuriser et fiabiliser la messagerie MIGRATION À DISTANCE ET EN MOINS DE QUATREsans engager d’investissement JOURSmatériel coûteux. Depuis la création de la société en 1987, alain gavand consultants fait appel à une société de services (SSII) pour laBÉNÉFICES gestion de son parc informatique. La disponibilité du service et Simplicité de mise en œuvre sa sécurité sont en effet des problématiques fondamentales : Service disponible et performant “Le cabinet ne peut pas se permettre une interruption de service Sécurité renforcée ou des failles de confidentialité”, résume Alain Gavand. Aussi, Administration simplifiée lorsque la décision de faire évoluer le système de messagerie 29
  30. 30. LE PARTENAIRE : ORENTIS “LA FIABILITÉ DE LA SOLUTION ET SON FINANCEMENT SONT DÉTERMINANTS POUR LES CLIENTS.” LAURENT CRÉPIN, Gérant, Orentiss’est imposée suite aux surcharges du serveur, la protection physique des serveurs est assurée pardisponibilité, la sécurité et le coût d’investissement Microsoft. Pas de risque d’infraction, de surchauffeont été soigneusement étudiés. “Soit nous ou de panne de climatisation”, explique Alaininvestissions dans de nouveaux serveurs pour un Gavand.coût conséquent, soit nous options pour une solutionen ligne. L’opportunité financière et la simplicité de Depuis septembre 2010, les 25 personnes dudéploiement ont largement fait la différence.” cabinet profitent d’une messagerie à forte capacité de stockage. “Les 25 Go de mémoire répondentEn à peine quatre jours la solution Microsoft parfaitement à nos volumes importants deExchange Online avait remplacé l’ancien serveur messages, ajoute Alain Gavand. L’adoption s’estExchange 2003. “Seuls quatre jours ont été faite naturellement, l’interface et les fonctionnalitésnécessaires pour réaliser la migration globale de la étant équivalentes à celles que le cabinet utilisaitsolution de messagerie auprès des 25 utilisateurs auparavant.”concernés, sur les différents sites du cabinet derecrutement : Paris, Dijon et Besançon. Autre Le cloud correspond donc entièrement aux attentesavantage : nul besoin de déranger le personnel de la société. “C’est un véritable service dont nouspuisque la migration est réalisée à distance par ne nous préoccupons pas.” Si la migration d’autresinternet”, explique Laurent Crépin, gérant d’Orentis, services en ligne n’est pour le moment pas encoreSSII spécialiste des systèmes dédiés aux PME-PMI. envisagée, la réflexion en cours sur l’évolution du système d’information n’omettra pas cette EXCHANGE ONLINE : LA MEILLEURE possibilité. “Les solutions hébergées seront étudiéesSOLUTION FINANCIÈRE au même titre que d’autres solutions sur site. NousOpter pour une solution hébergée n’a pas généré faisons confiance à notre partenaire pour nousd’inquiétude particulière. Bien au contraire, recommander la meilleure formule pour chacun dec’était l’occasion de déléguer de A à Z la gestion nos besoins”, conclut Alain Gavand.du service de messagerie et d’économiser leremplacement d’un matériel devenu obsolète.“En termes de sécurité, nous sommes gagnants : la 30
  31. 31. TÉMOIGNAGE MessagerieEXCHANGE ONLINE :LA RECETTE DU SUCCÈSPOUR MONOPRIX LE CLOUD, MONOPRIX CONNAÎT ! ELLE A EN BREF DÉJÀ MIS PLUSIEURS PROCESSUS MÉTIERS – DONT CERTAINS HAUTEMENT CRITIQUES –SOCIÉTÉ DANS LE CLOUD. L’ENSEIGNE N’A DONC PAS Leader du commerce HÉSITÉ LORSQU’IL A FALLU MODERNISER SA de centre-ville avec SOLUTION DE MESSAGERIE. ET MICROSOFT 400 magasins en France EXCHANGE ONLINE A VITE FAIT LACA 2009 : 3,665 Mds € DIFFÉRENCE ! Effectif : 20 000 www.monoprix.fr “Rendre le beau et le bon accessibles à tous” : la devise de Monoprix s’applique aussi en interne, avec, pour les collaborateurs,ENJEUX des outils aboutis et innovants. Dernier en date : la messagerie !Proposer une solution L’ancienne solution était en effet devenue obsolète. Décision estconviviale, leader du marché, prise en juillet 2010 de la moderniser. Objectifs : une interfaceincluant de nouvelles plus conviviale, des performances accrues, des fonctionnalitésfonctionnalités. nouvelles pour un coût total de possession moindre. Monoprix se tourne alors vers le cloud computing, de manière fort naturelleBÉNÉFICES puisque l’entreprise externalise déjà une partie de ses applications Espaces de stockage x 250 depuis 2005. “Cela ne nous effraie pas, au contraire, insiste Benoît pour le siège Fremaux, Directeur des Flux et DSI de Monoprix. Les avantages Accompagnement au sont plus nombreux que les inconvénients !” changement Formation et support client UN ACCOMPAGNEMENT DE A À Z Migration des 5 000 BAL en Pour migrer sous Microsoft Exchange Online les 5 000 boîtes moins de 4 mois aux lettres de ses 4 500 collaborateurs utilisant une messagerie, 31
  32. 32. “85 % DES UTILISATEURS SONT AUJOURD’HUI SATISFAITS DE LEUR NOUVEL OUTIL DE MESSAGERIE. LES ESPACES DE STOCKAGE ONT ÉTÉ MULTIPLIÉS PAR 250 POUR LE SIÈGE ET LES DIRECTEURS DE MAGASINS.” BENOÎT FREMAUX, Directeur des Flux - Directeur DSI, MonoprixMonoprix fait appel au partenaire AI3, spécialiste les possibilités offertes. Avant, je devais archiver mesMicrosoft, pour piloter le projet : préparation du emails une fois par semaine. Désormais, j’aurai àdéploiement, support, accompagnement… AI3 le faire une fois tous les cinq ans tout en gardantconduit le projet et facilite la prise en main du mon historique online. C’est une véritable valeurnouvel outil. Microsoft Services, pour sa part, ajoutée pour nous.” De plus, les temps de réponse,assure la gestion de la mise en œuvre et le suivi qui pouvaient soulever quelque crainte, s’avèrentdu projet. “Microsoft Services est intervenu pour très satisfaisants ! La DSI peut ainsi se libérer desrégler quelques bugs mineurs. Aujourd’hui, nous contraintes des tâches administratives et préparertravaillons avec eux afin de trouver une solution l’avenir sereinement grâce à l’ouverture surpour rétablir l’accès, depuis nos smartphones, à l’extérieur qu’offre Exchange Online. Idéal pour lesune application métier spécifique que le passage collaborateurs nomades.dans le cloud nous a fait perdre. Cela ne concernequ’un petit nombre de nos utilisateurs, mais les plus Déjà convaincue par les bénéfices du cloud,exigeants !” Monoprix entend bien poursuivre dans ce sens. “Mon conseil serait de bien vérifier la stabilité etSi la migration ne sera complètement achevée que les performances de son réseau et de dimensionnerfin janvier, 85 % des collaborateurs affichent déjà l’infrastructure correctement. Si c’est le cas, alorsune réelle satisfaction dans la semaine qui suit leur vos solutions fonctionneront très bien sur le cloud !migration. Nous y avons déjà migré six applications et le déploiement côté SIRH est en cours !” DE NOUVEAUX HORIZONSNombreux sont déjà les avantages appréciésdes utilisateurs, et ce quels que soient leursprofils ! Ainsi, les espaces de stockage ontconsidérablement évolué pour tous. Désormais,les magasins possèdent un espace cinq foissupérieur et le siège social ainsi que les directeursde magasin ont vu les leurs multipliés par 250 !“Certains ne se rendent pas encore compte de toutes 32
  33. 33. TÉMOIGNAGE MessagerieCHEZ MEILLEURTAUX.COM,MÊME LA MESSAGERIEEST EN LIGNE AVEC 45 000 DOSSIERS DE CRÉDITS À EN BREF TRAITER PAR MOIS ET 13 MILLIONS DE VISITEURS PAR AN POUR PLUS DE 50SOCIÉTÉ MILLIONS DE PAGES VUES, IL DEVENAIT Meilleurtaux.com, filiale INDISPENSABLE POUR LE PIONNIER DU de BPCE, est le pionnier COURTAGE EN LIGNE D’EXTERNALISER SA français du courtage en crédit MESSAGERIE POUR SE CONSACRER À DES immobilier sur Internet. TÂCHES À FORTE VALEUR AJOUTÉE. CA 2009 : 45,2 M € Effectif : 300 en interne, 200 Besoin d’un crédit immobilier ou conso, d’une assurance de en franchise prêt, d’un rachat de crédits ou de conseils en placement et www.meilleurtaux.com défiscalisation ? Meilleurtaux.com s’en charge via son portail en ligne créé dès 1999. Depuis, le courtier multispécialiste a enENJEUX outre ouvert 130 agences physiques et possède deux plates-Obtenir davantage de formes téléphoniques pour traiter ses milliers de demandessouplesse et de services à quotidiennes. Conséquence : la gestion des 700 boîtes auxvaleur ajoutée. lettres devenait trop contraignante et chronophage en interne. Leur externalisation s’imposait ! “Notre direction informatiqueBÉNÉFICES n’a pas vocation à concentrer ses forces sur l’administration des Coûts rationalisés emails, affirme Jean-Michel Mougeolle, directeur informatique Sécurité confiée à des experts et développement de Meilleurtaux.com. Dès 2008, nous avions Externalisation des tâches externalisé l’hébergement de notre solution Exchange.” Une administratives mesure qui s’avère insuffisante. Rapidement cette alternative Augmentation du nombre de manque de souplesse. Début 2010, l’évolution vers le cloud BAL à la demande paraît alors naturelle. 33
  34. 34. “IL A FALLU DEUX FOIS MOINS DE TEMPS QUE PRÉVU POUR MIGRER NOS BOÎTES AUX LETTRES. EN QUELQUES HEURES À PEINE, TOUT ÉTAIT RÉGLÉ SANS IMPACT SUR LA CONTINUITÉ DE NOTRE ACTIVITÉ.” JEAN-MICHEL MOUGEOLLE, ©Thomas Gogny Directeur Informatique et Développement de Meilleurtaux.com UNE MIGRATION RÉALISÉE EN QUELQUES “Le seul souci que nous avons eu est que certainsHEURES de nos postes fonctionnaient encore sous ExchangeSi aujourd’hui environ 700 boîtes aux lettres 2003 et nous en avons donc profité pour lesfonctionnent en mode cloud, difficile d’évaluer changer. Ensuite, il suffisait à nos collaborateurs deprécisément ce qu’il en sera dans un ou deux ans. se connecter avec leurs login et mot de passe pourLes besoins d’évolutivité et d’élasticité s’avéraient retrouver leur messagerie personnelle.”critiques pour l’entreprise. La société de courtageenvisage donc quelques solutions de cloud LA SÉCURITÉ AUX MAINS DES EXPERTScomputing, mais Exchange Online fait vite la Cerise sur le gâteau : le cloud offre surtout dedifférence par sa rapidité à migrer, sa capacité à nouvelles opportunités à la DSI. “En tant querespecter la politique Outlook en place et l’offre directeur informatique, j’apprécie surtout de pouvoirde services proposée par Microsoft Services. “Si me concentrer sur des tâches à forte valeur ajoutée,nous avions gardé une solution de messagerie on orientées métier, comme la réorganisation de notrepremise, nous aurions dû dédier entièrement une annuaire Active directory, par exemple.” Convaincupersonne à la gestion des emails, ce qui n’était par le cloud computing, Jean-Michel Mougeollepas envisageable et aurait coûté bien plus. Avec n’hésite pas à rassurer quant à la sécurité.Exchange Online, nous avons rapidement atteint “Contrairement aux idées préconçues, je préfèrel’équilibre financier.” m’en remettre à des experts de la sécurité qu’à mes équipes internes qui ne sont pas spécialistesEn termes de simplicité de migration, Meilleurtaux. Exchange. Aujourd’hui, il faut vraiment se poser lacom ne s’y est pas trompé. Il a fallu deux fois moins question du cloud.”de temps que prévu pour passer l’ensemble desmessageries en ligne. Entamée le samedi à 19h,l’opération s’est achevée quelques heures plustard dans la nuit, bien avant les 24h initialementprévues. Des difficultés sont apparues sur une seuleune boîte, mais les données ont pu être récupérées. 34
  35. 35. TÉMOIGNAGE Portail et web conférenceMIXCOMMERCEDÉLÈGUE MESSAGERIEET INTRANET LE SPÉCIALISTE DU COMMERCE EN BREF ÉLECTRONIQUE DÉLÉGUÉ CONFIE SON INFORMATIQUE INTERNE À MICROSOFTSOCIÉTÉ ONLINE SERVICES. MESSAGERIE Depuis 2007, Mixcommerce ÉLECTRONIQUE ET INTRANET SONT UTILISÉS est un opérateur de EN MODE SAAS… POUR UNE PLUS GRANDE commerce électronique TRANQUILLITÉ D’ESPRIT ET UNE MEILLEURE délégué pour les marques et MAÎTRISE DU BUDGET. les enseignes. CA : 10 M € Effectif : 50 “Pour notre informatique interne, nous avons choisi d’appliquer www.mixcommerce.com à nous-mêmes le principe de délégation que l’on pratique au quotidien pour tous nos clients. Cela permet de consacrer toutesENJEUX nos ressources technologiques et humaines à la réussite de leursAlléger la structure informatique projets”, explique Philippe Rodriguez, fondateur-dirigeant deinterne pour se consacrer la société Mixcommerce. Cette start-up créée en 2007 assureentièrement aux projets clients. la production déléguée de l’activité de commerce électronique d’une douzaine de marques telles que Kookaï, Celio ouBÉNÉFICES Graine d’intérieur. De la logistique jusqu’au e-marketing, en Accès à distance aux données passant par la plate-forme technologique ou le call center, Coûts identifiés et prévisibles Mixcommerce s’occupe de tout. C’est en quelque sorte le Meilleur partage de “magasin en ligne” de ces enseignes. l’information Service informatique interne En 2009, l’entreprise fait très rapidement le choix de Microsoft réduit Online Services. “L’idée était de disposer d’outils capables de 35
  36. 36. Artisan de votre AutonomieMicrosoft Cloud Accelerate Partner LE PARTENAIRE : VALORCONSEIL “NOTRE LEITMOTIV, C’EST DE RENDRE NOS CLIENTS AUTONOMES VIS-À-VIS DE LA TECHNOLOGIE. LES SOLUTIONS EN LIGNE DE MICROSOFT SONT À CE TITRE UN ÉLÉMENT CLÉ DE NOTRE STRATÉGIE.” EMMANUEL KERHOZ, Cofondateur et dirigeant, ValorConseilsuivre le rythme rapide de notre croissance. Nous prévisible me procure une belle tranquillité d’esprit.avons doublé le nombre de nos collaborateurs en Aujourd’hui, nous pouvons nous développer en toutetrois ans et multiplié par trois notre activité sur les confiance. Il est très facile de créer de nouveauxdouze derniers mois”, précise Philippe Rodriguez. comptes, au fur et à mesure des embauches.”Pour la messagerie, ce sera Microsoft ExchangeOnline. La cinquantaine d’utilisateurs a désormais RENDRE LES CLIENTS AUTONOMESaccès en permanence à ses e-mails, que ce soit au VIS-À-VIS DE LA TECHNOLOGIEbureau, en déplacement ou en télétravail depuis Chez ValorConseil, partenaire certifié Microsoftleur domicile. Cloud Accelerate, le discours est également enthousiaste mais pour d’autres raisons. Ce QUAND BUDGET RIME AVEC TRANQUILLITÉ regroupement de consultants spécialisés dans lePour le partage des informations, Mixcommerce cloud computing a à son actif près d’une centainea fait le choix de SharePoint Online. “Nous avons de clients, tous utilisateurs de l’offre Microsoftbesoin de partager les chiffres de production et de Online Services. “Notre leitmotiv, c’est de rendreventes pour chacun de nos clients. Ces indicateurs nos clients autonomes vis-à-vis de la technologie.clés sont cruciaux pour notre activité au quotidien. Les solutions en ligne de Microsoft constituent àAvec cet outil, tout le monde dispose du même ce titre un élément clé de notre stratégie. En tantniveau d’information et les données sont accessibles que partenaire, cela simplifie énormément laen permanence, où que l’on se trouve.” démarche commerciale”, conclut Emmanuel Kerhoz, cofondateur et dirigeant de ValorConseil.D’un point de vue économique, Philippe Rodriguezse félicite de son choix. Le système de facturationpar utilisateur et par mois permet d’inscrire dansle budget, en début d’année, le coût global del’informatique interne… et de s’y tenir. “Le fait quele budget consacré à notre informatique interne soit 36
  37. 37. TÉMOIGNAGE Portail et web conférenceCLC EN ROUTEVERS LE CLOUD POUR AMÉLIORER LA CIRCULATION DE EN BREF L’INFORMATION ENTRE SES ONZE SITES, RÉDUIRE LES DÉPLACEMENTS DE SES 210SOCIÉTÉ COLLABORATEURS ET ALLÉGER LA CHARGE CLC est spécialisée dans DU RESPONSABLE INFORMATIQUE, CLC la vente, la location et la A ADOPTÉ LES SERVICES HÉBERGÉS DE maintenance de camping-cars MICROSOFT. et caravanes : 1 500 camping- cars et 500 caravanes vendus par an. “Seul au poste informatique chez CLC, et sur les conseils de CA : 84 M € Scriba, je me suis orienté dès octobre 2009 vers les solutions Effectif : 210 Microsoft Online Services pour améliorer la circulation de www.clc-loisirs.com l’information entre nos sites. C’était alors notre priorité”, se souvient Brice Laroche, responsable informatique de CLC.ENJEUX La société commercialise, loue et assure la maintenance deOptimiser la communication camping-cars et caravanes dans le Nord-Est de la France.entre collaborateurs. UNE GESTION DE BOUT EN BOUTBÉNÉFICES Avec 210 collaborateurs répartis sur onze concessions, le Partage de l’information et besoin d’une solution de messagerie électronique permettant optimisation des déplacements à chacun d’accéder à ses e-mails à distance et de partager son Accès à distance aux données agenda était criant. L’option d‘une solution en ligne s’impose Synchronisation automatique alors rapidement. “Avec Exchange Online, je n’ai plus qu’à et sécurisée avec les appareils créer ou supprimer des boîtes aux lettres. Toute l’infrastructure mobiles 37
  38. 38. LE PARTENAIRE : SCRIBA “LES PRODUITS EN LIGNE DE MICROSOFT RÉSOLVENT NOMBRE DE PROBLÉMATIQUES AUXQUELLES SONT CONFRONTÉES BEAUCOUP DE PME QUI N’AVAIENT PAS JUSQUE- LÀ LES MOYENS D’ACQUÉRIR CES INFRASTRUCTURES.” DIDIER COMET, Directeur des services, Scribaest hébergée chez Microsoft. Sauvegarde, sécurité, les constructeurs, les partenaires financiers, lesmaintenance... ils s’occupent de tout ! C’est à la fois procédures de commandes de véhicules, de garantie,confortable et rassurant.” Avantage supplémentaire : de maintenance... SharePoint nous permet dela synchronisation avec les appareils mobiles proposer un flux documentaire hiérarchisé”, précisedes cadres – PC portable, smartphone – se fait Brice Laroche. Ainsi, les statistiques de ventes sontautomatiquement, de manière instantanée et disponibles à distance sur le portail de l’entreprisesécurisée. mais uniquement pour les forces commerciales. FLUX DOCUMENTAIRE HIÉRARCHISÉ D’un point de vue économique, le responsable“Les produits en ligne de Microsoft résolvent informatique de CLC estime s’y retrouverun grand nombre de problèmes auxquels sont largement. Pour lui, les bénéfices des solutionshabituellement confrontées beaucoup de PME Microsoft Online Services sont très supérieurscomme CLC. Elles n’ont souvent ni les moyens à l’investissement dans des serveurs physiques.techniques, humains ou financiers pour acquérir Conquis par le cloud, Brice Laroche attend avecdes infrastructures trop coûteuses, explique impatience de généraliser l’utilisation de OfficeDidier Comet, directeur des services chez Scriba, Communicator et Office Live Meeting dans sonpartenaire Microsoft certifié Gold. Autour de l’offre entreprise. “On ne s’en sert pas encore maisMicrosoft Online, nous avons développé des services c’est pour très bientôt ! La vidéo conférence et latechniques et administratifs qui facilitent la vie de messagerie instantanée sont aussi des outils quinos clients. Pour résumer : ils utilisent les logiciels en permettent de gagner en productivité en évitant deligne, nous nous occupons de tout le back office. Le se déplacer. Nous sommes sur la bonne voie !”confort est énorme.”Deuxième projet : SharePoint Online ! Objectif :mettre en place un intranet entre les responsablesdes concessions, des ateliers et des magasins.Tous ces collaborateurs se sentent parfois éloignésdu siège de l’entreprise. “Nous avons besoinde faire circuler beaucoup d’informations sur 38
  39. 39. TÉMOIGNAGE Portail et web conférenceLES TAXIS BLEUSPRENNENT LADIRECTION DU CLOUD POUR HARMONISER SES PROCESSUS EN BREF ET AMÉLIORER LA CIRCULATION DE L’INFORMATION, LES TAXIS BLEUS ONTSOCIÉTÉ OPTÉ POUR DES SERVICES HÉBERGÉS. AVEC Centre d’appel de mise en SHAREPOINT ET EXCHANGE ONLINE, FINIS relation entre un demandeur LES DÉVELOPPEMENTS D’INFRASTRUCTURE de taxis et un chauffeur, LONGS ET COÛTEUX : LA SOLUTION EST 24h/24 et 7j/7 OPÉRATIONNELLE EN DEUX MOIS À UN PRIX 7 millions d’appels par an ATTRACTIF. 3 000 chauffeurs adhérents CA 2009 : 15 M € Entre les 140 collaborateurs des Taxis Bleus, la communication Effectif : 140 et les processus se faisaient sur papier. Résultat : une mauvaise www.taxis-bleus.com circulation de l’information, facteur de dysfonctionnement. “Le besoin d’un espace pour partager des documents de manièreENJEUX sécurisée entre les différents services était devenu primordial”,Mise en place d’un intranet confie Patrick Del Vecchio, DSI des Taxis Bleus. Si l’option dulocal avec des espaces et des développement d’un intranet accessible depuis le site web aaccès réservés. été envisagée, un autre choix s’est rapidement imposé : “Tant sur la simplicité de mise de œuvre que la rapidité, nous avons vuBÉNÉFICES en SharePoint Online une opportunité intéressante.” Déploiement transparent Architecture existante préservée VERS UNE OPTIMISATION DES SERVICES Meilleure organisation de L’intranet propose des accès et des espaces réservés selon l’information les différents services. “Par exemple, les collaborateurs du Visibilité sur l’activité centre d’appel accèdent simplement et instantanément aux 39

×